Marche arrière : La Honda Accord Type R - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoHondaAccordMarche arrière : La Honda Accord Type R           Répondre    
Honda Accord ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
 1 
35 messages
4484 vues
Marche arrière : La Honda Accord Type R
Autotitre le dim 9 sept 2018 à 14:09

Coup de maître.
Par Arnaud A. pour Autotitre.com

1997, Honda lance sa sixième génération d'Accord, une berline placide née au milieu des années 70, et dont la carrière est un long fleuve tranquille.

D'abord berline compacte, uniquement en 3 portes, la gamme s'enrichit dès 1977 d'une carrosserie 4 portes. L'équipement est complet, la finition est soignée, et les mécaniques, à défaut d'offrir le grand frisson, sont fiables et peu énergivores. Il n'en faudra pas plus pour que l'Accord se taille une belle part de marché en Amérique du Nord.

Tellement, que la seconde génération sera produite directement sur le sol américain. Pour l'anecdote, cette seconde génération d'Accord reçoit en 1981 la fameuse horloge numérique que l'on peut encore trouver aujourd'hui sur certaines productions asiatiques.

Pour la sixième génération, celle qui nous occupe, la production se fait au Royaume Uni, dans une usine Honda Rover.

Le but avoué pour cette Accord est d'arriver à enfin convertir le vieux continent à cette très bonne mais sans doute trop classique berline familiale. L'époque est pourtant propice, puisqu'on ne parle pas encore de 4x4, et que le monospace n'en est qu'à ses balbutiements.

Il faut dire que l'européen est sans doute un peu moins ouvert que le Nord Américain, mais aussi que la concurrence est rude. On retrouve alors les Passat, Vectra et autres Mondeo, mais surtout, les Peugeot 406 et Renault Laguna.

Pire encore, même les françaises disposent de mécaniques "de pointe", avec chacune un V6 de forte cylindrée, porte étendard de la gamme.

Il n'en fallait pas moins pour que Honda se décide enfin à réagir, et propose une version "image" de sa placide Accord.

Salon de Paris, 1998, l'équipe de Kenzo Suzuki, a qui on doit la fabuleuse Integra Type R alors fraîchement débarquée en Europe, nous délivre sa vision de la berline sportive du bon père de famille.



Directement inspirée de la Accord courant en championnat BTCC, elle impressionne dès sa présentation.

Pas spécialement par sa ligne.

Le kit carrosserie est discret, avec une double sortie d'échappement, de jolies jantes de 17", et des logos Type R. En option, un aileron peut bousculer l'ensemble, sans excès. Notons que pour la France, seul le blanc sera importé.



A l'intérieur, la donne change, avec de superbes sièges baquets Recaro, en Alcantara, un volant momo à trois branches, des compteurs à fonds blancs, et un pommeau de levier de vitesse en alu. L'installation à son bord est aisée, et l'ergonomie absolument parfaite. Ajoutez à cela une finition qui traverse les décennies sans broncher, et vous obtenez un début de réponse sur la cote soutenue de l'auto.



La décision est prise chez Honda d'en faire une Type R assagie, privilégiant une clientèle plus âgée qu'avec les Integra et Civic frappées du même blason.

Pour la motoriser, le choix se porte sur le 2.2 de la Honda prélude, coupleux à souhait, mais qui sera tout de même revu et corrigé par le dieu du VTEC.



De 185cv à l'origine, le bloc passe à 212cv par l'adjonction de pièces mobiles spécifiques, d'une gestion électronique revue et corrigée, et par un échappement plus libre.

Sur le papier, le résultat est bluffant, puisque le 4 cylindres affiche 212cv à 7200 tours (!) et 215Nm à 6700 tours (re-!).

Des valeurs folles à l'époque, dépassant celles des françaises 6 cylindres, et écrasant celles des 4 cylindres. Pour comparer, même si les gammes sont différentes, l'excellente 406 2.2 rend 52cv à la Honda.

Sur le papier, ca donne des performances de premier ordre, pour une berline japonaise à usage familial.

230km/h en pointe, un 0 à 100 expédié autour de 7 secondes, et un 1000m départ arrêté en 28.5 secondes.

De l'art. Mais plus que l'art, il y a la manière. Si ce moteur a été décrié par le marché japonais pour son manque d'extrêmisme, de ce coté ci du globe, en 1998, il n'y avait sans doute rien de mieux sur roues dans cette gamme. Elle était la familiale ultime. Il faut dire que nous ne sommes pas habitués à voir un constructeur retirer l'insonorisant de sa berline, toute sportive soit-elle, pour l'alléger de quelques kilos. Ou monter une boîte à 5 rapports courts pour tirer la quintessence du bloc sous le capot.

Si le démarrage n'évoque pas forcément l’esbroufe, et que les premiers tours de roues ne font que démontrer la bonne souplesse de l'ensemble, une fois que les fluides sont à température, on entre dans une dimension parallèle.

La crécelle se transforme en tête d'affiche du Hellfest, et hurle sa rage comme jamais on a entendu un moteur le faire avant dans une berline familiale. Passé 5500 tours, et jusque 7500, c'est un déferlement de sauvagerie, faisant vous dresser les poils, à la limite de la crise d'épilepsie.

Retour aux régimes usuels, catatonie. La, vous vous réveillez doucement. Il est temps de se poser les bonnes questions. Est ce que mes sensations sont bien sérieuses? Suis-je lucide? Les chiffres ne sont pas non plus volcaniques, ce n'est qu'un 4 cylindres, l'auto pèse 1350 kilos, ce n'est pas une Integra d'une tonne.

A deux doigts de penser que vous avez juste du halluciner, la voie se libère, et vous tombez deux rapports avant de mettre godasse.

Deux choses vous sautent alors au visage. Le maniement de la commande de boîte est divin, et non, vous n'avez pas rêvé. L'auto bondit, et le hurlement revient, de plus en plus présent, de plus en plus fort, dans une sonorité de Honda Type R. Et la c'est la révélation. Il y a une vie après 4000 tours. Et une après 5000. Et une après 6000. Et la Valhalla après 7000.



Mieux, la route se fait sinueuse, et il est temps de voir ce que ca donne quand ca tourne.

Double triangulation, suspensions abaissées et raffermies, grosse barre anti roulis, pneus à profils bas, et, oui oui, un autobloquant Torsen. Ajoutez à cela un châssis et une coque bien rigides, et vous comprenez vite qu'on est pas en présence d'une Honda Legend en terme de confort. Et pourtant, compte tenu des qualités sportives de l'auto, c'est très vivable.

Mais j'ai envie de vous dire qu'on s'en tape.

Pour deux raisons.

Premièrement, le train avant, deuxièmement, le train avant. J'ai rarement vécu ca, d'autant plus sur une traction de 212 chevaux. Avec un train avant bien frais, c'est simple, la limite d'adhérence, c'est vous. J'ai rarement conduit de voiture, de berline, capable de vous mettre autant en confiance sans jamais la trahir.

Je ne dis pas que c'est la voiture la plus efficace qui soit, je ne suis pas pilote, mais en tant qu'amateur j'espère un tant soit peu éclairé, j'ai rarement pris autant mon pied à lancer une voiture de ce type de virage en virage.

C'est un tout, entre le freinage puissant et endurant, la motricité sans faille, l'amortissement jamais sautillant, et cette bande son, j'ai juste l'impression d'être en face de la familiale abordable parfaite.


Abordable, attention tout de même. Elles ont généralement un sacré vécu pour un prix souvent inférieur à 10.000€, mais la fiabilité n'est plus à démontrer. Elles n'acceptent que du SP98, beaucoup, la courroie de distribution est assez onéreuse, avec ses 800 à 1000€ en concession, mais surtout, elle est à surveiller plutôt que d'attendre les échéances constructeurs.

Pour ce prix et quelques petites concessions au confort, vous avez une machine capable de conduire vos enfants à l'école, de vous emmener en vacances avec les bagages pour 4, de vivre avec au quotidien dans une relative discrétion, et surtout, elle est une pompe à feu capable de tirer des feux d'artifice sur une simple pression de votre pied droit.

Elle est rare de part sa faible diffusion.

Elle est rare parce qu'elle est la dernière berline familiale a avoir poussé le bouchon aussi loin. La 7e génération d'accord et son 2.0 n'ayant jamais atteint l'Europe, cette Type R 6e génération est la familiale ultime, repoussant les limites du genre aux frontières du possible.

Le parfait trait d'union entre la gti du débutant et le coupé cabriolet du presque grabataire fêtant le départ des enfants de la maison.



Mais surtout, elle pose une question. Honda, ou es tu aujourd'hui?



Merci à la concession Debois chez qui vous trouverez cette rare édition limitée

Retrouvez ici tous les "Marche arrière"
Fred le dim 9 sept 2018 à 14:34
J'adorais cette auto. J'ai une collègue qui en avait une, c'était leur voiture familiale......qui a été transformée en immonde machin par le mari qui l'a bolidée petit à petit :vomir:
ctncrsp le dim 9 sept 2018 à 15:13
Je les ai reluqué fut un temps :good:
KB993 le dim 9 sept 2018 à 16:15
:love: :love: :love: Cette voiture!
EenSayn le dim 9 sept 2018 à 16:30
:love:
Hellfest :love: :D :good:
Turbo1980 le dim 9 sept 2018 à 16:33
:love: :love: :love:

@servietsky :D

Et au fait je suis pas grabataire :arg: :D
Spoonr le dim 9 sept 2018 à 16:34
Superbe berline :good: par contre il y a des problèmes de fiabilité sur ce modèle non :?:
Turbo1980 le dim 9 sept 2018 à 16:34
Il parait
Dernière édition le 09/09/2018 à 16:34 par Turbo1980, édité 1 fois
caraddict le dim 9 sept 2018 à 17:14
Super article :good: Dommage que ça cote autant, ça me déplairait pas je crois :/
carpe.diem le dim 9 sept 2018 à 17:25
Niveau fiabilité, ya pas l'air d'avoir gd chose de chronique. I
weber-dc40 le dim 9 sept 2018 à 17:28
J'aimerais bien que ce genre de berlines revienne. Comme la mondeo st et d'autres.
jujuleterrible le dim 9 sept 2018 à 17:33
Le prix n'a pas bougé depuis un peu + de 10ans sur le marché de l'occase ;)

Une rouge avec le gros aileron pour moi :love:

Le volant de cette voiture est le meme (a part le logo :p ) que dans une ferrari de la meme epoque, la flemme de chercher.
F7R le dim 9 sept 2018 à 18:01
ça j'adore !

Du Honda de la bonne époque :good:
EenSayn le dim 9 sept 2018 à 19:25
Ben le design s'est torturé depuis, mais niveau efficacité, ils n'ont pas trop perdu quand même.
La dernière Civic semble être utilisable au quotidien et malgré tout une sacrée pousse au crime.
Mais le design est extrême.
weber-dc40 le dim 9 sept 2018 à 19:28
Y a eu de bons trucs ces dernières années quand même, mais en Europe on en voit la moitié. La s660, la civic mugen 2.2, la crz hpd et dernièrement la accord 2.0 240bvm et la civic coupé SI 1.5 ça a l'air d'être le pied, mais on n'en a vu aucune en europe c'est très frustrant.
dumptrails le lun 10 sept 2018 à 12:23
Raaaaaaah :love:
madmax44 le lun 10 sept 2018 à 16:12
la réputation veut quand même que ça soit pas la Type R la plus fiable et que le 2.2 sorte pas ses chevaux.
servietsky le lun 10 sept 2018 à 19:19
Madmax44 a bien résumé :good: il y a pas une histoire que c'est la seule Type R qui n'est pas numérotée ?
weber-dc40 le lun 10 sept 2018 à 20:11
Y a d'autres Honda qui sortent pas des chiffres impressionnants sur le banc, mais bon, des berlines de caractère dans cette gamme y en a pas eu beaucoup de toutes façons donc c'est sûrement culte.
Dernière édition le 10/09/2018 à 20:12 par weber-dc40, édité 1 fois
weber-dc40 le mar 20 nov 2018 à 22:24
https://www.hredmotorsport.com/realisations/9-hred-motorsport/special-honda/4-accord-type-r-222hp-231nm (HRED Motorsport | Reprogrammation Moteur @ Bordeaux - Accord Type R - 222hp & 231Nm)

Ca c'est ce qu'on appelle du torque dip bien comblé. :oh:
patala le mer 21 nov 2018 à 07:35
Gain de 53 ch ?
Nickgtt le mer 21 nov 2018 à 07:45
Moi, je lis +4cv et +15Nm sur le graphe...
S970277 le mer 21 nov 2018 à 08:02
:D

En même temps, un gain de >50cv sur un atmo ... :etourdi:
Nickgtt le mer 21 nov 2018 à 08:05
surtout sur une Honda à presque 100cv/L

Mais c'est possible... en partant du 2.0 120cv Mazda :D :good:
weber-dc40 le mer 21 nov 2018 à 10:00
À mi régime, faut regarder les courbes.
maxz318is le mer 21 nov 2018 à 10:04
Citation de Nickgtt :
« Moi, je lis +4cv et +15Nm sur le graphe... »


@Nickgtt

à 5600trs/min on voit bien un gain de 50ch sur le graph ;)
Nickgtt le mer 21 nov 2018 à 10:14
Leur courbe est étrange, beaucoup trop linéaire pour un moteur VTEC oldschool.
maxz318is le mer 21 nov 2018 à 10:26
C'est clair que le "phénomène" du vtec a du bien disparaitre là :/
Carpe.diem le dim 10 mars à 19:40
https://www.autoscout24.ch/fr/d/x-occasion?vehid=6075944 (HONDA Accord 2.2i Type-R, Occasion, Essence, 138'000 km, CHF 5'900.-)

:love:
barbatacci le dim 10 mars à 19:42
J'aime toujours autant.:good:
F7R le lun 11 mars à 08:18
Moi aussi :love:
fujiyama le lun 11 mars à 11:21
Aussi :love:

J'avais lu les articles de presse à sa sortie. Tous enthousiastes. Particulièrement sur les tr/mn. Un ovni à l'époque.
Zorgol le lun 11 mars à 12:08
Ça me semble vraiment pas hors de prix, d’autant qu’eAlle semble stock et en bon etat
EenSayn le lun 11 mars à 13:46
:love: :good:
madmax44 le lun 11 mars à 17:53
:good:
Recherche de : Auteur : Avec :
 1 
Honda Accord ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
AutotitreForum AutoHondaAccordMarche arrière : La Honda Accord Type R             Répondre    
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoRenault Twingo Mazda Honda Jazz Tesla Roadster Fiat 500X Lexus enfant Nissan Juke musée Mitsubishi Aston Martin Vantage Nissan Subaru Levorg
MarquesRenault Mazda Honda Tesla Fiat Lexus Nissan Mitsubishi Aston Martin Subaru Hyundai Toyota BMW Volkswagen Alpine Audi Skoda Mini
Actuellement, il y a 284 visiteurs en ligne dont 16 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2019 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales