Marche arrière : L'Opel 1900 GT - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoOpelGTMarche arrière : L'Opel 1900 GT           Répondre    
Opel GT ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
 1 
47 messages
4326 vues
Marche arrière : L'Opel 1900 GT
Autotitre le dim 2 déc 2018 à 12:44

Seul voler est plus beau.
Par Arnaud Al. pour Autotitre.com

Les années 60.

Opel s'enlise dans des voitures banales, fades, insipides, ne rayez rien, aucune mention n'est inutile.

Ah ça, les voitures marquées du Blitz sont solides. Comme une brique. Ou un mur.

General Motors impose à cette époque à Opel de sortir un peu des sentiers battus, en développant des modèles sportifs. Ou d'inspiration.

Les Rekord, Commodore, ou encore Kadett coupés arrivent tant bien que mal à redorer l'image de l'éclair. Mais ça reste assez ennuyeux tout ça.

Pour dessiner tout ça, GM envoie Clare McKigan en Allemagne, pour aider les équipes de rigides teutons à dessiner un truc qui émoustille. Qui de mieux qu'un cow boy à qui l'on doit les Chevrolet Bel Air, Camaro, ou plus tard, l'Opel Manta.

Il dessine avec Erhard Schnell, fasciné par ce Yankee, l'Opel Experimental GT. L'auto est présentée en 1965 à Francfort, et suscite l'émotion. Même le directoire, qui n'y croyait pas, obligeant l'équipe à fabriquer le proto sous le manteau, est subjugué par l'auto. Elle hypnotise tous ceux qui la regardent.



Seulement voilà, chez Opel, on a un peu d'argent, mais on n'aime pas le dépenser.

Le feu vert est donné pour la production, mais le comptable veille, dans son costume gris, assorti à son teint. Il faudra faire de la récup.

Une équipe réduite aura le droit de fabriquer deux prototypes, pas un de plus, afin de choisir la meilleure configuration. La conception est ardue, car la quasi totalité des solutions trouvées par l'équipe est rejetée. Un moteur spécifique? Neïn. Des trains roulants sophistiqués? Neïn.

Il faudra utiliser un châssis de Kadett, et des pièces de Rekord. Quand on a pas les bons ingrédients, il faut trouver des cuisiniers qui peuvent les magnifier.

L'équipe engagera Hans Hermann, pilote Porsche, et louera ce qui était déjà un juge de paix, le Nurburgring, pour y tester les deux recettes à base d'ingrédients tous droits issus du producteur, à Russelheim.

L'équipe entrevoit le potentiel de l'auto, mais n'arrive pas à mettre le doigt sur l'élèment manquant. Hermann enchaîne les tours. Il n'est pas n'importe qui. Boulanger de formation, il commence sa carrière au volant de sa propre Porsche 356A dans des rallyes régionaux. Il participera même aux Targa Florio, Mille Miglia, ou encore à la prestigieuse Panamericana, avant d'intégrer l'écurie Porsche pour Le Mans 1953.

Doté d'un sacré tempérament, il commence à se lasser d'enquiller les tours du Ring en voyant les ingénieurs parler de 1000 solutions à chaque rentrée du pilote aux stands.

Il rentre, éteint la voiture, en sort, et lâche un " Reculez le moteur d'une trentaine de centimètres et votre GT méritera enfin son nom". Et le héros de s'en aller.

1968, Francfort.

L'Opel GT est enfin là, en version définitive. Et le moteur a fait un bond en arrière de 40 centimètres, on y reviendra.

Ce qui frappe, c'est la carrosserie. Elle est conservée quasiment telle quelle. Œuvre du carrossier français Chausson, elle est ensuite mise en peinture et habillée par les établissements Brisseaunneau & Lotz, avant de repartir par train chez Opel Bochum, une usine d'Allemagne de l'Ouest. L'usine y montait les éléments mécaniques, avant de les envoyer en concession.

Parlons en de la ligne.

On est en 1968, il y a 50 ans, et Opel lance une des voitures les plus sexy qu'un constructeur généraliste n'a jamais sorti.

Les lignes sont basses, douces, suggestives. Le capot est long, les passages de roues avants sont marqués, les phares sont escamotables, et si la ligne générale fait forcément penser à la Corvette C3, en réduction, l'arrière est profondément inspiré de celui de la Ferrari 275 GTB, avec ses 4 petits optiques ronds. Travaillée en soufflerie, elle semble fendre l'air.



Mention spéciale aux feux qui pivotent sur un axe horizontal. Spectaculaire.



Fait rarissime, l'auto ne possède pas de malle de coffre! Faire fabriquer la coque coutait déjà tellement cher, que l'ouvrant a carrément été abandonné. Il faut donc tout passer par l'habitacle, pratique. On imagine la même chose aujourd'hui...

Justement, passons à l'intérieur de notre petite GT.

Position de conduite basse, baquets fermes recouverts de Skaï, petits cadrans un peu partout pour contrôler le petit bouilleur situé juste au bout des jambes, et surtout, un somptueux volant tulipé, à la jante ultra fine, garnie de cuir, sertie au bout de trois superbes branches en alu.



On tourne la clé de ce petit monstre de suggestivité et...Rien. Si si, ça a démarré, mais la suggestivité s'arrête à la vue. Les autres sens n'auront pas fort à faire avec le placide 1.9, que l'on retrouve sous le capot des Kadett, Rekord et Olympia.

Tout en fonte, doté d'un arbre à cames en tête et alimenté par un carbu solex, il ne développe que 90cv à 5400 tours, et peine à dépasser les 150Nm, à presque 3000 tours minutes. Et le tout est commandé par une antédiluvienne boîte manuelle à 4 rapports. Pas forcément agréable à utiliser, ni rapide.

Et pourtant, il se passe quelque chose. L'aéro soignée, le poids sous la tonne, et le moteur en position centrale avant permettent au conducteur de conduire autre chose qu'une jolie voiture sous motorisée. On peut remercier Hans Hermann pour la mise au point.

Les chiffres sont corrects, avec 11 secondes sur le 0 à 100, et 33 secondes pour le 1000M. Plus impressionnante, la vitesse de pointe atteint les 190 km/h. Pour rappel, on est en 68, et on est posé sur du 13" !

Outre le poids qui permet à l'auto de s'en sortir, on retrouve un train avant efficace, avec des roues indépendantes tenues par deux doubles bras triangulés, avec des ressorts intérieurs à lames transversales, grosse barre stabilisatrice, et amortisseurs fortement tarés. A l'arrière c'est plus brut de décoffrage, avec un pont rigide et deux jambes de poussée longitudinales. Mais là aussi on retrouve une grosse barre stab et d'excellents amortisseurs.

Excellents pour le comportement, moins pour le confort.

L'auto est ferme, voir inconfortable, mais ne pousse pas le vice à devenir inconduisible et inefficace en rebondissant au premier défaut. Vos bras devront subir les secousses de la direction sur chaussée dégradée, vos fesses seront un fusible, votre passagère une sirène hurlante. Mais dès que le billard se fait plus lisse, l'auto devient sidérante d'efficacité. Malgré un moteur qui peine à repartir à bas régime, et qui n'aime pas non plus prendre plus de 5000 tours, la maniabilité et l'équilibre en font une école de pilotage. Saine, jamais piégeuse, elle vous permettra de créer et d'entretenir de jolies dérives , mieux, elle vous enverra quasiment systématiquement un fax avant de vous laisser faire une boulette.

Le freinage, confié à deux disques à l'avant et des tambours à l'arrière supporte de longs moments de grosse marrade, sans faiblir, grâce au poids sous la tonne.

Des voitures comme ça, aujourd'hui, ça n'existe presque plus (qui a dit la gt86?), et il faudra attendre un long moment avant que...Porsche, nous livre sa 924 pour retrouver ce même genre de facilité à rouler vite, ou du moins à rouler fort. Mais c'est une autre histoire.

Mieux, avec son prix de vente bas, et ses composants de grande série, cette Opel GT se montre une partenaire fiable, et même relativement économique.

Aujourd'hui, la cote n'a pas encore explosé, et à part la rouille, on a pas trop de soucis à restaurer un exemplaire fatigué. Il faut compter sur un prix entre 10 et 15000€, pour rouler dans une ancienne fiable et restaurée.

Avec plus de 100000 exemplaires vendus, et une image inébranlable dans le milieu de la collection, il n'est pas difficile de trouver des clubs, qui vous accueilleront à bras ouverts pour vous donner les meilleurs conseils.






L'exemplaire qui illustre cet article, d'origine européenne, vient de se vendre 10000€, en parfait état de carrosserie et de fonctionnement.


Retrouvez ici tous les "Marche arrière"
kb993 le dim 2 déc 2018 à 12:51
Bonne idée d'écrire sur ce petit coupé :good:
On en entend rarement parler.
Rsi le dim 2 déc 2018 à 12:57
C’est mignon, très agréable à regarder (la voiture et l’article :D ).
Je ne connaissais pas en tout cas donc belle découverte :good:
Aviator56 le dim 2 déc 2018 à 13:01
Pour illustrer la cynematique des phares :cool: :

https://www.youtube.com/watch?v=f-22ffmBUp8 (1970 Opel GT Headlights - YouTube)
YouTube -
-
Turbo1980 le dim 2 déc 2018 à 14:25
Merci pour ce bel article pour une auto méconnue ;)
caraddict le dim 2 déc 2018 à 15:12
Marrante la cinématique des phares, je connaissais pas. Je savais pas non plus pour l'absence d'accès au coffre, un point commun surprenant avec les premières TVR il me semble. En bref un bel article sur cette mini Corvette que j'ai toujours beaucoup aimée :good:
carpe.diem le dim 2 déc 2018 à 15:14
Une cinematique rendue obligatoire pour l'homologation aux states d'ailleurs.
weber-dc40 le dim 2 déc 2018 à 15:20
Je connaissais vite fait mais j'ai appris des trucs. :good:

En 2016 ils ont fait un joli concept



J'y ai cru mais bon, l'heure est aux suv même si opel est exactement dans la même situation qu'à l'époque où on leur a demandé de faire la gt. :D
Car669 le dim 2 déc 2018 à 15:30
Merci Arnaud je ne connaissais même pas :good:
carpe.diem le dim 2 déc 2018 à 15:34
Non, c bien pire. Ya PSA derrière maintenant...
nethil le dim 2 déc 2018 à 16:39
la manette à coté de la boite de vitesse commande l'escamotage des phares, et il faut une certaine poigne, voir une poigne certaine, pour l'activer :) le proprietaire d'opel gt qui aime faire des appels de phare devient rapidement imbattable au bras de fer.
il y a eu plusieurs moteurs, un 1100 et un 1900, mais seul le 1900 est digne d’intérêt
Ca rouille fort, et pour les travaux de carrosserie, il faut trouver un pro compétent.
Le moteur est super carré, il existe pas mal de préparations possibles.
Par contre, quel dommage ne n'avoir qu'un modèle bleu nuit à présenter, il y a des coloris biens flashy, en bleu, jaune moutarde, vert, orange
Turbo1980 le dim 2 déc 2018 à 16:45
:good:
Zorgol le dim 2 déc 2018 à 16:48
J’adore le look de cette caisse! Ça fait petite 246...
Xtr2 le dim 2 déc 2018 à 17:13
Ils sont toujours très bien documentés tes articles Arnaud, bravo :good: :good:
Brindavoine03 le dim 2 déc 2018 à 17:14
elle était tres moderne et stylée à l'epoque,
il faut se rappeller des concurrentes ….meme plus prestigieuse, pour apprécier à sa juste valeur cette Opel GT., qui faisait retourner les têtes.......

et se souvenir aussi qu'Opel a été longtemps un constructeurs de coupé souvent issus des berlines de la marque mais avec un vrai look pseudo-sportif et aux noms qui chantent .....Manta, Calibra....)
fujiyama le dim 2 déc 2018 à 17:21
J'en étais fan quand j'étais gamin :love:
ctncrsp le dim 2 déc 2018 à 18:58
:good:
S970277 le dim 2 déc 2018 à 19:09
J'en ai croisé une rouge dernièrement sur une aire d'autoroute. Au premier coup d'œil, j'avais pensé à une Corvette.

Elle est vraiment très chouette IRL. Et bel article, comme d'habitude ;)
Rod350Z le dim 2 déc 2018 à 19:41

modéré le dim 2 déc 20h54
ctncrsp le dim 2 déc 2018 à 20:17
:etourdi: :bad:
Rod350Z le dim 2 déc 2018 à 20:19
Pourquoi, il ne s'agit pas d'une Opel GT ?
jpcevol le dim 2 déc 2018 à 20:24
Rod , tu ne sembles pas vouloir comprendre que ce forum doit rester un lieu d'echange de passion auto :/
Je ne vais pas passer la soiree å te le répéter, dommage d'en arriver lå:/
Rod350Z le dim 2 déc 2018 à 20:25
JP< je ne répond qu'au post qui me semble destinés depuis un moment, pourtant. On appelle ça un échange.
fujiyama le dim 2 déc 2018 à 20:30
Tu vas nous faire ça à chaque nouvelle voiture discutée :?:
Curieux comme échange.
SerVieTskY le dim 2 déc 2018 à 20:30
J'adore les Opel de ces années là :good: :love:
jpcevol le dim 2 déc 2018 à 20:30
Rien sur ce topic ne temoigne d'un echange
Bref
Zoleran le dim 2 déc 2018 à 20:34
L ex de mon pote

SerVieTskY le dim 2 déc 2018 à 20:35
top la couleur :good:
Rod350Z le dim 2 déc 2018 à 20:38
Ma première Opel GT, c'était à Dakar (Sénégal), en 1970 ou 1971: je ne ma souviens plus de la date mais je me souviens encore de cette auto. :love:

Par la suite, j'ai éprouvé beaucoup de plaisir à la recroiser, dans d'autres contrées :love: :




Turbo1980 le dim 2 déc 2018 à 20:43
:good:
kb993 le dim 2 déc 2018 à 21:04
Ca a vraiment une bonne bouille :)
S970277 le dim 2 déc 2018 à 21:10
Et un beau Q :love:
carpe.diem le dim 2 déc 2018 à 21:21
Dire que la descendante est la Tigra :D
nethil le dim 2 déc 2018 à 21:23
hélas
guillaume7693 le dim 2 déc 2018 à 21:24
Y’a pas un roadster américain avec un logo Opel ?
jpcevol le dim 2 déc 2018 à 21:29
J'aurais dit manta et calibra
carpe.diem le dim 2 déc 2018 à 21:31
C un cran au dessus ca qd meme.

Et la Pontiac soltice rebadgée, bein c un cab.
jpcevol le dim 2 déc 2018 à 21:32
Manta , il y avait du 1,3l pas vraiment sauvage!
carpe.diem le dim 2 déc 2018 à 21:38
Jparlais surtout au niveau de la taille ;)
jpcevol le dim 2 déc 2018 à 21:57
Oui c'est vrai , la gt etait tres etroite
guillaume7693 le dim 2 déc 2018 à 22:04
Citation de carpe.diem :
« C un cran au dessus ca qd meme.

Et la Pontiac soltice rebadgée, bein c un cab. »


@carpe.diem

Je pensais à celle-là 😉
bobal le dim 2 déc 2018 à 22:05
Et quelle grosse merde cette descendante :D
I'll-be-back le dim 9 déc 2018 à 20:06
Photo : I'l be back, 2018.

Zorgol le jeu 13 déc 2018 à 16:29
J'imaginais ça oter plus....
https://www.autoscout24.ch/fr/d/opel-gt-limousine-occasion?age=2&allmakes=1&index=18&sort=year_asc&st=2&vehid=6278522&vehtyp=10&returnurl=%2ffr%2fvoitures%2ftoutes-les-marques%3fage%3d2%26allmakes%3d1%26sort%3dyear_asc%26st%3d2%26vehtyp%3d10%26r%3d5 (OPEL GT - achat & vente de véhicules)

Turbo1980 le jeu 13 déc 2018 à 19:29
Oui un peu. Plus :louche:
HONDA1981 le dim 1 sept 2019 à 21:03
Photos prises à Auto-Puces de Morée (41) ce dimanche 1er septembre 2019.





turbo1980 le dim 1 sept 2019 à 21:04
:good:
Auteur : avec
 1 
Opel GT ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
AutotitreForum AutoOpelGTMarche arrière : L'Opel 1900 GT             Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoVolkswagen T-Roc mortalité Hyperion Rolls-Royce Wraith Ford Bronco Kia Stinger Renault Clio Lucid Air BMW Série 2 BMW Série 3 Audi e-tron Volkswagen Golf Fiat Tipo
MarquesVolkswagen Rolls-Royce Ford Kia Renault Lucid BMW Audi Fiat Land Rover Nissan Mitsubishi Bentley Tesla Aston Martin Skoda DS Jaguar
Actuellement, il y a 248 visiteurs en ligne dont 21 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2020 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales