Balivernes ! - Page 4 - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoSport autoBalivernes !   «   4   »»            Répondre    
 Page précédente    1    2    3    4    5   Page suivante 
215 messages
3670 vues
Balivernes !
balivernes Le dim 26 nov 2017 06h22
1976 doit être le record des engagements : 205 inscrits et quand même 180 partants. Sans doute grâce à l'ouverture depuis le début aussi bien aux vrais TT qu'aux tous chemins ou aux berlines, ce qui est un peu osé et entraine des polémiques ! Sur le même parcours cette année et cette fois avec un seul classement.
Pierre Pagani étreinait un tout nouveau Strakit et pour sa première course remportait le rallye.

Les Bugsters sont encore là, témoin celui de Sciancalpore aui a délaissé sa 4cv proto et finit 4è.

et une curiosité parmi d'autres : ce Lohr piloté par Odinet. Il me semble qu'il a terminé (?)

1977 est encore - depuis le début - couru à Crépy en Valois, pour la dernière fois. C'est Claude Flammery qui l'emporte, il venait de l'Auto Cross et s'est vite familiarisé avec les Rallyes TT ... Je n'ai quasiment pas de doc sur cette année.
Olivier De La Garoulaye avec comme navigateur le constructeur se son buggy lui-même (Thierry De Montcorgé) fait 25è
Dernière édition le 26/11/2017 à 06:26 par balivernes, édité 1 fois
balivernes Le dim 26 nov 2017 07h01
Il devenait de plus en plus difficile déjà d'organiser des compétitions TT en région parisienne et le Rallye Infernal a dû émigrer à Magny en Vexin. Des remous de la part des pilotes à cause du prix d'engagement trop élevé depuis 1977 ont entrainé la défection de près de la moitié du plateau, et notamment tous les premiers du championnat. Eh oui, l'Infernal 1978 avait perdu son privilège d'être le premier Rallye TT de l'année (et en plus son coefficient au championnat en faisait un rallye TT comme les autres ...)
Une belle bagarre jusqu'au bout entre le Bab de Caron et le Strakit de Mur mais celui-ci revenant alors en tête de la course partit en tonneaux à 100 m de la ligne d'arrivée ....


En 1979, la mixité caractéristique entretenue difficilement par l'Infernal prenait fin.
Il y avait désormais deux championnats ; l'actuel Championnat de France des Rallyes TT - incluant l'Infernal - était doublé par une Coupe de France regroupant les Rallyes plus roulants.
L'ASA 92 n'a pas pu organiser seule le rallye, et l'ASA Morvan s'est jointe à elle, la course se déroulant du coup à Autun. Mur cette fois ne laissait pas sa chance et finissait en vainqueur. JClaude Briavoine, navigué par Catherine Plessis, réussi à finir 10è et 1er du groupe A. C'était la première année d'importation de la petite "dure faite pour durer", et l'on reverra le tandem en 1980 sur le Dakar qui marquera le début d'une belle saga.
Pas de photos hélas.
Dernière édition le 26/11/2017 à 07:04 par balivernes, édité 1 fois
balivernes Le dim 26 nov 2017 07h35
En 1980 le Rallye devait se dérouler du côté de Provins mais faute d'accord avec l'ASA Fôret d'Orient il n'a pu avoir lieu.

Pour 1981 retour dans l'Oise, à Verberie. L'Infernal a perdu son aura. 85 partants, c'est tout. Pas de grands noms. Plus d'usines depuis longtemps. C'est Gérard Maurin pilote et constructeur du buggy Punch qui l'emporte sur un PC2 à empattement long. Buggy qui est au programme (déjà trop chargé) dès que j'aurais fini le mien (un PC2 "normal"). Là encore je n'ai quasiment aucune doc.


Enfin 1982, le dernier du nom, couru à Sault les Charteux au sud de Paris fut remporté par les frères Philippe qui en étaient encore à leurs débuts et couraient alors sur un Strakit. On ne parlait pas encore des Phil's Bug qui feront leur renommée et leur offriront plusieurs titres de Champion de France de rallyes TT.
Pas de coupure de presse, pas de photo des vainqueurs ....
Par contre un repère avec une Iltis, celle de Delannoy retour du dakar82 et qui en portait encore les stickers. Après moult péripéties étalées sur des années j'ai presque fini celle du Dakar 83 (sponsor Baxter également) et celle-ci est commencée.
balivernes Le dim 26 nov 2017 07h51
Pardon à ceux qui s'intéressent à d'autres sports automobiles que le tout terrain, ce forum ne leur fera pas la part belle, du moins pour le moment.
Cela ne veut pas dire que c'est mon seul centre d'intérêt, loin de là, mais au niveau du "bricolage " si, ou presque, depuis que j'ai découvert moi-même cette forme de plaisir avec ma première Niva en 82. Les autres disciplines sont représentées dans ma vitrine par des modèles du commerce.
balivernes Le lun 27 nov 2017 10h33
Après ces quelques mots sur le Rallye Infernal, rallye qui a démarré sur les chapeaux de roues et semblait promis au plus brillant avenir mais qui hélas n'a cessé de perdre de son aura, surtout après 1975, pour terminer dans la peau d'un banal rallye tout terrain du championnat. Mon analyse est volontairement exagérée mais pas si loin de la réalité. Il n'empêche que par sa difficulté et ses caractéristiques il aura été le terrain de très belles choses que les participants et les spectateurs n'ont sûrement pas effacé de leur mémoire.

Nouveau sujet ; une "base Dakar" comme j'aime bien les faire en rêvant à plein de déclinaisons espérées ensuite : une FIAT CAMPAGNOLA BACHEE. Deux de ces déclinaisons sont en train de se terminer doucettement, je pourrai peut-être en parler plus tard.
Il y a eu pas mal de Campagnola sur le Dakar, l'une d'elle a même terminé sur le podium en 1979, mais ce sera leur originalité qui va me faire craquer.
Les trois premières sur la liste :
- pilotée par l'équipage Italien Agorstino Tocci - Carlo Fucci. C'est leur troisième participation depuis 1979. Ils terminent à la 19è place. La décal existe chez cubalile.

- là je ne connais pas les pilotes et finalement je sais bien peu de choses, c'est la déco qui m'a plu : n° 247 1986. Avec Ben (cubalile) nous avons fait une planche qui va être testée dans les jours qui viennent.

- enfin une de 1984, la n° 249, celle de Roberto et Michela Collomb. Mari et femme ? Lui en était à son troisième dakar et elle à son premier. Ils terminent mais non classés (HT). Là il n'y a pas de décals pour le moment.

Une autre si la décal sort 'et encore peut-être parce qu'elle ne me plait pas plus que ça malgré sa performance ; celle de Cesare Giraudo, Antonio et Mario Cavaleri. N° 143, 3è donc en 1979.
Dernière édition le 27/11/2017 à 10:36 par balivernes, édité 1 fois
balivernes Le lun 27 nov 2017 11h00
Pour faire une Campagnola il y a de belles bases chez le marchand …. Et des bon marché. La Old Cars n’est pas vilaine du tout - juste un peu plus grande que le 1/43 - mais je lui préfère le modèle presse Italie achetée pour ça car elle est exactement au 1/43. Bien faite, pas chère, mais en zamac et j’avoue que je n’aime pas beaucoup travailler le zamac …. En fait j’ai les deux, la Old Cars aussi …. En zamac toutes les deux …..

Mercury et Polystil les ont sorties aussi, ce sont des jouets mais très acceptables pour une transformation.

Bon il aurait été facile de simplement remouler la carrosserie à cause du zamac seulement voilà je ne suis pas toujours très rationnel. .
Alors, rationnel ou non c'est parti !
Avec la base Carabinieri en série presse italienne. Plutôt bien faite, pas chère, dont le seul défaut trop visible à mon goût pour être conservée telle que : le pare-brise devrait être nettement plus haut par rapport aux cadres des portes latérales.
Démontage :
- roues indémontables !
L’emmanchement est trop efficace et résiste aux efforts normaux + axe traité impossible à scier !
Réussi une roue de chaque côté en me servant de la pince coupante comme un arrache-roulement mais dégâts sur le châssis !
- Pour le reste : RAS
Décapage :
Très facile
Alors, ce pare-brise !
L’ensemble du pare-brise et de son encadrement est en plastique transparent peint. Technique courante chez les chinois. A mes yeux il ne monte pas assez haut, j’ai donc décidé de le refaire.
Limés le joint et les essuie-vitre pour ne garder qu’un plan.
Plus tard je collerai une carte plastique (CP c’est plus rapide …) de 0.5 mm d’épaisseur pour faire le joint.
balivernes Le lun 27 nov 2017 11h21
Roues :
- avantage d’avoir les deux versions je vais faire un mix entre pneu presse italienne et jante Old Cars, ajourée et plus jolie. Bizarrement si la Old cars est trop grosse ses roues, elles, sont bien au 1/43 ! Et très bien faites. Elles sont quasiment de même dimension et les pneus vont indifféremment de l’une à l’autre
Châssis
- assemblage du châssis et du bloc intérieur (collage + sinto) pour ne faire qu'un seul élément à mouler. Le plancher AR est détaché pour garder l'accès à la fente de l’essieu

Carrosserie
Je l'ai déjà dit, le pare-brise monte nettement plus haut que les hauts de portières. Le seul – petit – défaut de ce modèle. J'ai déjà travaillé le pare-brise dans ce sens, semble bien, mais je vais vais aussi jouer sur les cadres de portes.
- épaissi le cadre sup des portes (sinto)

bâche :
- carrosserie, bâche et pare-brise pourraient ne former qu'une seule pièce
Penser aux versions pick-up où il n'y a pas la bâche : dans ce cas il faut avoir le haut du côté de caisse AR
- bâche séparée ?
Si oui le recouvrement latéral sera extrêmement fin : quid du moulage, hyper fragile !
A priori il vaut mieux intégrer la bâche.
Dernière édition le 27/11/2017 à 11:30 par balivernes, édité 1 fois
balivernes Le lun 27 nov 2017 23h51
châssis :
- trous de vissage / socle et châssis / carrosserie bouchés
- gardé appui pour coller l'avant (3 pts = 1 plan avec les pare-chocs AR)

- marqué ɸ 1.2 mm le centre du trou de fixation sur le socle, pourra être utilisé si besoin.

- sièges :
Seront remplacés par des baquets maison
Il a fallu retravailler et mettre en forme la console centrale / baquets car elle est très large, surtout à D, ce qui ne facilite pas une implantation réaliste
=>
Empreinte sinto sur siège réhaussé de 2 mm, console réduite en largeur

Des cales de 2 mm sont mises en place pour recevoir les sièges
- tablier doublé pour fermer - plasticard + sinto)

- finitions diverses (bouchages, empreintes d'éjecteurs, petits trous, effacé marques produit)
balivernes Le mar 28 nov 2017 00h06
Bâche :
Déjà dégrossie, mais mon ébauche n'était pas juste du tout, faite sans photos => approche plus réaliste
NOTA :
Il faudra désépaissir énormément les parois à la lime pour mousse PU. Gros travail, ingrat.

Etat de l'ensemble à ce moment :

- réduction de l'épaisseur des côtés de la bâche : un peu de casse par endroits mais une bonne chose de faite !
- préparation de la calandre pour faire le moule
- essai moulage grille de calandre : ok
Moule calandre :
A refaire avec fond de grille lisse collé derrière les ouvertures car difficile à bien ébavurer
Dernière édition le 28/11/2017 à 20:07 par balivernes, édité 1 fois
balivernes Le mar 28 nov 2017 19h18
Réflexions sur la conception du modèle de base (civil mais destiné Dakar)
1982 – 174 1984 – 249 1986 - 247


=>
- faire d'abord un bâché de série (extérieurement car intérieur rallye)
- en tirer le 82
- en tirer le 86 ou le 84
ou inversement
balivernes Le mar 28 nov 2017 19h20
nombre de pièces version série :
- carrosserie avec bâche
- châssis avec sièges baquets et pare-chocs
- vitre en 1 ou 2 parties
- 6 roues dont 2 de secours moulées d'un bloc ( mix presse + Old Cars déjà faite)
- plaque AR châssis
- planche de bord et leviers
- 2 phares
- 2 axes
C'est plus une base de transformation Dakar qu'un modèle de série

Modifs -> 82
- calandre avec partie inférieure
- élargisseurs de roues
- capot spécifique
- feux de course
- roues (type AR Sunhill 80)
- arceau

Modifs -> 84
- bâche
- couvre pick-up et haut de partie AR
- capot ?
- pare-chocs AV ?

Modifs -> 86
- toit rigide
- couvre pick-up ≈ 84
- capot
- calandre
balivernes Le mar 28 nov 2017 19h38
Reprise ici après quelques mois de stand-by pour d'autres occupations
ETAT DES LIEUX
Carrosserie :
Bien avancée, reste à faire :
- finir la surface du pare-brise et coller une plaquette pour le joint.
creuser la baie ou non ? (voir notes anciennes)
- garder le capot et la calandre d'origine
- intégrer la calandre à la carrosserie :
- soit en deux parties comme le modèle Italien : plus réaliste avec le radiateur séparé et bien visible derrière les ouïes, portant ou non les phares, MAIS difficile d'avoir des ouïes ouvertes et nettes au moulage, les essais de moulage faits sont parlants.
- soit en une seule pièce MAIS pas possible d'utiliser la grille d'origine, pas moulable, le fond sera lisse : dommage !
=>
préférence pour une pièce avec "grille" lisse collée sans jeu derrière la calandre.
Les phares seront creusés soit pour recevoir mes strass Solido (si je les retrouve !) soit des pastilles collées sur la plaquette qui fermera le fond.

- l'arrière a été limé : semble correct.
- portes : baie supérieure baissée : ok
- Il faudra mettre des contre portes jusqu'à l'arrière pour cacher le jour entre carrosserie et châssis. Limite marquée au feutre. Epaisseur au moins 0.5 mm.

Châssis :
Bien avancé aussi.
- Assemblage du châssis du modèle et de l'intérieur : raccordements faits. Peut-être de la finition.
- Adaptation de mes sièges => tunnel modifié, MAIS un siège est décollé, ce sont de mauvais moulages qu'il vaudrait mieux remplacer. J'en ai d'autres ici.
- préparer un réservoir et les roues de secours (moulées plus tard)
- petite plaquette nervurée pour couvrir l'essieu arrière
- je garde le système d'emboitement arrière dans la caisse mais à priori l'avant sera collé par le puits de vissage.
Capote :
Bien avancée aussi mais plus de travail !
- Par conception les parois latérales du modèle italien étaient très épaisses : elles ont été bien réduites. Suffisant côté droit ?
- l'ajustement avec le pare-brise et les portes est bien approché,
- le côté gauche est bien dégrossi, la vitre creusée, l'arrière aussi, mais le côté droit est encore brut de sinto. Le dessus est bien approché aussi.
=> encore du travail mais le plus gros est fait.
Roues :
Il me semble que je voulais mettre les Old Cars.
- les deux ont le même ø exter : 17.5 mm. Les jantes sont quasi identiques (ø 10 pour la base italienne, ø 10.2 pour la Old Cars). Les Old cars sont plus finement moulées, ajourées ce qui les rend plus difficiles à mouler. Leur dépassement vers l'extérieur est plus fidèle.
- les pneus de la série presse italienne se montent parfaitement sur les Old Cars. L'inverse n'est pas possible. Les Old Cars sont plus jolis mais trop étroits pour le Dakar.
=>
Le compromis idéal serait jantes Old Cars + pneus série presse. Il faudra quand même faire un essai de moulage avec jantes ajourées mais je doute du résultat.
=>
Préférence pour ce montage en bouchant les trous des jantes.
Il restera une difficulté : il ne sera pas facile de marquer nettement la limite entre pneu et jante dans ce cas.
Sinon roues presse tel que.
Dernière édition le 28/11/2017 à 20:06 par balivernes, édité 1 fois
bmwenvrac Le mar 28 nov 2017 20h22
pour la première DS de la page précédente ' la verte ) il s'agit d'une version tronquée ou pas ?
balivernes Le jeu 30 nov 2017 05h31
oui, effectivement elle est raccourcie, de 50 cm semble t-il. d'ailleurs elle a une jolie silhouette, plus chouette même à mes yeux que celle du Maroc, la première raccourcie, en 69, que j'aime pourtant beaucoup.

Dans ma doc cette photo est indiquée à Plaines et Vallées pilotée par Malherbe. C'est bien la verte, pas de doute, qui est d'habitude attribuée à Naillet.
Je n'arrive pas à m'y retrouver entre les deux. Roncin avait racheté celle de Malherbe (tricolore) et si je comprends bien ce qu'il dit ci-dessous ce n'était pas la verte qui donc était bien celle de Naillet. Alors P&V : Naillet ? Malherbe ? La 133 au Rallye Infernal : Naillet ? Malherbe ? La doc que j'ai dit là aussi Malherbe !
Il y a eu une intéressant article dans échappement (je crois) où c'est Naillet qui parle de sa DS verte.

Bertrand Roncin qui courait à cette époque sur des DS protos a écrit dans un forum :
"ok puisqu'on me cite je suis bien roncin et sur dakar tout est clair
pour TT ai effectivement fait plusieurs rallies toujours sur citroen DS et cx speciales
j'ai effectivement rachete la DS a malherbe en 75 ou 76 et l'ai revendu a letouzey en 79 environ
sabot inferieur et pare buffle sur ds dakar que j'ai toujours donc la verte est une copie bien realisee
je ne sais pas ce que la ds est devenue,elle a couru en TT avec letouzey (couleur mauve??) qui est passe ensuite sur strakit; toute info et photo bienvenue,j'en ai bien sur des inedites y compris ds malherbe bleu blanc rouge lors du rachat;je ne me rappelle plus si a infernal 78 j'avais celle la ou pas car j'en ai eu plusieurs y compris des longues mais ca fait 30 ans....."

Effectivement les DS du Dakar de Roncin avaient bien ce pare-buffle et ce sabot (cette photo lui appartient) :

A noter que Roncin, lui, avait la même voie à l'avant et à l'arrière, ce qui doit être sensiblement plus confortable dans les ornières !

Dernière édition le 30/11/2017 à 06:00 par balivernes, édité 3 fois
balivernes Le jeu 30 nov 2017 06h13
allez je continue la Campagnola ....
Bâche :
- prépa pour ponçage => ALF
Attention : travailler avec photos ! c'est évident mais .... je ne le fais pas !!!!
Carrosserie :
- pose ébénisterie côté D : CP ep 1 mm

Bâche :
- travail sur la bâche pour approcher les formes côté D et symétriser. Il faut encore verticaliser la carre ARD.

Je viens de voir que le pare-brise n'est pas horizontal en haut ! => mis horizontal et adaptation pour l'appui de la bâche. Mais attention car la photo montre que l'arrière n'est plus parallèle => à voir

- ALF
balivernes Le ven 1 déc 2017 07h06
Carrosserie :
- 1/2 finition ébénisterie côté D
Châssis :
- décollé le 2è siège pour passer de l’apprêt dès que le temps le permettra (en ce moment pluie en continu)
Ils sont moulés avec une mauvaise résine, je ne sais pas si la surface est lisse ou non car leur aspect est plus que douteux. Je crois que j'en ai d'autres si besoin.


Travail sur la bâche pour approcher les formes :
Moment de décider si j'intègre la bâche à la carrosserie ou pas !
avantages d'intégrer :
- un moule de moins
- pas de risques géométrie au montage (déformations dues au moulage, etc ...)
- meilleure finition du proto
inconvénients :
- peinture plus difficile (deux tons dont un mat)
- perte du haut de côté de caisse AR car recouvert par la bâche pour les versions pup
- démoulage caisse (haut intérieur plus large que le bas : contre dépouille) à cause des ébénisteries
Choix : intégration
Nota : faire la deuxième ébénisterie avant de coller ....
Carrosserie :
- réalisation et pose de la deuxième ébénisterie

- collage de la bâche : colle tout autour (sur la bâche) mais pas au-dessus du pare-brise (fait après de l'intérieur). Le châssis se monte un peu moins facilement mais se monte bien quand même.

- ALF
balivernes Le ven 1 déc 2017 07h32
Châssis :
- pose des deux sièges bon moulage, comme ça pas de soucis

- travail sur l'extérieur de la bâche : forme à peu près trouvée, reste la vitre AR et la finition.

Châssis :
- peinture : 1 couche d'apprêt gris + 1 couche de noir mat. Premier essai de la bombe de noir mat : excellent rendu ! Fait par temps très humide mais résultat excellent pour les deux.
Carrosserie :
- perçage d'une ébauche de vitre AR sur la bâche. Il faudra un peu de finition et peut-être revoir les dimensions et la position (fait au pif !!!)

- affiné les bords des vitres de bâche comme je fais d'habitude
- 1 couche d'apprêt pour voir les défauts et le rendu global.
Des défauts apparaissent :
- gravure sur porte D (ligne entre montant de baie et porte) et G (idem + ligne sous vitre)

- les vitres latérales de bâche ne sont pas à la même hauteur et n'ont pas les mêmes dimensions (la D est plus haute de 0.5 mm !) => voir laquelle est la bonne et au moins symétriser
- surface pare-brise brute à lisser et jointure pare-brise capot qui laisse un jour

- le dessus de la partie avant de la bâche n'est pas régulier. Dans l'ensemble les plis sont plutôt sympas.
- désépaissir les bandeaux des portes
NOTA :
Belle peinture mais après le châssis ne rentre plus dans la carrosserie .... les épaisseurs de peinture qui jouent des tours car pas prises en compte (j'ai tout gardé comme l'original où il y a peu de jeu). De plus le montage implique une cinématique un peu (même très) limite à cause des ébénisteries ajoutées et là ça passe plus.
=> lime => ça finit par rentrer. Mais demandera retouche. La paroi AR est bien fine, risque tel quel de casse au montage avec des pièces résine.

Je n'ai pas fait attention que le châssis rentre presque sans jeu sur le modèle original, peut-être pour ne pas trop laisser de jour disgracieux, il va sans doute falloir que je le rétrécisse un peu en Y, ce qui est possible puisque j'ai ajouté des ébénisteries pour cacher ce jour.
bmwenvrac Le ven 1 déc 2017 08h36
Je suis totalement novice dans ce domaine mais qu'entend tu par "ebenisteries " :louche:
balivernes Le ven 1 déc 2017 10h40
C'est le nom qu'on donne chez les constructeurs automobiles français (au moins celui où je travaillais mais pas seulement) à tous les habillages qui cachent la tôle à l'intérieur de l'auto. En général c'est en plastique. Encore une fois c'est des notes prises pour moi alors j'utilise les termes qui me sont familiers Tu n'es pas sans savoir que de nombreuses appellations en carrosserie sont des réminiscences des termes de l'époque hypomobile où les peaux étaient posées sur des membrures en bois. C'est Andrén Citroen qui le premier, en rachetant les brevets américains Budd, à introduit la notion de caisse "tout acier" en série.
Ici l'ébénisterie est donc un habillage ajouté à l'intérieur. Elle est très incomplète, juste ce qui m'a paru nécessaire. Juste une épaisseur pour cacher le jour entre châssis et carrosserie, j'aime pas bien ça.
Pardon pour cette liberté que je prends, mais je répondrai toujours avec plaisir à vos questions.
balivernes Le sam 2 déc 2017 06h37
- le châssis se dégage avec un peu de mal => ponçage des marques d'hier. La peinture semble bien dure. Pas remonté le châssis pour voir.
- tape Tamiya 6 mm sur le capot en bas de pare-brise
- ALF sur pare-brise, jonction avec capot dessus / dessous (jour !), dessus avant de la bâche, tour de vitre AR de la bâche, intérieur (va être coton à lisser !)

- décollage de la bande Tamiya (nouveau pour moi, parfait, pas de colle restante ni de décollage de peinture)
- ponçage du toit, du pare-brise, du tour de vitre AR, etc .... exter seulement.
- dégagement des trous de montage châssis : il se monte mais pas encore facilement => limé les bords inter des trous, c'est un peu mieux sans être parfait. Au moulage c'est une zone à risque car hyper fin = > réfléchir à donner de l'épaisseur à la face AR.
En même temps les deux pattes ne sont pas très belles à cause du jour autour, conception jouet (cheap !) et non maquette => voir à les solidariser de la carrosserie et modifier la fixation du châssis
Retouches carrosserie avant 2è couche d'apprêt (inter / exter)
- les gravures des montants de baie ne sont pas bien réussies, attendre résultat après apprêt
- symétrisation des vitres latérales de bâche (juste un poil vers le haut sur une finalement, moins pire que je croyais)
- marquage d'une ligne basse de pare-brise (marque du basculement), résulte un éclat à réparer
- le châssis se monte et démonte relativement bien maintenant, mais ce sera à revoir avec une nouvelle couche de peinture !
balivernes Le sam 2 déc 2017 06h42
Planche de bord
La feuille de CP sous le capot + les ébénisteries prolongées sur les pieds avant empêchent le montage de la planche. Les bords exter côté pied avant réduits en largeur ne suffit pas, elle ne monte pas assez haut.
Conception jouet là encore, simplissime et peu attrayante. La planche est plane et la ligne sup est courbe bien que le pare-brise soit droit (récupération d'une planche de série de berline ?)
=> modifications :
- ligne supérieure aplatie
- suppression de la patte horizontale sous capot
- remplacement par une nouvelle patte en CP ep1.5 mm perpendiculaire à la planche aussi.
- sur la patte perçage de deux trous pour éviter les pions de sertissage d'origine que j'ai eu la flemme de limer

- la patte sera collée sous le capot qui est légèrement incliné ce qui donnera un angle à la planche (sans doute pas réaliste mais flemme de décoller et recoller avec le bon angle !)

NOTA :
La planche pourrait être moulée avec la carrosserie mais alors il serait difficile de faire les modifs "Dakar" à moins de la faire directement avec ces modifs (après tout je n'ai aucune indication sur l'aménagement intérieur d'aucune des trois Campagnola que je voudrais faire). A voir .... Le pare-brise est prévu en Evergreen clear ep 0.4 mm comme sur mes BJ40/43 : l'intégration de la planche ne devrait pas gêner.
balivernes Le sam 2 déc 2017 06h48
Calandre :
Juste regardé : suis toujours partant pour la modif envisagée précédemment :

Il y a encore des traces de plastiline du premier moulage : enlevées
Il faudra faire très attention au collage derrière les ouïes de calandre pour que ce soit propre ! un essai sur mes moulages serait bon.
Compte tenu des différences importantes entre les trois autos elle sera rapportée.
- collage d'une bande de 20.5 x 8 mm en CP ep 0.5 mm derrière las entrées d'air

- finalement je remets les phares d'origine (via un moulage). Ils ont l'avantage de boucher tout le trou rond alors qu'une plaquette aurait laissé un jour à boucher plus ou moins proprement. C'était pourtant mon premier essai ... Il sera toujours possible de donner un coup de foret de ø 4 mm pour glisser des phares Solido.
balivernes Le sam 2 déc 2017 23h26
Planche de bord :
- attention : la plaquette posée hier n'est pas horizontale ! => pose d'une cale de env 02 mm côté D

- le bord sup est limé dans le mauvais sens ! corrigé.

Entre les bords latéraux de la planche et la carrosserie il y a la place de glisser un arceau. C'est assez rare pour le signaler ....

Je ne sais pas encore si je l'intégrerai à la carrosserie mais je choisis l'option "Dakar". Elle va donc recevoir quelques éléments "rallye" comme le trip, un lecteur de carte, un gros voyant d'alerte. Plus un cadran supplémentaire derrière le volant.
balivernes Le sam 2 déc 2017 23h30
Peinture :
2è couche d'apprêt qui montre :
- la retouche à faire sur le montant de baie D
- tous les bords inf de la bâche laissent un jour sympa mais qui fera raccrochage au moulage => à boucher
- la surface du pare-brise n'est toujours pas lisse mais elle peut rester comme ça puisque je vais coller une plaquette fine qui sera ajourée pour simuler le joint.
- la bâche vient trop bas sur le haut de porte G : pourquoi ???? en fait c'est le barreau ajouté en haut qui a disparu => à refaire.
=> ALF pour corriger tout ça
Plus tard :
- ponçage retouches ALF : ok
- le châssis se monte bien maintenant malgré la 2è couche
NOTA :
Hier, en regardant les photos j'ai remarqué que j'ai fait les découpes des vitres de bâche latérales trop hautes. Il faut les réduire de au moins 0.5 mm, peut-être plus, en gardant le haut comme il est.

- refait le haut du cadre de porte G (CP ep 0.7 mm)
balivernes Le sam 2 déc 2017 23h33
Joint pare-brise :
- préparation plaquette CP ep 0.3 mm

- collage sur la surface du pare-brise
- découpage avec le roule goupille comme d'hab
MAIS
- le haut inter se décolle ! la vitre d'origine est dans une matière qui ne va pas bien pour moi, trop dure (plastique transparent peint) => recollé
- essai à la Dremel avec la scie : ok deux ouvertures horizontales mais reste à les joindre
- en évidant tout se décolle .... à refaire ! sous faible effort le bas de la vitre d'origine s'est aussi décollé du capot
- et ... les montants de baie se décollent à leur tour !!!!

NOTA : une partie du pare-brise a déjà été évidé et remplacé par du sinto, mais pas dans la zone qui m'intéresse aujourd'hui.
Quand c'est comme ça on arrête ....
bmwenvrac Le sam 2 déc 2017 23h59
elle semble capricieuse à réaliser celle ci :D
derivaji Le dim 3 déc 2017 09h14
Pas trop emmerdé avec le volcan ?
;)
Yves Le dim 3 déc 2017 09h17
Entre les croquis, le travail sur les miniatures et les post sur Autotitre, ce mec ne doit pas dormir 😱
balivernes Le dim 3 déc 2017 11h30
Bon, par qui je commence ? ....

Bali et le Gunung Agung : effectivement c'est une inquiétude mais on est à 70 kms à vol d'oiseau, les risques directs sont minimes, simplement les nuages de cendres passent au-dessus de nous sans dérangement pour l'instant mais ça pourrait venir, et l'aéroport qui n'est pas loin. Beaucoup de touristes ont renoncé à leur voyage. Franchement pour l'instant ce n'est pas justifié. Les balinais sont les premiers à en souffrir parce que tourisme est la manne pour beaucoup d'entre eux. Ma fille va venir dans deux semaines alors l'inquiétude se reporte sur l'ouverture de l'aéroport. Imprévisible.

transfo capricieuse : en fait toute médaille a son revers, les chinois ont mis au point des techniques qui ont fait faire un bond important dans le réalisme des miniatures et l'une d'elles c'est de faire des pièces qui sont décorées par tampographie et peut-être d'autres procédés que je ne connais pas. Pour les vitrages il faut reconnaitre que c'est une sacrée avancée ! Le revers c'est que pour bricoler c'est parfois moins facile et pas toujours sans risques. Voilà une exemple ....

Oui oui je dors ! Pas de soucis. Tout ça s'est fait petit à petit, tranquillement. Les notes c'est mécanique, c'est ma manière de réfléchir ! Vous ne verrez que les carnets de Bali, les anciens "français" sont chez les enfants. C'est deux ou trois heures par jour, et pas tous les jours parce qu'il faut quand même s'occuper des choses plus pragmatiques et ici il y a d'autres sources de plaisir.... Avoir la chance de pouvoir pratiquer son hobby quand on est à la retraite (je ne suis pas un pré-retraité) c'est une belle chose que je vous souhaite à tous.
bmwenvrac Le dim 3 déc 2017 11h38
:good: ;) merci pour tes réponses
balivernes Le dim 3 déc 2017 11h40
C'est bien normal .... merci à vous surtout pour votre intérêt.
balivernes Le lun 4 déc 2017 02h30
Plus tard :
- tout ouvert aux dimensions de la future ouverture (inter du joint)
- remis les montants d'aplomb et à la bonne épaisseur : du coup miracle, la bâche est parallèle maintenant, plus besoin de la rectifier
- collé à l'intérieur une plaquette CP de 1 mm enduite de vaseline dans la zone de la baie pour refaire une surface en ALF pas trop épaisse et plane


Je croise les doigts ..... lol
Plus tard :
- début de ponçage de la surface du pare-brise : des creux à boucher
- intérieur propre

- ALF
balivernes Le lun 4 déc 2017 02h40
- ponçage de la surface exter du pare-brise. Pas bien efficace ....
- préparé plaquette pour figurer le joint

- collage de la plaquette (super glue sur toute la surface et non seulement sur le bord comme la première fois)
- comme d'hab perçage de petits trous pour évider la baie de pare-brise
MAIS
- le plastique de cette partie conservée du modèle original pose encore problème, le ALF en renfort aussi : tout part en morceaux !

=>
- enlevé la pièce de pare-brise complète à partir de la ligne d'articulation en bas et nettoyage des bords
- refait une plaquette en Evergreen ep 0.75 mm une nouvelle surface support

- il fait très chaud, la colle ne laisse pas le temps de positionner parfaitement ma plaquette sur la carrosserie => un poil de travers mais ça ne devrait pas se juger, par contre elle n'est pas assez haute pour être collée en haut et en bas, il faudra combler avec du ALF sachant que je ne pourrai pas compter sur lui pour une quelconque résistance mécanique lors du perçage des trous d'évidement, refaire la plaquette implique un décollage hasardeux
=> ALF en haut et en bas, par l'intérieur

balivernes Le lun 4 déc 2017 02h44
- ponçage du ALF d'hier
- gravure de l'articulation de pare-brise et des montants de baie
- découpe nouvelle CP ep 0.4 mm pour le joint
Collage colle Tamiya => attendre 24 h mini avant d'y toucher. Collage propre.
- essai de perçage de 2 trous (pas pu attendre !) avec cale derrière en contre-appui : ok

- pas capable d'attendre => continué le perçage des trous MAIS le ALF en haut a lâché => super glue et renfort. Cette fois attente obligatoire.
NOTA :
Du coup le haut du joint n'est plus droit => à rattraper si possible
- finalement pas pu m'empêcher : j'ai fait le tour des trous ... Les deux CP se sont décollées en bas cette fois => re-colle Tamiya => attente obligatoire .... déjà dit ça ! Mais au final j'ai tout ouvert.
NOTA :
Le solvant Tamiya ramollit le plastique pour le souder c'est pourquoi il faut attendre que ce soit redevenu bien dur pour travailler dessus (logiquement une journée c'est bien). Cela demande une accoutumance et surtout du temps (donc de la patience). Pas bien compatible avec ma façon de travailler mais il va falloir que je m'habitue.
- après avoir tout ouvert j'ai remis de la colle Tamiya sur tout le bord intérieur de l'évidement.
En tout état de cause cette pièce qui faisait le pare-brise sur la base est une vraie m****.
balivernes Le lun 4 déc 2017 02h49
- finition du pare-brise et apprêt sur carrosserie, calandre et planche de bord : ok.
- peinture apprêt pour voir : ≈ ok (juste un défaut à la jonction plan pare-brise / capot dû à la matière merdique déjà évoquée : je vais laisser comme ça, sera rattrapé sur les moulages)
A ce stade je considère que la préparation avant moulage est terminée.
NOTA :
J'ai utilisé pour le joint un CP de 0.4 mm c'est trop, il aurait fallu 0.25 mm Evergreen. Le pare-brise est prévu en Evergreen transparent ep 0.4 mm : il faudra le mettre proche du bord exter et/ou réduire l'épaisseur du joint sur le moulage.
Je vais maintenant pouvoir réfléchir aux aménagements course (réservoir, arceau ....) car certains seront peut-être identiques sur chaque Campagnola que je vais faire.


Encore une fois c’est une « base Dakar », elle présente des défauts mais elle est destinée à être modifiée =˃ pour moi ils sont acceptables.
balivernes Le mar 5 déc 2017 02h51
Voilà, une Fiat qui est prête à faire des petits .... Comme je l'ai dit elle a déjà deux descendantes qui avancent tranquillement. C'est toujours très tranquillement avec moi.

Avant de passer à un autre sujet j'ai envie de parler encore un peu de la courte et heureuse période passée chez Solido.
Inutile de dire, pour un passionné à l'époque Solido c'était le top ! Evidemment c'étaient des jouets - et on tenait à l'affirmer bien fort chez Solido - mais en même temps c'étaient de bien belles miniatures ! Solido était encore une petite entreprise familiale, l'usine juste à côté du pavillon du patron à Ivry la Bataille. Tout au moins pour la conception car la fabrication était déjà à Oullins, à quelques kms de là.
A Ivry où Mr De Vazeilles avait son bureau, il y avait juste un bureau d'études (2 dessinateurs, Mrs Crestani et Trochain), un atelier d'outillage pour la fabrication des masters (à échelle 2/43, 1/21.5 donc, ceux qui les faisaient étaient des outilleurs doublés d'artistes car c'est eux qui rendaient les volumes à partir de plans) et la fabrication des moules. Autant dire que ce n'était pas bien grand. J'aimais cet endroit, au bord de l'eau parce qu'auparavant il y avait la roue pour produire l'électricité ....
On m'avait aménagé un petit coin à côté du bureau du chef d'atelier Maurice Foulgoc. Au calme ....
Solido à cette époque se cherchait de nouveaux débouchés, ça n'allait pas trop bien. Et le meilleur moyen malgré la difficulté financière était encore de produire plus, et pour cela créer de nouveaux débouchés. Par exemple remettre en route la collection Age d'Or qui ne se developpait plus, de nouveaux chars qui exploitaient le brevet génial de Mr Crestani sur les chenilles en zamac, des coffrets .... et puis à l'ordre du jour une toute nouvelle collection : les Toner Gam.
Je suppose que c'était là ma chance, ils voulaient des modèles bon marché et robustes pour les enfants, et s'engageaient dans la voie de camions au 1/50 mais ils n'avaient ils pas du tout dans l'oeil ce que ça pouvait donner.
C'est ainsi que très rapidement j'ai été amené dessiner d'abord des silhouettes élévation à l'échelle d'un certain nombre de modèles envisagés puis cette étape ayant été positive à les construire le plus proche possible du produit final en essayant de définir à quel niveau de simplicité ils devaient être conçus. Il n'y avait encore aucun "bleu", aucun dessin du bureau d'étude, seulement des photos, des catalogues etc ... Nuremberg sera le test final avant la grande décision.
De toute évidence, quand on voit la suite c'était une bonne idée !
Dernière édition le 05/12/2017 à 03:03 par balivernes, édité 1 fois
balivernes Le mar 5 déc 2017 05h59
Malheureusement je n'ai plus rien de cette époque. Et ma mémoire .... aura peut-être besoin d'aide et de correctifs ....
En fait j'ai dû faire moins d'une dizaine de Toner Gam protos. Après ce n'était plus nécessaire. Jean Michel Trochain était lui-même maquettiste - on lui doit notamment plus tard la magnifique et rare Alpine A110 au 1/20 de chez safir (Champion Hi-Fi) - et je dois dire que le jeunot que j'étais était bien content de ses conseils.
Les premiers Toner Gam :

Ceux là sont tous passés sur mon coin d'établi.
Malgré la consigne - j'avais 23 ans .... - j'essayais bien de temps en temps de glisser un petit plus, mais ça ne passait jamais ! Du genre une vraie grille pour le 4x4 feux de forêts que j'avais faite en fil de laiton.

Christian Huet et Manuel Olive Sens étaient des monuments que j'admirais par dessus tout, ils travaillaient le laiton aussi j'ai voulu essayer et la benne du Dumper Volvo était tout en laiton soudé à l'étain. Je m'en suis vu mais j'y suis arrivé. Ah si j'avais su braser .... Les roues qui l'ont équipé n'existaient pas encore alors il a reçu celles du porte chars repeintes en jaune, avec de vrais pneus, ça rendait bien .... La double articulation entre cabine et benne fonctionnait parfaitement mais n'a pas été réalisée comme sur la maquette, trop fragile.

Je ne sais plus s'il faisait partie des Toner Gam mais j'avais aussi fait la modif du Marmon en chasse neige (mes chaines étaient de vraies chaines, ça non plus n'a pas été retenu. Of course ....

NOTA : ces photos viennent d'internet, si leur auteur y voyait un quelconque inconvénient elles seront bien sûr supprimées. MP SVP.
Dernière édition le 05/12/2017 à 12:25 par balivernes, édité 2 fois
balivernes Le mar 5 déc 2017 06h51
Bon ! Le Marmon faisait bien partie des Toner Gam, c'est écrit sur la boite !!!! Mais c'est plus tard il me semble.
Pour illustrer la superbe Alpine A110 de Champion Hi-Fi :

Il faut se replacer dans le contexte, on est alors en 1975/76 .... le 1/18 n'existait pas encore. La barre était mise très haut d'autant que les seules Alpine berlinettes disponibles à l'époque étaient la Norev et la Solido, au 1/43.
Dernière édition le 05/12/2017 à 12:30 par balivernes, édité 1 fois
balivernes Le mer 6 déc 2017 00h31
Alors cette fois encore une auto du Paris-Dakar .... Sans doute une des plus petites ayant participé au rallye.
Cette année là, en 1981, il y avait trois de ces puces au départ. Deux versions tôlées, pilotées par des équipages allemands (n° 151 et 152) et une bâchée italienne.
Les voici au départ :

"Ce petit Suzuki n° 153 était piloté par un équipage féminin.... qui abandonnera sur ....... dispute!!!!!" : c'est ainsi que le site Dakardantan la présente. Pilote : Mimma BONGIOVANNI DI SALERANO // navigatrice : ??? GENNY. Une photo la montre néanmoins sur la plage de Dakar :

Cette auto modeste, au moins par sa taille, certainement une des plus petites du plateau de ce Dakar 81, j’ai voulu la reproduire pour son côté sympathique, une puce dans le désert. Mon idée première était de les reproduire toutes les trois mais par manque de doc j’ai laissé passer le temps maintenant à Bali j’ai décidé de ne faire que celle-ci.
La doc est insuffisante mais tant pis !
balivernes Le mer 6 déc 2017 01h04
Les bases 1/43 :
A ma connaissance les Jimny de cette génération ne sont pas légion au catalogue des fabricants de miniatures.
La plus ancienne, datant de l’époque de sa sortie est une version tôlée de chez Polystil.
Elle est parfaitement au 1/43, pour ceux qui comme moi au début pourraient avoir des doutes tellement elle est petite, seulement ce n’est pas une LJ80 mais la version précédente. L’avant ne va pas.

J’ai commencé à la travailler pour les 151 et 152. Elle est en zamac, un jouet en fait, avec portes ouvrantes et roues bouton, très simplifiée mais juste. Rien de rédhibitoire, elle est mignone, mais du boulot. J’ai voulu garder le châssis : le résultat m’a conduit à l’oubli !

Norev :
Destinée au marché japonais elle n’est pas très facile à avoir en France. C’est la seule bâchée que je connaisse.
Exactement au 1/43, elle voisine parfaitement avec la Polistyl, seulement ce n’est pas non plus une LJ80 mais la version précédente. L’avant ne va pas davantage.
C’est une jolie miniature, juste, mais forcément vu la petitesse de l’engin les accessoires font un peu gros. Le seul point que je critiquerais, et encore, ce sont les roues, tout au moins les pneus.
La capote, très bien réalisée, n’est pas tout à fait identique à la version Dakar. Direction à droite, bien sûr ! Elle a la roue de secours à l’intérieur. Le châssis est joli même si un peu simplifié.

Enfin une LJ80 avec le bon capot donc : la NEO :

Celle là on la trouve chez nous. Pas donnée il est vrai. Mais il faut reconnaitre que les modèles NEO sont remarquables de finition et de détails.
C’est exactement la bonne version …. Avec en prime un beau pare-buffle pour les tôlées du Dakar. Roue de secours à l’arrière. Eureka !
Seulement voilà, si elle est censée être au 1/43 ce n’est pas le cas. A côté des trois premières elle est nettement plus grosse. Ce qui ne l'arrange pas non plus : elle est mal proportionnée, le caractère de l’auto est mal rendu. Dommage ! Ce n’est pas la première fois que je fais cette constatation avec les NEO. Bon sang, ils n’auraient pas pu scanner une vraie ? Elles ne manquent pas au Japon …. Elle est si belle par ailleurs !
Pour moi elle est à oublier. Dommage !
balivernes Le mer 6 déc 2017 01h05
fausse manip .... sorry !
Je profiterais bien de cette fausse manip pour revenir à Solido et parler un peu plus des outilleurs qui réalisaient les masters 1/21.5.
Très peu d'entre eux pouvaient le faire. Ils devaient interprêter à partir de photos les plans du BE. Pas simple ! Et quand on voit la justesse des modèles Solido d'alors on peut convenir qu'ils étaient mieux que bons (les outilleurs) .....
Ils travaillaient un matériau appelé Armodur, une résine je pense, dure et en même temps facile à travailler, qui avait une propension marquée à faire des éclats sous les dents de la fraiseuse. A cette époque on ne connaissait pas encore le sinto, la seule matière équivalente à ma connaissance était le Metolux constitué d'une poudre métallique ultra fine (alu ?) à mélanger à une résine liquide. La prise était rapide comme le sinto. De toutes façons je ne pense pas que cela aurait été dans l'esprit de la maison d'employer ce genre de méthode, on aimait trop le travail bien fait. Les retouches (rares) se faisaient donc avec des blocs rapportés et retravaillés. Les surfaces étaient lisses, filaient bien, du très beau boulot. Il faut dire qu'on ne demandait pas d'avoir fini avant de commencer comme aujurd'hui ....
Plus tard après le départ d'un des dessinateurs j'ai moi-même dessiné quelques modèles, j'ai pu suivre en live et franchement j'étais admiratif. Ils restaient des outilleurs, avec l'esprit de franche camaraderie de l'atelier que j'ai bien regretté plus tard quand je suis entré en bureau d'étude automobile.
Voilà, je voulais juste ajouter ça pour leur rendre hommage.
Dernière édition le 06/12/2017 à 01:39 par balivernes, édité 3 fois
balivernes Le jeu 7 déc 2017 00h50
LJ80 kit japonais
Là encore c’est le marché japonais, pas évident d’en avoir un en France. C’est la reproduction d’une version découverte de la LJ80. J’ai bien dit : LJ80 !
Elle est aussi parfaitement au 1/43, elle voisine parfaitement avec la Polystil et la Norev et cette fois c’est la bonne carrosserie. Roue de secours à l’arrière. Mais hélas il n’y a pas de capote.
C’est une miniature en résine, juste, très fine, avec beaucoup de photo découpe de différentes épaisseurs. Les roues sont moulées d’une pièce, très réalistes. Le châssis est proche de la Norev dans l’idée mais lié à la carrosserie. Du très beau travail ! De toute évidence pas fait à la main ….

LJ80 Make-Up (Japon)
Découverte bien après ma réalisation, encore pour le marché japonais, sur le site Make-Up elle est badgée Looksmart. Sans doute pas évident d’en avoir une en France et pas bon marché. C’est également la reproduction d’une version découverte de la LJ80. Pare-brise rabattu ou droit.
Je ne la connais qu’en photo, je ne peux donc rien en dire d’autre sinon qu’elle est très belle et semble juste.
Peut-être la verrons nous sortir avec la capote ? Dans ce cas ce serait la base idéale.
Dernière édition le 07/12/2017 à 00:54 par balivernes, édité 1 fois
balivernes Le jeu 7 déc 2017 01h18
Analyse des bases / objectif
Polistil :

- tôlé, en zamac
- ensemble carrosserie : ok, à l’échelle
SAUF :
- toute la partie avant capot et ailes
- zone pare-brise succincte, à revoir
- remettre les portes en place non ouvrantes
=>
Va demander un moulage de la carrosserie reconstituée et améliorée
- châssis en cours de modif non satisfaisant : voir si possible d'adapter celui du bâché Norev ou du kit japonais
- ne sera pas simple
Norev :
- bâché, carrosserie en zamac, pare-brisse et bâche en plastique transparent peint (pièces distinctes), à l’échelle
- bâche à récupérer telle quelle bien qu’elle ne soit pas tout à fait identique : l'inconvénient de l'avantage, le rendu "industriel" est très beau mais pour le travailler c'est autre chose.
- carrosserie :
Intègre le plancher AR => le supprimer pour avoir un seul châssis sur les trois versions
Avant à remplacer par celui du kit japonais
Assembler la bâche et la zone pare-brise
Demande à être remoulée pour travailler sur résine ald zamac => coût !
- châssis :
Le mieux détaillé
Lames de ressort séparées => petites pièces supplémentaires
Tablier / plancher AV séparés => à intégrer ???
NOTA :
Intégrer le tablier au plancher sans sièges au départ mais baquets mis en final
2x2 lames de ressort à part
Plancher AR à faire à part (créé à partir du kit japonais ?)
Passer en DàG
Kit japonais
- en résine PU chargée talc semble t-il
- Carrosserie sans pare-brise (photodec) ni bâche
- châssis / plancher monobloc
- LE BON CAPOT
- intérieur le plus détaillé mais ça ne se voit pas sur le modèle fini
- resserrée trop importante à l'arrière

- des zones très fines, quasi transparentes => à épaissir localement pour moulage
- roues monobloc pas parfaitement rondes
=>
A MOULER
Pour bloc AV (attention : les ailes sont plus larges => à réduire)

- éventuellement pour plancher AR
balivernes Le ven 8 déc 2017 14h27
=>
moule sans contre-moule juste pour récupérer la face supérieure
à faire maintenant !
préparation :
- mettre en place la calandre (la plus épaisse : 0.4 mm)
- épaissir les passages de roues AR car toile trop fine en Z

- sera moulé soit en sinto par estampage soit en PU en 4 fois par gravité

CONCLUSION :
- 1 châssis commun 151/152 et 153 base Norev
- bloc sièges pour bâché
- bloc sièges avec plancher AR pour tôlée (ou plancher AR seul ?)
- 1 carrosserie par version
- essayer la standardisation des accessoires

Réalisation du moule
balivernes Le ven 8 déc 2017 14h31
Moulage d'un bloc AV PU en 4 fois :
- nez
- dessus capot
- aile D
- aile G
Préparation du bloc pour présentation sur carrosserie : ok
Première version réalisée : bâché :
Réflexions sur la conception
- décaper la carrosserie
- solidariser le bloc intérieur (attention : garder les indexages de la capote)

- couper l'avant à la limite du capot en suivant le bord extérieur de l'aile

- mouler le nouvel avant du kit japonais
- le découper comme sur la base Norev
- rassembler les éléments et ajuster
QUID DE L'ADAPTATION ????
Semble très proche à l'œil, mais …… là c'est l'inconnue totale !!!!
gibou Le ven 8 déc 2017 17h06
Comment oser sortir du silence sans offenser? Courage ou mansuétude? Mansuétude, non.Tu t'aimes trop bien! Créer un forum: le Paris Dakar des autos d'exception, y règner et le quitter par arrêt de l'arbitre puis créer le summum de l'onanisme intellectuel: Balivernes. Je suis bouleversé, lorsque l'on a autant de talent. Le vieillissement nous pousse peut-être à vouloir transmettre, mais un monologue avec 4 lecteurs excellents de surcroit, c'est dérisoire.Ce dernier souffle de compétence mérite mieux, je ne comprends rien. Tu as cité le rallye infernal et le Dakar 80 et tu avais des photos inédites privées, tu as zappé. Et pourtant tu m'avais écrit que tu ne connaissais pas de pilote qui avait gardé le classement, le parcours et même des photos de ces courses secondaires. Le récit de ton passé, de tes 20 ans est très solide ou Solido, une référence pour les manques de repère. Je m'arrête là, je suis en colère. Amitié Gégé zite de continuer Claude delles

balivernes Le sam 9 déc 2017 13h28
.
Dernière édition le 09/12/2017 à 13:49 par balivernes, édité 1 fois
balivernes Le sam 9 déc 2017 13h38
QUID DE L'ADAPTATION ????
Semble très proche à l'œil, mais …… là c'est l'inconnue !!!!
- mettre en place et solidariser le bloc intérieur en préservant l'indexage de la capote / pare-brise (2 fourches en bas du pare-brise). Laisser le puits de vissage sur le bloc intérieur

- élargir les embases des sièges. Voir la possibilité d'intégrer les sièges (proximité / pare-close),
attention à la montabilité.

REMARQUE :
Il faudra inverser l'inclinaison des leviers en passant en DàG
- frein à main à D du tunnel
- levier AV incliné vers la G
- levier AR incliné vers la D

Châssis : deux solutions :
a/ conservé séparé de la caisse :
- espérance (?) de commonalité avec le tôlé
- monté tel quel avec les suspensions intégrées (quid du démoulage ?)

Ou

Risque de casse de la suspension au démoulage mais plus facile à alimenter
b/ Châssis sans suspensions intégré à la caisse (PREFERE A PRIORI)
il faut aussi couper les ponts pour garder les passages d'axes

Demande moins de RTV
balivernes Le sam 9 déc 2017 13h46
Les années passent, plus de quatre années entre les dernières notes et la reprise aujourd’hui ! Je suis à Bali maintenant. Exit l’idée de partager le fruit de mon travail. Juste pour moi désormais. Du coup faire les trois autos de 81 n’a plus beaucoup de sens, une seule suffira : la bâchée.
Je possède toutes les versions citées ici. Je peux donc choisir en connaissance de cause.
On oublie la NEO. Rédhibitoire à cause des dimensions mais surtout du manque de justesse des lignes !
Alors exit aussi la Polistyl .
Le seul capot qui va c’est celui du kit japonais. La similitude de dimensions avec la Norev est flagrante mais quand même à valider.
L’idéal serait de mettre la capote Norev sur le kit japonais mais ça ne va pas. Il faut donc prendre les choses dans l’autre sens : base Norev avec capot du kit japonais.
J’en étais à ces conclusions avant de partir de France et j’avais fait un moulage résine du capot du kit jap. J’ai ici toutes les versions de ces Jimny. Enfin, j’avais parce que la NEO n’est plus …. Elle a donné tout ce qu’elle avait de bon (beaucoup quand même !). C’est comme au Dakar, on cannibalise …. Ses roues iront sur mon buggy Punch …. Qui fait de l’endurance dans sa boite pour le moment ….

- base Norev aux 3/4 bonne (sauf le capot et le dessus de la capote)
- décoration relativement facile (peut-être demander à Ben de compléter)

Hormis l'immatriculation (que je ne parviens pas à lire !) et le Suzuki de la calandre (peut-être aussi à l'arrière ?) je dois pouvoir faire la déco complète
Les différences avec la Norev :
- toute la partie avant à partir de la traverse d'auvent (à récupérer si c'est possible sur le kit japonais)
- le dessus de la bâche
- les passages de roues AR sont plus larges (le kit japonais est juste et l'avant en accord), dommage qu'il soit trop difficile d'adapter seulement la capote !
- direction à G => modifier la planche de bord à l'intérieur et inverser les EV à l'extérieur
- adapter les rétros
- roues ?
Dernière édition le 11/12/2017 à 02:34 par balivernes, édité 1 fois
balivernes Le dim 10 déc 2017 00h08
J'ai pas pu m'empêcher, j'ai coupé l'avant de la Norev, pour voir ! Un peu duraille le zamac .....
Apparemment les largeurs vont bien, il semble par contre que les roues avant soient un peu plus en avant sur le kit japonais ce qui risque de faire une modif du châssis Norev (allongement).
Je croyais que le pare-brise Norev était partie intégrante de la capote : il est séparé. Du coup j'ai bien envie pour réduire le boulot de garder la capote telle quelle. Ce ne sera pas juste, en réalité elle est plus haute, mais je ne peux plus me permettre d'être trop regardant si je veux arriver à mettre encore quelques modèles en vitrine .... Et puis à la peinture je serai loin d'avoir un résultat équivalent.
Mon capot copié en résine PU est trop épais à l’intérieur côté gauche, pour l'instant cela m'empêche de le placer comme il faut. Le côté droit, lui, sera a épaissir. Une fois dégraissé à gauche c'est à l'avant qu'il faut le faire. Pas suffisant il faudra prendre un peu sur le châssis. Le canif du Pépé a encore fait des miracles, et confirmation que les passages de roues avant sont plus en avant (env 0.5 mm).
La présentation en place d'une roue AV Norev donne l'impression que le passage de roue est plus bas : attention !
Globalement ça se présente plutôt bien et je vais peut-être le faire dès maintenant en plus de la Cx, de la 404, du Manx Garner ....
Recherche de : Auteur : Avec :
 Page précédente    1    2    3    4    5   Page suivante 
AutotitreForum AutoSport autoBalivernes !   «   4   »»            Répondre    
 

- Activer le suivi du sujet -

Rendez-vous en bas de la dernière page pour répondre à ce sujet.


Actualité autoLand Rover, Porsche Panamera, Mercedes Classe G, Renault Twingo, Renault Symbioz, Porsche 718, Toyota Yaris, Volkswagen, Renault, Lexus LS, statistique, Top Gear, Renault Zoe
MarquesLand Rover, Porsche, Mercedes, Renault, Toyota, Volkswagen, Lexus, BMW, Mini, Alfa Romeo, Citroën, Kia, Alpine, Audi, Opel, BYD, Nissan, DS
Actuellement, il y a 469 visiteurs en ligne dont 36 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2017 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales