*Actualité chez PSA* - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoPeugeot*Actualité chez PSA*   »   »»            Répondre    
Peugeot :   Actualité (3453)  Forum (1890)  Occasions (3)  Photos (343)  Fiches techniques (487)
Citroën :   Actualité (3084)  Forum (1076)  Occasions (1)  Photos (278)  Fiches techniques (392)
 1    2    3    4    5    6    7    8    9    10      109    110   Page suivante 
5478 messages
86661 vues
*Actualité chez PSA*
Maroc Le lun 18 déc 2006 à 18h26
J'ouvre ce topic dédié à l'actualité PSA, et je commence :

BMW et PSA Peugeot Citroën ont signé une lettre d’intention en vue de renforcer leur coopération dans les moteurs à essence


BMW et PSA Peugeot Citroën ont annoncé leur intention d’étendre leur partenariat fructueux dans le domaine des moteurs essence quatre cylindres. Une étude de faisabilité conjointe permettra d’évaluer les opportunités de développement d’une nouvelle famille de moteurs dotée des dernières avancées technologiques et offrant des performances optimisées en termes de puissance, de couple, de consommation de carburant et d’émissions de CO2.

Si les perspectives de bénéfices sur les plans technologique, industriel et financier se confirment, les deux partenaires prévoient de nouer un accord de co-développement.

PSA Peugeot Citroën et BMW Group coopèrent déjà au développement et à la production d’une famille de moteurs essence turbocompressés de 1,6 l mettant en œuvre deux technologies différentes – la distribution à levée variable et l’injection directe – avec des puissances qui s’échelonnent de 55 kW (75 ch) à 128 kW (175 ch). Ces moteurs équipent la toute nouvelle MINI ainsi que des véhicules Peugeot et Citroën.







Dernière édition le 19/12/2006 à 19:44 par Maroc, édité 2 fois
chamborant Le lun 18 déc 2006 à 18h29
Voilà quelques temps que BMW et PSA se reniflent le derrière... Ce sont les deux derniers gros indépendants pourrait-on dire... A quand le mariage ???
D'autant que leur actionnariat familial (famille Peugeot pour l'un, famille Quandt pour l'autre) se ressemble, et qui se ressemble s'assemble. Les gammes sont complémentaires aussi... Et Peugeot repousse sa 608 aux calendes grecques...
Plus je l'écris, plus cela me semble probable vu leurs collaborations moteur.

Edit: et puis le nouveau PDG, un pro de l'organisation industrielle (dont le plan de réorganisation d'Airbus a été accepté malgré ses deux mois de présence seulement) plaide dans ce sens...
Dernière édition le 18/12/2006 à 18:32 par chamborant, édité 1 fois
Maroc Le lun 18 déc 2006 à 18h41
Pas idiot comme analyse, mais pas vraiment crédible !
chamborant Le lun 18 déc 2006 à 18h46
Crédible si... Probable sans doute moins... PSA et BMW ont toujours défendu leur indépendance... Mais une alliance plus large peut être envisagée sans aller jusqu'à la fusion... Malgré tout, la variété des accords à la sauce Peugeot (Sevel avec Fiat, Slovaquie avec Toyota, 4x4 avec Mitsubishi, sans compter les innombrables accords de composants moteurs, boîtes ou autres) peuvent rendre compliqué un tel scénario, je l'accorde...
gtso Le lun 18 déc 2006 à 18h51
Pour lutter contre les TRES gros groupes mondiaux c'est une alternative tres plausible , et ont pas mal de points communs .;)
MadMat Le lun 18 déc 2006 à 18h58
Ils sont plus complémentaires que concurents, se qui plaide en la faveur de l'alliance.
D'un autre coté Peugeot à comme habitude de s'allier sur certains points avec des concurents plutôt que d'en racheter ou de les faire rentrer dans son capital.
chamborant Le lun 18 déc 2006 à 19h00
C'est vrai, mais les mouvements boursiers autour de PSA (avec notamment des rachats d'action fréquents de la part de la famille Peugeot) semblerait accréditer l'idée d'une reprise en main familial... Et quoi de plus naturel de s'allier avec ses pairs (un groupe familial) ?
C'est tout à fait plausible...
clionrj Le lun 18 déc 2006 à 19h03
Un de ces quatres, les ricains auront des 207 ou des C4 avec des calandres BMW :D :D :D
Maroc Le lun 18 déc 2006 à 19h05
C'est pas très crédible, à partir du moment ou BMW ne gagnerait rien à fusionner avec PSA ou à faire une alliance type Renault-Nissan !!!
Dernière édition le 18/12/2006 à 19:10 par Maroc, édité 1 fois
MadMat Le lun 18 déc 2006 à 19h11
Pas tout a fait d'accord, pour BM un 4 cylindres est un moteur à peine rentable à develloper compte tenu de sa gamme.Chez Peugeot c'est la même chose pour les V6.
Maroc Le lun 18 déc 2006 à 19h28
Je parle d'une possible fusion ou d'une alliance type Renault-Nissan comme précisé, en réponse à chamborant, je ne parle pas de cette coopération qui j'espere portera ses fruits !
chamborant Le lun 18 déc 2006 à 20h11
Pour l'instant, elle n'a pas un intérêt flagrant, mais le propre des sociétés de type patrimonial (j'entends par là familial), c'est une vision de plus long terme. Et si une alliance et/ou fusion n'a pas "a priori" d'intérêt pour BM (quoi que), une vision de long terme peut faire craindre une marginalisation économique (petite taille = nain). Et les développements technologiques inéluctables (hybride, électricité ou autre) font craindre à beaucoup des investissements démesurés: la petitesse sera alors un handicap dans la course au remplacement des moteurs thermiques...
Enfin c'est mon avis ;-)
chamborant Le mar 19 déc 2006 à 10h45
Je reviens sur l'hypothèse avancée...
A mon sens, les constructeurs ont tous mené la politique de l'autruche, faisant comme si aucun problème de pétrole disponible n'arriverait jamais. Seul un seul constructeur (Toyota pour ne pas le citer) a osé investir un créneau qui en a fait rire plus d'un: l'hybride (première étape vers des moteurs totalement électrique ???). La Prius a fait marré tout le monde (notamment par son look), c'est devenu un véhicule tendance... Désormais, ce sont les Lexus qui deviennent hybride.
La taille et les capacités d'investissement de Toyota ont permis au constructeur nippon de perséverer et non content d'être le n°1 mondial, il s'offre une image fantastique de constructeur écolo tout en prenant une longueur d'avance (réelle ou fantasmée) sur tous ses concurrents. Les autres constructeurs vont donc devoir soit investir sur le même créneau (l'hybride) soit sur de nouvelles motorisations (électrique ? autre ?). Pour rattraper leurs retards (d'une part) et devant la menace de disparition (ou de raréfaction) du pétrole à moyen terme, il va falloir des capacités d'investissement extraordinaires pour financer R&D et industrialisation de technologies encore mal maîtrisées.

Je pense (mais cela n'est que déduction) que cette réflexion commence à effleurer les dirigeants de groupes de taille moyenne. PSA, BMW ou Fiat auront-ils la taille suffisante pour supporter les changements radicaux qui risquent d'arriver ? Les Quandt, Peugeot ou Agnelli doivent sérieusement se poser la question, et si Fiat pour l'instant est omnubilé par le retour de sa rentabilité, BMW et PSA, groupes très rentable pour l'un, rentable pour l'autre, doivent sérieusemnt penser qu'ils vont devoir trouver des solutions malines pour être encore présents dans 20 ans (car la rentabilité actuelle ne reflète pas forcémment l'avenir).

Alors pour donner du crédit à mon hypothèse (qui reste une hypothèse), j'imagine la problématique des actionnaires familiaux de ces deux groupes:
- comment être sur de pouvoir investir massivement pour exister encore dans 20 ans ?
- comment préserver le patrimoine familial et augmenter les capacités d'investissement sans dilution de participation ?
- comment trouver des alliés prêts à jouer le jeu du long terme, au mépris de la rentabilité immédiate de l'action ?

Tout simplement en trouvant un partenaire de taille peu ou proue équivalente (capitalisation, rentabilité, volume d'affaire), complémentaire (ie sans trop grande concurrence de gamme, mais aussi complémentaire géographiquement), partageant les mêmes valeurs et à l'actionnariat homogène ?

Conclusion: seuls BMW et PSA (éventuellement Honda) correspondent à ces critères. Leur coopération moteur, plutôt récente, se passe particulièrepment bien, leurs gammes et leurs images sont complémentaires, les actionnaires principaux partagent les mêmes idées, et les spécialités de chacun sont complémentaires (motoriste essence hors pair pour BM, diesel pour PSA, chassis fantastiques chez PSA, luxe et image pour BM, traction pour PSA, propulsion pour BM). Enfin, Présence aux Etats Unis pour BMW, présence en Chine et en Amérique Latine pour PSA etc...

Tout concorde.

Je ne dis pas que ca se fera, mais je suis sûr qu'à un moment ou à un autre, les dirigeants de BM ou PSA ont pensé, pensent, ou penseront à une telle hypothèse....
rodius Le mar 19 déc 2006 à 10h59
Je pense que l'indépendance des gammes génèrerait davantage de contraintes (de standardisation) que de bénéfices... Pas facile d'utiliser les mêmes composants pour des tractions à moteurs transversaux bas et milieu de gamme et des propulsions haut de gamme...
sauf pour mini, s'ils développent la marque.

Après, pourquoi pas un couple sur le modèle Audi / VW...
chamborant Le mar 19 déc 2006 à 11h04
Oui c'est vrai... D'ou mon idée de départ: l'arrivée de Christian Streiff, spécialiste de l'organisation industrielle, à la présidence de PSA, indique une volonté de réoragnisation au sein de PSA, mais pourquoi pas la volonté de disposer d'un pro de l'imbrication d'outils industriels diparates déjà existant.
Enfin, rien n'empêche d'adapter (et de rentabiliser) des Peugeot à Haut de gamme à propulsion et moteurs BM, et inversement sur les entrées de gamme BM (ce qui se passe déjà sur les moteurs).
N'oublions pas ensuite les mentalités des actionnaires: pour eux, le mariage technique des gammes actuelles importerait moins qu'une capacité d'investissement à venir. Sur le court terme, il s'agirait d'optimiser les outils industriels existants, et les complémentarité de gamme, afin de préparer les investissements à venir.
Dernière édition le 19/12/2006 à 11:08 par chamborant, édité 1 fois
xu19tdi Le mar 19 déc 2006 à 11h06
"Après, pourquoi pas un couple sur le modèle Audi / VW..."

une Golf est ultra proche d'une A3, à l'inverse d'une 307(ou même future 308...) qu'une série1 ;)

la vision dévellopée par Chamborant est très pertinente à mon sens;) :good:

chamborant Le mar 19 déc 2006 à 11h10
Merci xu19dti ;)
D'autant qu'au delà des économies de plate forme (longues à mettre en place), il y a un enjeu majeur actuellement: les économies réalisées auprès des équipementiers: mieux vaut produire 4 millions de voitures que 3, ou 2 etc...
xu19tdi Le mar 19 déc 2006 à 11h17
Bien entendu...

le problème qui s'ajoute à cette augmentation de volume et qui n'est pas forcément lié est la délocalisation massive et croissante que l'on constate actuellement chez les équipementiers...
rodius Le mar 19 déc 2006 à 11h24
On voit ce qu'on donné les rapprochements aujourd'hui... Les marques qui s'en sortent le mieux (Porsche, BMW, Honda, Toyota, Fiat dans une moindre mesure) sont indépendantes. Celles qui rencontrent des problèmes (Renault et Nissan, Chrysler, ...) sont des marques liées.
Je pense que Peugeot et Honda ou Mitsubishi, ça serait plus pertinent : complémentarité géographique, gammes plus proches.

Et les partenariats ponctuels permettent aussi des économies d'échelle : c'est le même principe, si ce n'est qu'en plus on bénéficie du retour d'expérience de la coopération (méthode de travail Toyota, ...)
chamborant Le mar 19 déc 2006 à 11h31
C'est là que la "localisation" des usines est intéressante:
- Allemagne, Afrique du Sud, Chine, USA pour BMW
- France, Espagne, Slovaquie, Argentine, Brésil pour PSA

Les moteurs:
- petites cylindrées essence et diesels pour PSA
- grosse cylindrées essences pour BMW

Propulsion-Traction/Moteur:
A partir du moment ou les propulsions sont surtout intéressantes pour les fortes puissances, pourquoi ne pas y revenir pour PSA en haut de gamme (607/608, voire coupé 407, équipées de 6 ou 8 cylindres BM, peut-être dégonflés pour ne pas se concurrencer), et en bas de gamme passer ou rester à la traction (PSA, Mini et bas de gamme BM). Les collaborations moteurs ont déjà commencé.

Positionnement:
BMW resterait positionné Luxe et Sport, Mini tendance, Peugeot tradionnel milieu de gamme et Citroën décalé milieu de gamme et enfin Rolls Royce hyper luxe... A voir pour le très bas de gamme (genre Dacia chez Renault): pourquoi pas, à deux, racheter une marque (russe ? chinoise ? autre ?) capable de s'attaquer aux marchés émergents avec l'image BMW/PSA. Et pourquoi ne pas compléter par l'achat d'Aston Martin pour compléter la gamme.

R&D
Mise en commun (puisqu'il s'agit de l'intérêt stratégique des deux groupes) des moyens de R&D et d'investissement pour les technologies futures: motorisations classiques, hybrides, électrique, ou autres... Boîte de vitesse, électronique etc.

Design:
Peugeot, Citroën et BMW cultivent leur comme ils savent le faire...

Actionnariat:
réparti proportionnellement, avec deux gros actionnaires: famille Peugeot et famille Quandt, et flottant limité...

A voir
chamborant Le mar 19 déc 2006 à 11h37
Porsche est le premier actionnaire de VAG, Toyota est le premier constructeur mondial...
Pour ce qui est de Honda, BMW et PSA, je les mets dans la même catégorie...

Pour ce qui est de Fiat, si son retour est spectaculaire, il reste bien fragile, et sa stratégie de marque bien floue (notamment vis à vis de Lancia). Quand à sa vision industrielle, elle reste très liée au retour des bénéfices, et ses errements avec l'autre malade de l'automobile, ie GM, ont été particulièrement étranges...

Renault / Nissan ? Globalement l'alliance est plutôt réussie, même si des problèmes existent... En attendant, on ne peut pas parler d'échec.

DaimlerChrysler pour le coup est un vrai échec... Mais est-ce si étonnant quand on voit les deux groupes qui se sont alliés ? Daimler et Chrysler étaient-ils si complémentaires ? Enfin, je crois que l'estimation des comptes de Chrysler a été surrévaluée au moment de la fusion/rachat par DaimlerGroup. Et les comptes dans le rouge de Smart n'améliore pas la situation...

xu19tdi Le mar 19 déc 2006 à 11h44
C'est bizare, je n'imagine pas de peugeot propulsion!:oh:
crazy_driver Le mar 19 déc 2006 à 11h45
Il y en a déja eu pourtant ;)
xu19tdi Le mar 19 déc 2006 à 11h49
Oui, y a longtemps..

et ce n'est pas ce que la clientèle a principalement retenue je pense
rodius Le mar 19 déc 2006 à 11h52
Jusqu'à preuve du contraire, Renault et Nissan sont dans une mauvaise passe. On peut toujours attendre les Laguna et Twingo, mais rien ne garantit leur succès aujourd'hui. Ca n'est pas un échec, mais ça n'est pas une réussite non plus ! Carlos a redressé Nissan, mais le contre-coup arrive : la qualité est devenue plus française de japonaise...
En outre, Porsche vient tout juste d'être le premier actionnaire de VAG. Ses performances d'aujourd'hui sont le résultat de son redressement en tant que marque indépendante. Avec une collaboration réussie pour son Cayenne.

Si PSA et BMW s'allient, la réussite devra passer par un compromis entre ces marques. PSA sera peut-être prêt à produire des "sous-BMW" (architecture BMW, moteurs et finitions moins performants), mais quid de BMW ? Il ne semble prêt à ce genre de compromis que pour sa marque Mini.
Pour moi, ce qui bloquerait, ça serait que BMW devrait être prêt à tout partager, ce qui ne semble pas être le cas.

Ceci dit, ça ferait un belle alliance qui balayerait l'ensemble du marché !
chamborant Le mar 19 déc 2006 à 12h00
C'est clair... Rodius, je ne dis pas qu'il s'agirait d'une alliance de court ou moyen terme, mais de long terme, dans une logique de changement total du marché automobile à 20 ou 30 ans, du à une disparition ou à une pénurie de pétrole: les questions de moteur et/ou de propulsion seraient caduques à ce moment là.
jazzy Le mar 19 déc 2006 à 12h03
Je vois mal BMW s'acoquiner avec PSA.
L'épisode Rover a laissé des traces et la rentabilité des deux constructeurs n'est pas du tout la même.
Par contre, une alliance Honda BMW aurait plus de sens, cela ne pourrait que renforcer leur réputation de motoristes et de constructeurs de voitures sportives, il n'ya quasiment pas de doublons dans la gamme, ni dans les marchés. Cela permettrait enfn à BMW de faire figure honorable en F1. les seuls à en faire les frais seraient les départements ingénierie.
Dernière édition le 19/12/2006 à 12:12 par jazzy, édité 1 fois
chamborant Le mar 19 déc 2006 à 12h09
Honda / BMW est une solution là aussi...
En revanche, la différence flagrante entre une alliance BMW/PSA et l'épisode BMW/Rover, c'est qu'il ne s'agirait pas d'un rachat comme avec Rover (je rappelle aussi que l'épisode difficile avec Honda à l'époque a laissé des traces, notamment chez Honda qui n'a pas digéré de se faire voler Rover), et que PSA ne ressemble en rien au Rover de l'époque, exsangue et dépendant de Honda (ses modèles n'étaient que des clones, rappelez vous la 600).
Un alliance représenterait plus à un échange de titres (participations croisées complétés par une mise en commun des R&D et investissements inhérents) ou à une société de holding commune regroupant les actionnaires familiaux Quandt et Peugeot, le reste du captial restant côté...
Mais ce n'est qu'une piste, pas une vérité... Personne n'est devin
jazzy Le mar 19 déc 2006 à 12h17
Certes, dans ces affaires quoiqu'on dise, les arguments rationnels, sonnants et trbuchants ne sont pas toujours les meilleurs, l'ego des dirigeants, la résitance des familles comptent beaucoup

Un des points faibles d'une alliance BMW-PSA c'est qu'elle ne permettrait toujours pas d'avoir un pied sur les marchés où les volumes vont véritablement exploser en milieu de gamme, à savoir l'Asie (Chine, Inde, Indochine ...)
chamborant Le mar 19 déc 2006 à 12h23
C'est pas faux: PSA s'y escrime sans réussite, et BMW y est absent, même si le volume compte moins pour BM que la marge.
En ce qui concerne les comptes, en 2005, c'est 56 milliards d'euros de CA pour 1,94 milliards de résultat brut (avant impôt, 1 milliard après impôts et taxes) pour PSA, et 46 et 3,28 pour BMW (je n'ai pas le résultat net de bm)... Si la rentabilité de BM est meilleure, on ne peut pas parler d'un PSA exsangue... A deux, ca fait 102 pour 5,22 de résultat brut, c'est pas si mal 5 % de rentabilité brute..

Edit: il est normal que la rentabilité de BMW soit meilleure puisque sa spécialité (le haut de gamme) dégage de plus forte marge... Et PSA ne se débrouille pas mal pour un constructeur généraliste. Mais le volume apporté par un développement dans l'entrée de gamme n'est pas à négligé, notamment dans la conquête de nouveaux marchés.

Edit 2: ne pas oublier l'intérêt de marier en même temps Peugeot Motocycles et les motos BMW pour couvrir l'ensemble du marché du deux roues ;)


Dernière édition le 19/12/2006 à 12:28 par chamborant, édité 3 fois
jazzy Le mar 19 déc 2006 à 12h31
En attendant, PSA semble apparemment lancé sur un projet de coupé V12.
Pas vraiment un signe qu'ils recherchent un partenaire en haut de gamme ...
chamborant Le mar 19 déc 2006 à 12h32
Ah ? Je n'étais pas au courant de cette idée de coupé V12... Dis m'en plus Jazzy, ca m'intéresse.
need-for-speed Le mar 19 déc 2006 à 12h53
L'avantage de d'une fusion PSA/BMW c'est que se les marque seront totalement complémentaire contrairement à Nissan/Renault ou Mercedes/Chrysler ou même BMW/Rover qui pressentaient des produit concurrents


On sais aussi que la voiture a très bas coup est une voie dont le potentiel financier est très important a court et moyen terme et très certainement à long terme et si BMW veut profité de cette manne financière elle ne pourra pas le faire seul , a moins d'investire très des fonts très conséquents et dans ce cas le retour sur investissement est incertain et si il y a un retour sur investissement il risque de se pointé tardivement , de plus c'est un marché qu'il leur est totalement inconnu ( inconnu niveau outil de production , produit , bisness-plan , communication & marketing , réseau de distribution etc …. )

PSA a toute les cartes en mains pour pouvoir investire ce segment , il maîtrise parfaitement l'outil de développement et de production ainsi que let ils ont tout ce qu'il faut vendre un tel produit ( réseau, communication etc … )
xu19tdi Le mar 19 déc 2006 à 15h51
Pas du tout d'accord avec jazzy, et pas du tout de coupé V12 dans les cartons...loin de là

hypothèse BM/HONDA totalement improbable;)
xu19tdi Le mar 19 déc 2006 à 15h54
"Un des points faibles d'une alliance BMW-PSA c'est qu'elle ne permettrait toujours pas d'avoir un pied sur les marchés où les volumes vont véritablement exploser en milieu de gamme, à savoir l'Asie (Chine, Inde, Indochine ...)"

ah bon!?:D je ne te suis pas là....
chamborant Le mar 19 déc 2006 à 16h22
Enfin moi je crache pas sur un coupé V12 Peugeot, mais je doute qu'ils investissent dans ce genre de motorisation... Un V8 étendu à tout le haut de gamme (607, 608 et coupé 407 ou autre) me semble déjà bien difficile à imaginer et à rentabiliser alors un V12 ;)
jazzy Le mar 19 déc 2006 à 16h49
Le V12, il y avait un ponte de Peugeot qui en parlait, je crois que c'était sur Turbo, non ??
jazzy Le mar 19 déc 2006 à 16h52
ah bon!? je ne te suis pas là....

oui, PSA a une belle part de marché en Chine, mais d'abord c'est en partenariat avec un constructeur local, ensuite ils n'ont pas construit d'image de marque qui puisse en garantir la pérennité.
Je doute que les chinois en pincent ad vitam eternam pour des 307 et des 206 en version 4 portes, surtout que la famille là-bas c'est un gosse max.
jazzy Le mar 19 déc 2006 à 16h52
ah bon!? je ne te suis pas là....

oui, PSA a une belle part de marché en Chine, mais d'abord c'est en partenariat avec un constructeur local, ensuite ils n'ont pas construit d'image de marque qui puisse en garantir la pérennité.
Je doute que les chinois en pincent ad vitam eternam pour des 307 et des 206 en version 4 portes, surtout que la famille là-bas c'est un gosse max.
chamborant Le mar 19 déc 2006 à 18h19
En même temps il est impossible en Chine d'être seul maître à bord de son usine pour un constructeur occidental. La loi oblige tout constructeur à s'associer à un constructeur ou un industriel local qui détient au minimum 50 % du joint venture.
Toutes les marques installées en Chine, que ce soit PSA, VAG ou GM subit le même tarif (et se fait piller par la même occasion). PSA n'est donc pas plus handicapé qu'un autre à ce niveau là.

En revanche, il est vrai que PSA a du mal à décoller en Chine: l'opération Citroën tarde à porter ses fruits, et Peugeot revient depuis peu après l'échec des 504 et 505 chinoises produites dans les 90's. Mais les produits semblent un peu plus sexy maintenant (C-Triomphe, C3 sur base 206, 206 Sedan et 307 Sedan) que par le passé (avec ces ZX croisées à la sauce Xsara et badgée Elysée).

PSA a le mérite d'être là et de persevérer, même si VAG à ce niveau là a une longueur d'avance... Affaire à suivre en terre chinoise...
xu19tdi Le mar 19 déc 2006 à 19h05
Le plan produit "Chine" va s'accélérer à court terme ;)


on a pu lire plus haut que psa n'est pas présent en chine dans des produits qui vons "exploser" à court terme...

c'est quoi les modèles qui vont exploser!???
jazzy Le mar 19 déc 2006 à 19h28
sur les marchés où les volumes vont véritablement exploser en milieu de gamme

je parlais plutôt de marchés, ce sont les marchés où des dizaines si ce n'est des centaines de millions de personnes vont accéder à la propriété automobile, principalement en familiales bas de gamme (typiquement une Logan), ces marchés se situent en Asie pour cause de bassin démographique important et de décollage économique qui fait apparaître de nouvelles classes moyennes.

edit : à me relire, je sonne terriblement comme monsieur-je-sais-tout-je-prévois-tout :cool:
Dernière édition le 19/12/2006 à 19:30 par jazzy, édité 1 fois
Maroc Le mar 19 déc 2006 à 19h42
Je trouve d'ailleurs que le groupe VV s'en sort très bien en ce qui concerne les differentiations entre les produits de ses marques :

Une Polo
Une Fabia
Une Ibiza

sont toutes 3 bien distinctes, et ont chacunes leurs intérêts... :good:
chamborant Le jeu 21 déc 2006 à 17h43
Ben voilà, on travaille un petit peu et le fil se retrouve en page 3 lol
Alors un petit up, la conversation m'intéressait...
Maroc ? J'aimerais savoir comment tu perçois les différenciation du groupe VAG... Entre une Phaeton marchant sur les plate bandes d'Audi, une R8 marchant sur les plates bandes lamborghini, Skoda et Seat à l'image floue, une A3 et une Golf jumelle etc etc...
J'avais une certaine admiration pour le groupe VAG jusqu'à ce que je ne comprenne plus la différenciation de marques constituant sa galaxie...
Je finis maintenant par mieux comprendre la différence Peugeot / Citroen au sein de PSA :P
Softroader Le jeu 21 déc 2006 à 18h24
Je pense que l'indépendance des gammes génèrerait davantage de contraintes (de standardisation) que de bénéfices... Pas facile d'utiliser les mêmes composants pour des tractions à moteurs transversaux bas et milieu de gamme et des propulsions haut de gamme...
sauf pour mini, s'ils développent la marque.

Ca, ce n'est pas tout à fait vrai... BMW l'a fait avec Rover et la 75... Alors certes, les boites sont différentes mais une bonne partie de la plateforme, des trains roulants peuvent être partagés, surtout si c'est conçu à la base pour cela...
rodius Le jeu 21 déc 2006 à 18h30
Oui, et on voit ce que ça a donné...
Une auto de qualité, certes...
Softroader Le jeu 21 déc 2006 à 18h39
Oui, et on voit ce que ça a donné...
Une auto de qualité, certes...

Techniquement rien à redire... Le reste est une autre chose...
jazzy Le jeu 21 déc 2006 à 19h23
Sur la 75 V6 2l, il y avait un GROS problème d'incompatibilte boîte-moteur dont tous les guides Occasion parlent.
Softroader Le ven 22 déc 2006 à 15h18
Sur la 75 V6 2l, il y avait un GROS problème d'incompatibilte boîte-moteur dont tous les guides Occasion parlent.
? Qu'entends-tu par incompatibilité ? Surtout qu'il n'y a apparemment pas de pb entre le 2.5 et ses boites... Or le 2.0 est le même moteur que le 2.5...
Le seul problème réel que je connaisse sur le 2.0, c'est le fait qu'il ne redescend pas assez en régime au changement de rapport, provoquant des accoups (uniquement sur la boite méca)... Rien à voir avec de l'incompatibilité mais des problème de gestion électronique du moulin (peut-être pour compenser son manque de couple, ils auraient peut-être du garder le moteur serie T ou réaléser un serie K au lieu de faire un V6 de 2.0) Et puis perso, je parle de compatibilté de plateforme...
Entre parenthèses, sur la 75, le moteur V6 est un moteur Rover (un KV6 ramené à 2.0) et la boite méca, une Getrag, la boite auto est une Jatco...
Enfin, voilà, si une palteforme est conça à la base pour recevoir 2 type de disposition moteur, point de problème..
Maroc Le ven 22 déc 2006 à 19h16
Maroc ? J'aimerais savoir comment tu perçois les différenciation du groupe VAG...


Ben comme tout le monde :

Ibiza
Polo
Fabia

Roomster
Caddy

A3
Golf
Leon

A4
Octavia
Passat

Touareg
Q7

Entre une Phaeton marchant sur les plate bandes d'Audi


Ce n'est pas le cas, y'à qu'à regarder les ventes de Phaeton et d'Audi...

une R8 marchant sur les plates bandes lamborghini


Pas du tout, c'est un autre créneau y'a qu'à regarder les caractéristiques/prix d'une R8 et d'une lambo...

Skoda et Seat à l'image floue[/quote]

Ca a pas vraiment de rapport avec la differenciation des differents modeles...

une A3 et une Golf jumelle etc etc...


Tu te trompes là, pas de point de vu design...

C'est pareil pour une C4 et une 307 ou une Focus et une Mazda 3 etc...

Tout ce que tu dis ne concerne pas vraiment la differenciation des modeles... ;)
Recherche de : Auteur : Avec :
 1    2    3    4    5    6    7    8    9    10      109    110   Page suivante 
Peugeot :   Actualité (3453)  Forum (1890)  Occasions (3)  Photos (343)  Fiches techniques (487)
Citroën :   Actualité (3084)  Forum (1076)  Occasions (1)  Photos (278)  Fiches techniques (392)
AutotitreForum AutoPeugeot*Actualité chez PSA*   »   »»            Répondre    
 

- Activer le suivi du sujet -

Rendez-vous en bas de la dernière page pour répondre à ce sujet.


Actualité autoBMW i8, Renault Koleos, Skoda Octavia, Volvo XC90, consommation, Opel Adam, Mercedes Classe A, Renault Mégane, production, Citroën C4 Cactus, Peugeot 2008, Kia Sorento, Opel
MarquesBMW, Renault, Skoda, Volvo, Opel, Mercedes, Nissan, Citroën, Peugeot, Kia, General Motors, Lexus, Mazda, Piaggio, Jaguar, Audi, Ford, Volkswagen
Actuellement, il y a 681 visiteurs en ligne dont 50 autotitreurs et 0 membre sur le chat Statistiques
Copyright © 2001-2014 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales