Marche arrière : La Nissan 300ZX Z32 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoNissan300ZXMarche arrière : La Nissan 300ZX Z32           Répondre    
Nissan ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
 1 
34 messages
2538 vues
Marche arrière : La Nissan 300ZX Z32
Autotitre le dim 14 juin à 12:24

Née sous Z.
Par Arnaud A. pour Autotitre.com

Datsun 240Z, 260Z, pour finir avec la Nissan Datsun 280ZX, trois générations d'un coupé emblématique destiné à faire jouer Datsun dans la cour des grands. Et c'est une réussite dès la 240Z qui a su marquer de son empreinte le monde des coupés sportifs.

Peu onéreuse, à l'époque, fiable et performante, elle lancera la gamme Fairlady avec brio.

Le transfert chez Nissan interviendra avec la 200ZX Z31, une version dessinée par Kazumasu Takagi, lisse, filiforme, trop fade!

Une fadeur qui cache un excellent Cx pour l'époque, 0.30. Pire, le premier moteur disponible ne sera plus un 6 cylindres en ligne, mais un petit V6 de 2 litres affichant 170cv. Sans réel comportement sportif.

Il faudra attendre la 300ZX pour voir arriver un 3.0 un peu plus costaud mais il est trop tard. Ce sera la version la moins marquante de la lignée.

En France, le modèle se vendra a 300 exemplaires. Échec.

Nissan se réveille à la fin des années 80, et lance coup sur coup plusieurs modèles devenus aujourd'hui de grands classiques. Il y a la petite 200sx, et la grosse Skyline R32. Quiconque a joué à Gran Turismo a eu un poster de R32 dans sa chambre.

Il était temps de faire revenir la Fairlady au firmament.

Pour la dessiner, on a rappelé Fumio Yoshida, le designer de la 240Z. Le résultat est spectaculaire, pour rappel, on est en 1989 lorsque l'auto est présentée!

Première voiture de série conçue par ordinateur, son design impressionne. Basse, large, tendue mais élancée, la ligne est un exemple de suggestivité. Elle transpire le sport, et c'est encore exacerbé par les jantes, l'aileron ou les 4 sorties d'échappement.



Mieux, on distinguera que le toit est en verre, la Z32 étant une targa!

A l'intérieur, c'est très japonais, tout est noir, en plastique, et l'ensemble regorge d'équipements encore rares à cette époque. Clim et régulateur sont de série par exemple. On notera la clé de contact taillé dans un bloc de titane. Ca ne sert à rien, c'est donc indispensable.



Si les sièges avant sont confortables, et jolis, on ne peut pas dire qu'ils maintiennent très bien.



A l'arrière, la place est anecdotique, tout juste bonne pour deux enfants en bas âge, et/ou souple.

Le coffre a, par contre, une contenance tout à fait convenable, permettant de partir en week end.

Le coffre, parlons en, le moteur n'en manque pas!

Nous n'avons eu droit qu'à la version biturbo, que les experts appellent VG30DETT. Ce V6 24 soupapes à double arbre à came est assez lourdement modifié par rapport à son homologue atmo, puisqu'il bénéficie ici de bielles et de pistons refroidis par jet d'huile et équipés de fixations à goujons flottants.



Le collecteur est allongé de presque 50 centimètres pour garantir un meilleur remplissage et une meilleure souplesse à bas régime. Chaque turbo Garret est équipé de son propre intercooler. Nissan a en outre fait breveter le NVCS, pour Nissan Valve Timing Control System, qui permet de faire varier l'ouverture des soupapes jusqu'à 20°, faisant gagner au bloc jusqu’à 40Nm!

Le résultat est bluffant. Le gros bloc distille un agrément conséquent à bas régime, tandis que les turbos montent en pression jusque 3500 tours, pour balancer la sauce à haut régime. On n'est pas sur une démonstration à base de coup de pied au cul, mais bien sur une courbe pleine de bas en haut, assez linéaire.

On a beaucoup reproché à ce moteur son manque de punch, et pourtant, face au chrono, on se rend vite compte que c'est une pompe à feu.

Avec 280 chevaux et 373Nm, l'auto se permet d'abattre le 1000m en à peine plus de 26 secondes, d'effectuer le 0 à 100 en à peine plus de 6 secondes, et de pointer à largement plus de 250km/h.

On a déjà vu plus fainéant pour une auto de plus de... 1700 kilos en ordre de marche!

Une cavalerie omniprésente et un poids de monospace bien équipé, ça donne quoi sur la route? Déjà , on s'installe clairement dans une GT, pas dans une pure voiture de sport. Siège moelleux, commandes douces, levier de vitesse parfaitement guidé, embrayage doux, rien ne trahit le pédigrée de l'auto. Fermez les yeux, vous êtes dans une Primera.

Pire, au niveau auditif, c'est moyen. Et ce n'est pas la faute du V6 biturbo, plutôt enjoué, à la jolie note à la quadruple sortie d'échappement, mais bien à l'insonorisation!

Une fois l'ensemble chaud, on commence à faire hurler le V6 qui se fait plus audible au dessus de 3000 tours.

Et on commence déjà à comprendre pourquoi elle a le cul entre deux chaises depuis toujours. Cette auto si suggestive dispose de technologies ultra modernes pour l'époque.

Le train arrière multibras est issu de la 200sx, l'avant utilise une suspension multibras permettant au bras supérieur de combiner stabilité et précision.

Mieux, le train arrière dispose du High Capacity Actively Controlled Steering, un contrôle actif électronique de braquage des roues arrières, qui leur permet tout de même de braquer jusqu'à un angle de 10°.

Tout cela permet d'utiliser 100% des chevaux sans jamais se faire vraiment peur. L'auto motrice toujours, est capable de passer fort en courbe, tout cela sans ESP. Enfin si, l'ESP est présent sous forme de kilos en trop, qui vous indiqueront clairement lorsque vous atteignez les limites de la pesanteur.

Et si vous ne vous en rendez pas compte assez vite, les freins vous enverront des signaux de fumée. Malgré les étriers à 4 pistons à l'avant, le freinage manque de mordant, obligeant à taper fort et loin dans la pédale, et mettant trop vite à mal l'endurance.

C'est dommage, mais ça permettra de profiter de l'auto pour ce qu'elle est vraiment. Une formidable GT, racée, confortable, permettant de profiter de longues ballades en couple, et cheveux au vent, via son toit targa. Qui ne gâche d'ailleurs pas la rigidité, Nissan ayant renforcé la coque à la résine, offrant légèreté et rigidité.

Acheter une 300ZX aujourd'hui, c'est forcément une bonne idée si on n'a pas le Nurburgring en ligne de mire tous les week ends. L'auto est fiable, mais nécessite un entretien onéreux et sérieux.

Ouvrir le capot suffit à comprendre que la moindre intervention peut se transformer en cauchemar, tant les japonais ont rempli le compartiment sans laisser un seul centimètre de libre. Il faudra veiller à trouver un spécialiste, et heureusement, ça existe, les concessions Nissan voyant débarquer ces autos et leur proprio comme un agent immobilier parisien le ferait avec un oligarque russe.

Passé ce "détail", et la consommation un peu élevée oscillant autour des 13 litres/100 en moyenne, on se dit que les 15000€ dépensés sont bien peu de chose lorsqu'il s'agit d'acquérir un rêve de gosse.

La 300ZX n'a pas l'aura de la Toyota Supra, pas les fans de la Skyline, et pourtant, quelle bagnole.



Assis confortablement à ras du sol, le toit targa bien rangé dans le coffre, le soleil rasant...On roulerait des heures. Pas pour serrer encore plus fort le couteau entre les dents, non, juste pour transformer quelques litres de sans plomb en plaisir simple. Et pour se rappeler cette époque bénie pendant laquelle Nissan vendait autre chose que des Qashqai ou des Leaf, avant que Nissan ne disparaisse quasiment du marché européen. Avant.



Vous trouverez ce très bel exemplaire chez Mas Drive

Retrouvez ici tous les "Marche arrière"
caraddict le dim 14 juin à 12:32
Une autre Japoguez :love: Chouette article sur une auto effectivement un peu sous-estimée ;)
Raminagrobis le dim 14 juin à 12:42
Un pote en avait une et une 3000 GT aussi tant qu a faire. Il s'était mis en tête de les gonfler, surtout la Mitsubishi, il n'a eu que des emmerds... Toujours un truc qui lâche, pièces chères, commandes a l'étranger, faut toujours garder en tête le prix de vente à l époque, l'entretien est à l'avenant... Un coup à se ruiner.
Raminagrobis le dim 14 juin à 12:44
Trop de technologie la dedans, je suis sur qu'une gtr moderne sera le même genre de fausse bonne idée dans 15 ans.
caraddict le dim 14 juin à 12:47
Oui enfin c'est souvent justement la prépa qui fragilise ces caisses, je suis bien placé pour le savoir. Après c'est sûr que c'est tentant surtout que ça manque un peu de caractère d'origine, même si c'est déjà performant ;)
caraddict le dim 14 juin à 12:54
Bon après pour les garages Nissan qui sauraient s'occuper de cette caisse, je demeure perplexe, je suis pas persuadé qu'il en reste beaucoup aujourd'hui :/
Carpe.diem le dim 14 juin à 12:56
Visiblement, d'origine, ca reste plutot très fiable.
caraddict le dim 14 juin à 12:59
Oui le souci c'est qu'il doit en rester 3 d'origine dans le monde :D
spilner le dim 14 juin à 12:59
J'adore cette caisse :love: :love:
turbo1980 le dim 14 juin à 13:04
Belle auto avec son museau d alligator 🐊 :love:
F7R le dim 14 juin à 14:23
Ça j'adore :love:
Aviator56 le dim 14 juin à 14:31
J'aime beaucoup. :good:

La forme des vitres est très arrondi, en forme de demi lune un peu à la manière des Mercedes. Une forme plus tendue aurait dynamisé le profil, mais ca fait son charme.
ctncrsp le dim 14 juin à 15:54
je serais curieux d'en essayer une,
Même si je suis sûr que je ne serais pas client, le côté cul entre 2 chaises justement
EenSayn le dim 14 juin à 16:59
:love: :love: :love:
caraddict le dim 14 juin à 17:01
Effectivement c'est une GT, c'est assez aseptisé d'origine, pas trop de son ni de caractère moteur et on sent bien le poids même si ça reste étonnant d'agilité... faut acheter en connaissance de cause ;) Sinon quelques photos d'un très bel exemplaire avec une obscure guez tuning à gropo qui a sans doute pris feu depuis :/



Et sans la guez en question

kb993 le dim 14 juin à 17:02
Elle est magnifique de ce gris
caraddict le dim 14 juin à 17:03
Elle appartient à Nissan France celle-ci donc ultra propre et full stock :love:
Carpe.diem le dim 14 juin à 17:09
Elle a 50000 bornes donc 😍
turbo1980 le dim 14 juin à 17:13
:love:
Aviator56 le dim 14 juin à 17:24
Phares jaunes :love:
caraddict le dim 14 juin à 17:25
50 450 km à l'époque :D

Aviator56 le dim 14 juin à 17:43
La pression dhuile en Kg/cm² :cool:
Rod350Z le dim 14 juin à 18:24
C'était du lourd, 100kg de plus qu'un roadster 350Z 280ch. :oh:

Une caisse qu'on pouvait voir facilement aux UK:






Beaucoup moins facilement, ailleurs en Europe.

En Bavière, j'étais tombé sur le modèle précédent:




En France (Lille), sur un modèle préparé:



Dernière édition le 14/06/2020 à 18:29 par Rod350Z, édité 1 fois
turbo1980 le dim 14 juin à 18:57
:love:
maxou-w8tt le lun 15 juin à 11:55
petite rectification, la 200 zx Z31 n'existe pas, c'est soit la 200 sx ou la 300 zx Z31 .
Sinon elle a existé aussi en chassis court qui était moins lourde et plus fun (mais sans les places arrieres) . on la reconnait facilement du fait que l'arrière est moins long.

Pour l'entretient, oublier Nissan, visez un spécialiste reconnu (genre Jobin en suisse qui est une bible en la matière et a qui on doit notamment d'avoir mis un jour, des feux de 300 zx sur les Lambo Diablo qu'ils restaurait et qui n'a pas laissé insenssible Lambo...)

Cette voiture n'est pas non plus un Targa mais un T-Bar roof / et les toit vitrés se rangent dans des housse brodées du plus bel effet.
enfin, elle ne reprends pas les trains roulant de 200 sx, mais à bel et bien ses propres trains roulants... beaucoups de prorpios on d'ailleurs mis les trains de la Z32 dans leur caisse de drift !

il y a eu un cabriolet à arceau assez sympa uniquement disponible en chassis court et atmo assez difficile a faire homologuer.
Il existe aussi une version boitoto et un restylage de 1996 (avec un avant different) que l'europe n'a pas eu.


La Z32 a eu un succes phénoménal aux USa et pas mal de préparateurs on su la rendre plus sportive. L'un des plus célebre reste Stillen qui lui ajoutaient quelques chevaux en réaménageant le moteur et trains roulants. Strosek en a aussi fait une version sympa.

Si vous en avez une stock, sachez que c'est une voiture increvable, il faut juste la respecter comme il se doit (respect des temps de chauffe et consommable à ne pas negliger).

généralement, du fait de son faible prix en occas, on trouve beaucoups de prépa douteuses et la remise en état d'origine ne se fait pas chez Nissan (qui n'y connaissent rien en matière de fairlaydy ) mais chez de spécialistes qui le font payer au prix fort. Mais c'est la seule issue pour être sur d'avoir une auto saine.
Sachez aussi que les jantes d'origine ne sont pas interchangeables car elles sont conçue pour être sur un axe propre et qu'elle sont ultra difficile à trouver...

Sachez enfin que cette voiture est un pur régal qui vieillit trés bien et qui n'a pas a rougir de certaines prétendus "sportives" d'aujourd'hui.
Pour l'avoir pratiqué, j'ai pu tenir la distance face à une ferrari F430 sur les autobahn avec un chassis court (bon j'avoue, les turbos avaient été changés et crachaient 50ch de plus).


C'est un futur collector auquel ils faut penser.

Et surtout c'est une fabuleuse auto qui vous donne beaucoup de plaisir si vous l'entretenez comme il se doit....

A redecouvrir d'urgence..


en tout cas, moi, je m'y recolerais bien ....



.
spilner le lun 15 juin à 12:13
@da_master :oh: :D
spilner le lun 15 juin à 12:16
Encore celle de Nissan France :

https://www.youtube.com/watch?v=gquqF56WXxM
YouTube 2:40
A night in the Blenheim Vault


Le réglage de la clim' sur des satellites de Visa :love: :D
Dernière édition le 15/06/2020 à 12:17 par spilner, édité 1 fois
Da_master le lun 15 juin à 12:31
Bel article sur une auto dont j'aime toujours autant la ligne.

Spilner> as-tu eu l'autorisation de me citer dans ton post ? Car je suis distributeur exclusif de mes citations.
spilner le lun 15 juin à 12:40
tu roules en FX35 donc importé exclusivement par OLIVIER JOBIN :D
Petij71 le lun 15 juin à 13:06
Une bien belle GT :love:

Une copine a eu une Z32 jaune, d'origine, mais avec turbos fatigués, ça lui a couté une blinde pour les refaire!
L'aileron en mousse peint a tendance à cloquer, le train arrière directionnel peut déconner avec le temps (problème électronique), donc beaucoup le bloque en position droite!

Il y a dijon auto racing qui en avait une préparée (632cv et 685Nm)
caraddict le lun 15 juin à 13:12
Je connaissais celle-ci, très discrète :D Ceci dit le mec s'en servait régulièrement sur circuit, c'était pas que de la déco

turbo1980 le lun 15 juin à 18:29
:good:
Da_master le lun 15 juin à 19:35
@carpe.diem il y a quelques années on avait eu un phénomène sur le forum, spécialiste de la 300ZX, je n'ai pas retrouvé ses interventions, ça te parle ?

Le pseudo = le nom du moteur (je ne le mentionne pas :D)
ctncrsp le lun 15 juin à 21:40
#voldemor
Auteur : avec
 1 
Nissan ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
AutotitreForum AutoNissan300ZXMarche arrière : La Nissan 300ZX Z32             Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoBMW Série 5 Kia Stinger Tesla Kia Sonet Bentley Bentayga sécurité Nissan GT-R PSA Aston Martin DBX Skoda Enyaq Audi A3 DS DS 9 Calendrier
MarquesBMW Kia Tesla Bentley Nissan Aston Martin Skoda Audi DS Jaguar Ferrari Porsche Toyota Volkswagen Hyundai Opel Mercedes Citroën
Actuellement, il y a 465 visiteurs en ligne dont 42 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2020 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales