Marche arrière : L'Opel Cascada 1.6 turbo 200cv - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoOpelCascadaMarche arrière : L'Opel Cascada 1.6 turbo 200cv           Répondre    
Opel Cascada ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
 1 
25 messages
5407 vues
Marche arrière : L'Opel Cascada 1.6 turbo 200cv
Autotitre le dim 22 mars à 12:39

Cascadastrophe.
Par Arnaud A. pour Autotitre.com

Opel, de prime à bord, ça n'inspire pas la joie. On a tous en tête les produits allemands avec tout ce que ça a de péjoratif, l'ennui, l'austérité, la tristesse.

Pourtant, la marque a souvent eu des éclairs de génie. Les Kadett Gsi, Tigra, Calibra, Speedster, GT, voir les OPC.

Il est également une carrosserie pour laquelle Opel a toute légitimité. Le cabriolet. Si si!

L'histoire commence dans les années 70 avec la Kadett C Targa, qui s'ose à enlever le dessus. Baur, le carrossier qu'on adore détester ira un peu plus loin, sur demande expresse de General Motors, en créant la Aero. Une version Targa qui garde ses montants, mais remplace sa vitre arrière et une partie du toit par une toile. Les modifications structurelles sont assez lourdes, et le travail, manuel, est confié à différents carrossiers, et nécessite une modification de la carte grise. Ce qui double le prix de la Kadett. Elle restera 2 ans au catalogue, et ne sera produite qu'à un peu plus de 1200 exemplaires.



Dans les années 80, c'est à Bertone qu'est confiée la tâche d'industrialiser une version cabriolet de la Kadett E. Réussite esthétique, elle existera même en version GSI, toutefois dégonflée à 115cv, pour éviter au châssis de se tordre...



L'Astra F suivra le même chemin, avec les mêmes soucis de châssis, jusqu'à l'arrivée de l'Astra G.



En Juin 2001, sous le coup de crayon de Bertone, Opel nous présente la Astra Cabriolet la plus réussie, élégante, spacieuse, et encore dotée d'une capote en toile.



Entre temps, la Tigra Twintop s'engouffre dans la brèche des petits CC ouverte par la Mercedes SLK et popularisée par la 206cc.

Une brèche qui nous offrira une flopée de familiales callipyges, à l'instar des 307cc et autres Megane et Focus.

En 2006, la Astra Twin Top étonne. A la fois coupé et cabriolet, elle arrive à garder une ligne équilibrée, que ce soit capoté ou pas. Sérieuse, elle dispose enfin d'un châssis lui permettant d'afficher des puissances correctes sans se tordre à la moindre pression sur l'accélérateur.

Si seulement le toit avait été fiable...C'est une catastrophe, ayant amené la plupart des proprios soit à la banqueroute, soit à la concurrence, soit carrément au SUV. Ultra populaire, la Astra Twin Top a contribué à la désertification du monde du cabriolet par l'acheteur moyen.

A un point tel que lorsque Opel présente son nouveau cabriolet 4 places, il change carrément de nom, et, disons le, de cible.



La voiture est longue, et large, ce qui permet d'affiner le coup de crayon. Un pare brise très incliné, une ligne de caisse plongeante, une capote basse avec lunette en verre affleurante, elle reprend clairement les codes du haut de gamme.

On oserait presque la comparer à la référence des cabriolets 4 places premium, la Classe E cabriolet. Elle en reprend le gabarit, la qualité des assemblages extérieurs est équivalente, le traitement des lignes, de la peinture, tout dégage une sacrée impression de qualité. C'est premium!

Le prix l'est aussi!

Passé l'effet "wahou" de l'extérieur, on ne peut s'empêcher de se mettre à la place de l'acquéreur éventuel, pas dégoutté par son Astra Twin top, qui se rendait alors chez son concessionnaire pour l'admirer. Si une Astra Twin Top 200cv pouvait s'afficher à moins de 30000€, neuve, il faut compter ici près de 40000€ pour notre Cascada neuve en version 1.6 200cv.

Pour ce prix, on a tout de même droit à une voiture puissante, et très bien équipée. Mieux, la capote est ici, et uniquement sur la 200cv, en triple épaisseur, comme sur une...Classe E cabriolet.

A l'intérieur, on a la même impression de "premium" qu'à l'extérieur. Cuir de qualité partout, même sur la planche de bord, beaux ajustements, éclairage indirect un peu partout, et surtout, équipement pléthorique. Cuir surpiqué, Opel Eye, xénons directionnels, volant chauffant, sièges orthopédiques chauffants et ventilés, avec une particularité. Plutôt que de vous souffler l'air dans le dos, il est ici aspiré! Les ingénieurs de la marque ont en effet remarqué, à juste titre, que l'air circulait bien mieux dans ce sens. Il ne manque rien, aujourd'hui encore, mais, parce qu'il y a un mais, l'ergonomie est complètement dans les choux.



Si aujourd'hui on peut regretter d'avoir des tablettes sans raccourci, dans la Cascada, c'est une marée noire de boutons en tous genres, positionnés partout, sans aucune ergonomie. Au milieu de tous ces beaux ajustements, ça participe à donner une impression de qualité perçue inférieure à ce qu'elle est réellement.



A noter l'espace à bord généreux pour 4 adultes.

Et si on démarrait ce 1.6 turbo?

Et là, c'est le drame. Aucun bruit, rien, on est clairement pas sur de l’esbroufe comme le font quasiment tous les 4 cylindres turbo du marché aujourd'hui.

Les premiers tours de roues sont étonnant. Les grandes roues ne nuisent en rien au confort, l'insonorisation de l'habitacle est digne de celle des cabriolets à capote en toile les plus chers du marché, et l'amortissement est presque trop parfait.

Clairement, il ne faut pas se fier aux 200cv, la Cascada fait dans le confort. Hausser le ton le démontre, avec une direction qui manque un peu de retour d'information, un châssis qui supportera de se faire bousculer mais sans démonstration de maestria. En fait, le "pire" dans tout ça, c'est le moteur. On a jamais vraiment l'impression qu'il dispose de 200cv, même si l'aiguille du compteur grimpe assez vite.

On notera à ce sujet que malgré le poids et la vitesse qu'elle peut prendre, le freinage ne souffre presque jamais. Avec des disques de 326mm à l'avant et 325 à l'arrière, le contraire eut été dommage.

Il faut dire qu'avec 300 Nm de 1650 à 3500 tours, sa gestion tient plus du turbo diesel que du bloc de GTI. Aller chercher les 200Cv à 5500 tours ne sert quasiment à rien.

Entre son brio à bas régime et ses 1700 kilos à vide (!), la Cascada s'appréciera surtout en ballade. Ça se retrouve dans les chiffres.

0 à 100 en plus de 9 secondes, 1000m départ arrêté en plus de 30 secondes, ce n'est pas fou.

Mais, encore une fois, on est sur des chiffres similaires à ceux d'une classe E200 cabriolet.

En tout cas, Opel a perdu sa bonne vieille habitude du train avant dépassé par le couple. Ici, aucune remontée de couple dans la direction, le train avant encaisse les 300Nm sans broncher. La Cascada peut dire merci à son train avant inspiré de celui de la Insignia OPC, avec son essieu HiPerStrut à jambe de force, qui sépare les fonctions d'amortissement et de direction.

Grâce aux classiques renforts inhérents à la carrosserie cabriolet, la Cascada est 40% plus rigide qu'une Astra Twin Top!

Ses principales qualités sont aussi ses défauts. Cette Cascada est sans aucun doute la première Opel Cabriolet 4 places à afficher un tel châssis, des trains roulants aussi modernes et qualitatifs, une liste de moteur aux puissances correctes et à pourtant être la moins nerveuse de la lignée, la moins pétillante, la moins "sportive".

Clairement, elle n'a rien à voir avec ce que son look et ses grosses jantes laisse paraître.

Un positionnement particulier qui entraînera sa perte, puisqu'elle sera un échec cuisant pour la marque. En France, le modèle ne dépassera jamais les quelques centaines d'unité vendues sur une année pleine, tombant même à 160 unités en 2016. Opel décidera de la retirer de quasiment tous les marchés européens, la laissant uniquement au marché allemand, assez chauvin pour écouler les modèles déjà produits...La production sera stoppée en 2019, dans l'indifférence totale.

Cette Cascada, c'est un excellent cabriolet 4 places, utilisable comme voiture principale, disposant d'un espace généreux à bord, d'un grand coffre, d'une insonorisation parfaite, d'un équipement pléthorique, et d'un prix sur le marché de l'occasion qui la place sans aucun concurrent.

Aujourd'hui, il faut compter entre 15 et 20000€ pour un modèle 200cv très peu kilométré, une véritable affaire compte tenu des qualités offertes par l'auto.




Merci à Opel Sigg chez qui vous trouverez pléthore de Cascada.

Retrouvez ici tous les "Marche arrière"
weber-dc40 le dim 22 mars à 12:46
Superbe comme ça. :good:
turbo1980 le dim 22 mars à 12:50
Superbe :love: :love: ça ne me déplairait pas :good:

Tu aurais pu mettre une photo de l Astra twin top :arg: :D

Édit > et au fait v6 ou pas sur les autres marches / marques ?
Dernière édition le 22/03/2020 à 12:51 par turbo1980, édité 1 fois
turbo1980 le dim 22 mars à 12:58
http://www.zeperfs.com/duel3475-5283.htm

De toute façon je la fume :cool:
SuperZank le dim 22 mars à 14:26
Vestale callipyge 😍
En accel oui, mais le couple praline plus important et bien plus bas rend la conduite plus agréable au quotidien :cool:
turbo1980 le dim 22 mars à 14:34
Avec La cylindrée inférieure ? Pas sûr :cool:
SuperZank le dim 22 mars à 14:38
300nm à 1650 rpm contre 262 à 4200, d'où les reprises supérieures malgré des rapports de boîte sans doute plus longs
turbo1980 le dim 22 mars à 14:41
Bien plus bas en effet mais pas d effet turbo apparemment :/
Carpe.diem le dim 22 mars à 14:46
Le 170 en bva est tout à fait recommandable en fait. Et on trouve les 1.4t autour de 10k en premier prix :love:

À noter qu'il y a un espèce disert derrière les appui têtes ar pour diminuer le flux à 4 personnes :love:
Dernière édition le 22/03/2020 à 14:50 par Carpe.diem, édité 1 fois
Raminagrobis le dim 22 mars à 14:49
Y'a des Tigra Twintop de 200 chevaux ???
Carpe.diem le dim 22 mars à 14:50
Non.
spilner le dim 22 mars à 14:52
"Si seulement le toit avait été fiable...C'est une catastrophe, ayant amené la plupart des proprios soit à la banqueroute, soit à la concurrence, soit carrément au SUV." @turbo1980 :D
Raminagrobis le dim 22 mars à 14:56
Ah vi c'est l'Astra, j'ai lu trop vite. Reading is tech. ^^
Ca doit etre invendable non une Cascada ?
Carpe.diem le dim 22 mars à 15:03
Ça n'était en neuf. Du coup c'est inconnu. Du coup...
Raminagrobis le dim 22 mars à 15:05
Sur un malentendu quoi. Autant dire que t'es colle avec.
samolo le dim 22 mars à 15:07
Bonne présence IRL, j'aime bien.
turbo1980 le dim 22 mars à 15:17
Spilner > j ai vu :arg: :D
Ben_92 le dim 22 mars à 15:22
Complètement bradé en occasion ça peut être un achat intelligent c’est une jolie voiture
metro le dim 22 mars à 15:27
arno1980
turbo1980 le dim 22 mars à 15:32
:?:

Kb993 le dim 22 mars à 15:45
J'ai failli en acheter une l'an dernier.
En plus les sièges arrières rabattables sont bien pratiques.
Par contre la capote triple épaisseurs je crois que c'était une option, même sur le 200ch
ctncrsp le dim 22 mars à 16:57
Tu la vends bien
nouche38 le dim 22 mars à 22:32
Merci pour cette marche arrière, la Cascada a aussi été vendue aux USA sous la marque BUICK, uniquement en 200 CV et BVA, version indisponible en Europe. j'ai une question car le véhicule m'intéresse, après avoir eu une VOLVO C70, quelle est la qualité de la sono, car sur la VOLVO, elle était au top et la mienne était full option, merci pour vos réponses.
turbo1980 le dim 22 mars à 22:41
Bienvenue :oh: :D
Bobal le dim 22 mars à 23:01
Correction:

L’essieu HiPerStrut provient de l’Astra OPC, et non de l’Insignia ;)
C’est somme toute plus logique :D
Auteur : avec
 1 
Opel Cascada ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
AutotitreForum AutoOpelCascadaMarche arrière : L'Opel Cascada 1.6 turbo 200cv             Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoNissan Qashqai coronavirus Lego Ford Focus Genesis G80 Hyundai Peugeot 3008 Citroën C5 Aircross jeu vidéo Hyundai i20 entretien Volkswagen T-Roc Ford Puma
MarquesNissan Ford Genesis Hyundai Peugeot Citroën Volkswagen Dodge Mitsubishi Mercedes Volvo Toyota Audi Honda Geely Opel Seat BMW
Actuellement, il y a 406 visiteurs en ligne dont 57 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2020 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales