Marche arrière : La Fiat Punto Evo Abarth - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoFiatGrande PuntoMarche arrière : La Fiat Punto Evo Abarth           Répondre    
Fiat Grande Punto ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
 1 
29 messages
2957 vues
Marche arrière : La Fiat Punto Evo Abarth
Autotitre Le dim 30 juin 2019 13h08

Point final.
Par Arnaud A. pour Autotitre.com

En 1995, la voiture européenne de l'année n'est autre que la Fiat Punto 1, apparue 2 ans plus tôt.

Le succès commercial est incroyable, et immédiat. Dessinée par Giugiaro, la remplaçante de la Uno ne manque pas de brio, et n'aura aucun mal à dépasser les scores de vente de celle qui la précède.

En 1999, la Punto 2 sort, et Fiat nous rejoue le tour de force de la 1, avec des ventes qui atteignent vite 500000 exemplaires par an. La Punto 2 restera au catalogue du constructeur jusqu'en 2009, soit 4 ans après la présentation de la Grande Punto.

La Grande Punto, c'est celle sur laquelle nous allons nous attarder aujourd'hui.



Aussi appelée Punto 3, elle arrive sur le marché européen un mois pile après le lancement de la Clio 3, et un peu avant la 207. Et fort heureusement pour Fiat qui vacille, la Grande Punto connaîtra un beau succès commercial. Le dernier ? Qui aurait imaginé en 2005 qu'elle ne serait jamais renouvelée, et que son incroyable mais courte carrière se terminerait de manière aussi pathétique, en 2018, 13 ans après la commercialisation du troisième modèle, et avec des ventes, en France, ridiculement basses. Elles sont loin les quasiment 70000 unités de 1996, meilleure année en France, avec les 117 voitures vendues en 2018, loin derrière...Tout le monde.

Mais revenons à ses heures de gloire. Carlo Abarth prête son nom à la Punto dès 2008, pour créer de l’intérêt envers la compacte. Mais l'auto souffre de la concurrence avec les Clio RS et 207 RC.

En 2009, la Grande Punto devient Evo, et en profite pour hausser le ton sur sa version de pointe, la Punto Evo Abarth.

Au niveau du style, elle gagne un pare choc intégrant des élargisseurs d'ailes, avec un vrai effet aérodynamique, puisque le flux d'air est dirigé de manière à améliorer l'aéro des flancs de la voiture. Même sauce à l'arrière, puisque le pare choc qui intègre des déflecteurs latéraux, canalise le flux d'air. L'échappement gagne en diamètre, les deux de brouillard et de recul migrent au milieu du pare choc arrière façon compétition, et le spoiler est légèrement modifié, encore une fois dans le but de soigner le Cx. Notons qu'elle reprend le logo de calandre de la 500 Abarth.



C'est très subjectif, mais le look extérieur est incroyable de suggestivité, et le stripping ne la rend pas plus discrète, bien au contraire. C'est une Abrarth, c'est exubérant, et c'est réussi!



A l'intérieur, la qualité des matériaux progresse autant que le style. On a droit à des cadrants spécifiques réalisés par Jaeger, avec un graphisme plus éloquent. On retrouve le pédalier alu, différents éléments en cuir de qualité et aux belles surpiqûres, et les superbes sièges baquets, qui peuvent carrément devenir des Abarth Corse de chez Sabelt si l'option était cochée. Mention spéciale aux surpiqûres jaunes et rouges rappelant les couleurs du scorpion. Ils sont forts ces italiens.



Ils ont aussi une sacrée réputation en terme de motorisation, qu'en est-il ici?

On retrouve dans la bonne vieille Punto le fleuron de la gamme essence de Fiat, le 1.4 "multiair" développé par Fiat Powertrain. Et la carte de visite est intéressante. Derrière le multiair se cache un système électro hydraulique de gestion des soupapes, qui permet de se passer de papillon. Un gros Garrett plus loin, on se retrouve avec un tonique 1.4 de 165cv et 250Nm, 210Nm en mode Normal, qui s'actionne via le Manettino. Aucun intérêt.



Face au chrono, c'est bien. Un 0 à 100 en moins de 8 secondes, un 1000m en moins de 29 secondes et un bon gros 215km/h en vitesse de pointe.

Mais surtout, malgré la modernité du moteur, tout cela s'obtient avec des sensations mécaniques. Le petit quatorze cent est vivant, et distille une sonorité rauque et métallique des plus plaisante.

La puissance passe au sol par le biais d'une boîte mécanique à 6 rapports, imprécise, mais qui n'accroche pas comme dans une MiTo.

Et le comportement dans tout ça? Étonnant.

On connait le gout de Fiat pour les châssis "particuliers", ici, c'est -presque- un sans faute, si on excepte un ESP non déconnectable.

Le train avant se place bien, les remontées d'informations dans le volant sont bien présentes, bien plus que les remontées de couple. On ajoute à ça un train arrière joueur, malgré l'ESP toujours en veille, et on se retrouve en présence d'une citadine qui aime se faire bousculer sans jamais être piégeuse. Une très bonne école de la conduite musclée, moins gourmande en savoir faire qu'une concurrente comme la Clio RS pour rouler vite sur route ouverte.

Bon point pour le freinage aussi, bien aidé par ses quatre disques ventilés, mordus à l'avant par des étriers à deux pistons. Ça freine fort, et longtemps.

Petite mention sur le kit Esse Esse, qui ajoute 15cv, mais surtout des disques avant percés et ventilés, des plaquettes plus mordantes, des ressorts courts, et des grosses roues de 18". Si le but est de collectionner, ok, si le but est de la brûler l'utiliser, il ne faut pas dépenser plus, et plutôt se faire son kit soi même. Surtout pour éviter les roues de camion.

Alors faut il craquer pour cette Punto Evo Abarth?

On est en présence de ce qui restera sans doute la meilleure Punto jamais produite. Qualité des matériaux, des assemblages, tempérament mécanique, châssis, tout est à l'unisson. Mais, parce que il y a un mais, sa rareté fait que la différence de prix à l'achat neuf avec la référence contemporaine, la Clio 3 RS, n'existe plus en occasion.

Alors oui, trois fois oui si on veut rouler "décalé", mais oui juste une fois si on veut l'utiliser en trackday, ce qu'elle mérite amplement. A noter toutefois que cette Punto ne semble pas souffrir de défaut de conception, ni de soucis mécanique. Ici, il n'est pas question de boîte HS en utilisation intensive si vous voyez ce que je veux dire.



Merci à DMA Car chez qui vous trouverez ce superbe exemplaire.

Retrouvez tous les "marche arrière"
Xxxthedevilxxx Le dim 30 juin 2019 13h27
:love:
J'ai toujours aimé cette caisse
Ça cote :arg: :ouin:
Raminagrobis Le dim 30 juin 2019 13h58
Ca me plaisait, mais il y avait la Clio en face...
spilner Le dim 30 juin 2019 14h39
Moi aussi j'aimais bien mais la première avec son avant "Maserati" plus que l'Evo
Turbo1980 Le dim 30 juin 2019 14h50
:good:
F7R Le dim 30 juin 2019 16h54
J'aime beaucoup :good:
caraddict Le dim 30 juin 2019 17h42
Sympa et rare cette Punto :love:
jpcevol Le lun 1 juil 2019 07h45
J'adore :love:
ItalianDriver Le lun 1 juil 2019 09h27
La meilleure plus sportive et caractérielle est la EsseEsse non Evo avec le Tjet 180ch/270Nm (réels +190ch et ~330Nm...).
Dernière édition le 01/07/2019 à 09:28 par ItalianDriver, édité 1 fois
carpe.diem Le lun 1 juil 2019 09h31
Mais elle est finie comme une fiât :D
weber-dc40 Le lun 1 juil 2019 09h36
Dommage que la version restylee est passée au multi air ouais.
ItalianDriver Le lun 1 juil 2019 09h36
Ça dépend, tu pouvais avoir la pdb en cuir ( :cool: ), contrairement à l’Evo. ;)
Aviator56 Le lun 1 juil 2019 16h38
Faut quand même évoquer les boîtiers Multiair en carton sur les 1eres jusqu'en 2011 environ. Ensuite ca va.

Le changement de pièce coûte dans les 1500-1600€ environ avec la MO.
Aviator56 Le lun 29 juil 2019 13h37
Derrière le multiair se cache un système électro hydraulique de gestion des soupapes, qui permet de se passer de papillon

https://fr.wikipedia.org/wiki/MultiAir (MultiAir — Wikipédia)

http://www.leblogauto.ca/la-technologie-multiair-de-fiat/ (La technologie MultiAir de Fiat | Actualité Automobile tout savoir sur le Blog Auto)

Pourtant je viens de voir qu'il y a quand même un papillon des gaz, comment ca se fait :louche:
ItalianDriver Le lun 29 juil 2019 14h37
C’est seulement à l’admission.
Aviator56 Le lun 29 juil 2019 14h47
Oui c'est bien ce que je dis. Il y a un papillon comme un systeme classique
patala Le lun 29 juil 2019 15h02
www.benabar.com
barbatacci Le lun 29 juil 2019 18h42
Tu sors!:arg:
patala Le lun 29 juil 2019 22h41
:smileyfierquitireslalangue:

:D
nico-20vt Le lun 29 juil 2019 22h57
Non il n'y a pas de papillon. Ce sont directement les soupapes d'admission qui jouent ce rôle.
Aviator56 Le lun 29 juil 2019 23h15
Mouais, cest ce que je croyais, sur mon moteur on le voit

Par ex:
https://shop.500madness.com/fiat-500-ported-throttle-body-14l-multi-air-turbo-pid2073 (FIAT 500 Ported Throttle Body - 1.4L Multi Air Turbo - FIAT 500 Parts and Accessories)

https://www.b-parts.com/en/store/products/2774229/ (Throttle Body ALFA ROMEO MITO (955_) 1.4 MultiAir (955AXL1B) | B-Parts)

Edit: une partie de la réponse
https://www.google.com/amp/s/www.dodge-dart.org/forum/dodge-dart-1-4l-multiair-turbo/9713-multiair-throttle-valve.html%3famp=1 (MultiAir with Throttle Valve?)
Dernière édition le 29/07/2019 à 23:19 par Aviator56, édité 3 fois
ItalianDriver Le lun 29 juil 2019 23h52
Il y a erreur entre papillon et came. Le Multiair permet de se passer de came et donc d’arbre à came côté admission. Rien à voir avec les papillons. ;)
Aviator56 Le mar 30 juil 2019 00h17
Jai pas l'impression qu'il s'agit d'une confusion entre came et papillon car même sur les doc anglais il est annoncé cest que le système multiair permet de se passer de papillon grâce à la levée variable des soupapes d'admission.

La théorie du système cest une levée des soupapes d'admission à la demande grave à lelectrovane de pilotage du système qui envoi plus ou moins d'huile, je vois le fonctionnement

Ainsi une faible levée = faible charge, levée maxi = forte charge.

Sur le papier le système permet de se passer de papillon car la charge se fait via le pilotage de la levée des soupapes , or il y a quand même un papillon.

Ca me fait penser au valvetronic de BMW qui na pas de papillon, avec une mise en œuvre différente.
ItalianDriver Le mar 30 juil 2019 00h30
Oui, avec des plages de fonctionnement plus sophistiquées comme le Multilift, le seul système capable de le faire. ;)

Mais le Multiair utilise encore le papillon d’admission.

Explications en Italien...
https://www.motori.it/news/516/arriva-il-multiair-di-fiat.html (Come funziona il Multiair di Fiat - Motori.it)
Aviator56 Le mar 30 juil 2019 01h16
Merci :good: cest assez bien expliqué
WhoAmI Le mar 30 juil 2019 06h37
Pourquoi le Multi Air n'a pas plus été développé par Fiat ?
Il me semble que leur dernière génération de moteur n'utilise plus cette technologie ?
ItalianDriver Le mar 30 juil 2019 07h11
Si, les Twinair 0.9, 1.0 Firefly, 1.3 Firefly et 2.0 essence sont Multiair, en plus des anciens 1.4 encore existants et des moteurs Américains 2.4 Tigershark!

Tous les moteurs 2, 3 et 4 cylindres sont Multiair hors 1.2 FIRE 69ch.

Le futur L6 devrait aussi être Multiair.
WhoAmI Le mar 30 juil 2019 09h13
Ah OK, je ne savais pas !
ItalianDriver Le mar 30 juil 2019 09h18
Il reste aussi quelques 1.4 16v et 1.4 Tjet sans Multiair. Mais tous les anciens moteurs seront remplacés par les nouveaux Firefly d’ici 2021.
Recherche de : Auteur : Avec :
 1 
Fiat Grande Punto ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
AutotitreForum AutoFiatGrande PuntoMarche arrière : La Fiat Punto Evo Abarth             Répondre    
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoMercedes Classe S, Lexus, Mazda MX-5, Subaru Outback, Lamborghini, Corée du Sud, BMW Série 3, Donkervoort D8, Hyundai, McLaren, Suzuki Swift, Porsche Taycan, Jeux Vidéo
MarquesMercedes, Lexus, Mazda, Subaru, Lamborghini, BMW, Donkervoort, Hyundai, McLaren, Suzuki, Porsche, Renault, Opel, Ford, Fiat, Cupra, Tesla, Audi
Actuellement, il y a 348 visiteurs en ligne dont 23 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2019 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales