Le topic des Ferrari qui ne sont obligatoirement pas rouges ! - Page 45 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoFerrariLe topic des Ferrari qui ne sont obligatoirement pas rouges !   «   45            Répondre    
Ferrari ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
 Page précédente    1    2      36    37    38    39    40    41    42    43    44     45  
2242 messages
48645 vues
Le topic des Ferrari qui ne sont obligatoirement pas rouges !
Turbo1980 le sam 10 sept à 01:45
:love:
Zorglub007 le sam 10 sept à 02:57
Ça je passe, c est presque aussi laid qu une 256 :D
JB007 le dim 11 sept à 05:44
figolu14 le dim 11 sept à 23:31
Ce soir en arrivant en IDF



[url] https://ti1ca.com/tmp47adr-trim.5B2D086F-605B-44A8-91F6-E8EBC1628F99-trim.5B2D086F-605B-44A8-91F6-E8EBC1628F99.MOV.html (trim.5B2D086F-605B-44A8-91F6-E8EBC1628F99, trim.5B2D086F-605B-44A8-91F6-E8EBC1628F99.MOV - ti1ca.com) [/url]
Worldcars le lun 12 sept à 07:53
:love: :love: :love: Sublime
Zorglub007 le lun 12 sept à 16:48
Jolie 330gt :love: version importée avec ses butoirs US ?
Bonbonmaster le mar 13 sept à 10:56
812 GTS Azurro La Plata

seb62100 le mar 13 sept à 12:40
J'ai le droit de la poser la ?

Turbo1980 le jeu 15 sept à 19:44
Bien sûr :good:
Turbo1980 le jeu 15 sept à 23:08
:love: :love: :love:

Turbo1980 le sam 17 sept à 23:14


:love: :love: :love:
Micka38 le dim 18 sept à 00:56
Cette bagnole est superbe dans toutes les teintes !! :good:
Micka38 le mar 20 sept à 20:28
Des berlinettes aux teintes sympas :good:

Turbo1980 le mar 20 sept à 20:58
:good:
turbo1980 le sam 1 oct à 02:04
Micka38 le sam 1 oct à 21:08
N'est-elle pas jolie notre 812 en vert ? :love:

turbo1980 le dim 2 oct à 00:53
:love: :love: :love:

petij71 le lun 10 oct à 07:05
kanter le mar 11 oct à 14:18
turbo1980 le mar 11 oct à 16:22
:ouin:
turbo1980 le mar 11 oct à 22:16
Pas plus fan que ça des jantes mais le reste 😍

Thierry123 le sam 15 oct à 16:33


Toute bleue elle serait divine :love:
turbo1980 le sam 15 oct à 18:40
:love:
Thierry123 le dim 16 oct à 15:23
lesbellesauto le jeu 27 oct à 23:43
Bonjour à tous ;)

Retour sur l'édition 2022 de Retromobile :love:



Sur le stand Franco Lambo,Ferrari 330 GT série 2 d'origine française.



intérieur Cioccolato, avec un cuir souple et un tableau de bord spécifique




Ferrari 330 GT 2+2 série 2 1966. Matching numbers.

Livré neuve à la Franco Britannic Paris, elle n’a eu que trois propriétaires depuis sa livraison, et le dernier l’a gardée 32ans.
Elle n’a parcouru seulement que 50 500 kilomètres depuis sa livraison.
Rarissime boite 5 vitesses, climatisation, dégivrage arrière, cuirs souple marron et appui tètes. Roues Borrani fil aluminium.
Son intérieur est entièrement d’origine, proposant une combinaison couleur rarissime pour l’époque.

Source du descriptif : https://www.classic-racing-annonces.fr/annonce/ferrari-330-gt-22-serie-2-1966/ (FERRARI 330 GT 2+2 SÉRIE 2 1966 - Classic Racing Annonces)

..........................................................................................

Si ce modèle ne vous laisse pas de marbre voici deux vidéos de 330 GT série 2 ;)

la Ferrari 330 GT de John Lennon

https://www.youtube.com/watch?v=xt1B-m2I_o8&t=144s
YouTube 7:26
Ferrari 330 GT, 1966 - featured on Direct Auto TV show - April 16 2011

Extrait de la biographie "John Lennon – A Life" de Philip Norman :

En février 1965, John réussit son examen de conduite, un événement qui fit la une des journaux à travers le pays. En quelques heures, tous les concessionnaires de voitures de luxe de la région de Weybridge, espérant faire des affaires, ont bloqué la route devant les barrières de sécurité de Kenwood avec des Maseratis, des Aston Martin et des Jaguar XK-E. John s'est promené pour inspecter ce smorgasbord étincelant, choisissant finalement une Ferrari bleu clair à 2 000 £."

D'autres informations sur cette auto :

Achetée en 1965, John Lennon la garda moins d'un an. Le 12 novembre 1965 le magazine Autocar enregistrait une annonce de Brydon Cars proposant à la vente une 'Ferrari 330 GT coupé 2+2, opalescent silver blue, vitres électriques, 3,000 miles. Ex-propriété de John Lennon MBE.'

Son histoire est ensuite floue jusque la fin des années 80. Elle était alors chez Modena Engineering, où le vendeur actuel acheta la voiture. Au milieu des années 90, une restauration complète fut réalisée pour retrouver ses spécifications originelles.

.........................................................................................

https://www.youtube.com/watch?v=MWZBVI7BohU
YouTube 3:18
Ferrari 330 GTC | Chasing Classic Cars


........................................................................................

Et pour conclure voici l'histoire d'une 330 GT série 2 de 1966 sortie de grange,voir la vidéo sur le lien ;)

Emission TURBO - Enchères : ce 17 décembre, à Fontainebleau, les grands enfants ont de quoi s'offrir de beaux jouets pour Noël. 37 voitures de légendes sont mises aux enchères. Triumph, Porsche, Jaguar ou encore Morgan se disputent tous les regards.

https://www.turbo.fr/emission-turbo/ferrari-330-gt-22-la-folle-histoire-dune-voiture-de-legende-reportage-turbo-du-28/02/2021-174924 (Ferrari 330 GT 2+2, la folle histoire d'une voiture de légende - Reportage TURBO du 28/02/2021)

A l'entrée, il y en a une qui ne cherche pas à séduire, et pourtant, malgré sa peinture écaillée, ses chromes rongés par la rouille et sa couche de poussière, la vieille FERRARI 330 GT de 1966 est l'un des plus beaux joyaux de cette vente et son prix risque bien d'atteindre des sommets.

Car, ce que recherche d'abord les collectionneurs, c'est une belle voiture accompagnée d'une belle histoire.

Elle commence un mois plutôt, au milieu des vignes, à quelques kilomètres de Montpellier. C'est dans le village de Saint-Pargoire que se cache le trésor tant convoité par Stéphane et Loïc, les experts de la vente aux enchères. La Ferrari qu'ils vont évaluer est surement l'une des dernières à découvrir en France.

« Ce qu'il nous arrive aujourd'hui, C'est extrêmement rare. Plus on s'approche, plus j'ai le cœur qui s'accélère comme un enfant »

Au téléphone, le vendeur est resté un peu vaque sur l'état de sa 330 GT.

« Les gens, la plus-part du temps nous disent ce qu'ils ont et pourquoi on se déplace, c'est vrai que là on a juste très peu d'information. Quelques soit la voiture, rien que l'idée qu'elle n'a pas bougé, depuis 40 ans, quelle est accroupie, endormie dans l'ombre au fond d'une grange, c'est fou, c'est fou. »

Il tremble car la rouille a peut-être rongé la voiture. Ou pire que tout, il manque des pièces d'origine et dans ce cas sa valeur chuterait énormément.

« Oh oh…Une 330. C'est fou, c'est fou, découvrir ça ici. C'est incroyable. »

De l'extérieur, grâce au génial coup de crayon de PININFARINA impossible de deviner que cette sportive est une familiale alimenter par un V12 de 300 cv.

« A l'époque c'est ce que FERRARI faisait de plus beau…en plus c'est les meilleures années. Une voiture de légende, l'une des préférés du créateur de la marque…ENZO FERRARI. c'était la voiture d'ENZO. C'est ça, il avait exactement la même voiture. Il roulait tous les jours avec ça. On peut regarder l'intérieure ? On n'ose même pas y toucher. »

Les experts vont de surprises en surprises. Chose très rare, toutes les pièces sont d'origine.

« T'a qu'elle numéro toi là-bas ? parfait, moi ainsi. on vérifie que le numéro de châssis corresponde au numéro sur la plaque. On appelle ça un « Matching Number ». Elle est sortie d'usine en 66 avec ce châssis-là, cette caisse là et ce moteur là, incroyable ! »

Le père de Bernard l'achète en 1967. L'homme est garagiste et s'en sert comme voiture de tous les jours. Il en est tellement amoureux qu'il part même au ski avec toute la famille.

Mais dans les années 80, au volant de son bolide, il accumule les amandes, alors pour éviter de perdre son permis, il remise sa FERRARI dans sa grange. Mais pas question de vendre son trésor. Bernard en hérite de la plus singulière des manières.

« Il me dit, moi je ne veux plus la voir dans ce garage. Tu t'en débarrasse comme tu veux et ma sœur qui été à coté… je l'ai eu à la courte paille ! »

L'expert estime la voiture à plus de 100 000 euros. 203 500 ! Pas de regrets ? Adjugé ! L'acheteur Français à fait une promesse. Il gardera la FERRARI dans son jus pour préserver son histoire.

Citation de lesbellesauto :
«
Citation de lesbellesauto :
« Bonjour à tous ;)



FERRARI 330 GT 2+2 1966
Numéro de série 8535
Moteur numéro 8535
Même propriétaire depuis 1967
Livrée neuve par la Franco-Britannic à Paris
A l’arrêt depuis 1974 – moins de 40 000 kilomètres d’origine
Carte grise française

ESTIMATION : 150 000 - 200 000 EUR


.... ........ .... ........ ........ .... ....

https://www.osenat.com/lot/107512/14008684? (1966 FERRARI 330 GT 2+2)

Forte des ventes de la Ferrari 250 GTE, la firme de Maranello remis le couvert de la 2+2 de Grand Tourisme avec sa nouvelle 330 équipée du moteur V12 de 4.0 litres. Discrète et civilisée, la nouvelle Ferrari 330 GT 2+2 présentée en 1964 visait une clientèle aisée mais pas tapageuse. C’est pourquoi les lignes de la nouvelle née de Maranello affichaient une sobriété à en faire pâlir les Aston-Martin DB6 d’alors. Dessinée par Pininfarina, elle ne peine à masquer ses deux places supplémentaires, celles-ci restent difficilement perceptibles de l’extérieur. Son moteur est directement issu de celui de la 400 Superamerica et de la 330 TRI LM Spider victorieuse aux 24H du Mans 1962, développant sur la 330 GT 2+2, la puissance de 300 chevaux ! Equipée de nouveaux amortisseurs télescopiques à l’avant, d’un double système de freinage et d’un alternateur, elle entrait dans l’ère moderne ! Apparue avec quatre phares avant, la proue fut redessinée en 1966 au profit de deux phares plus classiques et plus distingués tandis que les ouïes latérales s’enjolivaient et se creusaient. Aussi agréable à conduire qu’elle l’est à regarder, la Ferrari 330 GT 2+2 est souple et dynamique à la fois. Capable d’atteindre 240 kilomètres heures en fond de 5ème, c’est une véritable GT italienne.

L’équipe Osenat Automobiles l’a réveillée. Elle était endormie, sous ses draps et sa poussière, derrière une porte en bois, depuis la mise en place des limitations de vitesse sur les routes française, en 1974. Elle est une enfant d’Enzo Ferrari, une 330 GT 2+2.

C’est le 27 octobre 1966 que cette Ferrari 330 GT 2+2 châssis 8535 fut mise en circulation par la Franco-Britannic, l’importateur exclusif du constructeur italien en France à cette époque. C’est donc à Paris qu’elle fit ces premiers tours de roues, aux mains de son premier propriétaire. En juillet 1967, elle entre dans la seule famille qu’elle connaîtra jusqu’aujourd’hui. Servant alors au quotidien, elle emmenait son propriétaire aux puces de Saint-Ouen la semaine, mais aussi la famille au complet au ski l’hiver. Malheureusement, les performances de la belle italienne ont eu raison d’elle puisqu’en 1974, lorsque les limitations de vitesse furent mises en place sur le territoire français, son propriétaire agacé par les amendes se résigna à la mettre en sommeil dans sa résidence secondaire, dans le Sud-Ouest de la France.
Ce n’est que quelques années plus tard qu’elle fut cédée par le père à l’un de ses deux enfants à l’issue d’un tirage à la courte paille, pourtant, pris par sa carrière, celui qui apprit la mécanique sur cette voiture n’eut le temps de s’en occuper. C’est ainsi que la belle continua son sommeil jusqu’aujourd’hui.
C’est une véritable sortie de grange à laquelle l’équipe Osenat Automobiles a assisté. Dans un petit village proche de Montpellier, une vieille porte en bois abritait un trésor mécanique tel que l’on n'en fait plus. L’entrée se fit par une fine porte cochère qui laissait apparaître dans l’obscurité, les phares Carello jaunes de la belle italienne. La poussière flottante et le bas soleil de novembre créaient alors un halo de lumière portant ses rayons sur le nez plongeant orné du cheval cabré, la carrosserie se dévoilait enfin. La peinture d’époque était écaillée, comme celle d’une toile de maître figée dans le temps, une toile signée de la main du célèbre Pininfarina.
Particulièrement bien conservée, la fine carrosserie bleue s’ouvrait sur un habitacle tendu de cuir fauve dont l’odeur rappelait ô combien ces GT étaient luxueuses en leur temps. Une véritable capsule (in)temporelle renforcée par la présence de cassettes audio encore dans leurs boîte, empilées derrière le cendrier. La manette d’ouverture du capot moteur invitait alors à dévoiler le célèbre V12 Colombo de 4 litres qui fit voyager l’automobile en son temps de gloire. Les trois carburateurs Weber surplombent les couvres culasses ornés du nom du Commandatore, la poussière et l’huile offrent une odeur de garage d’antan, que l’on a oublié aujourd’hui. Bien sûr, il est matching numbers et de plus, n’est pas bloqué.
Les Ferrari des années 1960 sont rares, en réveiller une, l’est d’autant plus, tant ces voitures furent préservées et restaurées au fil des ans. Cette 330 GT 2+2 de 1966 sera ainsi proposée prochainement aux enchères par la Maison de ventes Osenat, laissant à son futur propriétaire, le choix de la restaurer à neuf ou d’en conserver la patine dont elle mit 40 ans à se couvrir.
La voiture sera vendue avec une paire d’échappements ANSA neufs, les tôles de passages de roues, les couvertures d’ailes pour la maintenance en atelier, le compteur d’origine en kilomètres (ayant été remplacé par un compteur en miles faute de pièces disponibles à l’époque chez Charles Pozzi), et diverses pièces.

(les photos et le texte sont issus du catalogue de la vente)

;) ;) »


@lesbellesauto »


...................................................................................

Et pour finir : Chantilly Arts & Elégance 2022 :love:



Ferrari 365 P Berlinetta spéciale "Tre Posti" - 1966 -
....
.... ....

https://www.youtube.com/watch?v=VFFcKuTx-XM&t=112s
YouTube 3:25
1966 Ferrari 365P Tre Posti

https://www.youtube.com/watch?v=9IbCxZg2u4s
YouTube 5:21
1966 $ 30.000.000 Ferrari 365P Berlinetta Speciale Tre Posti - Villa d'Este 2022



La Ferrari 365 P Berlinetta Speciale mieux connue sous le nom de « Tre Posti » (« trois places »), est un modèle unique au portfolio du constructeur italien. La Tre Posti présentée dans le cadre du Salon de Paris 1966, fut le premier coupé sportif de Ferrari doté d'un poste de conduite en position centrale et de deux sièges passagers positionnés sur ses côtés.
Ce châssis à l'origine envisagé comme un éventuel candidat aux 24 Heures du Mans, abritait sous sa carrosserie réalisée par Pininfarina, un bloc V12 4.4 litres de plus de 380 ch installé en position centrale arrière. Enzo Ferrari n'était pas favorable à cette configuration et il fallut une belle force de persuasion de la part des ingénieurs de Ferrari, pour mener à bien le projet.
Un projet qui n'eut cependant pas de suite. Même si Gianni Agnelli (le patron de Fiat) lui-même, fut séduit par cette automobile dont il commanda un exemplaire pour son usage personnelle, la 365 P ne fut jamais produite en série. Le châssis (identique au show car présenté à Paris) assemblé pour Agnelli, restera comme le deuxième et dernier exemplaire de la 365 P Tre Posti fabriqué par Ferrari.

Avec Gianni Agnelli


.............................................................


Deux VIP inconnus sont sur le point d'être conduits autour de Bridgehampton par Stirling Moss dans le Tre Posti pendant le week-end Can Am 1968. Moss a fait du travail promotionnel pour Johnson Wax, le sponsor de la série. Moss est arrivé pour le week-end dans une Intermeccanica Italia. Bridgehampton était la piste natale des Chinettis

Bonne nuit à tous ;)
lesbellesauto le lun 31 oct à 19:07
Bonsoir à tous ;)

Vente Artcurial du 16 octobre 2022

Ferrari 365 GTB/4 Daytona par Scaglietti - 1974 -

Estimation : Estimation 650 000 - 850 000 €

Vendu 870 160 €


Carte grise française
Châssis n°17019
Moteur 251 n°2916

- Certifiée par Ferrari Classiche
- Vendue neuve à Paris par Ferrari Pozzi S.A.
- Air conditionné et matching numbers
- Restaurée par Bonini en Italie
- L'un des 8 modèles livrés neufs dans cette combinaison de couleurs exceptionnelle et rarissime










Lamborghini avait ouvert la voie d'une nouvelle configuration, pour les voitures de sport ultra-performantes: celle du moteur central, ce qui permet un abaissement du centre de gravité et une meilleure répartition des poids. Pourtant, lorsque l'on compare la stabilité à grande vitesse d'une Lamborghini Miura et d'une Ferrari Daytona, on peut comprendre le choix d'Enzo Ferrari: la Daytona ne dévie pas d'un pouce alors que la Miura a tendance à lever le nez. Les qualités de la Ferrari ont d'ailleurs été confirmées par ses succès en compétition (dont une victoire au Tour Auto en 1972 avec Andruet/Biche), ce qui n'est pas le cas de la Miura. Après avoir fait l'objet à l'époque de sarcasmes injustifiés de la part de spécialistes, la Daytona bénéficie aujourd'hui d'une incontestable aura qui s'appuie sur plusieurs critères: c'est la dernière Ferrari V12 à moteur avant de cette époque; onctueux autant que rageur, il délivre 352 ch à 7 500 tr/mn, ce qui propulse la voiture à 270 km/h; ses qualités routières sont incontestables, notamment dans les grandes courbes prises à pleine vitesse; elle bénéficie d'une ligne impressionnante tracée par Fioravanti, pour Pininfarina.

La Ferrari 365 GTB/4 Daytona est exceptionnelle pour plusieurs raisons.
- Première raison : elle est française d'origine.
Livrée le 25 janvier 1974 chez l'importateur Ch. Pozzi S.A. à Levallois-Perret, elle est vendue à son premier propriétaire, M. Florent, commerçant en Seine-Saint-Denis. Il l'immatricule sous le numéro 7287 CK 93 le 2 février 1974 et fera entretenir sa Ferrari directement chez l'importateur en respectant scrupuleusement les révisions. Il s'en séparera après avoir parcouru 58 000 km à son volant. Le 27 octobre 1976, le garage Ch. Pozzi S.A. la reprend. Elle a alors 58 234 km, jamais accidentée et les seuls travaux effectués par l'atelier consistera au remplacement des deux arbres à cames en tête, d'un synchro de boîte et des roulements du couple conique. La voiture est revendue à son deuxième propriétaire, M. Cerrutti de Bordeaux et immatriculée sous le numéro 5139 EE 33 le 30 juin 1977. M. Cerrutti profitera de ses voyages à Paris pour faire entretenir sa Daytona chez Pozzi jusqu'en 1982 à 77 555 km. En 2013, la voiture est acquise par un homme d'affaires luxembourgeois, entre autres, Président de l'équipe de football des Girondins de Bordeaux. L'actuel propriétaire en fait l'acquisition en 2016, il y a six ans donc, pour compléter sa collection de Ferrari. La voiture est garée aux côtés des plus beaux modèles Ferrari des années 90 à aujourd'hui. Il s'en sépare aujourd'hui pour lui permettre l'acquisition d'une LaFerrari.
- Deuxième raison : sa combinaison rarissime de couleurs.
Sur les 1406 exemplaires de Ferrari 365 GTB/4 Daytona construites, cet exemplaire est un des 8 seulement à avoir été livrés neuf dans cette couleur: 'verde medio metallizzato'. De plus, sur les 8 exemplaires peints dans ce coloris, celui-ci est un des encore plus rares équipé de l'intérieur en cuir 'testa di morro', c'est-à-dire sièges Daytona en cuir marron à bandes noires. La console centrale est également tendue du cuir 'testa di morro'. La peinture est superbe, bien tendue et chaque détail est en état impeccable.
- Troisième raison : son état
Lorsque son actuel propriétaire en fait l'acquisition, il envoie l'auto chez Bonini en Italie pour une restauration complète de la mécanique, électricité, trains roulants, suspensions ; rien n'est laissé au hasard. Le 8 février 2017, elle obtient son certificat Ferrari Classiche qui confirme l'originalité de tous les éléments, couleurs, numéros châssis, moteur, combinaison de couleurs. La voiture est aussi belle dessus que dessous. Sur un pont élévateur, on peut constater l'état exceptionnel de son châssis, des trains roulants. La Daytona est réputée avoir une direction un peu lourde à vitesse réduite ; le propriétaire a réglé ce problème en adjoignant à la direction une direction assistée électrique, ce qui transforme, il faut bien le dire, merveilleusement l'agrément de conduite. L'essai nous a convaincu et enchanté tant la facilité et la souplesse d'utilisation est grandiose. Evidemment, son futur propriétaire, s'il est à cheval sur l'originalité, pourra ôter ce dispositif parfaitement réversible. Mais franchement, on ne lui conseille pas, tant le plaisir de pilotage est décuplé.

Trouver des Daytona est plutôt chose relativement aisée mais elles sont bien souvent rouges, dans des états plus ou moins corrects et très fréquemment, d'origine américaines. Nous sommes ici en présence d'une rareté absolue, une des huit seulement, sortie de l'usine avec cette couleur typiquement seventies et tellement attrayante et sexy, il s'agit d'une version européenne, vendue neuve en France par Pozzi, restaurée par l'un des meilleurs mécaniciens italiens, prête à parcourir des milliers de kilomètres et, cerise sur le gâteau, accompagnée de son certificat Ferrari Classiche. C'est simple, si la Daytona vous a toujours tenté, cet exemplaire est celui qu'il faut posséder. Vous l'aurez compris, nous en sommes nous-mêmes tombés amoureux !

MERCI DE NOTER QUE LA VOITURE EST VENDUE SANS CONTROLE TECHNIQUE.

Source : https://www.artcurial.com/fr/lot-1974-ferrari-365-gtb4-daytona-par-scaglietti-4284-54 (Automobiles sur les Champs | Vente n°4284 | Lot n°54 | Artcurial)

:love: :love: :love: »
Thierry123 le mar 1 nov à 09:30
turbo1980 le mar 1 nov à 09:41
J aime bien les jantes de l ambulance
Thierry123 le dim 13 nov à 09:11
seb62100 le dim 13 nov à 09:51
seb62100 le dim 13 nov à 10:24
https://www.lartdelautomobile.com/fiche/ferrari-812-superfast-b62b9c7b-88a9-4bed-99d9-5ba7068a475e (L'art de l'automobile | Ferrari 812 Superfast *Giallo Triplo)

Je viens de trouver la voiture pour mes 50 ans!
caraddict le dim 13 nov à 12:17
Faut avouer que le jaune lui va bien :love:
turbo1980 le dim 13 nov à 20:50
:love:
caraddict le mar 15 nov à 06:37
Pour @turbo1980 ces photos vues sur Leblogauto





https://www.leblogauto.com/photo/a,10137,zurich-classic-cars-2022.html (Diaporama - Zurich classic cars 2022 - Le Blogauto)
Dernière édition le 15/11/2022 à 06:38 par caraddict, édité 1 fois
turbo1980 le mar 15 nov à 14:00
:good:
caraddict le jeu 17 nov à 07:33
https://rmsothebys.com/en/auctions/mu22/munich/lots/r0010-2010-ferrari-599-gto/1280906 (2010 Ferrari 599 GTO | Munich | RM Sotheby's) :love:

Thierry123 le sam 19 nov à 11:24


Pas mal! :good:
atom245 le sam 19 nov à 13:38
J'ai un peu de mal ! Surout avec la plaque jaune:/
PS-Coaching le sam 19 nov à 13:41
La GTO est incroyable par contre :love:
caraddict le mer 23 nov à 20:21
L'unique Enzo noir mat à vendre, bon pas hyper fan :/

https://www.carscoops.com/2022/11/the-only-factory-matte-black-ferrari-enzo-is-going-up-at-auction/


turbo1980 le mer 23 nov à 20:24
C est une de trop
turbo1980 le sam 3 déc à 14:43
 Page précédente    1    2      36    37    38    39    40    41    42    43    44     45  
Ferrari ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
AutotitreForum AutoFerrariLe topic des Ferrari qui ne sont obligatoirement pas rouges !   «   45              Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoMazda 2 Toyota Corolla Cross Peugeot 3008 Toyota électrique Borgward prix BMW Maserati Grecale Vinfast hiver marques carburant
MarquesMazda Toyota Peugeot Borgward BMW Maserati Vinfast Renault Jeep Hyundai Mercedes Munro Volkswagen Lexus Audi Alpine Cupra Skoda
Actuellement, il y a 290 visiteurs en ligne dont 15 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2022 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales - consentement