Fiat Regata, Argenta, Sonata, Tempra, Optima, Catera, et caetera.... - Page 3 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoFiatRitmoFiat Regata, Argenta, Sonata, Tempra, Optima, Catera, et caetera....   «   3            Répondre    
Fiat Ritmo ›   Actualité  Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
 Page précédente    1    2    3 
149 messages
9670 vues
Fiat Regata, Argenta, Sonata, Tempra, Optima, Catera, et caetera....
lesbellesauto le lun 7 fév à 22:38
Bonsoir à tous ;)

1979 Fiat 131 Abarth Competizione :oh: :oh:

(photos du net)

;) ;)
lesbellesauto le lun 7 fév à 22:52
Bonsoir à tous ;)

Monte-Carlo Classique 2022



.... ....

Maintenant des photos du net lors du départ de Milan

Cette 24e édition du Rallye Monte-Carlo Historique se caractérise par le retour des parcours de concentration, avec notamment le choix de villes de départ emblématiques : Bad Hombourg, Milan et Reims. Trois itinéraires… pour une destination commune : Monte-Carlo.

"Ritmo",écurie "Promotor Classic"


une autre


Bonne soirée à tous ;)
lesbellesauto le lun 14 fév à 22:51
Bonjour à tous ;)

crash test "FIAT 132" :oh:

https://www.youtube.com/watch?v=FCWshPKmCpI
YouTube 1:01
AD FIAT 132 - Test track \ 1972 \ ita v-

Fiat 132 Special Flares '1972 :love:

.... ....

;) ;)
lesbellesauto le mer 16 fév à 21:37
Bonsoir à tous ;)

Encore la FIAT 132 ce soir :D

Les 1000 KM de Kyalami le 6.11.1976



Les 1000 KM de Kyalami le 5.11.1977



Défilé des pilotes de Formule 1 à Zolder dans une Fiat 132 GLS 1800



;) ;)
lesbellesauto le dim 24 avril à 02:01
Bonjour à tous

SEAT 131 Groupe 5,Portugal, début des années 80

(photo du net)

;) ;)
lesbellesauto le lun 25 avril à 22:47
Bonsoir à tous ;)

Voici encore une trouvaille du NET ;)



A+;)
Worldcars le mar 26 avril à 07:13
.

Fiat Regata 85S



.
lesbellesauto le ven 29 avril à 18:44
Bonsoir à tous ;)

Fiat Abarth 131 Turbo

IMSA 1977


:love: :love:
(photo du net)

A+;)
Rod350Z le sam 30 avril à 09:41
Ces caisses me rappellent les Rallyes de Stein (à Nuremberg). :love:
Dernière édition le 02/05/2022 à 10:23 par Rod350Z, édité 1 fois
lesbellesauto le sam 30 avril à 18:05
Bonsoir à tous ;)

@Rod350Z :

1980 Fiat 131 Mirafiori Saloon (photo du net)



A+;)
Worldcars le sam 30 avril à 19:24
Elle est affreuse cette 131 de course.
lesbellesauto le mer 4 mai à 09:37
Bonjour à tous ;)

Abarth SE 031



Au salon de l'automobile de Turin en octobre 1974, Fiat a lancé la nouvelle 131. Disponible en berline deux ou quatre portes ainsi qu'en break cinq portes, la 131 a remplacé la 124 en tant que modèle milieu de gamme de Fiat.

En 1976, Fiat, Abarth et Bertone ont collaboré pour produire un lot de 131 Abarth Rallys, dont 400 ont été fabriqués pour se qualifier pour l'homologation dans la classe Groupe 4 du Championnat du Monde des Rallyes. Ces voitures succéderont à la Lancia Stratos en tant que principale voiture de rallye du groupe Fiat. Ils ont remporté le championnat du monde des rallyes à trois reprises (1977, 1978 et 1980).

Cependant, le premier 131 à voir réellement la compétition était un hot rod unique du groupe 5 connu sous le nom d'Abarth SE 031. Construit pour le Giro d'Italia 1975, c'était un successeur du SE 030 d'Abarth qui avait terminé deuxième de l'événement en 1974. A cette occasion, la victoire était revenue à une Lancia Stratos Turbo d'usine.

Fiat avait acquis Abarth en 1971 mais leur association remontait aux années 1950.

Abarth est devenue la division rallye de Fiat, ce qui était ironique car le fondateur de la marque, Carlo Abarth, n'avait jamais été très intéressé par cette forme de compétition. Néanmoins, au cours des années suivantes, les hommes du 38 Corso Marche ont déployé certaines des voitures de rallye les plus réussies jamais créées.

Comme cela avait été le cas avec la SE 030, le projet SE 031 a été géré par le directeur technique d'Abarth, Mario Collucci.

Le SE 031 utilisait une monocoque en acier renforcée et allégée avec une suspension entièrement indépendante. À l'avant se trouvaient des bras inclinés, des entretoises de réaction longitudinales, des ressorts hélicoïdaux et des amortisseurs hydrauliques. À l'arrière se trouvaient des bras triangulaires, des tirants croisés inférieurs avec des ressorts hélicoïdaux et des entretoises télescopiques hydrauliques.

Des freins à disque ont été installés tout autour (le 131 standard avait des tambours arrière) et de nouvelles roues en magnésium ont été installées. Ces énormes jantes mesurent 15 x 10 pouces à l'avant, 15 x 15 pouces à l'arrière et sont chaussées de pneus Pirelli.

Un réservoir de carburant de 100 litres a été positionné sur l'essieu arrière pour améliorer la répartition du poids.

Comme le SE 030, Abarth a choisi d'utiliser le moteur du fleuron 130 de Fiat pour propulser son dernier hot rod Giro. Un V6 à simple arbre à cames en tête de 3,2 litres à 60°, il produisait à l'origine 163 ch, mais une refonte radicale a vu ce chiffre presque doublé.

En configuration standard, le moteur 130 déplaçait 3235 cm3 grâce à un alésage et une course de 102 mm et 66 mm respectivement. Comme ils l'avaient fait avec le SE 030, Abarth a porté le moteur 130 à 71 mm pour 246 cm3 supplémentaires. Il a également été converti en lubrification à carter sec et équipé de trois carburateurs géants Weber 48 IDF.

Les doubles arbres à cames en tête étaient un nouvel ajout et la compression a été augmentée à 10,9: 1. La puissance maximale était désormais de 304 ch à 6 400 tr/min, contre 285 ch à 6 000 tr/min pour la SE 030.

Le moteur était monté longitudinalement à l'avant avec des refroidisseurs d'huile situés derrière la calandre et des radiateurs à eau derrière les prises d'air du passage de roue arrière.

La transmission se faisait via une boîte de vitesses ZF 5DS-25, un embrayage Fichtel & Sachs à triple disque sec et un différentiel à glissement limité.



1975 a été la dernière année où le Groupe 5 est resté une pure classe Prototype. Il n'y avait pas d'exigence de production minimale et, pour le Giro, la limite internationale de moteur de trois litres ne s'appliquait pas non plus.

Avec peu de restrictions techniques, Bertone a pu produire un corps monstre pour le SE 031.

D'énormes extensions de passage de roue ont été équipées d'un aileron avant profond et de l'aile arrière d'un SE 027. Bertone a également ajouté une pléthore de prises d'air et d'évents de refroidissement ainsi qu'un aileron de pont supplémentaire à l'arrière du toit. Les panneaux de carrosserie étaient un mélange de fibre de verre et d'aluminium.

Malgré les diverses mesures d'économie de poids, en raison de son moteur V6 plus gros et de sa transmission plus robuste, la SE 031 a fait pencher la balance à 1120 kg, ce qui était à peu près la même chose qu'une Fiat 131 standard.

La vitesse de pointe était de 170 mph.

1975 était la troisième édition du Giro d'Italia et l'événement a eu lieu entre le 12 et le 17 octobre. Il comprenait huit courses et quatre courses de côte qui étaient toutes reliées par des sections de régularité sur la voie publique.

Les grands favoris pour gagner étaient Jean-Claude Andruet / Andrea Cartotto pour qui le département compétition d'Alfa Romeo, Autodelta, avait créé une version unique à moteur V8 de la Tipo 33/TT/12 avec une carrosserie Berlinetta unique.

L'Alfa et la SE 031 fonctionneraient dans la classe Groupe 5B pour les prototypes de pré-série. L'Abarth serait conduite par Giorgio Pianta et naviguée par Bruno Scabini.



Lancia était également en force avec un trio d'usines Stratos : deux étaient des turbos du groupe 5 soutenus par Alitalia pour Sandro Munari / Mario Mannucci et Raffaele Pinto / Arnaldo Bernacchini et il y avait un exemple du groupe 4 à aspiration normale parrainé par Marlboro pour Carlo Facetti / Angelo Garzoglio.

Également dans le mélange étaient un groupe de corsaires De Tomaso Panteras et de Porsche 911 RSR.

La première étape aller était de Turin à Modène et aurait dû inclure une course de côte Cesana-Sestrières suivie d'une course de 20 tours à Monza. Cependant, en raison du mauvais temps, l'étape de côte a été abandonnée. Cela signifiait que les pilotes disposaient de trois tours à Monza pour décider de l'ordre de départ.

La très appréciée Alfa aurait dû être la voiture la plus rapide du plateau, mais une reconstruction de moteur de dernière minute ne s'était pas déroulée comme prévu et Andruet a régulièrement subi un cylindre raté pendant l'événement.

Pianta a commencé et terminé la course extrêmement humide en sixième position. La victoire est revenue à la Stratos du groupe 4 de Facetti avec l'exemple du groupe 5 de Pinto à 1,1 seconde derrière. Andruet était à six secondes de plus en troisième position tandis que Munari (Groupe 5 Stratos), Bozzetto (Groupe 3 Pantera) et l'Abarth de Pianta avaient tous un tour de retard.

Le deuxième jour (lundi) a vu le peloton voyager de Modène à Misano via Imola. Des problèmes mécaniques en cours de route pour les Stratos du groupe 5 et leur arrivée tardive ont fait sortir Munari et Pinto du top 50 du classement général.

Déterminé à rattraper le temps perdu, Pinto a remporté la course de douze tours à Imola avec 25 secondes d'avance sur Andruet dans la Tipo 33. Munari a pris trois secondes de retard en troisième, suivi de la Stratos Groupe 4 de Facetti encore dix secondes plus tard. Le reste du peloton était bien en arrière. Franco Pilone avait 56 secondes de retard sur Facetti dans la Porsche 911 RSR qu'il partageait avec Vittorio Coggiola. L'Odoardo Govoni / Vincenzo Angelelli Pantera Gr.4 a encore quatre secondes de retard. Pianta a pris la septième place dans l'Abarth à quatre secondes de Govoni.

Les conditions météorologiques épouvantables ne s'étaient pas améliorées au moment où le peloton atteignit Misano. L'Alfa d'Andruet semble avoir temporairement résolu son problème de moteur et a poursuivi la Stratos Groupe 4 de Facetti jusqu'au drapeau. Le Français a finalement terminé une seconde derrière la Lancia soutenue par Marlboro et ces deux-là étaient bien à l'écart du reste du peloton. Dans l'Abarth, Pianta a traqué la Stratos turbo de Munari et a terminé à 0,7 seconde de retard pour prendre la quatrième place. Des problèmes d'embrayage pour Pinto dans la deuxième Stratos du Groupe 5 l'ont vu terminer sixième derrière la 911 RSR de Pilone.



A l'issue de la deuxième journée, le classement général place Andruet/Cartotto (Tipo 33) en tête du peloton avec 1,7 seconde d'avance sur Facetti/Garzoglio (Marlboro Group 4 Stratos). Pianta / Scabini étaient troisièmes avec l'Abarth à une minute et huit secondes de la Lancia. Les Stratos du groupe 5 turbocompressées soutenues par Alitalia de Munari et Pinto ont terminé respectivement 49e et 51e.

Le troisième jour (mardi) a vu le peloton se diriger de Misano vers la course de côte de Pieve Santo Stefano-Passo dello Spino. Cependant, la Pinto / Bernacchini Stratos Turbo ne s'est pas présentée au point de départ de la journée. Son embrayage gênant avait abandonné pour de bon et ils étaient hors de l'événement.

L'Alfa d'Andruet a été la plus rapide sur le parcours de 12,5 km, suivie de l'Alitalia Stratos turbocompressée de Munari six secondes en arrière. Puis vint l'exemple de Marlboro à aspiration normale de Facetti huit secondes de plus. Facetti a été suivi 14 secondes plus tard par Pianta dans l'Abarth. La cinquième place est revenue au Jolly Club Ford Escort que Walter Dona partageait avec Martino Finotto. La 911 RSR de Pilone était à 0,7 seconde derrière en sixième.

Dans la course de 20 tours à Magione qui a suivi, Andruet a pris un mauvais départ dans son Alfa de plus en plus enfumée. Facetti et Munari ont couru en tête pour le premier relais mais Andruet a repris la tête après sept tours et a remporté une victoire record sur Facetti de neuf secondes. La 911 RSR de Coggiola et la Pantera de Govoni sont toutes les deux passées lorsque Munari et Pianta ont commencé à se débattre avec une mauvaise sélection de pneus. Ils ont finalement terminé un tour en cinquième et sixième respectivement.

A l'issue de la troisième journée, Andruet/Cartotto avaient porté leur avance au classement général à 18 secondes sur Facetti/Garzoglio (Groupe 4 Stratos). La performance fulgurante de Coggiola dans la 911 RSR à Magione l'a vu et Pilone passer à la troisième place. Ils détenaient une seconde d'avance sur l'escorte de Finotto / Dona qui à son tour disposait de deux secondes d'avance sur Pianta / Scabini. La Stratos Turbo Groupe 5 de Munari était passée de la 49e à la 33e tandis que la voiture sœur de Pinto/Bernacchini avait abandonné en début de journée.

Mercredi, le peloton est parti de Misano et s'est dirigé vers la course de côte Rieto-Terminillo de 7 km.

Malgré les prévisions météorologiques désastreuses, la journée s'est avérée magnifique. Andruet a parcouru le parcours relativement facilement et a terminé deuxième à environ 3,6 secondes de la Stratos Groupe 5 de Munari. Pilone poursuit sa belle forme pour prendre la troisième place de la 911 RSR à dix secondes d'Andruet. La quatrième était la Pantera de Govoni, la cinquième était l'escorte de Dona et la sixième était la 911 RSR conduite par Michele di Gioia qu'il partageait avec « Stoppato ». L'Abarth de Pianta a perdu la septième place tandis que la Stratos du groupe 4 de Facetti était une huitième inhabituelle après l'avoir trop cuite au début.



Depuis le mont Terminillo, le prochain arrêt était Vallelunga pour une course de 15 tours. Trois tours après l'un de ses départs lents habituels (en raison d'un moteur qui avait tendance à s'engorger), Andruet s'apprêtait à doubler Facetti, deuxième, lorsque la fumée de son échappement est devenue encore plus intense que d'habitude. La bielle du cylindre numéro sept était sortie du carter et le Giro d'Andruet était terminé.

La Stratos Groupe 4 de Facetti étant désormais en tête du classement général, on lui a dit de ralentir. Facetti a finalement terminé à 28,7 secondes de la Stratos turbo de Munari. La 911 RSR de Pilone complète le podium avec 21 secondes de retard. Pilone a été suivi par la Pantera de Govoni (+17,5 secondes), la 911 RSR de Di Gioia (+ 13 secondes) et Pianta (+6,4 secondes). Après la course, les équipages se sont dirigés vers Orvieto.

A l'issue de la quatrième journée, la Stratos Facetti / Garzoglio Group 4 menait la Coggiola / Pilone 911 RSR d'une minute 38,6 secondes. L'escorte de Finotto / Dona était troisième à 6,9 secondes, tandis que Pianta / Scabini était quatrième à 15,6 secondes. Munari/Mannucci étaient remontés en 23e position et accusaient huit minutes 13 secondes de retard sur les leaders.

La cinquième étape (jeudi) a commencé avec la course de côte San Giorgio-Colonnetta de 7,6 km. Munari était dans son élément dans les conditions humides et brumeuses : sa Stratos Turbo a gagné par 4,7 secondes sur la dérivée atmosphérique de Facetti avec la 911 RSR de Pilone à 0,6 seconde en troisième position. Pianta était encore 4,9 secondes derrière Pilone mais 28,8 devant Pantera, cinquième de Govoni.

L'ordre de départ à San Giorgio est allé par ordre décroissant avec les numéros les plus élevés en premier. Cela a lourdement puni les voitures du groupe 2 alors que le brouillard commençait à s'installer. En conséquence, l'escorte de Dona a terminé douzième et a perdu près de 20 secondes face à l'Abarth de Pianta.

Au moment où les 44 voitures restantes ont atteint le Mugello pour la deuxième épreuve de la cinquième journée, les conditions s'étaient encore aggravées. Coggiola a pris le volant de la 911 RSR à Pilone et a pris un excellent départ, mais il a rapidement été dépassé par Munari et Pianta qui avaient les pneus parfaits pour le circuit extrêmement humide. La Stratos Turbo et la SE 031 ont fait le tour de tout le peloton et ont fait de gros gains au classement général. Facetti a terminé troisième de la Stratos Groupe 4, la 911 RSR de Di Gioia a terminé quatrième et la RSR de Coggiola cinquième. La Pantera Groupe 4 de Govoni (cinquième au général) s'est arrêtée en piste et a abandonné l'épreuve lorsque sa pression d'huile est tombée à zéro.

La course du Mugello s'est soldée par un gros swing dans le classement général. Facetti / Garzoglio étaient toujours en tête mais Pianta / Scabini étaient passés deuxièmes avec la SE 031 et n'étaient plus qu'à une minute 39 secondes de la Stratos Groupe 4. La 911 RSR de Coggiola / Pilone était encore 15 secondes en troisième position. Munari/Mannucci pointaient onzièmes du Groupe 5 Stratos Turbo à un peu moins de sept minutes des leaders.

Malheureusement, le transfert à Parme en fin de journée avait été extrêmement brumeux et l'escorte bien placée de Finotto / Dona (troisième au général la nuit précédente) n'a pas réussi à passer le Passo della Raticosa et a été disqualifiée.

La dernière journée (vendredi) comprenait deux courses de 20 tours : une à Varano et l'autre à Casale. Ensuite, le peloton retournerait à l'arrivée à Turin.

A Varano, Munari et Pianta sont partis de la première ligne. Munari a roulé à fond et a établi une avance substantielle dans la Stratos Turbo tandis que Pilone a tout tenté pour retrouver sa deuxième position au classement général. Il n'a pas réussi à combler le déficit de 15 secondes par seulement 1,5 seconde. Pianta a terminé troisième tandis que Facetti a conduit prudemment à la quatrième place et a terminé à huit secondes de l'Abarth.

La course finale a eu lieu à Casale. Munari a de nouveau dominé les débats tandis que le RSR de Pilone a devancé Pianta au départ pour tourner quelques tours plus tard à l'épingle centrale. Il a continué, mais a abandonné tout espoir de dépasser l'Abarth.

Au sixième tour, le moteur de la Stratos Groupe 4 de Facetti a commencé à crachoter et trois tours plus tard, le leader absolu s'est arrêté en piste avec une pompe à injection cassée. Un Facetti désemparé était hors de l'événement. Munari a remporté la victoire à une minute et 15 secondes de Pianta tandis que Pilone a pris la troisième place.

Suite à l'abandon tardif de Facetti, Pianta et Scabini sont sacrés vainqueurs à Turin avec 15 secondes d'avance sur la Coggiola/Pilone 911 RSR. La troisième place est revenue à la Porsche 930 Groupe 3 de Bruno Bocconi / Luciano Lovato qui accusait encore 77 secondes de retard. Munari / Mannucci a finalement placé le groupe 5 Stratos Turbo à la sixième place.

Copyright du texte : Supercar Nostalgia

Bonne lecture ;) ;)
lesbellesauto le sam 7 mai à 22:40
Bonsoir à tous ;)

Surprise en visitant l'"AUTO SPORT MUSEUM" de Chatillon Coligny dans le Loiret

Fiat Argenta de l'Ecurie du Gâtinais



.... ....

L équipage Desterne Jean Luc et Moreau Jacques sur la Fiat Argenta au rallye du Costa brava 2021

Les trois photos qui suivent sont du NET



;) ;)
I'll-be-back le sam 7 mai à 22:55
J'ai du mal avec l'identification du modèle...


(du Net)
I'll-be-back le sam 7 mai à 22:58


Là en revanche on reconnait parfaitement une Ritmo 130 TC...


I'll-be-back le sam 7 mai à 23:00
Ritmo toujours, avec moins de chevaux mais cheveux au vent...


(du Net)
lesbellesauto le sam 7 mai à 23:36
Pascal :good: :D :love:

FIAT Argenta encore ;)



Avec le grand pilote Italien Arturo Merzario


et avec l'ingénieur Sergio Limone
Il a réalisé de nombreux projets de voitures de sport pour le groupe Fiat, dont les Lancia Rally 037, Lancia Delta S4 et Lancia Delta pour le championnat du monde des rallyes FIA, ainsi que les voitures de tourisme Alfa Romeo 155 et Alfa Romeo 156. (Wikipédia)


Et maintenant le lien vers la GALLERIA IMMAGINI



https://www.ziojo.com/l/fiat-argenta-il-salotto-diesel/ (SALOTTO DIESEL PICK-UP :: Ziojo)

A+;)
lesbellesauto le dim 8 mai à 07:54
Bonjour à tous ;)

ARGENTA TOUJOURS :D :D



....

A+;)
I'll-be-back le dim 8 mai à 22:45


Victoire à Monaco d'Ayrton Senna et retour en Safety Car Fiat Tempra...
(du Net)
lesbellesauto le mar 10 mai à 06:53
Bonjour à tous ;)

Décidément cette Fiat Argenta a eu une sacrée carrière sportive :oh:

Croatie



A+;)
I'll-be-back le mer 11 mai à 20:13
@turbo1980 : Le mot Tempra figure deux fois dans le titre.... et tu as omis la majusCULe à Regata... C'est dommage de négliger la forme, déjà dans le titre....:)
turbo1980 le mer 11 mai à 20:29
Tellement on s en branle de ces caisses on a jamais fait attention mais tu as raison je vais corriger :D
I'll-be-back le mer 11 mai à 20:39
Bravo, c'est quand même plus "propre" à l'oeil... comme une carrosserie de 325 iS immaCULée !...:) :good: :good:
turbo1980 le mer 11 mai à 20:40
;) :good:

Merci de m avoir fait la remarque ;)
I'll-be-back le mer 11 mai à 23:02
Bah, parce que tu le vaux bien... ;)
turbo1980 le mer 11 mai à 23:08
:cool: :D ;)
lesbellesauto le jeu 16 juin à 09:03
Bonjour à tous ;)

NON "ARGENTA" JE NE T'OUBLIERAIS PAS :D



https://www.youtube.com/watch?v=ZyhVo2PxQFY
YouTube 1:27
Fiat argenta 2000 I.e del 1982 in vendita a Torino

;) ;)

Dernière édition le 16/06/2022 à 09:08 par lesbellesauto, édité 1 fois
lesbellesauto le ven 17 juin à 06:34
Bonjour à tous ;)

NON "ARGENTA" JE NE T'OUBLIERAIS PAS :D

Avec l'accent Italien encore plus captivante..........................:)

https://www.youtube.com/watch?v=gpQpQOAOGdY
YouTube 9:01
Giancarlo Baghetti prova per voi la FIAT Argenta (gamma) \ 1981 \ ita v-


;) ;)
christian76 le lun 20 juin à 10:44
:love:
christian76 le lun 20 juin à 10:46
:love:
turbo1980 le lun 20 juin à 13:11
Vert 😍
fujiyama le lun 20 juin à 13:32
Le topic qui envoie du rêve :love:
I'll-be-back le jeu 23 juin à 21:13
Citation de fujiyama :
« Le topic qui envoie du rêve :love: »


Avec un minimum d'imagination, y'aurait moyen...:idee:

Worldcars le mer 29 juin à 22:59
Fiat tempra Brésil 2.0 16v 128cv

I'll-be-back le jeu 30 juin à 07:21
Pas vilaine...
lesbellesauto le jeu 30 juin à 09:37
Bonjour à tous ;)

Citation de I'll-be-back :
«
Citation de fujiyama :
« Le topic qui envoie du rêve :love: »


Avec un minimum d'imagination, y'aurait moyen...:idee:

»


@I'll-be-back

TOUT A FAIT D'ACCORD :D

Citation de JB007 :

« »


Bonne et agréable journée à tous :) :)
I'll-be-back le mer 13 juil à 07:40
Fiat Regata 100 S versus Ford Orion 1600 injection - Lancia Prisma 1600 - Volvo 360 GLE

Auto-Hebdo




Worldcars le mer 13 juil à 08:27
A l'époque, j'aimais aucune des 4 ....je préférai de loin, l'Alfa 33 ou la cunéiforme Alfa 75
I'll-be-back le mer 13 juil à 14:27
Avec plus gros ; la Croma...


Comparatif : Ford Sierra 2.0i/ Ghia 125 - Renault 21 TXE - Citroën BX GTI - Fiat Croma IE - Opel Vectra 2.0 i

L'Action Automobile - Novembre 1989


lesbellesauto le ven 22 juil à 09:58
Bonjour à tous ;)

Ritmo à vendre lors du salon Retromobile 2022





;) ;)
Worldcars le sam 23 juil à 13:52
Très belle et trop rare de nos jours cette Ritmo
lesbellesauto le dim 7 août à 22:51
Bonsoir à tous ;)

Jura. Rassemblement de voitures anciennes à Marnézia

(il y a un peu plus de deux ans)


https://actu.fr/bourgogne-franche-comte/marnezia_39314/jura-rassemblement-de-voitures-anciennes-a-marnezia_51385895.html (Jura. Rassemblement de voitures anciennes à Marnézia | Voix du Jura)

;)
lesbellesauto le jeu 11 août à 18:07
Bonjour à tous ;)

Citation de clionrj :
« Dans le même genre à base Fiat 131...



Lors d'un voyage en Turquie, il y a une quinzaine d'années, on en voyait à tous les coins de rue :etourdi: »


@clionrj

La FIAT 131 Turc

La Tofaş 131, aussi connue sous les noms de Tofaş Şahin, Tofaş Kartal, Tofaş Doğan ou Murat 131 est un modèle d'automobile construit en Turquie par Tofaş, la filiale locale du constructeur italien Fiat. Similaire à la Fiat 131, elle est fabriquée sous licence entre le milieu d'année 1976 et octobre 2008. Elle avait pris la suite de la Tofaş 124, une Fiat 124 fabriquée sous licence en Turquie depuis 1971.

Histoire

En 1981, la Tofaş 131 reçoit des modifications de carrosserie, notamment au niveau des faces avant et arrière. En 1984, alors que la Fiat Regata devant succéder à la Fiat 131 est apparue au Salon automobile de Francfort de septembre 1983, la Tofaş 131 reçoit à nouveau quelques retouches.

En 1988, la Tofaş 131 subit un restylage important, ayant pour résultat une ressemblance avec la version de la Fiat Regata venant d'être mise en fabrication par Tofaş. Elle reçoit une calandre inclinée avec deux grands projecteurs rectangulaires, similaires à ceux de la Regata, nouveaux rétroviseurs, enjoliveurs de roues, pare-chocs boucliers, etc. À partir de ce moment, seule la cellule centrale subsiste de la Fiat 131 originelle. Elle n’évolue ensuite que très peu jusqu’en 1995. Elle est alors proposée en versions à quatre portes « Doğan », équipée d'un moteur de 1 600 cm3 de 96 ch, et break « Kartal » avec un 1 600 cm3 de 84 ch ou 96 ch.

La gamme est réduite à partir de 1996, année de l’apparition de la Tofaş Tempra, copie conforme de la Fiat Tempra. La voiture reçoit une retouche de la partie avant et bénéficie des moteurs de la Tempra : un moteur de 1 400 cm3 développant 78 ch à 5 500 tr/min, et un 1 600 cm3 de 96 ch à 5 500 tr/min.

En 2002, alors que la Tempra disparaît du catalogue, toutes les versions profitent d’un nouveau restylage mineur. En 2005, les motorisations bénéficient de l’injection électronique. En 2007 ne subsiste au catalogue qu'une version berline SLX, et le break.

La fabrication a été interrompue en mai 2008 après une production de 1 349 559 exemplaires, montés ou exportés en CKD.

Après 30 ans, le déclin

Les modèles 131 Şahin, Doğan, et Kartal ont partagé la même plateforme à propulsion arrière avec un moteur longitudinal, une suspension de type MacPherson pour les roues avant et un essieu rigide à l'arrière dont la conception remonte aux années 1970.

Leur attrait principal était leur bas prix allié à une conception très robuste et un coût de maintenance minime, ce qui en a fait un modèle populaire en Turquie et dans de nombreux pays en voie de développement. Cependant, malgré un habitacle très vaste, cette conception ancienne n’offrait qu’une tenue de route inférieure aux concurrentes bénéficiant de la traction avant. Sa popularité en Turquie s'est affaiblie à partir du milieu des années 1990, mais elle est restée recherchée par les taxis.

Beaucoup de Tofaş 131 ont été converties au GPL en raison de l'envolée des prix de l'essence. Le modèle a été remplacé par la Fiat Siena (aussi baptisée Fiat Albea) et la Fiat Palio mais la série 131 n'a pas disparu pour autant, sa production restant présente pour les ateliers de pièces détachées et pour le CKD.

Les versions en CKD

Depuis l'origine, des modèles Tofaş 131 ont été exportés en CKD en Égypte pour y être assemblés localement chez El Nasr. Après l'arrêt de la Fiat 128 en Italie, c'est son associé serbe Zastava qui livre les sous ensembles à El Nasr ; depuis l'arrêt de la Fiat 131 en Italie en 1983, Tofaş fait de même avec la Tofaş 131 Şahin.

Depuis 2006, la Tofaş 131 est également produite en Éthiopie.

À partir de 2006, la Tofaş 131 Şahin est également assemblée en CKD à la cadence de 5000 exemplaires par an sous le nom de DOCC — pour Dutch Overseas Car Company — à Addis-Abeba en Éthiopie, chez Holland Car. Il s'agit d’une coentreprise entre une société Hollandaise, Trento Engineering, et une société locale constituée pour l'occasion, Ethio-Holland.

Une ligne de fabrication de Tofaş 131 devait être installée au Congo, selon les informations du constructeur turc diffusées à l'époque.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tofa%C5%9F_131 (Tofaş 131 — Wikipédia)

;) ;)
clionrj le jeu 11 août à 19:45
Très intéressant :good:

;)
lesbellesauto le ven 12 août à 22:10
Bonsoir à tous

Voici deux belles photos trouvées sur le net,il ne me semble pas que Tofas ait commercialisé la version Abarth :D :D :D :D :D


https://www.youtube.com/watch?v=-kiAjyNAiqw
YouTube 38:41
Nasce una Rally (FIAT 131 Abarth Rally) \ 1976 \ ita V-

;) ;)

Dernière édition le 12/08/2022 à 22:54 par lesbellesauto, édité 1 fois
lesbellesauto le sam 13 août à 08:36
Bonjour à tous ;)

Encore la FIAT 131 mais ici en version diésel



À la fin des années 70, Fiat a décidé de lancer sur le marché une version diesel de la berline 131 Mirafiori et de la tester, avant sa présentation officielle, dans une incroyable course de résistance, de Londres à Sydney : l'excellent résultat a servi de tremplin à son succès commercial.

Source : https://www.fcaheritage.com/fr-fr/heritage/histoires/fiat-131-abarth-diesel (Fiat 131 Abarth Diesel)



Après avoir présenté la nouvelle version diesel en avril 1978 au Salon de Turin, Fiat a décidé d'inscrire, à des fins promotionnelles, trois voitures de pré-série, préparées par Abarth, au raid Londres-Sydney, une course de résistance intercontinentale particulièrement difficile à laquelle participent différents constructeurs.

Le moteur diesel, produit à Foggia dans les usines SOFIM, est un quatre cylindres de 2,5 litres qui développe 72 chevaux à 4 200 tours/minute. Pour pouvoir loger ce nouveau moteur plus encombrant, il a fallu faire une bosse sur le capot moteur, qui est devenu une caractéristique de toutes les 131 Diesel.

L'une des quatre voitures a été utilisée pour effectuer les essais et les mises au point avant l'inscription des trois autres au raid. La préparation d'Abarth visait essentiellement à permettre aux voitures de résister à l'effort soutenu auquel elles seraient soumises pendant la course. Le pare-chocs avant est utilisé pour fixer de gros phares auxiliaires longue portée Cibiè Super Oscar et les fixations du pare-brise ont été renforcées ; les garde-boue surdimensionnés et les jantes ont été repris des 131 Abarth rally, tout comme l'arceau de sécurité et les crochets de maintien du capot moteur et du coffre.

Le 14 août 1977, trois Fiat 131 Abarth Diesel étaient au départ à Londres : la n°6, conduite par l'équipage français Robert Neyret (spécialiste du rallye du Maroc) et Marianne Hoepfner (pilote chevronnée de rallye et de raid) ; la n° 26 de l’équipage italien avec Giancarlo Baghetti (pilote de Formule 1 des années 60 sur Ferrari, Lotus, Brabham, BRM et ATS) et Tommaso Carletti (ingénieur Fiat, responsable du département expériences) et la n° 66 de l’équipage féminin des jeunes françaises Evelyne Vanoni et Christine Dacremont. Au total, presque quatre-vingt voitures étaient sur la ligne de départ.

La course était organisée par la compagnie aérienne de Singapour qui rejoignait toutes les principales étapes du raid. Les voitures, parties de Covent Garden à Londres se sont élancées vers la côte pour embarquer sur le premier ferry qui les portait de nuit jusqu'en Hollande. Une fois sur le continent, les voitures ont zigzagué entre Amsterdam, Francfort, puis Paris et Milan. Onze heures pour traverser la Yougoslavie et arriver en Grèce, où les équipages pouvaient enfin avoir l'occasion de se reposer après quatre jours et quatre nuits de conduite ininterrompue. Mais avec les retards accumulés, bien peu d'équipages ont pu se reposer réellement.

La partie plus compétitive de la course a commencé à Athènes : Thessalonique, Istanbul, Ankara et Téhéran. 400 km de désert de sel jusqu'à Tabas en Iran. Ensuite, au nord-est de Fariman, tout l'Afghanistan en passant par Herat et Kandahar, jusqu'à Kaboul, le passage au nord-ouest du Pakistan, puis Delhi et Bombay. Direction Bangalore et traversée en bateau jusqu'à la Malésie. De Penang, deux étapes dans les plantations d'hévéas, via Taiping, Ipoh, Tanjong Malim, Port Dickson sur la côte, puis de Muar dans le sud de la Malaisie à Labis, Kluang, Jemaluang, Johor Bahru pour arriver enfin à Singapour. Les 13 200 km de la partie australienne de la course ont été parcourus en sept jours et 16 heures.

Les voitures en compétition auraient dû parcourir plus de 30 000 km en 30 jours sur des routes le plus souvent non goudronnées, mais il leur a fallu 45 jours. Deux 131 ont franchi la ligne d'arrivée à Sydney le 27 septembre et la voiture de Neyret/Hoephner est arrivée première de sa catégorie, en faisant une excellente publicité à la 131 Diesel présentée à Turin quelques mois plus tard.

https://www.youtube.com/watch?v=emHDK7ew_Is
YouTube 11:02
30.000 Km con un Diesel - La Fiat 131 Diesel alla Londra-Sydney (Raid / Baghetti) \ 1977 \ ita VV

FIAT 131 ABARTH DIESEL - Londra - Sidney 1977

Deux voitures ont franchi la ligne d'arrivée à Sydney et ce fut une double victoire : 15ème et 23ème place au classement général et surtout 1ère et 2ème place des voitures Diesel ! Avant même sa présentation officielle, la 131 Diesel avait déjà beaucoup fait parler d'elle et de manière élogieuse.

ENGINE : Inline-4 Diesel cycle, anterior longitudinal, 2445 cm³ by SOFIM
POWER : 72 HP @ 4.200 rpm
SPEED : 145 km/h
WEIGHT : 1150 kg
DESIGN : FIAT - Abarth
TYPE OF BODY :Sedan



;) ;)
lesbellesauto le mer 26 oct à 16:57
Bonjour à tous ;)

Si vous voulez vous régaler avec des superbes photos de ce proto "Fiat Abarth 035",voici la solution en allant sur le lien ci-dessous :love:



http://italiaspeed.com/2011/cars/others/events/automotoretro/abarth_035_prototype/gallery_automotoretro/gallery.html (italiaspeed.com: AUTOMOTORETRO 2011, LIGOTTO FIERE, TORINO)

.........................................................................

En feuilletant l'ouvrage Cars of Vinyl,voici une "Regata" que l'on ne s'attend pas à trouver là,si cela m'a fait sourire eh bien par contre les paroles de la chanson portent beaucoup moins à la rigolade.................:/





https://www.youtube.com/watch?v=Ax4DDj-4nBg
YouTube -
-
lesbellesauto le mer 9 nov à 22:00
Bonsoir à tous ;)

Citation de turbo1980 :

« Allez tiens j\'élargis le post à toutes les grandes berlines fiat oubliées et dont tout le monde se branle :D

Fiat Argenta »


La FIAT 130 pas beaucoup plus présente dans les esprits ;)

https://www.youtube.com/watch?v=uqgVCDrV80o
YouTube 20:26
Settore 3 litri (FIAT 130 berlina) \ 1969 \ ita

En voici une photographiée lors du Chantilly Arts & Elégance 2022





et une plus roturière 124 Special



;) ;)
lesbellesauto le mer 16 nov à 18:37
Bonsoir à tous ;)

Vente Artcurial du 16 octobre 2022

Fiat 131 Abarth Rally - 1976 -

Estimation 160 000 - 200 000 €

Vendu 190 720 €


Carte grise française
Châssis n° 131AR*2041842

- Modèle rare et historique
- Un des 4 exemplaires vendus neufs en France
- Voiture toujours conservée par des passionnés
- Conduite par Jean-Claude Andruet à l'époque !




Pour pouvoir homologuer sa 131 Abarth en Groupe 4 et remplacer la vieillissante 124 Abarth, Fiat doit produire une version route, commercialisable, produite à quelques centaines d'exemplaires. Présentée au Salon de Genève 1976, la 131 Abarth Rally reçoit le même moteur que la version compétition, mais "civilisé" : ce quatre cylindres 2 litres 16 soupapes développe tout de même 140 ch, ce qui permet à cette voiture de moins d'une tonne des performances enviables ! Parmi les autres modifications par rapport à la version tourisme, la 131 Abarth reçoit des éléments de carrosserie en plastique, une suspension modifiée avec des roues arrière indépendantes, des jantes spéciales, un aménagement intérieur sportif. Dans sa version compétition, robuste, légère et bénéficiant de plus de 200 ch, la Fiat 131 Abarth remporte trois fois le championnat du monde des rallyes, en 1977, 1978 et 1980. Ces succès vont contribuer à redorer l'image du constructeur italien.

La voiture que nous présentons a l'avantage d'avoir un historique français exceptionnel. En effet, comme l'explique une expertise fournie avec celle-ci, on dénombrerait seulement quatre 131 Abarth Rally livrés neuves en France.
Notre voiture ferait partie de ces rarissimes exemplaires qui furent pour la plupart utilisés par Fiat France. Ainsi, notre 131 aurait servi à l'époque de mulet, notamment pour Jean-Claude Andruet. C'est l'information qu'a pu obtenir le précédent propriétaire, lorsqu'il acheta la voiture à Fiat France, en 1983. Elle était d'ailleurs déjà préparée dans ce but et on peut encore le constater lorsqu'on l'examine aujourd'hui. En effet, elle dispose d'un arceau, d'un lecteur de cartes, d'un trip master et il semble qu'elle possède une légère préparation moteur d'époque.
L'intérêt de la voiture réside dans son état d'origine, la carrosserie n'ayant pas été repeinte récemment, elle se présente en état d'usage. Mais aussi dans son historique puisqu'elle n'a eu qu'un seul propriétaire de 1983 aux années 2000, date à laquelle elle est rentrée dans la collection d'une famille de passionnés de rallye français.
Il s'agit donc d'une des dernières Fiat 131 françaises d'origine encore en existence. Les collectionneurs pointus devraient saisir cette occasion car la plupart de ces confidentielles voitures d'homologation ont déjà rejoint de grandes collections.

MERCI DE NOTER QUE LA CARTE GRISE FRANÇAISE EST EN COURS ET SERA REMISE A L'ACHETEUR DANS LES MEILLEURS DELAIS A L'ISSUE DE LA VENTE.

Source : https://www.artcurial.com/fr/lot-1976-fiat-131-abarth-rally-4284-81#popin-active (Automobiles sur les Champs | Vente n°4284 | Lot n°81 | Artcurial)

Bonne soirée à tous ;)
 Page précédente    1    2    3 
Fiat Ritmo ›   Actualité  Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
AutotitreForum AutoFiatRitmoFiat Regata, Argenta, Sonata, Tempra, Optima, Catera, et caetera....   «   3              Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoRenault Mégane Toyota Yaris Cross Michelin équipementier technologie Honda CR-V crédit statistique Rolls-Royce Cullinan Volkswagen ID.3 Tesla Model 3 sondage BMW
MarquesRenault Toyota Nissan Honda Rolls-Royce Volkswagen Tesla BMW Citroën Audi Lightyear Jeep Peugeot Kia Alpine Ferrari Chevrolet Wey
Actuellement, il y a 399 visiteurs en ligne dont 28 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2022 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales - consentement