Marche arrière: La Mercedes C36 AMG - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoMercedesClasse CMarche arrière: La Mercedes C36 AMG           Répondre    
Mercedes Classe C ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
 1 
31 messages
5774 vues
Marche arrière: La Mercedes C36 AMG
Autotitre le dim 11 mars 2018 à 14:54

Ère nouvelle
Par Arnaud A. pour Autotitre.com

Fin des années 80, la Mercedes W201 vit une fin de carrière calme, avec des ventes qui se maintiennent tant bien que mal grâce à des séries spéciales qui garantissent au futur propriétaire un équipement complet sans délier -trop- les cordons de sa bourse.

Seulement voilà, les années 90 pointent le bout de leur nez, la concurrence se prépare à sortir des voitures au design dépoussiéré, et surtout, BMW s'apprête à marquer les années 90 avec un modèle emblématique, la E36.

C'est dans cet état d'esprit que la décision est prise de changer le modèle d'entrée de gamme de la marque.

Le cahier des charges est relativement simple. L'auto doit représenter le rajeunissement de la clientèle, et moderniser une recette qui a fait littéralement exploser les ventes de Mercedes ces dernières années. Sécurité, fiabilité, confort, qualité. Le budget développement est colossal pour un modèle d'entrée de gamme, mais compréhensible pour un modèle de conquête.

Le développement était déjà bien avancé lorsque BMW sort sa E36.

Forcément, une étude concurrence a eu lieu. Et là c'est le drame. Mercedes se rend compte de la supériorité des trains roulants de la E36, du moins en terme d'efficacité. Si il se murmure que les finitions Esprit et Sport son nées de cette étude, Mercedes décide de mettre le paquet sur l'expérience de conduite "Mercedes", le confort et la sécurité. Comme un aveu de faiblesse de la part de ce géant.

Il serait plus logique d'en déduire que la marque ne pouvait pas créer un équivalent à la E36, à une époque où la fidélité clientèle était supérieure à 90%!

17 mulets parcourent plus d'un million de kilomètres pour qu'enfin notre W202 se présente au monde. Mai 1993, le line up ne vend pas du rêve, même si elle est la seule Mercedes du catalogue à n'avoir que des moteurs multi soupapes.

Elle inaugure la famille M111, des 4 cylindres sans intérêt, mais dont le temps prouvera leur incroyable robustesse.

Coté diesel, l'auto reprend le légendaire, n'ayons pas peur des mots OM601, de la Mercedes 190. Mais c'est pas ce qui nous intéresse.

L'auto reçoit également un 6 cylindres en ligne, le "280", affichant 193 chevaux. C'est déjà plus sympa, le moteur est rond, mélodieux, mais c'est pas avec ça qu'on va faire du mal à la E36.



C'est là qu'intervient une autre première. La classe C W202 sera la première AMG vendue officiellement par Mercedes.

Affalterbach respecte à la perfection les bases qui font d'une Mercedes une Mercedes, et produisent une auto particulière.

Les ingénieurs partiront d'une base de C280 qu'ils vont lourdement modifier.

Les ventes devant rester relativement confidentielles, le process de fabrication n'est pas du tout étudié, et on retrouve quasi le même principe que pour la 500E qui voyageait entre les usines Benz et Porsche.

La base est fabriquée à Brême, elle part ensuite à Affalterbach pour recevoir son moteur, sa boîte, ses freins, ainsi que les éléments de carrosserie, avant de retourner chez Mercedes pour la vérification finale et la livraison au client.

Les tests réalisés étaient ceux d'un grand constructeur.

La C36 réalisa 200000 kilomètres de tests routiers, des centaines d'heures de tests d'endurance, et même un inédit test de traction, pendant lequel l'auto roulera des jours entiers en tractant une remorque de 1500 kilos.

Mais revenons à notre bon vieux 280.

L'alésage augmente un peu, la course, considérablement. De quoi faire exploser la valeur maxi de couple, favorisée par l'architecture longue course du bloc. Si le couple atteint 270Nm d'origine, il monte ici à 385Nm!

L'ensemble bielles et pistons sont forgés, la culasse gagne des conduits agrandis, et les conduits d'admission sont réusinés à partir de ceux du 3.2 de l'époque. Bien entendu, les arbres à cames et la cartographies sont inédits.

La puissance passe grâce à cela de 193cv à 280! De swappeur fou, AMG devient motoriste de qualité.



Et là, on se dit...70Nm de plus qu'une M3, la même puissance? Ça doit marcher! Oui et non.

L'ensemble est accolé à une boîte à convertisseur à 4 rapports. Malédiction!

Une boîte issue des Mercedes V8, dont la gestion a été revue par AMG, afin de privilégier les reprises.

Et forcé de constater que ça envoie quand même un peu le pâté.

0-100 en 6.6 secondes, à peine plus de 26 secondes pour le 1000 mètres et une vitesse de pointe déjà limitée à 250 à l'époque. Soyons clair, 25 ans plus tard, ça permet encore de déposer 98% du parc automobile.

Pour transmettre les watts au sol, AMG a également retravaillé les liaisons au sol.

L'assiette est abaissée de 1 centimètre, les amortisseurs sont spécifiques, et le débattement est réduit. On retrouve des jantes de 17" avec des pneus en 245 à l'arrière, ainsi qu'un ASR revu.

Mais point d'autobloquant..

Pour ralentir la lourde petite berline, AMG a tapé dans du lourd. Freins avant de SL600, freins arrière de E420 V8, tous ventilés. Autant dire que sur ce point, on est a des années lumières de la rivale M3.

Rivale? Pas vraiment, même Mercedes n'y croyait pas!

Entendons nous bien, ils croyaient au produit, mais pas à sa capacité à mettre à mal la carrière de la M3.

Cf ce communiqué de la marque: la C36 a un positionnement spécifique et n'entre pas en concurrence avec un autre constructeur allemand

Mieux, Mercedes envoya une invitation aux dirigeants de BMW pour qu'ils viennent essayer l'auto...En Bavière.

Lorsqu'on découvre l'auto, on se dit que ça poutre. C'est discret, avec aujourd'hui un délicieux relent de rétro, mais à l'époque, AMG avait réussi à encanailler la ligne comme il se doit pour une auto de ce calibre, sans tomber dans le délire d'aujourd'hui.



On notera la superbe double sortie carrée, les jantes devenues mythiques, et le petit logo AMG sur le spoiler avant, fruit d'une longue bataille avec Mercedes.



Sur la route, si les réglages affermissent l'auto, lui permettant de ne pas prendre autant de roulis qu'une W202 normale, on est quand même dans une vraie Mercedes.

C'est à dire que l'auto est monstrueuse en ligne droite, mais dès que ça tourne, on retrouve une direction un peu collante, et un train avant un peu paresseux. Loin de la radicalité de sa rivale bavaroise.

Elle, son domaine, c'est l'autobahn, capable de filer sur la bande de gauche, imperturbable, de taper des freinages de trappeur, et de relancer comme un monstre tout de suite après.

Les lacets et les cols, elle peut y jouer, le freinage est endurant, mais entre la direction pas hyper communicative et la boîte qui ne permet pas de tout maîtriser, on se lasse vite.

Cette auto, aujourd'hui, il faut la voir comme un daily qui ne peut que prendre de la valeur. Sa rareté est indéniable, avec moins de 5000 exemplaires fabriqués, et son coté première AMG de grande série.

Sa fiabilité lui permet d'afficher des kilométrages affolants, même si il faut surveiller le faisceau moteur qui se prend des températures folles, et il faudra aussi veiller à maintenir tout le refroidissement moteur dans un état neuf. Sous peine de faire un joint de culasse.

Les pièces de carrosserie sont très chères, la consommation est élevée, et l'équipement est souvent léger.



Il faut dire qu'elle coûtait 50.000ff de plus qu'une M3, et qu'elle n'offrait quasiment aucun équipement de série.

Alors oui, je dois déjà l'avoir dit 22 fois plus haut, ce n'est pas une M3. Ça pourrait être un défaut si elle n'était pas une...Mercedes!

Une vraie, une étoile filante confortable à la finition irréprochable, à l'intérieur imputrescible, capable de traverser l’Europe sur un filet de gaz, avec 3 passagers et leurs bagages, et de terrasser les sportives contemporaines d'un appui violent sur la pédale de droite, dans un grondement de bon gros 6 cylindres, plus américain aboyant que teuton discret.

Un must have qui commence à sortir du purgatoire, et qu'il est temps d'acheter avant que la cote n'explose.



Un grand merci au garage Van Lierde chez qui vous trouverez ce superbe exemplaire en phase 2.
Dernière édition le 11/03/2018 à 19:05 par lionel, édité 1 fois
jujuleterrible le dim 11 mars 2018 à 14:59
:good: rare d'en croiser une en effet.....
Stef_ le dim 11 mars 2018 à 15:06
Bien ça !
KB993 le dim 11 mars 2018 à 15:30
A l'époque je n'aimais pas. Maintenant j'aime bien le côté old school de cette version.
Et ces Marche arrière font toujours aimer le modèle présenté :good:
carpe.diem le dim 11 mars 2018 à 16:19
Celle ci c un truc de fou a ce prix :love:

J'ai trouvé cette annonce sur AutoScout24 Mercedes-Benz C 36 AMG CLASSE (W202) full option ! - Prix: € 8.500,-
https://www.autoscout24.be/fr/offres/mercedes-benz-c-36-amg-classe-w202-full-option-essence-vert-7996715a-7bf5-1b58-e053-e350040a7758 (Mercedes-Benz C 36 AMG Occasion Essence à bruxelles de € 8.500,-)
weber-dc40 le dim 11 mars 2018 à 16:22
:oh: :love: :love:
caraddict le dim 11 mars 2018 à 17:00
Pas ce que j'achèterai mais bel hommage à un modèle un peu oublié :good:
turbo1980 le dim 11 mars 2018 à 19:09
Chouette :love:
Rod350Z le dim 11 mars 2018 à 20:16
Pas ma tasse de thé non plus, cette C36, je préfère ça comme AMG d'entrée de gamme :D :




Sinon, le récit cette genèse (de cette première AMG de série) était très instructif. :good:
turbo1980 le dim 11 mars 2018 à 20:36
Beurk 🤢
Kickback le lun 12 mars 2018 à 16:46
Très bel article comme d'hab :good:

Qui me fait encore regretter ma C43 :ouin:
thedelph le lun 12 mars 2018 à 17:10
Ce cliché de Rod montre bien toute la différence de philosophie (et d'époque...) entre une C36 discrète et classieuse ... une Mercedes, quoi ! et cette ... A45
spilner le lun 12 mars 2018 à 20:08
Ca a pas existé avec une BVA5 aussi?
carpe.diem le lun 12 mars 2018 à 20:24
Qqs centaines d'exemplaires en ph2
da_master le lun 12 mars 2018 à 20:35
super article :good:

"le petit logo AMG sur le spoiler avant, fruit d'une longue bataille avec Mercedes" > Mercedes ne voulait pas laisser la voiture être siglée AMG à l'avant ?
carpe.diem le lun 12 mars 2018 à 20:53
Mercedes voulait que ce soit avant tout une Mercedes, AMG voulait déjà plus de visibilité.
Turbo1980 le lun 12 mars 2018 à 22:06
:good:
Kickback le lun 12 mars 2018 à 22:08
Y a beaucoup dan’ees D’écart avant que benz autorise AMG à mettre un 4.3L V8 dans une classe C ?
Rod350Z le lun 12 mars 2018 à 22:45
Ma première E36 (Ofenwerk Nuremberg, le 12/03/2018): non accessible, local malheureusement fermé. :/

samolo le lun 12 mars 2018 à 23:54
https://suchen.mobile.de/fahrzeuge/details.html?id=258573106&utm_source=sharedAd&utm_medium=android

I found this offer at mobile.de:

Mercedes-Benz E 36 AMG ° orig. 58 TKM ° Erstlack ° Makellos!
First Registration: 07/1995
Mileage: 58,458 km
Fuel: Petrol
Power: 200 kW (272 PS)

Price: €65,500
samolo le lun 12 mars 2018 à 23:55
Pas donné, objectivement je ne trouve pas ça très beau, surtout à ce prix..
caiada le mar 13 mars 2018 à 00:26
faut etre tarré de payer une tell somme pour un truc pareille.

20 a 25000 encore...
Rod350Z le mar 13 mars 2018 à 08:11
Déjà quand je suis arrivé fin 2007, les anciennes teutonnes (en bon état) étaient bien plus chères qu'en France et cela ne s'est pas arrangé.

Il y a peu, ce vendeur monopolisait la moitié des 928 GTS d'Allemagne: il faisait un peu les prix qu'il voulait car le fan était sûr d'y trouver son bonheur, et il en a vendu les 3/4, car hier, je n'ai plus vu cette impressionnante rangée de 928 mais juste 2 ou 3.
carpe.diem le jeu 26 juil 2018 à 07:30
https://www.2ememain.be/autos/mercedes-benz/classe-c/mercedes-benz-c-36-amg-3-6i-441389500.html/?utm_source=leparking&utm_medium=cpc_aggregator&utm_campaign=cars_BEFR (Mercedes-benz, c 36 amg, 3.6i 24v berline - A vendre | 2ememain.be)

Une ULTRA rare C36 bva5! :oh: :love:
spilner le jeu 26 juil 2018 à 12:27
Ca a existé sur commande spéciale avec une BVM de 280?
Zorgus le jeu 26 juil 2018 à 13:07
ça doit sacrément améliorer les choses cette boite !!
waloof le jeu 26 juil 2018 à 13:13
C est pas une BVM.
carpe.diem le jeu 26 juil 2018 à 13:16
Spilner> j'en ai vu, mais aucune idée de la provenance
caraddict le jeu 26 juil 2018 à 14:07
Swap ?
Spoonr le jeu 26 juil 2018 à 14:55
Le prix n'est pas déconnant non ?!
carpe.diem le jeu 26 juil 2018 à 15:09
C le prix d'une c43. Ds 10 ou 15 ans l'histoire se souviendra peut etre qu'en bva5 ph2 c une pure rareté.
Auteur : avec
 1 
Mercedes Classe C ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
AutotitreForum AutoMercedesClasse CMarche arrière: La Mercedes C36 AMG             Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoDS Hyundai i30 Bentley Audi BMW Série 4 Volkswagen Golf Alfa Romeo Volkswagen ID.3 Mercedes EQA BMW Série 1 pollution Toyota Corolla Puritalia
MarquesDS Hyundai Bentley Audi BMW Volkswagen Alfa Romeo Mercedes Toyota Puritalia Porsche Ford Mazda Peugeot Polestar Renault MG Volvo
Actuellement, il y a 495 visiteurs en ligne dont 40 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2020 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales