Nos Belles Anciennes  - Page 696 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoAnciennesNos Belles Anciennes    «   696   »   »»            Répondre    
 Page précédente    1    2      693    694    695    696    697    698    699      704    705   Page suivante 
35247 messages
496157 vues
Nos Belles Anciennes
mura03 le dim 29 nov 2020 à 18:03
ha ben tien les Djet V S de la gendarmerie étaient motorisé par un groupe 1300
je l'apprend
normalement le Djet VS et V LS avait un Gordini 1108
c'est le dernier Jet VI qui avait un 1300
edit j'ai connu un mécano de la gendarmerie qui m'avait dit que pour
installer le girophare il fallait renforcer le pavillon
Dernière édition le 29/11/2020 à 18:05 par mura03, édité 1 fois
I'll-be-back le dim 29 nov 2020 à 18:10
On achève le week-end au même temps que la présentation de nos petites anglaises, toujours à :


(second cliché : du Net)

...et avec Triumph... que nous aurons modeste...;)

Photos : I'll be back, 2020/09

49-bis TRIUMPH


==

(dernier cliché : du Net)

Et pour concllure, du pain sur la planche à venir pour Stéphane (@lesbellesauto), lequel ne saurait manquer cet incontournable rendez-vous.
Tiens, ça tombe bien. On reste chez TRIUMPH... mais moins modestement avec cette TR2 vendue au prix d'une Aston Martin...;)



Bonne soirée !
Demain, on franchit les Pyrénées pour un raid éclair en terre hispanique...
;)
Dernière édition le 29/11/2020 à 18:13 par I'll-be-back, édité 1 fois
passion203 le dim 29 nov 2020 à 18:27
Pour revenir sur la Djet, le film "le pacha" en utilise une....

https://www.leblogauto.com/2018/07/festival-de-cames-matra-530-pacha-lautner-1968.html (Festival de cames : La Matra 530 du Pacha (Lautner 1968) - Leblogauto.com)

Elle était en version police....
I'll-be-back le dim 29 nov 2020 à 18:30
Citation de passion203 :
« Pour revenir sur la Djet, le film "le pacha" en utilise une....

https://www.leblogauto.com/2018/07/festival-de-cames-matra-530-pacha-lautner-1968.html (Festival de cames : La Matra 530 du Pacha (Lautner 1968) - Leblogauto.com)

Elle était en version police.... »


@passion203 : Sur le lien, c'est pas une Djet c'est une Matra 530... La Matra d'après...;) Quant à la Djet police, c'est une pure fantaisie...:) Les voitures de sport, c'est pour la gendarmerie car faut quand même sortir des villes pour en exploiter le potentiel...:D
Dernière édition le 29/11/2020 à 23:21 par I'll-be-back, édité 2 fois
mura03 le dim 29 nov 2020 à 18:37
je crois bien qu'il y a aussi un Djet V mème que Jean Gabin ne voulait pas monté
dedans dixit lui mème " je ne monterais pas dans ce suppositoire a camion"
bedpp le dim 29 nov 2020 à 18:40
https://www.imcdb.org/v010533.html (IMCDb.org: 1967 Matra Jet 5 in "Le pacha, 1968")

https://www.imcdb.org/v010533.html (IMCDb.org: 1967 Matra Jet 5 in "Le pacha, 1968")
Dernière édition le 29/11/2020 à 18:41 par bedpp, édité 1 fois
mura03 le dim 29 nov 2020 à 18:43
et pourtant il y ai monté
Le Pacha est un film franco-italien réalisé par Georges Lautner, sorti en 1968. ... Le Pacha marque l'unique collaboration entre Jean Gabin et Georges Lautner. ... Lautner : « Tu ne vas quand même pas me faire monter dans ce suppositoire ?
I'll-be-back le dim 29 nov 2020 à 18:48
La vraie Matra Djet.... en situation...:)


Dernière édition le 29/11/2020 à 23:20 par I'll-be-back, édité 2 fois
passion203 le dim 29 nov 2020 à 19:01
J'en connais un qui ne fait pas son âge.... :D :D
mura03 le dim 29 nov 2020 à 19:37
première photo celui du coté droit passagé la tète devait toucher le pavillon :D
ceci dit le siège recule loin :good:
Dernière édition le 29/11/2020 à 19:37 par mura03, édité 1 fois
lesbellesauto le dim 29 nov 2020 à 20:11
Suite de la vente "Osenat" du 17 juin 2018 ;)

Photos de moi même,descriptif du catalogue de la vente.




https://www.osenat.com/catalogue/89620?npp=50&offset=50&#lot253 (Osenat - Société de ventes aux enchères Fontainebleau)

MATRA DJET V LUXE 1966

Estimation : 40 000 - 50 000 EUR

Résultat avec frais : 45 600 EUR


Numéro de série 10476
Rare modèle à toit ouvrant
24 000 kilomètres
Carte grise française



https://www.osenat.com/lot/89620/8997433?npp=50&offset=50& (1966 MATRA DJET V LUXE Numéro de série 10476...)

Bien que son nom connut de multiples évolutions au court de sa carrière,
passant de René-Bonnet Djet, à Matra-Bonnet Djet, puis enfin à Matra-
Sports Djet, cette petite berlinette à moteur central arrière est restée fidèle
à son concept de 1962 à 1967. Née de l’expérience acquise par René
Bonnet dans son aventure avec Charles Deutsch et les célèbres DB, la
Djet était une véritable petite voiture de sport, légère, simple et surtout
performante. La recette : un moteur Renault Gordini placé en position
centrale arrière dans une caisse en fibre de verre.
La voiture que nous vous présentons aujourd’hui est une version Matra-
Bonnet Djet V en finition luxe. Elle débuta sa vie entre 1966 et 1967 comme
voiture de démonstration pour la firme qui la cède par la suite au Champion
de France de Ball-Trap d’alors, qui, après trois ans d’utilisation se vit
contraint à remiser la voiture au garage à cause d’un problème mécanique
sur le petit 1108 cm3 de 70ch. Ce n’est que 39 ans plus tard qu’elle revoit le
jour, en 2009, lorsqu’un passionné l’acquiert et la fait restaurer par un ami,
ce, sans lésiner, ni sur le temps, ni sur l’argent investi.
Le résultat est une voiture en superbe état, dont la peinture fut bien réalisée
après une mise à nue de la coque, dont l’intérieur fut restauré et dont le
moteur fut révisé et passé au sans plomb tout en adoptant un carter d’huile
de plus grande dimension. En outre, cette Djet dispose des attributs des
rares versions Luxe, à savoir un toit ouvrant, un tableau de bord à console centrale habillé de bois – tout comme le volant –, ainsi que d’un véritable pare-chocs avant là où les versions « de base » n’avaient
que deux imposants buttoirs. Enfin, elle est équipée de jantes en
15 pouces qui n’existeraient qu’en seulement cinq jeux et dont la
production par Michelin fut initiée par Henri Pescarolo en vue du
Criterium des Cévennes.
Affichant aujourd’hui 24 000 kilomètres, cette Matra-Bonnet
Djet constitue l’occasion d’acquérir un exemplaire à l’historique
limpide, disposants d’options rares, le tout, dans un bon état de
fonctionnement !

....................................................................................................

MATRA 530 LX 1972

Estimation : 18 000 - 22 000 EUR

Résultat avec frais: 21 000 EUR


Numéro de série 009552H



https://www.osenat.com/lot/89620/8997439?npp=50&offset=50& (1972 MATRA 530 LX Numéro de série 009552H...)

R 530, c’était le nom d’un missile fabriqué par Matra, quoi de plus vendeur
que de donner son nom à une petite voiture de sport ? Cette dernière
fut conçue pour remplacer la Jet et en reprend l’idée générale d’une
sympathique automobile, légère et sportive au look ravageur ! Lors de sa
conception, plusieurs moteurs furent envisagés : le 1600 de la Renault
16, le 1800 BMW, le 1500 VW, pour finalement conserver un V4 Ford de
1700 cm3 qui équipait les Taunus. Fort de 70 chevaux, ce moteur était
particulièrement coupleux et suffisamment vaillant pour déplacer sans mal
les quelques 930 kilogrammes de l’auto. Son design atypique ses quatre
places sont ainsi le fruit du travail des équipes Matra qui la voulait être « la
voiture de la joie de vivre ». Au total, 9 609 exemplaires en furent construits
à Romorantin.
C’est l’un d’entre eux que nous vous proposons aujourd’hui à la vente :
un sympathique exemplaire vêtu de jaune dont la mise en circulation date
de juillet 1972. En bon état général, cette 530 LX profite de la finition haut
de gamme du modèle, celle-ci surnommée la « Matra des seigneurs »
par la publicité d’époque. Inclassable mais attachante, il s’agit d’une petite
automobile des plus sympathiques à posséder, surtout que l’on n’en voit
pas à tous les coins de rue !

;) ;)
flambeur54 le dim 29 nov 2020 à 20:37
ce jaune lui va plutôt bien.
I'll-be-back le dim 29 nov 2020 à 20:48
Oui, sans doute la couleur qui lui sied le mieux...:good:


Dernière édition le 29/11/2020 à 20:57 par I'll-be-back, édité 2 fois
lesbellesauto le dim 29 nov 2020 à 23:07
Voici un nuancier roulant pour vous aidez à choisir..............:D

Matra M 530 Sonia Delaunay (1967). (photo du net) ;)

....

L'artiste Sonia Delaunay (1885-1979) qui a fondé avec son mari Robert l'orphisme (mouvement pictural qui utilise les formes géométriques et les couleurs vives) a décoré en Août 1967 une Matra 530A. C'est l'une des cinq voitures transformées en oeuvre d'art par cinq artistes contemporains qui furent vendues au profit de la Fondation pour la recherche Médicale Française le 12 octobre 1967. Cette 530 qui a été racheté par Matra est un véhicule de présérie (châssis numéro 6). Elle se trouve aujourd'hui au musée Matra de Romorantin.

;) ;)
lesbellesauto le dim 29 nov 2020 à 23:20
Et pour finir la version Ken Tyrrell :D :D

Matra M530 6 roues – Bernard Cholet – 1980


Cette Matra M530 à 6 roues est un des sujets phare de SixMania, il l’était déjà du temps d’oto6. En 2003, le livre « Matra de route » parle d’une M530 Mille pattes à 6 roues, raconte succinctement son histoire et dévoile au lecteur qu’elle est dans une casse et qu’il serait peut-être temps de la sauver.
Lorsque j’ai démarré le site oto6, je me suis rapidement intéressé à l’affaire, j’ai contacté le club Matra, puis l’histoire à continué son cours jusqu’à une triste fin.
Aujourd’hui je réorganise mon article et volontairement je commence l’histoire par la fin pour vite comprendre quelle était cette belle voiture et son propriétaire, Bernard Cholet.


Un article est paru sur Bernard Cholet dans la rubrique Souvenirs de Collectionneurs dans la Vie de l’Auto n°1805 du 1er février 2018.

« Bernard Cholet est du genre bricoleur-inventeur et ne peut se passer d’une caisse à outils, 24 heures sur 24. »



En 1976, inspiré par l’ingénieur Derek Gardner (créateur de la Tyrrell P34) Bernard Cholet se construit seul, sans plan, sa 6 roues à partir d’une Matra 530 accidentée, dans son jardin, pendant 1 an et demi !
Il a rallongé la voiture de 85 cm et doublé le train avant sans difficulté. Il a diminué le diamètre des roues de 14 à 13 pouces. Sa plus grosse difficulté a été d’allonger les durites du radiateur avant jusqu’à l’arrière. Le poinds total de la voiture n’à pris que 45 kg en plus.
Le résultat a été exceptionnel, presque 50% d’augmentation de vitesse dans les virages.
En septembre 1980 il a couvert 150 km de routes à grande vitesse pour rejoindre la course de côte de Bures, lui-même impressionné par ces nouvelles performances !
La Matra 530 6 roues aurait du être motorisée avec un V6, mais ça ne c’est finalement pas fait.

Pour lire la suite de cette article et y découvrir beaucoup d'autres photos voici le lien qu'il vous faudra absolument consulté : http://www.sixmania.fr/matra/ (Matra M530 6 roues - Bernard Cholet - 1980 - SixMania)

;) ;)
christianL le lun 30 nov 2020 à 03:58
@mura03 : Je n'avais pas vu votre remarque au sujet de la "Djet VS" de la Gendarmerie qui serait en 1255cc - 1108 cc sur la VS ! - alors qu'effectivement, celle-ci, à ce que je savais, n'a employé que des Jet6 (Jet et non Djet ) à moteur, donc, 1255cc, emprunté à la nouvelle R8 Gordini 1300 pour le Salon de fin 1966. Sachant que ledit Jet6 venait remplacer la VS.
J'ai répondu en ce sens sur le sujet des voitures de Police à @I'll-be-back, en espérant qu'il pourrait nous fournir la raison de cette "fausse" VS du Musée peut-être simplement mal rebadgee et vraie Jet6. Quant à savoir si sous le capot, se cache un 1108 ou un 1255cc...
Dernière édition le 30/11/2020 à 03:59 par christianL, édité 1 fois
mura03 le lun 30 nov 2020 à 08:56
j'ai pensé aussi a cette erreur car celle présenté a bien l'apparence d'un Jet 6
I'll-be-back le lun 30 nov 2020 à 13:17
@christianL @mura03

Bonjour Messieurs.
Face à votre intérêt pour les Djet et Jet, je vous propose de partager la doc' que j'avais postée sur le forum au topic "archives et essais d'époque", concernant ces Matra, le 29 mars 2018 :.

Citation de I'll-be-back :
« Comme promis, revenons sur une concurrente de l'Alpine A 110 première du nom, moins connue des profanes, mais aussi attachante : la Matra (D)jet.

En préambule, petit rappel du Moniteur Automobile sur ce qu'était la Matra Jet "6", la version la plus évoluée de la série...




Ensuite, le "big essai" comparatif pour la placer dans le contexte de l'époque, face à ses rivales...











»


Citation de I'll-be-back :
« Mais avant d'évoluer avec le moteur de la R8 Gordini en Djet 6, la Matra Djet a connu des versions plus sages, quoique déjà ludiques...
Juste en dessous de la Djet 6, la Djet V S avait déjà du répondant :




Sport-Auto ne dit pas autre chose dans son essai rétro...




A suivre...;) »


Citation de I'll-be-back :
« Suite...

A l'origine, était la Matra-Bonnet...




Une voiture qui a perdu son Bonnet mais qui a pris son envol tel un... Jet...:D




Un historique parfaitement retracé par le Auto-Passion HS n° 42 :












... ou par L'Automobile :




- Quelques facteurs de performances comparées :




... et les habituels essais et comparo rétro :





-


-


-


-


-
Et au cas où certains aient un carbu de VS à restaurer...




FIN.;) »


Voilà de quoi vous permettre de bien cerner le sujet, vous aussi...:D
S'agissant de la Matra Djet VS/ Jet 6 conservée au titre de la mémoire mécanique au CNFSR Fontainebleau, je n'ai pas d'explication quant au pourquoi d'un monogramme Djet VS pour ce qui aurait dû être une Jet6, sauf qu'il s'agit d'un exemplaire retapé à neuf et que les 3 Jet6 ayant servi comme VRI étaient bel et bien motorisées par le 1300 de la R8 Gordini, donc comme une Jet6, les essais initiaux effectués avec une Djet V nantie du 1100 n'ayant pas été concluants.
C'est ce que j'explique dans la fiche spécifique que j'avais rédigée il y a quelques années : Voir mon post au bas de la page 695 et au topic "photos de voitures de police".
Bon début de semaine. Et bonne lecture...
Dernière édition le 30/11/2020 à 19:42 par I'll-be-back, édité 1 fois
christianL le lun 30 nov 2020 à 14:25
@I'll-be-back : Je te réponds sur le forum consacré aux voitures de Police. Nous sommes donc bien d'accord : un Jet6, au bloc Gordini 1255cc, qui en faisait au demeurant sa particularité par rapport aux Djet5 et 5S. Un monogramme AR erroné à l'AR sans doute.
mura03 le lun 30 nov 2020 à 14:30
super documentation :good:
le seule regret pour le Djet V et Jet 6 c'est que Matra ne l'a pas poussé
en compétition, a l'époque c'était plutôt les formules et la sortie de la 530
christianL le lun 30 nov 2020 à 15:19
Citation de mura03 :
« ... le seule regret pour le Djet V et Jet 6 c'est que Matra ne l'a pas poussé
en compétition, a l'époque c'était plutôt les formules et la sortie de la 530 »


@mura03 : Bonjour. Quand même deux participations au Monte-Carlo en 66-67 et une au Criterium des Cévennes 1967, sans oublier la MS610 "Coupé Napoléon" vu au Cévennes 1965, proto tubulaire avec moteur Lotus Twin-Cam... Non, peu de résultats à attendre en fait car, pourquoi aller se frotter à Alpine sur son terrain de prédilection, laquelle bénéficiait de surcroit des préparations Mignotet et du soutien de la Régie au travers de Gordini ?
En réalité, dès avant 1966, il fallait sortir un modèle de série moins spartiate que le Jet et , surtout, avec l'idée qu'il devrait ressembler au proto MS620 qui allait débuter au Mans en 1966. Ce fut la M530 qui fut soumise aux impératifs du service Design comme du département sportif. Quelques participations en Rallye (la doublure "Méditerranée" en 1969) sans conviction, plus par publicité, surtout avec les titres recueillis en F3/F2...et en F1 cette année-là, sans parler de la victoire au Mans ratée de peu en 68 comme en 69 et, surtout, un V12 à promouvoir, alors que dans le (tout) petit compartiment, juste sous la lunette AR, on n'avait pu loger que le minuscule V4 Ford des Taunus...
Dernière édition le 30/11/2020 à 15:22 par christianL, édité 1 fois
RAY2285 le lun 30 nov 2020 à 15:37
Ola

Je cherche à identifier ce véhicule....Une idée???? Merki

jujuleterrible le lun 30 nov 2020 à 15:39
@jpcevol a fait sa conduite accompagné là dessus, il va pouvoir te renseigner ;)
lesbellesauto le lun 30 nov 2020 à 15:50
Bonjour à tous ;)

Suite de la vente "Osenat" du 17 juin 2018 ;)

Photos de moi même,descriptif du catalogue de la vente.




MASERATI BI-TURBO SPYDER 1986

Estimation : 15 000 - 25 000 EUR

NON VENDUE


Numéro de série ZAM333B00GA100954
Boîte automatique
Titre de circulation européen

........

https://www.osenat.com/lot/89620/8997460?npp=50&offset=50& (1986 MASERATI BI-TURBO SPYDER Numéro...)

Quand De Tomaso rachète la marque Maserati à Citroën en 1975. Il
développera la fameuse Bi-Turbo qui sera présentée à Modena le 14
décembre 1981. Ce tout nouveau moteur V6 possède deux arbres à
cames par rangée de cylindres, deux turbocompresseurs comme son nom
l’indique et trois soupapes par cylindre. Sa cylindrée de 2 000 cm3 est
dictée par la loi fiscale italienne, qui surtaxe les cylindrées supérieures,
mais pour l’exportation elle passe à 2 500 cm3. La ligne générale est très
classique et ne manque pas d’élégance, la belle, n’emprunte pas son
style à ses prédécesseurs, et propose des courbes anguleuses typiques
des années 80. L’aura de MASERATI, un prix contenu et les qualités
dynamiques de l’auto vont engendrer un succès sans précédent. Avec
le temps le modèle évoluera en cylindrée et en puissance, une version
cabriolet et une quatre portes verront aussi le jour. En ce qui concerne
le cabriolet, son dessin est dû à la Carrozzeria Zagato. Cette version
est lancée en 1984 sur un empattement raccourci de 110 mm à 2 400
mm. Les Maserati biturbo ont été produites de 1981 à 1998 à près de
38 000 exemplaires dont seulement 3 176 cabriolets entre 1984 et 1993.
Son tempérament et ses excellentes performances rendent le modèle très
agréable à utiliser. Coté finitions intérieures, c’est un luxe raffiné qui est
privilégié sans être ostentatoire, la voiture est discrète dans l’ensemble,
mais reste une petite « bombe » le V6 permet une utilisation quotidienne
avec conduite raisonnable. Par contre à partir de 3500 tr/min, accrochezvous...,
les deux turbos sont diablement efficaces!
Cette Bi-Turbo Spyder est en très bon état général. Peinte en noir et
habillée d’un intérieur en cuir beige, il s’agit d’une voiture extrêmement
élégante malgré la bestialité de sa mécanique.

..................................................................................................

FIAT 1500 CABRIOLET PININFARINA 1966

Estimation : 25 000 - 30 000 EUR

NON VENDUE


Numéro de série 118K043735
Titre de circulation Européen

....

https://www.osenat.com/lot/89620/8997446?npp=50&offset=50& (1966 FIAT 1500 CABRIOLET PININFARINA Numéro...)

En 1957, Pininfarina se voit confié le projet de redonner un souffle
de jeunesse à la gamme cabriolet de Fiat dont la 1200 Spyder reste
confidentielle et déjà démodée. C’est pourquoi, en novembre 1958, le
carrossier présente sur son stand du salon de Turin, un prototype motorisé
par un tout nouveau double arbre 1500 cm3 développé par OSCA, la 1500
GT. En mars 1959, la version définitive de ce projet est dévoilée à Genève,
avec pour entrailles le moteur 1200 cm3 de la génération précédente. Le
1500 cm3 OSCA arrive pour sa part au catalogue dès l’été de la même
année. En 1962, le 1500 est remplacé par une version améliorée dont la
cylindrée fut accrue à 1600 cm3. L’année suivante, le 1200 disparait de
la gamme alors que le 1500 de grande série des berlines prend sa place.
Enfin, en 1965, le cabriolet se dote d’une boîte cinq vitesses entièrement
synchronisée, ce, avant d’être remplacée en 1966 par la Fiat 124 Spider.
Cet exemplaire en très bon état fait partie des dernières 1500 Cabriolet
livrées par la firme turinoise. En effet, il fut immatriculé le 15 septembre
1966, ce, juste avant la présentation du Spider 124 au salon de Turin
en novembre 1966. Très élégant mais aussi très italien, ce sympathique
cabriolet se pare d’une peinture blanche assortie d’un habitacle rouge du
plus bel effet, le tout sue surmontant d’une capote noire en très bon état.
La mécanique n’est pas en reste puisque cette Fiat 1500 fonctionne très
bien et saurait ainsi offrir à son acquéreur, tout le nécessaire pour revivre
la dolce vita des années 60 !

..........................................................................................

LANCIA GAMMA COUPE 1979

Estimation : 3 000 - 6 000 EUR

Résultat avec frais : 2 400 EUR


Titre de circulation européen



https://www.osenat.com/lot/89620/8997449?npp=50&offset=50& (1979 LANCIA GAMMA COUPE Titre de circulation...)

Prenez le luxe des coupés allemands, mélangez le avec la finesse des lignes latines, rajoutez un soupçon de sportivité à l’italienne et vous obtiendrez la Lancia Gamma Coupé. Dévoilée par Pininfarina sous forme de concept en 1976 au salon de Genève, peu de temps après le rachat de Lancia par Fiat, la Gamma ne devait pourtant pas connaître plusieurs déclinaisons. Pourtant, le dessin fit sensation auprès du public et la firme se résolue à donner son aval pour une production en série. Ainsi,
l’oeuvre d’Aldo Brovaone fut assemblé à partir de 1977 directement chez Pininfarina. Bien que d’apparence simpliste, la carrosserie de la Lancia était résolument futuriste pour l’époque, faisant ainsi tourner les têtes. Très bien équipée, la Gamma Coupé jouait la carte du luxe avec des vitres et rétroviseurs électriques, des rideaux pare-soleil, un volant réglable en hauteur et des sièges s’apparentant bien plus à des fauteuils qu’à des baquets. Disponible dans deux motorisations quatre cylindres, 2L et 2.5L,le coupé était dans tous les cas, alimenté par un double corps Weber et
offrait alors entre 120 et 140 chevaux avant que le 2.5L n’adopte l’injection Bosch L-Jetronic en 1980. Le tout pouvait être transmis aux roues par une boîte manuelle à 5 rapports ou automatique à 4 rapports. Le châssis pour sa part était axé sur la sportivité, avec un empattement court, une
suspension McPherson à l’arrière, des bras transversaux et des ressorts hélicoïdaux, la voiture apparaissait vive mais confortable tandis que quatre disques à double circuit furent installés pour freiner les 1290 kilogrammes de la diva.
Le coupé Gamma que nous proposons aujourd’hui à la vente est dans un état d’usage et nécessiterait quelques travaux pour retrouver sa prestance d’antan. Motorisé par le 2.0L à carburateur de 120 chevaux, il s’agit d’une automobile faite pour les longs parcours, et ce, dans un confort certain !

A SUIVRE ;)
clionrj le lun 30 nov 2020 à 16:03
@RAY2285 > Très compliqué d'identifier ce genre de voiture, car l'acheteur devait d'abord acheter un châssis équipé d'un moteur puis passer chez le carrossier pour l'équiper. Il faudrait qu'on voit mieux le radiateur, chaque constructeur de châssis avec un moteur avait un radiateur bien à lui, certains ont presque réussi à perpétuer leur radiateur typique jusqu'à nos jours (Rolls, Bentley ou Mercedes) ...:/
RAY2285 le lun 30 nov 2020 à 16:13
Hello

C'est tout ce que j'ai...c'est la voiture du grand père d'un ami, c'est la seule photo qu'il possède....

flambeur54 le lun 30 nov 2020 à 17:19
On dirait vraiment un cabriolet 404.:louche:
flambeur54 le lun 30 nov 2020 à 17:22
Citroen M35
I'll-be-back le lun 30 nov 2020 à 19:43
Rare !!...:love: :good:
I'll-be-back le lun 30 nov 2020 à 20:14
Bonsoir.
Ce soir, on traverse rapidement les Pyrénées...
Ca tombe bien, depuis la ville rose, on les devine...



Photos : I'll be back, 2020/09

V- Les Espagnoles

51- Hispano-Suiza

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hispano-Suiza (Hispano-Suiza — Wikipédia)



52- Pegaso

On connaissait surtout les camions. Là c'est une voiture et un canon...de cire. Pensif.

https://www.pinterest.fr/pin/202169470757328885/ (Pegaso Z-102 Serra Spider 1955 | Voitures de collection, Vieilles voitures, Voiture)






Du Net :



Bonne soirée !
;)
Dernière édition le 30/11/2020 à 20:19 par I'll-be-back, édité 1 fois
clionrj le lun 30 nov 2020 à 20:41
Citation de RAY2285 :

« »


La réponse est là, mais très dur de déchiffrer :louche: :(
mura03 le lun 30 nov 2020 à 21:01
christianL - hé oui je suivais Matra avec ferveur a cette époque
des nuits entière devant la télé :(
flambeur54 le lun 30 nov 2020 à 22:27
I'll-be-back le lun 30 nov 2020 à 22:28
Superbe la 190 SL !...:love: :good:
flambeur54 le lun 30 nov 2020 à 22:31
Merci, c'est l'un de mes nombreux graal!:good:
I'll-be-back le lun 30 nov 2020 à 22:33
Pour revenir à la Matra 530 évoquée plus haut, quelques images de Jean-Pïerre Beltoise et de sa femme, Jacqueline Cevert-Beltoise... la soeur du regretté François Cevert...
Un très joli couple...dans la durée !...:good:
Source : Getty-images.




Pour rappel, François Cevert...

Dernière édition le 30/11/2020 à 22:51 par I'll-be-back, édité 2 fois
flambeur54 le lun 30 nov 2020 à 22:34
I'll-be-back le lun 30 nov 2020 à 22:46
Dans les 1970's, d'occasion et dans l'ombre de la 300 SL, assez modestement motorisée; c'était une voiture de luxe, certes, mais encore raisonnable en achat...
Aujourd'hui...:D :D :D
passion203 le lun 30 nov 2020 à 23:21
Citation de RAY2285 :
« Ola

Je cherche à identifier ce véhicule....Une idée???? Merki

»


Une photo très ressemblante, on ne sait jamais...



Ou Hotchkiss...



Mon coeur va sur la seconde car, en zommant au maximum, j'ai deviné la marque Hotchkiss...



@RAY2285
Dernière édition le 30/11/2020 à 23:24 par passion203, édité 1 fois
RAY2285 le lun 30 nov 2020 à 23:30
OLA


Citation de passion203 :
«
Citation de RAY2285 :
« Ola

Je cherche à identifier ce véhicule....Une idée???? Merki

»


Une photo très ressemblante, on ne sait jamais...



Ou Hotchkiss...



Mon coeur va sur la seconde car, en zommant au maximum, j'ai deviné la marque Hotchkiss...



@RAY2285 »


@passion203

Merci beaucoup, j'avais également fais une recherche qui me conduisait également sur une Hotchkiss....je n'ai pas l'originale sous la main mais j'avais zoomer un max ....
lesbellesauto le mar 1 déc 2020 à 05:17
Citation de flambeur54 :
« Citroen M35
»


En bleu très rare,je ne connaissais que celle d'Henri Heuliez, qui l'avait fait peindre de sa couleur fétiche mais deux détails montrent que ce n'est pas la même.

Citation de lesbellesauto :
« Bonjour à tous ;)

Gironde : Rolls, tanks et chars d’assaut, un siècle d’automobiles aux enchères :



https://www.sudouest.fr/2020/09/26/char-d-assaut-ou-203-80-vehicules-en-vente-7889887-2899.php

Succession André Lurton le 27 septembre 2020

https://www.artcurial.com/fr/vente-4076-succession-andre-lurton (Succession André Lurton | Vente n°4076 | Artcurial)

1970 Citroën M35

No reserve / "VENDUE 27 900 €"

Sans titre de circulation
Châssis n°00EA0039
Sans réserve


- Ancienne voiture personnelle d'Henri Heuliez
- Bel état de conservation
- Rare exemplaire survivant



Dans les années soixante, le bureau d'étude Citroën planche sur les applications automobiles du brevet de moteur à piston rotatif développé par l'ingénieur Wankel. Une association destinée à développer cette technologie est mise en place entre Citroën et la marque allemande NSU à travers une société commune dénommée Comotor. Les premiers essais sont réalisés au milieu de la décennie et débouchent sur l'installation en série d'un moteur monorotor dans le spyder NSU-Wankel. Les premiers résultats donnant satisfaction, Citroën décide à son tour d'effectuer des essais de fiabilité avec une pré-série de véhicules. Pour des raisons d'économies de fabrication, il convient d'utiliser une base existante. De son côté, le chef du service de communication, Jacques Wolgensinger, suggère au patron de Citroën, Pierre Bercot, de profiter de cette série d'essais pour en faire une opération de communication, et de confier les voitures de pré-série à des clients privilégiés et sélectionnés. Il convient dès lors de créer une carrosserie et un modèle qui se distingue des modèles présents dans la gamme. C'est ainsi que naît la Citroën M35, basée sur un châssis d'AMI 8 renforcé, doté de la suspension hydropneumatique de la DS, et d'une carrosserie de coupé deux portes dont le dessin est inspiré de celui de l'AMI 8. L'emboutissage et l'assemblage sont confiés à la carrosserie Heuliez.

Toutes les M35 étaient livrées dans le même coloris gris métallisé, avec une finition intérieure en simili noir. L'équipement de conduite et de confort était digne de celui de la DS, afin de satisfaire les clients privilégiés, qui déboursaient pour ce coupé expérimental, le prix équivalent au haut de gamme de la marque. Il était prévu d'assembler 500 exemplaires de M35 mais il n'en sera finalement réalisé que 267, confiés à des clients triés sur le volet qui seront suivis et assistés par le réseau. Le contrat avec Citroën prévoyait que les M35 étaient rachetées en fin de vie par la marque à leur propriétaire essayeur afin d'être étudiées et de finaliser l'étude du moteur Wankel. Les voitures ainsi rachetées furent stockées un temps au centre d'essais de la Ferté Vidame avant d'être finalement détruites.

Puissant et performant, le moteur monorotor de la M35 permet à cette dernière d'afficher une puissance de 49ch DIN à 5500 tr/mn, avec une boîte 4 vitesses, pour une vitesse de pointe de 144 km/h, le tout avec des reprises étonnantes et un confort haut de gamme. Quelques exemplaires non restitués par les acquéreurs survécurent à la destruction, dont celui-ci, voiture personnelle d'Henri Heuliez, qui l'avait fait peindre en bleu, sa couleur fétiche. Une copie de son ancienne carte grise confirme qu'elle fut immatriculée neuve le 27 février 1970 au nom de la SA Louis Heuliez. Le véhicule proposé affichait 87 059 km au compteur lors de son achat en 2012 durant la dispersion de la collection Heuliez par Artcurial, il n'a parcouru que 5km depuis. Sain et bien conservé, cet exemplaire constitue une opportunité rare : au caractère confidentiel de sa production s'ajoute une provenance intéressante et un historique limpide.

Notes aux acheteurs :
Nous informons les acheteurs que l'ensemble des véhicules de la collection ont été rarement utilisés ces dernières années s'agissant d'une collection muséale. Ils sont donc vendus en l'état, sans contrôle technique et doivent bénéficier a minima d'une révision générale avant de reprendre la route.

;) ;) »


Bonne journée à tous ;)

@flambeur54

Dernière édition le 01/12/2020 à 22:31 par lesbellesauto, édité 1 fois
clionrj le mar 1 déc 2020 à 08:02
Je pense qu'on est d'accord qu'il s'agit d'une Hotchkiss, j'avais cru deviner aussi qu'il est marqué Hotchkiss sur le radiateur...
flambeur54 le mar 1 déc 2020 à 18:47
flambeur54 le mar 1 déc 2020 à 18:49
What else?
I'll-be-back le mar 1 déc 2020 à 21:20
Bonsoir.
Retour à :


(Honda S 800 de Spirou)

Photos : I'll be back, 2020/09

VI- La Japonaise.


(du Net)

- Honda S 800




Bonne soirée !
;)
Dernière édition le 01/12/2020 à 21:32 par I'll-be-back, édité 2 fois
I'll-be-back le mar 1 déc 2020 à 21:25
Vraiment superbe la photo de la Jag' de profil avec l'arbre en arrière-plan !!...:love: :good: :good:
flambeur54 le mar 1 déc 2020 à 22:57
Merci, mais si la voiture avait été rouge, le contraste aurait été encore plus joli.la ça fait vert sur vert.
mura03 le mar 1 déc 2020 à 22:58
justement vert sur vert je la trouve top cette photo :love:
flambeur54 le mar 1 déc 2020 à 23:00
merci messieurs, dans le même style.
mura03 le mar 1 déc 2020 à 23:05
hé bien voila :good:
Auteur : avec
 Page précédente    1    2      693    694    695    696    697    698    699      704    705   Page suivante 
AutotitreForum AutoAnciennesNos Belles Anciennes    «   696   »   »»            Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Rendez-vous en bas de la dernière page pour répondre à ce sujet.


Actualité autoLexus LC Mercedes EQA Peugeot Magna Mini Countryman Volkswagen Golf Contrôle technique SAIC FAI statistique électrique Renault Ford Mustang Mach-E
MarquesLexus Mercedes Peugeot Mini Volkswagen Renault Ford Lada Alpine Dacia Volvo Porsche MG Aiways BMW Audi Suzuki Rolls-Royce
Actuellement, il y a 165 visiteurs en ligne dont 17 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2021 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales