Marche arrière : La Volvo V70 R - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoVolvoV70Marche arrière : La Volvo V70 R           Répondre    
Volvo V70 ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
 1 
39 messages
2862 vues
Marche arrière : La Volvo V70 R
Autotitre le dim 30 août à 13:12

Rasa!
Par Arnaud A. pour Autotitre.com

Volvo et les breaks, c'est une longue histoire d'amour.

Après de nombreuses tergiversations au sein du directoire Volvo, il est finalement décidé de changer le nom de la 850 en V70 pour maintenir une cohérence dans la nouvelle dénomination des modèles du constructeur suédois.

La 850 avait été un tel succès commercial que la marque craignait que le client s'y perde et aille voir ailleurs.

En 1996, la 850 est restylée, et devient donc V70. Si de prime abord les changements sont légers, Volvo annonce fièrement 1800 modifications. Jackpot, en 4 ans, ce modèle vieillissant trouve encore plus de 300000 acquéreurs!

Il faudra attendre l'an 2000 pour voir débarquer "notre" V70, de deuxième génération.

Cette génération devait être celle de la rupture chez Volvo, afin que le constructeur suédois puisse aller chercher une nouvelle clientèle, plus jeune, plus dynamique, de celle qui ne voulait pas quitter le trio allemand.

Heureusement pour elle, la V70 était finalisée avant que Ford n'achète Volvo, elle bénéficie donc du savoir faire et de la qualité de construction chère à la marque.

Terminé le soudage par point, ici, on est sur une construction collée, assurant 70% de rigidité de plus que l'ancienne V70.

Le coup de génie du dessin se situe aux niveaux des ailes arrières, avec des épaules proéminents, signe de filiation avec les célèbres Volvo 240/260. Ça dynamise et muscle la ligne de notre break.



Si on excepte l'incartade du 5 cylindres VAG, l'auto n'aura sous son capot que des 5 cylindres maison, un cas unique dans ce segment.

Mais tout ça manque toujours un peu de piquant. Pendant ce temps là, les allemands sortent des S, des RS, des AMG et des Motorsport à tout va, et explosent tous les records en terme de vente.

Il faudra attendre 2003 pour que les notaires et pharmaciens de tous bords puissent troquer les mocassins à glands pour une paire de sneakers.

Volvo présente la S60R, et comme d'habitude, le break, V70R.

Sécurité et ennui riment enfin avec performances et circuit?

Coté design, la version R offre un pare choc avant agressif, avec de grandes prises d'air, de très belles jantes de 17", un becquet proéminent sur le hayon, et...c'est tout. Même la double sortie d'échappement se voit à peine, noyée dans le bandeau noir en plastique qui termine le pare choc arrière.



Ça reste bien élégant, mais on peut rester sur sa faim.

A l'intérieur, ce n'est pas non plus un festival d'émotions. Les sièges sport en cuir sont là, les compteurs gagnent un joli fond bleu, et le levier de vitesse spaceball étonne. On notera qu'on est ici en présence d'une boîte manuelle!



Notre modèle a quasiment 250000 kilomètres, et on note que l'ensemble a garder une certaine prestance, le cuir est certes patiné, mais rien ne bouge, rien ne couine, et les traces d'usure sont loin d'être légion. Du bel ouvrage.



Mais on s'en fiche un peu non?

Sous le capot, Volvo ne s'est pas embêté, il a placé un 5 cylindres maison, le vieux 2.3 des T5, qui avaient déjà le feu sacré.

Ici, il a été alésé à 2.5 litres de cylindrée, a gagné un gros turbo qui souffle à 1 bar, doté de deux gros intercooler, et une gestion revue. Dans l'absolu rien de fou, mais suffisant pour porter le vieux moteur à 300cv et surtout, à le doter de 400Nm sur une large plage de 3000 tours!

Face au chrono, le pachyderme de 1800 kilos étonne. 0 à 100 en 6,4 secondes (!) 1000m. départ arrêté en 26,2 secondes (!!) et surtout, des reprises qui cognent fort, avec un 80 à 120 en minimum 4 secondes.

Ajoutez à cela une vitesse de pointe largement supérieure à 250 une fois le limiteur ôté, et revenez vers le titre. Oui, il s'agit bien d'un break Volvo.

Les chiffres sont une chose, les sensations une autre, et là, on est servi. Du moins à l'ouïe.

Au démarrage à froid, le moteur gronde et exulte, comme un staff un peu fou a qui on présenterait un harnais pour aller en promenade.

Les premiers mètres montrent un sacré brio à bas régime, la boîte est douce et précise, l'auto chauffe tranquillement, tranquillement, comme la conduite. Le confort est bon, mais la suspension en mode confort ne semble pas beaucoup plus douce qu'en sport. C'est un peu raide, mais c'est bien compensé par les sièges, excellents.

Moteur chaud, ligne droite, on tombe deux rapports, on écrase. Le 5 cylindres de déchaîne dans une violence rare, un cocktail étonnant dans cette suédoise froide.

Le son envahit l'habitacle, rageur, puissant, enivrant. La vitesse atteinte est vite prohibitive, chaque Nm est passé au sol sans aucun soucis par le bais de la transmission intégrale.

On attaque une portion un peu sinueuse, c'est efficace, sans esbroufe, on se sent en sécurité, on a pas spécialement l'impression d'être dans une version à sac à dos. Les 4 roues motrices et la suspension pilotée font un job monumental, tellement, que l'efficacité gomme une partie des sensations.

Monter encore le rythme mettra le poids élevé en avant, le manque d'endurance des freins, et le relatif manque de feeling de la direction.

Bref, la secouer plus ne sert à rien d'autre que dégrader le confort.

Parlons en. Si en mode confort on sent que c'est déjà assez viril, en sport, c'est encore pire. L'auto est sèche, sans toutefois se mettre à rebondir sur les inégalités. C'est assez paradoxal, parce que ça permet clairement à l'auto de se déplacer vite avec une certaine aisance, mais ça nuit au confort qu'on est en droit d'attendre d'une Volvo. Oui mais c'est une Volvo de sport. Les compromis n'existent pas...

Cette Volvo, c'est avant tout la familiale presque parfaite.

Prix d'achat faible, consommation presque raisonnable pour une auto de cette puissance et de cette époque, autour de 12 litres en utilisant bien chacun des 5 cylindres, spacieuse comme jamais, rare, fiable, discrète et surtout, comme à l'habitude, ultra sécurisante.

On y ajoute des performances de premier plan, un moteur qui n'existera plus jamais, accouplé à une boîte manuelle bien guidée.

"Presque" parfaite. Si fiable elle est, c'est au prix d'une maintenance qui a un coût. Et surtout, si panne il y a, le prix des pièces qui sortent de l'entretien courant est clairement prohibitif.

Au final, il reste une auto à la qualité de fabrication vraiment hors du commun, la dernière de l'ère Volvo, capable de tailler des croupières à bien des allemandes, avec toujours cette distinction qui caractérise les produits suédois.

Et quel moteur...





Merci à De Automediair qui vend ce modèle très bien conservé à petit prix.

Retrouvez ici tous les "Marche arrière"
Figolu14 le dim 30 août à 13:51
J’adorerais avoir ça ! J’en rêve depuis des années mais on en voit peu en occasion en France
Figolu14 le dim 30 août à 13:52
Surtout avec la sellerie orange !
Rico3 le dim 30 août à 14:33
J'ai eu un V70 de cette génération, en D5, je peine encore à trouver des qualités à cette voiture, peut être une ligne intemporelle ?

Niveau qualité de fabrication, beaucoup de plastics durs et de rossignols dans l'habitacle et une fiabilité mécanique plus que douteuse et un réseau en dessous de tout ; la C5 Tourer qui l'a remplacée m'a donné beaucoup plus de satisfactions !
fujiyama le dim 30 août à 14:54
:?: :louche:

J'ai eu une S60 de cette génération.
Les rossignols je les cherche encore, même à 270 000 km quand je l'ai vendue.

Tu es tombé sur une guez ou quoi ?
caraddict le dim 30 août à 15:10
Sympa ce marche arrière, je me rappelais vraiment plus qu'elle était aussi discrète, faut dire que les exemplaires presse étaient toujours vert Harpic :D
turbo1980 le dim 30 août à 15:18
J adore 🥰
stinger le dim 30 août à 15:21
J aime beaucoup le petit paragraphe sur le staff :D

Beau texte pour le reste et une voiture vraiment géniale
turbo1980 le dim 30 août à 15:22
J'aime vraiment ces sleepers qui font 300 ch l'air de rien.

J'aime beaucoup les compteurs et tu as bien fait de préciser que ct une boite méca. :D :bad: C'est quoi l'idée du spaceball?
Patala le dim 30 août à 15:30
Faire parler les curieux... Ctb. :D
turbo1980 le dim 30 août à 15:31
:idee: :D
fujiyama le dim 30 août à 15:45
Pas compliqué pourtant :D



Pour en revenir au spaceball c'est juste design et ça a toujours fait son petit effet :good:
weber-dc40 le dim 30 août à 15:49
Super laide cette commande de boîte je trouve. Mais c'est un détail. 😌
fujiyama le dim 30 août à 15:51
Beaucoup ont cru à une boîte auto en la voyant.

Eeeeeh non !
Bottletrottoir le dim 30 août à 17:13
Super voiture! Qui me fait toujours quelque chose!
jujuleterrible le dim 30 août à 17:15
J'adore :love:

@Brice176
xu19tdi le dim 30 août à 17:16
Moi je trouve ça sympa au contraire
fujiyama le dim 30 août à 20:40
Honda a copié dans sa Civic :idee:

Le spaceball.
Fred le dim 30 août à 21:08
Voiture géniale. Mais comme il est dit dans l'article, le vrai virage de Volvo a été le 850. Tout à coup, l'acheteur du traditionnel premium allemand pouvait avoir l'envie d'aller voire du côté de la marque suédoise, ce qui n'avait jamais été le cas auparavant.

Je ne suis pas d'accord avec l'ère Ford. Ford a quand même propulsé Volvo dans la modernité avec tout d'abord le duo S40/V50, basés sur Ford Focus, mais c'était une collaboration saine. Je me souviens de ma Focus ST.....avec des merdes spécifiquement Ford, merdes qui n’étaient pas présentent sur la S40 T5, Ford laissant Volvo avec ses qualités.

D'ailleurs le XC60 en est la preuve. Entièrement développé sous Ford, le machin est un énorme réussite.
Guiguizz le dim 30 août à 21:18
Mon père était client Volvo et je me souviendrais toujours notre essai de la 850R, c’est la première fois que j’ai dépassé le 200, le bruit du 5 cylindres :love:

Le train avant était bien dépassé par contre ;) il avait une 850 avec le 5 cylindres atmo 140ch, pas un foudre de guerre mais bande son sympa !
turbo1980 le dim 30 août à 21:34
:good:
charly_chine le lun 31 août à 09:46
Citation de Rico3 :
« J'ai eu un V70 de cette génération, en D5, je peine encore à trouver des qualités à cette voiture, peut être une ligne intemporelle ?

Niveau qualité de fabrication, beaucoup de plastics durs et de rossignols dans l'habitacle et une fiabilité mécanique plus que douteuse et un réseau en dessous de tout ; la C5 Tourer qui l'a remplacée m'a donné beaucoup plus de satisfactions ! »


@Rico3

Et bien pareil, la pire voiture que je n'ai jamais eu.
Une V70 2003 2.5 turbo essence en finition summum
Morte à 235 000 km cylindre HS
Je peux faire la liste des qualité :
Cuir, confort des siège, volume de coffre, sono (sono haut de gamme)
Les défauts :
Confort trépidant
Des rossignols un peu partout, ça couine ça grince, des plastique d'une qualité indigne du prix qui côtoient des plastiques moussés de belle qualité
La pire boîte auto que j'ai eu, un étagement catastrophique, des accoups malgré des vidanges ... une horreur
Beaucoup de problème de fiabilité, radiateur changé, clim qui déconne, sono qui déconne, moteur HS

Je pense que comme les allemandes, Volvo jouit d'une réputation basé sur les années 70 - 80.
En fait comme toutes les marques, c'est aléatoire, certains modèle / séries sont increvables d'autres des nids à problèmes.
Il n'y a peut-être que les marques asiatiques (hors nissan) qui restent constantes dans le sérieux de fabrication.

En tout cas, Volvo ce n'est plus ce que c'était, je suis abonné à de la presse US et canadienne, ils recommandent de prendre des extensions de garanties pour l'achat des Volvo et marques allemandes.

edit :
En plus sur les photos ca se voit, les plastiques sont passés, abimés, on peut voir le plastique bas de gamme qui entour le pommeau et au niveau de la console centrale.
J'ai eu de l'italienne et de l'américaine, ça vieillissait bien mieux !
Dernière édition le 31/08/2020 à 09:51 par charly_chine, édité 1 fois
charly_chine le lun 31 août à 09:55
Citation de fujiyama :
« :?: :louche:

J'ai eu une S60 de cette génération.
Les rossignols je les cherche encore, même à 270 000 km quand je l'ai vendue.

Tu es tombé sur une guez ou quoi ? »


@fujiyama

quand j'ai eu mon problème moteur, en traînant sur les forums je me suis aperçu que je n'étais pas le seul.
Déja le changement ventilateur radiateur j'étais pas le seul.
Beaucoup de se plaignaient du confort moyen.
En retrouvant des essais presses notamment aux USA, j'ai retrouvé beaucoup plaintes concernant la boite auto.
Et aujourd'hui les volvo souffrent de petits pépins d'électronique, mais apparemment ça s'améliore (marché nord américain oblige, car exigeant en terme de fiabilité)
Klax le lun 31 août à 09:57
Ah oui quand meme !

J'ai eu un c70 de 98 en 2,3L T5 boite manuelle , je n'ai pas eu tout ces problemes ! Surement comme beaucoup de constructeurs ,une baisse de la qualité post année 2000 .
KB993 le lun 31 août à 10:08
Que certains aient eu des problèmes, ok. C'est évident, ca peut arriver.
Mais dire que les V70 de cette génération sont des nids à problèmes, euuuhhh :etourdi: :etourdi: :etourdi: :louche: :louche:
Patala le lun 31 août à 10:22
"Charlychine" 2 messages avec une date d'inscription remontant au 31/08/2020. ;)

@KB993
charly_chine le lun 31 août à 10:25
et ?
J'avais un compte ici depuis longtemps mais impossible de me souvenir de mon adresse email associée
Klax le lun 31 août à 10:30


Du bon gros Volval des familles ,Ca envoyait du gras :love:
Patala le lun 31 août à 10:30
Ah. :/
@charly_chie
Dernière édition le 31/08/2020 à 10:31 par Patala, édité 2 fois
charly_chine le lun 31 août à 10:32
Citation de KB993 :
« Que certains aient eu des problèmes, ok. C'est évident, ca peut arriver.
Mais dire que les V70 de cette génération sont des nids à problèmes, euuuhhh :etourdi: :etourdi: :etourdi: :louche: :louche: »


@KB993

J'ai pas dit ça, j'ai dit que certains modèles séries.
Un peu comme les 406, certaines sont increvables font plusieurs centaines de milliers de kilomètres, d'autres sont aussi des nids à problème.

J'ai l'avantage de ne pas être pro ou anti marques, j'essai toujours de rester pragmatique.
Non volvo ce n'est plus comme avant et ce depuis l'ère 2000.
Oui ce sont de bonnes voitures, mais ce ne sont plus les tanks indestructibles d’antan
En dehors des problèmes de fiabilité / robustesse que j'ai pu rencontrer, la V70 a également des problème de conception intrinsèques.
Comme la qualité de certains plastiques, certains assemblage, un confort de suspension médiocre, une boite auto catastrophique et pourtant j'ai connu de la bonne vieille boite US 4 rapport ô combien plus agréable

Dans les rapport de fiabilité, volvo n'est pas spécialement bien classé, c'est devenu une marque standard.
Ca n'enlève pas les qualité des volvo moderne (désign intérieur, équipement, sièges technologie hybride) mais force est de constaté que Robustesse et fiabilité absolue font partie du passé.
Cela dit, j'écoutais un podcast québécois, il semblerait que volvo fasse beaucoup d'effort ces derniers temps pour améliorer ce chapitre.
Patala le lun 31 août à 10:33
Tu es resté group corporate niveau freinage. :love:
@klax
Klax le lun 31 août à 10:40
Il est important de peaufiner les détails , jantes de R et freinage Obiwan Kenobi :D
volvoraddict le lun 31 août à 19:17
Voila ce que j'écrivais déja en 2011 et qui reste, pour moi, toujours d'actualité malgré ses 200 000 kms; La S60 R c'est " doctor Jekyll et Mr Hyde":
Après avoir possédé une 850 2.5 20 v GLT, j'ai eu le coup de foudre pour une S 60 2.5 T AWD puis la ... R; la plus belle, la plus aboutie, la synthèse du savoir faire VOLVO.
La nôtre est une 2003 "Black sapphir" d'origine sans artifices; à la fois Mr JEKYL et Mr HYDE:
une voiture de sénateur: coupé 4 portes, équipement, finition, couple...
un "loup caché": accélérations, reprises...
Pour moi LA RÉFÉRENCE.
Quelques chiffres:
Type 5 cylindres en ligne
Soupapes par cylindre 4
Matériaux (culasse/bloc) Alliage léger / Alliage léger
Position Avant, transversale
Distribution 2 ACT
Alimentation Gestion électronique intégrale
Suralimentation 1 turbocompresseur (1,0 bar), échangeur air/air
Cylindrée (cm3) 2 521
Alésage x course (mm) 83,0 x 93,2
Rapport volumétrique 8,5
Régime maxi (tr/min) 6 800
Puissance maxi (ch à tr/min) 300 à 5 250
Couple maxi (mkg à tr/min) 40,7 à 1 950 - 5 250
Puissance spécifique (ch/l) 119
Vitesse maxi (km/h) 250
De 0 à 100 km/h (s) 5,7 / 6,9*
De 0 à 160 km/h (s) 15,9*
De 0 à 400 m (s) 15,2*
De 0 à 1000 m (s) 27,0*
De 100 à 140 km/h en 4e (s) 6,8*
De 100 à 140 km/h en 5e (s) 8,2*
De 100 à 140 km/h en 6e (s) 10,9*
Rico3 le dim 6 sept à 13:17
Charly chine entièrement d'accord avec toi, la pire bagnole que j'ai jamais eue, moteur diesel creux à bas régime bva catastrophique beaucoup de trépidations de suspension sièges pas si bons qu'on veut bien le dire cuir rigide et brillant de qualité plutôt médiocre des rossignols partout j'ai du rajouter des bouts de caoutchouc et des chiffons partout et le plus grave des pannes mettant en jeux ma sécurité : défaillance de l'assistance des freins et incapacité du réseau à réparer ça correctement, un problème récurrent sur les Volvo de cette époque pour lequel Volvo a été condamné par la justice.

En bref : le plus gros bide de ma carrière d’automobiliste !
Dernière édition le 06/09/2020 à 14:10 par Rico3, édité 1 fois
fujiyama le dim 6 sept à 13:21
Citation de Rico3 :
« Charly chine entièrement d'accord avec toi, la pire bagnole que j'ai jamais eu, moteur diesel creux à bas régime bva catastrophique beaucoup de trépidations de suspension sièges pas si bon qu'on veut bien le dire cuir rigide et brillant de qualité plutôt médiocre des rossignols partout j'ai du rajouter des bouts de caoutchouc et des chiffons partout et le plus grave des pannes mettant en jeux ma sécurité : défaillance de l'assistance des freins et incapacité du réseau à réparer ça correctement, un problème récurrent sur les Volvo de cette époque pour lequel Volvo a été condamné par la justice.

En bref le plus gros bide de ma carrière d’automobiliste ! »


@Rico3

C'est curieux que vous reveniez constamment sur les rossignols.
J'en ai eu aucun dans la s60. Mais rien de rien.

Ce doit être l'architecture "break" qui doit jouer. Je vois que ça.
Rico3 le dim 6 sept à 14:15
Si je me souvient bien c'était surtout dans la partie avant sur la console centrale et le compartiment entre les sièges avants de construction très complexes.

J'ai oublié aussi de dire que c'est invendable sur le marché de l'occasion, j'ai eu la chance de trouver une concession Citroën qui a bien voulu me reprendre cette voiture, à mon avis il ne devait pas bien connaître...
fujiyama le dim 6 sept à 14:24
"J'ai oublié aussi de dire que c'est invendable sur le marché de l'occasion,"

Le doute m’habite....Un V70 :louche:
Dernière édition le 06/09/2020 à 14:33 par fujiyama, édité 1 fois
jujuleterrible le dim 6 sept à 14:39
+1 :louche:

Même celles avec + de 400000km partent rapidement !!!!
Rico3 le dim 6 sept à 15:34
Je devrai plutôt dire c'était invendable à l'époque en 2009, aujourd'hui je n'en sais rien ?
Auteur : avec
 1 
Volvo V70 ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
AutotitreForum AutoVolvoV70Marche arrière : La Volvo V70 R             Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoPal-V Taxi Aston Martin confinement PSA Mercedes Genesis GV70 Bugatti Bolide Renault Captur Mercedes Classe E Jaguar Tesla marché
MarquesAston Martin Mercedes Genesis Bugatti Renault Jaguar Tesla Mini Audi Bentley Fiat Alpine DS Opel Ford BMW Land Rover Porsche
Actuellement, il y a 90 visiteurs en ligne dont 3 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2020 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales