Marche arrière : La Lexus IS 200 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoLexusISMarche arrière : La Lexus IS 200           Répondre    
Lexus IS ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
 1 
49 messages
2339 vues
Marche arrière : La Lexus IS 200
Autotitre le dim 21 fév à 12:46

Graine de star.
Par Arnaud A. pour Autotitre.com

A l'aube des années 90, Lexus entame sa carrière mondiale de la plus belle des manières, avec une LS400 dont nous avons déjà parlé dans un précédent Marche Arrière. Une automobile superlative, tout comme la fameuse SC 400 qui débarquera chez nous la décennie suivante.

Si ces automobiles confirment la superbe du constructeur Nippon, elles ne font pas de volume en Europe, à une époque où les berlines avaient encore droit de cité.

Et Lexus le sait. Il faut convaincre la vieille Europe, avec une berline aux dimensions mesurées, adaptées aux centres urbains dans lesquelles gravitent des hommes de catégorie socio professionnelle supérieure, entre 30 et 45 ans.

On a quasiment l'entièreté du cahier des charges posé sur la table de travail de Nobuaki Katayama.

Un ingénieur automobile qui n'est pas forcément connu chez nous et pourtant.

Il débute chez Toyota dans les années 70, comme ingénieur transmission, et grimpe tous les échelons à force d'un travail acharné. Il arrivera assez vite dans la division Toyota Motorsport, travaillera sur le WRC et sur Le Mans. Les Celica WRC et les Toyota GT-One, entres autres, c'est lui.

Les Lexus SC400, Toyota Supra aussi. La fameuse AE86? Toujours lui.

C'est ainsi que Lexus lui donne carte blanche pour la IS.

Si les luxueuses prennent les Mercedes Classe S en exemple, pour une berline moyenne, il n'existe alors pour Katayama qu'une seule référence. La BMW E36. Le Benchmark sera une 320i E36 phase 2.

Elle ne sera pas calquée dessus jusqu'au style, mais les bases sont posées.

Berline tri corps marquée, 4 portes, propulsion, cylindrée autour de 2.0, 6 cylindres et 24 soupapes.

Tout au long de la conception, il va cocher ces cases, seulement quand il estimera avoir fait mieux. Il sait que la E46 est dans les tuyaux à Munich, et qu'elle sera supérieure en tous points à la E36.

1999, l'enfant prodige est là.



Au niveau du style extérieur, c'est une réussite. Elancée mais imposante, classique mais délurée, elle coche tous les codes de la berline premium.

Les très belles jantes de 17 pouces sont de série, tout comme les fameux feux arrières translucides et 3D, qu'on retrouvera sur toutes les bonnes Seat immatriculées dans les Dom, et dans toutes les bonnes concentrations tuning du Nord, entre des sextuples sorties d'échappement et des couches de mastic de plomberie.

Ils auraient sans doute dû s'abstenir.



A l'intérieur, c'est austère, mais... Le simple fait de se poser derrière le volant met en joie. Ce compteur! De type montre chrono, il est un pur régal dont on ne peut jamais se lasser, le -re- voir aujourd'hui, c'est faire un doigt à tous ces pavés numériques qui nous inondent la rétine, du matin au soir.

(A découvrir sur le sujet des compteurs originaux )

On est en présence d'un modèle d'entrée de gamme, et on ne le ressent pas comme au volant d'une E46 ou d'une classe C de base, qui présente alors bon nombre d'espaces vides ou de boutons sans logo.



Mieux encore, on dispose de sièges en tissus particulièrement confortables, et offrant un bon maintient. L'espace à l'avant est correct pour 2 adultes, à l'arrière, c'est moins la fête, comme dans toutes les berlines de ce segment en fait.

L'espace est compté, mais 2 ados au format années 1990 y seront installés. Notez que j'ai volontairement omis le "bien" dans la phrase précédente.

Le coffre est tarabiscoté, mais convient à une utilisation familiale normale.



Passons à ce qui nous intéresse, son 6 cylindres en ligne. Contact, l'auto s'ébroue sans vibration, au quart de tour, malgré les...304000 kilomètres au compteur !

Nom de code 1G-FE, 2.0l de cylindrée, 155 cv à 6200 tours, et "seulement" 195Nm à 4600 tours.



Le tout transmis aux roues arrières par le biais d'une excellente boîte à 6 rapports, et, last but not least, l'auto dispose en série d'un autobloquant (selon les marchés, en France, il fallait opter pour le pack sport)!



Sur le papier, ce n'est pas fou.

Le 0 à 100 est abattu en un peu moins de 10 secondes, le 1000 mètres ne passe pas sous les 30 secondes, et la vitesse de pointe est de 210 km/h.

Et il faut bien dire que les premiers tours de roues confirment ce sentiment de trop peu, avec un 6 cylindres inaudible à basse vitesse.

Ça permet de se rendre compte que cette auto de 20 ans et 300000 kilomètres se comporte quasiment comme une voiture neuve, sans heurt, sans bruit de roulement, sans bruit de mobilier.

Une fois chaude, on se permet de tomber deux rapports et d'envoyer l'aiguille au bout du superbe compte tours.

3000, 4000, 4500, oh, il se passe quelque chose. Le moteur qui ronronnait commence à gronder avec une belle voix rocailleuse, chaude, riche, mais oui, avec la sonorité d'un bon 6 cylindres en ligne! Mieux, à l'approche du rupteur, la vitesse passe avec une excellente sensation mécanique, vite, pour repartir de plus belle à l'assaut du compte tours.

La brusquer permet de mettre en exergue un excellent train avant, communicatif, qui isole des vicissitudes de nos réseaux secondaires défoncés, sans pour autant manquer de retour d'information. L'amortissement, ici quasiment neuf, ne montre pas le moindre défaut. Les réactions sont saines, le train avant ne plonge pas au freinage, et l'arrière ne rebondit jamais.

Le châssis est bien moins placide qu'il n'y parait, sans pour autant être totalement incisif. En fait, on ne sait pas trop si il est incisif, tant le moteur ne permet pas d'exploiter ce qui semble être une pure réussite.

La motricité est sans faille? Oui, mais il n'y a pas de couple.

Le freinage est endurant? Oui, mais on arrive pas bien vite.

On en arrive toujours à la même conclusion avec cette auto. Si elle en a tous les attributs, elle n'est pas une voiture de sport, son cœur ne lui permet pas d'y prétendre une seule seconde. Mais est ce qu'une 320i E46 en est une? Non plus.

Mais la E46 vous fait savoir que son cœur comporte 6 cylindres même aux régimes usuels. Ce que ne fait pas forcément la Lexus.

Et pourtant.

En l'utilisant comme un bon père de famille, c'est du pur bonheur. Le ressenti derrière le petit volant cuir est excellent à tous moments. La boîte est parfaite, on est parfaitement isolé du monde extérieur, et surtout, toujours en matière de ressenti, on a ce sentiment que rien ne peut arrêter l'engin.

Le chiffre sur l'odomètre n'est qu'un chiffre, l'usure n'ayant pas ou peu de prise sur ce qui était sans aucun doute la berline familiale premium la mieux construite à l'aube des années 2000.

Si elle est passée à coté d'une partie de ce qu'elle prétendait offrir, aujourd'hui, il reste une auto sûre et extrêmement fiable, souvent surcotée, mais qui permettra de parcourir encore énormément de kilomètre. Si le sport n'y est pas, elle est bien plus qu'un simple déplaçoir, elle est d'abord une formidable pièce d'ingénierie qui traverse le temps.

Si leur fiabilité est un atout, il peut aussi être un défaut. Les pièces de rechange coutent un certain prix, et on peut trouver des propriétaires pas pressé de les changer. Attention à ne pas vous faire refiler une patate chaude.

Le principal défaut d'un usage courant est la consommation, assez élevée, avec un mixte au dessus de 10 litres.

Et juste après avoir payé le pompiste, on rentre dans le boudoir, on démarre le 6 cylindres sans craindre un raté, et on reprend la route, sa route, en regardant la danse des aiguilles sur ce compteur.



Merci à John de chez Autocentrumasten chez qui vous ne trouverez plus cette Lexus qui s'est vendue en quelques jours à peine malgré son kilométrage

Retrouvez ici tous les "Marche arrière"
Thierry123 le dim 21 fév à 12:49
J’ai toujours adoré cette auto!! :love:
barbatacci le dim 21 fév à 12:57
Décidément !!:ouin: :D

@jujuleterrible @stinger
Carpe.diem le dim 21 fév à 12:57
Celle ci était à 3k€, je l'aurais bien acheté :D
caraddict le dim 21 fév à 13:15
Ça me tenterait pas mal en daily :cool:
stinger le dim 21 fév à 13:15
Je me le garde pour cet après midi celui là :love:
fujiyama le dim 21 fév à 13:38
A un moment je m'y étais sérieusement intéressé (en occaz).
jujuleterrible le dim 21 fév à 14:02
:love:
Ai failli franchir le pas plusieurs fois :love:
stinger le dim 21 fév à 14:09
un excellent souvenir que mon IS 200 ... un rêve d'ado à l'époque ou elle est sortie que j'ai pu me payer un peu plus tard et qui m'a vraiment fait découvrir le monde de Lexus.
A l’époque c’était déjà une "vieille" voiture que j'avais racheté a un pote mais elle avait déjà des équipements de fou, le GPS, les sièges chauffants et électriques, le tout de série sans avoir besoin de cocher les cases d'options longues comme le bras... C'est bien simple, il n'y avait pas ou quasi pas d'option, on prenait une finition et elle était tout équipée...
La 200 manquait en effet un peu de puissance mais comme écrit elle n'avait pas vocation à être sportive. J'avais un modèle en BVA4 qui était encore moins tonique que la BVM6 mais elle m'avait vraiment plu. Le ronronnement du L6, même si c'était feutré était bien agréable à l'oreille.
C'était une voiture discrète qui n'attirait pas l’œil, personne ne connaissait vraiment.
Je l'ai remplacé par une IS250 ou là on sautait une génération en terme de design, de confort et de "noblesse" IS250 revendue ensuite pour une GS450h que je possède toujours en complément de mon IS-F

j'avais recroisé il y a de ça 1 ou 2 ans mon IS200 (reconnue grâce à l'immatriculation, j'avais discuté 2 minutes avec le propriétaire... elle etait visiblement passée en de nombreuses mains depuis que je l'avais vendue, elle affichait pas loin de 220 000 kms et c'etait un petit jeune qui l'avait acheté, pareil, premier L6, amateur de Lexus, ça m'avait fait plaisir, elle était resté dans le même état que quand je l'avais, pas de tuning, pas de bricolage ni rien et elle était encore en vie et fringuante :good:

Dernière édition le 21/02/2021 à 14:11 par stinger, édité 3 fois
turbo1980 le dim 21 fév à 14:10
Ah merci j adore cette auto :love:

Effectivement à part les feux ar le reste est parfait :love:

Le compteur :love: ( merci pour le lien :D )

Une super auto pour un passionné conforte aux obligations familiales un peu comme une giulia aujourd’hui mais avec le l6 et la fiabilité assurée en plus :love:
turbo1980 le dim 21 fév à 14:11
Stinger :good:

A noter que ça existe en 300 plus puissante mais sans bvm je crois. Et en break.
stinger le dim 21 fév à 14:12
oui le must c'etait le IS300 SC avec la BVA avec passage au volant ca c'etait génial :good: :good:
turbo1980 le dim 21 fév à 14:14


Sportcross pardon
fujiyama le dim 21 fév à 14:15
Avec jantes grises et chauffant volant :?:

Je taquine.
turbo1980 le dim 21 fév à 14:16
Chauffant volant :love:
stinger le dim 21 fév à 14:16
:p non ça se faisait pas à l époque :p

:D
turbo1980 le dim 21 fév à 14:17
Les feux sont plus foncées @stinger sur la tienne ou c est la photo?
stinger le dim 21 fév à 14:17
Non je crois qu’ils étaient légèrement fumés
turbo1980 le dim 21 fév à 14:21
C est mieux.
stinger le dim 21 fév à 14:25
C était pas le plexi mais le fond qui était plus sombre mais je ne sais plus pourquoi :etourdi:
turbo1980 le dim 21 fév à 14:25
La pollution.
stinger le dim 21 fév à 14:26
T as un mauvais fond toi :ouin:
turbo1980 le dim 21 fév à 14:27
Et toi un bon fion :love: :D
stinger le dim 21 fév à 14:29
Sacré poète :D
turbo1980 le dim 21 fév à 14:33
Sacré pet :love: ( au casque :D )
stinger le dim 21 fév à 14:38


2 générations d is...
C était d ailleurs une 300sc
stinger le dim 21 fév à 14:41
@Carpe.diem vendue combien la bleue de l article ?
fujiyama le dim 21 fév à 14:43
@turbo1980
C'est beau un SUV blanc non ?
Carpe.diem le dim 21 fév à 14:58
@stinger 2900
stinger le dim 21 fév à 15:06
Elle avait l air propre
turbo1980 le dim 21 fév à 15:26
2900:love:

fuji> grave :D :vomir:
Engine le dim 21 fév à 15:30
Idem, j'ai toujours adoré cette IS. Dommage que l'is300 n'existait pas avec la bvm6, cela aurait été le combo parfait vs une 328i
F7R le dim 21 fév à 15:53
Dommage sans le cuir je trouve.
Les compteurs je ne m'en lasse pas :love:
Et les feux ar me dérangent moins aujourd'hui qu'à l'époque...
fujiyama le dim 21 fév à 16:02
+1 pour le compteur.

Moins pour les feux AR. J'ai jamais accroché. :/
caraddict le dim 21 fév à 17:16
L'IS300 existe en BVM, mais pas en Europe :/ Avec le 2JZ atmo :cool:
turbo1980 le dim 21 fév à 18:05
J avais un doute :love:
stinger le dim 21 fév à 18:25
La 300 en bvm ça devait être top oui
caraddict le dim 21 fév à 18:31
Y a pas mal d'IS swappées en GTE aussi, ça se fait bien apparemment :love:
stinger le dim 21 fév à 18:32
Ouais ça a l air de bien se faire en effet et y en a un paquet
stinger le dim 21 fév à 18:33
J en ai vu quelques unes cet après midi mais la majorité en 300 berlines.... ça ronronne bien aussi mais ça tire moins que la F et pourtant y en a 2 qui ont essayé :D
weber-dc40 le dim 21 fév à 18:37
https://www.leboncoin.fr/voitures/1932361776.htm?ac=4051296304
stinger le dim 21 fév à 18:40
L annonce qui donne pas envie :etourdi:
spilner le dim 21 fév à 23:05
j'adore cette caisse :love: oui ca existe en IS300 bvm5 aux US
samolo le dim 21 fév à 23:35
https://www.leboncoin.fr/voitures/1914313911.htm

@CL50091
turbo1980 le dim 21 fév à 23:47
:love: :love:
CL50091 le lun 22 fév à 07:21
Sympa
CL50091 le lun 22 fév à 07:29
@jujuleterrible la distribution c'est quoi la dessus ?
jujuleterrible le lun 22 fév à 07:34
courroie --> 150000km / 10ans

1000€ chez Lexus / 400€ chez un ptit garagiste ;)
CL50091 le lun 22 fév à 07:40
:good:
Auteur : avec
 1 
Lexus IS ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
AutotitreForum AutoLexusISMarche arrière : La Lexus IS 200             Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoPorsche Taycan Audi A5 BMW Série 4 etiquette Fisker logo Renault Captur statistique occasion Rolls-Royce Ghost prix Alfa Romeo Opel Zafira Life
MarquesPorsche Audi BMW Fisker Renault Rolls-Royce Alfa Romeo Opel Toyota Bugatti Citroën Dacia Mercedes Hyundai Jeep Skoda Jaguar Peugeot
Actuellement, il y a 138 visiteurs en ligne dont 0 autotitreur Statistiques
Copyright © 2001-2021 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales