Alfa Romeo (Forum) - Page 249 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoAlfa RomeoAlfa Romeo (Forum)   «   249   »»            Répondre    
Alfa Romeo ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
 Page précédente    1    2      241    242    243    244    245    246    247    248     249     250   Page suivante 
12475 messages
254205 vues
Alfa Romeo (Forum)
ItalianDriver le ven 19 août à 14:21
Une petite Lancia Stratos pour donner un peu de peps à la marque serait sympa… :D
Thierry123 le ven 19 août à 14:27
Ah là oui 🤩
ItalianDriver le ven 19 août à 14:29
Lancia Stratos, Delta aussi en HF, un petit SUV chic, et la marque sera bien relancée. Sauf que c’est un simple clone de la 208 pour l’instant de prévu. :D

Une Delta (aussi en HF) devrait arriver quand même… mais en 2028… :etourdi:
Worldcars le ven 19 août à 14:43
Une HF électrique !!!🤣🤣😡👎
ItalianDriver le ven 19 août à 15:12
A noter que le projet « speciality » GTx prévu en 2023 pourrait une 4C GTZ by Zagato. À voir.
Thierry123 le ven 19 août à 15:14
Zagato ils nous doivent déjà une Giulia coupé :arg:

Dernière édition le 19/08/2022 à 15:15 par Thierry123, édité 1 fois
ItalianDriver le ven 19 août à 15:15
Giulia TZ4 oui.
ItalianDriver le ven 19 août à 15:16
La 4C GTZ serait conçu et dessiné par Alfa et produite chez Zagato (à mon avis sur 25 4C déjà existantes, à moins qu’Alfa ait délibérément gardé 25 châssis de 4C…).
ItalianDriver le ven 19 août à 15:18
Un « vieux » dessin de Zagato de 2015.

Micka38 le ven 19 août à 17:04
L'illustration de la 4C Zagato est très sympa.

Il est par contre à espérer que la descendante de la superbe 33 Stradale ne ressemblera en rien à l'illustration diffusée il y a déjà quelques années par Alfa, tant le dessin est peu inspiré et inspirant.



À la même époque, un designer indépendant avait proposé un revival de la 33 Stradale nettement plus intéressant.

weber-dc40 le ven 19 août à 17:22
Il va y avoir une 4c zagato ?
Worldcars le ven 19 août à 18:44
Santé les Alfistes

ItalianDriver le ven 19 août à 19:37
@weber-dc40

Pas sûr la 4C Zagato, mais Zagato a invité 25 proprios de 4C et leur a donné un dessin de 4C Zagato (sûrement celui que j’ai posté). ;)
weber-dc40 le ven 19 août à 22:26
Ah OK. Ca pourrait être chouette.
Worldcars le sam 20 août à 09:01
Worldcars le sam 20 août à 22:44
Simplement sublime cette photo prise au musée Alfa Romeo d'Arese.😱😍❤️

Worldcars le lun 22 août à 19:10
Une grosse Alfa électrique : possible ?

ItalianDriver le lun 22 août à 20:21
Toutes les nouvelles Alfa seront 100% électriques uniquement, à partir de 2025. Et toute la gamme sera 100% électrique uniquement à partir de 2027.

Il y a une grande Alfa de prévue en 2027, mais à voir si c’est un SUV, une berline, un SUV Coupé, un Xover Coupé, peut-être appelée « GTV ».
Thierry123 le lun 22 août à 20:24
Personnellement je miserais bien sur un grand coupé 4 portes, j’ai bien dit 4 :D (pas 5 :arg: )
Micka38 le mar 23 août à 01:48
L'Aero 3 de Touring Superleggera inspirée de l'Alfa Romeo 8C 2900 B LM Coupé Berlinetta Aerodinamica qui a couru au Mans en 1924.

Worldcars le mar 23 août à 08:53
C'est beau, c'est classe, c'est Alfa Romeo ! 😍❤️❤️
Alfisteforever le mar 23 août à 09:17
C’est pas une alfa mais une ferrouze :D
Ericabarth le mar 23 août à 09:18
C'est sans imagination, sans charme, c'est Touring :/
clionrj le mar 23 août à 12:58
https://www.autoplus.fr/alfa-romeo/alfa-romeo-incroyable-sportive-thermique-prevision-595105.html? (Alfa Romeo : une incroyable sportive thermique en prévision)
Thierry123 le mar 23 août à 14:58
Je ne suis pas sûr qu’on l’aurait vu un jour sans Stellantis
S-teff le mar 23 août à 17:00
Je ne suis pas sûr qu'on la verra un jour.
Et l'article est vraiment plein de vide (en plus d'être illisible)
Thierry123 le mar 23 août à 17:23
Qu’est-ce qu’il te faut de plus qu’Imperto l’annonçant lui-même?
ItalianDriver le mar 23 août à 17:36
Avec Marchionne on l’aurait vu en 2020. :D
S-teff le mar 23 août à 19:01
Citation de Thierry123 :
« Qu’est-ce qu’il te faut de plus qu’Imperto l’annonçant lui-même? »


@Thierry123 voir la voiture chre mon concessionnaire :D
Thierry123 le mar 23 août à 19:03
Tu ne la verras que dans les concours d’élégance ou sur YT…
Thierry123 le mar 23 août à 21:01
https://youtu.be/JdosPODvrVQ
YouTube 3:25
Alfa Romeo 33 stradale


Extrait de « Un bellissimo Novembre » :love:
lesbellesauto le mar 23 août à 21:41
Bonsoir à tous ;)

Voici l'une des belles rencontres des vacances,l'un des 278 cabriolet Alfa roméo RZ :love:

https://www.carjager.com/blog/article/alfa-romeo-sz-rz-un-mythe-monstrueux.html (Alfa Romeo SZ / RZ : un mythe monstrueux)


Bonne soirée à tous ;) ;)
Worldcars le mar 23 août à 22:06
Belle restauration

Worldcars le lun 29 août à 05:20
Worldcars le lun 29 août à 05:21
l'une des plus belles berlines au monde

Dernière édition le 29/08/2022 à 05:22 par Worldcars, édité 1 fois
Worldcars le lun 29 août à 07:43
lesbellesauto le mar 30 août à 20:58
Bonsoir à tous ;)

Tout comme la RZ que j'ai posté plus haut, voici deux autres rencontres forts rares de nos jours, faites dimanches dans les Hauts de France

Alfa Romeo Giulietta


Alfa Romeo Sprint "Grand Prix " / série spéciale (1986).

Troisième et dernière série spéciale sur la base du coupé Sprint Veloce.



Equipements extérieurs supplémentaires:

couleurs disponibles:
rouge,
gris clair métallisé (en option),
boucliers et bandes de protection latérales ton caisse,
filet latéral simple/double,
bandes décoratives noires (au-dessus des glaces latérales),
jantes en alliage à huit trous circulaires,
logo "Grand Prix " sur côtes du hayon
lave-phares.

Equipements intérieurs supplémentaires:

sièges en tweed avec medaillon de portes assortis.

Une option disponible:

peinture métallisée: 1500 F

Source : http://www.auto-pub.net/ASL/Alfa-Romeo/page_Alfa_Sprint_Gd_Prix.htm (Les Alfa séries spéciales.)

Bonne soirée à tous ;)
Worldcars le mar 30 août à 21:17
Dommage que l'AlfaSud Sprint Grand prix n'ait pas les jantes alu d'origine ... c'est même regrettable, ces jantes sont trop larges, trop grandes, trop tout :bad: :bad:

lesbellesauto le mar 30 août à 21:44
:D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D

Une autre pour le FUN :)

AUTO SPORT MUSEUM à Châtillon-Coligny

Worldcars le mar 30 août à 21:59
Joli Qv 105 ch
lesbellesauto le mer 31 août à 17:41
Bonjour à tous ;)

Eh bien en voici une dont il n'y a pas que les jantes qui ne soient pas d'origine :D

https://www.youtube.com/watch?v=Od5jIdFJhac&t=46s
YouTube 3:36
9.500Rpm Alfa Romeo Sprint 1600 || 245Hp/700Kg NA Boxer Monster - Oberhallau 2018


;) ;)
Worldcars le jeu 1 sept à 11:02
il y a aussi la Sprint 6C qui est rare





lesbellesauto le jeu 1 sept à 14:52
Bonjour à tous ;)

Citation de Worldcars :

« Il y a aussi la Sprint 6C qui est rare »


Normal,c'est un proto :D

À une époque où Alfa-Romeo rêvait encore de compétition, les ingénieurs d’Arese ont étudié une possible arrivée du constructeur italien dans le Championnat du Monde des Rallyes. Dès 1982, et contre toute attente, deux prototypes d’Alfasud Sprint sont développés. Mais l’aventure de la belle italienne tourne court. Le projet est abandonné et tombe rapidement dans l’oubli, la marque préférant s'orienter vers le circuit avec sa redoutable 75 Turbo Evoluzione IMSA…



1982. En cette période, le temps est beau, le ciel est bleu, et Alfa-Romeo veut venir jouer les trouble-fêtes dans la catégorie reine du rallye, fraichement renommée Groupe B. Le 1er janvier 1978, la Fédération Internationale de l’Automobile annonce la fin des groupes numérotés en compétition. Depuis 1961, les catégories sont caractérisées par des chiffres (Groupe 1 = Tourisme de série ; Groupe 2 = Tourisme modifié ; Groupe 3 = Grand Tourisme de série ; Groupe 4 = Grand Tourisme modifié ; et ainsi de suite).

Des rêves de Groupe B jamais exaucés

À partir de cette annonce, les constructeurs disposent de 5 années pour préparer leurs futurs modèles aux nouvelles spécifications. Le rallye comporte désormais 3 catégories : le Groupe N, pour les voitures de tourisme modifiées (en remplacement du groupe 1), le Groupe A (en lieu et place du Groupe 2), et le Groupe B, la catégorie reine, l’évolution des Groupes 4 et 5 (voitures de sport). La nouvelle réglementation entre donc en vigueur au 1er janvier 1983, mais les constructeurs peuvent engager dès 1982 des prototypes pour tester en conditions réelles leurs futurs monstres de puissance.

En 1982, à l’aube de la nouvelle réglementation, seuls Citroën et Audi s'engagent en Groupe B, avec respectivement les Visa et Quattro. Cette même année, nombre de constructeurs développent des modèles en vue d’intégrer la catégorie reine l’année suivante. Alfa Romeo en fait partie, et met au point une version course de son Alfasud Sprint.

Deux mystérieux prototypes

Le développement des Alfasud Sprint 6C est confié à Autodelta, tandis que Zagato s’occupe de la construction. Un premier prototype est dévoilé à la presse sur l’autodrome de Monza. Quelques semaines plus tard, le public le découvre sous les projecteurs du Salon de Paris, en octobre 1982.

Outre une caisse bodybuildée à l’extrême et un imposant spoiler, les principales modifications se trouvent sous la carrosserie. La belle italienne abandonne la traction avant au profit de la propulsion. Côté motorisation, le boxer 4 cylindres situé sur le train avant est remplacé par le V6 de 2.5 litres de la GTV6, placé en position centrale. De quoi offrir à l’Alfasud une puissance supérieur à 150 chevaux et une vitesse de pointe de 215 km/h, pour un poids contenu sous la tonne.


(Le premier prototype retrouvé dans les réserves du musée Alfa Romeo)

À l’extérieur, difficile de faire le lien avec un exemplaire de série. Les rétroviseurs effilés et le logo « Sprint 6C » apposé sur l’imposant aileron complètent la panoplie esthétique.

Même s’il a été réalisé avant la sortie de l’Alfasud série 2, ce premier exemplaire en adopte les caractéristiques, excepté la colonne de direction et les poignées de portes intérieur. Malgré tout, l’Alfasud Sprint reste reconnaissable. La 6C conserve notamment la lunette arrière et le tableau de bord du modèle de série.


(Le premier prototype retrouvé dans les réserves du musée Alfa Romeo)

Quelques mois plus tard apparaissent des photos d’un second prototype. Ce dernier est nettement plus agressif, avec notamment un spoiler plus imposant, deux sorties d’échappement séparées, et des feux intégrés directement dans le hayon, qui perd au passage son sticker « Sprint 6C ».

............ ....

Les rétroviseurs aérodynamiques du premier prototype sont remplacés par un unique rétroviseur emprunté à l’Alfasud série 2. Les éléments omis sur le précédent exemplaire (NDLR : la colonne de direction et les poignées de portes) ont été mis à jour. La sellerie intérieure fait également peau neuve, passant du rouge au noir. À l’avant du véhicule, le logo reçoit un contour chromé, et le pare-chocs est équipé d’antibrouillards.

Moteur d’exception, charme latin, comportement de voiture de compétition, agressivité certaine, tous les ingrédients étaient bons pour réconcilier celles et ceux qui doutaient encore des capacités de la marque au trèfle. Malgré toutes ces cases cochées, le projet n’ira jamais au bout. Les deux Alfasud Sprint 6C resteront uniques, et les 200 versions civiles nécessaires à l’homologation du bolide ne verront jamais le jour… Néanmoins, il semblerait que les panneaux de carrosserie aient inspiré Autodelta pour la réalisation de la Sprint Trofeo Europa, une coupe mono-modèle apparue en 1983 et réservée aux Alfasud Sprint. C'est au moins ça de pris. Aujourd'hui, les prototypes sont conservés dans les réserves du Museo Storico d'Arese.

Source : https://www.histo-auto.com/fr/actualite/851/alfa-romeo-alfasud-sprint-6c-un-prototype-oublie-du-groupe-b (Alfa Romeo Alfasud Sprint 6C : un prototype oublié du Groupe B !)

;) ;)
lesbellesauto le jeu 1 sept à 15:09
Fausse ALFA ROMEO SPRINT 6C pour le FUN :D



Au début des années 1980, Alfa Romeo a décidé de créer l'Alfasud Sprint 6C qui avait un moteur V6 monté à l'arrière là où les sièges arrière d'un Sprint devraient être. Il est resté unique bien que Giacattolo en Australie ait fait plusieurs Sprints avec des moteurs V8 de 5,7 litres développant jusqu'à 400 ch, même la police australienne en a acheté un.

Phillip Herrick a terminé une masterclass d'ingénierie pour recréer le Sprint 6c et le sien est légal et utilisé sur la route avec des performances incroyables, veuillez nous faire savoir si vous achetez cette voiture.

Il a été construit à partir d'un Sprint 1500cc 1984 rouillé et a un fil de construction complet sur le site Web Alfa Owner et un fil de construction sur Classic Alfa Forum et sur le Alfa Bulletin Board Forum.
Moteur Busso de 3 litres, quatre cames, 24 soupapes, à injection de carburant avec 220 ch et boîte de vitesses à 5 vitesses d'un 164 monté à l'arrière du Sprint en utilisant le sous-châssis 164 standard boulonné aux ailes intérieures de l'Alfa 164. Silencieux jumeaux en acier inoxydable des collecteurs d'échappement standard 164.
La direction est verrouillée et le changement de vitesse s'effectue vers l'avant à l'aide d'un jeu de biellettes 164 adapté.
164 étriers arrière et frein à main sont montés sur les 164 disques et moyeux désormais à l'arrière.
Le moteur et la boîte de vitesses ont été retirés à l'avant. Les moyeux, les disques et la direction Sprint avant sont tous de série. Il y a un radiateur 164 nouvellement creusé avec son ventilateur électrique. Une pile à combustible remplie de mousse de style "Dragster" de 25 litres est installée.
Les ailes avant sont en fibre de verre standard Sprint. Le capot et les portes sont Sprint standard, les ailes arrière sont en acier et "évasées" pour s'adapter à la voie plus large et aux roues arrière plus grandes. Le hayon arrière est un cadre Sprint standard avec des persiennes en acier. Barrière "thermo-acoustique" en acier/verre derrière les sièges.
L'intérieur est Sprint standard avec une console centrale et 916 sièges Alfa Spider. Il y a une radio/cassette Blaupunkt Keycard AM/FM classique équipée de quatre haut-parleurs.
Cela a été construit sur trois ans 2008 - 2011 et a été stocké à sec depuis lors. MoTd chaque année depuis lors et avait l'habitude d'aller à divers salons Alfa, Chatsworth, Duxford, etc. Il a été présenté dans le magazine AROC et le magazine Retro Cars.
Le 6C est certainement un lecteur "amusant" - le moteur tire comme un train dans les cinq vitesses mais commence vraiment à "chanter" au-dessus de 3000 tr/min. C'est assez bruyant et rauque. La direction est légère sans assistance électrique et, étant à moteur central, elle change de direction comme un gros kart ! Le freinage est vraiment bon avec une meilleure répartition du poids. Je ne l'ai pas conduit sur une piste ou sur le Strip, donc je ne sais pas quelles sont ses performances par rapport à un chronomètre, mais il est beaucoup plus léger qu'un 164 et le moteur n'entraîne pas la direction assistée ou les pompes de climatisation et a un échappement moins contraignant.....

Si quelqu'un est intéressé, contactez-nous ! Nous mettrons en contact directement avec le vendeur.

Source : https://www.facebook.com/comolakeclassicscars/posts/curious-and-funny-an-english-alfa-friend-just-sent-me-thisalfa-romeo-sprint-6c-r/1770606989843124/ (Facebook)

;) ;)
weber-dc40 le jeu 1 sept à 15:13
Ca doit être sympa le busso derrière les oreilles 😍
lesbellesauto le jeu 1 sept à 16:16
Rencontrez le Giocattolo Group B: le super (voiture) héros méconnu d'Australie :oh:

https://www.youtube.com/watch?v=WKmtz0N-yCk
YouTube 7:11
Giocattolo Group B | Retromotive Magazine |

Je me tiens devant les portes roulantes patinées d'une usine fermée alors qu'un Giocattolo Group B bleu poudré brillant gronde doucement dans l'allée. Le gravier s'accroche puis tombe de son caoutchouc collant. La lumière du soleil australienne dure joue sur les courbes sculptées, les évents et les fusées éclairantes. La couleur reflète le ciel du Queensland et ses nuages ​​réfléchis se déforment lorsqu'ils tracent les flancs. Le profil de la voiture est à la fois familier et étranger, le son rauque du moteur est en contradiction avec sa petite stature. Il est bas mais compact. La couleur et le style sont très années 1980 ; une touche d'excès avec des graphismes bruyants claironnant son identité au monde.
C'est une collision unique de silhouette italienne, de style interprété et de pragmatisme de voiture de course. Le grognement discret du V8 à l'arrière marmonne aux passants alors qu'il s'arrête. Certains peuvent même l'appeler grossier, mais il y a une fonction dans sa forme. Les années 1980 ont vu des fortunes se faire et se perdre alors que des entrepreneurs impétueux et des magnats de l'immobilier jouaient et dépensaient. Les multipropriétés et les Porsche et Ferrari à peine payées se côtoyaient sur les nouvelles promenades brillantes, ainsi que les lunettes de soleil Ray Ban, le peroxyde, les cravates fines et les chaussures pointues. Considérez-le comme la Floride avec moins de cadres Zimmer. Un épisode aux antipodes de Miami Vice, c'est-à-dire si vous êtes assez vieux pour vous rappeler qui est Don Johnson.
L'industrie automobile australienne, qui sera bientôt fermée, a pour habitude de visser de temps en temps des véhicules hautes performances. Cela prend généralement la forme de berlines compactes à quatre portes fabriquées localement avec une grande puissance et des transmissions relativement peu sophistiquées : les adaptations V8 en face des transporteurs familiaux comportaient des kits de carrosserie boulonnés qui ressemblaient à la boîte à lunch d'un Storm Trooper et rendaient hommage à une tournée locale. série de courses de voitures vénérées à l'autel du caoutchouc brûlant. DTM ce n'était pas le cas. Alors que les navettes spatiales planaient au-dessus de nos têtes et que le mortier retenant le mur de Berlin se fatiguait, quelques gars ont pensé que l'Australie avait besoin d'une super voiture de classe mondiale. Quelque chose de plus qu'un châssis massivement surpuissant de GM ou de Ford. Une voiture de pilote à afficher sur la scène mondiale.
L'entrepreneur Paul Halstead a surfé sur la première vague de la technologie informatique dans les années 1970, mais loin des écrans noirs et des curseurs verts clignotants, il est resté fidèle aux voitures de haute performance et aux courses automobiles.

À l'époque, le magasin de jouets basé à Sydney à Halstead importait des Panteras De Tomaso CKD (renversement complet) ainsi que la vente au détail de Porsche, Ferrari et Choppard bling pour les nouveaux riches. La connexion italienne est restée car l'activité d'ingénierie de Halstead a également construit et exporté des moteurs Cleveland vers l'Italie pour propulser les créations de la marque De Tomaso. L'ingénieur de course Barry Lock travaillait déjà avec Halstead sur l'ingénierie de sa voiture de course Pantera, qui domine la série GT, lorsque l'idée de construire une super voiture de classe mondiale a pris racine.
Lock a fait ses armes dans l'ingénierie de course avec l'équipe de Formule 1 McLaren; édifier des voitures pour des gens comme James Hunt dans le diable peut se soucier des jours de course de F1 des années 1970, mais construire une voiture entière à partir de zéro allait être un cauchemar, dit Lock. Chaque poignée de porte et chaque serrure doivent respecter les règles de conception pour être légales, c'est pourquoi la décision a été prise d'utiliser une voiture existante comme plate-forme. Cette plate-forme était l'Alfa Romeo Alfasud Sprint. Le germe de l'idée est né d'une spéciale d'homologation légère unique du groupe B construite par Alfa au début des années 80. Cette voiture utilisait le V6 de 2,5 L d'Alfa niché dans le hayon arrière, et Lock s'est mis au travail en utilisant l'Alfa V6 et l'Alfasud Sprint comme base, ainsi qu'une boîte-pont à cinq vitesses ZF pour faire tourner le caoutchouc arrière.

En dessous, Lock a repensé le Sprint, l'équipant d'un nouveau sous-châssis arrière solide mais léger. Le châssis et la carrosserie de la voiture, bientôt surnommée « Giocattolo » (en italien pour « jouet »), utilisaient largement la fibre de carbone et le kevlar. Des matériaux presque inconnus à une époque où un téléphone portable avait la taille d'une glacière à bière. La branche australienne d'Alfa Romeo n'était pas exactement séduite par l'idée d'une entreprise de reconditionnement de ses voitures à l'époque et l'approvisionnement des moteurs V6 s'avérait être un problème.

"Nous ne pouvions pas acheter des coques ou des moteurs nus pour les voitures, nous devions acheter des Alfa entièrement neuves et les démonter", explique Lock. Peut-être sans surprise, étant donné le penchant de l'équipe pour les spectateurs italiens avec un cœur de Detroit, le Giocattolo a trouvé la puissance sous la forme d'un V8 à poussoir, mais pas de la variété Ford. La marque australienne de GM, Holden, proposait un V8 à injection de carburant de 5 L (305 cu), mais il n'alimenterait pas cette voiture sans quelques modifications importantes. Le vétéran britannique des voitures de tourisme et icône de la course automobile australienne Tom Walkinshaw s'était installé en Australie à ce moment-là et insufflait la vie aux spéciales de haute performance du groupe A d'usine ainsi qu'à l'équipe de course de voitures de tourisme de Holden. Le Giocattolo Group B utilise un Holden V8 manipulé par Walkinshaw, cependant, l'équipe de Lock a également ajouté un plénum personnalisé et une configuration exclusive de corps de papillon double pour faire respirer cette centrale électrique en fonte. GM a même autorisé les essais sur sa piste d'essai.

En 1988, la voiture voit enfin le jour. Le résultat a été une supercar biplace à moteur central de 220 kW (300 ch) avec un intérieur en cuir et des sièges Recaro qui, bien qu'elle soit équipée de petits luxes comme la climatisation et un système audio haut de gamme, a fait pencher la balance à seulement 1085 kg. La vitesse maximale annoncée est de 260 km/h. Ce qui, selon quiconque a conduit un Giocattolo rapidement, est une expérience qui attire l'attention, principalement en raison de sa tendance à soulever ses roues avant du sol.

Caloundra, sur la Sunshine Coast du Queensland, abritait la petite usine Giocattolo plutôt sur mesure. Il est humblement niché parmi d'autres anciennes unités industrielles. Cette voiture est le numéro de production 3 à quitter ces portes. Seuls 15 Giocattolos ont été fabriqués. Le financement gouvernemental pour un programme de fabrication à faible volume a été retiré en 1989 et Halstead a été contraint de fermer les portes de sa vision d'une supercar australienne. 14 exemples existent encore, car l'un a été impliqué dans un accident mortel de course à grande vitesse. Jason Overland possède cet exemple, et en tant qu'enfant né et élevé à Caloundra et en tant que fou de voiture, Overland a grandi avec une fascination pour le groupe B qui était en cours de construction dans sa ville natale.

"Nous roulions sur nos vélos alors que les enfants essayaient juste d'en repérer un", dit-il, "Nous entendions des rumeurs sur l'endroit où ils allaient être." Overland admet qu'il a été difficile de trouver l'un des siens et sourit timidement quand je lui demande combien il a dépensé pour remettre cet exemple dans son état étincelant actuel. Cependant, c'est aussi l'expression d'un homme frappé, après qu'un flot de véhicules de moindre importance passe par sa possession, il a trouvé "The One". C'est clairement un travail d'amour. Un béguin pour le lycée consommé après des décennies de désir, vous pouvez le dire juste à la façon dont il le regarde.

Les autres photos sur le lien

Source : https://petrolicious.com/articles/meet-the-giocattolo-group-b-australias-unsung-supercar-hero (Meet The Giocattolo Group B: Australia’s Unsung Super(car) Hero • Petrolicious)
lesbellesauto le ven 2 sept à 23:19
Bonsoir à tous ;)

Quittons l'Australie pour une destination moins exotique : Bruxelles ;)

Visite de l'expo Alfa Romeo Storico à Autoworld :love:



.... ....



.... ....



















.... ....



....























....



....



....















;) ;)

Dernière édition le 05/09/2022 à 11:36 par lesbellesauto, édité 1 fois
Turbo1980 le sam 3 sept à 00:07
:cool: :good:
ItalianDriver le sam 3 sept à 08:46
:love:
Micka38 le sam 3 sept à 19:21
Spider 1300 Junior 1966 :love:

Auteur : avec
 Page précédente    1    2      241    242    243    244    245    246    247    248     249     250   Page suivante 
Alfa Romeo ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
AutotitreForum AutoAlfa RomeoAlfa Romeo (Forum)   «   249   »»            Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Rendez-vous en bas de la dernière page pour répondre à ce sujet.


Actualité autoSuzuki S-Cross consommation Hyundai Ioniq 6 DS DS 9 Mercedes Classe B Audi A4 carburant Audi R8 Renault Austral Alpine A110 Ford GT pneu Paris
MarquesSuzuki Hyundai DS Mercedes Audi Renault Alpine Ford Volkswagen Tesla Porsche Lexus BYD Lamborghini Citroën Opel Volvo Smart
Actuellement, il y a 540 visiteurs en ligne dont 36 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2022 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales - consentement