Peugeot 604 : la belle bourgeoise... - Auto titre
Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoAnciennesPeugeot 604 : la belle bourgeoise...   »   »»            Répondre    
 1    2    3    4   Page suivante 
158 messages
4967 vues
Peugeot 604 : la belle bourgeoise...
I'll-be-back Le mar 28 fév 2017 09h12
Bonjour
Ayant initié un sujet sur la Citroën CX (l'autre bourgeoise tricolore...), il apparaît intéressant d'en consacrer un autre à la Peugeot 604, la concurrente de l'époque.
Motorisée par le V6 PRV (carburateurs ou injection) et par le premier turbo-diésel européen, la 604 mérite bien qu'on revienne sur son histoire.
On en rencontre du reste encore de beaux exemplaires...
A vos posts !!...:)



Rappel historique (Wikipédia) :

La Peugeot 604 est un modèle automobile du constructeur Peugeot. Produite entre les années 1975 et 1985, elle était la première grande routière de la marque depuis la 601.
Le dessin de la carrosserie est signé Pininfarina, en collaboration avec Paul Bracq notamment pour le tableau de bord.

La voiture est présentée au salon de Genève en mars 1975. Attendue pour l'automne suivant, la nouvelle étoile sochalienne vole ainsi la vedette à la Renault 30, l'autre nouveauté française de ce salon et concurrente frontale.

Berline spacieuse et luxueuse, la 604 est très remarquée et suscite d'emblée des commentaires flatteurs.
Pour sa ligne d'abord, qui, sans être novatrice ou extravagante, séduit le public par sa simplicité et son style aux lignes tendues, répondant aux critères de l'époque.

Ensuite pour sa motorisation six cylindres, synonyme de prestige, et destinée à rivaliser avec les berlines allemandes (Mercedes et BMW).
Il s'agit alors d'une véritable audace de la part du constructeur français, qui ose le pari d'une motorisation gourmande en pleine crise pétrolière, où les restrictions de carburant et de vitesse sont plus que jamais à l'ordre du jour.
Le développement de ce véhicule était cependant trop avancé pour le stopper ou revenir en arrière. Peugeot, avec ce modèle, souhaite porter haut et fort l'ambition française dans le haut de gamme, comme Citroën avec la SM.

La 604 n'a pas été un succès commercial. On peut même parler d'échec. Les journalistes contemporains ont attribué ceci à différentes raisons, parmi lesquelles un manque d'ambition (les portières et la section centrale ont été reprises de la 504 pour réduire les coûts), un manque d'innovation technique, une exécution modeste, et une mauvaise réputation en raison de problèmes de rouille.

On constate par ailleurs que pendant les années 1970, Peugeot et Citroën ont exploré des pistes radicalement différentes pour aborder le segment des voitures haut de gamme : sobre et discret pour la 604, original et d'avant-garde pour la Citroën CX. De plus, à cette époque, PSA Peugeot Citroën décide de créer une nouvelle marque, « Talbot », à la suite de son acquisition de Chrysler Europe, et présente par la même occasion une concurrente directe aux 604 et CX, la Talbot Tagora. La voiture et la marque sont rapidement un désastre financier. Les ventes de la Tagora représentaient seulement 20 % de celles, déjà faibles, des 604 et 2 % des ventes de CX.

Toutefois, malgré deux autres concurrentes françaises, la 604 a su séduire certains dirigeants d'entreprises, et les services officiels l'ont adopté en remplacement de la Citroën DS 23. Le président de l'époque, Valéry Giscard d'Estaing, l'avait faite sienne et la plébiscita même hors de l'hexagone.

La version rallongée proposée par Heuliez contribua d'ailleurs à ce succès d'estime auprès des élites. La 604 limousine de Heuliez est présentée en 1978. Elle avait soit un empattement allongé de 17 cm (la version VIP ), soit un empattement allongé de 25 cm (version 2 VIP ), soit un empattement allongé de 62 cm (Limousine). La production de la limousine Heuliez a continué jusqu'en 1984, entre 140 et 160 véhicules ont été produits dont 124 Limousine.



.Motorisation

Côté moteur, la 604 utilise le moteur V6 PRV, étudié par la société franco-suédoise (Peugeot Renault Volvo).
Initialement, ce moteur devait sortir en version V8. Le climat économique (la fin des 30 glorieuses et le choc pétrolier), conduit à la suppression d'une rangée de cylindres.
Ceci donna naissance à un V6 tout alliage à 90° d'une cylindrée de 2 644 cm3, développant 136 chevaux.
Il équipa la Volvo 264, la Renault 30 TS et également les Peugeot 504 coupé et cabriolet V6. Peugeot (et Renault) ont choisi d'utiliser des carburateurs contrairement à Volvo qui a opté pour l'injection. Ce moteur manquait de souplesse à bas régime, pataud pour un moteur V6 et gourmand en carburant, énormément en version à deux carburateurs. Plus tard, Peugeot optera pour des versions injection Bosch, plus performantes et un peu plus économiques que les carburateurs.

La mécanique 604 était au format traditionnel de l'époque : moteur à l'avant, roues arrière motrices et embrayage monodisque. Une boîte de vitesses automatique (fabriquée par GM) était proposée en option, gommant le manque de souplesse du V6 PRV, qui était qualifié de rugueux de par son manque de souplesse à bas régime. Des problèmes de fiabilité ont conduit Peugeot à la remplacer par un modèle ZF.

Tenue de route - Sécurité

La liaison au sol est de bonne facture : quatre roues indépendantes, une suspension avant système MacPherson et arrière à bras tirés. Ressorts hélicoïdaux et amortisseurs télescopiques. Pour l'époque, elle est qualifiée d'excellente.
La direction à crémaillère, assistée hydrauliquement, est douce et précise, offrant une bonne maniabilité.
Le freinage est efficace et assuré par quatre freins à disques, dont deux ventilés à l'avant.

Confort - Vie à bord


Les dimensions de la 604 offrent une vie à bord agréable. La position de conduite est agréable et l'habitabilité est bonne. Les places arrière sont très accessibles et la place réservée aux jambes est importante.
Le confort est au rendez-vous, d'abord grâce aux suspensions et à leur capacité d'absorption des irrégularités de la route. Ensuite, par le moelleux de la sellerie. Le coffre offre une capacité généreuse de 428 dm3.

L'opinion de l'époque s'accordait pour qualifier l'auto de « très confortable » :

"Parfaitement indifférente au revêtement, à la pluie, au tracé, elle reste parfaitement accrochée..."
"La plus belle qualité routière de la 604 paraît être son freinage..."
"En ce qui concerne l'équipement, on attendait une finition plus recherchée et un équipement moins standard"
"La plus grosse, la plus longue et la plus belle voiture française, tels sont les épithètes qui reviennent constamment lorsqu'on évoque la 604..."

Les modèles

Modèles 1976 : Les 604 SL V6 (182 km/h) et 604 SL V6 Automatique (178 km/h) sont disponibles dans les concessions en septembre 1975.
Modèles 1978 : La nouvelle 604 TI V6 (185 km/h) à boîte 5 vitesses (BV5) est dotée d'un circuit d'injection et d'un allumage Bosh K-Jetronic. La puissance moteur est portée à 144 chevaux. Option boîte de vitesses automatique (BVA), alors 181 km/h en vitesse de pointe. Nouvel intérieur, verrouillage centralisé (TI), glaces teintées (TI) et nouveaux grands enjoliveurs.
Modèles 1979 : Montage de ceintures de sécurité à l'arrière et trappe à carburant rectangulaire. Nouvelle option : pare-brise en verre triplex avec glaces teintées. En février 1979, lancement de la 604 D Turbo (150 km/h, 157 km/h si BV5, 144 km/h si BVA), première voiture vendue en Europe à moteur diesel équipé d'un turbo. D'une cylindrée de 2 304 cm3, il développe 80 chevaux.
Modèles 1980 : La 604 TI "Grand Confort" est équipée du verrouillage centralisé, d'un toit ouvrant et de 4 vitres électriques, du pare-brise en verre triplex, de glaces teintées et de jantes millimétriques pour pneumatiques Michelin TRX. Nouveau rétroviseur extérieur intégré (noir mat) et nouveaux sigles.
Modèles 1981 : les versions TI "Grand Confort" et D Turbo "Grand Confort" (BV5) s'appellent respectivement STI et SRD Turbo. Jantes millimétriques sur SRD Turbo, en alliage léger sur STI. La D Turbo devient GRD Turbo (BV5). Garnissage des sièges en velours et clignotants avant orange.
Modèles 1982 : arrêt de la 604 SL, régulateur de vitesse sur STI/SRD Turbo et jantes en alliage léger sur SRD Turbo.
Modèles 1983 : les versions TI et GRD Turbo sont supprimées.


Modèles 1984 : pour relancer la voiture, le V6 PRV 2,8 litres mis au point pour le marché nord américain et utilisé chez Volvo, est monté sur la version V6, qui devient alors la 604 GTI (190 km/h). Son moteur, qui passe de 2 664 cm3 à 2 849 cm3, développe 155 ch. L'équipement est identique à la 604 STI à l'exception des pneumatiques 205/60 R15. Dans le même temps, la 604 SRD Turbo est remplacée par la 604 GTD Turbo (165 km/h) à moteur 2,5 litres 95 chevaux.

La 604 est fabriquée jusqu'en 1985. Le stock considérable permettra à Peugeot de la laisser au catalogue 1986 puis elle n'est remplacée qu'en 1989 par l'arrivée de la 605.
Cette attente de trois ans est en partie comblée par le lancement de la 505 V6, elle aussi équipée du V6 de 2 849 cm3, mais avec un vilebrequin aux manetons décalés et un système d'injection électronique, ce modèle développe 170 chevaux.


Ci-dessous, la 604 SL que j'avais photographiée en février 2016 à Rétromobile.

Dernière édition le 14/07/2017 à 21:40 par I'll-be-back, édité 3 fois
I'll-be-back Le mar 28 fév 2017 09h20
Citation de I'll-be-back :
« Bourgeoise "classieuse" un peu fatiguée...
La Peugeot 604 a pourtant marqué son temps, en dépit de ses défauts et de ses détracteurs...
Et puis à titre personnel, j'ai une attirance pour les grandes caisses avec un peu de souffle...(et donc pour les versions V6 de cette 604).
Ci-dessous, une version diesel turbo.

»
I'll-be-back Le mar 28 fév 2017 09h46
Citation de I'll-be-back :
«
Toujours tirée à quatre épingles et bien coquette, cette 604... notre belle ancienne d'un dimanche bordelais bien ensoleillé...



;) »
I'll-be-back Le mar 28 fév 2017 09h52
Un autre (bel) exemplaire... en V6 STI...

Aviator56 Le mar 28 fév 2017 09h58
Double sortie d'echappement
I'll-be-back Le mar 28 fév 2017 10h03
Oui, mais toujours le "petit" 144cv DIN injection initial...;)
En GTI, le PRV en produira enfin un peu plus (155), sans pour autant atteindre le niveau de puissance de l'éphémère Talbot Tagora SX (165cv)...;)
épine43 Le mar 28 fév 2017 10h29
j'en ai acheté une neuve en 75 vendue cause basculement sur 4x4 en 77..
conso : de 13 a 15 litres
mon but était de rouler loin et vite avec souvent une remorque moto ou un porte voiture chargée....la vitesse de croisiere tournait vers 100-110 en tractant 1,3 tonne ..
sans rien derriere elle tenait le 150 naturellement et tout allait bien dans le confort....les copains urbains avaient des BM bien plus amusantes , mais dans mon coin , pas de concessionnaires....
en résumé : une belle auto , confortable et relativement puissante , mais pas sportive comme tout le monde le dit....
et puis : le monde automobile a commencé a changer !:ouin:
lesbellesauto Le mar 28 fév 2017 14h51
Pascal tu es au taquet dit moi :D :good:
Il te reste encore deux topics pour que tous les hauts de gammes Français des années 80 soient aux complets :)

La Renault 30


et la Tagora


;) ;)
caiada Le mar 28 fév 2017 15h40
vous oubliez la R16tx
barbatacci Le mar 28 fév 2017 15h43
plus petit la R 16 caiada!!

mon oncle a eu la Tagora et Solara sx :love:
caiada Le mar 28 fév 2017 15h49
ca marchais bien la 16tx on avais ca dans la famille aussi... TO compte-tours VE phares a 4 optique jantes alu etc... ca déchirée a l'époque
barbatacci Le mar 28 fév 2017 15h51
Oui j'adorais aussi !!:good:
épine43 Le mar 28 fév 2017 15h54
autre couche : mon cousin était tres fier de jouer les nouveaux riche:D avec sa R30....il me l' a fait essayer : la crotte intégrale , sous vireuse , un tombeau roulant...une TA lourde et antisportive...j'ai donc acheté la Pigeot de la couleur tabac , avec 4 belles jantes alu ,qui était plus dynamique (sauf le moteur !) et mieux adaptée au remorquage...
caiada Le mar 28 fév 2017 16h19
Citation de épine43 :
« autre couche : mon cousin était tres fier de jouer les nouveaux riche:D avec sa R30....il me l' a fait essayer : la crotte intégrale , sous vireuse , un tombeau roulant...une TA lourde et antisportive...j'ai donc acheté la Pigeot de la couleur tabac , avec 4 belles jantes alu ,qui était plus dynamique (sauf le moteur !) et mieux adaptée au remorquage... »


@épine43

oui facile d’écrire ça maintenant, mais a l'epoque entre les 4L en masse les fiat 124 les fords opel comodore granada taunus les simca 1000 Opel rekord et j'en passe etc etc etc .. elle déchire grave ces R30 on les voiez au meme niveau que les audi de l’époque

mais bon a l’époque s'etait une caisse noble ( je parle du Portugal que contrario aux dires de certains, genre, qu'on avais que des ânes et des moules je vous assure que même dans ma ville portant pas la plus grande ( AVEIRO) on avais dans les années fin 70 et 80 de la très bonne mecanique, beaucoup de francaise oui, .. certe .. il y avais tout au tans de la grosse merdasse mais, ca rapelle des pays aujourd’hui. :D
Dernière édition le 28/02/2017 à 16:23 par caiada, édité 3 fois
épine43 Le mar 28 fév 2017 16h32
j'avais AUSSI la 4L dans le garage , et je peux comparer...la 4L était amusante (je la mettait en travers sur les larges bas coté en gravillon ), je n'aurais pas essayé avec une R30 qui était une voiture bourgeoise ....mais Renault faisait "plus Mitterand " et la 604 plus "giscard "... ce qui a tuée ces voitures c'est qu'elles ne faisaient pas le poids face aux BM et Mercedes , surtout point de vue "image"... mais c'est bien pareil actuellement ( le ratage des dernieres grosses Françaises....)
caiada Le mar 28 fév 2017 16h36
on avais une 4L .. la vache.. c'ete une merde cette caisse .. :D grave.. d'ailleur j'ai comencer a rouler avec ca.. j'avais 12 ans on allais dans les champs, un jour on la pete dans un arbre le manipule de vitesse que ete au TB est rentrée dans l'habitacle, a cause de cette tige metalique au quel ete lié le manipule de vitesse que aller ce connecter tout devant du moteur .. grave ce truc :D
Dernière édition le 28/02/2017 à 16:47 par caiada, édité 2 fois
caiada Le mar 28 fév 2017 16h46
La CX ete une voiture Sublime surtout les modèles 70 début 80 la prestige par exemple de mon pere.. un truc qu'on oublie jamais même a mon age je rêve de cette voiture.. trouver la même c'est dure, surtout dans les coloris.. ( brun comme ma merco dehors et dedans un brun plus foncée .. magistral

la R30 été a un médecin que avais l'audi 100 CE ou chais pas quoi, et bien la Renault j’adorai l'interieur par rapport a l'audi ( j'avais une autre age ) pourtant je ne me rappelle plus aujourd’hui des deux en détails a l'interieur:D

pareille pour la R18 Turbo, un cousin avais ca en rouge exterieur et intérieur orange avec TB brun claire et vitre teinté brun tout d'origine :D pareille a l'epoque.. et bien.. on n'avais pas des X6 a tout bout de champs.. ;) :D c'ete pas mal
il y avais meme une R18 Break Turbo

en petite caisse la R5 Alpine en noir et les jantes large brillantes ( pour l'epoque) la vache que ca faisait rêver.
ce que je n'avais jamais vu au portugal ete des Alpines A110 etc,... des Matra oui pas mal meme .

Talbot on avais pas mal aussi domage que cette marque n'existe plus
caiada Le mar 28 fév 2017 17h33
celle de mon enfance ( trouver les meme couleurs et caisse)



puis en 86 par la ..



my god.. quand je pense..

les francaise ete TOP ! :good: :good: :good: :good: :good:
Aviator56 Le mar 28 fév 2017 18h13
Les sièges tablettes de chocolat :cool: C'est un salon l'interieur :good:
I'll-be-back Le mar 28 fév 2017 20h39
Lesbellesautos : Merci Stéphane, mais je vais faire impasse sur la Talbot Tagora, à l'histoire trop triste et éphémère....
En revanche, la R30 a droit désormais aussi à son topic...:)
jpcevol Le mar 28 fév 2017 20h44
C'est dommage pour la tagora:/ , et les chrysler 2l ?:love:
I'll-be-back Le mar 28 fév 2017 20h47
jpcevol : tu as raison ! En 2 litres auto la Chrysler était une superbe auto, performante et fiable !!...:good: :good:
jpcevol Le mar 28 fév 2017 20h48
Carrément :love: :love: :love: , un jour , j'en rachèterai une
clionrj Le mar 28 fév 2017 20h51
Dans Gazoline du mois de Février 2017, il y a un essai de Talbot Tagora :good:
gpxpn Le mar 28 fév 2017 20h56
Les sieges etaient quand meme mechamment travailles...
Les 604 faisaient partie des convois bdf a l.epoque, dommage de n.en avoir jamais trouvé de photos
I'll-be-back Le mar 28 fév 2017 21h02
J'aime bien Gazoline...:good:
Ci-dessous, poursuivons notre chemin avec Dame 604...;)



(Couverture de l'Auto Journal lors de la présentation de la 604)

Ci-dessous : photos I'll be back

Citation de I'll-be-back :
« ...
Une belle bourgeoise française pleine de charme(s), qui fleure bon les effluves de cuir...;)

;) »
clionrj Le mar 28 fév 2017 21h12
Heuliez avait rallongé la Peugeot 604 :



Et Giscard en utilisait une spéciale :

Guillaume7693 Le mar 28 fév 2017 21h12
J'ai l'impression de ne quasi en avoir jamais vu dans la rue, même à l'épique, de 604.

Ca a été un gros four ?

La CX était très courante en comparaison.
I'll-be-back Le mar 28 fév 2017 21h14
J'espérais en voir une à Rétromobile d'Heuliez... Ben non...:D
gpxpn Le mar 28 fév 2017 21h16
On en voyait quand meme pas mal et on en croise encore quelques unes de roulantes par chez moi
I'll-be-back Le mar 28 fév 2017 21h18
Guillaume7693 : Ca n'a pas été un succès commercial...
Mais en France, l'industrie automobile c'est pas le haut de gamme et la crise pétrolière du début des années 1970 a précipité la chute des 6 cylindres à essence, à commencer par celle du fleuron national qu'était la Citroën SM... Les autres ont suivi la pente...
I'll-be-back Le mer 1 mars 2017 20h46
Une allure certaine...;)
Photo : I'll be back

I'll-be-back Le mer 1 mars 2017 22h57
La version rallongée de chez HEULIEZ
(photos Internet)

Article de Paul dans :

http://boitierrouge.com/2014/09/02/peugeot-604-limousine-hlz-lamerique-facon-heuliez/ (Peugeot 604 Limousine « HLZ »: l’amérique façon Heuliez | Boitier Rouge)

"C’est en 1978 que Heuliez présente sa version limousine pour la première fois (la légende dit qu’elle serait la 604 personnel de Jean-Pierre Heuliez, fils du fondateur Henri Heuliez, découpée par erreur et transformée en limousine). Environ 16 prototypes furent réalisés entre 78 et 80, date de lancement officiel de la voiture. La transformation coûtait alors 20 000 F, à rajouter aux 62 000 F du véhicule d’origine, mais les nombreuses options et personnalisations pouvaient faire gonfler la note.
Produite entre 1980 et 1984, elle ne rencontrera pas le succès escompté, et au total, seuls 128 exemplaires (en comptant les 16 premiers) seront réellement produits. Enfin, les chiffres divergent, certains parlant de 124 véhicules, d’autres de 140 voire 160. L’essentiel des 604 HLZ furent dotées du V6 PRV, mais selon les chiffres que j’ai trouvé, environ 9 exemplaires seraient des Turbo diesel.
Un certain nombre de légendes existent autour de cette voiture. Certains affirment que la dernière produite l’aurait été pour François Miterrand en 1984, ce qui semble être faux. Tout comme les deux soi-disant commandées par l’Elysée et Valéry Giscard d’Estaing en 1980 pour remplacer les SM présidentielles (lire aussi : La 3ème SM présidentielle) qui n’auraient en fait jamais été construites.
Le pape Jean-Paul II eut l’occasion de rouler dans des 604 HLZ à deux reprises, à Lisieux et au Nigeria. Enfin, la plus célèbre des 604 HLZ est sans doute celle de Philippe Bouvard (grand amateur de voitures devant l’éternel) qui l’avait transformée en véritable bureau roulant et désormais visible à l’Aventure Peugeot (tout comme les proto de 505 Cabriolet et coupé, lire aussi : Peugeot 505 Coupé et Cabriolet).
Il existe de vrais passionnés pour ce modèle (et ils ont raison), et leurs recherches sur les exemplaires produits se lisent comme un polar à rebondissement qui vous montrera aussi l’étendu des aménagements spécifiques que pouvait proposer Heuliez (vitre de séparation chauffeur, 5, 6 ou 8 places, mini bar, téléphone, toit ouvrant, clim séparés, double autoradio, etc…).
Aujourd’hui, une 604 HLZ vous coûtera environ 15 000 euros, moins si l’état et médiocre, et plus si l’historique est original. Si vous tombez sur l’une d’elle, réfléchissez-y, car elle mérite le détour, et vous vaudra un réel succès tant elle paraît encore incongrue sur nos routes européennes, ses 62 cm de plus lui donnant l’air d’un véritable paquebot.

Lire la fabuleuse enquête sur les 604 HLZ : http://club604.free.fr/phpBB2/viewtopic.php?f=4&t=1733 (Club 604International - www.club604.com • Afficher le sujet - HEULIEZ - Recensement et toutes questions sur le sujet)





Dernière édition le 04/03/2017 à 13:22 par I'll-be-back, édité 2 fois
I'll-be-back Le jeu 2 mars 2017 12h55
Citation de lesbellesauto :
«


Vu à la traversée de Paris 2016
;) ;) »


Il est partout Stéphane...;) :good: :good:

...Et il est vrai que Giscard d'Estaing a contribué à étendre hors des frontières le prestige (relatif) de la grosse Peugeot...
(photos Internet)


Dernière édition le 04/03/2017 à 12:23 par I'll-be-back, édité 1 fois
I'll-be-back Le jeu 2 mars 2017 19h36
A l'issue de ce comparatif, la R30 TX l'emportait sur la 604 TI...

clionrj Le jeu 2 mars 2017 20h43
http://blog.doctissimo.fr/phedor/bancs-essai-journal-220253/retrospective-limousine-lourde-14000143.html (RETROSPECTIVE 70'S : limousine à huile lourde (01/04/1979) - phedor - Doctissimo)

http://blog.doctissimo.fr/phedor/bancs-essai-journal-220253/retrospective-peugeot-nouveau-2265425.html (RETROSPECTIVE 70's : premier essai de la Peugeot 604, "le nouveau char de l'Etat" (AJ du 15.10.1975) - phedor - Doctissimo)
I'll-be-back Le jeu 2 mars 2017 21h36
Merci pour ces liens vers les essais de l'AJ !!...:good:
I'll-be-back Le jeu 2 mars 2017 22h58
Citation de I'll-be-back :
« Petite comparaison directe, à la couleur près, entre une CX 2400 Pallas et une 604 STI... dans un même cadre espace-temps...;)
Photos : I'll be back

Citation de I'll-be-back :
«
La CX est ici un modèle 2400 à carburateurs (115cv) et dans sa version Pallas, tandis que la 604 est un modèle V6 injection (144cv) dans sa version STI.

Modèle de début de production pour la CX...



Modèle de fin de production pour cette 604...



;) »
»


@I'll-be-back
lesbellesauto Le ven 3 mars 2017 16h42
Citation de l'll-be-back :

« Il est partout Stéphane...;) :good: :good: »


Merci Pascal :D de moins en moins en ce moment :(

Mais j'en profite pour ressortir des photos déjà postées ailleurs ;)

I'll-be-back Le ven 3 mars 2017 19h22
Celles-ci ne sont plus en grande forme...:/
I'll-be-back Le ven 3 mars 2017 19h57
Peugeot 604 V6 TI dans le film "les truffes" en 1995...
(source : Le net)



Peugeot 604 V6 avec daniel Auteuil au volant dans les rues de Pau lors du tournage du film "Kalinka"...
(source : Le net)

Dernière édition le 04/03/2017 à 12:12 par I'll-be-back, édité 1 fois
I'll-be-back Le sam 4 mars 2017 12h20
A l'époque du lancement...
(photos : Internet)

jujuleterrible Le sam 4 mars 2017 12h31
Suis même pas sur qu'il en reste autant aujourd'hui dans toute la France !
I'll-be-back Le sam 4 mars 2017 12h35
En effet. Pas sûr du tout et je pencherais même pour le contraire...;)
jujuleterrible Le sam 4 mars 2017 12h36
C'est pas stephane collaro ou Philippe bouvard qui en avait une "spéciale" :?:
I'll-be-back Le sam 4 mars 2017 13h16
Bouvard avait une Heuliez, justement...

http://boitierrouge.com/2014/09/02/peugeot-604-limousine-hlz-lamerique-facon-heuliez/ (Peugeot 604 Limousine « HLZ »: l’amérique façon Heuliez | Boitier Rouge)



Dernière édition le 04/03/2017 à 13:17 par I'll-be-back, édité 1 fois
I'll-be-back Le sam 4 mars 2017 20h51
Minialuxe avait reproduit la 604 dans deux coffrets intitulés "cortège officiel", l'un au 1/43 et l'autre au 1/32.

Photos et collection : I'll be back

Coffret au 1/43 :

I'll-be-back Le dim 5 mars 2017 13h10
Superbes photos de Jerrycan sur auto-titre au topic "épaves"...:good:

I'll-be-back Le dim 5 mars 2017 14h52
La concurrence allemande à l'époque...

Citation de I'll-be-back :
« On était à la fin des années 70 et les Allemands, sur leurs BMW série 5 et autre Mercedes W123, proposaient volontiers des couleurs flashy ou peu conventionnelles... que la 604 a heureusement évitées... La R30, en revanche, du moins à ses débuts, s'y est essayée...;)





»
I'll-be-back Le dim 5 mars 2017 14h55
... Et, dans le même coloris, LA concurrente française, équipée des mêmes moteurs PRV V6...
Renault 30 TS V6.



(photos : Internet)
Recherche de : Auteur : Avec :
 1    2    3    4   Page suivante 
AutotitreForum AutoAnciennesPeugeot 604 : la belle bourgeoise...   »   »»            Répondre    
 

- Activer le suivi du sujet -

Rendez-vous en bas de la dernière page pour répondre à ce sujet.


Actualité autoloi, application, Ford EcoSport, McLaren, Lamborghini Urus, Marche arrière, titres de la semaine, Subaru XV, prix, Coyote, DS DS7, Renault Scénic, Porsche 911
MarquesFord, McLaren, Lamborghini, Subaru, DS, Renault, Porsche, Seat, Jaguar, Maserati, Alpine, Aston Martin, Mazda, Peugeot, BMW, Hyundai, Tesla, Audi
Actuellement, il y a 494 visiteurs en ligne dont 47 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2017 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales