L'Ami de tous (ami 6 & 8 CITROEN) - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoCitroënAmiL'Ami de tous (ami 6 & 8 CITROEN)   »   »»            Répondre    
Citroën Ami ›   Actualité  Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
 1    2    3    4   Page suivante 
151 messages
8800 vues
L'Ami de tous (ami 6 & 8 CITROEN)
Lesbellesauto Le mar 23 janv 2018 07h19
Bonjour à tous,voici un espace pour les AMI 6 & 8 qui ne manquent pas de charme.

Commençons par le début ;)

Citroën Ami 6, 8 et Super

La Citroën Ami 6 (populairement appelée la « 3 CV ») est une berline produit par le constructeur automobile français Citroën de 1961 à 1969. L'Ami 8 prendra le relais jusqu'en 1978. L'objectif premier était de proposer à la clientèle un compromis entre deux modèles, la DS en haut de gamme, et la 2 CV qui constituait un minimum automobile.

Il en a dérivé une gamme de véhicules très populaire déclinée sous plusieurs formes.

Les Citroën Ami construites sur la plateforme des 2 CV furent fabriquées dans l'usine de Rennes-la-Janais (Ille-et-Vilaine) nouvellement créée et à Forest en Belgique. Elle est la voiture la plus vendue en France en 1966, prenant, pour une année, la première place à la Renault 4.

Le projet Ami

Depuis les années 1930, Citroën n'a pas développé la notion de gamme automobile. En 1956, il ne dispose au catalogue que de la DS et de la 2 CV. À cette époque, les bureaux d'étude travaillaient sur un projet de véhicule intermédiaire, le projet AM (M pour milieu de gamme), mais les contraintes techniques et économiques dirigent le projet vers la réalisation d'une "super 2 CV".

Le cahier des charges impose un véhicule confortable à quatre places ne devant pas excéder 4 mètres. Très vite, la décision est prise d'adapter une nouvelle carrosserie sur la plateforme des "Type A". En conséquence, l'empattement fut limité et, comme le patron de l'époque, Pierre Bercot, ne voulait pas d'une ligne utilitaire (donc avec hayon), il était impératif d'aboutir à une voiture à trois volumes. Or dans une 2 CV, la descente de toit est telle que la lunette arrière oblige les passagers à pencher la tête en avant pour prendre place. Flaminio Bertoni, créateur des Traction Avant, 2 CV et DS, trouve une solution : il propose d'inverser la pente de la lunette pour offrir aux passagers plus de confort. La lunette arrière inversée, aussi présente sur la Ford Anglia anglaise, entraîne un profil en Z plutôt controversé. Cependant, elle permet l'accès facile à l'imposante malle arrière ; elle est aussi appréciée par temps de neige, celle-ci ne se déposant pas sur la lunette. On retrouve cette ligne dans les années 1990 sur la Toyota Will Vi diffusée au Japon.

Le « moteur boxer bicylindre » de 425 cm³ de la 2 CV n'étant pas assez puissant pour le poids de la carrosserie envisagée, on augmente sa cylindrée en conservant le bas moteur. Elle sera établie à 602 cm³ pour rester dans la limite administrative des 3 CV fiscaux (610 cm³).

L'Ami 6 innove sur le plan sociologique en se présentant sur les documents publicitaires comme la deuxième voiture idéale pour madame. Quant au nom "Ami", il serait né de l'association de l'appellation AM, suite du projet M, du chiffre 6 correspondant à sa cylindrée et certains avancent l'hypothèse de la proximité avec le mot amici (amitié en italien, langue natale de Flaminio Bertoni). En réalité, selon les archives Citroën, le I a été ajouté à l'appellation AM pour Automobile de MIlieu de gamme.

À noter que Mme Yvonne de Gaulle, alors première dame de France, conduisait une berline Ami 6 de couleur blanc carrare.

Ami 6 (1961 - 1969)

En avril 1961, l'Ami 6 s'intercale au catalogue entre les populaires 2 CV et les révolutionnaires DS. Pour ce faire, la voiture récupère les meilleurs atouts de ses consœurs : la robustesse et la rusticité de la 2 CV (châssis et mécanique) ainsi que la finition inspirée de la DS (sièges moelleux, volant monobranche, poignées de porte et commandes). La voiture rencontre rapidement le succès, malgré des défauts de jeunesse comme une tôle trop mince, une clenche d'ouverture de malle arrière situé sous la banquette arrière et un équipement spartiate (pas de retours automatique d'essuie-glaces jusqu'en août 1961...), ainsi que l'évacuation de l'eau de pluie accumulée dans la gouttière de toit qui a nécessité deux modifications avant de positionner deux trous à l'aplomb des montants en juillet 1962 (d'abord positionnés au-dessus des essuie-glace ils occasionnaient en cas de forte pluies des ruissellements sur le pare brise ; puis complètement supprimés, des paquets d'eaux se déversaient lors des freinages). Les vitres avant sont coulissantes pour moitié, celles des portes arrière sont fixes jusqu'en août 1961. Les confortables banquettes sont amovibles et peuvent être posées sur le sol (Citröen souhaitait en faire un argument publicitaire puis s'est ravisé). Elle roule à près de 105 km/h et se conduit pied au plancher comme le prévoit le cahier des charges.
D'un point de vue mécanique, le « moteur boxer bicylindre » possède une cylindrée inédite de 602 cm³. D'abord d'une puissance de 22 ch SAE (en 1961) puis de 26 ch (modèles 1964) pour une vitesse de 110 km/h, il termine à 28 ch (modèles 1968) pour une vitesse de 112 km/h. Les derniers modèles disposent d'un moteur de 35 ch SAE (32 ch DIN), au taux de compression augmenté à 9/1. Il est équipé d'un carburateur double-corps (21/24) alimenté en air pulsé et d'un arbre à cames spécifique ce qui permet à l'auto d'atteindre la vitesse de 123 km/h.
Du fait de sa base, on retrouve l'ensemble des caractéristiques de la 2 CV sur l'Ami 6. Les freins sont à tambour sur les quatre roues. Les freins avant ont un diamètre de 220 mm (contre 200 mm sur les 2CV) avec ailettes de refroidissement et ils sont accolés à la boîte de vitesses. Celle-ci est à 4 rapports tous synchronisés. La transmission aux roues se fait par joints de cardans doubles donc homocinétiques. Les freins accolés à la boîte de vitesses présentent le défaut de ne plus assurer le freinage en cas de casse du cardan, ce qui avait lieu souvent sur les premiers exemplaires.
La carrosserie est entièrement assemblée par boulons. Le toit, d'abord en fibres de verre puis en matière synthétique, est riveté sur la caisse.

Les projecteurs de section rectangulaire mis au point par Cibié sont nouveaux. Ils remplacent les optiques rondes à miroir parabolique montées sur tous les autres modèles de la marque. L'emboutissage d'un miroir plus profond, qui permet le renvoi d'un faisceau lumineux avec un flux réfléchi plus dense, nécessite l'augmentation du diamètre. Le phare rectangulaire étant tronqué en haut et en bas, la troncature diminue le rendement qui est compensée par un jeu de trois réflecteurs. Ainsi, avec les mêmes lampes, l'intensité lumineuse est annoncée deux fois supérieure à celle d'un projecteur classique.

La suspension de l'Ami 6 reprend le principe inauguré par la 2 CV. La suspension est assurée par des ressorts horizontaux latéraux comprimés grâce à un système de liaison aux roues par tirants. L'amortissement est assurée par 4 frotteurs. Les quatre roues travaillent indépendamment. Un batteur à inertie (ou stabilisateurs à masse) est présent sur chaque roue et un système d'interaction élastique entre la suspension avant et arrière complète le système. En juin 1963, les frotteurs sont remplacés par 4 amortisseurs hydrauliques télescopiques qui ne nécessitent plus de réglages périodiques. Ce système à quadruple effet (ressorts, amortisseurs, batteurs et interaction élastique Av/Ar) atteint une niveau de suspension particulièrement performant qui sera complété sur l'Ami 8 par l'ajout d'une barre anti-dévers avant limitant l'effet de roulis dans les courbes.
Citroën Ami 6 break.

En novembre 1964, la gamme s'étoffe d'un break qui dépassera rapidement les chiffres de production et de vente de la berline. L'explication vient autant de sa ligne plus conventionnelle que de son adaptation au milieu rural. Le break possède une aérodynamique meilleure que la berline, dont la lunette inversée qui n'a jamais réellement convaincu crée un tourbillon. Grâce à la nouvelle carrosserie, l'Ami 6 break est selon le slogan de l'époque « le kilomètre confort le moins cher du monde ». Grâce au break, l'Ami 6 est la voiture la plus vendue en France en 1966.
À partir de juin 1966 pour la berline et septembre 1966 pour le break, l'équipement électrique passe en 12 volts au lieu de 6 auparavant, la dymano fait place à un alternateur. À cette occasion, le tableau de bord change de teinte, il devient partiellement noir et le voyant rouge de charge disparait. À l'extérieur, les modèles 1967 se reconnaissent par la calandre à barrettes horizontales et la grille d'aération striée de petites barrettes chromées. Début 1968, les feux arrière sont redessinés et regroupés sur un bloc de forme trapézoïdale qui sera adapté sur les 2 CV en 1970 jusqu'à la fin de production.
En mai 1968, à l'occasion d'un changement de moteur (c'est celui qui équipera la future Ami 8) un monogramme Ami 6 en laiton doré apposé sur le rebord de la malle identifie le modèle alors qu'aucun double chevron ne vient confirmer la marque. Toujours en 1968, la gamme est complétée par la version Club (d'abord sur le break puis sur la berline) qui se distingue par ses quatre phares ronds, ses baguette latérales, ses enjoliveurs "gala" et par une finition intérieure plus raffinée et élégante, en particulier dans la teinte Vert Charmille (AC522).

Toutes versions confondues, l'Ami 6 fut construite à plus d'un million d'exemplaires. C'est ce modèle, plus que la 2 CV, qui a été concurrencé par la Renault 4 à partir de l'été 1961.

Comme le châssis et la base sont identiques à la 2CV, un amateur néerlandais de 4×4 a fait installer une transmission de type intégrale Voisin sur un break tôlé 2 portes : 1 moteur 602 cm3, un arbre de transmission et un différentiel arrière (source: Voir You tube AMI 6 tôlée 4×4 mont olympus) ;
Sur les derniers modèles d'Ami 6, l'intensité lumineuse du cadran se règle avec une petite molette qui commande un rhéostat ;
Sur l'Ami 6 comme l'Ami 8, la voiture était livrée avec une cale en bois de hêtre, pour immobiliser le véhicule lors d'un changement de roue3 afin d'éviter tout ripage du fait du grand débattement de suspension et de l’interaction avant/arrière obligeant à lever haut et délester passablement tout un côté de la voiture, d'autant que le frein de stationnement agit sur les seules roues avant : la cale permet alors de bloquer la rotation d'au moins deux roues quel que soit le point du véhicule soulevé.
Pour contredire l'opinion courante de la clientèle qui ne trouvait pas l'Ami 6 assez rapide, l'équipe de Javel monta l'opération qui devint : « Tour de Gaule d'Amisix ». Trois Ami 6 break de série prirent le départ de Rennes La Janais le 19 janvier 1966. À l'arrivée, 2 077 km plus loin, il n'en restait plus que deux, qui avaient effectué le parcours, sous contrôle d'huissier, à 90 km/h de moyenne, en un peu moins de 24 h. La démonstration était faite : malgré une vitesse de pointe limitée, l'Ami 6 était capable de parcourir un long trajet routier en tenant une excellente moyenne pour l'époque. Un des exemplaires fut exposé dans le magasin Citröen des Champs-Élysées.

Export

Elle fut vendue aux États-Unis de 1962 à 1963 avec les spécificités que ce pays impose comme les pare-chocs renforcés et le système d'éclairage particulier.
En Espagne, elle s'appelle DYNAM.

Ami 8 (1969 - 1978)
En mars 1969, à l'occasion du salon de Genève4, l'Ami 6 est remplacée par l'Ami 8. Celle-ci reprend à l'identique une majorité des éléments de carrosserie de l'Ami 6 (caisse, portes, toit, ailes arrière excepté l'emplacement des feux rouges) et apporte une ligne plus classique et moins tourmentée grâce à un avant entièrement redessiné avec un capot dit « à l'italienne » c'est-à-dire un ouvrant qui ne déborde pas jusqu'à l'avant de la voiture. Les premiers modèles 1969-1970 n'arborent pas les chevrons Citroën sur la calandre. Le restylage est fait sous la direction du styliste Robert Opron auquel on doit la GS, la CX et le coupé SM.

Comme l'Ami 6, l'Ami 8 existe en versions « confort », « club » (sièges avant séparés, entourages de vitre en inox et baguettes de protection latérales) et en break, toujours très prisé par la clientèle, surtout rurale. La berline abandonne la vitre arrière inversée mais ne bénéficie pas pour autant d'un hayon. Les vitres coulissantes sont abandonnées au profit des vitres descendantes actionnées par une manivelle, à partir des modèles 1971, celles des vitres arrière resteront coulissantes jusqu'à la fin de production.

Côté mécanique, le bicylindre de 602 cm2 (M28) est toujours présent, avec un carburateur double corps. Il est associé à une boîte de vitesses à 4 rapports, revue et corrigée, sur l'Ami 6, en 1967. Le gain de puissance permet à l'Ami 8 de se voir dotée, pour 1970, de freins à disques à l'avant, accolés à la boîte de vitesses, et d'une transmission par joint à billes. La suspension avant abandonne rapidement les batteurs à inertie et gagne une barre anti-roulis (barre de torsion liant les deux bras de roue d'un même essieu). La vitesse maxi de la berline est donnée pour 123 km/h, celle du break, pour 120 km/h.

Lors de sa présentation, Citroën sait que l'Ami 8 sera la dernière Ami. En effet, dès 1974, les chiffres de production se situent en dessous de 100 000 exemplaires par an, loin des 169 000 vendues en 1967. Début 1973, Citroën présente l'Ami Super, équipée du moteur 1 015 cm3 de la GS, car le stock était encore important après l'adoption d'un nouveau moteur pour la GS. Eu égard à des problèmes de fiabilité et de consommation, c'est un échec commercial. Les exemplaires en bon état sont aujourd'hui très recherchés.

Lors du rachat de Citroën par Peugeot en 1974, la production des Ami 8 break et berline se poursuit. En 1976, les ventes de l'Ami 8 s'effondrent, passant de 90 000 exemplaires en 1974 à 54 000 exemplaires.

Citroën met fin à la lignée des Ami en présentant deux nouveaux modèles, à partir de bases Peugeot 104 : la LN en 1976 (104 coupé) et la Visa en 1978. Cette dernière, équipée du moteur bicylindre porté à 652 cm3 et allumage électronique intégral sur les versions de base, remplace l'Ami 8 mais n'a jamais de version break.

La berline Ami 8 quitte la scène automobile en juillet 1978, suivie, en septembre, par le break, dont les derniers exemplaires arborent un tableau de bord noir et des teintes métallisées. Il faut attendre l'arrivée du break ZX, en 1994, pour que l'Ami 8 break ait enfin un vrai successeur.

Ami Super (1973-1976)

La marque décide d’étoffer sa gamme et à partir de janvier 1973, l'Ami Super voit le jour. Équipée d'un groupe motopropulseur directement dérivé du 1015cm3 de la GS, ainsi que des étriers du freinage avant (mais sans haute pression) de cette dernière, elle peut atteindre les 140 km/h.
De l'extérieur, elle se distingue par six ouïes supplémentaires sous sa calandre ornée une barrette supplémentaire soulignant le logo Citroën dans un trapèze en plastique jaune d'or, un petit monogramme estampillé 1015 sur les flancs d'ailes indiquant la nouvelle cylindrée. La carrosserie est la même, mais la tôle du traditionnel châssis plateforme dérivé de la famille 2cv est plus épaisse (12/10e de mm contre 8/10e pour les types A), ce qui contribue, avec le moteur, à l'augmentation de sa masse.
De l'intérieur, la principale caractéristique visible est le levier de passage de vitesse au plancher. Le tableau de bord et les commandes sont spécifiques. Avec 67% de puissance en plus, elle est aussi plus silencieuse en usage courant.
La suspension s'équipe de deux barres anti-roulis et perd l'intéraction Av/Ar. La géométrie est modifiée, la direction gagne en légèreté et en douceur de rappel. Les pneumatiques sont de dimension 135 R 15. Les projecteurs à iode sont en option. Le réservoir, spécifique à ces modèles, a une contenance de 40 litres. Plus légère mais moins aérodynamique, elle a une consommation comparable à une GS 1015.
L'Ami Super est jugée trop peu habitable pour une 6 CV ainsi que peu valorisante car trop proche, extérieurement, de l'Ami 8. Pour l'année modèle 74, Citroën démarquera donc l'Ami Super par une bande de décoration latérale et des jantes ajourées.
L'Ami Super sera produite à 44 820 exemplaires, en berline et break, jusqu'en février 1976. Citroën écoulera le reliquat jusqu'en 1977.
Cette méthode courante d’hybridation par emploi de pièces de la banque d'organes d'un constructeur permet d'élargir l'offre à peu de frais. Contrairement à un certaine légende, l'ami super n'a pas exactement été créée pour écouler des surplus de moteur 1015 (puisqu'il restera proposé sur la GS jusqu'en 1978) mais pour lui trouver un nouveau débouché et par là favoriser la rentabilisation des outillages.

M35 (1969 - 1971)

La M35, qui reprend de rares éléments de carrosserie l'Ami 8 malgré sa ressemblance, est un prototype construit en petite série, pour tester le moteur rotatif Wankel en conditions réelles.

L'auto est un véritable laboratoire roulant, doté de suspensions hydropneumatiques et, surtout, du moteur rotatif monorotor Wankel, développant 49 ch. Heuliez est chargé, par Citroën, de l'emboutissage et de l'assemblage de la voiture.

La carrosserie, dérivée de l'Ami 8, est un coupé 2 + 2. Une majorité de pièces est spécifique à la M 35 : portes plus longues pour un meilleur accès aux places arrière, pli de la tôle autour des phares avant, etc. L'esthétique n'est pas un critère majeur pour le projet et une seule couleur, le gris nacré, est proposée au catalogue.

Citroën fait le choix d'élargir sa cible à sa clientèle de gros rouleurs, qui doivent tout de même justifier d'un kilométrage annuel supérieur à 30 000, devenant, au passage, des essayeurs. En cas de panne, Citroën s'engage à une intervention rapide, et au prêt d'un véhicule de remplacement, ce qui lui coûte assez cher, la fiabilité n'étant pas au rendez-vous.

L'entretien du moteur est assuré gracieusement par Citroën, mais le client prend à sa charge les frais de l'entretien normal (freins et pneus). À l'époque, la M35 vaut 14 120 francs, soit le prix d'une D Spécial ou deux fois le prix d'une Dyane.

De 1969 à 1971, la M35 est fabriquée à 267 exemplaires, sur les 500 prévus (6 en 1969, 212 en 1970 et 49 en 19715). Citroën n'hésite pas à sauter volontairement des numéros d'ordre peints sur l'aile avant pour arriver aux fameux 500. La marque rachète ensuite la plupart des M35, pour les détruire, à l'instar des GS Birotor (GX type GZ). Quelques rares exemplaires ont survécu.

L'unique M35, conservée dans les réserves Heuliez, à Cerizay, est mise en vente le 7 juillet 2012 par Artcurial. Affichant 87 059 kilomètres réels au compteur, elle est estimée entre 20 000 à 40 000 euros, mais l'enchère maxi n'a pas dépassé 14 892 euros, frais compris.

La production des Ami, tous modèles confondus sauf M35, s'élève selon les données du constructeur à 1 840 121 exemplaires.

Et pour débuter les posts un modèle hors catalogue ;)

https://www.leboncoin.fr/voitures/1352273848.htm?ca=12_s (ERR:404)

Vends Ami 6 pick-up 1968 6 900 €
3 CV vert Charmille peinture recente
carte grise collection ( utilitaire 2 places )
Mecanique refaite



Dernière édition le 04/02/2018 à 07:15 par Lesbellesauto, édité 1 fois
Lesbellesauto Le mer 31 janv 2018 22h49
Bonsoir les "AMI" :D

un petit post vite fait pour ce soir ;)

Ami 6 break club 7 500 €

https://www.leboncoin.fr/voitures/1374029602.htm (Citroën Ami 6 break club Voitures Essonne - leboncoin.fr)



Citroën Ami 6 break club couleur blanc Carrare
1ère mise en circulation : 29/04/1968
28401 km, énergie : essence, transmission : mécanique
Véhicule expertisé, restauration complète mécanique, peinture. Aucune corrosion, sellerie en excellent état.
Le véhicule a toujours été entreposé en intérieur et sorties régulières
le.gaumais Le jeu 1 fév 2018 20h20
https://www.leboncoin.fr/voitures/1334408437.htm?ca=12_s (Citroën Ami 6 custom 1965 gulf Voitures Yvelines - leboncoin.fr)


:love: :love: :love:
I'll-be-back Le jeu 1 fév 2018 20h25
Une bonne idée, Stéphane, que ce nouveau topic (:good: ), même si je goûte assez peu, pour ma part, l'esthétique de cette voiture...
Cela étant, comme on dit, les goûts et les couleurs ne se discutent pas, et c'est bien volontiers que je vais contribuer à alimenter ton nouveau bébé...:) ;)
I'll-be-back Le jeu 1 fév 2018 20h30
Citation de I'll-be-back :
« A 40mn de train de Lisbonne, Sintra constitue une escapade idéale, à l'écart de l'agitation de la capitale. Avec ses jardins luxuriants et sa flore tropicale, ses palais de contes de fées, ses manoirs cossus et ses "quintas" élégantes dissimulées dans l'épaisse forêt qui escalade les hauteurs aux portes de la petite ville, elle semble tout droit sortie du chapeau d'un magicien... En 1995, l'ensemble de la montagne a été classé par l'Unesco au patrimoine mondial de l'humanité. Ce havre de paix au climat toujours frais fut pendant six siècles la résidence préférée des souverains et des élites aristocratiques, et la richesse de ce lieu chargé d'histoire attire toujours, à juste titre, beaucoup de monde...
Toutes photos : I'll be back, 2017/07

Le palais national de la Pena, juché au sommet de la forêt de Sintra.. et une Citroën fatiguée qui a encore beaucoup voyagé pour arriver jusque là...




Bonne soirée...;) »
I'll-be-back Le jeu 1 fév 2018 20h32
Citation de I'll-be-back :
«
Toutes photos : I'll be back, 2017/07

»
I'll-be-back Le jeu 1 fév 2018 20h36
Citation de I'll-be-back :
«

»
caraddict Le jeu 1 fév 2018 22h49
Je crois que je serai à jamais insensible à l'esthétique de cette chose. Et elle m'évoquera toujours un souvenir d'enfance : un voisin de mes parents en avait acheté une. Deux jours plus tard, il l'avait échangée contre un Land Cruiser, sans doute lassé d'être la risée du quartier :D
mama'suma Le jeu 1 fév 2018 22h52
HEHE l ami 8 est toujour d actualite au Portugal
guillaume7693 Le ven 2 fév 2018 09h28
J'ai des souvenirs d'enfance avec l'ami 8 de mon pépé. Super confortable, mais capricieuse au démarrage, je me rappelle de ses jurons quand elle faisait ses caprices :D
I'll-be-back Le ven 2 fév 2018 12h54
Caprices = fessée, jusque sur la plage, Coco-Caline...:)

Dernière édition le 02/02/2018 à 13:28 par I'll-be-back, édité 3 fois
I'll-be-back Le ven 2 fév 2018 21h33
Quelques autres clichés au gré des rencontres...
Toutes photos : I'll be back.

Roussillon...


Sarthe...


Haute-Vienne...

Lesbellesauto Le ven 2 fév 2018 22h10
Bonsoir à tous ;)

Merci de votre participation :good: :good:

Citation de le.gaumais. :

« https://www.leboncoin.fr/voitures/1334408437.htm?ca=12_s (Citroën Ami 6 custom 1965 gulf Voitures Yvelines - leboncoin.fr) »


Citroën Ami 6 custom 1965 gulf 5 500 €



Ami 6 Custom Préparation GULF

Châssis d'origine avec longerons redressés de 10cm au extrémités.
Trains d'origines freins, roulements de tambours refaits
Moteur 602 M4 refait entièrement (Vilebrequin, rodage de soupapes, cylindres pistons neufs, 2 carbus AZ 26.
Boite de vitesse ami 6 longue.
Jantes de GS avec cales Alu
Pneus neufs, faisceau refait à neuf, intérieur sur mesure.

Restauration faite en 2010, moteur redéposé, tous les joints neufs, boite refaite à neuve chez Atelier 46 à Courbevoie. (Facture dispo).

Roule parfaitement.
Carrosserie ok (zero rouille)
Peinture faite maison (pas mal de défauts, contour de toit, finition)

Embrayage neuf, freins neufs.

Super show car bien connu du milieu Citroen.

Attention véhicule très particulier pour connaisseur.
I'll-be-back Le sam 3 fév 2018 14h55
Montre moi la tienne et je te montrerai la mienne...:)
Rencontre en Sarthe...


(photo : I'll be back, 2017)
I'll-be-back Le sam 3 fév 2018 14h57
... Mais la Limousine demeure la meilleure de toutes...;)


(photo : I'll be back, 2016)
Lesbellesauto Le dim 4 fév 2018 07h24
Souvenir de Paimpol avril 2016 ;)

Rod350Z Le dim 4 fév 2018 07h44
Ofenwerk, proposait une version toit souple, de la berline Ami 6 (Nuremberg, le 3/09/2016):



I'll-be-back Le dim 4 fév 2018 08h16
En Sarthe...



En Haute-Vienne...


;)
Lesbellesauto Le lun 5 fév 2018 16h56
Bonjour à tous;)

Nous sommes partis pour un tour de France des "AMI" ;) et d'ailleurs également avec le post de Rod350z en provenance de Nuremberg :good:

septembre 2012 sur la Francilienne



A+;)
fujiyama Le lun 5 fév 2018 17h41
J'étais tombé sur une belle une fois en Drôme.Mais c'était en 2005. Je sais pas à quoi elle ressemble aujourd'hui.

Lesbellesauto Le lun 5 fév 2018 18h17
Citation de fujiyama :

« J'étais tombé sur une belle une fois en Drôme.Mais c'était en 2005. Je sais pas à quoi elle ressemble aujourd'hui. »


Peut-être à ça .................... ....:love:

ou alors a t'elle fait une mauvaise rencontre............... ....:D

(photos du net)
fujiyama Le lun 5 fév 2018 18h18
Roooh les saguoins sur la 2ème :oh: :bad: :D

Edit : tiens curieux. Je viens de remarquer que sur ta photo ou la mienne, le capot est plus "écarté" coté gauche (vue de face).
Dernière édition le 05/02/2018 à 18:22 par fujiyama, édité 1 fois
I'll-be-back Le lun 5 fév 2018 19h59
Citation de Lesbellesauto :
«

Peut-être à ça .................... ....:love:

»


@Lesbellesauto : Tiens, on dirait que tu as focalisé sur la même que moi, Stéphane...:)

Citation de I'll-be-back :
« Caprices = fessée, jusque sur la plage, Coco-Caline...:)

»


Si, si... C'est bien la même. En noir et blanc ou en couleurs... mais dans une même robe assurément...;)
I'll-be-back Le lun 5 fév 2018 20h05
Celle-là était entreposée dans un endroit merveilleux, près de Poitiers, une sorte de caverne d'Ali Baba aux jouets d'antan... Un véritable musée du jouet comme on les aime... "Chez Manuel"... Quelques valeurs sures à l'échelle 1 cohabitent avec leurs réductions vintage et plein d'autres merveilles d'antan...

http://www.musee-chez-manuel.com/collection (Musée d'art populaire Chez Manuel - Axe Poitiers / Futuroscope - La collection de M. Ribeiro)


Photo : I'll be back.


;)
I'll-be-back Le dim 11 fév 2018 22h45
Frustration... quoique, une carrosserie sous une robe bleue (faite sur mesure) et qui laisse aisément deviner les formes épanouies et sensuelles... Moi je trouve que ça revêt un charme... prometteur...:)

Photos : I'll be back, Rétromobile 2018.



;)

... Mais bien sûr, toute frustration entraîne un phénomène de compensation...;)
Et les yeux dans les yeux, c'est quand même bien mieux...:cool:



;)
Dernière édition le 12/02/2018 à 21:10 par I'll-be-back, édité 2 fois
Lesbellesauto Le dim 11 fév 2018 23h16
Pascal nous avons eu le même regard pour nos "Ami" :) :)


Citation de l'll-be-back :

« Frustration... quoique, une carrosserie sous une robe bleue (faite sur mesure) et qui laisse aisément deviner les formes épanouies et sensuelles... Moi je trouve que ça revêt un charme... prometteur...:) »




Citation de l'll-be-back :

« ... Mais bien sûr, toute frustration entraîne un phénomène de compensation...;)
Et les yeux dans les yeux, c'est quand même bien mieux...:cool: »


n'est-ce pas madame :?: :D
I'll-be-back Le dim 11 fév 2018 23h18
Voilà qui s'appelle du travail au diapason, mon cher Stéphane !...:) :good: :good:
bedpp Le jeu 15 fév 2018 21h11
https://www.lesdeuchesduboutdumonde.com/ (Les Deuches du Bout du Monde (Crozon - 29) - Les deuches du bout du monde - [Officiel])

11ème rassemblement des 2cv clubs de Bretagne

les 15, 16 et 17 juin 2018 à Lanvéoc (29)

I'll-be-back Le jeu 15 fév 2018 21h28
Citation de I'll-be-back :
« PAYS DE LA LOIRE, Janvier 2018.
Photos : I'll be back.


»
I'll-be-back Le ven 16 fév 2018 23h08
Au 1/43, vue à Rétromobile :

I'll-be-back Le sam 17 fév 2018 14h04
Gendarmerie des transports aériens.
Collection I'll be back.
Source : Sirpa/Gend

Dernière édition le 20/02/2018 à 12:53 par I'll-be-back, édité 1 fois
christianL Le sam 17 fév 2018 15h05
:D :D :D Avec un Missel à bord...
I'll-be-back Le dim 18 fév 2018 11h44
Chemins de traverse de derrière les fagots...
- Bon, alors, on fait quoi, là ?...:)

christianL Le dim 18 fév 2018 13h50
@I'll-be-back : L'AMI était réputée en pareille circonstance, avec son capot creusé - on eut dit de façon incitative...:D :D
Bon là, vu le temps...
Dernière édition le 18/02/2018 à 13:50 par christianL, édité 2 fois
I'll-be-back Le dim 18 fév 2018 17h07
Sans doute, maintenant que tu le dis. Bon, moi, à sa sortie, je sortais tout juste des layettes... et en fait ce capot me fait penser d'abord à un bac "change bébé"... mais ta transposition d'idées me plaît bien...:D
bedpp Le jeu 22 fév 2018 22h02
fabrication citroen Ami à Rennes

https://youtu.be/97c0oGpj_gw (fabrication citroen Ami à Rennes - YouTube)
bedpp Le jeu 22 fév 2018 22h04
Ami Super

https://youtu.be/4_poHNmuLFg (Ami Super - YouTube)
I'll-be-back Le jeu 22 fév 2018 22h06
Encore une Limousine...;)
Photo : I'll be back.

bedpp Le jeu 22 fév 2018 22h07
Rennes - 35 : l'Ami 8

https://youtu.be/4mF51sjoZ60 (Rennes - 35 : l'Ami 8 - YouTube)
I'll-be-back Le jeu 22 fév 2018 23h08
Merci pour les petits films, JR !...;) :good:
Toujours instructif...:good:
I'll-be-back Le jeu 1 mars 2018 21h13
Une très sérieuse sarthoise d'adoption...
Photo : I'll be back, avril 2017.

Dernière édition le 01/03/2018 à 21:15 par I'll-be-back, édité 2 fois
Lesbellesauto Le jeu 1 mars 2018 23h45
Bonsoir à tous ;)

Bravo pour tous vos posts :good:

Ami en vidéo
https://www.facebook.com/formulting/videos/876763985817522/ (FORM/ULTING - Quoi de mieux que la carrosserie d'une Ami 6...)
I'll-be-back Le ven 2 mars 2018 08h14
Ami limousine (à gauche) vs Ami sarthoise (à droite)...
Faites vos choix !...;)
(photos : I'll be back)

epine43 Le ven 2 mars 2018 08h30
c'est passionnnant....mon frere en avait une il vient me voir avec un pneu dégonflé, il repart et je le retrouve un an apres , la roue toujours en basse pression !
mais franchement qu'est ce que c'est moche ! et la pub : la "puissance" la ou il faut !!!! il fallait bien une clientele captive pour acheter "ça"....
I'll-be-back Le ven 2 mars 2018 08h36
Bah, les goûts et les couleurs....:) :) :)
Et ta belle-soeur était jolie au moins ?..:)
pinpon82 Le ven 2 mars 2018 13h17
Souvenir souvenir
Mon père avait la même blanche intérieur rouge
Il avait rajouté 4 phares comme en espagne
epine43 Le ven 2 mars 2018 14h22
moyenne , mais il a changé...et roule en Mercedes ! tout ça n'est pas anodin...et plein de non dit !
d'ailleurs pour rouler en Ami6 , c'est pas a la portée de tout le monde!...nous , on roulait 604 apres la Volvo.., mais on traversait l'Europe , c'était pas le style Ami6.... (rire legerement condescendant )
I'll-be-back Le ven 2 mars 2018 14h47
:) :) :)
Lesbellesauto Le sam 3 mars 2018 17h02
Citation de christianL :

« L'AMI était réputée en pareille circonstance, avec son capot creusé - on eut dit de façon incitative...:D :D »


:D :D
I'll-be-back Le sam 3 mars 2018 18h12
Bravo, Stéphane !!.. Tout à fait disposé à mettre de l'huile...:)
Ci-dessous, une sage version shootée au coeur du Périgord noir en 2015, pays de la bonne bouffe...
Na pas manquer le marché à Sarlat le samedi matin. Alaud connaissait aussi...:/


(photo :I'll be back)
Recherche de : Auteur : Avec :
 1    2    3    4   Page suivante 
Citroën Ami ›   Actualité  Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
AutotitreForum AutoCitroënAmiL'Ami de tous (ami 6 & 8 CITROEN)   »   »»            Répondre    
 

- Activer le suivi du sujet -

Rendez-vous en bas de la dernière page pour répondre à ce sujet.


Actualité autotitres de la semaine, Honda CR-V, Toyota RAV4, Cupra, JD Power, Renault Scénic, Tesla, Land Rover Discovery, Mercedes Classe B, Honda, Ferrari, Koenigsegg, Nissan Micra
MarquesHonda, Toyota, Cupra, Renault, Tesla, Land Rover, Mercedes, Ferrari, Koenigsegg, Nissan, Mazda, Volkswagen, Volvo, Audi, Bentley, Porsche, Skoda, Maserati
Actuellement, il y a 173 visiteurs en ligne dont 7 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2019 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales