Formule 1, tout sauf l'année en cours - Page 5 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoSport autoFormule 1, tout sauf l'année en cours   «   5            Répondre    
 Page précédente    1    2    3    4    5 
223 messages
14151 vues
Formule 1, tout sauf l'année en cours
Rafabenz le mar 25 janv à 18:12
qu'est ce qu'elle était moche cette bmw "requin baleine"

si ma mémoire est bonne ils avaient finis la saison avec un nez au design classique ?
caraddict le mar 25 janv à 18:26
Ta mémoire est bonne oui, l'aérodynamicienne qui avait eu l'idée est décédée récemment

https://www.leblogauto.com/2021/11/antonia-terzi-1971-2011-celebre-a-cause-dun-morse.html (Antonia Terzi (1971-2021) : célèbre à cause d'un morse - Leblogauto.com)
lesbellesauto le mar 25 janv à 21:13
Merci pour l'info @caraddict et triste nouvelle pour cette femme :/
lesbellesauto le sam 5 fév à 06:55


@Ocean_Orgy
lesbellesauto le lun 14 fév à 11:54
Bonjour à tous ;)

Vente Bonhams février 2022 / Paris

Shadow Racing Team (Cosworth) - 1979 - Jan Lammers

.... .... .... ....

Autres photos du net :



Première Formule 1 d'un champion en devenir

Cette superbe Shadow DN9 a la décoration particulièrement remarquable a couru la saison 1979 de Formule 1 pilotée par Jan Lammers qui participait à sa première saison de Formule 1.

Après avoir remporté le titre de Champion d’Europe de Formule 3 en 1978, Jan Lammers accéda à la Formule 1 l’année suivante à seulement 22 ans. De 1987 à 1990, il participa activement à bâtir la renommée des Jaguar Silk Cut développées avec succès par le Tom Walkinshaw Racing.

Sa brillante carrière de pilote fut couronnée de succès par sa victoire aux 24 h du Mans en 1988 au volant d’une Jaguar XJR-9LM qu’il partageait avec Johnny Dumfries et Andy Wallace. En 1990, il termina sur le podium à la deuxième place au volant cette fois de la Jaguar XJR-12.

Il totalise non moins de vingt deux participations à la célèbre course des 24 heures du Mans.

A l’issue de la saison de Formule 1, la Shadow DN9 Châssis no 2B a été conservée dans une collection en Grande Bretagne avant d’être vendue en 2009 par Hall & Hall à un pilote français, M Michel Baudoin.

En 2012, ce dernier céda à son tour la Shadow à son propriétaire actuel qui commissionna Hall & Hall d’entreprendre une restauration totale de la voiture en vue de l’engager en Masters Historic Formula One.

En 2013, les travaux furent terminés et la Shadow DN9 fit son retour en piste après de nombreuses années d’absence.

Elle a ainsi participé à trois courses du Championnat Masters Historic Formula One et à seulement trois journées de roulage.

Depuis, son moteur Cosworth DFV 3 litres a été entièrement restauré par Wassermann Racing durant l'hiver dernier.

La Shadow DN9 est donc proposée à la vente avec un moteur ayant fait un roulage de test et ayant participé à la course à Barcelone en avril dernier.

Elle dispose d’un Passeport Technique Historique à jour et elle est vendue avec un stock de pièces.

Elle est prête à participer à la saison 2015 du Championnat Fia Masters Historic Formula One.


Historique de course en 1979 : Pilote Jan Lammers

Argentine : Essais 21ème : Abandon

Brésil : Essais 21ème, Course 14ème

Afrique du Sud : Essais 21 ème, Course Abandon

Etats-Unis Ouest : Essais 14 ème, Course Abandon

Espagne : Essais 24 ème, Course 14ème

Belgique : Essais 21 ème, Course 10 ème

Monaco : Non qualifié

France : Essais 21ème, Course 18 ème

Grande-Bretagne : Essais 21 ème, Course 11 ème

Allemagne : Essais 20 ème, Course 10 ème

Autriche : Essais 23 ème, Course Abandon boite de vitesse

Italie : Non qualifié

Canada : Essais 21 ème, Course 9ème

Source avec d'autres photos : https://www.ascottcollection.com/shadow-dn9-fr

;) ;)
Toniciano le lun 14 fév à 11:57
La vidéo du V12 Matra je l'ai en favori, c'est ma berceuse pour un bon dodo j'ai dû l'écouter 1000 fois...
lesbellesauto le lun 14 fév à 15:57
Jan Lammers,un pilote qui aime que le moteur soit à la bonne place : "derrière"





https://www.youtube.com/watch?v=YSND_rv7-p0
YouTube 8:28
jantje film


Les parents de Jan Lammers : ....

;) ;)
lesbellesauto le mar 15 fév à 22:12
Bonsoir à tous

L'ambiance et le style de la Formule 1dans les années 70,c'était quelque chose :) :love:

(Pedro Rodriguez's) BRM P153 - BRM P142 3.0 V121970 Dutch Grand Prix, Circuit Zandvoort
(photo du net)

;) ;)
lesbellesauto le ven 25 fév à 17:25
Bonjour à tous ;)

Retour au début du championnat 2016

Citation de lesbellesauto :
« Bonsoir à tous ;)

Exclusif Inside F1 « Team Banana » : les espoirs de Renault Sport en Grand Prix à confirmer à Bahreïn


La championne australienne Ellie-Jean Coffey a initié les pilotes Renault F1 Jolyon Palmer et Kevin Magnussen aux joies du surf.

Avec Renault Sport F1 Team, la Maison Jaune est de retour en Formule Un, grâce à une écurie à part entière. Et ça s’est vu, avec charme lors de la soirée de révélation de la RS16 dont la marraine était l’australienne championne de surf Ellie-Jean Coffey, puis avec efficacité à l’arrivée du premier round de la saison en Australie. Jolyon Palmer et Kevin Magnussen à moins de dix secondes de marquer leurs premiers points, c’est la première vraie bonne nouvelle du Grand F1 Circus 2016, qui a commencé à Melbourne. Car Renault a une crédibilité à restaurer, entamée par deux saisons ratées (2014-2015) en tant que motoriste. Celles-ci venant tout de même après quatre saisons de domination totale, avec Red Bull-Renault-Infiniti de 2010 à 2013 et autant de couronnes mondiales dans le championnat du monde F1. Où Renault veut propulser un pilote chinois et un russe…


La championne de surf australienne Ellie-Jean Coffey - marraine de la Renault F1 RS16 -, sur la grille de départ du Grand Prix d'Australie, à Melbourne sur le circuit de l'Albert Park.

Voici le lien pour lire la suite de l'article : https://www.agenda-automobile.com/renault-sport-f1-rs16-exclusif-melbourne-bahrein-grand-prix-inside-infiniti-total-genii-palmer-magnussen-ellie-jean-coffey-surf-stoll-abiteboul-cyroul-team-banana-shangai-pilote-chinois-russe/ (Exclusif Inside F1 "Team Banana" : les espoirs de Renault Sport en Grand Prix à confirmer à Bahreïn) »


@lesbellesauto

;) ;)
lesbellesauto le lun 7 mars à 15:17
Un peu de musique et de très belles images pour oublier celles du présent.........

https://www.youtube.com/watch?v=ULTtWUZhD9c
YouTube 4:35
Robbie Williams - Supreme


:arg: :arg: :arg: :arg:
lesbellesauto le ven 11 mars à 07:11
Bonjour à tous ;)

Rossano assiste aux premiers tours de roues de la 126 CK, l’air est glacial à Fiorano ce 6 janvier 1980 , en revanche, l’ère turbo chauffe les esprits.



Source : https://www.classiccourses.fr/actualites/rossano-candrini-5-test-secret-a-fiorano-jour-depiphanie/ (Test secret à Fiorano jour d’Epiphanie - Classic Courses) :good: :good:

Nous sommes à la fin de l’année 1979, Dino Tagliazucchi, le chauffeur du Commandatore, vient me rendre visite à l’atelier au 117 de la via Emilia Est. Il m’apporte le précieux et traditionnel agenda annuel que Ferrari offre et dans lequel sont écrits les vœux du patron. Il en profite pour me remettre une très agréable invitation pour assister à un test ′′ top secret ′′ à Fiorano … il y a des gens comme ça.

Sur l’invitation une date : Le 6 janvier 1980. Ce jour-là dans les premières heures de l’après-midi, sur la piste à Fiorano, la nouvelle monoplace 126 CK effectuera ses premiers tours de roues. Pour cette occasion, le test sera confié au pilote canadien Gilles Villeneuve. L’Écurie, qui courra pour le Championnat de F1 avec la version T5 dotée du moteur 12 cylindres atmosphérique, décida simultanément de poursuivre le développement de la monoplace avec le moteur 1500 cc turbocompressé.

Dino Tagliazucchi me dit qu’aucune information de cet événement ne sera annoncée, que le 6 janvier est férié, c’est Befana (L’Epiphanie), cela garantit l’absence de la Presse et finit en me disant que si j’accepte cette invitation, le Commandatore qui sera présent pour ce test aura le plaisir de vous saluer.

Impossible pour moi de recevoir un plus beau cadeau que celui-là.

Enfin, le 6 janvier 1980 tant attendu arrive. Ma Porsche turbo rouge a franchi les portes de Fiorano peu après 13 h. Je l ‘ai garée comme d’habitude à l’intérieur de la piste dans un petit espace que je connais bien, destiné aux voitures des visiteurs. C’était un mois de janvier très froid comme souvent chez nous. Le soleil qui peinait à nous réchauffer offrait un peu de lumière mais semblait être avalé par notre visiteur habituel en hiver

′′ Nebia « , le brouillard.

Emmitouflé dans mon Loden vert, j’atteins les boxs. Seule personne présente, ce bon Giorgio Ferri, directeur de la piste et qui officie également en tant que secrétaire du Commandatore, ici dans l’enceinte de Fiorano.

« Oh,Candrini al vegna pur deinter » (1) « Oh Candrini allez viens à l’intérieur » , je m’exécute et nous attendons au chaud que les autres arrivent. Ce sera en premier le pilote canadien, puis Enzo Ferrari avec son fils Piero, puis très vite Forghieri, Tomaini et un petit détachement de mécaniciens fidèles.

Pour tromper l’attente de la voiture pas encore arrivée et se réchauffer, Gilles enveloppé dans son blouson entreprend de faire un peu de footing. Le souffle de Villeneuve se mêlait joliment au brouillard qui nous entourait. En janvier, la lumière du jour n’est pas forte et la monoplace, comme chaque premier rendez-vous avec une jeune femme se faisait attendre. Le temps de passer quelques coups de fil à l’usine et un camion porteur, avec la 126 CK dessus, arrive au box. Avec un peu d’excitation et d’agitation, elle est déchargée et préparée pour être mise en piste.



Nous allions enfin entendre son rugissement. Gilles s’était déjà installé dans le petit habitacle. Ceintures et mise en route du moteur avec démarreur extérieur. L’ingénieur Forghieri se penche dans la monoplace et fait les recommandations à Gilles : » pas plus de deux tours, n’oublies pas de t’arrêter car nous devons faire des contrôles, et quand tu t’arrêteras, laisses tourner le moteur un instant avant de couper, je veux vérifier quelque chose et je ne voudrais pas me tromper.

C ‘est fait. Nous entendons le ′′ bruit ′′ un peu décevant, par rapport au hurlement du 12 aspiré. Mais il se fait pardonner très vite, l’accélération, les coups sourds de la soupape wasgate à l’occasion des surrégimes, que Gilles n’a pas tardés à nous faire à plusieurs reprises nous rassurent sur sa musicalité brutale.

Comme il lui avait été dit, le Canadien, après deux tours rentre au box, laissant pendant un instant le moteur tourner au ralenti.

L’émotion était au maximum pour moi, mais je crois aussi pour les autres personnes présentes.

Le Commandatore pas loin de ses 82 ans avait son sourire réjouit que j’ai souvent comparé à celui d’un enfant lorsqu’il a un nouveau jouet.

Pendant ce temps, le brouillard était vraiment tombé et il restait peu de lumière pour continuer à tourner. Fiorano n’a pas d’éclairage sur la piste. Un mécano présente le panneau de retour au box à Gilles, mais c’est mal le connaitre, il continue à enfiler les tours.

On dirait qu’il est déjà en osmose avec ce nouveau petit moteur semblant manquer de noblesse et pourtant de près de 800 chevaux.

Les seules lumières que nous voyions étaient celles des rotors des turbines brûlantes couleur orange et les disques de freins brûlants. Enfin de retour, nous sentons cette odeur enivrante caractéristique que diffuse un moteur chaud à l’arrêt.

L’applaudissement spontané des quelques privilégiés présents réchauffa tout de suite l’atmosphère froide de la piste de Fiorano, l’ambiance était à l’euphorie générale.

Giorgio Ferri débouche un magnum de vin pétillant Ferrari mis de côté pour l’occasion.

Moi, ne faisant pas partie de la Maison Ferrari, je me tenais à l’écart, un peu embarrassé, mais immédiatement Ferrari me fait signe de m’approcher et on me donne un verre pour participer au toast. Ce sont des instants de bonheur inoubliables.

Le brouillard, l’obscurité et le froid avaient été vaincus par un bel esprit de camaraderie cet après-midi à Fiorano.

Nous avons assisté aux vagissements d’une nouvelle créature de Ferrari qui devait remporter deux grands prix l’année suivante, et dans mes lourds bagages de souvenirs, celui de ce formidable canadien hors classe.

*dialecte modenèse.

A SUIVRE ;)

Bonne journée à tous
Rafabenz le lun 14 mars à 14:02
deux petites nouvelles à la collection :cool:

f2000



f2001 édition spéciale "hommage aux attentats", sans sponsors, avec le museau noir.







on ne s'en rends pas compte à la TV mais la différence de gabarit avec une F1 moderne est folle :




plus que 17 pour compléter ma collection :ouin: :D
Dernière édition le 14/03/2022 à 14:10 par Rafabenz, édité 1 fois
Toniciano le lun 14 mars à 14:21
@lesbellesauto j'adore, merci du partage :good: :good:
Incroyable ère que le début de ces 1500 turbo, la technologie évoluait si vite que les humains derrière le volant peinaient à suivre d'une saison à l'autre.
clionrj le sam 26 mars à 09:21
https://www.20minutes.fr/sport/3259923-20220325-arabie-saoudite-securite-assuree-maintenir-grand-prix-f1-malgre-attaques (Arabie Saoudite : « La sécurité assurée » pour maintenir le Grand Prix de F1 malgré les attaques)
Wolff le lun 28 mars à 12:00
L'edito d'un journaliste quant à l'éventuelle disparition du GP de F1 de Belgique :


dudule le mar 29 mars à 19:22
supprimer la Belgique, totale erreur
Wolff le jeu 31 mars à 08:37
Las Vegas, c'est fait...

https://www.dhnet.be/sports/moteurs/formule-1/la-formule-1-officialisee-a-las-vegas-en-2023-troisieme-grand-prix-aux-etats-unis-62453d9c7b50a6746051f84d (La Formule 1 officialisée à Las Vegas en 2023, troisième Grand Prix aux Etats-Unis - DH Les Sports+)
lesbellesauto le dim 3 avril à 20:10
Bonsoir à tous ;)

Vente Artcurial Retromobile 2022 :love:



1980 McLaren M29 - 1980 -

Vendu 333 760 €


Sans titre de circulation
Véhicule de compétition
Châssis n° 3C

....

- Dans la collection du Manoir de l'Automobile depuis 1998
- Equipée du légendaire V8 Cosworth
- Provenant d'une des plus grandes écuries de l'histoire
- Projet exaltant, Ex Watson
- Sans réserve

A la fin des années 70, la F1 est en ébullition. De plus en plus nombreux, les pilotes français montent en puissance tandis que Renault fait exploser l'hégémonie du V8 Cosworth avec son petit V6 1 500 cm3 suralimenté. Pour McLaren, c'est une période un peu plus compliquée. Après les titres d'Emerson Fittipaldi (1974) et James Hunt (1976), la marque est dans le creux de la vague. Il faut attendre la fin de l'année 1980 et le rachat de l'écurie par Ron Dennis pour voir de nouveau McLaren briller.
La monoplace du Manoir de l'Automobile que nous sommes fiers de présenter est une M29, archétype des F1 de cette période. Dessinée par Gordon Coppuck, la M29 dispose d'une coque en aluminium, d'un V8 Cosworth DFV de 3L de cylindrée accouplée à une boîte Hewland modifiée par McLaren. Il s'agit du châssis n°3C dont l'histoire est passionnante. On trouve notamment l'historique complet des cinq châssis M29 dans Autocourse, le fameux annuel anglais. On y apprend que le châssis n°3, qui a évolué ensuite en 3C, est apparu en Afrique du Sud et a été chiffonné par Alain Prost durant les essais. Il sert de voiture de rechange aux GP de France, d'Angleterre et d'Allemagne où Watson l'utilise le vendredi matin et le samedi matin. Il est conduit en course par Watson lors du GP d'Autriche. Watson l'abîme lors d'une sortie de route aux essais du GP de Hollande.
Après la saison 1980, la monoplace est offerte à la filiale française du sponsor titre, le cigarettier Marlboro. La monoplace est ensuite acquise directement auprès de Marlboro par M. Duval, un important collectionneur et homme de presse français. C'est auprès de ce dernier que Michel Hommell, le célèbre éditeur et patron de presse français, s'en porte acquéreur en 1998, afin d'étoffer la fabuleuse Salle des Formule 1 du Manoir de l'Automobile de Lohéac. A l'époque, M. Duval a confirmé qu'il s'agissait bien de la M29 ayant le châssis numéro 3, la plaque de châssis ayant été ôtée à la suite de son acquisition auprès de Marlboro.
Exposée depuis 1998 au sein du Manoir de l'Automobile, à Lohéac, la McLaren 29 a rejoint une collection de 18 Formule 1. Le moteur Cosworth et la boîte sont incomplets et la voiture est à restaurer entièrement. Pilotée par le flegmatique John Watson et le tout jeune Alain Prost, cette M29 montre des traces d'utilisation et elle constitue un projet enthousiasmant pour n'importe quel passionné de F1 voulant avoir une des dernières McLaren avec coque aluminium avant l'avènement du carbone.

Descriptif du catalogue : https://www.artcurial.com/fr/lot-1980-mclaren-m29-4134-215 (Rétromobile 2022 by Artcurial Motorcars | Vente n°4134 | Lot n°215 | Artcurial)

;) ;)
Bonbonmaster le mar 26 avril à 20:29
ItalianDriver le mar 26 avril à 20:45
Les bouchons, quel fléau séculaire… :D
lbad le sam 14 mai à 12:31
https://www.youtube.com/watch?v=1D5xYnDHQnI
YouTube P0D
Monaco Historic Grand Prix 2022 Full Day 1
lesbellesauto le lun 16 mai à 22:26
@Ibad :good: :good: :good:

L’autre Team Haas, ou le côté obscur de la FORCE
Slash 17 août 2015

https://www.savf1.fr/2015/08/lautre-team-haas-ou-le-cote-obscur-de-la-force/ (L’autre Team Haas, ou le côté obscur de la FORCE – Le SAV)
(Bonne lecture) :good: :good:

https://www.youtube.com/watch?v=WNDrykRzhcY
YouTube 3:32
New Ford Turbo F1 car shakedown at a wintery Boreham


Formula 1 Monaco 1986 Patrick Tambay & Martin Brundle huge crash
https://www.youtube.com/watch?v=VCLxeYvq8ww&t=1s
YouTube 1:18
Formula 1 Monaco 1986 Patrick Tambay & Martin Brundle huge crash


;) ;)

Dernière édition le 16/05/2022 à 22:26 par lesbellesauto, édité 1 fois
Bonbonmaster le jeu 19 mai à 13:08
Auteur : avec
 Page précédente    1    2    3    4    5 
AutotitreForum AutoSport autoFormule 1, tout sauf l'année en cours   «   5              Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autotitres de la semaine Tesla Model Y Audi Q4 Mazda CX-5 Mercedes prix prévision Toyota Aygo X Achat location BMW Série 4 Europe Land Rover Defender
MarquesTesla Audi Mazda Mercedes Lancia Toyota BMW Land Rover SsangYong Lotus Fiat Renault Pagani Ford Citroën Cupra Volkswagen Vinfast
Actuellement, il y a 130 visiteurs en ligne dont 4 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2022 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales - consentement