Marche arrière : L'Alfa Roméo 156 GTA - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoAlfa Romeo156Marche arrière : L'Alfa Roméo 156 GTA   »   »»            Répondre    
Alfa Romeo 156 ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
 1    2    3    4    5   Page suivante 
248 messages
8382 vues
Marche arrière : L'Alfa Roméo 156 GTA
Autotitre le dim 31 août 2014 à 14:10

Alfa Perche ti amo

Par Arnaud A. pour Autotitre.com

- 1998, renaissance.
L’Alfa Romeo 156 vient d’être élue voiture de l’année, et même si elle ne le sait pas encore, va sauver la marque.
En effet, depuis la prise de contrôle totale par Fiat en 1986, c’est la déroute chez Alfa Romeo. Exit les châssis Alfa, et donc la propulsion, ne laissant plus aux mécaniques de la marque au Biscione que de paisibles châssis de traction issus du catalogue Fiat.

Et voila qu’en 1997, Alfa Romeo présente la 156, une petite berline dont Walter Da Silva signe le majestueux coup de crayon.

Si les clients s’étaient plaints de la fadeur de la 155, la 156 mettra tout le monde d’accord.
La calandre donne véritablement vie à l’auto, mordant le pare choc, et faisant naître les lignes du capots, sans oublier les poignées des portières arrière masquées, ainsi que les ouïes d’aération autour du V de la calandre rappelant les prestigieuses ainées de la 156. Un sans faute.

L’intérieur n’est pas en reste, bardé de références au passé sportif de la marque, et entièrement dédié au conducteur, à l’image du tableau de bord, dont le compte-tours et le tachymètre sont invisibles du passager, comme les cadrans situés sur le haut de la planche de bord, lovés au fond de leur cylindre.

Cette réussite permit à Alfa Roméo de faire renaître de ses cendres le mythique logo GTA, synonyme de victoires dans la quasi totalité des championnats pour voiture de tourisme.

Et pour motoriser la 156 GTA, quoi de mieux qu’un V6 Busso, du nom de son génial concepteur Giuseppe Busso, ingénieur italien né à Arese, lieu de production du V6 qui animera bon nombres d’Alfa Romeo, et qui fit la légende de son concepteur. La vie du concepteur à tellement été liée a « son » V6 qu’il s’éteindra 3 jours après que le dernier V6 Busso soit sorti de chaîne.
Le V6 qui équipe la GTA est le 3.0 réalésé à 3179cc.
Pour son ultime développement, ce moteur à la longue carrière (26 ans!) affiche une santé de fer: 250 chevaux à 6200 tours, et 300Nm à 4800tours.
Certains prétexteront qu’une BMW M3 contemporaine sort 100 chevaux de plus à cylindrée équivalente? Et alors !
Non seulement ce moteur est associé a une excellente boite manuelle à 6 rapports lui permettant d’effectuer le 1000m D.A. en 26 secondes, et d’abattre le 0-100 en 6.5 secondes, mais surtout il permet de le faire avec un brio et un panache sans réel équivalent dans la production automobile de grande série!

D’une grande docilité et d’une rage rare a l’approche de la zone rouge, le moteur arrive à faire oublier que la 156 n’est pas si légère que ses trains roulants modernes et sa direction vive ne veulent le faire croire.
Alfa n’a pas fait de concession sur le confort, en dotant sa GTA de pléthore d’équipement, de superbes jantes téléphone de 17 pouces, ainsi que d’un kit carrosserie plutôt voyant.
Une petite entorse au A de GTA, qui signifie Gran Turismo Alleggerita.

L’habitabilité moyenne de la 156 ne s’arrange pas en version GTA, les imposants et sublimes sièges baquets, semblant tout droit sortis d’une supercar des années 60, gâchant la visibilité des - petits- passagers de la banquette arrière.


Que reste-t-il de la 156 GTA aujourd’hui ?
La 156 GTA est sortie en 2002, mais le dessin général de la 156 à 17ans! Un âge que la ligne ne trahit pas tellement, preuve du génie de da Silva lorsqu’il a pris le crayon pour en dessiner les traits.
Si la 156 est l’incarnation de la renaissance de la marque, ce n’est pas seulement grâce a sa ligne, mais également grâce a sa capacité à vieillir correctement. Si les moteurs n’ont jamais posé de problème, contrairement à leurs périphériques (on y reviendra plus tard), la 156 ne pose pas de problème particulier au niveau électronique, ni au niveau de la finition, les matériaux employés et l’ajustage de ceux ci permettant à l’ensemble de bien mieux vieillir que ne le faisaient les aînées.
Apparue lors du premier restylage, la GTA est une sportive particulièrement bien équipée, faisant d’elle une compagne tout à fait docile pour les conditions de circulation que nous avons aujourd’hui. Le modèle présenté ici dispose du régulateur de vitesse, de la clim bizone, de sièges chauffants, d’un volant multifonctions et de tous les équipements de confort « moderne ».
Une mention spéciale pour l’équipement spécifique aux versions GTA, comme le magnifique pédalier en alu perforé, ou encore les siéges, dont le bon maintien est la moindre de leurs qualités, le cuir utilisé en étant la principale.

La consommation n'est pas extraordinaire, mais on pardonnera les 10 à 15 litres de moyenne, tant le sans plomb se transforme ici en musique.

Si la fourchette est large, allant de 6000 à plus de 15000€, on notera qu’on peut s’offrir une belle GTA pour un prix moyen avoisinant les 10000€.

Mais laquelle choisir?

Lorsque vous déciderez d’acquérir une 156 GTA, il faudra prendre quelques précautions.
Comme on l’a vu précédemment, si le moteur est plutôt fiable, il nécessite une maintenance qui ne laisse pas la place à la nonchalance.

En effet, si le carnet d’entretien précise que les vidanges s’effectuent tous les 20000 kilomètres, je ne peux que vous conseiller de les effectuer tous les 10000, et avec une huile de qualité. Et de vérifier souvent votre niveau d’huile.
Pour les autres liquides, rien de plus classique, liquide de frein tous les 60000, huile de boite tous les 80000. Contrairement aux préconisations du manuel de bord, mieux vaut changer les bougies tous les 60000 que tous les 100000.

Les trains roulants peuvent vieillir prématurément, il faudra surveiller les triangles avant ainsi que les ancrages de la barre stabilisatrice, tout comme les cardans. A part les cardans pour lesquels il faudra compter un millier d’€, ces opérations s’effectuent pour un cout similaire a n’importe quel autre véhicule.
Ceci n’étant finalement que de l’entretien basique et peu onéreux, passons a ce qui fâche un peu plus.
La distribution sera à changer tous les 5 ans ou 60000 kilomètres, et non pas 120000 comme le préconise ALFA. Comptez 1200€.

L’embrayage, et la boîte sont les talons d’Achille de la voiture.
L’embrayage vous coutera un bon billet de 1000€, et ne tiendra guère plus de 100000kms, alors qu’une boîte vous en coutera plus du double si elle a été malmenée par son précédent propriétaire. Il faut savoir que la pose d’un différentiel Q2 permet de préserver la boite de vitesse, et d’améliorer la motricité.
Embrayage et Q2 couteront un peu moins de 2000€.

Les disques de freins des modéles antérieurs à 2004 ont une fâcheuse tendance a se voiler, problème corrigé par la pose des nouveaux freins de 330mm.
Une bonne partie des modéles antérieurs à 2004 disposent de ces améliorations, comme le SportWagon de 2002 présenté ici.

On le voit, une 156 GTA nécessite un certain investissement, et si on peut dire que le plaisir à un coût, il est ici largement rentabilisé.

En achetant une 156 GTA, votre perception du plaisir automobile sera différente, le simple démarrage du V6 Busso vous donnera la chair de poule, réellement, la direction fine et précise vous étonnera, quand la concurrence réclame parfois jusqu’a 3 tours de butée à butée, elle n’en exige que 1.75. Le cuir pleine fleur, la position de conduite parfaite, le poids de la tradition du plus sportif des généralistes italiens, les pipes d’admission chromées, que Da Vinci aurait aimé dessiner.

Mais surtout, le Busso, ici à son apogée.
Du borborygme du régime de ralenti, en passant par le miaulement du bas régime, jusqu’à a la rage rauque du sommet du compte tours, vous deviendrez le maestro de vos déplacements, vous comprendrez alors qu’il n’existe aucun vaccin contre le virus Alfa, pas même les factures d’entretien.

L’ingénieur Busso disait que tant que son moteur vivra, le trèfle aura 4 feuilles.

Alors rendez lui hommage, faites vivre votre passion, et cultivez votre gout pour l'excellence mécanique.

Merci Giuseppe.




Merci également à Julien Lhoste de chez Atypykauto, et à son Alfa 156 GTA toujours disponible au moment de la parution de cet article pour leur participation à celui-ci.


Retrouvez ici tous les "Marche arrière"
neo67 le dim 31 août 2014 à 14:22
:love: :love: :love: :love:
jacquesvabre le dim 31 août 2014 à 14:22
:love:
Greg.4551 le dim 31 août 2014 à 14:29
Magnifique article.:good: :love:
mugatu le dim 31 août 2014 à 14:33
Quelle voiture :good:
Ben_92 le dim 31 août 2014 à 14:39
Voiture critiquée à son époque mais qui finalement est la digne représentante d'un certain firmament, aussi bien pour alfa que pour l'automobile en général

Je me souviens avec émotion de mon essai de la 147 Gta en 2002
caraddict le dim 31 août 2014 à 14:41
Chouette article :good:
weber-dc40 le dim 31 août 2014 à 14:42
Je me demande quel est l'esprit tordu qui a retiré le q2 là dessus et l'a foutu sur les jtd 150. :bad: :D
Ben_92 le dim 31 août 2014 à 14:43
Très nettement au dessus de la moyenne de la presse spécialisée

Presse spécialisée assez souvent indigente au niveau du style et des connaissances techniques
jacquesvabre le dim 31 août 2014 à 14:44
Ces Alfa 3.2 sont de fantastiques autos. Je ne pense pas qu'au prix où elles étaient vendues neuves (autour de 40k€), et même en mettant 20k€ de plus, il y avait en vente des autos donnant autant de sensations. C'est tout dans le ressenti du conducteur, que ce soit visuel (ligne, habitable), tactile (matériaux de qualité) et surtout sonore. Les châssis ne sont pas si mauvais qu'on veut bien le dire, pour peu qu'on intègre que le train avant fait ce qu'il peut, et que l'on conduise plus proprement dans des conditions de motricité dégradées. Avec le Q2 ça s'améliore nettement.

Les coûts d'entretien ne sont pas à négliger, mais quelles caisses. J'ai une nouvelle GT 3.2 qui me fait sévèrement de l'oeil, je ne vais pas tarder à craquer!
Dernière édition le 31/08/2014 à 14:46 par jacquesvabre, édité 1 fois
sventchik le dim 31 août 2014 à 14:51
bien moins bandant que la C43 AMG ;)

aussi bien la bagnole que l'article ;)
Xtr2 le dim 31 août 2014 à 14:53
JV> :good: :good: Un lien de l'annonce ?
totopt le dim 31 août 2014 à 14:54
J'ai toujours été fan du bruit quelles font :good: :love:
ocean_orgy le dim 31 août 2014 à 15:19
Très sympas tes articles :good:
Tovaritch le dim 31 août 2014 à 16:02
Ritalienne de sport typique de ces années là, un très beau bruit pour des perfs en retrait de la concurrence.
jacquesvabre le dim 31 août 2014 à 16:05
Quelle concurrence ? Ça tient une 330i en perf non ?
Carpe.diem le dim 31 août 2014 à 16:06
Si les perfs sont si importantes, et qu'on s'attarde sur la concurrence, on se rend vite compte que c'etait vendu au prix d'une 330i ou d'une C320, toutes deux en retrait face au chrono.

L'alfa se payant meme le luxe de marcher plus fort qu'une sub de 265cv.
Carpe.diem le dim 31 août 2014 à 16:07
Tovaritch le dim 31 août 2014 à 16:08
:louche:
SaluC1 le dim 31 août 2014 à 16:08
Très bon article, toujours aussi agréable à lire :good:
xu19tdi le dim 31 août 2014 à 16:12
26.4 au mille c'est beau
jacquesvabre le dim 31 août 2014 à 16:12
Faut pas croire, ça fait autre chose que juste un joli bruit
Tovaritch le dim 31 août 2014 à 16:13
J'aurais jamais cru que ça marchait plus fort qu'une STI :oh: c'est à celle la que je pensais...
teuschi le dim 31 août 2014 à 17:22
Chronos italiens ?
caraddict le dim 31 août 2014 à 17:26
Non, belges :D
jpcevol le dim 31 août 2014 à 17:36
une 350 z doit encore se souvenir de la rage de l'arese :love:
j'en connais une qui devrait être à vendre sous peu
xu19tdi le dim 31 août 2014 à 17:43
moi c'est une 320d fenêtres ouvertes qui se souvient de la rage du 3.5 :D

bon c'est moins glorieux :( :/
Ben_92 le dim 31 août 2014 à 19:29
Jp : c'est le break ou vous aviez change la boîte juste après l'achat ?
EenSayn le dim 31 août 2014 à 19:31
La partie entretien fout les jetons! :oh: :D

Merci pour l'article ;) :good:
jpcevol le dim 31 août 2014 à 19:50
oui
teuschi le dim 31 août 2014 à 19:53
Quelle couleur ?
xu19tdi le dim 31 août 2014 à 19:59
ça fait envie quand même punaise! :love:
Kickback le dim 31 août 2014 à 20:22
Superbe article encore une fois Arnaud :good:

On apprend beaucoup de choses en te lisant et pour le moment c'est un sans faute sur les voitures d'exception :love:
Guillaume7693 le dim 31 août 2014 à 20:26
Superbes articles en effet :good:
xu19tdi le dim 31 août 2014 à 20:34
clair j'adore! ça donne envie d'avoir les bagnoles

ceci dit ce sont pour l'instant des vrais autos de légende!
turbo1980 le dim 31 août 2014 à 20:37
Sympa l article :love: :good:

J aimerais bien essayer ce moteur :love:
turbo1980 le dim 31 août 2014 à 20:44
Ça manque un peu de son du coup :D

http://youtu.be/ogYkbIdU0H0 (Alfa Romeo 156 GTA Exhaust sound - YouTube)
YouTube 1:10
Alfa Romeo 156 GTA Exhaust sound
turbo1980 le dim 31 août 2014 à 20:49
http://youtu.be/g6W8YCTH9wU (Top Gear Alfa Romeo 156 GTA - YouTube)
YouTube 3:56
Top Gear Alfa Romeo 156 GTA


Tiens tu n as pas parlé des selespeed? Boîte à éviter plutôt non ? Je sais pas quelle est la proportion bvm selespeed ? Ça peut se repasser e bvm ?
Greg.4551 le dim 31 août 2014 à 20:51
putain le son :oh: :love:
olcheval le dim 31 août 2014 à 20:53
le son c'est parce qu'il y a 2l aux 100 qui est balancé dans l'échappement pour produire ce bruit. D'où la conso de ouf :D :bad:
Greg.4551 le dim 31 août 2014 à 20:54
oui malheureusement.:D
xu19tdi le dim 31 août 2014 à 20:55
:D
turbo1980 le dim 31 août 2014 à 21:14
On s en fout :love:
Carpe.diem le dim 31 août 2014 à 21:42
Ça n'a pas une conso de ouf.
Kickback le dim 31 août 2014 à 21:45
rapport perfs/cylindres c'est dans la moyenne
Ben_92 le dim 31 août 2014 à 21:45
Effectivement ce que les essayeurs et proprios oublient de dire c'est que le moteur est un pousse au crime et qu'on roule rarement cool
Greg.4551 le dim 31 août 2014 à 21:50
y'a moyen de descendre sous les 10l avec la femme au volant qui roule pépère ?
xu19tdi le dim 31 août 2014 à 21:51
ben voui
Nico_38 le dim 31 août 2014 à 21:52
Et une 147 GTA, ça donne quoi par rapport à la 156?
Greg.4551 le dim 31 août 2014 à 21:52
A froid sur 3km avec des ralentisseurs ?:D
Auteur : avec
 1    2    3    4    5   Page suivante 
Alfa Romeo 156 ›   Actualité   Forum   Occasions  Revues techniques   Fiches techniques
AutotitreForum AutoAlfa Romeo156Marche arrière : L'Alfa Roméo 156 GTA   »   »»            Répondre    
FERMER
 

- Activer le suivi du sujet -

Rendez-vous en bas de la dernière page pour répondre à ce sujet.


Actualité autoMini Mini Renault Mégane plan Ioniq Mercedes EQE Mazda 2 Seat Ateca Dieselgate électrique Fiat Audi A3 Lucid Air Mitsubishi
MarquesMini Renault Subaru Ioniq Mercedes Mazda Seat Audi Fiat Lucid Mitsubishi Cadillac Hyundai BMW Kia Volkswagen Toyota Fisker
Actuellement, il y a 335 visiteurs en ligne dont 25 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2020 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales