Marche arrière : L'Opel Corsa A GSI - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoOpelCorsaMarche arrière : L'Opel Corsa A GSI           Répondre    
Opel Corsa ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
 1 
22 messages
2312 vues
Marche arrière : L'Opel Corsa A GSI
Autotitre le dim 19 déc 2021 à 13:57

Première de cordée.
Par Arnaud A pour Autotitre.com

A l'aube des années 80, Opel lutte. Pas réellement pour sa survie, mais pour exister, exister auprès d'un public jeune.

Le concurrent désigné de l'époque, c'est Ford, l'allemand outsider, présent en frontal sur tous les segments d'Opel. Tous, plus un, celui des citadines.

Depuis 1976, la Fiesta se vend comme des petits pains, sur un créneau qui ne cesse de progresser.

Décision est prise de produire une concurrente directe, la Corsa.

Sa gestation sera plutôt courte, 3 ans, et elle sera présentée au salon automobile de Paris en 1982.

Le dessin est réussi, on le doit à Ehard Schnell, le papa de l'Opel GT. On notera les ailes larges de la 3 portes.

Présentée uniquement avec des blocs essence, deux diesels arriveront à la fin des années 80.

Produite dans une usine ultra moderne du groupe, quasiment entièrement robotisée, à Saragosse, elle aura une vie plutôt longue, 11 ans!

Mais ça manque un peu d'image pour venir tailler des croupières à la Fiesta, et c'est très loin d'avoir la renommée d'une Polo. Sans parler du savoir faire français, et de la tripatouillée de concurrentes issues des constructeurs frontaliers.

Opel se lance timidement dans le sport, avec la Corsa SR, équipée d'un pétillant 1.3 de 70cv. Ça ne donne pas des ailes à la petite allemande, mais ça lui donne de l'intérêt.

Opel confirmait avec elle un certain savoir faire, avec ses jantes à trois branches, et ses sièges à motifs écossais. Une auto bien vite renommée GT, dès 84.

Seulement voilà, en face, on a des logos GTI qui fleurissent, voir des logos Turbo.

La Corsa a déjà quelques années, et commence à rencontrer un certain public, Opel n'a pas envie de dépenser énormément d'argent dans cette auto dont la carrière est déjà lancée, depuis 6 ans.

La solution sera un peu fainéante, mais souvent efficace.

On prend le 1.6 moderne de la grande sœur Kadett, et on le met sous le capot de la Corsa, en y collant un logo GSI.

On est déjà en 1988, la Corsa est présentée avec sa nouvelle face avant, au salon de Francfort.

La GSI adopte des boucliers enveloppants peints, des tours de vitres noirs (qui a dit shadow line?) et un bon gros becquet des familles sur le hayon. Les jantes reprennent le dessin à 3 branches, et affichent 14 pouces.



C'est à la fois discret et pourtant assez évocateur.

Dans l'habitacle, on trouve des sièges baquets, et surtout une instrumentation complète, avec voltmètre, et température d'huile notamment.



On fera avec, tant le reste fleure bon l'Allemagne de l'Est. Tout est en option, des vitres électriques à la banquette rabattable, la planche de bord est en plastique dur et commence à accuser le poids des années, tandis que, pire, le volant est en plastique!

Heureusement, on trouve sous le capot un moderne 1.6 litres, baptisé E16SE. Moderne, mais classique dans sa conception, puisqu'il combine bloc fonte avec culasse aluminium, qui comporte 8 soupapes commandées par des poussoirs hydrauliques, entraînés par un simple arbre à cames en tête.

L'injection est confiée à Bosch avec un L-Jetronic.

Opel a choisi de privilégier le couple plutôt que la vivacité, avec 100cv à 5600 tours, mais surtout 135Nm à 3400 tours. Moins de puissance qu'une 205 GTI 1.6, mais plus de couple plus tôt.

La boîte à 5 rapports permet de tirer pleinement parti de la cavalerie, et donne des ailettes à cette Corsa.

Une belle preuve de la santé du 1.6, puisque le constructeur de Russelheim ne s'est pas embêté, la boîte dispose de l'étagement des versions diesels.

Une vitesse de pointe un poil supérieure à 190 km/h, merci la cylindrée, un 0 à 100 en moins de 9 secondes, et un 1000 m départ arrêté en 30 secondes. Ça ne révolutionne rien, mais ça se déplace avec une aisance certaine. A noter que cette Corsa ne dépasse pas beaucoup les 800 kilos.

Sur la route, c'est différent.

On dispose d'une coque autoportante renforcée, de McPherson à l'avant, d'un antédiluvien essieu arrière en U, et d'amortisseurs et ressorts fermes.

Ajoutez à cela des grosses barres antiroulis, et vous obtenez une tenue de route correcte, au détriment du confort.

A noter la direction à crémaillère sans assistance, qui tire un peu sur les bras avec la "grosse" monte pneumatique.

Pour le freinage, on s'en tient à du classique, avec des disques ventilés à l'avant, et des tambours à l'arrière.

L'ensemble est assez homogène.

Mais pas autant transcendant. La voiture est rigide, trop, et en devient peu agile. Le mode d'emploi de ces GTI est censé être universel, on les secoue comme une bouteille d'Orangina pour en tirer le meilleur. Pas ici.

L'auto n'accepte pas d'être balancée de courbe en courbe, elle aura vite tendance à tirer droit.

Ici, il faut être sérieux, propre, quitte à freiner fort et relancer ensuite, ce que le freinage et le moteur acceptent volontiers.

Même si il délivre sa puissance max à 5600 tours, on se prend assez vite au jeu de l'envoyer aux abords de la zone rouge, notamment grâce au râle du 1.6, très agréable, heureusement, vu l'insonorisation quasi nulle de l'auto.

A noter la boîte pas désagréable, mais pas agréable non plus. Ça manque un peu de fermeté, c'est pas hyper précis, mais ce n'est jamais rétif non plus.

La brusquer ne donnant rien, la conduite devient assez vite ennuyeuse. Comme une bonne Opel en somme.

L'espace à bord n'est pas fou, l'insonorisation moyenne, le confort est uniquement sauvé par les excellents baquets, on comprend vite pourquoi cette GSI n'a pas marqué l'incroyable cheptel des GTI disponibles à cette époque.



Si elle est ennuyeuse comme une bonne Opel de l'époque, elle a aussi un moteur bon à sauver, pas le plus démonstratif, mais fiable, à la sonorité joyeuse, et capable de tenir de grosses moyennes. Ça rappelle une certaine Kadett GSI.

Coincé sur la bande de gauche d'une autobahn, l'auto montre ses qualités à aller taper le haut du tachymètre, et révèle son vrai secret. C'est une citadine capable de bourriner sur l'autoroute.

Pédale au plancher, elle devient ultra bruyante, consomme comme une vache, mais reste incroyablement stable pour une auto si légère et génétiquement pas conçue pour l'exercice.

A noter que sur le ruban lisse d'un circuit, elle ne doit pas être complètement ridicule.

Reste qu'aujourd'hui on achète pas une Corsa GSI pour faire ça, faites ce que vous voulez de cette info.

A noter que si la mécanique est globalement indestructible, avant de se lancer dans l'exercice, aujourd'hui, il faudra veiller à ne pas le faire dans un immonde tas de rouille. Le pire ennemi de ces Corsa A.

Aujourd'hui, pour cette première citadine nerveuse frappée du Blitz, il faudra compter environ 5000€ pour un exemplaire en bon état. Un prix largement sous celui des GTI les plus prisées.

Encore faut il la trouver la Corsa A GSI d'origine bien traitée. Bon chance comme dirait Bryan Mills.



Retrouvez ici tous les "Marche arrière"
Rod350Z le dim 19 déc 2021 à 14:16
Fin Mai 2016, y'en avait une (qu'avait pas l'air trop mal), sur Tourcoing :

Ben_92 le dim 19 déc 2021 à 14:24
Ma mère avait eu une version steffi graf

De mémoire cnetait nerveux mais la bagnole restait sur place dès que la chaussée était mouillée avec les pneus qui ciraient plus que de raison

Pas de freins non plus mais ça c’était plutôt dans la moyenne de l’époque

Mais ça restait pétillant quand même
turbo1980 le dim 19 déc 2021 à 14:48
Cool une Opel :love: :D

J'aime bien la ligne, avec un "gros" 1.6 pour la petite caisse que c'est ça doit être sympa...

@servietsky a eu une rouge td il me semble :D

le tuning en a tué pas mal aussi je pense...
Yves le dim 19 déc 2021 à 14:55
Marrant j’étais juste en train de mater des annonces de corsa…

https://www.lacentrale.fr/auto-occasion-annonce-87102119656.html (OPEL CORSA IV 1.6 TURBO 210 OPC NURBURGRING EDITION 3P 2015 ESSENCE occasion - Rodez - Aveyron 12)
turbo1980 le dim 19 déc 2021 à 14:55
http://essaisduclub.fr/opel-corsa-gsi-comparatif/ (Opel Corsa GSi : comparatif de A à...E ! - Essais du club)

sympa le comparo :good:
jpcevol le dim 19 déc 2021 à 14:56
Cool , mouais , les Opel de ces années là étaient bien daubesques
Seul la dernière manta propulsion faisait un peu rêver
Donky91 le dim 19 déc 2021 à 14:59
C'est clair. Souvenir aussi des corsa B qui bloquaient les freins ar avant les av si l'arrière n'était pas assez chargé. Expérience... originale 😁
Carpe.diem le dim 19 déc 2021 à 15:16
Les kadett gsi j’adore moi :D
Donky91 le dim 19 déc 2021 à 15:36
Je préfère les A 1.5 Td qui faisaient don de leur moteur sur les dos d'anes lorsque la suspension moteur lâchait 😎
weber-dc40 le dim 19 déc 2021 à 16:14
La B n'a jamais eu de bonne critique, mais la A détrompez vous elle était plutôt appréciée par Échappement et cie. Bon, pas au niveau d'une française mais y avait du monde derrière à l'époque.
Carpe.diem le dim 19 déc 2021 à 16:23
Oui, on trouve pas mal d’éloges sur elle. Elle n’était pas chère en plus.
caraddict le dim 19 déc 2021 à 16:50
Oui c'était pas une référence mais a priori pas non plus une daube absolue en châssis comme la Corsa B ;)
jpcevol le dim 19 déc 2021 à 17:10
Je n'ai absolument pas ce souvenir là
turbo1980 le dim 19 déc 2021 à 17:27
Les essais d époque , pas besoin d aller chercher très loin

https://www.autotitre.com/forum/rec.htm?q=Corsa+gsi&sujet=62028&dans=un-sujet&auteur=&photos=1&ok (Corsa gsi - Autotitre.com - Auto titre)
SaluC1 le dim 19 déc 2021 à 17:32
Je voulais me prendre une petite sportive à l'époque et comme je ne voulais pas la même chose que mes potes, j'avais été voir la Corsa GSI mais je n'ai jamais réussi à trouver une position correct pour caser mon gros... gabarit même après 3 essais :louche:
Du coup j'ai terminé avec une Fiesta XR2i :D
turbo1980 le dim 19 déc 2021 à 17:32
:D
jpcevol le dim 19 déc 2021 à 17:37
merci turbo , echappement disait bien que c'était à la ramasse :D
turbo1980 le dim 19 déc 2021 à 17:39
:D :D
weber-dc40 le dim 19 déc 2021 à 18:34
Les souvenirs sont troubles. :D je sais plus ce que j'ai lu.
turbo1980 le dim 19 déc 2021 à 18:36
https://www.caradisiac.com/opel-corsa-gsi-1987-1993-la-corsa-corsee-des-4-000-eur-185904.htm (Opel Corsa GSI (1987-1993) : la Corsa corsée, dès 4 000 €)
F7R le dim 19 déc 2021 à 18:48
Cette Génération de Corsa je ne connais que la td .
Le père d'un pote en avait une et bombardait avec , j'avais l'impression que ça marchait fort :cool:

Je crois que c'était la petite auto mazout la plus perfo quand elle est sortie .
Après il y a eu les Uno et 205 il me semble
Auteur : avec
 1 
Opel Corsa ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
AutotitreForum AutoOpelCorsaMarche arrière : L'Opel Corsa A GSI             Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoBMW iX Skoda Fabia Samsung Mercedes GLC Toyota ProAce City ZF Lucid Nissan Juke BMW Série 2 Ford prix Renault Dacia Sandero
MarquesBMW Skoda Samsung Mercedes Toyota Lucid Nissan Ford Renault Dacia Alfa Romeo Peugeot Mitsubishi Maserati Ferrari Volkswagen Audi Honda
Actuellement, il y a 525 visiteurs en ligne dont 18 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2022 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales - consentement