Marche arrière : La Mercedes 190 2.3-16 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoMercedes190Marche arrière : La Mercedes 190 2.3-16           Répondre    
Mercedes 190 ›   Actualité  Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
 1 
15 messages
3472 vues
Marche arrière : La Mercedes 190 2.3-16
Autotitre Le dim 21 oct 2018 12h53

Première de cordée.
Par Arnaud A. pour Autotitre.com

Fin des années 70, Mercedes travaille d'arrache pied à la conception d'une voiture capable de rajeunir un peu sa clientèle, et surtout capable de faire rentrer l'argent à la pelle en faisant tomber le prix d'appel.

Elle reprendra bon nombres des éléments techniques et de carrosserie des prototypes AUTO 2000, qui étaient des voitures conçues pour être le plus efficient possible sur les autoroutes et routes à plusieurs voies conçues à l'époque.

Pour l'anecdote, ces voitures visant l'efficience optimale disposaient de trois moteurs différents. Un V8 3.8 à désactivation des cylindres, un 8 cylindres en ligne turbo diesel de 3.3l de cylindrée, et un moteur à turbine à gaz. Nous sommes à l'aube des années 80...

Mercedes pas chère, mais Mercedes quand même. La conception se concentre sur l’aérodynamisme, permettant à la voiture d'afficher un cx "impressionnant" de 0.32 et donc d'afficher une belle efficience, sans oublier la sécurité. ABS et airbags en option, structure déformante, rien n'est oublié.

Sortie en 1982, elle connaîtra un succès immédiat, contrairement à la W124, malgré un prix tout de même élevé.

À sa sortie, on trouve deux moteurs essence, un 2.0 à carburateur, de 90 chevaux, et un moderne 2.0 à injection de 122 chevaux.

Notons qu'elle est l'une des rares Mercedes à avoir son frein à main entre les sièges.

Avec sa 190, Mercedes sait qu'il a une carte à jouer. Depuis 1955 et l'accident du mans, le constructeur ne communique plus vraiment sur le sport et la compétition, la 190 sera celle qui remettra Mercedes sur les rails de la recherche de sensations.

Dès la conception de l'auto, une version sportive est prévue, et il ne faudra pas attendre longtemps avant de voir celle qui relancera Mercedes à l'assaut des circuits.

Bon, il faudra attendre 1992 pour que la 190 gagne quelque chose, mais c'est une autre histoire.

Revenons à nos moutons. 1983, Francfort, la baby Benz se dévergonde et s'affiche avec un kit carrosserie qui sera jugé exubérant à l'époque. Mercedes promet des nouvelles sensations aux habituées de la marque, et ça commence au niveau visuel.



Les lignes carrées et massives sont soulignées par un aileron, des extensions de pare choc à l'avant et à l'arrière, des élargisseurs d'ailes, des jupes, et de jolies jantes en alliage, de 15". Mieux, les éléments sont tous issus de la soufflerie maison, une coquetterie encore rare à l'époque, permettant au cx de ne pas bouger, et au Scx d'être excellent, avec 0.61. Une référence à l'époque.



L'habitacle reste austère, mais l'équipement est complet. On pourra pester sur le volant de camion, pouvant servir de cerceau à un enfant de 10 ans, et peu pratique avec ses 4 branches, mais aujourd'hui, cela fait tellement partie du décorum qu'il serait dommage de le remplacer. Les sièges sont exceptionnels de confort et de maintien, ils sont badgés Recaro. De série, ils sont mi cuir mi tissus, avec un damier noir et gris du plus bel effet. Levier de vitesse bien entendu en cuir, mais surtout, une batterie de manomètres au pied de la console centrale. Voltmètre, chronomètre (!) et température d'huile (!!). C'est exquis, et tellement décalé dans cet univers codifié depuis des décennies.



On a le flacon. Pour l'ivresse, Mercedes fait appel a une solution pour le moins surprenante. Le constructeur n'est pas tombé dans ses travers, c'est à dire coller de la cylindrée et des cylindres dans la baby benz. Non, ici, on est allé frapper à la porte de Cosworth, pour répondre aux exigences du moment. Le spécialiste anglais alors au firmament pour ses préparations reconnues aura du pain sur la planche pour donner du caractère au placide 2.3 de la W124 230E.

Le bloc fonte reçoit une culasse à flux transversal, en alu, avec des conduits d'admission et d'échappement lourdement retravaillés.



Les arbres à cames en tête sont entraînés par chaîne, comme d'habitude, mais sont bien plus pointus qu'à l'origine.

Le rapport volumétrique est modifié et une injection KE-Jetronic fait son apparition.

Le résultat? Une pompe à feu de 185 chevaux à 6200 tours, et 235Nm à 4500 tours.

Mieux, Mercedes n'y a pas collé une bva comme à son habitude, mais est allé chez Getrag faire ses courses, pour y coller ce qui se faisait de mieux à l'époque, avec une unité à 5 rapports à grille inversée. Il m'en reste un peu, je vous le mets quand même? Alors j'ajoute un autobloquant mécanique taré à 32%.

Les chiffres sont là, avec un 0-100 en 7.5 secondes, et un 1000 mètres en 28.8 secondes. La vitesse de pointe, elle, dépasse les 230km/h.

Ces chiffres sont excellents, mais l'auto a vite été dépassée par la concurrence de ce coté là.

Et franchement, on s'en bat les steaks.

La manière dont est délivrée la puissance est optimale, la commande de boîte devient un régal quand on comprend son fonctionnement, et les trains roulants sont fous. Des superlatifs? Sans doute, mais rappelons qu'on est en présence d'une 190 dont la conception à plus de 30 ans, et pesant plus de 1300 kilos.

Les liaisons au sol, parlons en.

Pseudo McPherson à l'avant, train arrière à 5 bras, assiette abaissée de 1.5cm, amortisseurs spécifiques, grosse barre anti roulis, et quatres disques ventilés de bon diamètre. Fin du fin, un correcteur d'assiette hydraulique limitant plongée roulis et cabrage. Seule la direction et son boitier à billes font un peu tâche avec un flou artistique au point milieu.

Les premiers tours de roues ne laissent d'ailleurs pas entrevoir le plein potentiel de l'auto. Le moteur tracte bien à bas régime, mais semble creux, et il l'est d'ailleurs. La commande de boîte est rétive à froid, et la direction un peu collante. Merde, on s'est trompé de caisse ou pas?

Il se produit un miracle au bout de quelques kilomètres, l'huile de boîte est chaude, l'eau et l'huile affichent la température et donnent le feu vert pour entrer dans la quatrième dimension. Celle d'une Mercedes de sport. 5e-3e pied dedans. Le changement de rapport est éclair, le moteur explose passé 4000 tours pour aller chercher la zone rouge haut perchée, dans une sonorité clairement typé 4 cylindres pointus, avec la cylindrée en plus pour donner du coffre. C'est fabuleux.

Mieux. Si les concurrentes affichent vite des performances supérieurs à celles de la 190, la Mercedes ne se désunit jamais. Efficace et endurante, elle peut très bien subir des trackdays sans jamais faiblir. On est encore en présence d'une Mercedes testée sur des centaines de milliers de kilomètres, et cela se sent à l'usage.

On comprend mieux pourquoi et comment l'auto a pu battre ses 9 records d'endurance et de vitesse à sa sortie.

Aujourd'hui, faire le choix d'une 190, c'est accepter les railleries. C'est aussi accepter de dépenser beaucoup d'argent. Si on les donnait à la fin des années 90, début 2000, aujourd'hui le phénomène youngtimer les a fait exploser. En trouver une à bas prix est toujours possible, mais il faudra alors se farcir une restauration coûteuse.

Les éléments de carrosserie coûtent une blinde, et le correcteur d'assiette vous fera saigner du portefeuille.

Sa robustesse mécanique a pu en emmener plus d'une en fin de vie, sans que jamais elle meure, si vous tombez à ce moment là, à vous les soins palliatifs.

Avec un avenir assuré en collection, au final il n'est pas stupide d'opter pour un modèle restauré et affiché autour des 20-25000€.

Pour rouler dans ce qui peut être un daily 30 ans après, et un outil de trackdays le week end, sans dévaluer. La quadrature du cercle?



Merci au garage Dutry, chez qui vous trouverez cette 190 entièrement restaurée au juste prix.
Dernière édition le 21/10/2018 à 12:55 par Autotitre, édité 2 fois
F7R Le dim 21 oct 2018 13h34
Y a une grosse différence avec les 2.5 :?:
carpe.diem Le dim 21 oct 2018 14h34
Le 2'5 est un poil moins creux.
maxz318is Le dim 21 oct 2018 14h38
Autobloc à 32% :love:
mixomatos Le dim 21 oct 2018 14h44
une des premieres bases pour aller affronter serieusement le DTM naissant ...
carpe.diem Le dim 21 oct 2018 15h20
Et un echec cuisant :D

Jusqu'à 14 voitures engagees sans victoire :D
Rod350Z Le dim 21 oct 2018 16h08
C'était toujours sympa de les croiser :love: :




christophe_aut Le dim 21 oct 2018 16h11
Ah la Evo 2, si j'avais su...
Rod350Z Le dim 21 oct 2018 16h16
Cédée par le CP Nuremberg contre 49.190€, à l'époque de la photo (le 23/02/2010).
Dernière édition le 21/10/2018 à 16:20 par Rod350Z, édité 1 fois
Turbo1980 Le dim 21 oct 2018 21h45
Un échec cuisant contre les m3 e30 :love: :D

Bel article en tout cas.
I'll-be-back Le dim 21 oct 2018 23h12
Les comparos d'époque l'opposant à la M3 et à la Sierra RS Cosworth étaient savoureux…
En fait, la 2.3/16 marchait aussi bien qu'une...325 iS...:) :D

https://www.autotitre.com/forum/Discussions-generales/Archives-essais-d-epoques-anciennes-L-Archiviste-Le-post-...-62028p29.htm (Archives, essais d'époques, anciennes [L'Archiviste, Le post ... Votez nombreux !!] - Page 29 - Auto titre)
Dernière édition le 21/10/2018 à 23:28 par I'll-be-back, édité 1 fois
car669 Le lun 22 oct 2018 07h40
:good: merci article sympa :)
Kickback Le lun 22 oct 2018 10h53
Sympa à lire :good:
spilner Le lun 22 oct 2018 11h22
@tomawokk :D
Caterham_7 Le lun 22 oct 2018 11h40
:D :!:
Recherche de : Auteur : Avec :
 1 
Mercedes 190 ›   Actualité  Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
AutotitreForum AutoMercedes190Marche arrière : La Mercedes 190 2.3-16             Répondre    
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoJeux Vidéo, pneu, Aston Martin, Mercedes Classe SL, Mazda 3, Piech Automotive, électrique, Mazda, Renault Zoe, BMW Série 1, Mercedes Classe CLA, McLaren 600LT, Mercedes Classe SLC
MarquesAston Martin, Mercedes, Mazda, Renault, BMW, McLaren, Citroën, Kia, Seat, Alfa Romeo, Subaru, Ford, Peugeot, Lamborghini, Honda, Audi, Ferrari, Toyota
Actuellement, il y a 239 visiteurs en ligne dont 9 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2019 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales