Marche arrière : L'Alfa Romeo 166 3.2 V6 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoAlfa Romeo166Marche arrière : L'Alfa Romeo 166 3.2 V6   »»            Répondre    
Alfa Romeo 166 ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
 1    2   Page suivante 
68 messages
7655 vues
Marche arrière : L'Alfa Romeo 166 3.2 V6
Autotitre le dim 12 janv à 12:25

Bella Ragazza.
Par Arnaud A. pour Autotitre.com

La 164 ne parvient pas à convaincre. A l'aube des années 90, Alfa va mal, et ce ne sont pas les séries spéciales de la 164 qui parviennent à contrebalancer les mauvaises performances de la marque.

Pensant que le salut ne peut venir que par le haut de gamme, Alfa lance alors le projet 936, l'Alfa 166.

Nous voici en 1994, avec une voiture quasiment prête à être présentée, et le couperet tombe. Le projet est suspendu, la marque considérant alors que la 166 n'a aucune chance de redresser les finances de la marque, contrairement à la toute récente 156, encore en gestation, et dont les débuts semblent prometteurs.

Ce sera sans doute une des meilleures décision de toute l'histoire de la marque.

La 156 étant sur les rails, le projet 936 est repris.

Economies obligent, la 166 reprend la plate forme de la plus très récente Lancia Kappa, en prenant soin de modifier assez profondément les trains roulants placides de l'autre belle italienne.



La 166 sort finalement en 1998, année maudite pour elle, puisque la 156 attire tous les regards, et est même élue voiture de l'année.



Et pourtant, elle n'est pas dénuée d’intérêt notre belle italienne.

Sortant tout droit du centre de style Alfa Romeo, elle affiche un regard acéré, un avant plongeant, et gimmick des grandes Alfa, un coffre plutot proéminent, tranchant avec la finesse de l'avant. De profil, c'est vraiment intéressant.

La jonction entre l'avant et l'arrière est harmonieuse, avec des lignes tendues, et des galbes parfaitement distribués.

L'Italie et son style dans toute sa splendeur, loin du conservatisme des Mercedes classe E et autres BMW série 5.

Dès son lancement, elle propose des mécaniques de choix, du vaillant 2.0 twinspark au fabuleux V6 de 3.0.

Forcément, le modèle le plus vendu sera à l'époque le 2.4 jtd 5 cylindres, ce qui se faisait alors de mieux en terme de diesel à rampe commune à l'époque, tranchant avec la rusticité de ses formidables V6 d'une autre époque.

Notons aussi l'équipement pléthorique dès la première finition, avec le fameux GPS livré de série, une folie en 1998. Un équipement qui a un coût. Et malheureusement, peu d'acheteurs accepteront de la payer.

L'auto vivra une carrière famélique, dans l'ombre de la 156, bien moins chère, et plus vivante. 27000 exemplaires en 1999, 19000 en 2000, jusqu'à à peine 6000 en 2003, c'est une véritable branlée commerciale.

Alfa ne l'abandonnera pourtant pas, lui offrant un restylage extérieur assez lourd.

C'est en 2004 que la marque présente la 166 phase 2, qui reprend la face avant des dernières productions de la marque, affichant fièrement leur belle et grande calandre! La marque cartonne, on a plus honte de s'afficher. Les feux grandissent eux aussi, pour afficher un regard moins clivant.



Mieux encore, le 3.2 des GTA débarque sous le capot de la grande italienne.



A l'intérieur, la finition progresse un peu, mais l'ensemble reste tel quel. Ce qui était moderne en 1998 fait aujourd'hui terriblement daté, notamment le fameux GPS fourni de série.



La finition progresse un peu, mais l'ensemble souffre encore des lacunes de la phase 1. Les plastiques peu flatteurs, les ajustements, les revêtements lépreux, tout y est encore. On pardonne presque tout à notre 166 tant l'ensemble est chaleureux, rehaussé par un cuir absolument fantastique, ainsi que des moquettes dignes d'un boudoir anglais.



Revenons à ce bon vieux 3.2. Ultime version de cette cathédrale de plaisir qu'est ce Busso, il développe ici 240 chevaux à 6200 tours, et "seulement" 289 NM à 4800 tours.

Uniquement accouplé à une boite manuelle à 6 rapports, il permet de déplacer la limousine avec aisance.

Le 0 à 100 est abattu en 7.5 secondes, le 1000m départ arrêté en moins de 28 secondes, le tout avec une vitesse de pointe qui atteint 250 kilomètres heure.

De quoi permettre à notre Alfa Romeo d'être directement comparée à celle qui fait référence dans les routières 6 cylindres, la BMW 530i E39.

Mais le bonheur est ailleurs. Loin de moi l'idée de critiquer la 530i, mais ici, dans notre 166, on est dans un autre monde.

S'installer à son bord, c'est comprendre que jamais Alfa n'a essayé de parler à la raison. Ici, rien n'est vraiment bien placé, rien ne sent la finition imputrescible, rien ne parle à votre cerveau. Tout parle à vos sens. Le toucher, l'odorat, la vue.

Au démarrage, l'ouïe entre en branle. Le son du moteur est plein, beau, enivrant, la note à l'échappement est chaude et réconfortante comme une bonne raclette en plein hiver.

https://www.youtube.com/watch?v=0pYGjr7OTSc (Alfa 166 3.2 stock exhaust - YouTube)
YouTube 1:06
Alfa 166 3.2 stock exhaust


La direction est précise, le maniement de la boîte un peu léger, mais précis lui aussi. Malgré les grosses roues, le confort est assez sidérant, notamment le niveau de filtration, supérieur à ce qui se fait alors chez Mercedes ou BMW.

Une fois le moteur chaud, il est humainement impossible de résister à écraser le distributeur de bonheur, l'accélérateur. De quoi se rendre compte qu'Alfa n'a jamais été très bon pour faire passer les chevaux au sol. La voiture louvoie, en 2ème et 3ème, et il faut clairement veiller à tenir le volant à deux mains. Surprenant, compte tenu du fait qu'on est dans une limousine.

Le châssis sport et les roues de 18" permettent de s'amuser un minimum, de quoi faire chanter le moteur de virage en virage, jusqu'à ce que les freins disent stop. Elle est lourde notre Alfa, avec ses 1750 kilos en ordre de marche.

Sur les routes défoncées, le train avant fait merveille, mais il faudra veiller à ne pas mettre les roues n'importe où, sous peine d'arracher le fond plat, fort proche du sol.

Et là, on se rend compte que ces italiens sont sacrément tordus. Sur une voiture vendue plus de 50000€, ils mettent des commodos qui craquent un peu, des plastiques qui pellent, mais en arsouille, quand vous posez votre genou droit sur la console centrale...Vous le posez sur une pièce de cuir matelassée. C'est féerique

Une arsouille qui permet d'afficher une conso dépassant allègrement les 20 litres/100. Et qui permet de se rendre compte que le capot est brûlant, tout comme le pare choc arrière. Elle vit!

En conduite de tous les jours, une dizaine de litres de sans plomb est tout à fait possible, et tomber sous ses 10 une formalité sur nos nationales, notamment grâce à la boîte à 6 rapports, parfaitement étagée.

Le tableau est idyllique.

Gâchons le.

Si l'ensemble est costaud, sans doute bien plus que la réputation ne le laisse présager, la maintenance est onéreuse. Et constante.

Si vous ne bricolez pas, il y a de fortes chances pour que vous deveniez actionnaire du nouveau train de vie de votre mécano.

La distribution coûte un rein, tous les 100000 kilomètres. L'embrayage est une pièce d'usure qui ne dépassera que rarement les 140000 kilomètres, les trains roulants sont soumis à des contraintes qui ne les préservent pas, et la ligne d'échappement aime la rouille.

Les équipements électriques nombreux tombent en marche parfois tous ensemble, et il arrive que la clim fonctionne.

Avec tout ça, vous n'avez même pas le droit d'être difficile dans vos recherches, puisque si le modèle restylé a permis un petit regain de vente, en 2004, l'auto est vite retombé dans l'oubli. En France, on estime qu'une quarantaines de 166 3.2 ont étés vendues.

Au niveau de la côte, c'est large. De 1500€ pour un modèle à restaurer reconstruire, à un bon 10000€ pour un modèle parfait.

Se rendre à l'étranger est presque obligatoire pour avoir un peu de choix, et faire baisser la note.

Alors est ce que cette voiture vaut quelques sacrifices? Comment pourrait il en être autrement?

Comme avec toutes les Alfa équipées de ce moteur, il se passe quelque chose de totalement irrationnel, de non quantifiable.

Réfléchissez bien avant de franchir le pas, on ne guérit jamais une fois qu'on a attrapé le virus Alfa.



Retrouvez ici tous les "Marche arrière"
Thierry123 le dim 12 janv à 12:34
C’est fabuleux en ph2 3,2l :oh: :love: :love:
Ben_92 le dim 12 janv à 12:37
On critique toujours la finition des Alfa mais on n’insiste pas assez sur la qualité des cuirs

Et pour moi vu que c’est là dedans qu’on met son cul et que c’est ce qu’on voit le plus dans la caisse, ça fait automatiquement remonter son niveau de finition

Et puis merde un 3.2 Alfa ça vaut tous les sacrifices du monde :love:
Car669 le dim 12 janv à 12:38
:good:
jujuleterrible le dim 12 janv à 12:46
:good:

Et dire que t'as possédé cette merveille ! :love:
Rod350Z le dim 12 janv à 12:59
Cette face la fait un peu rentrer dans le rang (perso, je préférais sa gueule de taupe initiale), mais ça reste une Alfa. :love:

Bien que j'étais à 2 doigts de le faire à la sortie de la Brera (malheureusement équipée d'un moulin GM), je n'ai pas osé franchir le pas mais j'ai pu constater les ravages du virus Alfa sur de nombreuses connaissances, qui n'ont jamais su s'en débarrasser. ;)
spilner le dim 12 janv à 13:05
Y'a une grosse différence de caractère moteur entre le 2.5 et le 3.2?
Jut20 le dim 12 janv à 13:15
Presque 50 chevaux d'écart, ça doit se ressentir je pense
spilner le dim 12 janv à 13:17
Oui en perfs je suppose mais je demandais en caractère.
Car669 le dim 12 janv à 13:39
J’ai eu jamais de GTA :ouin:
Ben_92 le dim 12 janv à 14:18
Jamais essayé de 2.5 mais entre 3.0 et 3.2 ça se ressemble beaucoup avec un écart en perfs forcément
patala le dim 12 janv à 15:16
Le 2,5 je le trouve sportif dans l'âme mais un peu faible dans la 166 (oublions la"sport"ronic) le 3.0 est à sa place et plein mais le 3.2 donne un côté dragster.




Dieu que j'aurai aimé une 147 rouge intérieur beige/caramel v6 2.5 avec les ailes plates et les selespeed ou teledials.
caraddict le dim 12 janv à 17:19
Bel hommage à cette routière pas comme les autres :good:
cigalinette le dim 12 janv à 17:36
J'ai eu une 2l ts, intérieur cuir, c'est d'ailleurs ce qui m'a fait l'acheter. Par contre, malgré le gros écran, il faisait pas GPS.
ItalianDriver le dim 12 janv à 17:38
C’etait le grand (pour l’époque)écran qui était de série, mais pas forcément équipé du GPS, le Groupe FIAT était le pionnier des écrans de série dans les intérieurs avec la Lybra et la 166. ;)
xu19tdi le dim 12 janv à 18:04
Excellent article :good:
ctncrsp le dim 12 janv à 20:33
https://youtu.be/90McHyk2hFc (Alfa Romeo 166 Italian TV ad - YouTube)
YouTube 1:17
Alfa Romeo 166 Italian TV ad


Je me rappelle de cette pub à la sortie
F7R le dim 12 janv à 20:37
Moi aussi :love:
Thierry123 le dim 12 janv à 20:40
:good: :good:

Ça manque une grande routière Alfa! :ouin: :love:
Klax le dim 12 janv à 21:08
:love: :love:
dudule le dim 12 janv à 21:31
J'ai eu la chance d'essayer une 2 l turbo en Italie

Super caisse :good: :good:
dudule le dim 12 janv à 21:33
C'était un v6 à mon souvenir :good:
ctncrsp le dim 12 janv à 21:51
C'était les 2.0 pour raison fiscale en Italie :bad: :D
dudule le dim 12 janv à 21:59
205 chevaux avec gros effet turbo

Une très belle caisse :good:
turbo1980 le dim 12 janv à 22:01
Ca a l air bien sympa :love:
dudule le dim 12 janv à 22:03
Sauf que les deux gros v6 3 et 3.2 sont encore mieux
caraddict le dim 12 janv à 22:25
Et le V6 turbo était une cata en fiabilité il me semble ;)
spilner le dim 12 janv à 22:59
y'a eu toutes les versions du V6 sur la 166 en fait :D 2.0T, 2.5, 3.0 & 3.2 :D
Klax le dim 12 janv à 23:19
Je vous confesse qu'entre 5500 et 7000 trs/min ,c'est très malsain .

Quand part une froide nuit d'hiver ,le cri de l'arese déchire la nuit :love:
barbatacci le lun 13 janv à 09:48
C'est beau ce que tu dis!!!:love:
Klax le lun 13 janv à 09:58
J'essaie de retranscrire , ce que je vis de manière intense , avec ma caractérielle italienne .

Malheureusement, les écrits sont en dessous de la réalité :( :D
Dernière édition le 13/01/2020 à 10:39 par Klax, édité 1 fois
thetornado le lun 13 janv à 10:35
Bonjour,

J'ignorais qu'il y avait eu des séries spéciales sur la 164. Auriez-vous des infos?
dudule le lun 13 janv à 15:01
164 ou 166 ?
turbo1980 le ven 28 fév à 19:32
Carpe.diem le ven 28 fév à 19:33
:love:
Thierry123 le ven 28 fév à 19:35
Une oeuvre d’art! :love: :good:
turbo1980 le ven 28 fév à 19:44
La couleur :love:
Thierry123 le ven 28 fév à 19:47


:good:
kb993 le ven 28 fév à 19:57
Magnifique comme ca:love:
Patala le ven 28 fév à 20:12
Un client avait cette couleur et un cuir gris. :love:
Thierry123 le ven 28 fév à 20:17


En ph2 c’est top!
Klax le ven 28 fév à 20:25
Pornographique la phase 1 couleur "bordoul " :love:
turbo1980 le ven 28 fév à 20:30
:love:
Patala le ven 28 fév à 21:09
Et encore on ne l'entend pas tourner. :D
Klax le ven 28 fév à 23:45
Xxxthedevilxxx le sam 29 fév à 08:42
Excellent le raccord de goudron qui ressemble à une grosse fuite d'huile :D
kb993 le sam 29 fév à 08:43
:D :D
Klax le sam 29 fév à 08:58
@Xxxthedevilxxx => méchant :ouin:
Pin's le sam 29 fév à 09:00
J'ai pensé à la même chose🤭...avant de zoomer😁

En tout cas sacrée ligne:good:
Dernière édition le 29/02/2020 à 09:01 par Pin's, édité 1 fois
Xxxthedevilxxx le sam 29 fév à 09:01
tout le monde sait que c'est la fougue italienne qui a fait fondre le bitume :D
Auteur : avec
 1    2   Page suivante 
Alfa Romeo 166 ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques  Fiches techniques
AutotitreForum AutoAlfa Romeo166Marche arrière : L'Alfa Romeo 166 3.2 V6   »»            Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Rendez-vous en bas de la dernière page pour répondre à ce sujet.


Actualité autoMazda MX-30 Renault Audi e-tron Renault Espace politique Toyota Yaris prix Skoda Octavia Tesla AVERE Mazda 3 Renault Clio promo
MarquesMazda Renault Audi Toyota Skoda Tesla Mercedes MG Dacia Citroën BMW Hyundai Kia Peugeot Jaguar Land Rover Alpina Jeep
Actuellement, il y a 363 visiteurs en ligne dont 30 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2020 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales