Les buggies sous toutes leurs formes, historique, construction, reproductions au 1/43, jouets .... - Page 20 - Auto titre
Discussions générales | Electrique | Mécanique | Vie courante | Occasion | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoSport autoLes buggies sous toutes leurs formes, historique, construction, reproductions au 1/43, jouets ....   «   20            Répondre    
 Page précédente    1    2      11    12    13    14    15    16    17    18    19     20  
992 messages
23055 vues
Les buggies sous toutes leurs formes, historique, construction, reproductions au 1/43, jouets ....
epine43 le mar 28 fév 2023 à 11:00
j'ai arrété fin 80 , apres quelques places sur un buggie genre Stakit , il y avait trop de mécanique a faire et trop d'épreuves mal organisées...j'ai déja posté une photo durant une course , , je ne sais plus ou elle est dans mon stock...
lesbellesauto le mar 28 fév 2023 à 22:22
Bonsoir à tous ;)

@epine43 :good: :good:

Moi qui a eu mon adolescence bercé par le Paris-Dakar je ne pouvais que rendre un hommage très très tardif et malheureusement posthume à un homme dont les aventures ont fait noircir beaucoup de pages des revues de l'époque.....................:good:

YVES SUNHILL : L’HOMME QUI A IMPOSE LE BUGGY EN COURSE

Source : http://www.autonewsinfo.com/2012/10/13/mort-dyves-sunhill-lhomme-qui-a-impose-le-buggy-en-course-29310.html (MORT d’YVES SUNHILL : L’HOMME QUI A IMPOSE LE BUGGY EN COURSE | Autonewsinfo)

"L’ homme" qui a imposé le tout 1er buggy en France. Avant de les faire rouler dans les plus difficiles épreuves en Rallye-raid.

D’abord dans les inoubliables Rallye Cote-Cote, les fameux Abidjan-Nice puis ensuite dans les Dakar

C’est à l’occasion du 2ème Rallye Abidjan-Nice, plus connu sous l’appellation Côte-côte (Côte d’Ivoire – Côte d’Azur) que l’on découvre le compétiteur, Yves Sunhill, le tout premier spécialiste à aligner des buggies en course.

Pour cette épreuve réservée aux aventuriers et que propose Jean Claude Bertrand, l’homme qui a aussi imaginé le fameux Rallye du Bandama en Côte d’Ivoire, Yves s’y présente au volant de son buggy aux couleurs Ray-Ban et qu’il pilotera en mono.

Ensuite, on le retrouve dans les courses 4X4 avec un buggy Cox, cette fois aux couleurs Smarties, associé à Jean-Claude Rufeveille.

Revenons un peu en arrière.

Après des études au Lycée Champollion à Figeac dans le Lot, Yves, originaire de Maurs dans le Cantal, monte à Paris. Il n’a alors que 19 ans, étant né le 28 mai 1947 et il s’inscrit à l’école des Beaux-Arts.

Travaille parallèlement, à mi-temps comme jeune designer chez Knoll International, Boulevard Saint-Germain à Paris. L’année suivante en 1967, il monte AD (Architechtural Design) avec Maia Lebailli, une femme d’affaires, rencontrée chez Knoll.

Le tandem fait fortune avec … un ouvre-bouteilles ultra design qui se vend comme des petits pains et aussi des luminaires, eux aussi très design.

Il s’offre alors, à 19 ans, sa première Porsche, une 911 beige, qu’il commande à la Concession de l’Étoile, rue de Tilsitt.

Cette même année, il rencontre Louis Féraud, jeune couturier en vogue, qui lui propose de créer et décorer la boutique qu’il ouvre en association avec la Star Américaine, Lise Taylor, rue Bonaparte, dans le quartier St Germain des Prés.

Rapidement, dés 1969, Yves va épouser la fille Féraud, Dominique-Martine, dite Kiki.

En 1968, il s’envole pour la Californie et Los Angeles, dont il rapporte un Buggy acheté à Peter O’Tool. C’est cette année-là que naît véritablement sa passion pour la compétition.

Il fréquente régulièrement le Circuit de Montlhèry et crée l’ASA AUTO VERTE. Il ouvre son premier atelier aux 1000 Milles à Linas, chez Jean-Pierre Beltoise et se retrouve aux côtés de Jean-Pierre Jabouille, qui monte lui, les monoplaces ELINA.

Ensuite, Yves ouvrira un atelier chez André Simon, rue Joseph Demaistre à Paris, dans le 18ème où étaient préparées les fabuleuses et inoubliables Ford GT40.

Puis, il émigre à la fin des années 70, à Courbevoie ou il préparera les 1ers buggies des Dakar.

Parallèlement à la compétition, Yves avait aussi des 1969, ouvert un petit garage dans le quartier des Halles et installé rue de la Cossonnerie et ce pour y vendre ses Buggies californiens et tenu par un bon vendeur, un certain … Eric Marchin – futur patron du manufacturier Camel – et il prend un stand, au tout 1er Salon de la Voiture de courses et organisé justement dans les Pavillons Baltard des Halles de Paris.

Il fabrique aussi tout spécialement un buggy commandé par …Mireille Mathieu, destiné à son imprésario, Johnny Starck.

Les années passent et les buggies sont devenus familiers aux Français. On en croise fréquemment dans les rues et aussi dans les courses 4X4

On retrouve Yves, le 24 décembre 1978, dans les jardins du Trocadèro, au départ du 1er Rallye Oasis Paris-Dakar, naturellement au volant d’un buggy. Lequel est décoré aux couleurs de Louis Féraud et propulsé par un moteur Alpine 1800 et préparé chez Mignotet.

Mais après un bon début de course dans les étapes Sahariennes, il casse à l’entrée au Niger, lors de l’étape entre ASAMAKA et ARLIT.

Pour la seconde édition, en janvier 1980, il s’engage à nouveau sur un buggy, cette fois aux couleurs de la compagnie d’aviation AIR AFFAIRES INTERNATIONAL, la compagnie d’aviation privée propriété de l’homme d’affaires, Michel Seydoux.

Il termine premier, en 2 roues motrices à Dakar. C’est pour Yves un grand jour car il a réussi à démontrer qu’un buggy pouvait gagner cette catégorie 2 roues motrices

En 1981, Fenouil reprend le rallye de Tunisie, créé en 1980 par O’GIL Organisation et qui se déroule en boucle autour de ZARZIS. Yves s’y engage avec un buggy arborant les couleurs d’un nouveau sponsor, LUBRIFILM, qui deviendra par la suite Métal 5, avec, comme co-pilote, François Vincent.

Il reprend à son tour, ce Rallye de Tunisie avec le soutien efficace de Florence Cotard. Épreuve qui sera ensuite reprise par NPO, qui en est toujours, l’organisateur !
Il fabrique pour Patrick Gluck et Hervé Cotel, les Buggies « Monsieur Bricolage » et « Siemens ». Auparavant, il avait également couru d’autres Dakar avec des Buggies financés par SEIKO et l’Hôtel Guy-Louis Duboucheron, rue des Beaux-Arts, à Paris.

Séparé de Kiki Féraud, en 1986, il épouse Florence, une décoratrice d’intérieur. Le couple aura 2 filles. Jennifer, née en 1987 et Johanna, née en 1989.

Après bien des années consacrées à sa folle passion, les buggies, Yves choisit alors de se replonger entièrement et complètement à son métier initial, d’architecte designer et notamment au sein de l’atelier Cos. Avec son ami Didier Bautemps.

Le fréquentant régulièrement, Yves continuait de se passionner pour la compétition automobile en général et les Rallyes-raid en particulier.

Et, régulièrement, il nous téléphonait pour commenter l’actualité automobile qu’il suivait quotidiennement sur autonewsinfo.

YVES DEVANT SES CHAMPS DE SAFRAN


A 64 ans, il partageait dorénavant sa vie entre Paris et Cotignac dans le Haut Var où il vivait à nouveau avec Kiki, sa 1ère femme.

Après avoir adoré les buggies, aujourd’hui sa nouvelle passion, il la vivait pour une Jeep de la seconde guerre mondiale qu’il avait entièrement restaurée et qui est sublimement belle et en parfaite état de marche surtout !

Jeep dans laquelle, il aimait à nous balader l’été avec un 3éme larron de la 1ére heure de nos passions, Christian Crye.

Et il s’était lancé avec… passion naturellement, dans la culture à grande échelle du …safran !

Mais Yves n’est plus…

Yves était notre ami. Il luttait depuis deux ans contre un cancer de l’œsophage.

Nous l’avions encore vu avec notre consœur Pussy Guetzoyan, il y a quelques semaines dans le Var ou il suivait son traitement avec une force et un moral d’acier.

Ne se plaignant de rien et luttant avec courage et dignité.

La maladie l’avait touché au cœur de l’été, il y deux ans . Depuis régulièrement nous passions le voir et soutenir Kiki sa 1ére épouse qu’il avait retrouvé et qui jusqu’au bout, l’a admirablement soutenu et accompagné.

:( :(

Rallye de Tunisie 1981
Photos persos faites au Parc des Princes



Bonne fin de soirée à tous ;)
epine43 le mer 1 mars 2023 à 08:58
je l'ai rencontré plusieurs fois , il était trés sympa...et il croyait au buggie ! son garage était dans le nord parisien , et j'avais été le voir la aussi...c'était une époque ou la presse sportive parlait beaucoup des buggies et il existait un championnat de France disputé....on ne sait meme pas si ça existe encore !
I'll-be-back le jeu 2 mars 2023 à 21:29
:good: :good:
lesbellesauto le lun 6 mars 2023 à 14:47
Bonjour à tous ;)

Bruce Meyers et le Meyers Manx ont apporté plus de plaisir à l'automobile que ce qui devrait être légal.
Artiste dans l'âme et véritable produit du sud de la Californie, il a combiné un amour pour l'océan, le surf et la voile avec cet autre hot rodding de la sous-culture SoCal et l'a transformé en l'un des plus grands mashups de tous les temps - le buggy des dunes.

Son sens aigu du style a fait de ses petites poussettes des œuvres d'art élégantes, mais n'a rien enlevé à leur convivialité purement pratique et robuste. Ils étaient et sont, rapides, relativement peu coûteux et destinés à s'amuser en plein air.

Lui et son Manx sont des cadeaux.
https://www.youtube.com/watch?v=lplmHocdy7s
YouTube 1:18:47
The Meyers Manx Story

;) ;)
lesbellesauto le mar 7 mars 2023 à 07:04
Bonjour à tous ;)

Encore une vidéo :love:

Jim Freeman/Greg MacGillivray, 1969. Artistes unis
"Un regard esthétique sur le sport du Dune Buggying. Capturant l'esprit et l'excitation de la vitesse sur les dunes et les plages de sable en buggy, ce film présente des manœuvres passionnantes, des compétitions humoristiques et des séquences poétiques lyriques."
Transfert maison à partir du 16mm d'origine.
https://www.youtube.com/watch?v=dLIIROh1sjc
YouTube 13:21
60s dune buggy film "Catch the Joy" (16mm)

Bonne journée à tous

;) ;)
balivernes le mar 7 mars 2023 à 08:19
Pourquoi je suis pas né là-bas moi ???? :/
Génial cette trouvaille !
lesbellesauto le mer 22 mars 2023 à 00:09
Bonsoir à tous ;)

Trouvaille du soir ;)

The Fun Car Journal, janvier 1970)
Photos par Michel Lamm


Un jeune homme au nom improbable de Beau Hickory est le propriétaire de Zodiac Enterprises à South San Francisco, en Californie. Ancien concepteur et constructeur de voitures de course, Hickory est passé aux buggys des dunes et a produit plusieurs types et modèles attrayants.

Little Bull : Un buggy de rue qui peut servir d'explorateur tout-terrain, et…
Fighter Bull : un buggy de compétition tout-terrain

A la fois vitesse, maniabilité, simplicité et robustesse.

Little Bull se vend 1600 $, complet et assemblé. Mais Hickory préfère laisser le passionné construire le sien. Zodiac Enterprises fournira un service complet de conseil, de conseil, de kibitzing et d'adaptation de chaque projet aux besoins de l'individu. Beau vend des carrosseries uniquement sur commande spéciale et suit généralement chaque machine à travers toutes ses phases de construction.

Cette version est équipée d'un moteur, d'une boîte-pont et d'un train de roulement Volkswagen de 1300 cm3 d'origine. Le châssis a été raccourci à 80 pouces et porte la carrosserie Taurus monobloc. Le poids a été maintenu à 1200 livres prêt à l'emploi grâce à des subtilités telles que le rembourrage encliquetable (enlevez les coussins en vinyle clairsemés mais confortables, et la voiture est prête à être arrosée pour un nettoyage, un cockpit et tout. Les drains sont intégré dans le plancher en fibre de verre.)

La version de compétition, Fighter Bull, coûte un peu plus cher - 1810 $, f.a.b. Sud de San Fransisco. Il est destiné uniquement aux courses hors route et peut gérer le type de terrain le plus accidenté qu'un coureur de cross-country puisse lui lancer. En version standard, le Fighter Bull est doté d'un arceau de sécurité complet et utilise le moteur VW de type 3 (le moteur à crêpes utilisé dans les modèles Squareback et Fastback).

La plate-forme est coupée à 80 pouces, comme dans Little Bull, mais celle-ci est renforcée avec des tubes de 1 625 pouces pour donner une combinaison utilisable de rigidité et de flexibilité qui fonctionne bien lors de la traversée de terrains pratiquement impossibles.

Beau Hickory a beaucoup réfléchi aux deux bêtes qui piaffent dans son corral. L'un ou l'autre doit répondre aux exigences des buggyistas les plus exigeants - et ce n'est pas un taureau !



....
....

Source https://www.undiscoveredclassics.com/forgotten-fiberglass/beau-hickory-and-zodiac-motors-introduces-the-taurus-thats-a-lotta-bull/ (Beau Hickory and Zodiac Motors Introduces The “Taurus” – That’s A Lotta Bull! | Undiscovered Classics)

Bon courage Gérard
lesbellesauto le ven 24 mars 2023 à 07:47
Bonjour à tous ;)

Trouvaille du net au sujet de la vente de magazines

Dune Buggies et Hot VWs Magazine 1967 & 1968 ! je ne suis pas un expert de ces magazines mais je sais que le magazine jaune à droite est le numéro 3 du printemps 1968 Mais je pense que le magazine à gauche est le numéro 1. Il ne l'a pas publié en tant que vol 1 no 3 comme l'autre , il dit juste copyright 1967 et "Un nouveau mode de vie pour la voiture du peuple" Peut-être que quelqu'un peut peser là-dessus. Ceux-ci sont en bon état, mais ce que je suppose comme numéro 1 a un gribouillis au stylo au dos. Voir les photos. A part ça ils ont l'air vraiment bien !



Source : https://www.worthpoint.com/worthopedia/dune-buggies-hot-vws-magazine-1967-1883176234 (Dune Buggies and Hot VWs Magazine 1967 & 1968 ! | #1883176234)

Bonne journée à tous ;)

@balivernes :good:
balivernes le ven 24 mars 2023 à 13:39
Les buggies ont déclenché toute une série de publications aux US à l'époque. Bruce Meyers ne pouvait évidemment pas imaginer cet engouement en 1964 lorsqu'il construisait Old Red ..... Encore une belle pierre à l'édifice, merci "lesbellesautos" .... ;)
En cherchant (bien sûr) autre chose je suis tombé sur ça :
Ce Dune Buggy aurait couru le Daytona 24 s'il n'y avait pas eu Porsche

Il y a des choses que vous ne vous attendez jamais à voir sur un circuit, comme un bus Volkswagen Type 2 qui roule sur le côté , ou une confluence continue de mèmes Internet et de systèmes pyramidaux . Ou, d'ailleurs, un buggy des dunes basé sur VW , qui est plus à l'aise hors route que sur un parcours routier. Même ainsi, cela n'a pas empêché un groupe de corsaires d'engager un buggy dans les 24 Heures de Daytona de 1970 pour plaisanter, seulement pour se qualifier pour la course et obtenir l'autorisation de commencer. Ils auraient également fait le drapeau vert s'il n'y avait pas eu une rencontre malheureuse avec Porsche.
La Daytona 24 des années 1970 est surtout connue pour être la première course de la Ferrari 512 S, la réplique de Maranello à la Porsche 917K . Le sérieux avec lequel les deux marques ont abordé la course n'a d'égal que la désinvolture de Virginian Porsche et du concessionnaire Volkswagen Hugh Heishman, qui a engagé un buggy dans la course "comme une nouveauté".


"Le buggy des dunes Heishman Deserter sortant des virages quatre et cinq sur le circuit intérieur de Daytona avec Jon Krogsund au volant. Ces virages étaient également connus sous le nom de «dogleg». La Camaro Laurel Racing de Larry Brock et Larry Dent est sur le point de dépasser le buggy des dunes alors que les deux voitures se dirigent vers le virage six et l'entrée des hautes berges", Steve Potter
Lou Galanos, qui a pris la photo de la voiture en haut et a déjà écrit sur l'événement pour Sports Car Digest , nous dit que la voiture de Heishman a été construite en collaboration avec Dearborn Automobile Company, qui a produit des voitures de Formule Vee (moteurs VW refroidis par air -wheelers), et qui a fourni le kit buggy "Deserter" qui donnera son nom à sa voiture de course : Deserter GS Volkswagen . Contrairement à la plupart de ces buggys, qui sont souvent basés sur le châssis des coccinelles VW Type 1, le Deserter GS était en fait une voiture Formula Vee à châssis tubulaire avec une carrosserie de buggy des dunes. C'était essentiellement un coureur à roues ouvertes habillé.
Ils ont été annoncés comme étant compatibles avec les six cylindres à plat refroidis par air de la Chevrolet Corvair , bien que la voiture Daytona soit propulsée par un moteur VW plus piéton ; un quatre cylindres à plat de 1,7 litre qui, selon les spécifications, aurait pu produire de 68 à 80 chevaux . D'après le poids déclaré du Deserter GS de 1 100 livres avec le flat-six dedans, il va de soi que le Daytona Deserter avait un rapport puissance / poids entre 110 et 160 chevaux par tonne; bien au-dessus des moins de 100 voitures de sport concurrentes avec lesquelles se sont présentées. Même ainsi, elle n'était en aucun cas digne d'être classée aux côtés des Porsche de tête dans la catégorie des prototypes, où elle a atterri apparemment en raison de sa construction artisanale

Heishman a fait conduire sa voiture par un trio d'employés de son concessionnaire, qui avaient tous une expérience de course compétitive. Il y avait Steve Pieper , un coureur à roues ouvertes qui a disputé le Daytona 24 de l'année précédente, et qui avait au moins quatre fois concouru aux côtés de son coéquipier Jim McDaniel , un pilote SCCA Trans Am . Ensuite, il y avait Jon Krogsund , un pilote IMSA GT, qui, comme tout le monde au volant de voitures plus lentes à Daytona, aurait reçu l'ordre de "rester dans votre voie de peur d'avoir un lavement Porsche". Cela s'avérerait presque prophétique, comme Krogsund l'apprendrait lors des essais du mercredi avant la course.
Krogsund effectuait des tours d'entraînement lorsque l'équipe à battre, JW Automotive, soutenue par Gulf Oil, a envoyé sa voiture d'entraînement Porsche 917K (ou T-car) avec Jo Siffert, vainqueur du Grand Prix de Formule 1 (qui a également aidé à filmer Le Mans de Steve McQueen ) à la barre. Selon un témoignage oculaire, Siffert intercepterait l'étrange prototype au corps de buggy au début de son deuxième tour d'entraînement, entrant dans le virage trois sur la section intérieure de Daytona. Krogsund aurait maintenu sa ligne de sortie du virage, et lorsque Siffert a tenté de passer dans la ligne droite dans le virage quatre en dogleg, les deux voitures se sont contactées.

La VW n'a pas été sérieusement endommagée, retournant aux stands en boitant avec une roue tordue mais une carrosserie en fibre de verre intacte. La Porsche, en revanche, n'a pas eu autant de chance. Il a subi des dommages à la roue arrière gauche, ce qui a dégonflé le pneu, et on a découvert plus tard qu'il avait une suspension endommagée - il serait remorqué dans les stands et ne reviendrait pas sur la piste tout le week-end. JW Automotive était furieux et a déposé une plainte auprès des commissaires de course au sujet de la voiture et de son conducteur, alléguant que "les conducteurs du buggy étaient partout sur la route", selon le numéro d'avril 1970 de Sports Car Graphic .
Les organisateurs ont enquêté et, après avoir interrogé des témoins, sont parvenus à une conclusion moins accablante : il s'agissait d'un incident de course. La Deserter GS était prête à prendre le départ de la course, mais elle ne passerait pas le drapeau vert malgré tout. Pas à cause des organisateurs de la course ou de Porsche, mais parce que Heishman - qui vendait des Porsche - ne voulait pas que le snafu affecte son gagne-pain et a retiré la voiture.
"J'étais un concessionnaire Porsche/VW et je n'avais pas besoin de maux de tête associés à mes partenaires commerciaux", se souvient plus tard Heishman. "Je ne voulais plus être accusé de causer du chagrin à Porsche."
En fin de compte, Heishman a déserté Daytona, et même si son pilote a été innocenté, lui et les autres participants plus lents ont obtenu ce que Porsche aurait considéré comme juste. À la dernière minute avant la course de 1971, les équipes qui ne pouvaient pas se qualifier en moyenne au-dessus de 93 mph lors des qualifications auraient été interdites de départ, interdisant ainsi les entrées plus lentes et populaires. Même si la Deserter GS n'a jamais réellement concouru, elle semble avoir laissé sa marque sur le visage des courses d'endurance à Daytona.

traduction avec translator du texte :
https://www.thedrive.com/accelerator/43165/this-dune-buggy-wouldve-raced-the-daytona-24-if-it-werent-for-porsche (This Dune Buggy Would’ve Raced the Daytona 24 If It Weren’t for Porsche)
J'ai déjà parlé du Deserter GS. Celui-ci était équipé d'un moteur VW et semble t-il élaboré à partir d'une Monoplave formule VW, mais à l'origine le GS était conçu pour recevoir un moteur Corvair en position centrale, ce qui fait qu'il avait un châssis spécifique et un empattement plus long que le Deserter GT.
Dernière édition le 24/03/2023 à 13:43 par balivernes, édité 1 fois
lesbellesauto le ven 24 mars 2023 à 22:15
Bonsoir à tous ;)

Sympa cette histoire de Buggy à Daytona :good:

Encore une trouvaille du net ;)

10 numéros de "Dune Buggies the Fun Car Journal". C'était essentiellement le prédécesseur du magazine "Hot VW's". Sont inclus les numéros d'août, d'octobre et de décembre de 1968. Les numéros de mars, mai, juin, septembre et décembre de 1969 et les numéros de janvier et février de 1971.



Source https://www.worthpoint.com/worthopedia/10-issues-1968-1970-dune-buggies-fun-1817832238 (10 ISSUES,1968-1970 Dune Buggies the Fun Car Journal,VW | #1817832238)

;) ;)
solijouet_MSV le jeu 6 avril 2023 à 12:11
Bonjour,
connaissez-vous ce petit Buggy (un jouet en Zamak de fabrication chinoise) ?

Dernière édition le 08/04/2023 à 14:50 par solijouet_MSV, édité 1 fois
Spin le jeu 6 avril 2023 à 16:16
C'est du Majorette
solijouet_MSV le jeu 6 avril 2023 à 19:53
C'est une copie sans aucun doute, mais il est juste indiqué "Made in China" sur la chassis. :louche:
solijouet_MSV le sam 8 avril 2023 à 14:49
Un sympathique coffret à transformation de chez Majorette : :love:

lesbellesauto le mar 11 avril 2023 à 07:03
Bonjour à tous ;)

Voici un BUGGY sans aucune fioriture. (photo du net)


Bonne journée à tous ;)
lesbellesauto le mer 12 avril 2023 à 07:47
Bonjour à tous ;)

Reportage sur le Rallye des Cimes dans L'Automobile n°353/novembre 1975







Bonne lecture à tous
lesbellesauto le jeu 13 avril 2023 à 16:26
Bonjour à tous ;)

Dans L'Automobile n°363/mars 1977 un article sur le Salon D'Amsterdam 1977



;) ;)
epine43 le ven 14 avril 2023 à 11:01
j'étais avant hier en dessus de Licq- a.... ! tout est fini la bas....
les "cimes " étaient trés dur mécaniquement et les Bab de l'époque étaient trop fragiles a u niveau moteur boite....( d'ou mon abandon en 76) apres il est arrivé des buggies avec du porsche a l'arriere , et ils ont gagnés , mais il fallait etre a fond dans le sport , comme partout actuellement...tout le monde ne peut passer son temps dans un atelier complet pour faire 400 kms par an !
lesbellesauto le ven 14 avril 2023 à 17:30
Je me doutais bien que cet article aurait de l'écho avec toi @epine43 :D
epine43 le ven 14 avril 2023 à 18:00
et il y a une suite en forme de gag ....l'auteur de cet article de 1975 est Richard Verdelet , en pleine forme , qui va faire paraitre dans LVM ( du :D 11mai ) un article sur mes "exploits " motos , 4x4 et modélistes...j'espere que tu le lira....:D
lesbellesauto le ven 14 avril 2023 à 18:02
Avec plaisir si tu nous postes l'article ;)

@epine43
lesbellesauto le mar 2 mai 2023 à 08:07
Bonjour à tous ;)

Ce week-end se tenait la 25ème "Expomobile" de la jardinerie Laplace




....


Bonne journée à tous ;)
lesbellesauto le lun 8 mai 2023 à 01:44
Bonjour à tous ;)

Hier passage par "L'Expomobile de Châteauroux"





Bonne journée à tous ;)
lesbellesauto le lun 8 mai 2023 à 22:32
Bonsoir à tous ;)

le 08/05/2023 à Saint-Pathus en Seine & Marne




Bonne soirée à tous ;)
epine43 le jeu 18 mai 2023 à 11:46
voila , c'est paru dans moto legende , donc orienté moto (et modélisme, mon deuxieme interet....)


bien sur , ces photos sont moyennes , faut pas concurrencer la presse bien malade , et en plus c'est vraiment pas le sujet d' Automoto.....
I'll-be-back le mer 7 juin 2023 à 21:15
Bonsoir.
Rencontre avec une grenouille...
Certaines valent la peine qu'on s'y penche quelques instants...
Photos : I'll be back, 2023/06




I'll-be-back le dim 25 juin 2023 à 22:34
Bonsoir.
Dans la série "Les buggies de mon porte"... Comprendre : Qu'il monte artisanalement lui même de A à Z...:D
D'abord celui qui roule : Sur base méca VAG portée à environ 260 cv.



Dernière édition le 25/06/2023 à 22:41 par I'll-be-back, édité 1 fois
I'll-be-back le dim 25 juin 2023 à 22:39
Ensuite The Monster. Lui ne roule pas encore mais quand il roulera d'ici quelques semaines, il n'amusera pas la galerie.
Je complèterai avec des photos...:D
Base mécanique : Mercedes 3.2 V6 diésel.




JB007 le mer 5 juil 2023 à 05:03
https://www.youtube.com/watch?v=iq01Q4ivDi8&t=26s
YouTube 22:38
Meyers Manx Dune Buggy With Airplane Engine
balivernes le jeu 6 juil 2023 à 02:08


@JB007 et lesbellesautos
Encore de belles choses .....
Quelle drôle d'idée de monter un moteur d'avion dans un buggy, et pourtant à tous points de vue la greffe est excellente ! visuellement mais aussi le bruit.
Merci à tous les deux pour ces trouvailles
Avez vous vu récemment la sortie de buggies au 1/43 ?
Le Puma du film "attention on va s'fâcher" avec Bud Spencer et Terrence Hill

aussi Old Red dans sa configuration actuelle

ou avec ses bidons d'avion pour le record de la Baja

Y aurait-il un regain d'intérêt ?
lesbellesauto le sam 15 juil 2023 à 08:03
Bonjour à tous ;)

Trouvaille facebook originaire d'Afrique du Sud


Bonne journée à tous ;)
I'll-be-back le dim 6 août 2023 à 23:21
Photos : I'll be back, 2023/08


==

==
Dernière édition le 07/08/2023 à 19:05 par I'll-be-back, édité 1 fois
lesbellesauto le mer 20 sept 2023 à 20:47
Bonsoir à tous ;)

Voici une trouvaille du net

Manx façon mille-feuille :oh:

Source : https://www.facebook.com/groups/369695120220138/permalink/1615813848941586 (Facebook)

;) ;)
lesbellesauto le mer 20 sept 2023 à 20:55
Autre trouvaille du net : le Buggy rose de Claudine TRAUTMANN au Rallyes des Cimes 1973 qui devrait plaire à @epine43 :D



Source : https://www.facebook.com/aseptogyl/photos/a.938260932907164/938260976240493/?type=3 (Facebook)

;) ;)
epine43 le jeu 21 sept 2023 à 07:54
bien sur , les Cimes c'est pas rien , j'ai participé en 76 avec un Baboulin bleu blanc rouge j'ai fait un tour de reco , c'était trés raide....en course obligation des chaines , la boite n'a pas résisté !
les chemins d'époque n'existent plus ou sont interdits....
Aseptogyl appartenait a un pilote tres bon et trés connu qui était un collegue , et heureusement toujours sur terre ........
lesbellesauto le mer 22 nov 2023 à 19:53
Bonsoir à tous ;)

@epine43 :good: :good:

Voici une rencontre faite lors du dernier salon époquauto :love:


....

;) ;)
epine43 le mer 22 nov 2023 à 20:04
merci ! le pot ne tiendrait pas 100 metres sur le parcours des CIMES ou des chemins de par ici...c'est pour passer dans les passages raides que je roule en Polaris , ou moto d'Enduro ou meme, comme samedi dernier en moto trial....
lesbellesauto le jeu 28 déc 2023 à 22:14
Bonsoir à tous ;)

@epine43 :good:

@balivernes : https://meyersmanx.com/ (Meyers Manx | The Original Dune Buggy)
balivernes le ven 29 déc 2023 à 00:24
Citation de lesbellesauto :
« Bonsoir à tous ;)
@balivernes : https://meyersmanx.com/ (Meyers Manx | The Original Dune Buggy) »


@lesbellesauto :good: :good: :good: merci ..... un sacré Monsieur, une sacrée belle histoire !
lesbellesauto le jeu 1 fév à 14:42
Bonjour à tous ;)

Un article de 1968 du magazine Motortrend intitulé « Le phénomène du buggy des dunes »



@balivernes

;) ;)
lesbellesauto le mer 21 fév à 15:59
Bonjour à tous ;)

Un peu de musique :?:



- Il est intéressant de voir Kelly Gordon et (surtout) Shorty Rogers tenter de s'imposer sur la scène des hot rods avec un album concept de la fin des années 60 – intitulé à l'époque, Bug-In ! – qui rend un hommage musical à l’homologue tout-terrain du hot rod, le buggy des dunes. Gordon et Rogers font des folies avec un album gatefold rempli de photos – mais hélas, aucun crédit de musicien. Je ne peux que conclure que les musiciens du studio de Los Angeles (c'est-à-dire « Wrecking Crew ») sont les membres anonymes de l'Inter-Urban Electric A & E Pit Crew et du Rhythm Band de Gordon 'n' Rogers.-


Source : https://www.zeroto180.org/dune-buggy-racing-instrumentals/ (Dune Buggy Racing Instrumentals - Zero to 180 - Three Minute Magic)
 Page précédente    1    2      11    12    13    14    15    16    17    18    19     20  
AutotitreForum AutoSport autoLes buggies sous toutes leurs formes, historique, construction, reproductions au 1/43, jouets ....   «   20              Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoPorsche 718 musée Mercedes AMG GT Toyota Yaris Hyundai Staria Honda CR-V Mini Mini Renault 5 titres de la semaine Fiat 600 statistique technologie Dacia Sandero
MarquesPorsche Suzuki Mercedes Toyota Hyundai Honda Mini Renault Fiat Dacia Tesla Jaguar Maserati Alpine Lagonda Opel Volkswagen BYD
Actuellement, il y a 926 visiteurs en ligne dont 26 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2024 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales - consentement