Marche arrière : La Seat Ibiza SC Cupra 192 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoSeatIbizaMarche arrière : La Seat Ibiza SC Cupra 192           Répondre    
Seat Ibiza ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
 1 
21 messages
1996 vues
Marche arrière : La Seat Ibiza SC Cupra 192
Autotitre le sam 14 mai à 17:10

Ibère trophy
Par Arnaud A. pour Autotitre.com

Depuis 1984, l'Ibiza fait la pluie et le beau temps au sein du catalogue du constructeur espagnol Seat.

Elle a pu représenter jusqu'à 40% de la production totale du constructeur, faisant de chaque remplacement de la citadine un événement.

La première sera dessinée par Giugiaro lui même, et reposera alors sur une plateforme de Fiat Ritmo.

A noter que cette première génération de Seat perdurera jusqu'en 2007, le constructeur chinois Nanjing ayant acheté les droits et les machines outils à Seat.

Déjà à l'époque, la sportivité n'est pas oubliée, la petite ibère proposant le fameux 1.5 "System Porsche".

La seconde génération sera dérivée de la Polo, et tiendra presque 10 ans au catalogue! On se souviendra des fameuses EVO TDI 110, et de la première Cupra, affichant 156cv. Mais c'est une autre histoire.

L'Ibiza trois reprendra la même recette, avec des Cupra TDI de 160cv, et essence de 180cv.

On passe à celle qui nous intéresse aujourd'hui.

L'Ibiza de 4ème génération, dans sa version Sport Coupé, SC, comprenez 3 portes dans la nomenclature Seat.



Esthétiquement, la patte de Luc Donckerwolke se retrouve dans les arrêtes saillantes qui doivent faire oublier le coté monovolume du reste de la gamme à l'époque. Seat appelle ça le Arrow Design.

Jantes 17", fausses grilles en vrai nid d'abeille, pare-chocs modifiés, bas de caisse saillants, et surtout, énorme sortie centrale, à la manière de la Murcielago. Dessinée par Luc Donckerwolke.

Les Ibiza n'ont jamais fait rêver, à défaut, extérieurement, ça fait sérieux.



A l'intérieur, les superbes sièges cuir alcantara sautent aux yeux, avant qu'un voile sombre n'obscurcisse le regard. Tout est désespérément noir. La déprime nous gagne, tandis qu'on se rend compte que les premières Ibiza sont larguées en terme de finitions. Ici, si les matériaux respectent la hiérarchie du groupe VW, en affichant gros grain et plastiques durs, l'assemblage ne souffre aucune critique.

L'équipement est complet, les assemblages sont bons, mais rien, rien ne flatte l'œil. Encore moins les sens.

Sauf les sièges. On s'installe aisément, ils maintiennent bien, et sont confortables. Une réussite.



Il est temps de démarrer le bouilleur.

Notre exemplaire est équipé du fameux 1.8 à qui il incombe la tâche de faire oublier le 1.4 de la Ibiza Cupra phase 1, qui n'a pas brillé par sa fiabilité.

De downsizé, le bloc est passé à rightsizé, de quoi aussi afficher un peu plus de cylindrée que la concurrence.

Découvert sur l'A4, ce TSI reçoit la bi-injection, ainsi qu'un collecteur intégré à la culasse. Il développe 12cv de plus que le 1.4, tout en pesant 5 kilos de moins.

Et pour passer les chevaux au sol, point de boite automatique ici, mais une bonne vieille boîte manuelle! Qui permet au moteur de passer de 250 à 320Nm, à seulement 1450 tours!

Sur le papier, les chiffres ne font pas un bon drastique. Le 0 à 100 s'effectue en 6.7 secondes, le 1000m. da en 27.3 secondes, tandis que la vitesse de pointe dépasse largement les 240 km/h compteur.

Pour le fameux 80 à 120, ne comptez guère plus de 4 secondes!

Des chiffres à l'avenant, certes, mais qu'en est il du comportement?

Sœur des Polo GTI et Fabia RS, elle est de loin la plus ferme. Direction plus consistante, voies élargies, tout cela se sent même à basse vitesse. Sans pour autant tomber dans la caricature comme le ferait une 595 Abarth.



Moteur chaud, il est temps de bousculer l'engin. On passe en mode sport, avec la direction qui se durcit un peu. La première chose qui frappe, c'est le manque de caractère du moteur. La seconde c'est...Sa poussée! Le couple est colossal, et débarque très tôt, comme la puissance max qui arrive à peine au dessus de 4000 tours. Ça n'aide pas à obtenir un vrai tempérament mécanique, mais c'est déjà bien assez pour être hors la loi.

Le châssis encaisse une cadence soutenue, le xds, faux DGL, faisant même plutôt bien son office pour un artifice fait de silicium.

L'auto a une tendance naturelle à sous virer tout de même, et la direction agréable aux vitesses usuelles devient assez vite trop assistée. Le train avant est précis, mais le message qu'envoient les roues n'est pas toujours précis, lui.

Au final, on se fait assez vite au mode d'emploi, on reste un rapport au dessus, et on écrase l'accélérateur à mi régime, entre 300 et 4500. De quoi faire gronder la grosse sortie centrale, d'un son assez chaud et pas désagréable du tout.

Là, on est en présence d'un vrai élastique, profitant à plein de la relative longueur des rapports, évoluant à des vitesses largement prohibées, sans jamais avoir l'impression de forcer quoi que ce soit, ni l'auto, ni son talent.

Ce que le moteur n'a pas en tempérament, il l'a très clairement en agrément. On n'arrive pas à lui en vouloir de ne pas spécialement apprécier/avoir besoin de monter dans les tours.

Encore une fois, le tempérament est ici remplacé par un mensonge. Elle essaie par tous les moyens de vous faire croire à un bon vieil atmo de plus de 3 litres de cylindrée. Et c'est réussi! La sonorité en moins, notre auto étant équipée du Soundaktor, un amplificateur électronique de son.

Pour freiner l'engin, des disques ventilés de 310mm à l'avant, et pleins de 230mm à l'arrière font ce qu'ils peuvent.

Avec ses 1300 kilos et sa capacité à arriver vite sur chaque virage, il n'est pas compliqué de les mettre en défaut.

Attention, c'est tout à fait convenable en usage courant. Ça l'est un peu moins lorsque le quart d'heure de gloire se prolonge.

On termine le brûlage par quelques enchaînements rapides, qui démontrent qu'on n'est pas en présence de la plus folle des GTI. L'arrière est figé au sol, raide comme la justice, mais cela rend l'auto rigide et disons le, un peu sage.

Elle peut rouler vite, loin, fort, elle est polyvalente, mais pas Auto Emoçion.

Un moteur sage, un comportement efficace mais pas joyeux, on n'a pas encore parlé du levier de vitesse!

Il est absolument génial à utiliser. Boîte bien guidée, verrouillages francs, débattement maîtrisé, on en regretterait presque de ne pas avoir à tricoter.



En revenant à un rythme plus sénatorial, on se rend compte des très bonnes qualités de l'Ibiza en matière d'usage courant. Sèche, elle arrive tout de même à préserver un bon confort. L'espace à bord est correct pour 2 adultes et deux ados, le coffre n'est pas le pire de sa catégorie.



Mieux encore, elle pourra bien descendre autour de 7 litres en mixte. En plus d'être fiable.

Elle souffle le chaud et le froid cette Cupra.

Rigoureuse, mais pas joyeuse.

Polyvalente mais pas décadente.



Cette dernière Cupra de l'histoire de l'Ibiza, qui opte pour une boîte manuelle, nous fait ici un baroud d'honneur trop sage.

On aurait aimé plus de tempérament mécanique sur un châssis un peu dépassé par la puissance. On aurait aimé que cette dernière Cupra ne singe pas les Polo et autres Fabia, qu'elle ne soit pas juste une copie moins chère.



Ce très bel exemplaire se trouve chez Auto Reuvers.

Retrouvez ici tous les "Marche arrière"
Pin's le sam 14 mai à 17:39
Tu as bien résumé, une bonne auto polyvalente ;)

turbo1980 le sam 14 mai à 18:38
C est pas moche mais ça me parle vraiment pas comme auto 🤔
F7R le dim 15 mai à 18:16
J'aime bien son petit côté " tuning " .

Faut dire que j'étais Seatiste à une époque :cool: :D
Pin's le dim 15 mai à 18:31
Je le suis toujours:) 😄
sayemone le dim 15 mai à 20:57
J'aime justement pas son côté tuning :D

Je trouve les FR suffisantes niveau look sur cette génération.

Mais bizarrement j'aime bien le kit "tuning" des Leon FR avec les double sortie d'échappement comme tu as ;)
sayemone le dim 15 mai à 20:59
D'ailleurs, mon ex FR, en TDI 143



Pin's le dim 15 mai à 21:35
J'aime les Seat tuning :cool:




...:D
F7R le dim 15 mai à 22:11
La Boumbo :love:

j'ai adoré la mienne
Kickback le lun 16 mai à 14:29
LA boumbo ! Tout une époque sur autotitre :love:
sebgizmo le lun 16 mai à 17:59
@Kickback :oh: :love:
sebgizmo le lun 16 mai à 17:59
Toi ici? Ça fait combien de temps? Ou alors je suis à l’ouest…
Kickback le mar 17 mai à 15:43
Salut Seb ! Ca faisait 2 ans que j'étais pas venu ;)
F7R le mar 17 mai à 19:07
Citation de Kickback :
« LA boumbo ! Tout une époque sur autotitre :love: »


@Kickback

T'as eu une Boumbo aussi :?: me souviens plus ...
Sylv07 le mar 17 mai à 21:52
La boumbo, critiquée de toute part... J en ai eu une en tdi 140 pack sport UP.

Le gars qui me l a racheté a l époque pour en faire son daily avait une 911 4s, 205 GTI et integra type r pour le loisir. Résultat de son essai "Y a un sacré châssis et ça marche mieux que je ne pouvais l imaginer pour un diesel".

La finition n était pas top mais les assemblages étaient corrects. Jamais été emmerdé avec, seul la couleur noire était catastrophique
Pin's le mar 17 mai à 23:00
À ça le noir, je trouvais le vernis assez "fragile" sur la mienne
Sylv07 le mer 18 mai à 21:44
Oui une cata, même avec un garage toujours sale et micro rayures
Kickback le ven 20 mai à 15:04
@F7R R : Non moi je voulais un Altea mais faut pas le dire à Spilner, il se faut encore de ma gueule 17 ans plus tard :ouin:
ctncrsp le ven 20 mai à 15:44
:D
spilner le ven 20 mai à 15:50
j'essaye de remplacer Eric :cool:
F7R le ven 20 mai à 15:51
Kick> ok :D
Auteur : avec
 1 
Seat Ibiza ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
AutotitreForum AutoSeatIbizaMarche arrière : La Seat Ibiza SC Cupra 192             Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoKia Niro Nissan Hyundai Tucson Renault Austral Toyota Aygo X Concept prévision Lexus RX Renault Scénic Lucid Audi A8 Vinfast autonome
MarquesKia Nissan Hyundai Renault Toyota Lexus Lancia Lucid Audi Vinfast Skoda Volkswagen Tesla Mazda Mercedes BMW Land Rover SsangYong
Actuellement, il y a 326 visiteurs en ligne dont 27 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2022 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales - consentement