Véhicule de pompier ancien - Page 511 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoVéhicules spéciauxVéhicule de pompier ancien   «   511   »   »»            Répondre    
 Page précédente    1    2      506    507    508    509    510     511     512    513    514    515   Page suivante 
25726 messages
2134177 vues
Véhicule de pompier ancien
gde384 le mar 19 avril à 18:46
Pour rester dans le sujet assez récurrent des Laffly de ces derniers jours, je cherche à identifier ce PS que nous avait publié pompiers56 il y a 10 ans et qui lui avait déclenché une crise de calcaire :D Même Google Lens n'a pas pu m'aider. :arg:



D'ailleurs en cherchant, Google Lens m'a trouvé cette belle image d'un PS connu, celui de Brest, accompagné du FEV. L'engin est connu mais l'atmosphère est sympa !


https://www.plages-magnetiques.org/la-turbine/ (La Turbine - Plages Magnétiques)

Enfin, toujours dans le thème, celui-ci est bien passé ici, plusieurs fois, mais je ne me lasse pas. Après l'avoir croisé devant le CS de Lempdes sur Allagnon, il me semblait qu'il avait été récupéré par les Gardes-Pompes voisins. Pourtant, à en lire cette publication FB très récente, on semble comprendre que les pompiers locaux le conservent pas loin. Quoi qu'il en soit il est au musée de Brassac depuis cette semaine et bien visible. Je passe par Lempdes demain, dommage que mon timing soit si serré !



Pour le prix, on en a une vue arrière. On après aussi qu'il aurait servi à Brassac avant Lempdes. Je vous laisse lire ce qu'il en est dit. Je suis plutôt circonspect sur certains points mais pas un spécialiste du modèle même si j'y travaille. :good:
Dernière édition le 19/04/2022 à 18:54 par gde384, édité 2 fois
bedpp le mar 19 avril à 19:33
@gde384
@pompiers56
Résolu :
La photo a été prise sur la commune de VAGNEY (88120) devant le monument aux morts avec en arrière plan l'hôtel de ville
recherches par le monument aux morts (déplacé depuis).


bedpp le mar 19 avril à 19:46
@nico90
@pompiers56:good:

:!: il semble qu'il y ait deux modèles





chez https://www.vkcars.be/freins-u411/maitre-cylindre-pour-u411-ancien-model (Hoofdremcylinder oud type - VK Cars BVBA) au prix de 145,20 euros hors port

tu peux vérifier ou transmettre une photo et spécifier le diamètre

tu peux voir aussi si un modèle de 421 serait OK https://espace-tracteur.fr/3447-maitre-cylindre-de-frein-o-2064-2857-mm-simple-circuit-mercedes-benz-u-421.html (Maitre cylindre de frein Ø 20,64 / 28,57 mm - simple circuit - Mercedes-Benz - U 421)
Dernière édition le 19/04/2022 à 19:51 par bedpp, édité 1 fois
bedpp le mar 19 avril à 20:59
MUSÉE DU SAPEUR-POMPIER D'ALSACE : http://www.ousortiren.com/musee-alsace/1654-musee-sapeur-pompier-alsace (Musée du Sapeur Pompier d'Alsace à Vieux Ferrette, Avis, Photos, Infos)

Dernière édition le 19/04/2022 à 21:02 par bedpp, édité 1 fois
gde384 le mar 19 avril à 22:23
Merci @bedpp . Comment as tu fait ? Même par le monument aux morts je n'avais rien trouvé. :/

Il devait faire bon de décaler sur un PS torpédo en janvier dans les Vosges ! :D
bedpp le mer 20 avril à 06:34
Recherches en visuel sur images monuments aux morts ...:D l'œil :D
Fait pas chaud :D
paulin37 le mer 20 avril à 08:16
Citation de gde384 :
« @pompiers56 : Que ces deux Laffly aient fait parti des collections du musée du Finistère, nous en avons la certitude. Mais justement, sur les deux dernières photos que j'ai trouvé, le cadre n'est plus du tout le même que sur les photos de @paulin37 . Peut être est ce la bonne hypothèse.
@arnaud.18 @arnaud.180 nous en dirait peut être plus. Il avait évoqué ici même la vente du PC Belphégor de Brest. Peut être y a t il eu du dégraissage ? L'essentiel serait qu'ils survivent, peu importe où ! :love: »


@gde384
En 93/94, j'ai discuté avec un responsable . Ce n'était pas encore un musée, mais ils avaient déjà un nombre considérable d'engins en état ou en pièces détachées, en échangeant avec les musées ou associations existants. Il affirmait que même la Brigade les contactait pour des pièces d'Hotchkiss. Nombre d'engins étaient dehors faute de place.
ff50 le mer 20 avril à 08:50
@pompiersfanGB
bonjour viens de vous lire je vous envoi un message privé.
Stéphane
pompiers56 le mer 20 avril à 14:34
:love: c'est parfait que le musée de Brest font des dons hier c'était nous , aujourd'hui c'est le B.M.P.M demain sera peux être vous ;)

:idee: il y a d'autres qui l'ont fait déja ça "" les gardes pompes "" ""le musée de l'ain """ le musée de firminy etc... et surtout ils ont la certitudes
que ce sera restaurer ou pour sauver un qui deviendra roulant :good: :good:

:!: :arg: :arg: aujourd'hui restaurer un engin quel qu'il soit il ne faut pas avoir peur et être très motivé c'est un budget même en le faisant par soit même

:!: Autrement notre CCF.L Berliet GLB 19 .B 4X4 N° de série B.B.1 la restauration est bien commencé... MAIS..... vous ne verrez aucune de photos de la
restauration si non c'est une cause rupture de contrat avec les M.H ........ça pourra être publier qu'après l'inauguration et avec leur autorisation

Autrement je vous présente le don que nous avons reçus une jeep willys mb rouge ex sp 71 de 1945

Dernière édition le 20/04/2022 à 14:40 par pompiers56, édité 1 fois
gde384 le mer 20 avril à 15:27
C'est encore et toujours le même débat. Mais personne ne remet en cause le don bien entendu. Beaucoup d'engins ont été stockés mais finalement peu de monde est dimensionné pour accueillir, conserver, entretenir, voir restaurer et exposer à grande échelle.

Il est bon que les bahuts soient conservés et abrités pour éviter le chalumeau à l'époque. Qu'ils changent de main n'est pas grave.
Ce qui peut être triste est de voir des structures devoir abandonner ou dégraisser avec des engins qui sont oubliés. Je suis le premier à défendre qu'on ne peut pas tout garder. Nous sommes passionés mais tout ça n'intéresse finalement pas grand monde ou pas longtemps.

Le citoyen qui s"émerveille devant un camion ancien qui défile va souvent l'oublier le lendemain, ne se rendra pas compte des difficultés et du temps passé sur une restauration et souvent, ne sera pas plus ému qu'il s'agisse d'un bahut du village voisin ou de l'autre bout de la France.

Il n'y a que nous pour s'émouvoir qu'un véhicule soit la tête d'une série, soit rare, unique ou un dernier survivant. Faisons au mieux !

Notre forum est déjà un passage de témoins à son échelle. :good: Nous publions ce qui n'existe déjà plus, nous partageons ce qui est restauré ou sauvé et nous mettons en lumière ce qui peut encore l'être.

QUelques natures mortes pour rester raccord avec le sujet. Mes recherches chez les amateurs d'urbex de ces derniers mois avec des engins qui sont devenus totalement anonymes. :ouin:

Un trio de FIN Beber GLA. Le premier ne devrait pas être impossible à identifier. Le deuxième a été sacrifié. Quant au dernier, je pensais qu'il s'agissait d'un des deux déjà présentés en binôme FM/FIN sur le port de Rouen et sortant des réserves du Musée de Montville mais il n'en est rien.





Un FIN Ford et probablement un FPT Beber GAK



Dur à dire si ce Delahaye contenait de l'eau à l'époque... Il a malgré tout souffert de l'humidité :



Plus ancien et qui serait aussi sympa à voir en entier et à identifier, un museau de Laffly !



Pour terminer, ce CCI Citroën fut déjà posté ici il y a une dizaine d'années (1ère photo). Il n'a visiblement pas bougé, juste un peu pris racine mais ne parait pas trop dégradé, même si je ne me fais pas d'illusions sur son avenir.
L'étonnant équipement interroge. Le chevron inversé sur les barres de sa calandre trahissent qu'il est né CCI mais quid de cet équipement. Rénovation ou adaptation de celui d'origine ?

minifire le mer 20 avril à 15:39
@gde384
quand tu parles du dernier, tu parles du Berliet avec l'inscription "3" sur le montant de porte ?
il sort bien des réserves du musée qui était sur le port de Rouen
bedpp le mer 20 avril à 15:53
Citation de gde384 :
«



Dur à dire si ce Delahaye contenait de l'eau à l'époque... Il a malgré tout souffert de l'humidité :



»


@gde384
photos origine:
http://art-epave.eklablog.com/camion-de-pompier-delahaye-a93433937 (?)

Déja posté ?


bedpp le mer 20 avril à 16:13
Le Citroën, vue de 2012, depuis il doit être sous les ronces.

pinpon76 le mer 20 avril à 16:24
Bonjour à tous, inscris depuis longtemps sur ce forum, c'est la 1ère fois que j'interviens.
Afin d'écrire l'histoire des sapeurs pompiers de ma commune, Pavilly 76, ou j'ai eu la chance d'être SPV pendant plus de 30 ans, je suis à la recherche du prospectus d'époque (copie) du FPT Mercédès 1113 Maheu Labrosse de 1974.
Ce FPT acheté neuf par la commune a équipé le centre de secours durant de nombreuses années avant d'être remplacé par le SDIS lors de la départementalisation.
Si quelqu'un a ce document en sa possession, je le prendrais avec grand plaisir et son nom sera cité sur mon livre lors de son édition.
Merci à tous de m'avoir lu et bonne journée.

Olivier
sainté le mer 20 avril à 17:17
Citation de SP68 :
« FPT mercedes 1113 maheu labrosse

»


@SP68
gde384 le mer 20 avril à 18:10
@bedpp Oui, déjà passé par ici, @pompiers56 nous avait posté le même lot de photo le lundi 4 nov 2013. De même que @ldt88 nous gratifié d'une photo encore en service... Mais je ne l'aurai pas reconnu. Si on examine les traces de rouille ça semble être le bon. En 2013, un membre avait dit que son propriétaire avait d'autres engins aux alentours mais, pas encore disposé à vendre. Il a changé d'endroit, de là à dire qu'il a changé de main... :etourdi:

Citation de ldt88 :
« Sécurité incendie Chemin de Fer Touristique du Rhin Volgelsheim. »


Merci pour la vue arrière du CCI Citroën. Il a bien conservé sa citerne et son équipement hydraulique Drouville visiblement, seuls ses coffres ont été refait. Mais je pense avoir déjà vu ces images mais comme il n'est pas très attirant, ma mémoire a du faire un tri. Pas étonnant qu'il n'ait pas trouvé un toit !

@minifire Oui tout à fait, celui avec le blason de Seine-Maritime. :good:
minifire le mer 20 avril à 18:25
bedpp le mer 20 avril à 18:38
@gde384: je me doutais bien que ces photos avaient déjà été postées, je vais quand même les laisser.;)
Dernière édition le 21/04/2022 à 07:06 par bedpp, édité 1 fois
arnaud.18 le mer 20 avril à 20:12
Citation de paulin37 :
«
Citation de gde384 :
« @pompiers56 : Que ces deux Laffly aient fait parti des collections du musée du Finistère, nous en avons la certitude. Mais justement, sur les deux dernières photos que j'ai trouvé, le cadre n'est plus du tout le même que sur les photos de @paulin37 . Peut être est ce la bonne hypothèse.
@arnaud.18 @arnaud.180 nous en dirait peut être plus. Il avait évoqué ici même la vente du PC Belphégor de Brest. Peut être y a t il eu du dégraissage ? L'essentiel serait qu'ils survivent, peu importe où ! :love: »


@gde384
En 93/94, j'ai discuté avec un responsable . Ce n'était pas encore un musée, mais ils avaient déjà un nombre considérable d'engins en état ou en pièces détachées, en échangeant avec les musées ou associations existants. Il affirmait que même la Brigade les contactait pour des pièces d'Hotchkiss. Nombre d'engins étaient dehors faute de place. »


@paulin37 oui il y a quelques années entre les deux prises de vues des laffly , la premiere etait un depot a brest , direction oceanopolis , qui a ete rasé depuis , donc tout ce materiel avait eté demenagé vers un premier hangar , au bord d un ruisseau , trop humide , redemenagé vers un second qui avait le defaut d avoir un loyer qui augmentait car le proprio se disait qu avec tant de materiel , on ne pouvait que payer , donc finit par redemenager , dans un dernier poulailler , mais les transports ont abimés beaucoup ces engins ; l equipe vieillissante se decide donc a troquer des modeles avec d autres assos , certains sont bien partis a marseille , dont un cercueil en pieces ainsi que deux autres vieux vehicules ; donc pour repondre precisemment , les deux laffly ont bien changés d endroits dans le finistere !
gak69 le mer 20 avril à 20:43


jeep iseroise lors de la catastrophe de feyzin peut etre de grenoble
RMAC le sam 23 avril à 15:39
gde384 le dim 24 avril à 18:15


Compagnie Française de raffinage, 1939.
Concernant le porteur, je dirai peut être un Delahaye...
(source : eBay)
bedpp le dim 24 avril à 21:03
@gde384 ;)

C'est bien un Delahaye confirme par le détail sur le moyeu/arbre de roue.
Cela doit être un Type 103 .1939



source photo:https://clubdelahaye.com/fourgons/



https://clubdelahaye.com/modeles/ (Tous les modèles - Club Delahaye)
gde384 le dim 24 avril à 21:22
Oui c'est tout à fait ce que j'en avais déduis, un Delahaye 103. 👍🏻
minizing88 le dim 24 avril à 22:06
Bonsoir, 2 anciens CCF vu chez un particulier a Gérardmer.

CCFM Renault 85150 TI Camiva:


CCFM Renault M150 Midliner SIDES, siège arrière en direction de la portière d'accès. Caisse Suisse de marque VOGT posé sur le porteur.
sainté le dim 24 avril à 22:19
gde384 :good: un Fourgon Pompe avec tonne de 3000 l , équipé feux spéciaux par Protex :love:

ici la version classique ( Chauny 02 ) et l'autre côté grâce MA34T :good:
Citation de MA34T :
« Après un peu de 34
Pour le Delahaye de Lunel et celui de Ganges
Celui de Ganges nous avons la photo grâce au livre de DAUBROSSE : Citerne haute , dévidoir masqué
Ce même livre nous indique effectivement 8 exemplaires produits avec quelques variantes, et R DAUBROSSE nous fournit un plan côté qui...correspond au modèle de LUNEL, - Citerne plus basse, dévidoir dépassant du haut de la citerne...CQFD
Il nous manquerait donc une photo de celui de Capestang

Si on remonte un peu plus le temps SETE et LODEVE ont eu également un FPT sur Delahaye 103

»


@MA34T
gak69 le dim 24 avril à 22:32
beau delahaye de la cfr



qu' est devenu ce beau vmr unic sides de la spse , en 2019 il était a vendre par le collectionneuir a bonifay
pompiers56 le lun 25 avril à 08:06
:oh: le CCF Lourd Maheu labrosse de la commune de Ploerdut dans le nord du Morbihan est toujours en service en 2022 aux espaces vert de la ville de Malestroit 56

:good: :good: après 45 ans de service il travaille toujours :love: :love: :love:

;) mis en service le 21 octobre 1977 immat 7368 QS 56 il était équipé de deux dévidoirs mobile

:idee: début des années 2000 il fut donner à titre gratuit par le sdis 56 aux services techniques de Malestroit .

:good: le Lt Plisson avait deux casquettes chef des services technique et chef de centre



;) voici d'autres photos de cet engins trouvées sur le site en 2015

Dernière édition le 25/04/2022 à 17:05 par pompiers56, édité 3 fois
syldeg59 le lun 25 avril à 23:55
inauguration centre de secours de lesquin (59) 20/06/81
Dernière édition le 25/04/2022 à 23:57 par syldeg59, édité 1 fois
apras le mar 26 avril à 14:22
Concernant Le Delahaye 103 le musée de Lyon possède l'ancien de Tournus puis vendu à St.Trivier sur Moignand
sainté le mer 27 avril à 13:36
:!: Petite anecdote qui incite à ne pas gober tout cru les infos qui circulent sur le net :etourdi:


En recherchant des images sur l'incendie des Nouvelles Galeries de Marseille on peut tomber sur ces photos issues de grandes sources comme Getty

Mais sur ces 4 là , une seule correspond à Marseille , les autres montrent un tout autre bâtiment et surtout une EM qui passe un sale quart d'heure .
Ce n'est pas une échelle d'une caserne du sud mais bien une Magirus/Delahaye de ... Paris :oh:

On la voit mieux sur cette autre images de Gallica et il s'agit d'un feu en 1930 ruinant ...les nouvelles galeries " à la ménagère" , angle boulevard Bonne Nouvelle et rue de Mazagran

gde384 le jeu 28 avril à 21:45
Citation de apras :
« Concernant Le Delahaye 103 le musée de Lyon possède l'ancien de Tournus puis vendu à St.Trivier sur Moignand »


@apras Pour le plaisir des yeux :

apras le ven 29 avril à 14:51
Merci pour ces belles photos que je connais particulièrement bien puisque faisant partie des restaurateur du musée serai heureux de vous rencontrer à Vaulx en velin
gde384 le ven 29 avril à 17:02
Citation de PhA69 :
« Avant que les immatriculations se fassent par département avec le système de 1928, puis avec celui d'avril 1950, en effet il existait des arrondissements minéralogiques dont celui d'Allais (comme on écrivait à l'époque Alès). La lettre de cet arrondissement était le A et l'Ardèche, et donc les établissements Besset à Annonay, en faisait partie.
Par contre, je ne connaissais pas le système spécifique des immatriculations provisoires WW encore basé sur les anciens arrondissements minéralogiques.

Pour en venir à Nîmes, lors du grand feu du théâtre municipal le 2 octobre 1952, le CSP Nîmes déploit la quasi totalité de ces moyens feux urbains, et ce sont donc un PS, un FP et un FPT qui sont engagés, accompagnés de l'unique ESP du département. Le CSP Alès appelé en renfort vient avec son ER18, et une autre ESP24 est fournie par Montpellier (ESP ou EM ?) d'après le compte rendu.
En 1967, sur le recensement des moyens du département effectué par le tout nouveau et tout jeune IDSIS, le Cdt stagiaire Mercier, il y a 2 EPA en service (Nîmes et Alès) et 2 ER, mais plus d'ESP.

Enfin, quand à Tubincendie, les échelles sur porteur de 18 ou de 24m sont évoquées dans les 2 documents ci dessous.[...] »


Citation de PhA69 :
« Pour Nîmes, cela pourrait-il être une APPE ?
et sinon, quel moyen aérien à Nîmes en 1952 ?
sachant que le rapport du feu du théâtre fait bien la différence entre une échelle portée à Nîmes et une échelle remorquée d'Alès... même s'il indique une échelle portée pour Montpellier (pourquoi pas la BSS qui devait déjà être en service en 1952) »


@PhA69

Bon, j'ai cherché ! Ce n'est pas ce qui nous intéressait au départ mais tout de même... :D

L'achat de l'échelle sur porteur Laffly de Montpellier fut décidé en conseil municipal le 20 février 1950 "afin de pouvoir répondre à une demande de renfort, soit une demande de secours en un autre point de la ville, soit de supléer à une mise hors service d'une engin pour une raisons quelconque. La future acquisition est susceptible d'alimenter avec sa pompe de 60m3, 2 grosses lances. Son coût 3 millions."

(A garder sous le coude le jour où on voudra identifier les différentes APE des PE @sainté :D)

Concernant l'incendie du théatre de Nimes, les archives relatent ceci : "Le théâtre de la Préfecture Gardoise est la proie des flammes en début de soirée. Les SP Montpelliérain prennent la route avec en autre leur grande échelle, afin de prêter mains fortes à leurs collègues de Nîmes et Alès."

L'inventaire des moyens matériels du corps montpelliérains établi une semaine après cet incendie fait état de la présence de l'échelle mécanique Gugumus ainsi que de l'autopompe porte échelle Laffly.

L'EM Renault Gugumus ayant une portée de 20m et l'ESP du Laffly étant une 24m, on peut en déduire clairement que c'est avec l'APE Laffly que les montpelliérains se sont rendus à Nimes. Ce qui confirme bien ce qu'avançait Philippe à propos de "l'ESP24" et infirme mon idée qu'il ait pu s'agir de la Gugumus.

:good: :good:
fredo500kefptl le ven 29 avril à 21:28
apras
je suis allé déja 2 fois à vaux en velin
maintenant que j'ai des pompier pour mes véhicules faudrait qu'on y retourne
RMAC le sam 30 avril à 07:54
Echelle du CS Aubagne

minizing88 le sam 30 avril à 23:23
Bonsoir, petite exposition d'anciens lors des portes ouvertes du CIS Andelot en Montagne, Jura. Les engins viennent du musée départemental des pompiers du Jura.
RMAC le dim 1 mai à 08:01
Renault du 13

fredo500kefptl le dim 1 mai à 08:11
Jolie expo des porte ouvertes
je prete mon vsab et fptl pour des porte ouverte centre de pouilly sous charlieu pour manoeuvre jsp
gak69 le dim 1 mai à 13:12


le ps renault drouville de rhne poulenc st fons qui se trouve à la réserve du musée de lyon et le camion d' émulseur saviem s7 de la meme unité
gak69 le dim 1 mai à 13:16


ccf berliet glb d' abord en service à hauteville dans l' ain et actuellement dans la réserve du musée de lyon alors qu' il était en service à solvay salins de giraud en companie de ce gak mousse provenant de solvay tavaux et récupéré par msp 07 comme le da sur merme chassis
pompiers56 le lun 2 mai à 19:24
Incendie de 28 Aout 1989 de la St Victoire

Ont peux voir le Colonel Gérard Gilardo qui fut le patron des sapeurs-pompiers du Morbihan de 1978à décembre 1982 après il est parti à Lille chez le premier ministre Mauroy

https://www.youtube.com/watch?v=c22uSgPbFtc
YouTube 55:49
Feu / Incendie de la Sainte Victoire le 28 août 1989 Sapeurs Pompiers CCFF
remi07 le lun 2 mai à 20:59
Bonjour


=>gak 69 petite precisions le GAK mouse est un GAK 18 donc essence, malheureusement avant d'etre a l'abri chez nous il a pas mal trainé dehors, le Da est un GAK 60 donc Diesel, il a demarré sans probleme, il gonfle et freine bien, il n' a pass" "que" deux ans dehors avant qu'on le recupere


Par ailleurs quelqu'un connaitrait il une double cabine pour SM7 pour remplacer celle la ou recuperer des éléments ?

MA34T le lun 2 mai à 21:26
@pompiers56 ... mais aussi Pierre Schaller et Bozabalian, jeune capitaine et lieutenant au CIRCOSC à l'époque... le colonel Cavallin DDSIS du 13 dans l'écureuil de commandement (ils avaient permutté avec Gilardo entre le CIRCOSC et le SDIS13...) et MA34T dans l'HBE (pour ce largage uniquement) de la SC posté dans le 04, et en renfort sur ce feu (Ces images sont d'ailleurs du 2e jour du sinistre)
Cette video a servi de support pour beaucoup de stage de formation FDF dans les années 90 (il ne serait pas étonnant que j'ai obligé GDE384 à la regarder !!!)
Fifou_AUB le mar 3 mai à 11:50
@gak69
Le GAK de SOLVAY Salins de Giraud en 2009 devant l'ancien CS de Salins
Je ne me rappelles plus ce qu'il est devenu
Photo perso
gde384 le mer 4 mai à 22:21


Mes longs épluchages de sites de vente permettent de temps à autre de dénicher de petits trésors. Je dois avouer que j'ai compté les jours avant de m'offrir cette photo, à un prix probablement déraisonnable mais quand on aime...

L'achat des deux autopompes Delahaye 84 est décidé en séance du conseil municipal de Montpellier le 07 février 1927 par le chef de corps FERREOL (le même FERREOL qui brevettera la lance éponyme et privilégiera l'autopompe au FIN vingt ans plus tard).

La Delahaye 84 PS coûte à la ville 614.28 francs, est servie par six hommes, et est muni à l'arrière, d'un dévidoir mobile de 160m de 70mm.
La Delahaye 84 AP coûte quant à elle 572.98 francs, est servie par huit hommes et emporte également un DM.

Livrées le 02 mai 1927, elles rencontrent, dès la livraison, des problèmes de roues et de chaines de transmission qui obligeront Delahaye à remplacer les premières et "d'en faire des spéciales pour le corps".

Comme je le pensais moi-même, les roues et les ailes ne proviennent pas d'un remplacement ultérieur pour des raisons pratiques ou de confort. Les deux Delahaye 84 n'ont donc jamais servies avec les roues à bandages et les ailes plates. On note du coup que celles qui sont montées par Delahaye sont quasi similaires ou similaires aux modèles montées sur le type 87 à la même époque.

Elles sont mises en service le 23 mai suivant. Le capitaine Ferréol qui commande le corps de Montpellier leur fait subir des essais très poussés ! On sait donc, 95 ans après leur livraison, que le type 84 PS pesait 3850 kg en ordre de marche auquel il ne fallait pas oublier d'ajouter environ 320 kg représentant la masse de 4 hommes de 80kg. La 84PS fut mesurée à une vitesse moyenne de 29,690 km/h.
La 84 AP est pesée quant à elle à 3300 kg auquel on ajoute 480kg de six hommes d'équipages. Sa vitesse moyenne est de 30,888 km/h.

Pour récapituler :



Les différences de prix et de poids notamment s'expliquent par l'essence même du type 84 PS : un dévidoir de premier-secours ! Je reste étonné de la différence de 350kg malgré l'absence de LDT et le fait qu'apparemment, le DM n'est équipé que de 160 mètres de 70 contre 200 mètres pour le type 84 AP.

Si la date exacte de leur retrait du service n'est pas connu, on sait que les inventaire du corps fin 1952 n'en font plus état.

Quant à dater cette photo : probablement entre 1939 et 1944 et plus sûrement entre 1942 et 1944.

On remarque que, si les phares ne sont pas occultés, ils portent de belles casquettes qui ne seront plus présent sur la photo du défilé qui sert de couverture au livre "Capitaine Guizonnier".
On note aussi que certains pompiers sont porteurs de brodequins, chose étonnante ! Enfin, tous sont porteurs du casque modèles 1885/1895.

Malheureusement tous ces éléments ne permettent guère d'être plus précis :
Concernant les casques, lors des obsèques du Capitaine Guizonnier en septembre 1944, l'ensemble du détachement est porteur de casque modèle 1933 mais les archives montpelliéraines font état de casques "cuivre" dans encore toutes les brigades en 1953.
Au début de la deuxième guerre, la compagnie de Montpellier est composée de 91 pompiers. Cette photo représente donc plus probablement une des six brigades qui étaient toutefois commandées par un sergent.
On a au centre ce qui semble être un sous-lieutenant. On sait qu'il ne s'agit pas du chef de corps, ni de son adjoint, ni de l'adjoint de l'adjoint !
Peut être s'agit il du sous-lieutenant PEYRAS qui prend sa retraite en juillet 1942, un mois avant la mise en place d'un bataillon de défense passive à Montpellier.
Alors, s'agit il d'un cliché souvenir d'un départ à la retraite ? Ça n'y ressemble pas mais je ne sais pas non plus à quoi ressemblait cet homme, à la différence des trois hommes commandant le corps que nous connaissons et reconnaissons en photo.
L'autre hypothèse est qu'il s'agisse du sous-lieutenant CHARRIER, adjoint du capitaine GUIZONNIER, qui sera nommé lieutenant en septembre 1942. Il sera également arrêté en 1944 en même temps que ce dernier mais connaîtra un sort moins funeste que lui. Il deviendra chef de corps de Montpellier puis inspecteur départemental par la suite.

Pour le coup, si on compare avec cette photo publiée par @Ecussons18.34 sur la page FB de l'association SPIS34, on y retrouve une ressemblance physique qui reste dure à affirmer, la qualité de la photo et le port de coiffe n'aidant pas. S'il venait à être l'officier de la photo, nous nous situons donc avant septembre 1942. On peut aussi épiloguer sur la fourragère de cet homme, quand on sait que le corps ne l'obtiendra que 10 ans après la libération. Il doit s'agir d'une distinction en rapport avec une précédente carrière.



Un dernier élément mais qui n'apporte pas plus est la présence, sur la photo du défilé, d'étoiles alliés sur les trois engins. On remarque que les deux Delahaye ont des étoiles "US" sur le capot. L'autopompe Latil Drouville en possède deux sur ces ailes. On peut imaginer que ces étoiles furent placées sur ces engins pour une cérémonie de la libération. Je n'ai pas de date précise concernant ce défilé, mais entre ce étoiles et le drapeau français en tête de la 84PS on peut légitimement penser qu'elle se situe en 1944 au moment de la Libération ou peu après (Montpellier fut libérée le 31 août 1944).
Une photo de la cérémonie d’inauguration de la plaque dédiée au Capitaine Guizonnier datant d'avril 1945 laisse entrevoir cette étoile qui a perduré sur les ailes de la Drouville. Mais à l'époque par d'autocollant vinyle temporaire. Une étoile peinte devait rester jusqu'à la prochaine peinture complète et plus sûrement pour ces engins, vu leur âge, jusqu'à la réforme.

L'absence de ces étoiles et les casquettes de phares me permettent de dater la photo d'avant la libération. Les phares ont ils reçus les "casquettes" dès le début de la guerre où pus tardivement, notamment lorsque furent mis en place les systèmes d'alerte en 1942 ?

Enfin, il reste compliqué de savoir de quelle des deux autopompes il s'agit sur cette photo. Le dévidoir de PS est totalement invisible mais serait de toutes façons masqué s'il est présent. Les seuls éléments que j'ai relevé sont maigres : le marquage "SAPEURS POMPIERS MONTPELLIER" qui sur la photo du défile semble plus correspondre à celui présent sur les échelles de la 84AP. Il y a toutefois une clarté, un reflet le long de celles de la 84PS, tout comme il n'est pas impossible que les échelles aient pu un jour être interverties. Dans le même genre, la peinture blanche sur le flanc du pneu avant gauche parait plus étroit sur la 84 PS que sur la 84 AP, comme sur notre photo. Nous ne sommes donc pas plus avancé ! Aucune certitude !!

Pour terminer, cette photo est prise dans la caserne de la rue Pitot, devenue en 1945 "Jean Guizonnier" du nom de son chef de corps martyr. L'engin se trouve dans la cour intérieure. La fenêtre sur la gauche est l'aile nord donnant sur la rue du Carré du Roi, où, au numéro 5 se tiennent les services techniques municipaux qui partagent les lieux avec les pompiers et y stationnent les quatre ou cinq arroseuses Laffly également tenues à la disposition du service incendie.
Pour se donner une idée, la garage des pompiers est le rectangle plus épais en bas à gauche. Le garage des services municipaux se tient à l'opposée de la cour, sur la partie la plus à gauche de la rue du Carré du Roi. Pour le reste, logement, garage, ateliers. Les locaux et les services ne devaient pas être très étanches, les chefs des pompiers étant chefs des services municipaux et les pompiers étant parfois pour totalité, des agents municipaux. Notre autopompe doit être à peu près le rectangle plein. On distingue à l'arrière droit de la Delahaye, le pan coupé du mur et du toit faisant l'angle entre les rues Gouan et du Carré du Roi.



Je ne résiste pas à partager cette belle photo. N'étant pas connue et sortant, d'après le vendeur d'un lot de photos et cartes montpelliéraines, on peut imaginer qu'il s'agit d'un souvenir qui a traversé les âges dans une boite, dans un grenier, pour mon plus grand bonheur. Je tenais à la posséder mais il serait dommage de ne pas vous en faire profiter.
Même s'il n’apparaît pas sur cette photo, surtout si elle date d'entre 1942 et 1944, date de son commandement du corps de Montpellier, elle permet d'avoir une pensée pour le supplice du capitaine Guizonnier.

Quand je partage certaines photos, provenant notamment de Delcampe, je trouve dommage que beaucoup, ne trouve pas preneur. Leur intérêt est souvent représenté par le matériel surtout quand il est automobile. Nous ne pouvons pas avoir la connaissance de tous les corps, de tous leurs matériels et leurs effectifs.
Je me suis un peu étendu sur celle-ci, je l'ai regardé sous tous les angles, cherché des détails, comparé avec d'autres documents. Je vous en donne tout ce que j'en ai sorti.Il serait dommage que ça reste dans mon seul album photo !

Pour rappel, la photo du défilé qui sert de couverture au livre "Capitaine Guizonnier" :

Dernière édition le 05/05/2022 à 09:44 par gde384, édité 2 fois
yankee18 le jeu 5 mai à 11:20
Citation de bedpp :
« Le Citroën, vue de 2012, depuis il doit être sous les ronces.

»


@bedpp

Ce bahut est en haute saone au bord de la route depuis facilement plus de 15 ans, je tacherai d'aller voir la semaine prochaine si il est toujours a la meme place.
bedpp le jeu 5 mai à 11:52
@yankee18:good:

C'est extrait d'une vue, sur une recherche d'avril 2022 sur Google map ( vue datée de 2012) , d'un lieu connu de plusieurs, que je n'ai pas voulu préciser :D

Si tu peux nous rapporter du plus récent :good:
T64S le jeu 5 mai à 15:41
Réformés du SDIS 64
chcouff le jeu 5 mai à 20:37
photo prise de la base aérienne roumano-américaine "Mihail Kogalniceanu" à Constanta, Roumanie
y figure à gauche de l'Antonov, un CCF Mog dont on pourrait penser qu'il soit un militaire, soit une seconde vie chez les roumains
Auteur : avec
 Page précédente    1    2      506    507    508    509    510     511     512    513    514    515   Page suivante 
AutotitreForum AutoVéhicules spéciauxVéhicule de pompier ancien   «   511   »   »»            Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Rendez-vous en bas de la dernière page pour répondre à ce sujet.


Actualité autotitres de la semaine Toyota Corolla Carlos Tavares technologie Polestar Peugeot 308 usine Toyota Supra aide Peugeot 508 Porsche Taycan TotalEnergies sondage
MarquesToyota Polestar Citroën DS Peugeot Volvo Porsche Opel Renault Volkswagen Cupra Alfa Romeo Mercedes Jaguar Hyundai BMW Honda Tesla
Actuellement, il y a 165 visiteurs en ligne dont 2 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2022 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales - consentement