Marche arrière : La Volvo 244 Turbo - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoVolvo244Marche arrière : La Volvo 244 Turbo           Répondre    
Volvo 244 ›   Actualité  Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
 1 
19 messages
3484 vues
Marche arrière : La Volvo 244 Turbo
Autotitre le dim 7 oct 2018 à 13:03

A l'aube d'une nouvelle ère.
Par Arnaud A. pour Autotitre.com

Vous avez lu le titre, et vous n'avez sans doute pas immédiatement l'image en tête.

A la fin des années 60, Volvo est en plein dans ses rêves de grandeur, mais l'époque ne s'y prête pas. L'intelligence nordique prendra la décision de renoncer au projet P1560 fabriqué en collaboration avec le carrossier Coggiola, pour se recentrer sur ce qui deviendra son fond de commerce, la familiale bourgeoise sécurisante.

L'engin doit son style inimitable au concept car VESC, pour Volvo Experimental Safety Car présenté deux ans plus tôt, et bardé de tous les équipements sécuritaires qui deviendront monnaie courante dans les 30 années suivantes.



ABS, Airbags avants et arrières, ceintures à prétensionneur, volant rétractable à l'impact, renforts latéraux, et, fin du fin, une caméra de recul. Ca fait sourire? On est en 1972!

Le 21 août 1974, la Volvo 240 débarque sur le marché avec la lourde tâche de succéder à la série 140. Reprenant une bonne partie de l'architecture et de la caisse de la 140, elle n'en demeure pas moins novatrice puisqu'elle reçoit un train avant McPherson, une direction à crémaillère, des renforts latéraux, deux circuits de freinage séparés, un réservoir prévu pour s'éjecter, et bien d'autres gages de sécurité et de qualité, comme les 14 couches de peinture et le vernis de protection.

A ce jour, la gamme 240 est le plus gros succès de la marque Volvo, avec 2.686.000 d'exemplaires vendus!

Et pourtant, si la sécurité est alors au top de ce qui se fait sur le marché, les mécaniques ne font pas rêver. Moteur culbuté 2.0 de 82cv, 2.1 de 97cv, voir 123 équipé de l'injection. le V6 PRV de 140cv se retrouvera aussi sous le capot de l'auto, offrant plus de souplesse que de performances.

Mais il manque l'étincelle. Le modèle qui fera d'elle une légende, plutôt qu'une bonne berline de notaire ou de pharmacien.



C'est à l'aube des années 80 que Volvo dote son 2.1 d'un turbo Garrett soufflant à 0.67 bars. L'auto ne gagne que 15cv, mais son couple passe à 250Nm à 3750 tours, avec un bon gros effet coup de pied au cul typique des turbos de l'époque, du genre à mettre les trains roulants à mal.



Mais ici, on est en présence d'une propulsion, et les chevaux passent au sol, sauf si la route est grasse bien entendu.

Les performances font un bon en avant, avec un 0-100 abattu en moins de 10 secondes, et une vitesse de pointe dépassant les 200km/h. La flying brick est née, posant là la première brique d'un mur sur lequel on affichera les T4, T5-R et autres T6.

Dès 1984, Volvo troque la veste en tweed pour une salopette de préparateur, et propose un kit portant la puissance à 180cv. Echangeur air/air et reprogrammation permettent de refroidir les gaz injectés, et d'augmenter la pression de suralimentation. Le 0-100 gagne plus de 2 secondes pour tomber sous les 7!

Pour la dernière phase, l'auto gagne une rangée de manomètres, avec une horloge, un manomètre de pression d'huile, et un pour la pression de turbo. Mieux, la Volvo affiche la couleur à l'extérieur avec un petit becquet posé au bout du coffre, et un beau gros logo TURBO, rehaussé d'un "INTERCOOLER" pour les versions 180cv.



En compétition, c'est l'hécatombe...Pour la concurrence. BMW et Rover s'inclinent en 1985 en groupe A, face à des 240 Turbo équipées du 2.1 porté à 300cv. Si le championnat d'Europe des voitures de Tourisme ne sera qu'une formalité, le DTM sera aussi gagné, de même que le championnat des voitures de tourisme en Finlande, au Portugal, et en Nouvelle Zélande. Le Championnat d'Ecosse des rallyes verra aussi une 240 l'emporter.

On imagine bien que ces 240 n'ont pas exactement le même châssis que la 244 qui nous intéresse.



Sur la route, c'est...Particulier. L'ambiance à bord est assez exceptionnelle, entre l'admiration et l'incompréhension. On sait qu'on entre dans un monument, un musée. Et on vit un peu la même expérience. C'est solennelle, et...Ennuyeux?

Du velours, des plastiques durs, de l'espace, pour trimballer ses petits blonds, tout y est.



Ceci étant subjectif, tournons la clé. Le moteur se réveille dans un bruit pas particulièrement mélodieux, mais présent. A pleine charge, ça gronde sans sonorité particulière, et le turbo se fait assez peu entendre.

Le volant tient plus de la barre de bateau pirate, et les suspensions sont souples. Le freinage est par contre puissant et endurant. Au final, on ne va pas se le cacher, il faut sacrément se cracher dans les mains pour aller vite avec cette auto, et prier pour qu'il fasse sec si on veut dépasser les 3750 tours auxquels la puissance max arrive.



Mais l'expérience est ailleurs. Respecter les limitations actuelles permet de se rendre compte de ce qui a fait de Volvo, de cette génération, une légende. Ce sentiment de robustesse, de sécurité, dans une voiture dont la conception remonte au paléolithique, c'est sidérant. Mieux, si la rouille n'a pas fait son office, on se retrouve avec une voiture affichant un kilométrage parfois hallucinant, et capable d'être utilisée en daily. Bulletproof qu'ils disent les américains.



Alors faut-il craquer? On est clairement en présence d'un collector en puissance dont la cote a déjà atteint certains sommets, et même si on voulait payer les 15-20000€ nécessaires pour en acquérir une...Il faudra la trouver!

Ou bien en importer une des Etats Unis, ou elles se trouvent encore dans un état neuf pour une somme bien plus raisonnable. Merci la grande diffusion!

On commence à mieux comprendre pourquoi le break 245 turbo est bien plus présent dans l'imaginaire collectif.

Alors oui, si vous en avez envie, et que vous en trouvez une, craquez pour cette icône suédoise, cette première d'une prestigieuse lignée, une pionnière de la réputation de maîtrise du turbo qu'ont acquis les Suédois avec Volvo, et Saab.



L'exemplaire illustrant l'article est parti pour 14500$, moins de 50000 miles et de premier propriétaire.

Retrouvez ici tous les "Marche arrière"
turbo1980 le dim 7 oct 2018 à 13:07


Originale :love:

J ignorais qu il y avait des versions 180ch :oh: il y a jamais d auto bloquant je suppose :?:

Elle est dans Forza horizon tiens :D
Dernière édition le 07/10/2018 à 13:08 par turbo1980, édité 1 fois
ctncrsp le dim 7 oct 2018 à 13:11
Cool cette caisse, merci pour l'article
turbo1980 le dim 7 oct 2018 à 13:15
rothstein le dim 7 oct 2018 à 13:20
Un mot sur la boîte de vitesse et son overdrive ;) ?
spilner le dim 7 oct 2018 à 13:24
J'adore mais c'est très très rare en France, je pense y'a plus de 245T
Rod350Z le dim 7 oct 2018 à 13:28
Un pavé bien saignant, SVP. :D :love:
spilner le dim 7 oct 2018 à 13:31
Une break à vendre :

https://www.leboncoin.fr/voitures/1474975944.htm/


La longueur de la dernière vitre :love: :D
bmwenvrac le dim 7 oct 2018 à 13:32
je viens de découvrir l’existence d'une version 180cv :good: quand même, c'est pas rien sans autobloquant disponible :idee: , quand on pense que cette propulsion à été conçue et imaginée dans un pays ....enneigé 5 mois par ans :D :!: :idee:
Dernière édition le 07/10/2018 à 13:34 par bmwenvrac, édité 1 fois
turbo1980 le dim 7 oct 2018 à 13:36
318 000 kil :love: :D
spilner le dim 7 oct 2018 à 13:39
Un essai d'époque :

https://www.youtube.com/watch?v=bwp3A7a1GZk (Retro Review: 1982 Volvo GLT Turbo - YouTube)
YouTube -
-
dTect le dim 7 oct 2018 à 13:45
Je ne la conçois qu'en break la 240.
C'est déjà spectaculaire dans sa version de base mais la turbo doit être carrément rock'n'roll sur le mouillé.
C'est vraiment une immense peniche et la vision du long capot au volant donne l'impression d'être le commandant d'un chalutier, ambiance unique !!
Dernière édition le 07/10/2018 à 16:41 par dTect, édité 1 fois
ctncrsp le dim 7 oct 2018 à 14:12
:D
Ben_92 le dim 7 oct 2018 à 14:32
Les parents d’un pote en avait une et on faisait des virées en boîte là dedans’

J’ai souvenir d’une énorme Bagnole qui semblait petite a l’interieur

Je me souviens de quelques drifts d’anthologie
Stef_ le dim 7 oct 2018 à 14:59
Je connaissais pas du tout cette version Turbo.
Bonne idée de nous l'avoir présentée !
car669 le dim 7 oct 2018 à 15:07
Merci Arnaud :good:
Bon article et voiture sympa
SuperZank le dim 7 oct 2018 à 17:27
un bond en avant solennel ;)
charlyoleg le dim 7 oct 2018 à 17:48
fujiyama le dim 7 oct 2018 à 17:58
Le nombre de films américains dont on voit la famille se balader là-dedans :D
Auteur : avec
 1 
Volvo 244 ›   Actualité  Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
AutotitreForum AutoVolvo244Marche arrière : La Volvo 244 Turbo             Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoMarche arrière titres de la semaine Renault Twingo Fiat 500 Peugeot 208 DS DS 9 Mercedes Classe E Seat Leon alcool Renault Captur BMW Série 4 Cupra Formentor Audi A3
MarquesRenault Fiat Peugeot DS Mercedes Seat BMW Cupra Audi Hyundai Mazda Porsche Ford Lotus Toyota GMC Citroën Tesla
Actuellement, il y a 309 visiteurs en ligne dont 21 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2020 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales