Marche arrière : La Hyundai Genesis coupé 3.8 V6 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoHyundaiGenesisMarche arrière : La Hyundai Genesis coupé 3.8 V6           Répondre    
Hyundai Genesis ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
 1 
17 messages
3129 vues
Marche arrière : La Hyundai Genesis coupé 3.8 V6
Autotitre Le dim 29 juil 2018 12h22

Modernité.
Par Arnaud A. pour Autotitre.com

Hyundai, nous connaissons tous, mais pas forcément son histoire.

Chung Ju-Yung, fonde Hyundai Engineering & Construction en 1947, une société dédiée à l'entretien des véhicules et à la construction lourde, qui aujourd'hui encore reste le centre d’intérêt de Hyundai. Très vite, le succès est au rendez vous. Ford confiera à Hyundai l'entretien et les réparations des véhicules militaires américains après la guerre de Corée, en 1953.

Hyundai sera le principal constructeur des routes Coréennes, quoi de plus naturel donc, que de créer une marque automobile en 1967. Hyundai Motors est né.

Il faudra attendre 1973 pour que débarque la première voiture Coréenne de l'histoire, une Hyundai Pony, pas inoubliable du tout. Et malgré le succès grandissant de la marque et son expansion à travers le monde pendant deux décennies, on ne retiendra souvent que la même chose au sujet des Hyundai, c'est à dire, rien.

Ce sont des voitures fiables, mais sans intérêt si ce n'est celui de ne pas coûter cher.

A l'aube de l'an 2000, Hyundai rachète Kia pour une bouchée de pain, et lance un grand projet interne de renouvellement complet de la marque. La gamme doit évoluer, les mécaniques, et Hyundai doit devenir un géant qui compte, et non plus un fabricant de voitures low cost.

2008, salon de New York. Hyundai balaie d'un revers de la main les Scoupe et Fx, en lâchant un coupé Genesis, issus de la berline du même nom. La claque est grande.



Deux ans plus tard, l'engin débarque en Europe.

Et la claque est toujours là.

Retirez le logo, et on aurait peine à croire que l'auto qui se présente à nous est une Hyundai.

Large, basse, posée sur des roues de 19 pouces avec des pneus à flancs bas, deux grosses sorties d'échappement, un regard acéré, et une ligne de toit fuyante. Le coup de crayon est superbe. et n'est pas sans rappeler celui de la Infinity G37.

À l'intérieur, on se calme déjà un peu. La présentation est sympathique, mais les matériaux utilisés sont ceux d'un coupé japonais une gamme en dessous. Mais l’ensemble est sauvé par un équipement complet. Dans ce coupé, vous retrouverez tout ce dont vous pouvez rêver. Installation hifi haut de gamme, sellerie cuir, radar de recul, xenon, USB, même le toit ouvrant en verre est de série!



L'habitacle est spacieux pour les passagers avant, le coup de crayon de la ligne de toit empêchant d'embarquer des passagers arrière de plus d'1m70.

Jusque là, on est pas décu par ce joli coupé, vendu 35000€ en 2011.

Avec cette ligne et cet équipement, pour 35000€, on doit avoir un 1.6 GPL sous le capot, comme pouvaient avoir les anciens coupé coréens.

Et bien non.

Ici, c'est l’Amérique!

Un V6 de presque 4 litres de cylindrée (3.8)! et disposant de tous les raffinements de l'époque.



Double distribution à calage variable en continu, à l'admission et à l'échappement, 4 soupapes par cylindre, le tout sur un bloc entièrement en alu.

La fiche technique? 303cv à 6300 tours et 360Nm à 4700 tours.

Le hic, l'auto n'est dispo en France qu'en boîte automatique à 6 rapports, des rapports longs comme un dimanche de fiançailles.

Face au chrono, l'auto se débrouille pourtant particulièrement bien, malgré le poids et l'étagement de boîte.

26.2 secondes sur le 1000m DA, et un peu plus de 6 secondes sur le 0 à 100 km/h. Plus étonnant, moins de 25 secondes (24.9) pour abattre le 0 à 200. Et on est dans une Hyundai!

Mieux encore, dans une Hyundai propulsion! La répartition des masses est un peu défavorable avec 55% à l'avant, mais pourtant, on ne se retrouve pas avec une enclume sur les roues avant. C'en est même surprenant, dans ce qui est finalement plus une GT qu'une sportive, de se retrouver avec un train avant si mordant et incisif. Surprenant, et dommage. Entre le train avant et la direction hyper précise, on se retrouve à balancer l'auto de virage en virage, et là, c'est le drame.

Non, vous n'êtes pas à bord d'un X-Wing, mais bien de l'enterprise. Les lois de la physique se rappellent à vous au moment de balancer les 1700 kilos en ordre de marche de l'engin. L'amortissement avoue vite ses limites, encore éloigné des meilleures européennes. Parfois la voiture pompe, parfois elle rebondit sèchement. Et pourtant, elle ne prend quasiment aucun roulis.

Avec les aides désactivées, l'Enterprise devient toutefois un sacré engin capable de dégommer vos beaux pneus arrières en un rien de temps.

Si elle propose 100cv de plus pour le même prix, cette Genesis n'est pas au niveau d'une GT86 quand il s'agit d'arsouiller.

Il faudrait alors se pencher sur les amortisseurs, seul réel point faible de l'auto, le freinage n'ayant aucune critique à subir, avec ses Brembo à 4 pistons qui pourraient arrêter 20 fois un TGV lancé à pleine vitesse.



Coté vie au quotidien, l'auto est bien née et le gros V6 affiche des kilométrages parfois indécents au pays de l'oncle sam. Notez la distribution par chaîne. Chez nous, il faudra faire avec un prix du carburant élevé qui gâche un peu le plaisir, l'auto ayant tendance à avaler ses 12l de moyenne.

Mais au final, est-ce vraiment un problème? Cette auto que l'on trouve aujourd'hui à des tarifs hallucinants, entre 15 et 20000€ pour un coupé de 300cv affichant généralement des kilométrages ridicules, est avant tout une grosse GT. L'erreur est de la comparer aux petits coupés sportifs que l'on trouve dans la même gamme de prix, alors que ses concurrentes sont plutôt des BMW 335i ou des Mercedes C coupé 350, des autos communes, mieux finies, mais qui elles ont carrément fait l'impasse sur le sport.

Et aucune ne chante comme ce bon gros 3.8 V6, qui sait se faire entendre de la plus belle des manières. Sourd et caverneux, il était un sacré vecteur d'image pour la jeune marque qui décidait alors de redorer son blason. Et pour le coup, c'est un coup de maître.



Merci à Autovlietman chez qui vous trouverez ce coupé absolument parfait, jusqu'à sa ligne d'échappement inox à tomber
Turbo1980 Le dim 29 juil 2018 12h38
:love: :love:

Et ça existe en boîte mécanique :love: :D
weber-dc40 Le dim 29 juil 2018 12h39
Il me semble mais pas ici je crois. :/
Turbo1980 Le dim 29 juil 2018 12h40
Non pas en France mais Italie je crois comme celle du pote de @zoleran ;)
carpe.diem Le dim 29 juil 2018 12h43
Et en Belgique.
weber-dc40 Le dim 29 juil 2018 12h48
J'aime bien la tête du moteur



:love:

En phase 2 (347ch) ils lui ont mis un cache horrible. :vomir:
Zoleran Le dim 29 juil 2018 12h54
Oui on trouve en import des boîtes meca. Une super auto à ce prix @dunounou:good:
EenSayn Le dim 29 juil 2018 13h15
:good: :good: :good:
xtr2 Le dim 29 juil 2018 14h35
Une auto totalement méconnue, j'en ai jamais croisé une seule d'ailleurs !
1.7to, c'est en ordre de marche ou à vide ? C'est bien lourd :/
ben_92 Le dim 29 juil 2018 14h40
Les essais disaient bien que l’intérêt Était surtout la puissance sur le papier

Après avec un petit prix d’occasion elle reprend de l’intere
carpe.diem Le dim 29 juil 2018 14h49
En ordre de marche. Ca fait ds les 1600 a vide.
Zoleran Le dim 29 juil 2018 14h59
C est surtout mou. Ça mérite des amortos ;)
Rod350Z Le dim 29 juil 2018 15h28
Bon ben, j'ai relu à peu près ce que j'avais retranscrit, lors de l'essai effectué en Septembre 2011, ça ne vieillit pas. :D







Dernière édition le 29/07/2018 à 17:13 par Rod350Z, édité 1 fois
Zorgol Le dim 29 juil 2018 16h14
Elle était déjà pas chère neuve, mais en occasion les prix son ridicules! Ça fait une belle affaire comme gt!
caraddict Le dim 29 juil 2018 17h47
C'est vrai que la sonorité moteur est sympa et les perfs très correctes. Après j'avais testé la version restylée et le châssis comme la BVA m'avaient un peu gâché l'expérience :/ Je préfère largement Japoguez alors que c'est pas si éloigné sur le papier, mais c'est nettement plus moderne et en tarif c'est plus du tout comparable non plus...
KB993 Le dim 29 juil 2018 18h02
Ça avait bien existé en France en bvm. C'était sur commande spéciale.
Zorgol Le dim 29 juil 2018 18h24
Quand tu vois ça à 15kchf... c’est quand même pas mal!
https://m.autoscout24.ch/fr/d/hyundai-genesis-coupe-2011-occasion?allmakes=1&body=3&hpfrom=300&index=3&make=32&model=1100&st=2&trans=20&vehid=5722157&vehtyp=10&returnurl=%2ffr%2fvoitures%2f-hyundai--genesis%3fallmakes%3d1%26body%3d3%26hpfrom%3d300%26make%3d32%26model%3d1100%26st%3d2%26trans%3d20%26vehtyp%3d10%26r%3d5 (HYUNDAI Genesis 3.8 V6, Occasion, Essence, 71'000 km, CHF 14'950.-)
Recherche de : Auteur : Avec :
 1 
Hyundai Genesis ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
AutotitreForum AutoHyundaiGenesisMarche arrière : La Hyundai Genesis coupé 3.8 V6             Répondre    
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoVolvo V60, sécurité, Renault Kwid, Audi e-tron, Land Rover, USA, Europe, Bentley Bentayga, Mercedes Classe S, Porsche 911, prix, Honda, Lyon
MarquesVolvo, Renault, Audi, Land Rover, Bentley, Mercedes, Porsche, Honda, Skoda, Maserati, Dacia, Seat, Opel, Volkswagen, Toyota, Mitsubishi, Citroën, Ford
Actuellement, il y a 182 visiteurs en ligne dont 3 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2019 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales