Nos Belles Anciennes  - Page 695 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoAnciennesNos Belles Anciennes    «   695   »   »»            Répondre    
 Page précédente    1    2      692    693    694    695    696    697    698      704    705   Page suivante 
35249 messages
496274 vues
Nos Belles Anciennes
lesbellesauto le ven 27 nov 2020 à 23:08
Bonsoir à tous ;)

Puisque la Lotus Esprit était à l'honneur jeudi voici un bonus posté mercredi sur le topic traitant de ce modèle :

Citation de lesbellesauto :
« Team Lotus, Peter Wright and a few questions…

https://www.auto-reverse.com/team-lotus-peter-wright-and-a-few-questions/ (Team Lotus, Peter Wright and a few questions... - Auto Reverse)

Alors après quatre années passées chez Spécialized Mouldings tu rejoins Tony Rudd encore une fois chez Technocraft ; en 1974 pour développer le VARI process. C’est très intéressant pour les amateurs de Lotus tu sais? Car la plus grosse partie de la production de cette marque a été faite en utilisant ce procédé?

Peter Wright Il s’agit du Vacuum Assisted Resin Injection, qui peut se traduire comme étant un procédé d’injection de résine assisté par vide d’air, on crée deux moules d’une pièce et un vide d’air aspire la résine entre les deux moules. Tony était chez Group Lotus en tant que directeur des trains roulants. J’étais le responsable de Technocraft qui développait le procédé VARI pour les voitures et les bateaux.



Peter Wright Lotus est un des rares constructeurs à avoir fait toute sa production avec des carrosseries en fibre (hormis la Seven) et à avoir réussi à les produire massivement… et avec succès. Ils ont aussi appliqué ce système aux De Lorean.

Ce système a été développé à l’origine chez Lotus par Mr Albert Adams. Moi je suis venu pour apporter un peu plus de science parce qu’il devait être étendu à l’échelle de coques de grands bateaux. Technocraft c’était environ 50 personnes, et la meilleure chose que l’on ait faite a été de développer des outils epoxy hautes températures (les moules) pour les carrosseries. Ca a vraiment accéléré la vitesse du procédé tout en augmentant la qualité.

Tu travaillais aussi avec les designers (Oliver Winterbottom)? Quels étaient les problèmes du développement ? Quand avez-vous fait la première voiture ?

Peter Wright Je ne travaillais pas directement avec les designers, mais je les ai bien connus. Nous avons eu beaucoup de problèmes avec la distribution de résine et la résine elle-même: les proportions de verre. Les premières carrosseries ont été faites avant que j’y sois mais la première voiture avec une carrosserie VARI c’était la Lotus Elite 4 places de 1974.

The Lotus Esprit
Active Suspension Prototype


Quand as-tu commencé ton travail sur la suspension active? 1982 ?

Peter Wright La suspension active, c’était le plan B, envisagé même avant la T88, mais qui a vraiment commencé mi -81. Je suis allé voir Chapman avec une proposition qu’il a accepté 30 minutes après et il m’a aussitôt trouvé une Esprit (ex-Essex). Six mois après elle était roulante, on l’a testé et on a construit la F1 à suspension active en six mois.

Le prototype Lotus Esprit S3 à suspension active doit être l’un des trucs les plus excitants et marrants que l’on puisse conduire ! Exceptionnellement c’est une voiture de route qui sert de laboratoire à la F1.

https://www.youtube.com/watch?v=iPQ66fW9RAM&feature=emb_logo
YouTube 6:21
Esprit Suspension Top Gear 1983 series11 episode 1


Peter raconte dans son livre que Colin Chapman est venu pour voir la voiture, alors Peter a malencontreusement levé très vite les potentiomètres et la poussée verticale a fait que sa main les a rabaissés aussitôt, la voiture a décollé des quatre roues et C. Chapman en est sorti en secouant la tête. Il aurait dit alors « la différence entre les hommes et les garçons c’est le prix de leurs jouets ».

Les pilotes d’essai seront entre autres Elio De Angelis et Nigel Mansell. Ce dernier embarquera un journaliste et lui fera prendre 1.5G latéraux. De Angelis embarquera Chapman qui conduira aussi la voiture, conquis par le résultat, il ordonat qu’on adapte le système à la prochaine F1 : la T92.

Alors que Peter est dans l’Esprit avec un jeune pilote d’essais ils quittent la piste dans un virage à 160 kmh, ils n’ont rien. Lorsqu’ils rentrent au garage, Peter Warr leur annonce que Colin Chapman est décédé la veille au soir d’une crise cardiaque, mais qu’il faut continuer.

L’Esprit prototype est une curiosité, elle a reçu la visite de nombreux chercheurs de la concurrence. Mercedes, qui tentait de mettre au point ce type de suspension, General Motors, qui essayait depuis 10 ans d’en faire une. Ils viendront voir la T92 dès son premier grand prix au Brésil et ce sera le début du rapprochement entre les deux marques.

Nigel Mansell Actvie Esprit

Même le Prince Charles est venu la voir!

Je me suis bien évidement posé la question sur ce qu’il est advenu de cet ovni, la voiture est resté toute son existence à Hethel, des salariés l’ont caché dans l’usine après qu’elle ait passé quelques années dehors suite aux rachats successifs de Lotus. Elle a même fini comme élément de décoration du hall d’entrée.

Et à la fin de l’année 2016, alors que Proton, propriétaire de Lotus, avait vendu toutes les voitures sauf celle-ci… un homme a réussi à l’acheter ! C’est l’auto dont je parlais au début. La sortie incroyable d’une auto incroyable!

Ce courageux acheteur se prénomme Stuart, il écrit ceci :

"Elle était emmurée et j’étais le seul à être suffisamment taré pour penser qu’on pourrait la sortir comme ça. 5 personnes, de sept heures du matin à quinze heures pour faire 11 mètres !"

Comme je le disais au début: c’est solide le VARI

Et voilà comment la Lotus est sortie…



En fait la voiture est parfaitement complète… à l’exception de l’ordinateur qui gère la suspension, Peter ? Tu as gardé le programme ?

Peter Wright Elle avait un ordinateur analogique, pas digital, donc pas de software, tout était dans le câblage du circuit imprimé, les seuls changements que l’on pouvait faire étaient avec les potentiomètres où un fer à souder. Nous n’avons pas eu de processeur digital assez rapide avant 1983, quand nous avons commencé le développement commercial et construit un ordinateur digital.

L’ordinateur d’origine était cylindrique, avec des circuits imprimés semi-circulaires branchés sur un bus de données central.

Si je me souviens bien il a été adapté pour faire celui de la F1 en 1982/3, et donc celui de l’Esprit a dû devenir une pièce détachée quand on l’a faite courir. Où est-il maintenant… Aucune idée.

Si je comprends bien, l’Esprit était restée à Hethel tandis que l’ordinateur part chez Team Lotus pour la F1… Cela signifierait que la voiture n’a jamais pu rouler entre temps. Son histoire serait donc parfaitement vierge depuis.

J’ai reçu de bonnes nouvelles de l’Esprit Active, Stuart a retrouvé l’ordinateur d’origine et il projette d’en faire fabriquer un tout neuf. Tu penses quoi du retour de cette voiture ?


Peter Wright Ce sera brillant si Stuart la refait rouler, dis-lui de faire attention à la pompe hydraulique, elle avait trois heures d’autonomie seulement.

C’était la seule qui ait été faite où bien y-a-t ’il eu plusieurs versions ?

Peter Wright C’est la seule. Plus tard nous avons construit une Excel mais c’était vers 1985 et elle avait un ordinateur digital.

Merci à l'auteur de nous permettre d'en savoir plus grâce à lui :good: :good:


. »


@lesbellesauto

Et puisque il fût aussi question de Lamborghini voici une histoire incroyable trouvée sur le net :

Citation de lesbellesauto :
« VOICI DU REVE :oh: :oh:

Ah les trouvailles du net :love: :love:


Souvenirs d’Autos (85) : M. Lamborghini, je présume ?
Publiée dans Lamborghini, Souvenirs d'Auto le 15 avril 2016

https://www.petites-observations-automobile.com/author/roubaudi/page/70 (Renaud Roubaudi, auteur sur Petites Observations Automobiles (POA) - Page 70 sur 183)

Une rubrique pilotée par le Commandant Chatel. Cette fabuleuse histoire nous est racontée par Jean-Paul, fidèle Petit Observateur.

Nous savions que Ferruccio Lamborghini, après avoir cédé son affaire à Rossetti en 1973, avait décidé de se retirer en terre d’Ombrie afin de s’éloigner de Sant’Agata Bolognese, trop marquée automobile. Nul doute qu’à ce moment de sa vie, la sauce bolognaise avait des arômes d’amertume…Nous savions également que notre homme avait investi dans les années 70 une partie de son capital pour constituer un patrimoine vinicole de qualité.



Eté 1990. Nous sommes en Italie au volant d’une des toutes premières Mazda Miata livrée en France. Apres avoir maraudé quelques kilomètres autour du lac Trasimeno, nous sommes interpellés par un panneau 4×3 affichant une police de caractère bien connue à Sant’Agata : la Cantina Lamborghini. Nous voici en plein dans les vignes du Seigneur. Un chemin poussiéreux au milieu des ceps de Sangiovese et Grechetto mène à une bâtisse de construction récente, la Cantina Lamborghini et à une sorte de chantier en cours de finition.

Un silence total, pas âme qui vive, uniquement le soleil qui tape et qui chauffe le sol craquelé, sec, aride. Déception, nous pensons arriver au Clos Vougeot et nous sommes au milieu de bâtiments agricoles en chantier. Penauds, le gosier sec, nous remontons dans notre auto pour retourner à la civilisation et les bars frais de Perugia.

C’est alors que les yeux de chat de Michèle, ma femme, distinguent un homme juché sur un engin agricole au milieu des vignes qui pourrait nous renseigner. Torse nu et en short, il s’approche à vive allure sur son engin bizarre, un nuage de poussière prolongeant sa chevelure grise. Il se gare, saute à terre, nous regarde à peine et se précipite auprès de notre Mazda Miata.



Bon Dieu ! C’est lui, je m’approche et d’un air entendu lui lance un :

– Buongiorno Ingeniere et lui de répondre, tout en caressant de la main droite l’aile de la Miata : E bella , e moderna, posso vedere il motore ?



Nous lui ouvrons le capot et lui offrons les entrailles de la bête pas encore commercialisée en Italie ce qui excitait sa curiosité. Et la fête commence par une description complète de l’engin sur lequel il se déplaçait, une voiturette de golf à moteur thermique à quatre roues motrices et indépendantes, capable de monter les pentes les plus rudes, construite selon ses plans. Ferrucio en est fier et envisage de la commercialiser. Ensuite il nous explique par le menu son projet de construction de ce qu’aujourd’hui on qualifierait de « resort » avec golf de 9 trous et hôtel d’une quinzaine de chambres, piscine, restaurant, son nouveau bébé en quelque sorte.

Ses yeux brillent. Hyper actif, hyper vivant, il est ravi de nous présenter tout cela. Après lui avoir dit que nous venons de Modène et que nous avons trouvé sa retraite grâce aux indications de notre ami Lauro (restaurateur réputé de Modène), il nous fait pénétrer dans une grande salle et d’un coup de fil autoritaire commande à une secrétaire une bouteille de vin afin de la partager, je cite « avec mes amis de Modène».

Nous savons qu’une conversation avec le Maître peut revêtir toutes les formes à condition de ne pas aborder le sujet de l’automobile sportive, donc avec mon italien appris en lisant la rubrique « Zanzara » d’Autosprint nous échangeons sur le vin, le golf et le bâtiment, trois sujets sur lesquels nous ne sommes pas totalement niais. Le moment est surréaliste, Ferrucio les coudes sur la table, toujours torse nu et en short difforme, buvant des canons avec nous, nous accueillant comme ses amis de Modène. Le roi d’Italie n’est pas notre cousin.

Mais il faut partir. En le saluant il s’inquiète d’où nous allions dormir. N’acceptant pas l’idée pourtant normale de l’hôtel à Pérouse, il décide de nous héberger chez lui, dans son complexe hôtelier… presque terminé, en tout cas suffisamment meublé pour y passer une nuit agréable. Sur un nouveau coup de téléphone il se fait apporter des clés et c’est parti pour la visite. Je souhaite faire un arrêt sur image à ce moment du récit pour décrire le moment improbable où Ferruccio Lamborghini saisit la manivelle d’un volet roulant pour nous montrer le fonctionnement, manœuvre le volant du robinet de la douche pour vérifier la température de l’eau chaude et teste avec nous la fermeté des matelas pour nous prouver leur qualité. C’est le Mythe qui côtoyant l’ordinaire, le général de Gaulle débouchant les chiottes ou Von Karajan passant l’aspirateur.

Puis il s’excuse de ne pouvoir nous revoir le lendemain car il prend la route pour rejoindre sa famille à Milano Marittima et nous laisse dans son bâtiment, seuls, ébaubis, non sans préciser tout de même d’être assez aimables pour déposer les clés des chambres, lorsque nous partirions, à son secrétariat, à la Cantina. La secrétaire nous salue avec le respect dû à notre rang « d’amis de Modène du patron » et remet à chacun un sachet contenant un tee-shirt Lambo, une bouteille et la clé d’un bâtiment voisin en nous priant de bien vouloir refermer derrière nous.

Nous manquons défaillir lorsqu’après avoir ouvert la porte nous comprenons que ce bâtiment anonyme, aux menuiseries aluminium sans charme, abrite le musée personnel de Ferruccio. Un concentré de ses diverses productions, du brûleur fuel en passant par les tracteurs, les bouteilles de vin, une Miura, une Countach, une 350 GT, et la voiturette fabriquée pour son fils Tonino, que conduit à l’image Michèle. Tout ça, rien que pour nous avec la porte bien refermée pour que personne ne nous dérange, même s’il n’y avait pas beaucoup de risque au milieu de ce désert humain.





Lorsque nous reprenons la route de Florence en fin de matinée, les roues de la Miata, ne touchent plus le sol, elles volent, rien d’anormal, nous côtoyons les anges. Deux ans plus tard, à l’hôpital de Pérouse, Lamborghini malgré ses projets, son envie de vivre et son besoin de créer, ne survivait pas à une attaque cardiaque fatale.

Merci Jean-Paul pour cet incroyable « moment de vie » partagé avec un des grands de l’automobile. Et quelle bonne idée d’avoir fait des photos !

[1] Vous pouvez si vous le souhaitez effectuer un stage de golf, en buvant du bon vin, tout cela à proximité de villes merveilleuses comme Pérouse, Orvieto ou Assise, en fréquentant le site décrit dans la note (le chantier est terminé…). C’est Patrizia, la fille de Ferruccio qui gère les vignes et la Cantina.
http://www.agriturismo.it/it/agriturismi/umbria/perugia/Lamborghini-AgriturismoeGolf-6940232/index.html (Agriturismo Lamborghini - Agriturismo e Golf a Panicale (Perugia) - Umbria)






;) ;) »


@lesbellesauto

;) ;) ;)
flambeur54 le ven 27 nov 2020 à 23:33
je reviens sur l'ariane
flambeur54 le ven 27 nov 2020 à 23:34
I'll-be-back le ven 27 nov 2020 à 23:34
Citation de flambeur54 :
« je reviens sur l'ariane
»


@flambeur54 : C'est ce qui s'appelle ne pas perdre...le fil !!...:) :) :good:
flambeur54 le ven 27 nov 2020 à 23:37
flambeur54 le ven 27 nov 2020 à 23:39
voila une belle brochette.
flambeur54 le ven 27 nov 2020 à 23:41
flambeur54 le ven 27 nov 2020 à 23:45
Et voici l'ancienne Ariane de mon père (photo datant du milieu des années 60)quand j'étais vraiment petit.
flambeur54 le ven 27 nov 2020 à 23:46
Citation de I'll-be-back :
«
Citation de flambeur54 :
« je reviens sur l'ariane
»


@flambeur54 : C'est ce qui s'appelle ne pas perdre...le fil !!...:) :) :good: »


@I'll-be-back


joli jeu de mot:good: , mais c'est vrai que j'ai toujours été amoureux des Simca.
bedpp le sam 28 nov 2020 à 08:26
Une Versailles sous le ciel de Bretagne.

clionrj le sam 28 nov 2020 à 09:04
Pour l'histoire, les Simca Vedette et leur version 4 cylindres Ariane avaient été dessinées par Ford aux Etats-Unis et Simca avait récupéré le tout avec l'usine de Poissy en 1954. Ces voitures ressemblaient donc à d'autres réalisations de Ford, ainsi les Consul, Zodiac et Zephyr anglaises de la fin des années 50 montraient une certaine parenté :



Même la Chine de Mao s'était intéressée à la Simca et ainsi les toutes premières DongFeng, l'actuel actionnaire de PSA, ressemblaient fort à la Vedette 1954 :

bedpp le sam 28 nov 2020 à 09:16
Voiture des cascadeurs: Jean SUNNY :D :D
https://www.leblogauto.com/2009/10/jean-sunny-champion-du-monde-de-voltige.html (Jean Sunny, champion du monde de voltige - Leblogauto.com)
clionrj le sam 28 nov 2020 à 09:21
Elle était très appréciée des cascadeurs pour sa solidité :good:
I'll-be-back le sam 28 nov 2020 à 09:50
Bon, puisqu'on est chez Simca, petite contribution en avant-première...
Photos : I'll be back, circuit Armagnac à Nogaro, Classic Festival, 2020/10



Citation de I'll-be-back :
«

- Vedette Régence




»


;)

Et un peu de culture tirée de l'Auto-Journal :



Excellent week-end !
;)
Dernière édition le 28/11/2020 à 17:30 par I'll-be-back, édité 2 fois
flambeur54 le sam 28 nov 2020 à 11:07
https://up.autotitre.com/w512/5138f3a339.jpg

un peu trop "accessoirisée" à mon gout.
flambeur54 le sam 28 nov 2020 à 11:08
flambeur54 le sam 28 nov 2020 à 11:10
I'll-be-back le sam 28 nov 2020 à 11:11
:good: :good: :good:
flambeur54 le sam 28 nov 2020 à 11:12
Et la "Marly", version break.
I'll-be-back le sam 28 nov 2020 à 12:33
Ah ! L'ambulance au 1/32 de chez Minialuxe jadis !!...

flambeur54 le sam 28 nov 2020 à 14:09
Tu es sur que c'est du 1.32? On dirait du 1.43?
I'll-be-back le sam 28 nov 2020 à 14:30
Oui. J'ai joué avec...:) :


( Briey, 54,1970)


https://www.ebay.fr/itm/MINIALUXE-1-32-SIMCA-MARLY-AMBULANCE-1962-69-SANS-BOITE/392940404621 (MINIALUXE 1/32 SIMCA MARLY AMBULANCE 1962/69 - SANS BOITE | eBay)
Dernière édition le 28/11/2020 à 14:32 par I'll-be-back, édité 1 fois
flambeur54 le sam 28 nov 2020 à 15:05
Tu es du pays haut ?
clionrj le sam 28 nov 2020 à 15:17
J'avais lu ce livre il y a une dizaine d'année, le récit d'un voyage dans l'URSS de Kroutchev à la fin des années 50, à bord d'une Simca Marly flambant neuve :

flambeur54 le sam 28 nov 2020 à 15:49
flambeur54 le sam 28 nov 2020 à 15:51
I'll-be-back le sam 28 nov 2020 à 15:55
@flambeur54 : Natif. J'ai beaucoup bougé depuis...
I'll-be-back le sam 28 nov 2020 à 18:14
Bonsoir.
To be continued !


(second cliché : du Net.)

Photos : I'll be back, 2020/09

49- Rolls-Royce

- Silver Ghost...





- Et Phantom II "Experimental"





Bonne continuation de week-end !
;)
Dernière édition le 28/11/2020 à 18:29 par I'll-be-back, édité 2 fois
flambeur54 le sam 28 nov 2020 à 19:39
Hotchkiss Grégoire
flambeur54 le sam 28 nov 2020 à 19:40
mura03 le sam 28 nov 2020 à 19:46
flambeur54; minialuxe a toujours des échelles de réduction en dehors
de la majorité des fabriquants donc oui 1/32 et parfois 1/33
clés aussi avait des échelles bizarre
flambeur54 le sam 28 nov 2020 à 19:49
je ne savais pas, j'ai quelques Minialuxe dans ma collection, et elles sont toutes au 1.43.
mura03 le sam 28 nov 2020 à 19:53
oui ils ont sortie des séries au 1/43 et comme clé ce n'est pas une majorité
de leurs fabrication mais il y en a
clionrj le sam 28 nov 2020 à 19:54
La Hotchkiss Grégoire :love: :love: :good:
mura03 le sam 28 nov 2020 à 19:56
je crois qu'il en reste 4 ou 5 de répertoriée en France dixite le proriètaire d'une a Clermont
passion203 le sam 28 nov 2020 à 20:00
Citation de I'll-be-back :
« @flambeur54 : Natif. J'ai beaucoup bougé depuis... »


Et ce n'est pas fini... :D :D

@I'll-be-back
flambeur54 le sam 28 nov 2020 à 23:54
Encore une Hotchkiss Grégoire
flambeur54 le sam 28 nov 2020 à 23:55
flambeur54 le sam 28 nov 2020 à 23:57
I'll-be-back le dim 29 nov 2020 à 00:19
Citation de mura03 :
« flambeur54; minialuxe a toujours des échelles de réduction en dehors
de la majorité des fabriquants donc oui 1/32 et parfois 1/33
clés aussi avait des échelles bizarre »


@mura03 : 1/33 c'est INJECTAPLASTIC...
Minialuxe, c'est 1/43 et 1/32...
Un exemple à travers quelques modèles de ma collection :

Citation de I'll-be-back :
« Je fais un peu de rangement et du coup je ressors quelques vieilleries en plastique...:) ... mais dont je prends le plus grand soin...;)
(collection I'll be back)

D'abord chez Minialuxe, coffrets au 1/32 (photos 1 et 2) et au 1/43 (photos 3 et 4)

»


Dernière édition le 29/11/2020 à 00:31 par I'll-be-back, édité 1 fois
I'll-be-back le dim 29 nov 2020 à 00:28
Citation de passion203 :
«
Citation de I'll-be-back :
« @flambeur54 : Natif. J'ai beaucoup bougé depuis... »


Et ce n'est pas fini... :D :D

@I'll-be-back »


@passion203 : J'en ai beaucoup plus fait qu'il ne m'en reste à faire...:D
lesbellesauto le dim 29 nov 2020 à 09:34
Bonjour à tous ;)

Citation de flambeur54 :
« Hotchkiss Grégoire
»


Citation de flambeur54 :
« »


Rue bien connue de Pantin,pas loin de la poste pour y avoir hébergé longtemps des anciennes ;)

carte postale pour agrémenter ;) ;)

@flambeur54

Dernière édition le 29/11/2020 à 13:24 par lesbellesauto, édité 1 fois
flambeur54 le dim 29 nov 2020 à 13:20
Une charmante Ford Vedette.
flambeur54 le dim 29 nov 2020 à 13:50
lesbellesauto le dim 29 nov 2020 à 17:27
VOUS AVEZ DIT "VEDETTE" :?:

;) ;)
I'll-be-back le dim 29 nov 2020 à 17:32
Superbe la R5 Turbo dans ce cadre dépollué !...:love: :good:
flambeur54 le dim 29 nov 2020 à 17:32
Matra djet
I'll-be-back le dim 29 nov 2020 à 17:34
Vraiment splendide !... Superbe cliché que celui de la Djet !...:love: :good:
mura03 le dim 29 nov 2020 à 17:36
:love: :good: Jet 6 il me semble donc en 1300
et en origine sans les ailes gonflées
Dernière édition le 29/11/2020 à 17:37 par mura03, édité 1 fois
I'll-be-back le dim 29 nov 2020 à 17:56
Ou une Djet V S. La gendarmerie aura aussi des Djet 6...

«
Citation de I'll-be-back :
« Les VRI \"historiques\" de la gendarmerie.
De G. à D. : Peugeot 405 T16 (220cv avec overboost), 306 S16 BV6 (167cv), Alpine A310 V6 (150cv) et Subaru Impreza 2.0 WRX (225cv).
(photo I\'ll be back)



Citroën SM Injection V6 (178cv) - Gendarmerie - VRI.
(Photos I\'ll be back)



Matra Djet VS
(photos I\'ll be back)

»
Auteur : avec
 Page précédente    1    2      692    693    694    695    696    697    698      704    705   Page suivante 
AutotitreForum AutoAnciennesNos Belles Anciennes    «   695   »   »»            Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Rendez-vous en bas de la dernière page pour répondre à ce sujet.


Actualité autoFord Fiesta Citroën C5 Tesla Model Y Ford Mustang Mach-E Mercedes EQA Renault Zoe Volvo XC40 BMW Série 5 Mercedes Classe E Volkswagen Golf Audi A8 Porsche Panamera Volkswagen Polo
MarquesFord Citroën Tesla Mercedes Renault Volvo BMW Volkswagen Audi Porsche General Motors Honda Jaguar Alfa Romeo Peugeot Lexus Mini Lada
Actuellement, il y a 410 visiteurs en ligne dont 45 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2021 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales