Marche arrière : Le Dodge Ram SRT-10 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoDodgeRamMarche arrière : Le Dodge Ram SRT-10           Répondre    
Dodge Ram ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
 1 
27 messages
4394 vues
Marche arrière : Le Dodge Ram SRT-10
Autotitre le dim 5 avril 2020 à 12:32

Je suis une légende.
Par Arnaud A. pour Autotitre.com

En traversant ma ville désespérément vide, je me rappelais ce film avec Will Smith, traversant un New York post apocalyptique au volant d'une Shelby GT500. L'idée est plaisante, mais pas réaliste.

Je m'imaginais alors dans sa position. Une Shelby GT500, ok, mais je fais comment pour ramener la biche que je viens de chasser? Ou ce groupe électrogène glané au coin d'une rue.

Il me faut du gros, du lourd, du pratique, du solide.

Et ça tombe bien, ce continent américain recèle de milliers de ces engins, de millions même, puisque si nous nous achetons des Clio ou des 208 à la pelle, pour eux, ce sont les pick up qui tiennent le rôle de déplaçoir.

Le Dodge Ram est de cette veine.

Apparu en 1981 pour remplacer les Dodge D series, le Ram fait partie des cadors du segment des light trucks, dernière chasse gardée des constructeurs américains, attaqués de toutes parts par les constructeurs asiatiques.

Revenons à notre Ram.

Le premier Ram laisse sa place au Ram dit "BR", popularisé par une série TV qui accompagnait nos dimanche, Walker Texas Ranger.


Un Pick up, un sheriff avec un chapeau de cow boy et un noir comme accessoires, des étrangers qui prennent des baffes toutes les 3 minutes, c'est l’Amérique!



Il faudra attendre 2002 pour voir débarquer le Ram DR, de troisième génération. Si celui ci commence sa carrière avec le vieux 5.9 de 240cv, il recevra assez vite la nouvelle génération de V8 dite Hemi, avec le 5.7, mais aussi un "petit" 4.7 plus sobre issu des Jeep Cherokee du groupe Chrysler.

Avec une maison mère vacillante comme Chrysler, et des produits en manque de sex appeal, Dodge se porte mal. C'est ainsi que Bob Lutz décide de sortir la Viper, un engin complètement décalé, équipé d'un bloc moteur dérivé de celui d'un pick up, qui deviendra un formidable vecteur d'image.

Histoire de boucler la boucle, Dodge décide de remettre le V10 dans un pick up.


2004, le réchauffement climatique est balayé d'un revers de la main, le Dodge Ram SRT10 débarque dans les concessions.



Un pare choc avant énorme, un capot énorme, des jantes énormes de 22", une benne énorme, un béquet de benne (!) énorme, et un moteur, pantagruélique.



Le V10 8.3 alu de la Viper RT10, toujours associé à la boîte manuelle Tremec à 6 rapports issue de la compétition, et dont le levier de vitesse est prolongé par un "extender" de chez Hurst. De l'art à notre époque où on a oublié ce qu'était une boîte manuelle.



Restons à l'intérieur avec l'instrumentation spécifique, mention spéciale au manomètre de pression d'huile dans le montant de pare brise. Je ne sais pas encore si c'est Fast, mais c'est délicieusement Furious.



Comme on a réussi à grimper dedans, autant s'installer. Les sièges baquets sont d'un confort rare, et ne maintiendront correctement que les plus enveloppés d'entre nous. Avec mon mètre 78 et mes 75 kilos, je peux me promener latéralement dans le siège.



L'espace à bord est à l'image de l'extérieur, énorme. La largeur permet même d'avoir en option un troisième siège à l'avant.

Si on détaille l'intérieur, c'est aussi l’Amérique, mais pas dans la démesure qualitative. Du plastique, des commodos en plastique, un tableau de bord en plastique, des manettes en plastique. Tout au plus pourra-t-on se consoler avec l'insert en alu gravé SRT10. Oh, mais non, attendez, il reste une pointe de couleur, là bas.



Un bouton, celui qui déclenchera l'envie irrésistible d'acheter ce truc inutile. Le bouton rouge qui commande l'allumage de la pompe à feu.

Un appui sur celui ci réveille le démarreur qui fait le bruit d'un gros moteur 4 cylindres européen, les pompes à essence se mettent à débiter, et le V10 se réveille. Jour de tonnerre, le couple de renversement du bloc fait balancer tout cet amas de fer de gauche à droite. Un être normalement constitué de chair et d'essence dans les veines ne pourra qu'avoir les poils qui se dressent. Même si ce truck fait partie de ce qu'il déteste le plus.

Lorsqu'on ouvre le couvercle de sa boîte à émotion, on est face à un couvre culasse rouge du plus bel effet, logoté Viper. Le plus gros moteur de grande production jamais monté dans un véhicule de série cube 8.3 litres de cylindrée, pour 507cv à 5600 tours, et 712Nm à 4200 tours.



Cette cavalerie est transmise aux roues arrières, sans antipatinage, et sans contrôle de trajectoire. Des roues arrières qui reposent sur un pont arrière rigide, bien entendu.

Les chiffres sont démentiels. Le poids faramineux n'empêche pas l'engin de ne mettre que 5.3 secondes pour abattre le 0 à 100, de pointer à 250 km/h, ou encore de ne mettre que 3 secondes pour une reprise de 80 à 120.

Mais soyons clair, ces chiffres ne sont réalisables que par un sorcier, un pilote, ou un fou. Les démarrages se feront en douceur, histoire de ne pas laisser un morceau des 305/40/22 sur la route, et de bien rester sur sa voie, voir carrément histoire de préserver son mollet gauche, qui doit travailler de concert avec un embrayage bien dur comme il faut. Notons que le double cabine dispose d'une boîte automatique. Et mention spéciale au pédalier, électrique. Ça vaut bien l'accoudoir électrique de la XM ça.

A l'embrayage dur, s'ajoute la commande de boîte, virile, qui nécessite de bien décomposer le mouvement. Et pourtant, quel plaisir de manier l'ensemble, on se sent...Conducteur. Ici, on n'est pas spectateur du plaisir comme on peut l'être dans n'importe quelle voiture puissante d'aujourd'hui.

Il y a un vrai mode d'emploi à apprendre. Simple propulsion, à autobloquant, notre fusée spéciale ne pèse rien sur sa moitié arrière, qui ne demande qu'à passer devant. Une sortie de virage musclée? Glissade. Un démarrage vif à un stop? Patinage. Une reprise musclée sur un des 4 premiers rapports? Ruade.

Paradoxalement, le train avant ne sous vire que peu, et le freinage est endurant, confié à d'énormes disques ventilés de 38 centimètres à l'avant, et 35 à l'arrière.

J'ai dis que c'était endurant, pas que ça stoppait net l'engin. Là aussi il faut prendre le coup. On arrive vite, et c'est lourd...

Au final, inutile pour le quiddam de chasser le dixième, autant profiter du plaisir purement organique de son moteur et de sa boîte. Et coup de bol, vous êtes entre les deux.

Limer le ruban routier français aux vitesses usuelles suffit à en prendre plein les sens, le moteur tournant paisiblement mais surement sur le premier tiers du compte tours, bien calé que vous êtes en 6eme. Sa présence est perpétuelle, mais jamais gênante.

Une voiture à doubler? On reste calé bien sagement en 6ème, on enclenche le commodo que ne renierait pas une Fiat Panda de 88, et on écrase l'accélérateur. Une formalité, qui se traduit par un écrasement de l'arrière, une courte visualisation de l'infinité d'un ciel bleu et dégagé. On se rabat, la mécanique reprend son régime de croisière, 1800 tours, tout en engloutissant ses 25 litres de sans plomb aux 100 km/h.

https://www.youtube.com/watch?v=75r4dbyIXWg (2006 Ram SRT10 Speedo - YouTube)
YouTube 1:39
2006 Ram SRT10 Speedo


Le réservoir de 100 litres ne permet pas de dépasser les 500 kilomètres. Ça peut choquer Nicolas Hulot, mais au final, ce n'est guère plus qu'un vulgaire Cayenne Turbo policé et ô combien moins fiable.

Parce que si les RAM SRT en boîte auto ont une tendance à casser de la boîte, la Tremec est solide. Le moteur est solide.

Un dernier doute?

Alors il suffira de dépasser les 2000 tours et d'aller frapper la barre des 6000 tours. Le bloc, développé conjointement avec un certain Lamborghini, se met à passer des gros borborygmes gras délicieusement yankee, au chant d'une diva italienne. C'est le coup de grâce, la cerise sur le gâteau.

Non, pas encore en fait. Il reste une bonne surprise.

Son prix d'achat est presque raisonnable, dépassant rarement les 25000€.

C'est un utilitaire, plutôt fiable, et dont les pièces détachées se trouvent, à des prix presque raisonnables.

Bon, tout n'est pas rose. Si en ce moment traverser une ville au volant d'un Ram SRT-10 fera de vous un Will Smith de substitution, vous pourrez aussi remercier ce satané virus de vous "offrir" une ville déserte. Les dimensions de l'engin sont au standard US, et le diamètre de braquage est plus ou moins similaire à celui du Charles de Gaulle. Sans oublier qu'il lui faut au moins 5m30 de long pour se garer, autant dire que c'est mort pour les courses au Auchan du coin un samedi normal.

Ne le voyez pas comme un engin inutile et déraisonnable, ce qu'il est pleinement. Voyez le comme une sorte d'apothéose bon marché d'un siècle qui a fait de nous les passionnés que nous sommes aujourd'hui.

C'est un trait d'union entre hier et aujourd'hui. Un engin capable d'embarquer vos VTT électriques crotteux sans démonter quoi que ce soit, pour reprendre la route dans un plaisir mécanique rare, disparu, sans dépasser les limitations de vitesse en vigueur partout.

Ce n'est pas un pick up, c'est un moteur.



Vous trouverez ce superbe exemplaire chez my-garage.club

Retrouvez ici tous les "Marche arrière"
spanishtouch le dim 5 avril 2020 à 12:35
Superbe article ! J'ai toujours aimé les RAM :love: :good:
ItalianDriver le dim 5 avril 2020 à 12:47
En attendant le nouveau TRX Hellcat de 717ch... :cool:

C’est une caisse que je rêverais d’avoir ce SRT10, si j’avais de l’argent à foutre en l’air... :love:
turbo1980 le dim 5 avril 2020 à 12:47
:love: :love: :love:

Ça me rappelle les parties sur forza :D
Kb993 le dim 5 avril 2020 à 12:56
Ce truc m'a toujours fait un petit quelque chose 😍😀
Thierry123 le dim 5 avril 2020 à 13:02
Perso ça ne m’émeut pas du tout cette caisse ;)

Un Grand Cherokee Trackhawk par contre oui :good:
Dernière édition le 05/04/2020 à 13:03 par Thierry123, édité 1 fois
turbo1980 le dim 5 avril 2020 à 13:02
Monte dedans on en reparle :love:
samolo le dim 5 avril 2020 à 13:04
Toujours aimé aussi :good:

Un peu con la propulsion pure et les pneus profil bas quand même, tu peux même pas accéder à ton ranch :D
ctncrsp le dim 5 avril 2020 à 14:07
C'est débile ce truc :D
Dernière édition le 05/04/2020 à 14:07 par ctncrsp, édité 1 fois
turbo1980 le dim 5 avril 2020 à 14:15
https://youtu.be/zi9SY6uEryc (2004 Dodge Ram SRT-10 | Retro Review - YouTube)
YouTube 6:38
2004 Dodge Ram SRT-10 | Retro Review


:love: :D
turbo1980 le dim 5 avril 2020 à 14:20
https://youtu.be/vl5hQgwzwxc (Dodge Ram Viper SRT-10 by Turbo.fr - YouTube)
YouTube 4:02
Dodge Ram Viper SRT-10 by Turbo.fr
Dernière édition le 05/04/2020 à 14:21 par turbo1980, édité 1 fois
Rod350Z le dim 5 avril 2020 à 14:25
Souvenirs, souvenirs. :love: :love: :love:

Un 2004 testé aux UK en 2007:






Et je me souviens très bien de la pédale d'embrayage, capable de dessiner une grimace d'effort sur le visage de Schwarzie. :D

Et avec 500ch pour transporter 500kg, on avait là un ratio optimal :D :



Par rapport au Cayenne, l'autonomie était peut-être identique, mais le Porsche Turbo (un 500ch testé 2 semaines avant ce mastodonte) tenait nettement mieux la route et le roulis, par contre. :D

J'avais l'impression de rouler en grosse Harley; la Force Tranquille, un slogan qui lui allait comme un gant. :love:
turbo1980 le dim 5 avril 2020 à 14:30
:good:
turbo1980 le dim 5 avril 2020 à 14:34
9527 produits donc :good:

https://theviperstore.com/Dodge_RAM_SRT-10_Information_Models_Page.htm (Dodge RAM SRT-10 2004, 2005,2006 Information and spec's)
Dernière édition le 05/04/2020 à 14:34 par turbo1980, édité 1 fois
Aviator56 le dim 5 avril 2020 à 15:51
Il y avait un membre sur FA qui en avait un. Les reprises étaient assez impressionnantes, il avait un double cabine je crois. 5.70m dans ces eaux là.
caraddict le dim 5 avril 2020 à 15:59
Merci pour ce marche arrière, étant un gros fan des Viper j'ai toujours adoré ce truc(k) :love:
Bigx le dim 5 avril 2020 à 18:40
Le bouzin totalement inutile et grave indispensable 😇😇
Toujours rêvé de l’avoir, jamais eu ni les corones ni sans doute les moyens de l’assumer vraiment.
Je craignait boite moteur mais en fait tu as l’air de dire que c’est plutôt bon...
reste donc les pneus, le coco et j’imagine l’assurance.
Mais quel panard ça doit être !
samolo le dim 5 avril 2020 à 20:21
Le budget hors essence est presque raisonnable. Heureusement que ça mesure 5.60m :D
madmax44 le lun 6 avril 2020 à 16:50
Génial :good:
turbo1980 le jeu 8 oct 2020 à 22:11
Présent dans wheelers dealers ce soir :love:
Deville70 le jeu 8 oct 2020 à 22:41
Je n' en ai vu qu' un seul en vrai il y a quelques années... Beau morceau! :love:
turbo1980 le jeu 8 oct 2020 à 22:43
Jamais vu en vrai je crois 😢
aviator56 le jeu 8 oct 2020 à 22:44
Vu vite fait une fois, une sacrée gueule.
Deville70 le jeu 8 oct 2020 à 22:45
Disons que c' est... Haut, long, large, lourd, bruyant si on le taquine... Et j' imagine un poil effrayant si on le voit débouler dans le rétro! :D
turbo1980 le jeu 8 oct 2020 à 22:47
Ça contraste avec la golf 1 de l épisode précédent :D
aviator56 le jeu 8 oct 2020 à 23:00
Le bourrin ce Mike :D
turbo1980 le jeu 8 oct 2020 à 23:02
:D
Auteur : avec
 1 
Dodge Ram ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
AutotitreForum AutoDodgeRamMarche arrière : Le Dodge Ram SRT-10             Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoSkoda Fabia Renault Clio Toyota Toyota Yaris idée Toyota Yaris Cross Volkswagen Opel Astra Renault Austral aide Mercedes EQS Renault Mégane Volkswagen ID.3
MarquesSkoda Renault Toyota Volkswagen Opel Rolls-Royce Mercedes Peugeot Porsche Audi Citroën BMW Mazda Aiways McLaren Lexus Volvo Kia
Actuellement, il y a 344 visiteurs en ligne dont 23 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2021 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales - consentement