Voitures américaines classiques - Page 61 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoDiscussions généralesVoitures américaines classiques   «   61            Répondre    
 Page précédente    1    2      52    53    54    55    56    57    58    59    60     61  
3043 messages
63002 vues
Voitures américaines classiques
I'll-be-back le sam 1 oct 2022 à 19:03
Bonsoir.
Un petit garage d'Américaines sur ma route... dans les Hautes Pyrénées.
Comme j'avais un peu de temps à perdre, par exception, je me suis arrêté...
Photos : I'll be back, 2022/09


(second cliché : du Net)





Deville70 le sam 1 oct 2022 à 21:20
:oh: :love:
flambeur54 le sam 8 oct 2022 à 13:54
Deville70 le dim 9 oct 2022 à 01:02
:love:
Honda1981 le dim 9 oct 2022 à 15:15
Photos 10/2022 (41).













Dernière édition le 09/10/2022 à 15:17 par Honda1981, édité 1 fois
lesbellesauto le lun 10 oct 2022 à 14:01
Bonjour à tous ;)

VENTE AUTOMOBILES DE COLLECTION et AUTOMOBILIA
Samedi 15 octobre 2022 à 11h, en live et en présentiel à Vernon.

La voiture du film «La Dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil» avec Benjamin Biolay et Freya Mayor

FORD Thunderbird 1966 :love:

Estimation : 23 000 € - 26 000 €




Cette fort belle Thunderbird de 1966 est une vedette de cinéma ! Elle est l'héroïne à quatre roues et le fil rouge du thriller de Joan Sfar tournée en 2015 avec dans les premiers rôles, Benjamin Biolay et Freya Mayor.



Cette auto est en parfait état de présentation et de fonctionnement. Le coloris est «Ivy green métal». L'intérieur en simili noir est en parfait état (à l'exception d'une couture à refaire sur l'assise avant droite). La mécanique est un V8 de 6,4 litres et de 300 ch.
Elle est équipée de la boîte automatique, de la climatisation et d'un autoradio à touche d'origine.
L'automobile ne présente aucune corrosion. Elle a bénéficié en 2018 d'une réfection totale de la mécanique avec sortie du moteur, réfection du réservoir, et changement de nombreux périphériques dont le démarreur. La voiture dispose d'une carte grise de collection et d'un contrôle technique de moins de six mois.

Comment ne pas résister au plaisir de s'offrir cette légende de la production automobile US en parfait état, devenue vedette du grand écran. Pourvoir cruiser coude à la portière avec le parfum de la sensuelle Freya Mayor, et dans le rétroviseur, le regard noir de l'énigmatique Benjamin Biolay... Offrez vous une part du 7e art et une icône américaine !



Source : https://www.interencheres.com/vehicules/vente-de-vehicules-de-collection-et-automobilia-en-preparation-314162/lot-33249736.html

https://www.youtube.com/watch?v=DzT_uI4MJ7s
YouTube 1:22
La Dame dans l'Auto avec des lunettes et un fusil BANDE ANNONCE


;) ;)

Dernière édition le 10/10/2022 à 14:04 par lesbellesauto, édité 1 fois
Deville70 le lun 10 oct 2022 à 21:20
J' ai toujours eu une nette préférence pour cette génération de Thunderbird ('64-'66), et cette couleur est juste magnifique! :love: :cool:
SaluC1 le lun 10 oct 2022 à 21:22
Pareil que Deville ;)
Elle est juste sublime cette Thunderbird :love:
Deville70 le lun 10 oct 2022 à 21:26
;)

J' avais sérieusement envisagé ce modèle lorsque je cherchais une voiture... :idee:
SaluC1 le sam 12 nov 2022 à 00:06
Vu devant BK ;)



lesbellesauto le sam 12 nov 2022 à 06:27
Bonjour à tous ;)

@SaluC1 :good: :good:

Chantilly Arts & ....


....Elégance 2022 :love: :love:
(photo du net)

Plymouth Fury - 1959 -
....

Cadillac Eldorado - 1964 -
....

....







....



:D :D

Bonne journée à tous ;)

Dernière édition le 12/11/2022 à 06:29 par lesbellesauto, édité 1 fois
Deville70 le sam 12 nov 2022 à 21:36
@SaluC1: une bien rare Plymouth Fury '64. :idee: ;)
lesbellesauto le dim 13 nov 2022 à 20:40
Bonjour à tous ;)

Epoquauto 2022


Stand "Amicale Studebaker" : LarkVI cabriolet - 1963 -

........

La prochaine édition de la Rencontre Européenne Studebaker se déroulera en France du 26 juin au 2 juillet 2023 dans les environs de Saumur dans le Val de Loire. Elle sera organisée pour la troisième fois depuis 2011 par l’Amicale Studebaker. Tous les propriétaires et tous les clubs Studebaker d’Europe et du Monde y sont attendus.

https://www.youtube.com/watch?v=EDKRmLHgH5Q&t=10s
YouTube 6:29
The History of Studebaker

;) ;)
Honda1981 le dim 13 nov 2022 à 21:10
Photos 11/2022 (17).






SaluC1 le dim 13 nov 2022 à 21:14
:love: :love:
lesbellesauto le dim 27 nov 2022 à 20:35
Bonsoir à tous ;)

Exposition de voitures à Santa Ana, Lowriders, Oldies Bombs, Impala et bien d'autres.
https://www.youtube.com/watch?v=6MwOMRtXlkQ
YouTube 21:57
Groupe Car Show 2022 In Santa Ana

(photo du net)
Chez nous aussi la Lowrider Chicano Culture a ses adeptes comme vous allez le constater :love:

AUTOMEDON 2022







Bonne soirée à tous,n'en faites pas des cauchemars :D :D
Deville70 le dim 27 nov 2022 à 21:54
:/

Il en faut pour tout les goûts... Ou pour tout l' égout!
lesbellesauto le lun 28 nov 2022 à 00:46
Lowriders – L’automobile Identitaire

Dans le sud de la Californie dans les années 50 et au début des années 60, les jeunes Chicanos ont créé un style de voiture appelé «lowrider» qui exprimait la fierté et le caractère ludique de la culture américano-mexicaine.

Le pic de la culture lowrider a eu lieu dans les années 1970 sur Whittier Boulevard à Los Angeles, une large rue commerçante qui traversait le quartier de la ville. Glissant le long de Whittier le samedi soir dans les années 70, des voitures aux couleurs vives modifiées par de jeunes hommes pour rouler au ras du sol, équipées d’un système hydraulique spécial pour les faire rebondir de haut en bas. Ces conducteurs s’intéressaient peu à la vitesse de combustion du caoutchouc de leurs pairs hot rodding. Le principe directeur ici était bajito y suavecito: bas et lent.

La « croisière » Whittier était un événement social de grande importance, une arène passionnante où la raza (le peuple) pouvait se réunir pour s’amuser, où les jeunes hommes et femmes pouvaient se mesurer, et où une fière conscience politique et historique pouvait être articulé.

Un Lowrider, écrivait le journaliste Ted West en 1976, « exprime le refus d’un jeune Chicano-Américain d’être anglicisé. Il n’y a jamais eu de cas plus clair d’utilisation de l’automobile comme déclaration ethnique ». Le Lowriding continue aujourd’hui, sous le radar par rapport aux années 70, mais en plein essor.

Les opinions varient sur ce qui constitue les lowriders d’aujourd’hui, mais de nombreux amateurs seraient d’accord avec l’anthropologue Ben Chappell sur le fait que le style comprend un châssis abaissé, une suspension hydraulique, des roues personnalisées («jantes») souvent avec des patins, des pneus étroits, des gravures sur les fenêtres, intérieurs personnalisés luxuriants avec des accessoires tels que la direction à roue à chaîne et le velours matelassé, et un extérieur profilé avec de multiples couleurs, dessins et motifs s’inspirant des peintures murales.

L’histoire des lowriders est complexe.

Un aspect de l’histoire commence dans les années 1920, lorsque la propriété automobile est montée en flèche dans le sud de la Californie. Vous aviez besoin d’une voiture pour vous rendre n’importe où dans Los Angeles et ses environs; Henry Ford y a vendu beaucoup de Model T à partir de 1908; au milieu des années 20, la région avait un taux de possession d’une voiture pour 2,25 habitants, comparé à une moyenne nationale de une pour sept.

Les voitures d’occasion étaient disponibles à L.A. en quantités apparemment illimitées pour très peu d’argent. Dans les années 1920, des jeunes hommes de divers groupes ethniques ont acheté des modèles T d’occasion, ainsi que des modèles A et d’autres véhicules, ont enlevé les ailes et d’autres pièces superflues pour alléger le poids et modifié les moteurs pour obtenir plus de vitesse. C’étaient les premiers hot rods du monde, appelés «hop ups» et «gow jobs» à l’époque. Les gars roulaient vers l’est jusqu’au désert de Mojave et parcouraient les lits de lacs asséchés.

Le Hot-rodding était une présence solide à L.A. pendant des années. Dans les années 1940, certains hot-rodders étaient de moins en moins intéressés par la vitesse et plus intéressés par le style épuré et le confort. Ils ont commencé à construire ce qui est devenu des voitures personnalisées.

Ils prenaient, disons, une Ford de 1936 et abaissaient l’arrière de son châssis en alourdissant leurs voitures avec des parpaings et des sacs de sable, le rapprochant le plus du trottoir que la loi le permettait. Ils pliaient et modifiaient le cadre, ils couvraient les roues arrière avec des jupes d’aile. Ils arrondissaient les coins et retiraient les badges. La Ford ’36, autrefois carrée et ennuyeuse, a évolué pour devenir quelque chose de bas, long, large, élégant, mystérieux et excitant.

La scène des voitures personnalisées des années 40 était multiculturelle. Ainsi, par exemple, deux frères Américano-mexicains, Gil et Al Ayala, exploitaient un atelier de carrosserie personnalisé bien connu sur Olympic Boulevard à East Los Angeles, échangeant des idées avec des clients de toutes origines.

Le passe-temps de la voiture personnalisée a commencé à changer à la fin des années 50 et au début des années 60. De nombreux coureurs, principalement blancs, se sont détournés du look bas et élégant et se sont tournés vers la flamboyance, les hauts à bulles, un look futuriste funky et de la vitesse. Cette tendance a été poussée à son extrême par Ed « Big Daddy » Roth et le mouvement Kustom Kulture. Mais à East Los Angeles, les Chicanos n’ont pas suivi la nouvelle tendance, s’en tenant à la technique séculaire d’abaissement et de rationalisation des voitures plus anciennes. Et ils ont ajouté une innovation remarquable: l’hydraulique, une caractéristique distinctive du lowrider moderne.

JUMP! JUMP!

L’hydraulique Lowrider était à l’origine des systèmes hydrauliques d’aéronef (pompes, décharges, vérins). Ici les anciens mécaniciens sur avions étaient rois. Lorsque les États-Unis sont entrés dans la Seconde Guerre mondiale, jusqu’à 500 000 Américains mexicains se sont enrôlés. Comme le fait valoir l’historienne de Chicana, le Dr Yolanda Leyva, il s’agissait en grande partie de prouver la loyauté et d’exiger l’inclusion.

"Nous avons combattu en plus grand nombre, et cela était en grande partie lié à la preuve du patriotisme. Ainsi, lorsque les troupes sont revenues, les attentes en matière d’égalité et de fin de l’infériorité raciale se sont accrues."

Dr Yolanda Leyva

Les jeunes Chicanos ont attaché cet installation au train de roulant des voitures pour créer une suspension réglable. Les conducteurs pouvaient actionner un interrupteur pour soulever la carrosserie d’une voiture de quelques centimètres afin de glisser en toute sécurité sur un obstacle et passer une inspection de police, puis basculer l’interrupteur en arrière, ramenant la voiture à sa position basse, glassante et grattant la chaussée. Cela a évolué en rebonds extrêmes de haut en bas, connus sous le nom de BUMP.

"Ces gars-là me parlaient de voitures avec un système hydraulique qui les faisait monter et descendre. » J’ai dit: « Pourquoi est-ce que quelqu’un voudrait que sa voiture monte et descende? C’est la chose la plus ridicule dont j’aie jamais entendu parler. Puis un jour, il y avait une Chevy qui passait. Il a appuyé sur l’interrupteur et l’avant de la voiture est tombé. Garçon, à partir de là, j’étais accro. Il fallait juste le voir."

Un passionné de voitures, cité par l’auteur Paige R. Penland dans « Lowrider: History, Pride, Culture

Ainsi, au début des années 1960, les lowriders avec hydraulique étaient une forme d’art Chicano, distincte d’Ed Roth et du reste de la scène des voitures personnalisées. Les lowriders avec l’hydraulique n’étaient pas seulement cool, ils étaient ludiques – un bon exemple décrit par le savant Tomas Ybarra-Frausto comme une sensibilité Chicano « débauchée, courageuse » – « spirituelle, irrévérencieuse et impertinente » – qui cherche à « renverser les paradigmes dominants, « recréant des icônes américaines, telles que les voitures, avec » un sens et une fonction d’opposition « .

Un autre chapitre de l’histoire des lowriders concerne la démographie californienne.

À partir de 1900, la population mexicaine de l’État a augmenté rapidement en raison d’un afflux massif d’immigrants à la recherche d’un emploi dans l’agriculture et la fabrication. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, Los Angeles comptait l’une des plus importantes populations urbaines mexicaines au monde.

Les Mexicains de L.A., écrit l’historien James D. Hart, recevaient de bas salaires, étaient entassés dans des barrios (quartiers de ghetto) et étaient généralement méprisés par les Blancs. Les jeunes étaient stigmatisés comme des pachucos (voyous juvéniles). La «génération pachuco» était un terme utilisé par l’historien Carey McWilliams pour décrire ces enfants nés aux États-Unis qui ont atteint la maturité au début des années 1940.

Les parents de la génération pachuco, écrit McWilliams, restaient généralement près de chez eux, s’aventurant rarement à East L.A. dans le secteur du centre-ville. En revanche, la nouvelle génération n’était «en aucun cas aussi dociles que ses parents» et a été attirée vers les quartiers commerçants du centre-ville, les plages et, surtout, le glamour d’Hollywood. Ils faisaient leurs voyages en voiture et aimaient conduire avec style. La police les a harcelés mais la croisière s’est poursuivie; une affirmation audacieuse de liberté au pays des libres. Ils «déposaient une réclamation», écrit le chercheur Ben Chappell, «c’est ma ville, ma rue, autant que n’importe qui d’autre».

L’idée de lowrider a grandi dans les années 60 et au début des années 70 elle s’est liée au mouvement émergent des droits civiques Chicano. Au fur et à mesure que les années 70 se déroulaient, le lowriding a légèrement pénétré le courant dominant américain. La chanson « Low Rider » du groupe War est devenue un hit dans le top dix en 1975. Une Chevrolet Impala baptisée « Gypsy Rose » est apparue dans les années 70 dans le générique d’ouverture de « Chico and the Man » de NBC sur Whittier Boulevard. Des articles dans The New Yorker, Rolling Stone et Car&Driver ont documenté la propagation du lowriding à de nombreuses communautés en dehors de L.A. (En fait, une ou deux de ces villes revendiquent la naissance du lowriding pour elles-mêmes.)

Le film de 1979 « Boulevard Nights », situé sur le boulevard Whittier, établit un lien explicite entre les lowriders et la vie de gang violent, un sujet controversé dans la communauté lowriding. Bien que les lowriders aient en effet été utilisés par des membres de gangs au fil des ans et que des coups de feu aient retenti lors de plus d’un rassemblement lowrider, les voitures sont en grande partie une affaire de famille, selon certains observateurs. Selon James Sterngold, écrivant dans le New York Times en 2000, les clubs lowrider traditionnels cherchent activement à sevrer les jeunes Chicanos de l’attrait des gangs.

Lowriding a acquis une visibilité significative au début des années 1990 quand une Ford spectaculaire nommée «Dave’s Dream» a été présentée dans une exposition de la Smithsonian Institution sur la culture du Nouveau-Mexique. Le lowrider était « beau », rapporte Bill Withuhn, un conservateur du Smithsonian – « il brillait littéralement au soleil; c’était un aimant pour les foules. »

Depuis 2000

les lowriders ont fait l’objet d’une exposition de quatre mois au Petersen Automotive Museum de Los Angeles. Le spectacle a été une étape importante pour la communauté chicano, selon Sterngold dans le Time, « c’était la première fois que les lowriders recevaient une attention particulière d’un musée grand public de leur ville natale. »

Aujourd’hui, les lowriders sont rarement vus dans la rue en comparaison des années 70. La pression politique, imposée par la police, a généré des mesures de répression dans de nombreuses communautés. Mais des spectacles de lowrider et des compétitions de sauts organisés ont lieu dans de nombreuses villes, dont Los Angeles, San Francisco, Las Vegas, Phoenix, Portland, Dallas, Denver, Houston, Indianapolis et Miami. Le magazine Lowrider organise chaque année de nombreux spectacles de ce type dans tout le pays et compte plus de 200000 participants et quelque 10000 véhicules, selon l’éditeur Chris Kobran, qui note que les États-Unis comptent plus de 500 clubs lowrider.

Les aficionados investissent souvent des années de travail et des milliers de dollars dans leurs créations, selon l’historienne Denise Sandoval, qui enseigne à la California State University à Northridge et a rédigé sa thèse sur la tradition du lowrider. Le magazine Lowrider a récemment publié un article sur une Chevrolet Impala de 1959 qui aurait coûté 25 000 $ à personnaliser.

Une communauté lowrider s’est également développée parmi les Afro-Américains; par exemple, l’artiste hip-hop Snoop Dogg en est un grand fan. Les Blancs et les Américains d’origine asiatique, exposés aux voitures à travers des vidéoclips et à la télévision, ont également adopté le style dans une certaine mesure.

Le journaliste Dick DeLoach note que les lowriders fabriqués sur mesure sont exportés vers l’Europe, le Japon et d’autres régions du monde. Le Lowriding, écrit-il, continue de réussir en tant que «sport automobile et entreprise commerciale». Et comme une déclaration de cool.

SOURCE : https://atmosgears.com/lowriders-lautomobile-identitaire (Lowriders – L’automobile Identitaire – AtmosGears)

;) ;)
lesbellesauto le lun 5 déc 2022 à 10:13
Bonjour à tous ;)

Suite des Américaines rencontrées lors du salon AUTOMEDON 2022 ;)



Sur la route :D

Chevrolet Camaro & Rod :love:


Parking visiteurs en anciennes



....


CADILLAC


PONTIAC Grand Prix


IMPERIAL


Magnifique break OLDSMOBILE 88 qui a eu le droit à un reportage dans NITRO récemment :love: :love:
................

Un beau cabriolet pour promener sa petite famille chien compris ;)


FORD T-Bird
....


Bricklin SV1 toujours l'Amérique mais coté Canada ;)
.... ........
Bricklin SV1 : du rêve à l'arnaque, il n'y a qu'un pas !
PAUL CLÉMENT-COLLIN - 23 juin 2014
https://www.carjager.com/blog/article/bricklin-sv1-du-reve-a-larnaque-il-ny-a-quun-pas.html (Article : Bricklin SV1 : du rêve à l'arnaque, il n'y a qu'un pas !)

Plymouth GTX
....

A SUIVRE avec d'autres photos sorties du coffre :D


Mercury convertible 1957 (du net)

Bonne journée à tous ;)

Dernière édition le 05/12/2022 à 11:49 par lesbellesauto, édité 1 fois
lesbellesauto le mar 6 déc 2022 à 04:45
Bonjour à tous ;)

AUTOMEDON 2022



Suite des Américaines :love:

Cadillac




Chevrolet Chevelle SS 396
........

Chevrolet Camaro coupé & décapotable


Duo de magnifique Dodge Charger R/T 1968



Original Chevrolet Vega Kammback 1976
....


Dans un autre style :D
....

A SUIVRE

Bonne journée à tous ;)
Deville70 le mar 6 déc 2022 à 06:29
:love: :good:

La dernière photo résume bien l' esprit "yankee": toute la voiture est à reprendre, mais on commence par se fournir 4 jantes! :D
lesbellesauto le mer 7 déc 2022 à 21:02
Bonsoir à tous ;)

AUTOMEDON 2022



Encore une touche d' esprit "yankee"

....

;) ;)
lesbellesauto le lun 12 déc 2022 à 21:35
https://www.youtube.com/watch?v=rV8fOXL8tVQ
YouTube 4:03
Innoss'B - Muselu feat Djizzo (Official video)

:D :D :D :D :D :D :D :D
lesbellesauto le mer 14 déc 2022 à 17:00
Bonsoir à tous ;)

Fini AUTOMEDON,place au salon EPOQU'AUTO 2022 :love:


Le premier est au Bourget,le second en face de l'aérodrome :)

....

Dodge


Ford Pinto ,une auto bien rare de ce côté-ci de l'Atlantique


Lincoln Continental avec pare-choc :D


Chevrolet El Camino custom :love:


Chevrolet Camaro


Cadillac


Club Studebaker avec une Lark VI - 1963 -


Stand L'Atelier des Coteaux avec un Studebaker Coupé Express - 1947 -
.... ....

Packard Super Eight 1405 - 1936
....

Chevrolet 1933
....

Chevrolet 1957
........

Ford LTD - 1971 -
........

Dodge Charger - 1968 -
........

Bonne soirée à tous ;)
lesbellesauto le ven 16 déc 2022 à 23:10
Bonsoir à tous ;)

Vente Aguttes du 14 décembre 2022.

....

1965 Buick Riviera CABRIOLET 6,9 - 1965 -

Estimation :12 000 - 18 000 EUR

Résultat : 9 150EUR


Addenda : Véhicule non roulant, grosse révision mécanique à prévoir. Véhicule vendu sans CT.
Carte grise française
Châssis n° 494475H949687


........

Véhicule unique, modifié aux États-Unis dans les années 1990 et immatriculée en France en septembre de la même année comme « Buick Riviera Cabriolet » (4 places).
Dans les mains de son propriétaire actuel depuis 32 ans. Immobilisée et stockée au sec sur chandelles depuis les années 2000.
Remise en route récemment. Réservoir traité, circuit d’essence revu et maitre-cylindre de freins neuf. Silencieux arrière Orbisoud
Système de capote manuel ingénieux. Capote doublée de très bonne qualité.
Travaux mécanique et de carrosserie à prévoir pour remettre cette auto.
SANS RÉSERVE

Source desciptive : https://www.aguttes.com/lot/128535/20006443-1965-buick-riviera-cabriolet-6search=& (1965 Buick Riviera CABRIOLET 6,9)
.......................

1968 Chevrolet Corvette C3 - 1968 -

Estimation : 60 000 - 80 000 EUR

Non vendue


Addendum : Contrôle technique défavorable.
Carte grise française de collection
Châssis n° 194378S426126


........

Le mythe américain préparé pour la course, moteur V8 427 compétition développant plus de 550 ch
Voiture importée en France en 2016, développement continu depuis lors
Dossier de suivi complet, facture récente de près de 12 000 € : réservoir ATL homologué, pedal-box neuf, boîte de vitesses racing neuve, embrayage renforcé neuf, jantes American Racing
Éligible en compétition historique : Tour Auto,
Le Mans Classic, CER, etc.
Auto unique sur le marché, préparation soignée, performances de premier plan

Source descriptive : https://www.aguttes.com/lot/128535/20008595-1968-chevrolet-corvette-c3-add (1968 Chevrolet Corvette C3)

............................................

FORD Bronco - 1976 - ex Gilles Villeneuve

Estimation : 80 000 - 120 000 EUR

Résultat : 136 150EUR


Addendum : Merci de noter que ce véhicule sera soumis à droits de douanes si l’acheteur est Européen (5,5 % du montant d’adjudication marteau).
Titre de circulation canadien d’origine
Au nom des Entr. Gilles Villeneuve
Châssis n° U15GLB09627


........

Acheté neuf et préparé par le pilote de la Scuderia Ferrari Gilles Villeneuve
Présenté dans sa stricte configuration d’origine, jamais touché depuis la mort du légendaire pilote canadien, plaque d’immatriculation d’origine incluse
Configuration et préparation uniques : ailes larges, suspensions doublées, double réservoir, moteur 5 l préparé, boîte 5-vitesses Doug Nash de Drag Racing, shifter Hurst Competition, baquets Recaro, treuil mécanique…
Quelques photos d’époque disponible sur Internet, véhicule utilisé par Gilles Villeneuve à Monaco et dans les Alpes
Projet de restauration unique
Must-have pour tout amateur de Cheval Cabré, idéal pour tracter sa Ferrari F1 312 ou 126…

Source descriptive : https://www.aguttes.com/lot/128535/20006780-1976-ford-bronco-ex-gilles-vil (1976 FORD Bronco ex Gilles Villeneuve)

Bonne fin de soirée à tous ;)
flambeur54 le ven 16 déc 2022 à 23:31

Auburn supercharged
I'll-be-back le dim 18 déc 2022 à 15:40
:good: :good:
lesbellesauto le mar 20 déc 2022 à 20:52
Bonsoir à tous ;)

Voici un lien pour les fans d'Américaines :oh:

http://bigtoys.free.fr/NOSTALGIE%20SORTIE%20DE%20GRANGE%20CASSE%20ABANDONNEE.htm (NOSTALGIE : SORTIE DE GRANGE , CASSE , ACCIDENT , DERBY.)

Bonne soirée à tous ;)
lesbellesauto le mer 21 déc 2022 à 07:42
Bonjour à tous ;)

Voici un lien pour les fans de l'Avanti :love:

Studebaker Avanti dévoilé à Dallas - mai 1962 (Pas de son sur ce film d'époque)
https://www.youtube.com/watch?v=ICdYuVBooMA&t=33s
YouTube 1:03
Studebaker Avanti Unveiled in Dallas - May 1962


L'Avanti de 1963 était le dernier effort de Sherwood Egbert (son vrai nom) pour sauver le Studebaker chancelant. Une fois de plus, l'entreprise s'est tournée vers son as du trou, le styliste Raymond Loewy, pour concevoir une voiture qui allait miraculeusement renverser la vapeur. Il a loué une maison à Palm Springs et là, avec trois jeunes designers et avec un zèle missionnaire, il s'est lancé dans la création de quelque chose de nouveau et de révolutionnaire. Le résultat - l'Avanti, a attiré l'attention mais n'a pas sauvé l'entreprise. Studebaker était parti trois ans plus tard.
https://www.youtube.com/watch?v=9W7CBuHCiYY&t=74s
YouTube 13:42
Avanti Introduction


Le Studebaker Avanti était un coupé de luxe personnel construit par la Studebaker Corporation entre juin 1962 et décembre 1963. Il a été développé sous la direction du président du constructeur automobile, Sherwood Egbert.

"Le thème de conception de la voiture est le résultat de croquis que Sherwood Egbert a "griffonnés" sur un vol en avion à réaction à l'ouest de Chicago 37 jours après être devenu président de Studebaker en février 1961." Conçu par l'équipe de Raymond Loewy composée de Tom Kellogg, Bob Andrews et John Ebstein dans le cadre d'un programme de crash de 40 jours, l'Avanti présentait une carrosserie en fibre de verre radicale montée sur un châssis convertible Studebaker Lark Daytona de 109 pouces modifié avec un moteur 289 Hawk modifié. La voiture était équipée de freins à disque avant qui étaient des unités de conception britannique Dunlop, fabriquées sous licence par Bendix, "le premier modèle de production américain à les proposer". Un compresseur Paxton était proposé en option.

Le plan était de construire les carrosseries chez Molded Fiberglass Body Co., à Ashtabula, Ohio, la même entreprise qui a construit les panneaux en fibre de verre pour la Chevrolet Corvette en 1953. Egbert prévoyait de vendre 20 000 Avantis en 1962, mais ne pouvait construire que 1 200 .
https://www.youtube.com/watch?v=bUFH5oFucbQ
YouTube 2:01
Studebaker Avanti Preview


Ceci est un film promotionnel de Studebaker Avanti de 1963. Le Studebaker Avanti a établi toutes sortes de records de vitesse au sol pour un stock d'usine hors des véhicules au sol de la salle d'exposition. Ces enregistrements sont restés dans les livres pendant de nombreuses années. La vitesse maximale était de près de 169 miles par heure. Pas mal pour quelque chose que vous pourriez acheter chez votre revendeur Studebaker local pour 5 000 $.
https://www.youtube.com/watch?v=YG8pdR6VAXw
YouTube 5:18
1963 Studebaker Avanti "Bonneville Record Breaker"

Bonne journée à tous ;)
flambeur54 le jeu 22 déc 2022 à 17:13
flambeur54 le jeu 22 déc 2022 à 17:14
excusez moi, je me suis planté de topic.
I'll-be-back le dim 1 janv à 18:29
Classique... classique...

https://www.msn.com/fr-fr/voyage/actualite/la-voiture-la-plus-longue-du-monde-peut-m%C3%AAme-contenir-un-jacuzzi/ss-AA15Pb6P?ocid=msedgdhp&pc=U531&cvid=d16ed902f61440579489ef1913d8fe80#image=3 (La voiture la plus longue du monde peut même contenir un jacuzzi)

Dernière édition le 01/01/2023 à 18:31 par I'll-be-back, édité 1 fois
lesbellesauto le lun 2 janv à 11:25
Bonne année à tous ;)



Voici quelques photos trouvées sur le net qui m'ont interpellé ;)

Suisse
Pays-Bas
Cuba
Pays-Bas
Colombie
France
Le cirque Amar à Morzine 1976 (Photo Hubert Tièche. Collection Philippe Ros)

États-Unis











aout 1970 - Lisbonne

Graham 6 cylindres 3.55cc
La seule rescapée des 3 importées au Portugal.
Produites seulement à 3.500 ex en 2 ans
Elle a été par la suite entièrement restaurée et exposée au CIA de Pantin et au Salon de l'auto de Paris.
(Photo et descriptif : Mr Michel Poncin)

Bonne journée à tous ;)

Dernière édition le 02/01/2023 à 11:27 par lesbellesauto, édité 1 fois
Deville70 le mar 3 janv à 21:24
La Graham est réellement impressionnante en vrai. Je n' en ai vu qu' une seule en plus de 20 ans dans la voiture de collection. Une sacrée "gueule"! :love:
flambeur54 le jeu 5 janv à 21:10
flambeur54 le jeu 5 janv à 21:11
remarquez que le proprio a américanisé sa plaque d'immat.
Deville70 le jeu 5 janv à 21:52
Ca devient très courant. On voit de plus en plus de plaques avec la police de caractères et le format qui s' y accordent (15 cm de haut par 30 cm de long). Bien plus agréable visuellement qu' en affreuses plaques SIV fixées hasardeusement parfois... Perso, j' ai des plaques noires avec caractères argentés, placées dans les emplacements d' origine de ma voiture.
Précision: c' est toléré en CG "collection", pas en CG "normale" qui impose les plaques réflectorisées blanches avec les logos de l' Europe et de la région.
lesbellesauto le lun 9 janv à 09:41
Bonjour à tous ;)

Citation de Deville70 :
« La Graham est réellement impressionnante en vrai. Je n' en ai vu qu' une seule en plus de 20 ans dans la voiture de collection. Une sacrée "gueule"! :love: »


@Deville70

Voici deux autres photos toujours du net faites par la même personne.



Bonne journée à tous ;)
Deville70 le mar 10 janv à 22:00
:cool: :good:
lesbellesauto le mar 10 janv à 23:10
Bonsoir à tous ;)

Voici des photos du net époque WOODSTOCK 1969






Bonne nuit à tous ;)

Dernière édition le 11/01/2023 à 21:05 par lesbellesauto, édité 2 fois
I'll-be-back le jeu 12 janv à 23:01
Photos : I'll be back, 2022/07



- Chevrolet Corvette



==

- Chevrolet pick-up


==
I'll-be-back le sam 21 janv à 20:54
https://www.youtube.com/watch?v=nhZdL4JlnxI
YouTube 5:54
Depeche Mode - World In My Eyes (Official Video)
lesbellesauto le lun 30 janv à 17:52
Bonsoir à tous ;)

Deux rencontres aujourd'hui : d'abord sur le net avec cette vidéo

https://www.youtube.com/watch?v=nw5CYd_GRqs
YouTube 36:35
Inmensa colección de autos clásicos a la venta, accesorios y memorabilia de los años 50

et la seconde dans ma boite au lettre avec le dernier numéro de LVA et une De Soto Airflow :love:



Bonne fin de journée à tous ;)
 Page précédente    1    2      52    53    54    55    56    57    58    59    60     61  
AutotitreForum AutoDiscussions généralesVoitures américaines classiques   «   61              Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoDacia Sandero BMW X5 BMW X6 statistique sondage Dacia Jogger Porsche Cayenne Alpine A110 TotalEnergies Opel Astra Volvo Peugeot 508 Ineos Grenadier
MarquesDacia BMW Porsche Alpine Opel Volvo Peugeot Ineos Suzuki DS Mazda Volkswagen Pininfarina Hyundai Ferrari Ford Lamborghini Citroën
Actuellement, il y a 543 visiteurs en ligne dont 23 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2023 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales - consentement