Marche arrière : La Mazda 3 MPS - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoMazda3Marche arrière : La Mazda 3 MPS   »   »»            Répondre    
Mazda 3 ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
 1    2    3   Page suivante 
109 messages
7080 vues
Marche arrière : La Mazda 3 MPS
Autotitre le dim 16 avril 2017 à 12:38

Cheval de trois.
Par Arnaud A. pour Autotitre.com

Mazda, en voilà un constructeur intéressant. Derrière son air de ne pas y toucher, se cache un constructeur qui arrive toujours à insuffler de la passion dans des véhicules souvent austère, destinés au marché mondial, et donc, à défaut plaire à tous, ne choquant personne.

L'histoire de Mazda commence en 1920, Juhiro Matsuda fonde l'entreprise Toyo Cork Kogyo, une fabrique de...Bouchons de liège! A l'époque, l'industrie vinicole nippone est en pleine expansion.

Il faudra attendre 1931, pour que l'entreprise sorte une première voiture à 3 roues, la Mazda-Go.

En 1934, Toyo Kogyo devient Mazda, en l'honneur de la divinité perse Ahura Mazdâ.

Il faudra attendre 1960 et le fameux People's car plan, un grand programme d'Etat encourageant les constructeurs automobiles à produire de petites voitures, pour que Mazda lance sa première voiture de tourisme, la R360.

Depuis, Mazda cultive sa différence, notamment par le biais du Wankel, le fameux moteur rotatif (voir Marche arrière sur la Mazda RX-8) ainsi que par de petits modèles sportifs relativement abordables, dont la MX-5 est le fer de lance.

Avec son air de premier de classe discret et bien élevé, et sa relative faiblesse sur le marché mondial, Mazda peut se targuer d'être le seul constructeur japonais à avoir gagné les 24H du Mans, le premier constructeur japonais à obtenir le label ISO 9001, plus haut standard possible.

Mais tout n'est pas rose. Les années 90 et l'alliance avec Ford vont coûter cher à Mazda, tant en terme d'argent, que d'image et de développement. Ford va mal et entraîne Mazda avec lui.

En 2002, Mazda se réveille, le concept Zoom zoom, incarnant "l'essence et l'esprit de la marque pour le 3e millénaire".

2005. L'insolence est de retour, et est justifiée. Les designer ont retrouvé les bons crayons, et les ingénieurs se sont lâchés. RX-8, MX-5, et maintenant, une Mazda 6 MPS!

Mazda Performance Series. Sans doute un reste de l'alliance avec Ford, qui aime les appellations fumeuses.

Sur une plate forme de Mondeo, Mazda a greffé un gros 4 cylindres de 2.3, turbo, affichant 260cv. Non seulement Mazda se lâche, mais il vient directement chasser sur les plates bandes de Subaru et Mitsubishi, les références de la berline musclée 4 cylindres.

Ce qui nous amène -enfin- à notre Mazda 3.

Présentée en 2003, elle succède à la Mazda 323.

Le dessin est consensuel, les moteurs du lancement sont anémiques, et elle est basée sur la plate forme C1 du groupe Ford, servant à assembler les C-Max et Volvo S40.

Novembre 2006. La sage Mazda 3 devient la compacte sportive traction la plus puissante du monde, comme ça, sans crier gare.

Le défi est pourtant corsé, la concurrence est rude. Focus ST 225, Mégane RS, Golf GTI, Astra GTC, Leon Cupra, toutes ont des qualités connues et reconnues.

Et la 3 ne pouvait pas vraiment compter sur son look tapageur pour calmer les ardeurs des concurrentes. A peine remarque-t-on le bouclier proéminent avant, le bouclier arrière légèrement modifié, ou encore les jantes de 18". Même l'échappement reste discret avec une seule sortie, chromée.



A l'intérieur, c'est pareil. On a bien droit a de superbes sièges baquets, au maintien parfait, ou à un pédalier alu. Pour tout le reste, vous êtes à bord d'une banale Mazda 3, certes parfaitement équipée, comme souvent chez les japonais.



Ce qu'elle a à faire valoir se trouve sous le capot. Les ingénieurs ont repris une recette des années 80. Celle là même qui a fait des GTI, des GTI.

Prendre le moteur de la gamme supérieure pour le mettre dans la gamme inférieure. Le 2.3 turbo de 260cv.

Une usine à feu, affichant un couple de 380NM à 3000 tours, et 260cv à 5500 tours.



La passion de l'ingénierie du constructeur se retrouve dans les caractéristiques de ce bloc. Injection directe DISI, turbo soufflant à 1.07 bars, échangeur air/air, et culasse spécifique coulée selon un brevet Mazda.

La boite de vitesse à 6 rapports est parfaitement étagée, et permet des reprises fulgurantes, laissant derrière plus ou moins tout ce qui roule dans la catégorie.

Le 0-100 est abattu en 6 secondes, la barre des 1000m est passée en 26 secondes, et la vitesse de pointe est limitée à 250 km/h.

Et tout ça sur les seules roues avant. Elle ne reprend pas les 4 roues motrices de la Mazda 6 MPS, mais elle compense ce manque par l'adjonction d'un différentiel autobloquant taré à 33%.

Le travail ne s'est pas arrêté la. McPherson avec grosse barre anti roulis à l'avant, essieu arrière multibras également avec grosse barre anti roulis. Du classique. La suspension est plus ferme de 50% à l'avant et de 30% à l'arrière par rapport aux Mazda 3 de monsieur tout le monde. La caisse est renforcée, et l'ensemble présente une résistance au roulis améliorée de 60%.

La plate forme de Focus n'aidant pas, tout cet attirail fait dépasser la tonne 4 à la Mazda 3 MPS. A ce point là, Mazda aurait pu ajouter quelques grammes en mettant de vrais freins en lieu et place des des étriers flottants monopiston à l'avant...

Et pourtant, malgré le poids élevé, la voiture se montre diablement efficace.

Démarrage. Le moteur gronde. Ce n'est pas forcément très expressif, ni très mélodieux, mais c'est assez évocateur. Il se passe quelque chose sous le capot, et ça n'augure pas la paresse.

On laisse chauffer le bouilleur, de quoi se rendre compte que la boîte est sèche, mais précise. Et aux débattements courts. La suspension, bien que raffermie, semble conciliante.

Moteur chaud, on écrase la pédale de droite. Coup de tonnerre, le gros 2.3 se réveille et gronde, l'aiguille du tachymètre s'affole. La sage Mazda 3 se transforme en mini dragster. Les premiers virages arrivent, le freinage manque clairement de mordant, mais semble constant. L'arrière enroule sagement, mais le gros point positif, c'est l'autobloquant. Malgré le gros couple et la puissance, il est possible d'accélérer fort et tôt, l'arrière restant toujours sagement...derrière. Aussi, elle sait rester digne sur ses appuis.

Notons que l'Esp est totalement déconnectable.

Si on est pas au niveau d'efficacité d'une Mégane RS, notamment à cause d'un roulis pas très bien maîtrisé, mais sans que cela soit vraiment gênant, Mazda signe ici un coup de maître pour son arrivée dans cette catégorie très disputée.

Si l'auto n'est pas une pistarde pure et dure, sa puissance, son compromis confort/efficacité, son dynamisme, et surtout, son autobloquant, en font une super compacte sportive, dont la discrétion extérieure vous fera presque passer inaperçu. Jusqu'à ce que vous ouvriez les gazs en grand.

Au quotidien, elle est quasi parfaite, d'autant plus qu'aujourd'hui, on trouve des Mazda 3 MPS autour de 10000€, et qu'elles sont généralement entre de bonnes mains. La fiabilité semble exemplaire, et si l'intérieur n'affiche pas des plastiques haut de gamme, l'ensemble vieillit comme dans une japonaise, sans prendre de ride.

La consommation sera sans doute le coût quotidien le plus élevé, avec les pneumatiques, d'une taille relativement peu répandue, 215/45/18.

Mais c'est certain, cet argent dépensé est correctement dépensé.

Mazda intègre le club très fermé des meilleures super GTI, avec un moteur capable de faire filer l'engin dès le bas du compte tours, sans forcer, grâce à ses 380Nm, mais aussi de laisser derrière elle tout ce qui roule dans un grondement rageur, et en changeant de registre au fur et à mesure de la montée en régime. La linéarité, elle ne connaît pas!


aviator56 le dim 16 avril 2017 à 13:23
:good:

En effet, la conso semble assez elevée
Mazda323turbo le dim 16 avril 2017 à 13:24
J'ajouterai qu'en rouge, elle fait bien plus sportive que le noir même si elle reste tout de même discrète. Le rouge fait ressortir les formes!
Il y a en effet une seule sortie d'échappement mais le diamètre est assez conséquent!
Niveau sonorité, je la trouve trop discrète à l'accélération, on entend bien le bruit d'admission mais si ça pouvait être moins insonorisé, ça serait top!
Je rajouterai que quand tu ouvres en grand, tu as intérêt à tenir le volant car c'est elle qui te mène! Surtout si tu fais ça sur des routes de campagne bien défoncées, là tu comprends vite fait que c'est elle qui te mène!
C'est une caisse non aseptisée avec laquelle tu sais ce que veux dire "coup de pied au cul"!

Pour la conso, c'est pas énorme pour 260ch, faut compter en moyenne 10.5L (conso réelle et non de l'ODB qui est par défaut très optimiste sur la conso!) tout en se faisant plaisir!
Si tu fais du 130 réel GPS (le compteur est optimiste, ça donne quasi du 140), faut compter une conso autour de 8.5l!
Je ne ne suis jamais descendu au dessous de 8.12l/100 avec cette voiture mais le problème c'est qu'on a souvent envie d'appuyer tellement elle catapulte quelque soit le rapport engagé! Par contre à éviter d'appuyer à fond sous les 3000 tours en 4ème/5ème/6ème, car apparemment les bielles n'aiment pas, elles ne sont pas forgées!

Les pneumatiques ont une dimension peu commune (215/45 R18 93 Y XL), faut compter 130 - 150€ le pneu (BRIDGESTONE POTENZA RE050 ASYMMETRIC).
La voiture est fiable donc son coût d'utilisation est peu élevé pour une compacte sportive!
Dernière édition le 16/04/2017 à 13:41 par Mazda323turbo, édité 3 fois
caraddict le dim 16 avril 2017 à 13:33
Chouette article, dommage que la 3 actuelle n'ait pas droit au label MPS :/
Turbo1980 le dim 16 avril 2017 à 15:20
J aime bien cette caisse méconnue :)

Le modèle est rare mais elle a son cercle d amateurs, la cote reste stable,
weber-dc40 le dim 16 avril 2017 à 15:23
Le style a peu vieilli, elle était bien équipée, 5 portes, un moteur de feu et fiable. C'est sûr que ça fait plus envie qu'une megane 2. :D

Ca finira comme la 323 gtr ou la sunny, au même prix dans 10 ans. :ouin:
Turbo1980 le dim 16 avril 2017 à 15:24
Voila.
Spoonr le dim 16 avril 2017 à 15:43
Le restylage a comblé la manque de sportivité sur le design de la caisse,la 1er phase passe vraiment inaperçu par rapport aux autres motorisation,dommage
thomas02 le dim 16 avril 2017 à 19:16
J'ai adoré cette auto
Docteur Jekyl et mister Hyde !!
Je pense que si j'en avais repris une je l'aurais passée à 320ch c'est plus que simple.
Fred le dim 16 avril 2017 à 19:34
Tiens je reconnais cette caisse....:D Elle était quasi neuve là. Je l'avais achetée pour me débarasser de la Focus ST avec laquelle j'avais eu plein de souci.

J'ai signé la caisse un samedi matin de septembre chez le concessionaire (4 mois d'attente) et un abruti alcolisé m'est rentré dedans le soir-même détruisant la Focus. J'ai donc roulé en Mazda 626 bleu, intérieur beige avec faux bois et faux chrome en attendant la belle. Quand elle est arrivée, j'avais donc mérité mon attente :D

Alors, je l'ai eu 90'000 km et sur ces 90'000 km, j'ai eu :
- remplacement support moteur (rappel)
- amortisseur arrière gauche qui fuyait vers 70'000 km il me semble (pris en charge totalement par Mazda sans aucune discussion, y compris le droit pour ne pas avoir de différence d'usure)
- les fluides

L'assemblage intérieur est composé de plastiques durs mais très bien assemblés. La peinture extérieure est du merde comme sur toutes les voitures actuelles de moyenne gamme (Mazda a été un des premiers à utiliser des peintures "écologiques"). La moquette aussi est de merde. Mais avec des tapis, pas de soucis.

Elle n'a jamais consommée d'huile, c'est une chaine à remplacer à 240'000 km et lors de la revente mon concessionaire m'a dit : faudra peut-être que je change les plaquettes à l'avant et recitifie éventuellement les disques, mais c'est même pas sûr. Conso essence 10.5 litres sans faire attention.

Cette caisse était d'une polyvalence incroyable toute en offrant d'excellentes sensations
Turbo1980 le dim 16 avril 2017 à 19:36
:good:
polytan le dim 16 avril 2017 à 19:39
Vivement une marche arrière sur la Volvo 480 turbo !
thomas02 le dim 16 avril 2017 à 19:42
J'avais eu un échappement pris en charge par Mazda a 56 000km il était fissuré !
Fissure détectée 2 mois après la garantie.
F7R le dim 16 avril 2017 à 20:51
Parait que la phase 2 est moins performante... c'est vrai :?:
thomas02 le dim 16 avril 2017 à 20:52
Oui elle est plus lourde !
greg.4551 le dim 16 avril 2017 à 20:54
ça fait plus envie qu'une mégane 2 ? Faut pas deconner non plus, je vois pas ce qu'elle apporte de plus.
Turbo1980 le dim 16 avril 2017 à 20:54
C plus joli déjà. Et le moteur à l air plus sensationnel.
Xxxthedevilxxx le dim 16 avril 2017 à 20:57
Greg> que ce soit 1000x moins volé est un argument imparable :(
thomas02 le dim 16 avril 2017 à 20:57
Pour avoir hésiter quand j'ai acheté la mps, j'ai clairement pris la Mazda !
L'intérieur de la Megane est degueulasse, l'extérieur bof et le moteur de la mps est bien plus sympa !
Et puis l'autobloquant est un vrai plus.
F7R le dim 16 avril 2017 à 20:59
Faut voir de quelle Megane on parle,

Une R26 par exemple y a moyen de réfléchir à deux fois :idee:
greg.4551 le dim 16 avril 2017 à 21:05
C'est plus joli.:oh: :ouin:
Fred le dim 16 avril 2017 à 21:07
Citation de F7R :
« Parait que la phase 2 est moins performante... c'est vrai :?: »


@F7R

Alors pour répondre voici la remplaçante de la voiture présentée :D Je l'ai eue pendant près de 80'000 km -> j'ai changé les fluides et pneus, ça s'arrête là.

Le moteur était un peu moins on-off, la voiture était plus agréable à mener, plus confortable, elle avait enfin des roues de la bonne dimension (225/40 R18), elle était très très bien équipée (le nombre de trucs en série qui n'étaient même pas dispo en option chez la concurrence)....

En fait la génération 2 était une amélioration sur plein d'éléments de la génération 1, pas une révolution. Et puis, elle avait un peu le look de Goldorak qui tranchait avec la discretion de la première génération.
Turbo1980 le dim 16 avril 2017 à 21:12
Greg> le cul de fiacre de megane 2 faut aimer.
greg.4551 le dim 16 avril 2017 à 21:14
oui c'est sur. :D
julien20vt le dim 16 avril 2017 à 21:15
@Xxxthedevilxxx

Marrant que tu sortes l'argument du vol en faveur de la mazda... C'est un des éléments qui m'a fait la choisir à l'époque face à la megane rs.
Évidemment les statistiques sont parfois trompeuses, j'ai été carjacké au bout de 3 semaines....

Cela dit c'est une caisse extra, parfois j'ai vraiment envie d'en reprendre une !
carpe.diem le dim 16 avril 2017 à 21:27
La Mazda coûtait 27k bien équipée. La quasi totalité de la concurrence dépassait les 30k avec le meme équipement, quasiment 40k pour une 130i aux perfs similaire, mais qui offrait autre chose, je suis d'accord.
F7R le dim 16 avril 2017 à 21:33
Citation de Fred :
«
Citation de F7R :
« Parait que la phase 2 est moins performante... c'est vrai :?: »


@F7R

Alors pour répondre voici la remplaçante de la voiture présentée :D Je l'ai eue pendant près de 80'000 km -> j'ai changé les fluides et pneus, ça s'arrête là.

Le moteur était un peu moins on-off, la voiture était plus agréable à mener, plus confortable, elle avait enfin des roues de la bonne dimension (225/40 R18), elle était très très bien équipée (le nombre de trucs en série qui n'étaient même pas dispo en option chez la concurrence)....

En fait la génération 2 était une amélioration sur plein d'éléments de la génération 1, pas une révolution. Et puis, elle avait un peu le look de Goldorak qui tranchait avec la discretion de la première génération. »


@Fred

Mais du coup t'as préféré laquelle :?: :D
madmax44 le dim 16 avril 2017 à 21:54
Citation de thomas02 :
« le moteur de la mps est bien plus sympa !
Et puis l'autobloquant est un vrai plus. »


à condition de résumer le bien plus sympa aux watts et Nm supplémentaires du fait de la cylindrée parce que niveau caractère, c'est kifkif.
pour l'autobloquant ça se discute vu les remontées de couple dans la Mazda. Un vrai châssis Sport est déjà loin d'être ridicule et face à un pack C-diff, y a même pas photo.
Xxxthedevilxxx le dim 16 avril 2017 à 21:57
julien20vt> c'est vrai cette histoire et c'est bien moche :bad:
julien20vt le dim 16 avril 2017 à 22:24
C'est surtout que ça laisse un goût d'inachevé lié au fait que la séparation n'ait pas été voulue :D
Fred le dim 16 avril 2017 à 22:56
Alors pour la préférence, la 2ème ! C'est fout qu'en j'y repense, la direction, la commande de boite :love: , la châssis....C'était ferme, précis... une merveille. ça passait plus fort dans les virage que la 1ère génération. Comme je l'ai dit plus haut, c'était comme la 1ère génération mais sur chaque point il y avait de l'amélioration.

Bon son look m'a vallu quelques remarques, du style : Fred, il a une voiture de d'jeuns :D
F7R le dim 16 avril 2017 à 23:02
ok :good: ;)

et alors par rapport à la Leon :?: :D
Fred le dim 16 avril 2017 à 23:47
Citation de F7R :
« ok :good: ;)

et alors par rapport à la Leon :?: :D »


@F7R Tu cherches :D .... Alors, j'ai dit plus haut que la génération 2 de la Mazda était en fait une génération 1 améliorée sur tous les plans. Entre la Mazda MPS II et la Léon, c'est comme s'il y avait 2 ou 3 générations d'écart....La Mazda en ce qui concerne la conduite, c'était un peu "à l'ancienne". (boite, direction fermes, blocage du diff' qui te faisait muscler les bras, chassis assez joueur encore etc...)

La Leon, ça passe bcp plus fort partout, aucune sensation de on-off au niveau turbo, et c'est une première pour moi, un moteur turbo qui ne s'essoufle quasi pas avant la zone rouge. C'est ulta-efficace, ça pardonne bcp, le blocage du diff' ne se ressent quasi pas dans le volant (tu sens juste la voiture "tirer" vers l'intérieur), la DSG c'est aussi une première pour moi..... C'est aussi polyvalent que la Mazda (5 portes, grand coffre...), même plus ployvalent les suspensions pilotées permettant de garder un confort étonnant, mais alors en attaque, pour aller chercher les limites, faut avoir envie de se faire peur.
F7R le dim 16 avril 2017 à 23:53
et du coup tu préfères laquelle :?:

je cherche :D
MadMax le lun 17 avril 2017 à 19:59
article sympa, et super caisse! :good:
EenSayn le mar 18 avril 2017 à 09:12
Ah, super!!!

J'étais monté dans celle de mon ancien batteur, elle était trafiquée à mort, le surnom de dragster n'était pas galvaudé! Je ne sais pas dire combien elle affichait à la fin, mais les roues avants étaient bien dépassées, pour le coup! :oh: :D
remwar le mar 18 avril 2017 à 12:31
Sacrée voiture que j'ai possédé en ''true red'' pendant 4 ans ! Préparé en stage 2 (CAI injen, testpipe, ligne corksport 3 pouces, dump valve turbosmart, échangeur gros volume et reprog) elle envoyé du lourd, avec un couple de camion dans un bruit qui n'avait plus rien de discret ! Très fiable, pas trop couteuse, à part la consommation qui s'envoilait vite, dure de faire moins de 10l en conduite coule et facile d'atteindre les 15l en tapant dedans.
Comportement sans histoire, très rassurant, motricité très précaire, voir impossible sur les 2 premiers rapports, ça cire dans tout les sens ! C'est du brutal ! Quasiment aucune sportive de l'époque ne passait devant (MRS3, focus st, golf gti loin derrière et égalait sans soucis, golf R tfsi, leon cupra, sub sti..)
Beaucoup de points positif pour cette sportive. Les seules points négatif pour laquelle je l'ai revendu sont la conso même en mode tranquille, env 450km en conduisant coule (mais elle n'était plus stock), le bruit avec la ligne devenant vite lassant avec un bébé à bord et la suspension pas très conciliante en ville. Le moteur est aussi un peu rugueux en conduite paisible, pas très souple et incite à l'arsouille, là ou il se sent le mieux ! Il donne tout à moyen régime mais s'essoufle un peu en haut. Il est un peu ''on-off'' à l'ancienne.
Aujourd'hui la voiture roule toujours très bien (c'est un ami qui l'a) et j'ai eu le plaisir de la reconduire ce weekend et même de faire différent teste entre ami (focus rs 2017, sub wrx prépa et civic type r 2016 stage 2), Elle tient sans souci la sub et focus rs (qui d'ailleurs ne fait pas 350ch après passage au banc mais 317!). par contre la civic en stage 2 (385ch,530 nm) est un vrai dragster qui laisse toutes ces voitures sur place, tant en accélération quand tenue de route ! C'est dingue comment les voitures évoluent !
Dernière édition le 18/04/2017 à 12:42 par remwar, édité 3 fois
weber-dc40 le mar 18 avril 2017 à 12:56
Du coup dommage de l'avoir gonflée si elle avait perdu sa polyvalence. :/
mazda323turbo le mar 18 avril 2017 à 13:20
Faut savoir que les 3 premiers rapports (La 3ème c'est léger) sont d'origine bridés en couple!
Déjà une 3 MPS, c'est brutal d'origine, j'ose pas imaginer en stage 2! :oh:

Sinon en rouge c'est plus sympa!:)






D'ailleurs elle vire vers le orange suivant la luminosité:
SuperZank le mar 18 avril 2017 à 14:17
à l'orange, ça passe.
MadMax le mar 18 avril 2017 à 14:22
sauf que c'est rouge mais au soleil apparemment...:D
SuperZank le mar 18 avril 2017 à 14:23
au soleil exactement
remwar le mar 18 avril 2017 à 15:17
oui effectiveemnt dommage de l'avoir gonflée pourt perdre ensuite sa polyvalence mais quand j'ai commencé à la modifier nous n'avions pas d'enfant et je n'avais pas les mêmes priorités ! J'en voulais toujours plus !
remwar le mar 18 avril 2017 à 15:20
D'origine elle régule passé 5500 tr, le papillon se ferme. Très belles photos, c'était exactement la même ! Et le compteur gradué jusque 280 (et il n'était pas là que pour faire jolie), rare à l'époque pour une compacte.
thomas02 le mar 18 avril 2017 à 16:57
C'est surtout l'orientation du compteur qui était bizarre et faisait un drôle d'effet.
En général l'aiguille est à midi on est tranquillement à 130 sur la majorité des autos dans ce cas à 130 faut mettre l'aiguille à 10h.

Visuellement c'est assez perturbant.
Aviator56 le mar 18 avril 2017 à 17:28
Certaines Alfa c'etait comme ca aussi je crois. idem Mazda ?
mazda323turbo le mer 19 avril 2017 à 14:24
Les Alfa 147 et plus particulièrement la 147 GTA
jacquesvabre le mer 19 avril 2017 à 15:06
Les compteur est d'ailleurs particulièrement illisible sur les 147 GTA / GT 3.2 :D
weber-dc40 le mer 19 avril 2017 à 16:12
Les Mazda 3 et 6 étaient bien inspirées des 147 et 156 je pense.
carpe.diem le dim 2 juil 2017 à 20:54
http://fr.ww3.autoscout24.be/classified/317486308?asrc=st|as (Mazda 3 2.3 MPS d'occasion, Essence, € 13.250,- à Arlon)
Auteur : avec
 1    2    3   Page suivante 
Mazda 3 ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
AutotitreForum AutoMazda3Marche arrière : La Mazda 3 MPS   »   »»            Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Rendez-vous en bas de la dernière page pour répondre à ce sujet.


Actualité autoPeugeot 2008 BMW iX3 Bugatti Taxe Mercedes Citan Opel Astra Malus Renault Koleos Skoda Octavia 24H du Mans Seat Leon Kia Picanto Audi
MarquesPeugeot BMW Bugatti Mercedes Opel Renault Skoda Seat Kia Audi Hyundai Mini Ferrari Ford Citroën Hummer Aston Martin Toyota
Actuellement, il y a 408 visiteurs en ligne dont 45 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2020 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales