Ethanol - E85 : recensement et avis - Page 15 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoSaabEthanol - E85 : recensement et avis   «   15   »»            Répondre    
Saab ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
Volvo ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
Ford ›   Actualité   Forum   Occasions   Revues techniques   Fiches techniques
 Page précédente    1    2      7    8    9    10    11    12    13    14     15     16   Page suivante 
751 messages
19975 vues
Ethanol - E85 : recensement et avis
NikosRabbit Le sam 20 oct 2018 22h12
Mon auto n'est pas homologable car 15cv.
Biomotors propose un boîtier.

Du coup la S60 reviendrait aussi cher au kilomètre que la C30 1.6d.

Mais quid de l'assurance en cas d accident 😕

J'ai téléphone à mon assureur. Ils veulent bien faire un avenant au contrat pour vehicule E85 mais uniquement avec modif homologuée.

Ils évoquaient surtout ce point pour ce qui concerne les garanties pannes. Dont je me fiche un peu car je n'ai pas ça sur mon contrat. Juste une tous risques avec assistance à 0km.
maxz318is Le sam 20 oct 2018 23h15
Sur mon ex HSD, Toyota m'avait même déconseillé de mettre de E10 parce que ça pouvait engendrer des codes erreurs mais l'E85 passe bien ?
Aviator56 Le dim 21 oct 2018 00h26
Le10 ça passe aussi :louche:
C'est Toyota France qui a annoncé ça ?
maxz318is Le dim 21 oct 2018 00h28
Le concessionnaire où je vais ;) mais je n'ai pas testé.
Aviator56 Le dim 21 oct 2018 00h28
Les concess ...
Spiderman111 Le dim 21 oct 2018 09h40
@Max : MDR le discours sur le E10... Y'a vraiment un paquet de bons à rien dans certaines concessions... :oh:

Spiderman
betterave powaaaa :cool:
fabala-x Le dim 21 oct 2018 10h01
On ne change surtout rien, ça pourrait être mieux:!:
Denton Le ven 9 nov 2018 09h46
C'est amusant, on ne les entend plus ceux qui en 2008 étaient contre....
gpxpn Le ven 9 nov 2018 10h07
je suis pour, dans l'interet de mon porte monnaie, je suis contre le biocarburant actuel et sa methode de production
j'attends impatiemment des vrais biocarburant pour m'y mettre
Petij71 Le ven 9 nov 2018 10h14
Ça revient à combien de passer une gt86 (ou brz) au flexfuel? Juste une carte ou il faut changer pompe HP et/ou injecteurs?
lbad Le ven 9 nov 2018 10h22
https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/audio/rmc-1109-votre-auto-9h-10h-350174.html (RMC : 11/09 - Votre Auto : Faut-il rouler au Superéthanol E 85 ? - 9h-10h)
Cagivavite Le ven 9 nov 2018 11h10
Un pote viens de faire une reprog Flex sur sa 308 GTI .Il fait 3000km par mois.Je vais attendre le printemps pour voir si il prend le THP dans la gueule...:D
Il fait entre 8 et 9L en Éthanol ! :good: :oh:
Nickgtt Le ven 9 nov 2018 11h18
Sa pompe HP ne va surement pas apprécier la blague très longtemps s'il roule "fort".

Visiblement ça devient la mode l'E85 : Vas y que je mets 50% sans modif, voir plus...

Parmi tous ces gens, combien change leur filtre à essence ? Combien mesures la richesse (ou l'absence de richesse surtout....) ? Combien vérifie l'état de leurs bougies et savent interpréter le résultat ? :etourdi:
fabala-x Le ven 9 nov 2018 11h23
Les bougies tu l as dans l os, la température de combustion étant différente, leur couleur ne veux plus rien dire;)

Pour le reste c est exact par contre
nico-20vt Le ven 9 nov 2018 11h25
Ils mesurent l'AFR ? Ils savent si les injecteurs ne sont pas saturés ?
Les gens y vont au petit bonheur la chance.
Nickgtt Le ven 9 nov 2018 11h25
Oui, voilà.
Cagivavite Le ven 9 nov 2018 11h27
C'est son Daily donc il roule tranquille...Si il l'a met sur circuit il refait un plein de SP avant.
C'est une reprog Flex pas une E85+...Le mec lui a dit que les injecteurs et pompe seraient probablement insuffisant.
Il a gagné 3cv,267 en SP ,270 en E85. :D
Cagivavite Le ven 9 nov 2018 11h28
Je suis sur une page FB Éthanol, beaucoup vérifie l'AFR etc...
Dernière édition le 09/11/2018 à 11:29 par Cagivavite, édité 1 fois
gpxpn Le ven 9 nov 2018 11h38
Source https://www.encyclo-ecolo.com/Ethanol (?) (ERR:200)

Ethanol

Article Discussion Voir le texte source Historique


Sommaire [masquer]

1 L'éthanol ou bioéthanol, le plus connu des biocarburants
1.1 L'éthanol, composant du carburant E10 ou SP95-E10
2 La production mondiale d'éthanol
2.1 Le marché mondial de l'éthanol est tripolaire
2.2 Le bioéthanol en France
2.3 Les biocarburants : une contribution décisive au nouveau mix énergétique
3 Les inconvénients de la production d'éthanol
3.1 Inconvénient n°1 de l'éthanol, la déforestation
3.2 Inconvénient n°2 de l'éthanol, l'inflation
3.3 Inconvénient n°3 de l'éthanol: la pénurie alimentaire
3.4 Inconvénient n°4 de l'éthanol, le faible rendement énergétique des biocarburants, mais en voie d'amélioration.
3.5 Zoom : l'éthanol pollueur
3.6 Au sujet des biocarburants et de l'éthanol
3.7 Voir aussi

L'éthanol ou bioéthanol, le plus connu des biocarburants

Le bioéthanol est un biocarburant produit, en France et en Europe, à partir de céréales (blé, maïs...) ou de betteraves à sucre, et destiné aux moteurs essence.

Le bioéthanol est le biocarburant le plus utilisé au monde.


Ethanol ou Bio éthanol : cet alcool est obtenu à partir de canne à sucre, de maïs ou de betterave et sert à la place ou en addition de l’essence « normale ». Très utilisé au Brésil ou en Suède, l’éthanol a le vent en poupe. Il a l’avantage de faire travailler les agriculteurs mais beaucoup pensent que son bilan énergétique et de gaz à effet de serre n’est pas bon.

La famille des biocarburants comprend :

le bioéthanol pour les moteurs essence
le diester (ou biodiesel) pour les moteurs diesel

Pourtant, Bill Gates a investi 84 millions de dollars en 2006 dans une entreprise de production d’éthanol à partir de céréales en. Richard Branson a annoncé la création de Virgin Fuels qui va développer des carburants alternatifs. De nombreuses start-up californiennes ont levé de l’argent pour financer des usines de transformation de maïs ou de céréales en éthanol.

Cette mode fait réagir Charles Schumer, un sénateur américain, qui déclare que si l’éthanol décolle aux USA, c’est parce qu’il « est subventionné en raison du lobbying des céréaliers. Pas du tout parce qu’il est meilleur pour l’environnement ». Le débat est loin d’être clôt.


PSA et Renault travaillent sur un moteur fonctionnant à l’éthanol (en parallèle des recherches sur le diesel et le moteur hybride électrique).
biocarburant.jpg


Le Bioéthanol est actuellement présent dans tous les carburants essence distribués en France :

à hauteur de 5 % dans le SP95 et le SP98
jusqu’à 10 % dans le SP95-E10
jusqu’à 85 % dans le Superéthanol E85

L'éthanol, composant du carburant E10 ou SP95-E10


Un carburant plus bio a été rendu disponible dans les stations service françaises en avril 2009, sous le nom de l'E10 ou SP95-E10. Près de 60 % des véhicules seront compatibles avec ce nouveau carburant vert. Mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ?

Composé à 90% d’essence Sans-Plomb 95 et à 10% d’éthanol, ce nouveau carburant est amené à remplacer le SP 95, qui en contient déjà 5%.

L'objectif pour la France est clair : réduire d’un million par an les émissions de gaz à effet de serre et anticiper de 6 ans la nouvelle directive européenne, avec un taux d'incorporation d'éthanol et d'huiles végétales (biodiesel) dans les carburants de 6,25 % en 2009, en valeur et de 7 % en 2010.


La production mondiale d'éthanol

La demande et la production d'éthanol sont en croissance continue (+ 3,5 % pour 2011).


Le marché mondial de l'éthanol est tripolaire


Quelques chiffres clés pour 2012 : la production mondiale d’éthanol carburant sera de 860 millions d’hectolitres (hl) avec la répartition suivante : 528 millions produits aux Etats-Unis, 220 millions au Brésil et 49 millions pour l’Union Européenne.

Les principaux pays consommateurs d’éthanol carburant sont à l’heure actuelle :

• Les Etats-Unis, engagés dans un ambitieux programme d’incorporation de bioéthanol dans les carburants,

• Le Brésil, grand utilisateur avec plus de 20 % en moyenne d’éthanol dans l’essence et quelque 12 millions de véhicules flex fuel en circulation

• l’Europe, qui vise, d’ici à 2020, un taux d’incorporation de 10 % dans les essences destinées aux transports (contre à peine 5 % en moyenne aujourd’hui). La consommation européenne d’éthanol devrait donc doubler d’ici à 2020.
Le bioéthanol en France

L’objectif français est d’incorporer 10% de bioéthanol à la consommation de carburants en 2020, ce qui correspond à moins de 3% des surfaces françaises cultivées en betteraves et en céréales et moins de 1% de la Surface Agricole Utile totale française : il n’y a donc aucune concurrence alimentaire engendrée par le bioéthanol français.

Dans le contexte de volatilité des prix des carburants, les essences contenant du bioéthanol restent moins chères à la pompe que le SP95 classique.

Avec le Superéthanol E85, les automobilistes économisent de 30 à 40 cts d’euros par litre d’essence substitué, en tenant compte de la surconsommation
Avec le SP95-E10, les Français réalisent une économie de 4 à 5 cts par litre par rapport au SP95


Produit en France, à partir de biomasse française, le bioéthanol s’inscrit résolument dans une perspective de développement durable, au service des Français. Le bioéthanol a par ailleurs fait la preuve de son intérêt environnemental. Il permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre de plus de 50%.

L’industrie de l’alcool agricole en quelques chiffres pour la campagne 2009/2010 :

8 groupes ou sociétés ont produit 15,4 millions d’hectolitres (Mhl) d’éthanol pour la campagne 2009/2010, dont : 8,9 Mhl à partir de betterave ; 6,5 Mhl à partir de céréales ; Plus de 9,8 Mhl sont destinés à un usage carburant.

Les industriels ont investi plus d’un milliard d’euros dans la construction de 6 outils industriels pour permettre à la France de respecter son objectif d’incorporation de 7%, en valeur énergétique, de bioéthanol dans les essences en 2010.

La France représente un tiers de la production d’alcool européenne. En France, le bioéthanol carburant représente 65% de nos utilisations d'alcool.

Consommation d’essence et de bioéthanol en France : Année Essence Millions d’hectolitres(Mhl) Bioéthanol (Mhl)

2000 182 1,166

2001 180 1,440

2002 175 1,139

2003 163 0,972

2004 155 1,009

2005 146 1,542

2006 137 2,963

2007 131 5,290

2008 121 8,646 (est.)

2009 116 8,015
Les biocarburants : une contribution décisive au nouveau mix énergétique

Une tendance forte s’est affirmée cette année : les pétroliers sont désormais convaincus que les biocarburants fourniront une contribution de premier plan à la question du mix énergétique dans les transports terrestres et seront la réponse à la demande croissante en carburants portée par les pays émergents. L’Inde et la Thaïlande commencent d’ailleurs à incorporer de l’éthanol. Ainsi, selon le pétrolier BP, « la production de biocarburants devrait tripler dans les vingt prochaines années pour représenter 9 % des carburants pour le transport et 40 % de l’offre supplémentaire de carburants attendue sur cette même période».

Pour conclure, l’AIE (Agence Internationale de l’Energie) a présenté des projections à moyen terme sur les évolutions de consommation des biocarburants d’ici à 2050. Dans le scénario « BLUE Map », le seul qui permettrait de respecter une baisse de 75 % de gaz à effet de serre, il faudra 27 % de biocarburants pour réduire les émissions dans les transports dans les proportions nécessaires…

source : http://www.bioethanolcarburant.com (Bioéthanolcarburant) (Bioéthanolcarburant)
Les inconvénients de la production d'éthanol

A priori, produire plus d’éthanol n’a que des avantages. Le biocarburant permet d’émettre moins de CO2 dans l’atmosphère et donc de limiter le réchauffement planétaire. Pourtant, un effet pervers majeur se fait sentir, notamment au Mexique.

En effet, le maïs est la matière première utilisée pour produire de l’éthanol. Avec l’explosion de la demande d’éthanol, la quantité de maïs disponible pour l’alimentation animale et humaine diminue et donc le prix du maïs augmente - +67% prévus en 2007. Les USA sont les premiers exportateurs et producteurs de maïs dans le monde, plus encore depuis que la Chine a diminué ses propres exportations.

De nombreux pays sont mis en difficulté car le maïs est un aliment de base pour leur population : le Mexique avec ses fameuses torillas mais aussi l’Algérie, l’Indonésie, le Nigéria où l’inflation des aliments de base inquiète les plus pauvres.
Inconvénient n°1 de l'éthanol, la déforestation

La déforestation qu'entraîne la production des biocarburants, directement ou indirectement. Il faut bien trouver des surfaces pour cultiver. Or les cultures les plus efficaces pour les biocarburants sont des cultures tropicales.

Le Brésil produit 6.000 litres d'éthanol avec un hectare. En France, un hectare de betteraves sucrières produit 9000 litres d'éthanol (100 litres par tonne de betteraves produites). Selon plusieurs ONG, les surfaces occupées par la canne à sucre plantée pour le biocarburant empiètent souvent sur des pâturages ou sur la forêt amazonienne ou vers le cerrado qui, sur un quart des surfaces, représente les meilleurs sols brésiliens.


Un dossier paru dans Courrier International explique : « il est évident que le Brésil devra utiliser ses immenses étendues de forêt pour répondre à la nouvelle donne énergétique ; il est tout aussi évident que la destruction de la forêt entraînera un désastre écologique qui affectera l'ensemble de l'humanité. »

> La FAO publie des chiffres qui montrent clairement qu'il est illusoire de penser que l'extension des cultures destinées aux biocarburants ne va pas empiéter sur les surfaces agricoles disponibles par habitant :

1,36 hectare par personne dans le Nord
0,67 ha par personne dans le Sud
0,44 ha en Chine
0,18 ha en Inde

La culture du soja, du maïs, érode les sols, pollue les nappes phréatiques, nécessite de grandes quantités de pesticides, d'engrais, de carburant pour la plantation, la récolte et le séchage.
Inconvénient n°2 de l'éthanol, l'inflation

L'inflation des prix sur toute la chaîne de production et de vente du maïs . En effet, le maïs sert à de nombreux usages : nourriture pour animaux, édulcorant alimentaire, etc. Plus généralement, le blé qui sert pour l'éthanol ou le colza et le soja qui servent pour le biodiesel, sont tous affectés par une hausse mondiale des prix, parallèlement à une diminution historique des stocks. Un peu partout dans le monde, ce sont les consommateurs qui en ressentent déjà les effets négatifs et certains gouvernements commencent déjà à essayer de freiner l'essor des biocarburants (Chine, Inde).
Inconvénient n°3 de l'éthanol: la pénurie alimentaire

La pénurie alimentaire est un risque en conséquence directe de la pression sur les surfaces agricoles et les prix.

1. Des experts annoncent des hausses de prix énormes sur toutes les denrées alimentaires de base dans le monde entier ; par exemple +41% pour le maïs d'ici à 2020 ; +76% pour les oléagineux (colza, soja, tournesol) ; +30% pour le blé ; +135% pour le manioc qui est pourtant un aliment crucial dans les pays les plus pauvres d'Afrique subsaharienne, d'Amérique latine ou d'Asie.

2. Si les prix alimentaires restent connectés à ceux du pétrole, ce sont 1,2 milliard de personnes qui risquent de ne pas manger à leur faim d'ici 2025.

3. La Banque mondiale a calculé que la consommation calorique des populations les plus pauvres diminue de 0,5% à chaque fois que le prix des principaux produits alimentaires augmente de 1%. Quand une denrée alimentaire augmente, on la remplace pour une autre, moins chère, mais moins riche, moins nourrissante.
Inconvénient n°4 de l'éthanol, le faible rendement énergétique des biocarburants, mais en voie d'amélioration.

Voici, les principaux rendements énergétiques de l'éthanol et des carburants (Selon le laboratoire des énergies renouvelables du gouvernement américain).

> Le rendement énergétique = le rapport entre l'énergie fournie par un carburant et celle nécessaire à sa production.

Essence = 0,81. Il faut plus d'énergie pour la produire qu'elle n'en fournit.
Diesel à base de pétrole = 0,83
Ethanol à base de maïs = 1,25 à 1,35
Ethanol à base de betteraves sucrières = 3 à 4 (ce ratio va encore s'améliorer par l'utilisation d'énergie renouvelable dans les distilleries : bois, paille,..)
Biodiesel de soja = 1, 93 à 3, 21
Ethanol de cellulose = de 5 à 6 (carburants dits de deuxième génération, seuls quelques pilotes fonctionnent actuellement, la phase industrielle ne sera opérationnelle que dans quelques années.)

Si on prend en compte d'autres critères comme l'émission de gaz à effet de serre par kilomètre parcouru, on voit que les gains apportés par les biocarburants sont assez médiocres et parfois plus que mitigés. Par exemple, rouler en biodiesel émet plus d'oxyde d'azote que rouler à l'essence.

Avec un bilan écologique modeste , l'éthanol, fabriqué avec le maïs ou le soja, dont la production est gourmande en énergie et très polluante, n'est vraiment pas la panacée.
Zoom : l'éthanol pollueur

C'est une étude de Stanford University de 2007 qui montre que l'éthanol - fabriqué avec du maïs, de canne ou de betterave - est mauvais pour les poumons. Certes, l'éthanol dégage moins de gaz à effet de serre et moins de benzène que l'essence, mais l'éthanol produit beaucoup plus d'un composé organique volatil (COV), qui est une des causes du smog et de la formation d'ozone : l'acétaldéhyde.

Si toutes les voitures utilisaient du super éthanol E85 d'ici à 2020 aux Etats-Unis, la surmortalité engendrée serait de 4%, due à la recrudescence des problèmes respiratoires liées à la pollution atmosphérique… Réjouissant.
Dernière édition le 09/11/2018 à 10:02 par gpxpn, édité 1 fois
gpxpn [En ligne]
Edition Le ven 9 nov 10h05 https://www.geo.fr/environnement/ethanol-biocarburant-47331 (L'éthanol, qu'est-ce que c'est ? - Geo.fr) (L'éthanol, qu'est-ce que c'est ? - Geo.fr)



L’éthanol est un alcool présent dans les boissons alcoolisées et qui est utilisé dans l’industrie comme solvant ou désinfectant. Concentré et hydraté, l’éthanol devient le bioéthanol, biocarburant qu’on mélange à l’essence ou au diesel pour la consommation des moteurs. Ce biocarburant est produit à partir de plantes contenant du sucre (betterave, maïs et canne à sucre) ou de matières pouvant être converties en sucre comme l’amidon de blé. L’éthanol est un « agrocarburant » car il est produit à partir de matières premières agricoles. L’utilisation d’éthanol dans les transports reste faible à travers le monde. Aux Etats-Unis, l’éthanol ne représente que 2% de la consommation intérieure de carburant contre 30% au Brésil.

question

L’éthanol dans le monde

L’utilisation de l’éthanol en tant que biocarburant n’est pas nouvelle. Sa consommation a été importante en France entre les années 1920 et 1950 jusqu’à ce que le pétrole, alors abondant et bon marché, ne l’éclipse dans les années 1960.
A la suite du choc pétrolier de 1973, la production d’éthanol a été relancée par le Brésil et les Etats-Unis à travers divers programmes de recherche visant à le mélanger avec l’essence.
Les Etats-Unis sont actuellement le premier pays producteur d’éthanol (48%), devant le Brésil (31)%. Elaborée à bas prix à partir de la canne à sucre, l’essence à la pompe peut comporter jusqu'à 20 % d'éthanol au Brésil et dans les pays d’Amérique du Sud.
Les Etats-Unis se sont fixé pour objectif d’utiliser 138 milliards de litres de carburants renouvelables par an d’ici 2022.
L’Union européenne propose que 10 % des carburants utilisés dans le secteur des transports soient d’origine végétale d’ici à 2020, contre 2% en 2005.
De son côté, le gouvernement français a autorisé depuis le 1er janvier 2007 la vente de Superéthanol E85 et depuis le 1er avril 2009 celle de l’E10, composé à 90% d’essence « sans plomb 95 » et de 10% d’éthanol.
L'utilisation de l'éthanol en tant que carburant s’est récemment étendue à d’autres pays (l’Australie, la Thaïlande, l’Inde, la Chine…).

le Chiffre

L’éthanol en un chiffre

22,3 : C’est le nombre de milliards de litres d’éthanol produits au Brésil en 2008, contre 18 milliards de litres en 2007.

pour-contre

Pour ou contre l’éthanol ?

Avantages :
- L’éthanol est produit à partir de la biomasse, une source d’énergie qui émet peu de gaz à effet de serre.
- La production d’éthanol coûte moins cher que celle d’essence ou de diesel. A la pompe, le litre d’E10 coûte entre 1 et 3 centimes de moins que celui de SP 95, qui vaut aujourd’hui en moyenne 1,16 euro.
- L’exploitation de l’éthanol permet de restreindre la dépendance énergétique en pétrole des Etats et de promouvoir les énergies renouvelables.
- De nouveaux marchés vecteurs d’emplois sont actuellement créés grâce au développement de l’éthanol notamment dans les pays émergents comme le Brésil, l’Indonésie et la Malaisie.
Inconvénients :
- La production d’éthanol contribue à la déforestation et nécessite l’utilisation massive d’eau, de pesticides, d’herbicides et de fertilisants.
- L’éthanol est produit à partir de matières premières, jusque-là destinées à la consommation alimentaire. La production de biocarburants a contribué à la hausse du cours des denrées alimentaires, qui a entraîné depuis 2007 des "émeutes de la faim" en Afrique et en Asie.
- La production de l’éthanol implique un travail physique éprouvant dans les champs de canne à sucre, dénoncé par Amnesty International.
gpxpn [En ligne]
Edition Le ven 9 nov 10h06 Biocarburants : l’enfer est pavé de bonnes intentions

Rédigé par Consoglobe, le 10 Nov 2011, à 16 h 03 min
Biocarburants : l'enfer est pavé de bonnes intentions
Précédent
Suivant
Partagez sur Facebook !
Partagez sur Twitter !
Envoyez à un ami !

Passer aux agrocarburants de deuxième génération

Puisque les biocarburants de première génération, et surtout celui produit à partir du maïs, présentent de graves inconvénients, certains suggèrent qu’il faut passer immédiatement aux carburants de seconde génération.

L’éthanol produit à partir de cellulose (déchets de bois, herbes, autres végétaux) émet de 82 % à 85 % de gaz à effet de serre de moins que l’essence. Plus rentable, plus écologique donc, la production de biocarburant à base de cellulose n’est pourtant pas tout à fait au point et ne devrait pas l’être avant une petite dizaine d’années.

C’est pourquoi certains sont favorables à une pause dans l’implantation d’unités de production d’éthanol de maïs ou de colza. Et expliquent qu’il sera difficile de ne pas exploiter des usines toutes neuves de première génération, même quand le biocarburant de cellulose sera au point. Rester « coincés » avec les filières de production de biocarburants pourrait être un piège… l’enfer des bonnes intentions initiales.
Les carburants de 2de génération vont exploser

Selon l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE), en 2013, la production de biocarburants devrait plus que tripler d’ici 2035. C’est la part des biocarburants de seconde génération, produits à partir de biomasse lignocellulosique comme les pailles ou le bois, qui va exploser, passant de 38 % à 60 %.

production-agrocarburants-2eme-generation-2035


Les bénéfices des agrocarburants de 2ème, 3ème et 4ème générations
Les biocarburants de 2ème génération

L’intérêt des biocarburants de 2ème génération est d’utiliser la plante entière en valorisant les différents constituants du végétal. A surface cultivée équivalente, la disponibilité en biocarburants augmente et les bilans seront améliorés y compris sur le plan environnemental.

A l’échelle mondiale, la molécule la plus produite et uniformément répartie est la cellulose, constituant numéro 1 des parois végétales. Pour la production des biocarburants de 2ème génération, le défi consiste à rendre la cellulose accessible à l’action d’enzymes qui dégradent la cellulose et la transforment en sucres simples.

Sur le plan économique, la réduction du coût des enzymes constitue le deuxième défi. Ainsi la filière Éthanol 2G utilise de nouvelles matières premières très diversifiées (plantes, bois, coproduits et résidus) par exemple :

Des plantes ligno-cellulosiques dřintérêt (sorgho, luzerne, miscanthus…)
Du bois et des résidus forestiers (plaquettes, rémanents, taillis à courte rotation (TCR),…)
Des coproduits de cultures agricoles et dřagro-industrie (paille de céréales, pulpes de betteraves…)
Des résidus verts urbains.

Les biocarburants d’avenir : les biocarburants de 3ème génération

biocarburants micro algues

Certaines espèces de micro algues sont très riches en huile et sont capables de se reproduire à grande vitesse tout en produisant tout en accumulant des sucres et des huiles. En termes de production de gaz à effet de serre, la culture des algues comme ressource d’énergie est intéressante car le bilan d’émission de CO2 à partir de la biomasse est égal à zéro. Elles absorbent le CO2 de l’atmosphère et peuvent donc s’appliquer à capturer les émissions de CO2 des installations industrielles.

Ces micro-algues offrent un rendement de 10 à 100 fois meilleur que la production de biocarburants de génération précédentes. Grâce à ce rendement élevé, les cultures de ces algues nécessiterait beaucoup moins d’espace. Reste à mettre au point une méthode permettant de les cultiver dans des conditions économiques acceptables.

La productivité par les algues (en litres biodiesel par hectare et an) est beaucoup plus élévée que celle du mais, du soja ou du colza (facteur 100 à 400, source : Kiplinger report, SolarBioFuels).
Les biocarburants « biologiques » de 3ème génération

Il faut aussi noter la recherche sur les biocarburants produits par des bactéries. Les bactéries de l’intestin des termites sont particulièrement intéressantes. Elles sont réputées pour leur capacité à digérer la lignine et la cellulose du bois, et pourraient contribuer à la fabrication de biocarburants nouvelle génération.
Les biocarburants de 4ème génération

Pas encore au point, ces biocarburants seraient produits à partir de micro-organismes génétiquement modifiés.

https://www.consoglobe.com/biocarburants-enfer-pave-bonnes-intentions-1914-cg/2 (Biocarburants : l'enfer est pavé de bonnes intentions - Page 2 of 2 | Page 2) (Biocarburants : l'enfer est pavé de bonnes intentions - Page 2 of 2 | Page 2)
jujuleterrible Le ven 9 nov 2018 11h40
Citation de maxz318is :
« Sur mon ex HSD, Toyota m'avait même déconseillé de mettre de E10 parce que ça pouvait engendrer des codes erreurs mais l'E85 passe bien ? »


@maxz318is

Mon retour perso ;)

aucun soucis avec le e10 ;)

80% d'e85 aucun soucis à part la conso qui grimpe un peu mais bon quand tu vois la diff de prix c'est dérisoire !

100% d'e85 = absolument aucune diff de fonctionnement, conso qui augmente encore un peu +, et voyant défaut moteur qui s'allume (défaut "gaz trop pauvre pour analyse de la pollution").
La voiture fonctionne aussi bien à chaud qu'à froid.
Si t'éteind le voyant (j'ai un boitier obdII), ça sert à rien puisqu'il va se rallumer dès que tu vas faire une grosse accel ou alors de lui même après 30km !
Si tu refais le plein avec 80% maxi d'e85 ou alors que du e10 ou 95, le voyant s'éteint de lui même.

rassuré :?:
Aviator56 Le ven 9 nov 2018 12h02
J'ai l'impression que le85 fonctionne mieux avec les moteurs qui ont un rapport volumétrique plus élevé
Cagivavite Le ven 9 nov 2018 12h31
Il faut penser a faire plus souvent un remplacement des bougies et vidange aussi.L'E85 étant plus volatile,il passe plus facilement les segments..
viktor Le ven 9 nov 2018 13h19
La focus je l'ai acheté 2700 Il y a 3 ans , elle a 205 000 bornes, si ça pète je m'en remettrai.
nico-20vt Le ven 9 nov 2018 14h17
Citation de Cagivavite :
« C'est une reprog Flex pas une E85+...Le mec lui a dit que les injecteurs et pompe seraient probablement insuffisant. »


Et lui il semble probablement pas au courant. :D
Ce qui n'est franchement pas rassurant. Et le doute ne l'empêche pas de monter son boitier de merde.
Comment on peut confier sa caisse à des rigolos pareils ?
Dernière édition le 09/11/2018 à 14:18 par nico-20vt, édité 2 fois
Cagivavite Le ven 9 nov 2018 14h24
On parle de reprog,pas de boîtier de merde . Shiftech a plutôt bonne réputation;)
Il lui a dit que pour une reprog" E85+" le débit ne suivrait pas,mais pour une reprog Flex ça le fait.
C'était le premier 270 qu'il faisait cela dit...
Dernière édition le 09/11/2018 à 14:26 par Cagivavite, édité 1 fois
Nickgtt Le ven 9 nov 2018 14h32
Flex, ça veut dire potentiellement full-Ethanol ;)

C'était le premier 270 qu'il faisait cela dit.
Rassurant...
fabala-x Le ven 9 nov 2018 14h35
Shiftech, c'est pas leur truc l éthanol, ils ont longtemps chié dessus et s y mettent par obligation car sinon ils ont plus de taf :/
Cagivavite Le ven 9 nov 2018 14h37
Pour le moment,les démarrages a froid se passent bien,la consommation a peu augmentée .A la conduite aucune différence.A voir sur le long terme...
Je ne sais pas si ils font une reprog "générique" en revanche...
Dernière édition le 09/11/2018 à 14:38 par Cagivavite, édité 1 fois
Nickgtt Le ven 9 nov 2018 15h14
Autant avec ma Swift Sport, j'aurais tenté le 50/50 (c'est mon dernier mot J-P :D ), autant avec une caisse moderne avec Injection-directe il faut être joueur.
nico-20vt Le ven 9 nov 2018 15h56
C'est déjà pas particulièrement rassurant que la conso ait peu augmenté, ça veut peut-être dire qu'il tourne pauvre. :/
Ces boîtes ne font que de la reprog générique sauf cas particulier comme la Mégane rs DAR de 500 cvx et tous ces projets spécifiques.
Dernière édition le 09/11/2018 à 15:56 par nico-20vt, édité 1 fois
Aviator56 Le ven 9 nov 2018 17h28
Il y en a qui l'on fait sur S8 V10. Pas encore de casse pour le moment
Cagivavite Le ven 9 nov 2018 18h23
Il l'a acheté un mardi et le mercredi elle était reprog:D
Il a peu de retour sur la conso au SP...mais environ 9L en éthanol ça me paraît cohérent...
En mode daily tranquille au SP ça peu tourner à moins de 8L les 308 GTI.
Oui il y en a sur la page E85 qui ont plus de 100mkm et RAS...
Dernière édition le 09/11/2018 à 18:25 par Cagivavite, édité 2 fois
maxz318is Le ven 9 nov 2018 18h28
@jujuleterrible merci ;)
tubenstock Le ven 9 nov 2018 21h24
Jetez un oeil sur les prévisions d'augmentation de la fiscalité du E85...
greg.4551 Le ven 9 nov 2018 22h08
Peux tu nous les communiquer stp car j'ai le flemme de chercher ??:D
Petij71 Le ven 9 nov 2018 23h12
Quand on voit l’augmentation du tarif du gpl, ça va!
Pis le tarif est tellement bas que j’imagine mal l’Etat arriver à plus que doubler le tarif au litre en quelques mois!
Petij71 Le ven 9 nov 2018 23h13
édit: doublon
Dernière édition le 10/11/2018 à 10:20 par Petij71, édité 1 fois
maxz318is Le ven 9 nov 2018 23h26
C'est comme doubler les posts :D
Iceblue_man Le sam 10 nov 2018 10h02
Citation de tubenstock :
« Jetez un oeil sur les prévisions d'augmentation de la fiscalité du E85... »


@tubenstock



7 cts d'ici 2022, pour le gasoil presque 20 cts...

Mais sans compter la TVA qui va dessus
Nickgtt Le sam 10 nov 2018 11h16
@Iceblue_man

L'unité est hl soit hectolitre. ;)
Au final, c'est négligeable pour la TICPE.

Mais l'important c'est plutôt la taxe Carbone que la TICPE
Dernière édition le 10/11/2018 à 11:17 par Nickgtt, édité 1 fois
rasal Le sam 10 nov 2018 12h03
@Nickgtt
20 € pour 1 hl, ça doit pas faire loin de 20 cts/l ;)
jut20 Le sam 10 nov 2018 12h12
J ai testé 80% de E85 dans la Laguna, léger tremblement au ralenti et voyant défaut moteur allumé. Fonctionnement en roulage identique.
Par sécurité je suis repassé à 60%, plus de voyant ni de tremblement.
fabala-x Le sam 10 nov 2018 12h45
C est qu elle gère pas assez les corrections, un boîtier serait pas de trop;)
rasal Le sam 10 nov 2018 13h00
@jut20 j'ai fait 70000 km avec la mienne (lag 1 ph2 1.6 16v de 06/98), avec en moyenne 70% d'E85, sans soucis

bizarre, j'ai mis plusieurs fois 80% voire un peu +, et je n'ai pas eu les mêmes symptômes que toi, ni voyant ni tremblement, juste des difficutés à accélérer pendant les 2 première minutes
Nickgtt Le sam 10 nov 2018 14h25
@rasal Autant pour moi ;)
cliors27 Le sam 10 nov 2018 19h08
Pour le moment je suis à 50 50 dans mon 1.6 l e de 1996 mais je tente pas plus ..
tubenstock Le sam 10 nov 2018 20h40
Citation de Iceblue_man :
«
Citation de tubenstock :
« Jetez un oeil sur les prévisions d'augmentation de la fiscalité du E85... »


@tubenstock



7 cts d'ici 2022, pour le gasoil presque 20 cts...

Mais sans compter la TVA qui va dessus »


@Iceblue_man

Merci pour la copie du tableau.

E85 : augmentation de 60 %. de la taxe en 2022
E5: + 14%
E10 : + 14,35 %....Va comprendre Charles
Gazole : + 32%

En valeur absolue ça fait moins peur pour le E85, Mais de là à dire que l'Etat fait de l'écologie....

Je vais fait pas de dessin pour le prix du kWh si la voiture électrique décolle...ni sur le fait que ça va devenir compliqué de charger chez soi, vous verrez Linky sera très pratique.
caiada Le sam 10 nov 2018 20h44
Sachant qu'avec la politique euphorie actuel anti diesel il y auras très peut en 2022 donc à quoi bon de taxer ce que ne rapporte pas??

Puis il y auras de stockage à bavarder...
Dernière édition le 10/11/2018 à 20:44 par caiada, édité 1 fois
soussoude Le sam 10 nov 2018 21h18
C'est pas pour rapporter, c'est pour la transition énergétique qu'il a dit Manu ! 😁

Sinon pas de soucis a se faire pour l'etat, entre les caisses d'entreprise, les VU, les PL et les particuliers qui vont se rendre compte au prochain renouvellement que leur essence consomme 30% de + que leur anciens dci; le gazole a encore de beau jours devant lui.
jut20 Le dim 11 nov 2018 17h42
@rasal il s'agit d'une Laguna 3 2l 140cv, mais je possede une lag1 ph2 1.6 16v, j'ai jamais essayé d'y mettre de l'E85

@fabala-x un modele à me conseiller ?
Recherche de : Auteur : Avec :
 Page précédente    1    2      7    8    9    10    11    12    13    14     15     16   Page suivante 
Saab ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
Volvo ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
Ford ›   Actualité   Forum   Occasions   Revues techniques   Fiches techniques
AutotitreForum AutoSaabEthanol - E85 : recensement et avis   «   15   »»            Répondre    
 

- Activer le suivi du sujet -

Rendez-vous en bas de la dernière page pour répondre à ce sujet.


Actualité autoCitroën C5 Aircross, Ford Focus, Citroën C4 Cactus, technologie, prix, E85, Mercedes Classe X, Volkswagen, électrique, Europe, PSA, Mercedes Classe E, diesel
MarquesCitroën, Ford, Mercedes, Volkswagen, GAC, BMW, Mazda, Tesla, Audi, Peugeot, Hyundai, Lexus, Skoda, Bolloré, Jeep, Mitsubishi, Toyota, Suzuki
Actuellement, il y a 201 visiteurs en ligne dont 3 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2018 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales