Marche arrière : La Mercedes SL 65 AMG R230 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoMercedesClasse SLMarche arrière : La Mercedes SL 65 AMG R230   »»            Répondre    
Mercedes Classe SL ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
 1    2   Page suivante 
52 messages
2978 vues
Marche arrière : La Mercedes SL 65 AMG R230
Autotitre le dim 3 nov 2019 à 14:23

Tractor Pulling
Par Arnaud A. pour Autotitre.com

Le Mercedes que l'on connaît aujourd’hui est le fruit d'un travail intense entamé à la fin des années 90, notamment avec l'intégration complète d'AMG.

Daimler Chrysler revendique des ambitions colossales, et y met des moyens encore jamais vu dans le groupe. Les objectifs sont multiples. Résister à l'ogre Audi qui prend de plus en plus de parts de marché, et surtout, repasser devant l'ennemi de Munich, pour qui les années 90 furent un florilège de modèles plus réussi les uns que les autres.

Pour ce faire, il faut augmenter la clientèle, la rajeunir, monter en gamme, encore et toujours, et redorer une image un peu ternie.

Les bureaux de Mercedes s'occupent de lancer modèle sur modèle, de la classe A à la classe S, tandis qu'AMG apporte la sportivité, et surtout le prestige censé rejaillir sur l'ensemble de la gamme.

C'est ainsi que le SL R129 sorti en 1989 voit enfin la retraite arriver à la sortie du SL R230, en 2001. 12 ans de carrière pour un modèle emblématique de la marque, il ne fallait pas rater la descendance.

Disons le tout de suite, la réussite est immédiate. Le public et la presse succombent à la ligne racée et presque intemporelle de l'engin, qui utilise pour la première fois un toit rigide escamotable, comme sur la petite sœur SLK.

Véritable vitrine technologique, comme le sont toujours les SL, avec entre autres l'apparition du SBC, pour Sensotronic Brake Control, une gestion électronique des freins, le SL n'est pas en reste coté motorisation. Au lancement, le plus petit moteur est un gros V6 de 245cv, le fameux 500 s'occupe de faire du volume (!) et le 600 arrive un an plus tard, pour coiffer la gamme d'un fabuleux V12 biturbo de 500cv.

Fin 2002, AMG viendra y greffer son tout nouveau bloc, qui équipera quasiment tous les véhicules de luxe de la gamme de l'époque, à savoir le 55K, un 500 greffé d'un compresseur, passant le bloc de 306 à 476cv, pour des performances détonantes.

Seulement voilà, bien des constructeurs se seraient arrêtés là, mais pas Mercedes, adepte du "il y en a un peu plus, je vous le mets quand même?".

De l'image, du luxe, de l'ambition, quoi de plus normal pour une marque présente sur tous les fronts de la compétition que de sortir le roadster le plus puissant de la planète, coiffant ainsi, parfois de loin, les marques les plus prestigieuses, qu'elles soient anglaises ou italiennes.

Le SL 65 AMG est né.



On ne reviendra pas sur les lignes générales, mais plutôt sur les détails qui le différencie du 55 AMG.

Si l'auto reprend l'apparence du pack performance de la 55 AMG, on a ici droit à une assiette encore abaissée, et à de superbes ouïes d'aération latérales sur le pare choc avant.



La salle des machines est de loin bien plus intéressante.



Si 600 et 55 partageaient la même puissance et les mêmes perfs, la manière de les distiller était bien différente. On se demande bien ce qu'il a pu se passer ici.

Le V12 de 6 litres gavés par deux turbos délivre ici 612 chevaux à seulement 4000 tours, et le couple est bridé à 1000Nm sur une plage allant de 2000 (!) à 4000 tours.



Pour y arriver, Affalterbach a doté l'engin de deux gros turbos, et d'un énorme échangeur air/eau, le tout saupoudré d'une gestion spécifique.

Tout comme la 600, la 65 peut s'utiliser sur un filet de gaz, avec toute la douceur mécanique inhérente à ce nombre de cylindres. Et pour cause. 570Nm au régime de ralenti, 830 Nm à 1500 tours, puis 1000Nm à 2000 tours, il ne faut pas être devin pour comprendre qu'en utilisation courante, les 3 premiers millimètres de la pédale d’accélérateur suffisent.

La folie survient passés ces 3 mm.

Les roues arrières reçoivent alors le pire traitement qu'une roue peut subir, une déferlante de puissance et de couple, que toutes les aides à la motricité peinent à juguler.

En soit, les performances ne sont pas si folles que ça.

Le 0 à 100 s'effectue en 4.4 secondes, le 1000 départ arrêté en 22 secondes commence déjà à surprendre un peu plus, avec une vitesse de passage de 210km/h.

Les reprises...Un 80 à 120 abattu en 2 secondes, un 80 à 180 en 10 secondes. Mieux, si la vitesse de pointe est limitée à 250, une bride ôtée vous gratifiera d'un 340km/h en pointe (!!) et d'un 0 à 300 en 32 secondes. Ça ne sert à rien, mais au détour d'un repas de famille le dimanche, ça pimentera le rôti de porc.

Derrière ces chiffres, se cache le problème numéro un de cette voiture. Le châssis fait ce qu'il peut.

La motricité est aussi régulière qu'un horaire de la SNCF, ce qui n'aide pas beaucoup ce baleineau dans ces tâches quotidiennes.

Pourtant, AMG n'y est pas allé avec le dos de la cuillère. Tout a été renforcé. La boîte, les arbres de transmission, les porte moyeux, les roulements, les ressorts. On a même droit à un énorme carter de différentiel, aidé d'un gros radiateur, pour refroidir les disques asymétriques. Oui, on a bien un différentiel mécanique qui bloque à 40%.

La suspension ABC recalibrée permet à la caisse de ne pas bouger et de virer quasi à plat, comme une bonne vieille Xantia Activa.

Le freinage by wire est plutôt costaud, avec 39cm de diamètre à l'avant et 36 à l'arrière, le tout pincé par des étriers à 8 pistons.



Mais ça reste une voiture trop puissante de 2 tonnes. Le travail est fantastique dans le sens où les limites sont repoussées à l'extrême, mais la pesanteur tente constamment de saper le travail des ingénieurs. Entendons nous bien, ce n'est pas un traîneau, mais bien une voiture extrêmement rapide, mais au moins aussi frustrante que rapide, puisque jamais vous n'arriverez à passer une courbe gaz en grand, il y a trop de gaz!

Pire, même les roues parfaitement droite, il se pourrait que bobonne expulse son stérilet sur un kickdown à 130, le tout dans un son, le moteur, et lumière, le tableau de bord, du plus bel effet.

C'est toujours difficile de partager une sensation par écrit, mais conduire un SL 65 AMG, c'est comme dîner chez Tyson. Tant qu'il y a du steak, il sera un hôte charmant et raffiné, mais n'oubliez jamais qu'il est capable de vous bouffer l'oreille.

Alors, est ce que c'est possible de vivre avec Tyson?

C'est envisageable.

Comme une bonne vieille Mercedes, sa puissance décadente ne la rend pas inconduisible au quotidien.

Bien entendu, l'habitacle est tendu de cuir nappa, tout l'équipement y est, et le confort est royal.



Une fois la mise de départ lâchée, il faudra veiller à suivre régulièrement le niveau d'huile, ce V12 en étant particulièrement friand.

Le système de refroidissement demande aussi un entretien hors pair, sous peine de se prendre une claque financière. Et oui, Tyson à la main lourde.

Globalement, tout coûte un bras sur cette voiture, mais elle a le bon gout de ne pas tomber en morceau tous les 5000 kilomètres.

Il faudra compter entre 45 et 70000 pour une phase 1, et entre 70 et 90000 pour une phase 2.

Un prix certain pour ce qui sera sans aucun doute un collector en puissance.

Toute la démesure de Mercedes et d'AMG s'exprime dans ce roadster qui en son temps ne craignait personne. Elle atomisait TOUTE la concurrence, de la Vanquish à la Ferrari 575, en passant par le troupeau de Porsche et autres Lambo qui de toute manière abandonne au bout du troisième launch control. Ok, notre chef de meute est un loup un peu grassouillet, mais avec une force de frappe qui fait s'incliner les mâles les plus sportifs. Elle ne vole pas comme une abeille, mais elle ne pique pas non plus comme une abeille. Elle cogne, comme un gorille.



Elle est capable de renvoyer Greta sur son banc d'école d'un kickdown de sa bonne vieille bva5, de faire grimper l'action Michelin d'une simple pression sur l'accélérateur, et de vous remplir votre carte épargne Total d'un simple trajet chez belle maman.

Les superlatifs, c'est elle. 15 ans après, les concurrentes n'existent toujours pas.

Merci à cette idée de la décadence mécanique d'exister. D'avoir existé.



Merci à Baumann Automobile, chez qui vous trouverez non pas un, mais deux superbes SL 65 à la vente.
Dernière édition le 03/11/2019 à 14:40 par lionel, édité 1 fois
Thierry123 le dim 3 nov 2019 à 14:31
Superbe génération la R230 ph1 :love:
caraddict le dim 3 nov 2019 à 14:37
Bel article et superbe auto en effet, même si je crois que je préfère désormais le 55 ;)
F7R le dim 3 nov 2019 à 14:40
Le Graal :good: :love:
turbo1980 le dim 3 nov 2019 à 14:47
Putain j adore 🥰 :love: :love:

Le concept d engin sur motorisé , la ligne gracieuse à souhait , le moteur de fou :oh: :love:

Et pourtant elle a pas 50 ailerons ni spoiler c presque une qcar a son niveau.

Et en plus c un cab :love:
turbo1980 le dim 3 nov 2019 à 14:47
Rigolo en plus je me disais tiens on est dimanche pas de marche arrière :louche: :D

Et la :love:
reminator le dim 3 nov 2019 à 14:48
Ca sonne comment au niveau du son ? un truc à réveiller tout le quartier dès qu'on met le contact, ou ca arrive à rester discret ?
carpe.diem le dim 3 nov 2019 à 14:49
Le cold start est un peu bruyant. Juste ce qu'il faut en fait. Une fois que C chaud c'est discret mais ça s'entend.
turbo1980 le dim 3 nov 2019 à 14:53
:good:
madmax44 le dim 3 nov 2019 à 15:04
sympa!
ctncrsp le dim 3 nov 2019 à 15:24
C'est malin, j'ai peur maintenant :ouin:
car669 le dim 3 nov 2019 à 16:04
:good: merci
CL50091 le dim 3 nov 2019 à 16:44
Le stérilet de bobonne :D :D
Raminagrobis le dim 3 nov 2019 à 17:22
Tres bien ecrit ! :love:

Bon apres, ca donne envie a la lecture, au quotidien pour le commun des mortels, ca parait plus complique. C'est comment l'electronique la dedans ? Du genre capricieuse ?
carpe.diem le dim 3 nov 2019 à 17:31
Ça va encore. En théorie, aujourd'hui les problèmes sont résolu si il y en a eu. Même la suspension ABC est plutôt fiable, plus que l'airmatic.
Rsi le dim 3 nov 2019 à 17:42
Quelle ligne:love: bel article encore :good:
Rod350Z le dim 3 nov 2019 à 18:20
Sur autobahn, la plaque d'immat' permettait d'identifier le modèle à coup sûr, pratique :cool: :

fichtre le dim 3 nov 2019 à 18:35
Déjà réparé et conduit....dans les 2 cas vaut mieux un 55 AMG.:D
Le V12 est très discret surtout comparer au 63 AMG 1 ère Gen....par contre en reprise le kif pour doubler :good:
turbo1980 le dim 3 nov 2019 à 18:50
Pourquoi à la conduite ?:louche:
F7R le dim 3 nov 2019 à 18:56
Sûrement à cause du couple d'Actros ...

mais bon quitte à faire dans la démesure autant aller au bout du délire ... puis V12 quoi :cool: :D
fichtre le dim 3 nov 2019 à 19:05
Avec un 55 pied d'dans "ça passe"....pas un 65! Un client avait les 2...le 65 sortait peu souvent, il préférait rouler aussi avec le 55.
turbo1980 le dim 3 nov 2019 à 19:07
:love:
aviator56 le dim 3 nov 2019 à 19:10
Le cold start
https://youtu.be/4b6XEK-WqYI (Mercedes S65 AMG/Cold start/POV drive/Engine-Exhaust sound - YouTube)
YouTube -
-
maybachfan67 le dim 3 nov 2019 à 19:53
Citation de fichtre :
« Avec un 55 pied d'dans "ça passe"....pas un 65! Un client avait les 2...le 65 sortait peu souvent, il préférait rouler aussi avec le 55. »


@fichtre j'imagine que c'est dans le style de la vidéo où l'antipatinage clignote jusqu'à 70?
carpe.diem le dim 3 nov 2019 à 19:54
L'antipatinage clignote à 130 pied dedans.
maybachfan67 le dim 3 nov 2019 à 19:57
forcément ça fait mal :D
fichtre le dim 3 nov 2019 à 20:09
L'antipatinage sur sec au dessus de 100 sans problème c clair !
aviator56 le dim 3 nov 2019 à 20:10
Le 80 180 c'est plutot 7s que 10

La vitesse de passage a la fin des 1000m doit etre plutot proche des 250 que de 210, non ?

Le couple est de 1250Nm lorsqu'il est débridé. Un moteur de bateau
Dernière édition le 03/11/2019 à 20:15 par aviator56, édité 3 fois
F7R le dim 3 nov 2019 à 20:27
Le 1000m da en 22s à 210km/h ça colle pas ouais...
carpe.diem le dim 3 nov 2019 à 20:28
Ce sont les chiffres du moniteur il me semble ;)
Klax le dim 3 nov 2019 à 20:35
Quand le truc motrice, tu dois passer en mode hyper espace , bref je l'aime :love:
idole le dim 3 nov 2019 à 21:13
Budget global d’utilisation rédhibitoire ?
Rien qu’en pneus c’est un train tous les 5000 ?
CL50091 le dim 3 nov 2019 à 21:22
Quand même :D
air25 le dim 3 nov 2019 à 21:22
Elle en impose de derrière.
idole le dim 3 nov 2019 à 22:06
Cette caisse restera un pur fantasme
maybachfan67 le dim 3 nov 2019 à 22:13
Pour le vendeur de pneus cette voiture est un ange :D
aviator56 le dim 3 nov 2019 à 22:40

Ce sont les chiffres du moniteur il me semble


Ca fait le 0 à 200 en moins de 13s.

Ca doit claquer la bride à 250 avant les 1000m ou quasi.
tilo le lun 4 nov 2019 à 05:47
Déjà le CL600 de l'époque plafonnait à 250 avant les 1000m.
xu19tdi le lun 4 nov 2019 à 14:16
C'est clair qu'à l'époque lors de l'annonce de l'arrivée d'une 65 Amg de 612ch et 100mkgs, le réflexe premier que l'on a pour beaucoup eu était de prendre son calendrier et de vérifier si on n'était pas le 1er Avril... :D
Dernière édition le 04/11/2019 à 15:34 par xu19tdi, édité 1 fois
aviator56 le lun 4 nov 2019 à 14:21
Je me souviens d’halluciner sur la fiche technique à l'époque.

Maintenant avec les Tuners-Youtuber on trouve que ce qui fait moins de 800cv c'est devenu "banal"
usualpierrot le lun 4 nov 2019 à 15:06
J'avais conduit il y a 3 ans un SL 65 AMG Black Serie, pour ce que ca represente , j'etais toute excité en me mettant au volant. C'est violent mais finalement distille que peu d’émotion j'ai trouvé.
thamomo007 le lun 4 nov 2019 à 15:12
Ze perfs donne ca, ca colle :

aviator56 le lun 4 nov 2019 à 15:16
La version Black Série :love: J'aime assez son agressivité qui etait presque too much pour l'époque.

Dernière édition le 04/11/2019 à 15:16 par aviator56, édité 1 fois
carpe.diem le lun 4 nov 2019 à 15:17
je préfère quand meme un clk dtm :love:
aviator56 le lun 4 nov 2019 à 15:19
C'est sympa aussi, c'est quoi la diff déja par rapport à un CLK Black Série ?
Dernière édition le 04/11/2019 à 15:20 par aviator56, édité 1 fois
caraddict le lun 4 nov 2019 à 15:20
La gueule de ces trucs :love:
carpe.diem le lun 4 nov 2019 à 15:21
Le moteur!

C'est un 5.4k sur le clk dtm.

Et puis niveau trains roulants, c autre chose aussi, le bs c'est la 190 evo1, le dtm c'est la 190 evo 2 pour faire un raccourci :D
aviator56 le lun 4 nov 2019 à 15:22
D'accord, merci :good:
ctncrsp le lun 4 nov 2019 à 15:24
Elle devrait avoir un plus gros zaileron alors :arg:
caraddict le mer 4 déc 2019 à 11:54
Je voyais ça plus cher https://rmsothebys.com/en/auctions/ad19/abu-dhabi/lots/r0037-2009-mercedes-benz-sl-65-amg-black-series/832027 (RM Sotheby's - 2009 Mercedes-Benz SL 65 AMG Black Series | Abu Dhabi 2019)
Auteur : avec
 1    2   Page suivante 
Mercedes Classe SL ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
AutotitreForum AutoMercedesClasse SLMarche arrière : La Mercedes SL 65 AMG R230   »»            Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Rendez-vous en bas de la dernière page pour répondre à ce sujet.


Actualité autotitres de la semaine Land Rover Defender coronavirus Peugeot 208 Dodge Interview Koenigsegg Gemera Volvo XC40 technologie Jaguar F-Type Mercedes Classe GLA marché Renault
MarquesLand Rover Peugeot Dodge Renault Koenigsegg Volvo Jaguar Mercedes Toyota Ford BMW Mitsubishi Lexus Volkswagen Kia Fiat Hyundai Citroën
Actuellement, il y a 401 visiteurs en ligne dont 76 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2020 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales