DS & ID - Page 38 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoCitroënDSDS & ID   «   38            Répondre    
Citroën DS ›   Actualité  Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
Citroën ›   Actualité   Forum   Occasions   Revues techniques   Fiches techniques
 Page précédente    1    2      29    30    31    32    33    34    35    36    37     38  
1867 messages
59245 vues
DS & ID
lesbellesauto Le lun 15 juil 2019 18h41
encore une :?: :D :D



Citroën DS 21 M Pallas 1967

Entièrement restaurée
Véritable Pallas Gris Palladium AC 108
Boîte mécanique

Carte grise française
Châssis N° : 4473472

Estimation : 40 000 - 55 000 €


........ ........ ........

La DS ici présentée est une version DS 21 à boite mécanique. Mise en circulation pour la première fois en septembre 1966, c’est donc un millésime 1967. Elle revêt la désirable couleur gris Palladium, référence AC 108 et dispose du magnifique intérieur cuir marron. Elle fut vendue neuve dans le sud de la France et n’a connu que trois propriétaires. Elle a été intégralement restaurée par un concessionnaire à Toulouse il y a 4 ans. La base était très saine et n’a pas nécessité de grands travaux de carrosserie. Lors de la remise en état de la voiture, tous les éléments ont quand même été démontés puis vérifiés, repeints et traités contre la corrosion. La sellerie est également refaite avec du cuir neuf reprenant les formes et l’apparence de celui d’origine. A la remise en route de la mécanique, une boite de vitesses à 5 rapports à été mise en place. Transformation très discrète et agréable à la conduite. Rien, à l’œil nu ne laisse voir cette légère entorse à l’origine qui ravira les « grands rouleurs ». Cette ravissante DS 21 se conduit en effet avec douceur et confort. Le moteur développe bien sa puissance, la boite est agréable et les freins très efficaces. C’est ici l’occasion d’acquérir une très belle DS 21 Pallas du meilleur millésime selon les fins connaisseurs et avec une boîte mécanique facile d’entretien !

A SUIVRE ;)
lesbellesauto Le mar 16 juil 2019 14h40
Bonjour à tous ;)

Vente officielle du centenaire Citroën
dimanche 21 juillet 2019 11:00
La Ferté-Vidame




Citroën DS 19 Cabriolet 1963

Rare version équipée de la boite manuelle
Certificat Citroën Héritage
4 propriétaires, tous de la région de Lyon

Carte grise française
Châssis : 4400036 Coque : 013 000510

Estimation : 120 000 - 160 000 €



.... .... .... ....

Présentée en 1955, les lignes de la DS seront d’une grande inspiration pour le carrossier Henri Chapron, qui en proposera, trois ans plus tard, sa sublime interprétation sous la forme d’un « cabriolet décapotable ». Convaincu par la proposition, Citroën l’intègre dans sa gamme dès 1960, mais continue d’en confier la réalisation au carrossier de Levallois-Perret. Jusqu’en 1971, on les dénommera « cabriolet usine». En octobre 1960, la presse est élogieuse, le Figaro titrera « Nouveauté choc : une décapotable dont la ligne est particulièrement pure. » Paris-Presse ajoutera : « un festin pour les yeux ». Reprenant toutes les innovations techniques de la berline, aucun cabriolet européen n’allait égaler la beauté mais aussi le confort de la DS pendant plusieurs années, la supériorité de la suspension hydropneumatique Citroën, en avance sur son temps, étant avérée par son utilisation jusqu’au XXIe siècle. En tout, seulement 1 365 cabriolets usine furent construits sur base de DS 19 et DS 21 entre 1960 et 1971.

Le cabriolet DS que nous présentons est un « cabriolet usine » de 1963 équipé de la rare boite manuelle répondant à la série des DS 19M, comme en atteste le certificat du conservatoire Citroën joint au dossier. Doté d’un historique limpide, nous avons pu remonter la trace de ses 4 précédents propriétaires, tous résidants de la région lyonnaise. Livrée le 5 avril 1963 à Jacky Farine, l’imprésario de Fernand Raynaud plus connu sous le nom de Jack Yfar, la voiture est utilisée en France pour suivre les artistes dont l’agence Genevoise Yfar avait la responsabilité. Elle est ensuite vendue en 1977 à son second propriétaire, membre du Touring Club de France qui la conservera précieusement pendant 8 ans. C’est alors que deux frères amateurs de Citroën rares s’y intéresseront ; l’un d’eux en prend possession en 1985 et l’immatricule en Charente avant de la revendre à son frère en 1990. La voiture est toujours dans sa peinture d’origine rouge Carmin (nuancier 1963) qui deviendra le rouge Cornaline au nuancier 1966 et n’a pas connu le moindre accident. Il est d’ailleurs amusant de constater que les deux vitres et le pare-brise de la voiture sont encore gravés avec sa première immatriculation 2956 CE 69 de 1963, témoignant d’une présence dans le département du Rhône depuis l’origine et de l’absence de chocs. Collectionneur averti, ce dernier parcourra plusieurs dizaines de milliers de kilomètres à son volant avant de procéder à une remise en état de la carrosserie en 2002, puis de la mécanique en 2008 chez Pierre Laux de Citroën Ecully. Moteur, boite de vitesse, embrayage, transmission, sphères, direction… les travaux s’achèvent juste à temps pour présenter l’auto au 90 ans de la marque lors du grand rassemblement international Euro Citro sur le circuit du Mans. Plus récemment, les deux centres des dossiers avant ont été refaits en reprenant les cinq plis d’une précédente remise en état dans les années 90. Selon le précieux ouvrage d’Olivier de Serres (Citroën DS au panthéon de l’automobile aux éditions Anthèse) sur une série de 207 cabriolets produits en 1963, notre Citroën DS 19 est l’un des 46 exemplaires équipés de la rare boite mécanique à 4 rapports. Flottant sur la route, notre essai routier nous a une fois encore prouvé que la Citroën DS avait toute sa place dans les plus belles collections du monde tant son avancée technologique pour l’époque était aussi révolutionnaire que son dessin avant-gardiste ! Il ne fait aucun doute que ce cabriolet saura combler les amateurs les plus exigeants, tant son histoire, son bon entretien, sa présentation et sa rareté en font l’un des plus beaux exemplaires aujourd’hui sur le marché.

A SUIVRE ;) ;)
lesbellesauto Le mar 16 juil 2019 17h16
SUITE ;)

Citroën DS 19 Chapron coupé Concorde 1965
Très rare à la vente
Authentique Coupé Concorde
L’un des six fabriqués

Carte grise française
Châssis N° : 4294008 / N° Chapron : 7534

Estimation : 100 000 - 150 000 €


L e grand carrossier de Levallois Perret, Henri Chapron, sera le premier à proposer une version décapotable de la DS. Il faut se rappeler qu’après la guerre et au début des années 50, l’industrie automobile change. Les moyens de production évoluent et les voitures n’ont plus de châssis, la mode n’est plus à la personnalisation à outrance et aux grandes voitures faites sur-mesure pour des clients fortunés. Franay, Saoutchick, Figoni … c’est la mort des grands couturiers de l’automobile française. A la sortie de la DS à la fin de l’année 1955, Henri Chapron tombe amoureux de ces lignes et voit enfin en elle le renouveau d’une grande berline française. Malgré sa structure monocoque, le carrossier prépare une version inédite de cabriolet présentée sur son stand au salon de l’automobile en 1958. Dès lors et devant sa beauté et son succès, commence une véritable saga de transformation sur base de DS : décapotable, coupé, hard top, limousine, berline à séparation chauffeur… etc.

.... .... ........ .... ....

La DS Chapron présentée ici est une version Coupé Concorde mise en circulation pour la première fois le 14 Avril 1965 à Roanne. Elle fut commandée par un industriel de la région. Ce coupé est un des six construits avant que le carrossier ne le remplace par le coach Le Leman présenté au salon de Genève l’année suivante. La base est une DS 19 avec son moteur de série de 83 ch. La facture d’achat de ce coupé Concorde s’élevait alors à l’époque à 34 365 Francs, alors qu’une DS 19 de série coûtait elle 14 245 Francs ce qui représentait déjà une somme importante ! La transformation Chapron était une véritable œuvre d’art sur roues et, le premier propriétaire commanda toutes les options possibles : Pare-brise rabaissé, glaces Triplex, phares antibrouillard, garnissage cuir spécial et habillage « luxe », et enfin enjoliveurs de roues Robergel qui complètent la panoplie. Retrouvée dans la région de Bordeaux où elle séjournait chez un collectionneur depuis les années 80, Monsieur de Richeter s’en porte acquéreur dans les années 90 et entreprend une importante restauration. Celui-ci étant mécanicien spécialiste des Rolls-Royce et Bentley, la mécanique fut intégralement revue par ses soins. Aujourd’hui proposée à la vente, cette version très exclusive de Coupé DS 19, restaurée il y a plusieurs années, nécessite des petits travaux sur le freinage pour reprendre le chemin de la balade ou des concours d’élégance. C’est ici une rare opportunité de pouvoir acquérir l’un des premiers modèles Coupé, témoignage d’une époque où Henri Chapron était un couturier pour DS.

A SUIVRE ;)
lesbellesauto Le mar 16 juil 2019 17h29
SUITE ;)



CITROËN DS 21 CABRIOLET 1968
Authentique Cabriolet Chapron Usine
estauration ancienne de grande qualité
Très belle présentation et fonctionnement parfait

Carte grise Hollandaise
Châssis N° : 4609594

Estimation : 150 000 - 180 000 €


.... ........ ........ ....

Présentée en 1955, les lignes de la DS seront d’une grande inspiration pour le carrossier Henri Chapron, qui en proposera, trois ans plus tard, sa sublime interprétation sous la forme d’un « cabriolet décapotable ». Convaincu par la proposition, Citroën l’intègre dans sa gamme dès 1960, mais continue d’en confier la réalisation au carrossier de Levallois-Perret. Jusqu’en 1971, on les dénommera «cabriolet usine». En octobre 1960, la presse est élogieuse, le Figaro titrera « Nouveauté choc : une décapotable dont la ligne est particulièrement pure». Paris-Presse ajoutera : « un festin pour les yeux ». Reprenant toutes les innovations techniques de la berline, aucun cabriolet européen n’allait égaler la beauté mais aussi le confort de la DS pendant plusieurs années, la supériorité de la suspension hydropneumatique Citroën, en avance sur son temps, étant avérée par son utilisation jusqu’au XXIe siècle. En tout, seulement 1 365 cabriolets usine furent construits sur base de DS 19 et DS 21 entre 1960 et 1971.

La voiture qui nous intéresse dans ses pages est une authentique DS Cabriolet mise en circulation en mai 1968. De couleur Bleu métallisé, et à l’intérieur en cuir bleu, d’une élégance remarquable. Le propriétaire actuel en fit l’acquisition en 2006 à un marchand Hollandais. En 1985, la voiture appartenait à monsieur Balbinot qui entreprit une restauration en profondeur de la voiture. Tous les éléments sont démontés puis sablés et repeints. La base est extrêmement saine et témoignant de ce bon état général, aucune soudure n’est à effectuer. La caisse était exempte de corrosion. La couleur blanche, Blanc Carrare d’origine est remplacée par un magnifique bleu métallisé mettant en valeur la forme et les galbes sublimes de la voiture. Monsieur Balbinot revend le cabriolet en 1996. Le collectionneur actuel l’achète dans un parfait état d’usage en 2006 et s’en servira pour de longs voyages. Parmi ces destinations lointaines, la Slovénie, la République Tchèque, et de nombreuses balades dans les Alpes. La DS Cabriolet parcourra ainsi près de 100 000 km en 13 ans ! Véritable machine à voyager, son entretien à toujours été très suivi et méticuleux. Dernièrement dans la liste des travaux, on peut voir que l’ensemble du circuit électrique fut repris en 2017, ainsi que la capote, ou encore l’hydraulique avec le remplacement de l’assistance de direction. En 2016 la sellerie est refaite car si celle-ci était d’origine, elle était désormais trop usée. Le choix du cuir de qualité supérieur est crucial dans une voiture décapotable dont les sièges sont exposés au soleil. Madame Noelle Eléonore Chapron connait cette voiture et certifiera son authenticité. Elle retrouva dans les archives des ateliers Chapron que ce DS 21 appelé au catalogue « Cabriolet Henri Chapron de série » fut commandé par la marque Citroën sous le numéro N° 25.645 au mois de février 1968. Ce cabriolet est construit donc sur la base d’une DS 21 qui porte de N° de châssis VIN 4609594. Le châssis fut délivré aux ateliers 114 – 116 rue Aristide Briand à Levallois Perret, le 3 Février 1968. Le numéro de série Chapron est donc le N° 9234. Le moteur est encore celui d’origine, N° 001200. La voiture était alors Blanc Carrare comme le certifie Madame Chapron, équipée également d’un intérieur cuir noir et d’options intéressantes tel que le réglage en hauteur des sièges. La voiture quitte les ateliers Chapron le 16 Avril 1968 pour être commercialisée dans le réseau des concessionnaires Citroën. A l’essai, l’élégante décapotable nous surprend par la douceur de son fonctionnement et son comportement sans surprises. Elle a toujours été très bien entretenue avec beaucoup de soins. Le moteur, encore d’origine, délivre toute sa puissance et la boite hydraulique passe les vitesses en douceur. Le fonctionnement de la capote neuve est des plus aisé. C’est ici une chance intéressante d’acquérir un Cabriolet DS 21 à l’authenticité indiscutable. Il est rare de nos jours de pouvoir en espérer autant, tant les répliques ou les mauvaises restaurations se sont multipliées.

A SUIVRE

;) ;)
lesbellesauto Le mar 16 juil 2019 17h40
VOICI LA DERNIERE ;)

(pour "Mura03" puisque immatriculée dans l'ALLIER) :D

CITROËN DS 23 IE 1974
Estimation attractive
Deuxième main depuis 1986
Bonne mécanique

Carte grise française
Châssis N° : 02FG2952

Estimation : 14 000 - 18 000 €


........

La DS ici présentée est une version équipée du moteur 2.3l à injection électronique. Peinte de la désirable couleur Brun Scarabée, couleur qui équipait aussi les SM en ces mêmes années, elle fut commandée avec la fameuse boite hydraulique. L’intérieur est en tissu et non pas en en cuir comme beaucoup de modèle Pallas, recouvert de housses. Propriété de la famille Blanchet depuis 1986, elle fut achetée à son premier propriétaire qui possédait une maison de campagne dans l’Allier. Monsieur Blanchet, garagiste de son état se servait régulièrement de sa DS 23 Pallas et en particulier pour ses longs trajets en famille. Elle fut toujours bien entretenue par ce fin mécanicien et connaisseur de Citroën, ne présentant à ce jour qu’un peu moins de 170 000 km au compteur. Aujourd’hui présentée en état d’origine non restaurée, la carrosserie nécessite quelques travaux sans grande importance. La mécanique quant à elle tourne bien et la boite hydraulique fonctionne sans soucis.

A+;)
lesbellesauto Le jeu 18 juil 2019 14h29
Bonjour à tous ;)

La "DS" du jour ;)

(photographié hier en promenant le chien chien à madame LBS) :D



A+;)
lesbellesauto Le ven 19 juil 2019 08h01
Bonjour à tous ;)

Événement

Les chiffres à connaître avant de se rendre au centenaire de Citroën, à La Ferté-Vidame

https://www.lechorepublicain.fr/ferte-vidame-28340/actualites/les-chiffres-a-connaitre-avant-de-se-rendre-au-centenaire-de-citroen-a-la-ferte-vidame_13605340/ (Les chiffres à connaître avant de se rendre au centenaire de Citroën, à La Ferté-Vidame - La Ferté-Vidame (28340) - L'Ec)

Publié le 18/07/2019 à 14h44


Celle-ci sera t'elle présente :D :D :D :D

(photo du net)
I'll-be-back Le ven 26 juil 2019 23h45
Petite rencontre sympathique sur l'autoroute du sud-ouest.
Photos : I'll be back, 2019/07




markkos Le dim 28 juil 2019 19h40
clionrj Le dim 28 juil 2019 20h18


:D
I'll-be-back Le lun 29 juil 2019 18h22
Photos : I'll be back, 2019/07.
Petit aperçu… d'une nouvelle "réserve"...
Le détail par voiture le mois prochain...;)




A suivre...
;)
Dernière édition le 29/07/2019 à 18:36 par I'll-be-back, édité 1 fois
lesbellesauto Le dim 4 août 2019 01h05
Bonsoir à tous ;)

De bien belles autos en Gascogne :good:

Voici deux photos avant de partir pour 15 jours.



A+;)
I'll-be-back Le dim 4 août 2019 09h46
Bonnes vacances, Stéphane !...:) :good:
I'll-be-back Le lun 5 août 2019 23h01
Citation de ursaminor :
« Bonsoir,

Quand je vois les dernières réalisation, je perçois le gap avec ma "pauve resto". :)
C'est juste sublime et ma DS n'a pas ce lustre.

Les conditions de travail n'était pas top puisqu'il a fallu bosser sur un balcon ou dans l'appartement, sauf la peinture que j'ai pu appliquer à la campagne.
Mais le savoir faire n'était pas vraiment là, faut le reconnaitre. :) :etourdi:

En tous cas, la DS a été totalement sablée (j'ai fait faire), j'ai décapé toutes les autres pièces puis appliqué à l'ensemble une couche protectrice d'apret antirouille.
Elle est sauvée elle qui dormait au fond d'un garage en accumulant la rouille.

Un petit avant après histoire de ...

ps : Si vous savez où trouver un volant ?? Parce qu'une voiture sans volant c'est un peu nue. :louche:
















»


Chapeau, la rénovation de cette DS à pédales !...:good: :good: :good:
christianL Le mar 6 août 2019 23h10
[citation]Citation de lesbellesauto :
« Bonjour à tous ;)

Sympa le toit ouvrant souple Pascal :good: :good:

Direction LEBONCOIN

Citroën DS 23 Prestige 1974
Carte grise française
N° de châssis : DSFE01FE6224

Restauration exceptionnelle
Une des toutes dernières Prestige construites
L’élégance française à son paroxysme !

45 000 €


https://www.leboncoin.fr/vi/1643657902.htm/?fbclid=IwAR2hUvaaZ3XziNS-IFZNa9rPKtK8-QKzWc1TZpLmmsl2Q-LmFegmMFMBapg

........ ....

Modèle le plus rare et luxueux de la gamme « D », la DS Prestige est présentée en septembre 58, bien avant l’ère des Pallas. Le luxe y est débordant… L’aménagement réalisé par les Ateliers Chapron est à la carte… Tout est possible, tout est réalisable ! Destinée quasi exclusivement aux grands dirigeants de ce monde, elle hisse encore un peu plus haut le grade de la DS ! Environ 450 DS Prestige ont été construites parmi lesquelles on estime qu'il en resterait une soixantaine.
Le modèle que nous vous présentons est tout simplement la plus belle DS 23 Prestige que nous connaissons. C’est simple, sa restauration fut réalisée sans limite de coût par son propriétaire, très attaché à faire appel aux meilleurs artisans français. L’ensemble de la mécanique, les trains roulants et les suspensions ainsi que le faisceau électrique ont été entièrement refaits par le Garage Daunat dans les Yvelines. L’ensemble de l’habitacle a été refait chez le Baron Sellier à Rochetaillée-sur-Saône, réputé pour la qualité de ses réalisations, enfin la carrosserie refaite il y a une petite dizaine d’années n’a pas bougé ! Tous les ouvrants sont parfaitement alignés, aucune trace de corrosion n’est à déplorer, la qualité des chromes, la souplesse des joints et la profondeur de la peinture font honneur à la maîtrise et à l’excellence de ceux qui travaillèrent sur cette restauration.
Lors de notre essai avec Tom Daunat, petit-fils du fondateur du garage éponyme, la voiture nous a bluffé par son comportement routier. Rien n’a été laissé au hasard jusque dans les moindres détails. Comme nous l’a justement dit Frédéric Daunat, le père de Tom, le temps consacré à la restauration de cette voiture ne pouvait qu’atteindre ce niveau de perfection. Aussi agréable au volant que bien installé à l’arrière, il est important de préciser que tous les accessoires fonctionnent et que la vitre centrale séparant le conducteur des passagers arrière est à commande électrique (option très rare). Petit détail important, notre modèle a bien conservé ses poignées de porte arrière à serrure identique à celles des portes avant… Ceux connaissant le modèle comprendront pourquoi !
Selon l’excellent ouvrage d’Olivier de Serres, on dénombre 345 modèles des mains courantes Citroën dont une dizaine seulement pour les derniers millésimes, surtout en injection électronique. Cette version à carburateur est donc une vraie rareté ! Heureux d’avoir atteint ce résultat, son actuel propriétaire s’en sépare pour des raisons de santé et espère que son successeur aura à cœur de maintenir l’état de ce véhicule au niveau qu’il mérite. Une pièce de choix dans toutes collections, une voiture singulière, rare, exceptionnelle !

Estimation : 45 000 € / 65 000 €

Ce véhicule sera vendu aux enchères lors de la vente du Rassemblement du Siècle, à l’occasion du Centenaire Citroën, organisée par l’étude AGUTTES le 21 juillet 2019 à La Ferté-Vidame, Eure-et-Loir.

...................................................................................................................

@lesbellesauto : Bonsoir. A noter - et il ne semble pas que cela soit précisé - que depuis 1972, les DS "Prestige" étaient obligatoirement en finition "Pallas", ce qui n'était pas forcément le cas jusqu'alors. Il s'ensuit que tout l'"accastillage" et caractéristiques propre aux Pallas - y compris les chapeaux de roues, les sièges cuir y compris sur la banquette arrière et surtout les panneaux de custode gaufrés (et non plus peints en noir) - se retrouve sur les Prestige. La remarque vaut aussi naturellement pour la très belle Prestige issue du parc de l’Élysée, avec la hampe de drapeau. La finition Pallas venait bien sûr s'ajouter aux caractéristiques "Chapron" dont la séparation chauffeur avec tablettes et téléphone voire bar, selon la demande... A compter du millésime 1972, donc, il convient de parler de "Prestige-Pallas" et non plus simplement de "Prestige".
Dernière édition le 06/08/2019 à 23:16 par christianL, édité 2 fois
RAY2285 Le ven 9 août 2019 10h07
Ola

Hier en attente de contrôle technique

I'll-be-back Le ven 9 août 2019 23h11
Bonsoir.
Revue de détails des Citroën DS présentes à :



















(Photos : I'll be back, 2019/08. Dernier cliché : du Net)
Dernière édition le 09/08/2019 à 23:16 par I'll-be-back, édité 1 fois
Recherche de : Auteur : Avec :
 Page précédente    1    2      29    30    31    32    33    34    35    36    37     38  
Citroën DS ›   Actualité  Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
Citroën ›   Actualité   Forum   Occasions   Revues techniques   Fiches techniques
AutotitreForum AutoCitroënDSDS & ID   «   38              Répondre    
 

- Activer le suivi du sujet -

Veuillez vous connecter pour répondre en cliquant ici.



Actualité autoRenault Mégane, Toyota Yaris, BMW iX5, Mercedes Classe S, Lexus, Mazda MX-5, Subaru Outback, Lamborghini, Corée du Sud, BMW Série 3, Donkervoort D8, Hyundai, McLaren
MarquesRenault, Toyota, BMW, Mercedes, Lexus, Mazda, Subaru, Lamborghini, Donkervoort, Hyundai, McLaren, Suzuki, Porsche, Opel, Ford, Fiat, Cupra, Tesla
Actuellement, il y a 392 visiteurs en ligne dont 26 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2019 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales