Marche arrière : La Mitsubishi 3000 GT - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoMitsubishi3000 GTMarche arrière : La Mitsubishi 3000 GT           Répondre    
Mitsubishi 3000 GT ›   Actualité  Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
 1 
33 messages
2386 vues
Marche arrière : La Mitsubishi 3000 GT
Autotitre le dim 28 juin à 13:26

Très vieille Europe.
Par Arnaud A. pour Autotitre.com

Chez nous, Mitsubishi, c'est une obscure marque venue de loin, spécialisée dans les vrais 4x4 et les pick-up.

Et pourtant, rares sont les marques à avoir un passé aussi riche et impressionnant. Mitsubishi est partout au Japon, de la banque en passant par le transport maritime, la chimie, la construction, l'électronique, et même la photographie, avec Nikon, avec pour chaque branche, l'intention d'être ou de rester le leader. Et le groupe y parvient parfaitement.

C'est la branche Mitsubishi Motors qui nous intéresse. La marque sera créée en 1970, 33 ans après la dernière voiture produite par Mitsubishi Heavy Industries, un 4x4 militaire réservé à l'armée japonaise.

La marque s'alliera avec qui le veut, et explosera ses volumes de production tout au long de la décennie 70, s'installera aux Etats Unis par le biais d'un accord avec Chrysler, jusqu'à racheter le site de production fondé avec Chrysler en 1991.

Mais Mitsubishi ne parvient pas pour autant à dégager une image glamour. Les produits sont bons, mais fades, et la marque est surtout connue pour ses citadines sans charme, et ses pick-up rustiques et solides.

La marque décide alors de produire une GT capable de rivaliser avec Porsche, et dont le nom devra résonner dans toutes les discussions des passionnés de l'automobile. Dodge fournira un peu d'argent, en échange d'une doublette de la 3000GT, la Dodge Stealth.

Le projet débute en 1987, et dès 89, le concept car 3000 GT HSX est présenté, pour une commercialisation en 1991. Un délai très court pour l'époque, d'autant plus compte tenu du bagage technologique de l'auto.

Mais il fallait se dépêcher, avec les sorties coup sur coup des Nissan 300Zx, Mazda RX-7 et Toyota Supra pour les asiatiques. Et le pire est à venir.

Revenons à notre 3000GT.

La version définitive ressemble vraiment très fort au concept. Impossible de nier la filiation avec les meilleures GT. Basse, large, aileron proéminent, bas de caisse structurés, pare chocs avant ventilés, et quadruple sortie d'échappement. C'est suggestif à souhait. Ajoutez à cela une garde au sol minable, et on a là ce que les années 90 faisaient de meilleur en terme de look.



Souvent rouge, la phase 1 avec ses phares pop up aura même un sacré air de famille avec la Honda NSX, excusez du peu.



A l'intérieur, c'est aussi ce que les années 90 faisaient de meilleur, avec toute l'ironie qu'il se doit. C'est du japonais pur jus, saupoudré d'une touche d'américanisme. Des plastiques indignes du prix de vente de l'auto, au grain absolument dégueulasse (si si!), à la couleur naviguant entre le gris et le noir, avec des commodos, eux, bien noir, et une espèce de bio design particulier. Heureusement, l'assemblage est bon, et rien ne bouge, presque 30 ans après. Mieux, les gros sièges en cuir sont incroyablement confortable, se règlent dans tous les sens, permettant d'offrir une expérience de conduite parfaite. Le levier de vitesse court est très proche du volant, et globalement, toutes les commandes tombent parfaitement sous la main. Mention spéciale à l'équipement, complet.

Cuir, régulateur, climatisation automatique lcd, manomètres permettant de connaître la santé de toute la mécanique, jusqu'à l'aileron et le spoiler avant électrique! C'est l'odyssée de l'espace dedans.



Sous le capot, on retrouve un V6 de Mitsubishi...Pajero. On ne se refait pas.

Le bloc gagne deux turbos basse pression, un embiellage renforcé, et un gros système de refroidissement. C'est assez simple, et ça assure une bonne longévité, pour peu qu'on en prenne soin. Notamment du système de refroidissement, qui devra toujours être à 100% de son potentiel.



Le bloc passe ainsi officiellement à 286 chevaux, et surtout 410Nm dès 3000 tours.

Les chiffres sont excellents, pour une voiture à transmission intégrale, et lourde.

26.8 secondes pour le 1000 mètres, 6 secondes pour le 0 à 100, et une vitesse de pointe de 250 km/h. C'est costaud.

Et ça aurait pu être mieux si l'auto n'avait pas été dotée d'une boîte 5 rapports longue comme un jour sans sans plomb.

Démarrage, le V6 s'ébroue sans esbrouffe. Tout juste entend-on un petit râle peu prononcé dans cet habitacle confortable et presque douillet. L'embrayage est plutôt doux, la boîte est précise et directe, on roule paisiblement en laissant chauffer l'auto, et tout de suite, on se rend compte qu'on est dans une lourde GT, et pas dans une sportive pure et dure.

La suspension pilotée fait des miracles, on pourrait cruiser sur des centaines de kilomètres sans fatigue.

Une fois chaude, la première accélération surprend. Le bloc à la santé, la sonorité devient plus rageuse, et on pourrait même croire à une propulsion tant le train arrière est vivant.

Parlons en des trains roulants. 4 roues motrices, ok, mais aussi 4 roues directrices, et deux différentiels, un au centre, un à l'arrière. Ajoutez y la suspension pilotée, et des capteurs un peu partout qui déterminent l'angle de braquage des roues arrières directrices, par le biais de l'angle de braquage du volant, de l'état des suspensions, et de l'accélération latérale et longitudinale appliquée à l'auto.

Avec 55% de la puissance sur l'arrière, l'ensemble est sidérant. L'auto est lourde, trop lourde avec presque 1t8 en ordre de marche, et pourtant, elle virevolte de virage en virage, faisant hurler les pneus, parfois en faisant légèrement dériver l'arrière, mais toujours en restant plaquée au sol. Les transferts de masse sont magistraux, et ça devient un véritable plaisir de la lancer de virage en virage tant c'est simple. Et sans perdre cette impression "mécanique" malgré l'omniprésence de l'électronique. C'est de l'art.

De l'art qui met assez vite en exergue la légèreté du freinage, qui est vraiment LE seul point noir qui montre du doigt en permanence le poids de l'auto. Pourtant, 4 pistons à l'avant, 2 à l'arrière, disques ventilés aux 4 coins, ça aurait du suffire. Mais non.

Ceci dit, c'est assez simple à améliorer aujourd'hui, tout comme la monte pneumatique, sous peine de laisser les pneus sur le bas coté assez vite.

Mais entendons nous bien, si cette auto m'a surpris, et m'a plu, elle n'en est pas pour autant hyper démonstrative. Elle est "facile", ce qui pourrait décevoir les amateurs de sportivité caractérielle.

La voiture de l'essai affiche plus de 160000 kilomètres et fonctionne à merveille. Le résultat d'un entretien suivi et rigoureux. Les pièces sont chères, et on peut faire de sacrées économies en puisant dans le catalogue Dodge aux Etats Unis.

Le point noir des 3000GT reste la boîte, sur les phase 1 à 5 rapports comme sur les phase 2 à 6 rapports. La faute à Getrag qui a du réduire la taille de la boîte de la Mitsubishi Eclipse, et amincir certaines pièces internes, qui sont ici soumises à 410Nm de couple. Si la boîte craque ou que les rapports ne se verrouillent pas bien, fuyez. L'électronique des ph1 était capricieux, c'est en théorie complètement fiabilisé aujourd'hui si l'auto a été suivie dans le réseau à ses débuts.

Aujourd'hui, elle fait partie pour moi des toutes meilleures Youngtimer de son époque. Une ligne de GT à couper le souffle avec un dessin un peu hors d'âge, une rareté certaine, un confort permettant d'envisager de longs road trip, une bonne fiabilité, et une capacité à rouler vite et bien, tout en proposant une conduite accessible au plus grand nombre.



Le coffre est correcte, et les places arrières permettront d'embarquer deux grands sacs, ou des enfants pas sages.

Si cette auto et sa sœur Dodge ont eu un succès certain aux Etats Unis, l'Europe était bien trop centrée sur le badge pour donner de l’intérêt à celle qui était sans doute la meilleure des trois super japonaises disponible.

Aujourd'hui, il faut compter autour de 20000€ pour un beau modèle suivi.

Le badge était un problème pour l'Europe, mais surtout, la meilleure GT de la décennie sortira à peine un an après, et sera vendue 100000FF de moins que la 3000GT.



Merci à Automobiles Hazet chez qui vous trouverez ce superbe exemplaire.


Retrouvez ici tous les "Marche arrière"
ctncrsp le dim 28 juin à 15:03
Belle voiture :good:
F7R le dim 28 juin à 15:27
1t8 quand même:oh:
ctncrsp le dim 28 juin à 16:09
Presque pareil pour mon ex e46 330xi, ça me choque pas du coup :D
freemen le dim 28 juin à 16:53
Citation de Autotitre :

« Le badge était un problème pour l'Europe, mais surtout, la meilleure GT de la décennie sortira à peine un an après, et sera vendue 100000FF de moins que la 3000GT.
»


Qui est....?
ctncrsp le dim 28 juin à 17:00
La Xsara hdi
Rod350Z le dim 28 juin à 17:02
Encore une belle présentation, d'une caisse bien exotique :good: , par contre mon TDR, d'il y a 15 ans, ne m'a pas autant emballé. :/

En 2005, mon ex-associé british roulait en 3000 GTO kit carrosserie et échappement Blitz: les sorties aussi larges que des couscoussières résonnaient comme des cavernes, on l'entendait arriver de loin :D , par contre, j'ai eu l'opportunité d'en prendre le volant, laquelle se transforma immédiatement en déception, la faute à la sophistication des trains roulants et au, probable, manque d'entretien rigoureux de tout ce bazar. :/

Elle ressemblait à ça (hors kit Blitz):




Bref, une fois aux commandes, elle ne mettait vraiment pas en confiance. :(

L'année suivante, il remplaça sa Twin Turbo 4WD 4WS par une Evo neuf neuve (une FQ340), et là, c'était franchement plus mieux :love: :



carpe.diem le dim 28 juin à 17:13
Ça m'a bien plus impressioné que la 300zx.
Rod350Z le dim 28 juin à 17:25
C'était impressionnant, j'avais l'impression de me trouver aux commandes d'un bombardier....Mais de la seconde guerre mondiale. :D

C'était pourtant loin d'être une merguez, mais une auto réglée aux petits oignons n'aurait sûrement pas eu le même effet. ;)
spilner le dim 28 juin à 21:28
Citation de freemen :
«
Citation de Autotitre :

« Le badge était un problème pour l'Europe, mais surtout, la meilleure GT de la décennie sortira à peine un an après, et sera vendue 100000FF de moins que la 3000GT.
»


Qui est....? »


@freemen

M3 E36? :D
caraddict le dim 28 juin à 21:53
Sur le papier c'est vraiment la GT japonaise de l'époque qui m'attire le moins, avec la SVX qui joue dans une cour différente. Mais je serais curieux d'essayer et encore plus après voir lu cet article :good: Te reste à venir essayer une Supra maintenant :cool:
spilner le dim 28 juin à 21:56
Mon ordre RX7>NSX>300ZX>Supra>3000GT :D ou sinon une R32 :D
F7R le dim 28 juin à 22:00
RX7 et NSX c'était moins GT que les autres quand même.

Sur le papier j'ai un petit faible pour la Nissan ( pour les GT ).

Niveau sportive la Honda bien sûr ( la Mazda m'attire moins ).
Zoleran le dim 28 juin à 22:06
La meilleure auto dans Gran turismo 1!!!:love:
F7R le dim 28 juin à 22:09
J'ai un peu de mal avec son look.
freemen le dim 28 juin à 22:38
Citation de spilner :@freemen

M3 E36? :D »


@spilner

Je ne voyait la Mitsubishi aussi chère
EenSayn le dim 28 juin à 22:46
:love:
F7R le dim 28 juin à 22:52
C'était combien en neuf la 3000 GT à sa sortie :?:
caraddict le dim 28 juin à 22:56
340 000 F dans le Sport Auto que j'avais posé, alors que la 300 ZX était à 378 000 et la NSX à 510 600 ;)
F7R le dim 28 juin à 22:59
C'était plutôt bien placé par rapport à la concurrence :)
freemen le dim 28 juin à 23:07
Contre 278.000fr pour la M3 e36 3.0.
Aviator56 le dim 28 juin à 23:09
Gran Turismo :love:

Jaime beaucoup ce modèle, j'en voyais une régulièrement a Lorient quand jetais étudiant, couleur bleue :good:

Un peu comme celle-ci


"Une bonne fiabilité" ? Je croyais que cetait pas hyper fiable, notamment l'électronique ?
Dernière édition le 28/06/2020 à 23:14 par Aviator56, édité 2 fois
caraddict le dim 28 juin à 23:22


La dernière que j'ai vu, je préfère sans phares escamotables contrairement à la plupart des caisses ;)
Navigator84 le dim 28 juin à 23:38
J'en ai croisé une dizaine en Chine.

Elle a de la gueule cette voiture.
Raminagrobis le lun 29 juin à 07:58
Toujours des problemes electroniques sur celle que je connais (voir sujet 300 ZX). Ca a l'air super capricieux, mais la techno etait dingue pour une caisse de 25 ans. La fausse bonne idee en occasion...
caraddict le lun 29 juin à 08:06
Elle est entretenue par qui aussi ? C'est souvent le souci avec ces caisses, peu de bonnes adresses :/ En tout cas tirer des généralités sur un exemplaire me semble toujours aussi hasardeux ;)

Parmi les nombreuses originalités de l'auto, sinon, on peut noter qu'elle a eu deux gros restylages. J'ai posté une phase 2, mais y a eu une phase 3 avec encore de nouveaux phares, mais malheureusement dotée d'un trop gros z'aileron :/



Et avant la SLK, elle a existé en coupé-cabriolet, que je trouve très réussi, mais commercialisé qu'aux US même si j'en avais vu une à vendre en France vers Mantes La Jolie ;)





Enfin la jumelle Dodge Stealth avait encore d'autres phares, fixes dès le début ;)

Raminagrobis le lun 29 juin à 08:10
Sauf que le gars que je connais etait dans un club, donc je vois bien le genre de discussions qu'il avait avec les autres proprios. J'en tire pas de generalites, je dis juste que c'est pas la bonne idee en occasion c'est des caisses qui etaient cheres, y'avait une raison, et lui entre ca et sa 300 ZX, ca a failli le ruiner. Toujours ramener l'entretien au prix d'achat de la caisse. :D
Raminagrobis le lun 29 juin à 08:11
Clairement foutre 20K la dedans, et penser rouler pepouze, c'est juste pas le bon calcul. ^^
Exemple moderne : Nissan GT-R !
Dernière édition le 29/06/2020 à 08:12 par Raminagrobis, édité 1 fois
caraddict le lun 29 juin à 08:25
Vu le fric que j'ai foutu dans la Supra, je dis pas le contraire, clairement faut prévoir un budget solide pour l'entretien... comme pour n'importe quelle caisse d'occasion un peu âgée et qui était chère en neuf, c'est pas spécifique à la 3000 GT même si elle y ajoute un côté hyper high-tech pour l'époque ;)

Après c'est pas du tout le même monde en coûts d'entretien qu'une R35 malgré tout. ET je suis également dans un club, ça donne des bons plans, mais ça peut aussi en donner des mauvais par moments et c'est loin d'être toujours la panacée. Faut rester conscient que c'est des bagnoles souvent mal connues, souvent bolidées aussi, avec un entretien parfois aléatoire ;)
Aviator56 le lun 29 juin à 11:46
Pas mal la phase 3 rouge au dessus.

Je ne savais pas qu'il y a eu un CC :good: ça devait être hyper lourd dans cette version
Zorglub007 le lun 29 juin à 12:01
la version coupé est déjà ultra lourde pour une caisse des années 90, alors 100 ou 200kg de plus ça ne change plus rien
Aviator56 le lun 29 juin à 12:09
Ca doit faire 2 tonnes dans ce cas. Comme un SL R230
Raminagrobis le lun 29 juin à 12:46
@caraddict : on est en phase ! Comme je l'avais dit sur le sujet 300 ZX, il s'etait aussi mis en tete de la gonfler et ca n'avait pas DU TOUT aide. La mauvaise idee quand t'as pas les poches profondes. ^^

Sur le poids, si tu la prends pour ce que c'est (une grosse GT), ca doit etre moins un probleme quand meme. Et je suis sur qu'avec toute sa techno elle doit masquer assez bien son poids (pour l'epoque).
Auteur : avec
 1 
Mitsubishi 3000 GT ›   Actualité  Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
AutotitreForum AutoMitsubishi3000 GTMarche arrière : La Mitsubishi 3000 GT             Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoSkoda Octavia Interview Mazda CX-30 BMW iX3 aide Nissan Ariya Porsche 718 sécurité Toyota Corolla Cross Mercedes Classe CLA Mercedes EQB Toyota C-HR Carlos Ghosn
MarquesSkoda Honda Mazda BMW Nissan Porsche Toyota Mercedes Alpine Lamborghini Hyundai Aston Martin Rolls-Royce Cupra Maserati Audi Fiat MG
Actuellement, il y a 85 visiteurs en ligne dont 3 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2020 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales