Marche arrière: la Honda Civic 1.5i GT - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoHondaCivicMarche arrière: la Honda Civic 1.5i GT           Répondre    
Honda Civic ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
 1 
23 messages
4889 vues
Marche arrière: la Honda Civic 1.5i GT
Autotitre le dim 13 nov 2016 à 13:02

Voiture verte...Mais pas que.

1972, le constructeur japonais Honda, sommité dans le monde du 2 roues, fête ses 10 ans en tant que constructeur automobile.

Bien que les premières voitures du constructeurs ne présentaient pas de tare en particulier, on ne peut pas dire qu'elles se vendaient comme des chocolatines à 15 centimes.

Honda était encore loin d'afficher les ventes de ses principaux rivaux, et un projet fut lancé, le programme H1300, pour enfin faire du volume, notamment à l'export.

Un projet qui failli faire exploser Honda en plein vol, tant les conflits internes éclataient les uns après les autres, entre les partisans et les opposants du refroidissement par air, les inquiets pour la pérennité de l'entreprise, ou les savants fous, guidés par une soif de créativité et d'audace technique.

En 1970, Honda se met à travailler sur un véhicule adapté à l'exportation. Le cahier des charges est drastique pour l'époque.

Aspect pratique, fonctionnalité, simplicité d'usage, sécurité, et réduction des émissions polluantes en sont les 5 points cruciaux.

Honda s'inspirera alors du monde de l'aviation dans sa quête de la perfection et surtout dans la chasse au moindre kilo superflu.

C'est ainsi que la marque présente en 1972 la première Honda Civic. Et il faut dire que le constructeur nippon s'est lâché.

Traction à moteur transversal, bloc moteur tout en aluminium, arbre à cames en tête commandé par courroie crantée, il est un petit condensé de technologie, et pourtant, l'avenir montrera qu'il est aussi un monument de fiabilité.

La Civic première génération affichait d'autres particularité que son moteur, comme la boite de vitesse à l’extrémité droite du moteur, particularité qui durera 30 ans, ceux ci tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

L'ingénieur chargé des trains roulants, Mamoru Sakata arrivera à faire valider sa solution coûteuse, malgré l'avis défavorable de Soichiro Honda. Une suspension indépendante sur les quatre roues, en lieu et place du vieil essieu rigide des 1300.

La production explose alors. La première année, Honda vendra 20000 Civic, 4 fois plus la seconde, doublera encore ce chiffre, pour finir avec 1200000 exemplaires vendus en 7 ans! Un grand constructeur est né.

Si la deuxième génération n'est qu'une amélioration de la première, la troisième, celle qui nous intéresse aujourd'hui, est en totale rupture stylistique avec les deux précédentes.

Il faut dire qu'à l'aube des années 80, tout réussi à Honda.

En 1983 apparaît la Civic de troisième génération, et le Honda Racing F1 Team renaît de ses cendres, en tant que motoriste, avec tout le succès qu'on lui connaît.

C'est dans cette ambiance survoltée que Honda décide de revenir sur le devant de la scène des sportives, une scène quittée après la très réussie S800.

Il faut dire qu'à l'époque, un constructeur comme Honda ne pouvait pas laisser faire la concurrence sans répondre. Depuis 10 ans l'Europe est envahie par les Golf Gti, Escort XR3i, R5 Alpine, ou encore la fameuse 205 GTI.



Si la Civic sort en version 1.5 de 85cv, on peut dire que la toute première GTI Honda n'est autre que la Civic 1.5i Gt de 1984, nom de code AH53, grâce notamment à l'adjonction d'une injection électronique PGM-F1 permettant au bloc de sortir 100 chevaux.

Pour la fameuse injection PGM F1, soit disant inspirée de la Formule un, elle fonctionne assez simplement. Mais encore une fois rappelons que l'on est en 1984.

L'injection indirecte et séquentielle est commandée par un processeur qui prend en compte plusieurs paramètres en temps réel, dont les données sont reçues par des capteurs. PMH, collecteur d'admission ouverture du papillon, température d'air et d'eau, et même la pression atmosphérique. En cas de défaillance d'un capeur, la voiture fonctionne toujours, puisqu'elle tournera sur la mémoire de son processeur.

La culasse Cross Flow est à 12 soupapes, 2 soupapes d'admission et une d'échappement par cylindre.



Si on peut trouver ça assez léger, rappelons que la voiture ne pèse alors que 860 kilos.

Associé à la boîte à 5 rapports, ce bloc offre des prestations plus qu'honorables, avec un 0-100 en moins de 10 secondes, et une jolie vitesse de pointe de plus de 185km/h. Seul le 1000m DA est médiocre, avec 32 secondes, rappelant que le petit bolide n'offre que 100 cv, et que le Cx est déplorable, de 0.03 points inférieur à celui du coupé CRX.

A l'extérieur, le design particulier de cette troisième génération est accentué par quelques gimmicks des sportives de l'époque. Les boucliers sont peints ton caisse, un bandeau rouge fait toute la largeur de la voiture à l'arrière, et des petits monogrammes arrivent sur le hayon, accompagnant les "GT" et les "Honda Injection". L'encadrement des portes et poignées de portes sont noir mat pour accentuer la présentation sportive. Et puis c'est tellement JDM le noir mat.



Pour passer cette cavalerie nippone au sol, Honda a fait dans le classique mais efficace.

Roues indépendantes à l'avant, barres de torsions longitudinales avec amortisseurs hydrauliques et barre stabilisatrice.

A l'arrière, on retrouve un essieu tubulaire tiré avec barre stabilisatrice et barre Panhard, plus un renfort des ressorts hélicoïdaux et amortisseurs hydrauliques.

La direction est sans assistance, les freins sont à disques ventilés à l'avant. Petite spécificité, les cardans de transmission sont de longueur identique.

Pour l'habitacle, on est sur du japonais pur souche. Bien construit, position de conduite quasi parfaite, et surtout, une marée noire de plastique triste.

Mais ce n'est pas ce qu'on retiendra de cette Civic 1.5 GT.

Plus qu'un brouillon pour les futures réalisations de la marque, on est en présence d'un pur collector comme on les aime.

En acheter une aujourd'hui ne sera pas chose aisée. Si elles ne sont guère coûteuses, leur incroyable fiabilité fait qu'elles ont maintenant des kilométrages de taxi africain, et que, comme toute nippone qui se respecte, la rouille a déjà commencé son office depuis fort longtemps.

Si vous en trouvez une qui ne ressemble pas à une tranche de gruyère, vous serez en possession d'une voiture éminemment sympathique.

Une petite voiture performante, avec un moteur capable de reprendre à n'importe quel régime, mais aussi, et surtout, capable de tutoyer les 7000 tours dans un râle métallique, le tout guidé par une boîte de vitesse au maniement parfait.

Un collector en puissance, bien plus que le simple brouillon des Civic et CRX 1.6 comme on essaie de nous faire croire. Pour un coup d'essai, c'est un coup de maître, un coup comme on aimerait qu'Honda soit encore capable d'en faire.


Dernière édition le 13/11/2016 à 14:24 par carpe.diem, édité 1 fois
Da_master le dim 13 nov 2016 à 13:06
J'adore !
spilner le dim 13 nov 2016 à 13:10
J'en voulais une à une époque, avec le tableau de bord en triangle comme un vieux jeu de F1 :love: :D
marcovitch59 le dim 13 nov 2016 à 13:10
J'ai possédé ce modèle en 1.3 ,blanche intérieur bleu ,que de bons souvenirs et zéro panne en 140000kms .
spilner le dim 13 nov 2016 à 13:13
caraddict le dim 13 nov 2016 à 13:18
Chouette bombinette :love:
mugatu le dim 13 nov 2016 à 13:36
:good:

Une petite correction ici "les cadrans de transmission "
EenSayn le dim 13 nov 2016 à 15:38
:love: :love: :love:
Zorgol le dim 13 nov 2016 à 16:01
J'adore!! J'avais qu'une S de 85ch... ca marchait deja bien. Par contre ca tutait severe!
Ricouille le dim 13 nov 2016 à 16:18
J'adore. :D :good:
Spoonr le dim 13 nov 2016 à 16:37
introuvable sans sa rouille et ces forts kilometrage,dommage j'adore cette petite bombinette:love:
Ricouille le dim 13 nov 2016 à 16:39
Oui je suis les civic régulièrement sur LBC et effectivement, c'est très rare en bon état/peu borné...
Spoonr le dim 13 nov 2016 à 16:39
moi aussi je suis..civic/crx :D
Ricouille le dim 13 nov 2016 à 16:41
Avec un tel pseudo en même temps ! :D
Spoonr le dim 13 nov 2016 à 16:44
j'en ai eu 2 donc oui ça me manque les 8300 tr:D
Toniciano le dim 13 nov 2016 à 16:47
Les transmissions tout court SVP, pas cardans c'est pas un camion.

Introuvable sauf coup de bol maintenant, quand j'en cherchais une... Que des guez :/
turbo1980 le dim 13 nov 2016 à 17:31
sympathique encore ce marche arrière et choix de voiture original...

j'aimerais bien essayer tiens.
carpe.diem le dim 13 nov 2016 à 17:33
https://www.leboncoin.fr/voitures/1042442712.htm?ca=12_s (Honda Civic 1.5i GT Voitures Isère - leboncoin.fr)
:D
turbo1980 le dim 13 nov 2016 à 17:34
480000 kil :oh:
Ricouille le dim 13 nov 2016 à 17:36
#Teamcacahuète

:love:
caraddict le dim 13 nov 2016 à 17:37
Y a eu un changement de moteur et de boîte quand même ;)
turbo1980 le dim 13 nov 2016 à 17:39
une paille.
Jpcevol le dim 13 nov 2016 à 18:03
Sur le scan de piconman ,,il y a un indice quand même :oh:
7ieme au comparatif des sportives hein :D
Auteur : avec
 1 
Honda Civic ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
AutotitreForum AutoHondaCivicMarche arrière: la Honda Civic 1.5i GT             Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoDacia Sandero Nissan Qashqai Volkswagen Renault Twingo Mercedes EQA logo Mercedes Classe GLA Mercedes AMG GT production statistique BMW Série 1 Concept Toyota Hilux
MarquesDacia Nissan Volkswagen Renault Mercedes Peugeot BMW Toyota Volvo Hyundai Maserati Citroën Jeep Ford Wuling Mazda Audi DS
Actuellement, il y a 372 visiteurs en ligne dont 33 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2021 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales