Marche arrière : La Volvo C70 CC T5 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoVolvoC70Marche arrière : La Volvo C70 CC T5           Répondre    
Volvo C70 ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
 1 
18 messages
2663 vues
Marche arrière : La Volvo C70 CC T5
Autotitre le sam 25 juin à 19:12

Mamma Mia!
Par Arnaud A. pour Autotitre.com

Volvo et les coupés, c'est une longue histoire d'amour. De la P1800 de Simon Templar à la C70 que notre coupé cabriolet remplace, il y en a presque toujours eu chez Volvo.

Cette marque venue du Grand Nord, qui n'hésite pas à confier le dessin de ses coupés à de célèbres designers transalpins.

Et à y coller de sacrés moteurs, histoire d'en faire les plus chaudes des voitures froides.

Septembre 2005, salon de Francfort. Volvo coiffe tous les constructeurs premium de cabriolets 4 places au poteau. Il est le premier à dégainer ce concept qui cartonne chez les petits cabriolets "abordables", le toit en dur!

Un choix dicté par la mode, forcément, mais aussi par l'idée de remplacer les deux carrosseries de l'ancienne C70 par une seule, assurant le à la fois le rôle de coupé, ET de cabriolet.

Et si on appelait ça un coupé cabriolet?
Il faut dire que le constructeur suédois est sacrément échaudé par l'échec commercial des anciennes C70.

Ici, il est demandé à Pininfarina de dessiner un coupé cabriolet spacieux, sur base de Volvo S40. L'idée est de reprendre un maximum de pièces de la plate forme P1 (S40, V50 et C30), ainsi que les moteurs et les boîtes.

Le maestro italien arrivera sans peine à pondre un des plus beaux CC toutes époques confondues. Les lignes sont tendues et douces à la fois, l'élégance est maintenue, grâce à un toit en 3 parties à la cinématique folle, fabriqué en collaboration avec Webasto. Ils ne savent pas construire de voiture les italiens, mais niveau dessin, chapeau bas.

La commercialisation commencera quelques mois plus tard, au premier semestre 2006.

L'auto est construite dans la célèbre usine de Uddevalla, au même endroit que les anciennes C70.

De face, la filiation avec les S40 et C30 contemporaines est évidente. De profil, le dessin ne laisse pas planer le doute quant au caractère "haut de gamme" du véhicule.



Le tout en proposant des dimensions mieux contenues que sur la précédente génération, puisque cette C70 CC est plus courte de 14cm que la C70 première, et même 2cm plus basse!

Le cahier des charges obligeait Pininfarina a maintenir assez d'espace pour 4 adultes de 1m80. Il y est arrivé, tout en permettant à l'auto de ressembler à un vrai coupé toit en place. C'est purement subjectif, mais avec l'Astra Twin Top, on est en présence du plus beau CC 4 places. (Qui vient de rire en pensant à la Focus CC?)

https://www.youtube.com/watch?v=fQzGzJQYtIY&ab_channel=AntoineDUCROCQ
YouTube 0:52
Volvo C70 Toit (Officiel)


A l'intérieur, c'est moins austère que d'habitude chez Volvo. Sans surprise, on retrouve la planche de bord des S40/C30. Les excellents sièges offrent un maintien et un confort difficile à trouver ailleurs.



L'équipement est plutôt complet de série, et peut être agrémenté par une liste d'équipement longue comme le bras. C'est premium. On notera la mesquinerie de l'airbag passager désactivable...En option, à 60€!



Mention spéciale au GPS, qui se trouve dans le champ de vision, à une époque où les constructeurs les mettaient encore derrière le levier de vitesse.



Coté rangement, on en trouve quelques uns verrouillables individuellement, pratique, mais surtout, on trouvera deux boîtes très pratiques dans les montants arrières.

Difficile de parler Volvo sans parler sécurité. Une petite équipe a été invitée à réfléchir à tous les accidents possibles en cabriolet, et à leurs conséquences.

Airbags de tête, arceaux qui se déploient en cas de choc arrière, pour protéger la tête des occupants, renforts latéraux, baie de pare-brise indéformable, et tout le reste de la panoplie généralement disponible.

Avant de passer au cœur de l'auto, le coffre. D'un peu plus de 400 litres, il passe à un ridicule 190 litres toit en place. On a vu mieux.



Sous le capot de ce beau CC, que des 5 cylindres sur la phase 1. Diesel, forcément, mais aussi essence, avec le fameux 2.4 maison, mais aussi une bonne vieille connaissance, le 2.5 5 cylindres turbo, que l'on trouve sous le capot de toutes les Volvo avec la déclinaison T5, mais aussi sous le capot de la Focus ST.



Moteur transversal oblige, ce 2.5 a été conçu de telle manière à ce que tous les composants externes prennent le moins de place possible. 20cm plus étroit et 2.5cm plus court que l'ancien 5 cylindres!

Tout en alu, il est aussi plus léger que ses ancêtres.

Le turbo est ici un basse pression, de quoi assurer un couple généreux en bas du compte tours, avec un joli 320Nm de 1500 à 4800 tours!

Pour la puissance, 220cv "seulement" à 5000 tours.

Des valeurs étouffées par la boite automatique à 5 rapports d'une autre époque, et surtout, par le poids de la sécurité, presque 1800 kilos avec un chauffeur.

Le 1000m est abattu en un peu moins de 30 secondes, le 0 à 100 en 8.9 secondes, et le 80 à 120 en D prendra 6 secondes.

Ça se déplace, bien, sans réel brio.

Au démarrage, on n'a même pas droit au son que l'on serait en droit d'attendre. Volvo oblige, oubliez la sonorité de la Focus ST. Ici, si le moteur ronronne gentiment, il ne se passe pas grand chose à l'échappement, malgré la double sortie.

Les premiers tours de roues montrent que l'on est bien en territoire premium. Le velouté, la douceur de boîte, la direction douce, et disons le, un peu floue, l'amortissement moelleux, et les sièges. On a peine à croire que ça va être sportif.

Et l'auto ne ment pas.

On hausse un peu le rythme histoire de faire chauffer le bouilleur et c'est une véritable démonstration qui se déroule sous nos yeux ébahis. Peu ou pas de bruit d'air toit en place, confort de haute volée malgré des roues de 18 pouces, pas de bruit de roulement, et aucun soucis de rigidité.

Moteur chaud, on tente un kickdown. Ce n'est pas rapide, ni exagérément lent, mais on fait clairement mieux.

Le moteur se met à gronder agréablement, le paysage défile, c'est agréable à défaut d'être saisissant.

Il est temps d'ouvrir le toit.

La cinématique est dingue, le toit se pliant tel un mille-feuille, en presque 30 secondes. C'est beau mais c'est lent.

D'après Volvo, on perd 15% de rigidité à ce moment.

Le dessin du toit a permis à Pininfarina de ne pas tirer le pare brise loin haut dessus de la tête des occupants. Et c'est tant mieux! Ici, on profite. Filet anti remous mis en place, on est pas décoiffé, juste légèrement fouetté par une petite brise. C'est terriblement agréable.

Mention spéciale au filet, qui dispose d'une fermeture éclair sur sa partie horizontale, pour ranger des affaires sur la banquette!

Autant en profiter pour tenter de percevoir les vocalises du moteur.

On l'entend un peu plus, toujours avec ce râle caractéristique, mais toujours de manière trop timide.

Hausser le rythme décapoté ne mettra pas à mal la rigidité, mais n'apportera pas de réel plaisir. Le volant trop grand ne renvoie que peu d'informations, le châssis bien tenu en cruising à tendance à se désunir assez vite. Les freins font ce qu'ils peuvent. Et le train avant est dépassé par le débauche de couple, par exemple en sortie de courbe.

Oubliez cela.

Coude à la portière, l'idée est de cruiser. Rarement il m'a été donné de conduire quelque chose d'aussi agréable dans le bas du compte tours. Le gros 5 cylindres donne l'impression d'une force sans fin, distribuée sans grande vigueur. C'est doux, étonnant. Une main de velours dans un gant en mousse?

On pourra rouler fort vite tout en restant sous les 3000 tours, ou doucement, en se situant autour de la valeur max du couple, vers 1500 tours.

L'intérieur zen, le confort, la boîte douce, c'est une vraie voiture de grand tourisme.

Aujourd'hui, on trouve une belle C70 T5 pour un budget compris entre 10 et 15000€.

Une tranche raisonnable pour un vrai haut de gamme, fiable, dont le principal défaut sera la consommation, autour de 10 litres en mixte, et bien plus en mode viking du volant.



Cette C70 ne surprend pas, mais magnifie les poncifs que l'on peut avoir en pensant à cette marque. Confort, zenitude, volupté. C'est déjà pas mal non?



Vous trouverez ce superbe exemplaire chez Hennes automobielen, LE spécialiste Volvo.

Retrouvez ici tous les "Marche arrière"
Thierry123 le sam 25 juin à 19:18
La console centrale flottante des Volvo c’était une claque à l’époque :love:
fujiyama le sam 25 juin à 19:37
Et la sono ?
Jujuleterrible le sam 25 juin à 19:53
Je va me demande si la bva n’est pas + adaptée que la Bvm sur ce superbe engin !!!!!!!!

Toujours aussi désirable :love:
Jujuleterrible le sam 25 juin à 20:04
https://youtu.be/2SjYTD2gjRY
YouTube 0:27
Volvo C70 Roof Opening


https://youtu.be/tnb_QHOLovM
YouTube 1:06
Volvo C70 convertible 2007
stinger le sam 25 juin à 20:12
C est beau :love:
turbo1980 le sam 25 juin à 21:18
Citation de Carpe :

Le cahier des charges obligeait Pininfarina a maintenir assez d'espace pour 4 adultes de 1m80. Il y est arrivé, tout en permettant à l'auto de ressembler à un vrai coupé toit en place. C'est purement subjectif, mais avec l'Astra Twin Top, on est en présence du plus beau CC 4 places.



:love: :D

Merci pour ce test, fort Intéressant ;) ça m aurait plu à la place de l Astra mais c était pas le meme budget :D la config de celle de l essai :love:
spilner le sam 25 juin à 21:30
J’adore cette caisse vraiment un beau cc avec un intérieur très sympa :love:
caraddict le sam 25 juin à 21:52
Je trouve aussi que c'est le plus beau CC quatre places avec l'Astra... Pour la Focus le truc rigolo c'est que c'était aussi Pininfarina mais c'était clairement pas aussi réussi. La C70 perso j'avais essayé avec le cinq-cylindres atmo de base, 140 CH de mémoire, le bruit était chouette mais ça ramait fort :D
weber-dc40 le dim 26 juin à 01:52
Je placerais la vw dans les cc 4pl les plus réussis perso aussi.

Ca côte un peu fort quand même.
@Carpe.diem petite coquille à haut dessus.

@Jujuleterrible ouais comme ça en plus des soucis de toit, tu peux avoir des soucis de boîte 😍
turbo1980 le dim 26 juin à 06:31
D ailleurs il a fait l eos, la c70 manque plus que l Astra :love: :D
caraddict le dim 26 juin à 09:17
Oui l'Eos est assez réussie également ;)
Zorgol le dim 26 juin à 09:22
J’en ai encore vu une hier… c’est vraiment super elegant comme cab 4 places!:good:
turbo1980 le dim 26 juin à 09:23
Je préfère les phase 1 par contre
Stephane35310 le dim 26 juin à 10:03
Bof
stinger le dim 26 juin à 11:13
Dommage quand même que le moteur ne soit pas plus démonstratif mais sinon la voiture est :love:
Jujuleterrible le dim 26 juin à 11:20
@stinger > ça se corrige bien sur les Volvo :D

https://youtu.be/YYkEkbcrXUg
YouTube 2:45
Volvo S60 Autotech 541 hp vs Volvo S60 Autotech 441hp


:oh:
toyoast le dim 26 juin à 18:33
"Ils ne savent pas construire de voiture les italiens" => :p :arg:
Auteur : avec
 1 
Volvo C70 ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
AutotitreForum AutoVolvoC70Marche arrière : La Volvo C70 CC T5             Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoMarche arrière Skoda Superb Eden DS Audi Q6 Ford Transit Renault Trafic DS DS 3 BYD Porsche 911 pièces Toyota BMW iX3
MarquesSkoda DS Audi Ford Renault BYD Porsche Toyota BMW Volvo General Motors Mercedes Peugeot Fiat Seat MG Volkswagen KTM
Actuellement, il y a 302 visiteurs en ligne dont 14 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2022 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales - consentement