Marche arrière : La Volvo 480 Turbo - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoVolvo480Marche arrière : La Volvo 480 Turbo           Répondre    
Volvo ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
 1 
29 messages
3400 vues
Marche arrière : La Volvo 480 Turbo
Autotitre Le dim 5 mai 2019 12h08

-S-Pacer.
Par Arnaud A. pour Autotitre.com

Chez Volvo, à la fin des années 70, on se mord les doigts d'avoir investi dans DAF, une entreprise hollandaise qui fabrique des utilitaires et des petites voitures sans intérêt. C'est d'ailleurs la branche VP que Volvo rachète en 1976, pour laisser DAF se concentrer sur les camions.

Le but était surtout de récupérer une usine européenne de qualité dotée d'ouvriers qualifiés. Volvo y installera également un département design.

Dans le même temps, le projet G13 est lancé, un projet qui vise à débiter de la compacte bourgeoise sur le marché américain. Le but est aussi d'occuper un peu l'usine Hollandaise, qui pour le moment, ne sert à rien. Heureusement, le centre de style hollandais réussi à fournir un design qui plaît, et est préféré à celui de Volvo Suède.

John De Vries nous pond un revival de la fabuleuse Volvo P1800, qui, si aujourd'hui fait un peu sourire, est totalement fabuleux en 1981. Volvo vend encore des séries 200, d'autres constructeurs sont encore en plein dans les années 70. Le style n'étant pas encore totalement arrêté, l'auto gagnera quelques rondeurs, et surtout sa fameuse face avant à phares escamotables.



Genève, 1986, la 480 est -enfin- présentée. Au milieu de la gamme Volvo, c'est un véritable ovni, un vent de fraîcheur qui plaît immédiatement à la presse, et au public. En plus de son style novateur, elle sera la première traction de la marque.

Si sa présentation est un succès, son marché de destination, l'Amérique, s'éloigne déjà un peu, puisque Volvo retarde l'ouverture des commandes, sans en expliquer les raisons.

Alors que l'Europe sera livrée dès 86, enfin...1000 exemplaires seront livrés. L'usine de Born semble avoir un problème.

Mais attardons nous sur ce qui a marqué l'année 86, le style de la 480. Déjà, les phares escamotables, on adore. Ensuite, des lignes tendues à la serpe, avec jusque ce qu'il faut d'arrondis, un profil joyeusement inspiré de la P1800, une grande surface vitrée, des pare chocs proéminents parfaitement intégrés, et surtout, un hayon hors du commun, avec les feux arrière dans le prolongement. Notons les catadioptres sur les ailes, qui devaient être des feux de gabarit, obligatoires pour le marché US. On notera la serrure calée sur le petit triangle de guidage de la vitre.



A l'intérieur, c'est moins fou, quoique.

La voiture ne sera capable d’accueillir que 4 passagers, mais de manière confortable. Pas de banquette à l'arrière, mais bien 2 vrais sièges, réglables!



C'est bien, mais ça compense moyennement l'absence de coffre, au profit d'une boîte à gants de 170 litres.

On trouve des tissus de qualité, ou, souvent, un joli cuir. Mais rien qui permet d'oublier la marée noire et grise de plastique bas de gamme qui fait de la planche de bord une ode au spleen. Pire, et Volvo ne nous avait pas habitué à cela, c'est plutôt mal assemblé. La voiture ne peut pas cacher qu'elle était destinée au marché américain.

Notons l'ordinateur de bord du 21e siècle, commandé par la molette "info center", et hyper complet, à une époque ou la concurrence, même la plus onéreuse, ne le propose qu'en option, voir carrément pas du tout.

Au delà de l'austérité de l'habitacle, une fois installé à bord, on est bien dans une Volvo. Ergonomie parfaite, position de conduite agréable, grand confort des sièges et des commandes, on est pas dans une compacte au rabais de ce coté là.

Seulement voilà, si elle démarre sur les chapeaux de roues, c'est uniquement au niveau des ventes, parce que mécaniquement, ce n'est pas la folie. Les moteurs issus de chez Renault ne vendent du rêve qu'aux retraités, et l'auto entend séduire une clientèle jeune et branchée, à l'époque où les GTI règnent en maître sur les csp+.

Ce sera vite corrigé avec l'arrivée de la version turbo, présentée en 1987 et commercialisée dans la foulée.

Extérieurement, peu ou pas de différence, mis à part un logo, Robert Koch le patron du style expliquant qu'il n'avait pas besoin d'artifice pour que sa voiture tienne la route et fende l'air comme Maverick et son F14 la même année dans Top Gun.

Sous le capot, par contre, pas de moteur de chasseur, mais bien un antique F2N de chez Renault, cubant la folle cylindrée de 1.7l, et né diesel et bloc fonte en 1982. Avec un tel pedigree, les ingénieurs se sont un peu retroussé les manches.

Et comme le produit doit traverser l'atlantique, il "gagne" un catalyseur, qui nécessitera l'adaptation d'une injection Bosch Jetronic 2.2, mais surtout, c'est écrit dessus comme le port Salut, un Turbo refroidi par eau et un échangeur air/air.



Allez dites un chiffre.

10 chevaux. Oui, 10 chevaux sont grappillés, de quoi porter la puissance à 120 chevaux, à 5400 tours. On ne fait pas d'un âne un cheval de course, jamais.

Même le couple n'en profite que peu, passant de 140Nm à 175Nm. Disons le clairement, sur le papier, c'est une purge sans nom.

Et pourtant, le travail a amené un comportement sympathique, et une plus jolie sonorité au bloc.

Les chiffres.

30 secondes sur le 1000m, un 0-100 atomisé en à peine plus de 9 secondes, et une vitesse de pointe qui dépasse allègrement la barre des 200, de plus de 2 km/h. J'en vois qui rigolent, et pourtant, c'est plutôt bon pour une voiture de plus d'une tonne et de "seulement" 120cv. Mention spéciale à l'étagement de boîte, très bon, et à l'incroyable souplesse que ne laisse pas présager les chiffres.

Mieux, si on ne retrouve pas l'effet coup de pied au cul des turbos de l'époque, on a droit à un regain de vigueur passé les 3000 tours, jusque 5000. Au delà, on a surtout l'impression de déranger notre brave 1.7.

La brusquer, ça peut se faire. On se rend compte que le train arrière est joueur, pas comme celui d'une 205, mais pas ennuyeux comme l'évoque la seule prononciation du mot "Volvo", et, mieux encore, la direction est directe et communicative. Je ne sais pas si on peut parler d'amusement, avec des freins qui ralentissent plus qu'ils ne freinent, et une caisse qui gigote sur ses amortisseurs, mais on peut rouler vite avec la 480, et au moins prendre du plaisir à la secouer. Ce n'est pas une hardeuse, c'est une bourgeoise qui se prend avec tout le respect dù à sa condition.

Pour la suite de sa carrière, l'engin gagnera en souplesse mécanique à deux reprises, avec un couple et une puissance débarquant plus tôt, mais il prendra aussi du poids à chaque fois.

L'histoire voudra que cette auto née pour satisfaire le conducteur américain n'y mette jamais les pieds. Born sera montrée du doigt pour son incapacité à produire les voitures, Volvo pour son incapacité à gérer plusieurs projets en même temps, et la 440, pour avoir tué dans l’œuf la 480.

Relativement peu répandue malgré son succès du début, elles ont pour la plupart beaucoup roulé. Fort heureusement, le petit bloc Renault a plutôt bien pris la greffe et semble tenir le choc, contrairement aux boites de vitesse qui se fatiguent bien vite, et dépassent rarement les 200000 kilomètres sans une réfection. Et les pièces détachées coûtent cher.

Le hayon laissant passer l'eau, la rouille à également pu s'installer, et l’électricité en prendre un coup.

Et pourtant, aujourd'hui, les quelques exemplaires restants en état de rouler ne coûtent pas forcément aussi cher que leur rareté pourrait bien le faire croire. Il faut compter moins de 5000€ pour une très belle 480 quasiment en état concours, une somme dérisoire pour un modèle emblématique des années 80, et une icône de la marque suédoise, n'ayons pas peur des mots.



Vous trouverez cette sublime phase 3 immaculée chez DeCroon aux Pays-Bas.

Retrouvez tous les "marche arrière"
Raminagrobis Le dim 5 mai 2019 12h30
Le look est terrible, le profil superbe. Et Volvo lui donnera quand meme une descendante avec la C30 !
fujiyama Le dim 5 mai 2019 12h33
Oui.
Et toujours pas de coffre. C'est secondaire mais je pense que ça a un peu plombé les ventes.
caraddict Le dim 5 mai 2019 12h39
J'adore aussi le look de l'engin :love:
weber-dc40 Le dim 5 mai 2019 12h58
J'en voulais une quand j'étais jeune permis. :love:

Même blanche comme ça elle en jette. La c30 était sympa mais quand même pas aussi radicale de ligne.
fujiyama Le dim 5 mai 2019 13h01
Elle ressemblait bcp à une Honda de l'époque. Ou l'inverse.

Je retrouve plus le modèle de Honda.
S970277 Le dim 5 mai 2019 13h19
Civic :D
weber-dc40 Le dim 5 mai 2019 13h23
La accord aerodeck peut être ?
Ben_92 Le dim 5 mai 2019 13h38
C’etait Quand même un sombre bricolage improbable qui a accouché d’une merde

Bon maintenant elle bénéficie du regard bienveillant de la nostalgie
fujiyama Le dim 5 mai 2019 14h06
Ah une piste



Curieux non ?
turbo1980 Le dim 5 mai 2019 14h40
Sympa et original !

Je ne savais pas qu il n y avait pas de coffre.
Sylvio Le dim 5 mai 2019 16h21
La mienne,une Turbo était noir avec les bandes rouge, putin de twingo :ouin: :ouin:
EenSayn Le dim 5 mai 2019 18h08
J'adore :love: :love: :love: :good:
I'll-be-back Le dim 5 mai 2019 20h19
Une ES shootée il y a deux semaines…


(photos : I'll be back, 2019/04)
caraddict Le dim 5 mai 2019 20h27
Je connaissais pas le cab tiens http://boitierrouge.com/2017/03/15/volvo-480-convertible-cabriolet-mort-ne/ (Volvo 480 Convertible : cabriolet mort-né | Boitier Rouge)
carpe.diem Le dim 5 mai 2019 20h40
Il y en a deux de cabs ;)
Sylvio Le dim 5 mai 2019 21h05
Volvo avait développé une version targa, façon Toyota mr.

La elle aurait eu du coffre:D
NikosRabbit Le dim 5 mai 2019 22h14
Sur base de 460 ?
carpe.diem Le dim 5 mai 2019 22h14
De 480.

Une belge (ebs?) et une suédoise, volvo.
sayemone Le lun 6 mai 2019 01h34
:good: :D

Sympa ce Marche Arrière Carpe! ;)

Pour en avoir eu une en daily pendant presque 4 ans je me permets quelques apports/corrections. :idee:

https://up.autotitre.com/w512/80bb4c1c8d.jpg

https://www.autotitre.com/forum/Volvo/Sayemone-en-suedo-franco-neerlandaise-Volvo-480-115895p1.htm (Sayemone en suédo-franco-néerlandaise [Volvo 480] - Auto titre)

Coffre ridicule de 170L, oui, sous la toile qui sert de tablette. Sinon je n'ai jamais été emmerdé et ai déménagé un parquet de trucs dedans (3 vélos, des transats, un frigo en le faisant rentrer côté passager :D :bad: )

La mienne était une 2,0L S: niveau couple elle se calait entre la 1,7L atmo et la Turbo, pour 110cv. Pas un foudre de guerre mais je n'ai jamais eu l'impression d'être à la traîne non plus!

La tenue de route est bonne, pas sportive (il ne faut pas espérer suivre une GTI dans les petites routes), mais très équilibrée et à l'aise dans les moyennes/grandes courbes. Freinage à chier. :/

Une voiture intéressante, décalée, avec une communautée très vivante et super calée.
Attention, les pièce spécifiques deviennent dures à trouver (moteur de feux pop-up...) et les passionnés se jettent dessus en prévision.

Le look est sympa, ça vaut "rien". J'ai l'impression que tout le monde adore (bon,le style reste marqué) mais que personne ne veut en acheter. :D :bad:

J'ai un petit côté monomaniaque des breaks de chasse, j'ai eu d'affilée (et en même temps) 480/C30 et Z3 coupé.
Dernière édition le 06/05/2019 à 01:39 par sayemone, édité 2 fois
spilner Le lun 6 mai 2019 01h37
Le 2.0 c'est un moteur Renault aussi?
sayemone Le lun 6 mai 2019 01h39
Oui c'est le F3R de chez Renault, que l'on trouvait en version 115cv sur les R21/Laguna 1. Donc costaud aussi. ;)
patala Le lun 6 mai 2019 07h18
Merci de remettre un coup de projecteur sur cette auto. :good:

Ca existe un swap avec le moteur de la Williams ? :cool:
sayemone Le lun 6 mai 2019 20h38
Le plus souvent c'est l'inverse qui se produit:
Les mecs prennent le 1,7 turbo de la 480 pour le mettre dans des R5GTT.

Sinon quelques préparateurs dont Fochesato s'étaient penchés sur la 480 Turbo. Avec à la clé environ 150cv et un train avant complètement à la ramasse. :D
Sonia_D Le mar 14 mai 2019 19h48
Coucou ! Merci pour ce partage. J’avoue que je n’ai pas connu cette voiture et c’est maintenant que je découvre son existence. La carrosserie me parait très robuste et je pense qu’en cas d’accident, les voitures actuelles n’auront aucune chance avec celle-ci. Sinon, merci pour ces belles photos et bonne nuit à vous.
Samolo Le lun 20 mai 2019 16h22
sayemone Le lun 20 mai 2019 16h34
Une jolie "Two Tone", la plus belle des versions! :good: :)

Elle est dans un état assez dingue d'ailleurs! :love:
Dernière édition le 20/05/2019 à 16:40 par sayemone, édité 1 fois
Turbo1980 Le lun 20 mai 2019 18h51
:good:
weber-dc40 Le lun 20 mai 2019 19h03
Jolie celle là. :love:
Recherche de : Auteur : Avec :
 1 
Volvo ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
AutotitreForum AutoVolvo480Marche arrière : La Volvo 480 Turbo             Répondre    
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoPSA, BMW i3, péage, Chine, Peugeot 2008, BMW Série 8, Opel Zafira Life, Skoda Superb, Hummer, délit de fuite, Ford Mustang, prix, Lexus UX
MarquesBMW, Peugeot, Opel, Skoda, Hummer, Ford, Lexus, Mini, Mercedes, Renault, Volkswagen, Polestar, Honda, Rolls-Royce, Fiat, Suzuki, Nissan, Aston Martin
Actuellement, il y a 435 visiteurs en ligne dont 48 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2019 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales