Nos Belles Anciennes  - Page 569 - Auto titre
Jusqu'à -68% sur vos pièces auto. Changez vos pièces auto vous-même et faites des économies.


Discussions générales | Ecolo | Mécanique | Vie courante | Sport auto | Véhicules spéciaux | Anciennes  
AutotitreForum AutoAnciennesNos Belles Anciennes    «   569   »   »»            Répondre    
 Page précédente    1    2      566    567    568    569    570    571    572      601    602   Page suivante 
30067 messages
382438 vues
Nos Belles Anciennes
pat7672 Le jeu 11 janv 2018 23h52
petite cox vue chez mon garagiste.



thie7895 Le ven 12 janv 2018 00h44
deuxième partie,
((((du petit reportage photos sur le showroom de la société Overdrive, basée près de Rouen et spécialisée dans la voiture anglaise de collection.
Une fois n'est pas coutume, j'ai pris l'initiative de diffuser mes photos en droits réservés afin de ne pas inciter au pillage commercial de sites peu scrupuleux.
Une fois n'est pas coutume, je vous invite à découvrir ces merveilles au fil de quelques jours, plutôt que de vous les servir en bloc :D
Une fois n'est pas coutume, je suis un peu bavard car je tiens à dire que j'ai été reçu spontanément, avec sympathie et passion par la direction de Overdrive, en particulier M. Thierry Chapuis qui a laissé libre cours à mes élucubrations. Qu'il en soit ici remercié.
http://www.overdrivecar.com/ (Overdrive Car - Accueil) (Overdrive Car - Accueil)
http://www.automobile-sportive.com/reportages/overdrive-rouen.php (OVERDRIVE ROUEN : spécialiste voitures anglaises anciennes et de collection) (OVERDRIVE ROUEN : spécialiste voitures anglaises anciennes et de collection)
))))

Dernière édition le 12/01/2018 à 09:12 par thie7895, édité 3 fois
Lesbellesauto Le ven 12 janv 2018 05h38
Bonjour à tous ;)

Voici un beau retour à l'Anglaise que tu nous effectues là thie7895 :good: :good:

Comme l'll-be-back et Pat7672 je poursuis pour ma part avec encore des Allemandes :)





1960 Mercedes-Benz 190 SL avec hard-top

Vendu 127 544 €....

Livrée neuve en France par les Établissements Delecroix et immatriculée pour la première fois le 4 juillet 1960, cette Mercedes 190 SL avec hard-top couleur carrosserie a été achetée par Mercedes-Benz France le 12 juillet 1995. Elle résidait depuis 1985 dans les Hauts-de-Seine. En 2003, la sellerie bénéficiait d'une réfection en cuir vert foncé (teinte d'origine) et, l'année suivante, c'était au tour de la carrosserie d'être remise en état.
La voiture offre aujourd'hui un bon état de présentation, avec une structure saine même si l'on note par endroit la présence de trace d'oxydation. La capote en Alpaga est en état correct, de même que l'habitacle, bien préservé depuis sa res-tauration. Le tableau de bord est équipé d'une montre de bord VDO Kienzle, les moquettes sont vert moucheté et un couvre-capote en cuir vert complète l'équipement. Cette voiture a été exposée à Rétromobile en 1997 sur le stand Mercedes-Benz. Elle est accompagnée de sa Daten Karte, d'un dossier de factures de travaux et d'entretien, depuis son achat en 1995, ainsi que d'une documentation technique.

Présentée à la même époque que la Mercedes 300 SL, la 190 SL en reprenait le style général mais privilégiait le confort sur le sport. Son élégance se combinait à un moteur endurant et une suspension souple pour faire de cette voiture une routière idéale. Depuis 20 ans entre les mains de Mercedes-Benz France, l'auto vient d'être révisée pour un montant dépassant 3 200 euro incluant le remplacement des pneumatiques, des fluides et des filtres. Cette 190 SL présente l'avantage d'un historique clair, d'une origine française et d'une présentation attractive.

Bonne à tous ;)
I'll-be-back Le ven 12 janv 2018 20h46
Bonsoir
Picts of the night by I'll be back avec quelques anglaises, alors, histoire de changer des teutonnes...
Avec capote (quand il s'agit de sortir couvert...) ou sans capote par météo clémente... ce qui n'est pas à l'ordre de la saison...:D






Bonne nuit...et bon week-end.;)
clionrj Le ven 12 janv 2018 20h49
Citation de I'll be back :

« »


C'est avec cette voiture que Tonton Adolphe faisait ses courses:?:
I'll-be-back Le ven 12 janv 2018 21h03
C'est en tout cas celle qui est exposée au musée dont j'ai donné le lien en même temps que je postais cette image... et la réponse figure dans le texte...
clionrj Le ven 12 janv 2018 21h26
Citation de Article sur le musée de l'Automobile Henri Malartre :

« une Mercedes-Benz blindée 770K de 1942 présentée comme la voiture de parade d'Adolf Hitler »


Donc, ils ne sont pas tout à fait surs, mais bon, il avait sûrement une semblable et celle-ci a véhiculé certainement de hauts dignitaires nazis ;)
I'll-be-back Le ven 12 janv 2018 21h45
C'est plus que très vraisemblable...
juva60 Le ven 12 janv 2018 22h27
Si ce n'est lui c'est donc son frère :D
https://www.youtube.com/watch?v=P9ckApAGU2E (villeret papy - YouTube)
thie7895 Le sam 13 janv 2018 00h53
TROISIÈME partie,
((((du petit reportage photos sur le showroom de la société Overdrive, basée près de Rouen et spécialisée dans la voiture anglaise de collection.
Une fois n'est pas coutume, j'ai pris l'initiative de diffuser mes photos en droits réservés afin de ne pas inciter au pillage commercial de sites peu scrupuleux.
Une fois n'est pas coutume, je vous invite à découvrir ces merveilles au fil de quelques jours, plutôt que de vous les servir en bloc :D
Une fois n'est pas coutume, je suis un peu bavard car je tiens à dire que j'ai été reçu spontanément, avec sympathie et passion par la direction de Overdrive, en particulier M. Thierry Chapuis qui a laissé libre cours à mes élucubrations. Qu'il en soit ici remercié.
http://www.overdrivecar.com/ (Overdrive Car - Accueil) (Overdrive Car - Accueil)
http://www.automobile-sportive.com/reportages/overdrive-rouen.php (OVERDRIVE ROUEN : spécialiste voitures anglaises anciennes et de collection) (OVERDRIVE ROUEN : spécialiste voitures anglaises anciennes et de collection)
))))

Dernière édition le 15/01/2018 à 19:20 par thie7895, édité 1 fois
Lesbellesauto Le sam 13 janv 2018 06h41
Bonjour à tous ;)

thie7895 très belles photos pas forcement évidentes avec tous ces reflets :good: :good:

Citation de l'll-be-back :

« alors, histoire de changer des teutonnes... »


Alors comme ça il y a de la rébellion dans l'air :louche: :)

D'un coup d'aile et cheveux au vent retournons admirer deux modestes TEUTONNES :D



1961 Mercedes-Benz 300 SL roadster hard-top

Vendu 1 416 000




Lancée en 1954, la Mercedes 300 SL "papillon" fait l'effet d'une bombe : non seulement elle présente des performances exceptionnelles pour l'époque, mais en plus ses ailes "papillon" fascinent le public et la presse. Coup de pub du constructeur de Stuttgart ? Pas seulement : c'est le châssis multitubulaire, dont les flancs sont assez hauts, qui a imposé cette configuration. Car la 300 SL est née directement de la compétition.
Pourtant, ce beau coupé n'a pas que des qualités et, au fil des mois, les utilisateurs commencent à se plaindre de son caractère très "radical" : il règne dans l'habitacle une chaleur parfois insupportable, d'autant plus que les vitres ne s'abaissent pas, et l'accès à bord n'est pas de la plus grande facilité pour une dame élégante portant une robe longue. Max Hoffman, importateur Mercedes-Benz aux États-Unis et qui avait déjà suggéré l'idée du coupé, revient à la charge : "Nous avons besoin d'une version roadster, décapotable, pour notre clientèle qui habite les régions où le beau temps domine," indique-t-il aux dirigeants de la firme allemande. Si ceux-ci ont jusque-là hésité à proposer un tel modèle, c'est qu'il représente un nouveau défi technique : les portes doivent descendre plus bas que celles de la version "Papillon", ce qui impose une modification du châssis. Les ingénieurs de Mercedes-Benz se penchent à nouveau sur la planche à dessin et parviennent à réduire la hauteur latérale de la structure, tout en conservant sa rigidité. Les modifications de style sont confiées à Friedrich Geiger, qui équipe la voiture d'un pare-brise panoramique et d'une capote qui s'escamote complètement à l'arrière.
Présenté au Salon de Genève, en mars 1957, ce nouveau modèle remplace le coupé "papillon" dont la production s'arrête en début d'année. En fait, le roadster représente l'aboutissement de la carrière de la 300 SL, le compromis idéal entre un pedigree sportif et le raffinement que peut attendre la clientèle de voitures de ce prix. Elle atteint 240 km/h et peut parfaitement entreprendre un voyage longue distance sans fatigue, dans une ambiance opulente, ou se rendre à l'opéra avec des occupantes en robe du soir. Fabriquée avec beaucoup de soin, son comportement présente une grande sécurité grâce notamment à sa suspension arrière modifiée et, à partir de 1961, à ses nouveaux freins à disque. D'ailleurs, le roadster va connaître une carrière plus longue que celle du coupé et ne disparaîtra du catalogue qu'en 1963. Il ne sera jamais remplacé : la 230 SL qui lui succèdera n'offre évidemment pas la même lignée sportive. Le roadster Mercedes 300 SL représente donc un des modèles les plus emblématiques et les plus prestigieux de la marque à l'étoile, un jalon dans l'histoire de la doyenne des constructeurs automobiles, un croisement entre les deux caractéristiques symbolisant cette marque : le sport et le luxe.

Avec une première mise en circulation le 1er juillet 1961, l'exemplaire que nous présentons a été livré neuf de teinte ivoire (code 608G), avec moquette et sellerie en cuir rouges (référence 1079). Eric Lemoine nous a confirmé que la voiture a été vendue neuve en Angleterre à un certain R.W. Gibbs. Dans les années 1960 elle fut achetée par M. L.Yankel et exportée aux Etats-Unis. La voiture connut ensuite plusieurs propriétaires en Californie avant d'appartenir pendant 19 ans à Steeve Hall. Elle fut vendue en janvier 1992 à l'occasion des ventes aux enchères de Scottsdale en Arizona.
Acheté par Mercedes France le 3 janvier 2002 aux établissements Bentley, ce roadster avait auparavant connu trois propriétaires depuis 1993 : de 1993 à 1999, de 1999 à 2001, puis de 2001 à 2002.
Il est doté de sa mécanique d'origine (moteur, boîte de vitesses (n°002968), pont (n°002903)) et, par ailleurs, il affiche l'état correspondant à une restauration ancienne de belle qualité. La carrosserie est correcte, de même que le compartiment moteur, le tout affichant une patine d'usage de bon aloi. Les chromes sont en bon état mais les baguettes latérales présentent des traces de déformation, l'échappement bénéficie lui d'une sortie "queue de carpe" chromée. Le soubassement est recouvert d'une cire de protection mais on a pu noter quelques traces de corrosion dans les passages de roues avant. A l'intérieur, la sellerie rouge offre une belle présentation, de même que le tableau de bord en tôle peinte avec habillage en cuir rouge, et l'équipement comporte notamment un système d'air conditionné additionnel. Les tapis situés derrière le siège conducteur et dans le coffre ne sont toutefois pas à la hauteur du reste et sont à reprendre. En plus de la capote en alpaga noir, en bon état, la voiture est équipée d'un hard-top de teinte carrosserie, avec ciel de toit d'origine en simili cuir blanc. A l'intérieur, un coupe-batterie à clé a été installé.
Un entretien mécanique a été réalisé par le constructeur en septembre 2017, comprenant notamment le remplacement des fluides, de la batterie ainsi que des quatre pneus. La voiture sera livrée avec une expertise de 2015, un manuel d'entretien en français, un catalogue " B " réf. 12034 et un manuel de bord en allemand.

Tout en présentant un état globalement très satisfaisant, ce roadster 300 SL a été choisi par Mercedes France pour sa propre collection : un gage de sérieux.

....Vendu 1 130 000 €



Châssis tubulaire, moteur six-cylindres à injection directe, carter sec, freins ailetés Alfin, roues indépendantes, carrosserie profilée, la Mercedes 300 SL est née de la course automobile. Les meilleurs ingénieurs de Mercedes-Benz se sont penchés sur son berceau et, merveilleuse trouvaille, les ailes "papillon" qui vont lui donner son nom ne sont pas un subterfuge esthétique : elles sont dues à la structure du châssis, qui monte sur les côtés pour assurer la meilleure rigidité possible. Ce qui était une contrainte se transforme en une des caractéristiques qui vont faire de cette voiture une légende. Elle le mérite et les amateurs ne vont pas s'y tromper. Ainsi, après sa présentation en 1954 au Salon de New York, la liste des acheteurs de la nouvelle Mercedes est un véritable "Who's who" des célébrités de l'époque : Pablo Picasso, le Shah d'Iran, le prince Ali Khan, Clark Gable, Tony Curtis, le roi Hussein de Jordanie... sans parler de passionnés d'automobile comme Luigi Chinetti ou Briggs Cunnigham. En 1956, il faut débourser 5,4 millions de francs pour une 300 SL, contre 1,6 million pour une Porsche 356 1600 Super. Quant aux performances, elles font de la 300 SL une dominatrice absolue sur la route. A l'époque, rares sont celles qui dépassent 230 km/h en toute sécurité et qui passent de 0 à 100 km/h en moins de 9 secondes. Ce qui fera dire au magazine Auto Sport : "La ligne de la 300 SL est fabuleuse et ses performances presque incroyables", exemple parmi tant d'autres des propos dithyrambiques ayant accompagné l'arrivée de la 300 SL sur les routes d'Europe et des États-Unis.

Sortie d'usine le 18 décembre 1954, la Mercedes 300 SL "papillon" que nous proposons fait partie des toutes premières voitures (probablement la sixième), destinée au marché français. Elle a donc logiquement été livrée neuve à Mercedes-Benz Paris. Elle était de teinte gris argent (référence DB180) avec sellerie en cuir bleu (référence 333), et elle était équipée d'origine de jantes à moyeu Rudge à serrage central, comme elle se présente encore aujourd'hui.
L'historique de la voiture est bien connu. Elle ne sera immatriculée pour la première fois que tardivement 7609 JE 75 au nom du Garage Richard dans le 18éme arrondissement, le 13 aout 1959. Elle restera ensuite immatriculée à Paris étant notamment la propriété de Louis-Ronald Tengri d'Udaya avant que ce dernier ne soit contraint de la vendre, devant partir vivre à Mexico city. Après un certain nombre de propriétaires dont la liste est jointe au dossier on la retrouve en 1964 à Paris au nom de M. Roger Cucchi, amateur de voitures de sport. En Juillet 1967 ce dernier emmena avec lui l'auto en Martinique lorsque qu'il déménagea à Fort de France et la voiture fut alors immatriculée 242 PX 972. Il ne se servit que quelques années de la 300 SL avant qu'elle revienne par bateau en France. Elle fut ensuite la propriété de M. Carré, un collectionneur de Saint Tropez ,avant d'intégrer une collection Suisse. Lorsqu'elle a été achetée par Mercedes-Benz France, le 15 avril 1994, la voiture était basée à Mulhouse, chez un distributeur de la marque du nom de Feibelmann dont le certificat d'immatriculation avait été émis le 21 janvier 1987.
En 2010, elle a bénéficié d'une importante révision mécanique. L'embrayage a été remplacé, les freins ont été refaits et quatre amortisseurs neufs ont été installés. La même année, la sellerie des sièges et du tableau de bord a été restaurée. L'ensemble de ces travaux a totalisé la somme de 35 000 €. Par ailleurs, le système d'allumage a été vérifié en 2015. Il semble qu'à une date inconnue, la voiture a subi un choc avant gauche, entrainant le remplacement de l'intérieur de l'aile avant gauche ainsi que de la section tubulaire où étaient reportés le numéro de châssis et la plaque constructeur. Mercedes-Benz France a donc procédé à la refrappe du numéro de châssis sur la partie qui avait été remplacée.
Aujourd'hui, la voiture constitue un fantastique projet de restauration, elle a l'avantage d'être encore équipée de sa mécanique d'origine (moteur, boîte, transmission). On peut lire sur le moteur d'origine les lettres NSL référence relative à une préparation du moteur, mais cela ne peut être confirmé n'étant pas mentionné sur la Datenkarte de la voiture. Elle présente par ailleurs une patine liée à une restauration ancienne, avec des défauts de tôlerie et des points de corrosion importants. Les chromes sont en état moyen et le compartiment moteur se montre propre. A l'intérieur, la réfection de la sellerie et du ciel de toit semble avoir été menée conformément à l'origine. On note la présence de deux sangles en cuir bleu pour la fixation des valises sur la plage arrière. Le tableau de bord est équipé d'instruments VDO en bon état et d'une montre de même marque.
Sur le plan sécurité, la voiture est équipée d'une alarme, d'un coupe-batterie à clé dans l'habitacle. Les pneus Michelin XUS ne présentent qu'une faible usure et la voiture est dotée de son cric et elle sera livrée avec une expertise datant de 2015 et une "Spare parts list Edition C".

Durant sa présence au sein de la collection de Mercedes-Benz France, ce coupé 300 SL n'a que peu roulé et a été utilisé pour diverses expositions, comme le Mondial de l'Automobile 1998, ainsi que Rétromobile. Il s'agit d'un exemplaire doté de spécifications enviables, de sa mécanique et de ses teintes d'origine, et dont l'histoire principalement française est rehaussée par son appartenance depuis plus de 20 ans à Mercedes-Benz France.

A suivre :) :)
I'll-be-back Le sam 13 janv 2018 07h58
thie7895 et Lesbellesautos : De superbes contributions !...:love: :good: :good:
passion203 Le sam 13 janv 2018 09h29
:ouin: :ouin: :ouin: :ouin: :ouin: :ouin:

On n'a pas eu "the pict of the night".....

:ouin: :ouin: :ouin: :ouin: :ouin:
bedpp Le sam 13 janv 2018 09h45
@passion203:

salut Patrick si si :D :D

I'll be back excuses moi de répondre


Le ven 12 janv 20h46

Citation de I'll-be-back :
« Bonsoir
Picts of the night by I'll be back avec quelques anglaises, alors, histoire de changer des teutonnes...
Avec capote (quand il s'agit de sortir couvert...) ou sans capote par météo clémente... ce qui n'est pas à l'ordre de la saison...






Bonne nuit...et bon week-end.;) »


@I'll-be-back
clionrj Le sam 13 janv 2018 11h50
Mort de rire Jacques Villeret qui monte les marches en Hitler avec sa jambe qui flageole :D
I'll-be-back Le sam 13 janv 2018 14h15
Citation de passion203 :
« :ouin: :ouin: :ouin: :ouin: :ouin: :ouin:

On n'a pas eu "the pict of the night".....

:ouin: :ouin: :ouin: :ouin: :ouin: »


@passion203 : Ca va pas, Patrick ?... Problème de vue ?... Tu m'inquiètes, mon ami...:louche:
Remarque, moi, j'ai bien une oreille qui déconne...:/
clionrj Le sam 13 janv 2018 14h32
Après cela il va encore dire que c'est moi qui ne résiste pas au chouchen :etourdi:
I'll-be-back Le sam 13 janv 2018 19h05
Citation de I'll-be-back :
« 2018/01.
Quelques américaines... au titre de the picts of the night by I'll be back et aussi parce qu'elles sont par nature un peu plus grosses... et qu'ainsi Patrick (@passion203) les verra mieux que les petites anglaises précédemment publiées...:)



»


Bonne soirée !...;)
thie7895 Le dim 14 janv 2018 00h44
QUATRIÈME partie,
((((du petit reportage photos sur le showroom de la société Overdrive, basée près de Rouen et spécialisée dans la voiture anglaise de collection.
Une fois n'est pas coutume, j'ai pris l'initiative de diffuser mes photos en droits réservés afin de ne pas inciter au pillage commercial de sites peu scrupuleux.
Une fois n'est pas coutume, je vous invite à découvrir ces merveilles au fil de quelques jours, plutôt que de vous les servir en bloc :D
Une fois n'est pas coutume, je suis un peu bavard car je tiens à dire que j'ai été reçu spontanément, avec sympathie et passion par la direction de Overdrive, en particulier M. Thierry Chapuis qui a laissé libre cours à mes élucubrations. Qu'il en soit ici remercié.
http://www.overdrivecar.com/ (Overdrive Car - Accueil) (Overdrive Car - Accueil)
http://www.automobile-sportive.com/reportages/overdrive-rouen.php (OVERDRIVE ROUEN : spécialiste voitures anglaises anciennes et de collection) (OVERDRIVE ROUEN : spécialiste voitures anglaises anciennes et de collection)
))))

Dernière édition le 15/01/2018 à 19:19 par thie7895, édité 1 fois
Lesbellesauto Le dim 14 janv 2018 12h30
Bonjour à tous ;)

TEUTONNES SUITE :D





1969 Mercedes-Benz 280 SE cabriolet

Vendu 107 280 €



D'origine américaine, cette voiture a bénéficié outre-Atlantique il y a quelques années d'une restauration donnant une présentation toujours homogène aujourd'hui. Certains détails sont à parfaire, mais la peinture vert foncé, les chromes en bon état et la sellerie en cuir beige tout comme la capote se combinent dans un ensemble flatteur. Cette voiture à boîte de vitesses automatique présente l'avantage d'être équipée d'un système de climatisation qui fonctionne correctement, et de vitres électriques. Elle présente un autoradio Pioneer moderne, parfaitement à même de délivrer la musique idéale pour accompagner les balades au rythme tranquille auxquelles incite ce luxueux cabriolet quatre places. Depuis son achat en 2013 alors qu'elle séjournait en Californie, son actuel propriétaire effectua quelques travaux sur la voiture faisant notamment intervenir les établissements Cochera en Espagne spécialiste de la marque. Nous pouvons ainsi souligner le remplacement de la pompe à essence, des étriers de freins et des rotules de direction. La voiture fonctionne donc correctement et sera vendue avec sa housse de protection.
Rappelons que, lors de sa présentation, ce modèle était vendu 48 000 francs, soit quatre fois le prix d'une Citroën DS. Le dessin de cette voiture est une véritable réussite esthétique, qui ne sera pratiquement pas retouchée jusqu'à l'arrêt du modèle en 1971, dix ans après son lancement.
Sous le capot de cette grand-tourisme de luxe se trouve une mécanique digne de son standing. Sur le modèle que nous présentons, le six-cylindres à soupapes en tête, souple et endurant, est dans une de sa version 2,8 litres, une des plus évoluées. Ses 160 ch permettent d'approcher 190 km/h, faisant de cette voiture une reine des longues distances, en tout confort et sans fatigue.



1964 Mercedes-Benz 300 SE Coupé

A l'origine, cette voiture a été commandée par le roi Hussein de Jordanie. Elle était dotée de certaines options particulières, comme des sièges avant renforcés, ou un autoradio Becker grande ondes. Après avoir été utilisée dans son pays par la famille royale, cette voiture était confiée au fils du roi, le prince Mohammed Bin Talal, qui était résident à Londres. La Mercedes rejoignait donc la capitale britannique pour être enregistrée à l'ambassade de Jordanie où elle restait jusqu'en 1968. De nombreux documents au dossier témoignent de ces détails.
Elle fût cédée le 8 mars 1968 à un négociant du nom de Richard-W Tennant, basé en Autriche, à Kärnten, qui entretenait avec l'Angleterre des relations privilégiées. La voiture demeura ensuite peu utilisée, jusqu'à ce qu'elle soit cédée à un collectionneur autrichien connu. Il conserva à l'abri d'un garage sec le beau coupé, avant de le vendre au précédent propriétaire en 2015. De 2015 à 2017, celui-ci se lançait dans une remise en état poussée, tout en essayant au maximum de préserver les pièces d'origine et la patine qui fait le charme de cette belle automobile. La sellerie a été entièrement refaite, au même titre que le système de freinage, les suspensions ou encore le système d'alimentation. La peinture, de teinte or et refaite anciennement offre un aspect patiné du plus bel effet, et la carrosserie est très saine. Nous avons noté l'absence du système de climatisation d'origine dans l'habitacle.
De provenance royale, l'exemplaire que nous présentons a l'avantage d'un historique connu et d'un état impeccable, grâce à sa remise en état récente et soignée.
Merci de noter que suite à une erreur administrative, le numéro de châssis sur le titre indique 112021-12-00696 au lieu de 112021-12-006596.



1962 Mercedes-Benz 220 SE Cabriolet B

C'est au Salon de Frankfort 1959 que Mercedes-Benz dévoilait une nouvelle gamme de 4 modèles, incluant la 220 SEb. Ils adoptaient tous la même carrosserie monocoque et disposaient des 4 roues indépendantes. Cette nouvelle 220 SEb conservait la même mécanique à simple arbre à came en tête et injection que sa version précédente. La version berline, déjà datée esthétiquement, fut retirée lors de l'introduction des cabriolets et coupés en 1960 et 1961. Le cabriolet était en effet nettement mieux équipé que la berline, disposant de la sellerie cuir, d'un compte tours ou encore d'une boite automatique à 4 rapports avec levier au plancher.

L'exemplaire que nous présentons a été vendu neuf en Californie à un docteur qui l'offrit à sa femme. Vivant à Marin County, ils profitèrent de cette automobile durant de nombreuses années avant de la changer au profit de la nouvelle 450SL. Le second propriétaire lui fit bénéficier d'une remise en état de qualité avant de finalement la céder à Jim Kuchevar en 1986. Elle fut importée du Missouri vers l'Angleterre en 2015 pour y rejoindre une importante collection. Cette Mercedes 220 SEb arbore une belle livrée brun havane (code couleur 408) combinée à une capote tan et une sellerie en cuir beige rehaussée d'éléments en loupe d'orme. En 2016, elle a bénéficié d'une révision au Classic Worshop de Weston on the green en Angleterre, pour un montant de 2000£. La voiture a, en outre, récemment bénéficié d'une expertise en Allemagne décrivant précisément son état et dont le rapport sera joint au dossier. Elle est également accompagnée d'un dossier de factures et se trouve prête à prendre la route pour profiter d'agréables sorties dominicales ensoleillées.

A suivre et bon dimanche ;)
I'll-be-back Le dim 14 janv 2018 21h25
Bonsoir.
Toujours de bien belles voitures...quasi inaccessibles au commun des mortels !..:love: :good: :good:
Je poursuis plus modestement avec une américaine de plus.
Au titre de the picts of the night by I'll be back...



Bonne nuit !..;)
thie7895 Le lun 15 janv 2018 00h23
CINQUIÈME partie, suite et FIN

((((du petit reportage photos sur le showroom de la société Overdrive, basée près de Rouen et spécialisée dans la voiture anglaise de collection.
Une fois n'est pas coutume, j'ai pris l'initiative de diffuser mes photos en droits réservés afin de ne pas inciter au pillage commercial de sites peu scrupuleux.
Une fois n'est pas coutume, je vous invite à découvrir ces merveilles au fil de quelques jours, plutôt que de vous les servir en bloc :D
Une fois n'est pas coutume, je suis un peu bavard car je tiens à dire que j'ai été reçu spontanément, avec sympathie et passion par la direction de Overdrive, en particulier M. Thierry Chapuis qui a laissé libre cours à mes élucubrations. Qu'il en soit ici remercié.
http://www.overdrivecar.com/ (Overdrive Car - Accueil) (Overdrive Car - Accueil)
http://www.automobile-sportive.com/reportages/overdrive-rouen.php (OVERDRIVE ROUEN : spécialiste voitures anglaises anciennes et de collection) (OVERDRIVE ROUEN : spécialiste voitures anglaises anciennes et de collection)
))))

Dernière édition le 15/01/2018 à 19:18 par thie7895, édité 1 fois
Lesbellesauto Le lun 15 janv 2018 15h25
Bonjour à tous ;)

Le match Anglos/Teutonnes continue :D



....Vendu 98 936 €



Sortie d'usine le 13 novembre 1952 et immatriculée le 10 avril 1953, cette voiture a été livrée neuve à la société KM Rudolph-Aegerter, à Berlin-Tempelhof. Elle était alors de couleur crème (réf. DB 629), avec une sellerie en cuir rouge. Quand elle a été achetée par Mercedes-Benz France, le 22 octobre 1996, elle se trouvait à Paris depuis au moins 1989.
La restauration ancienne dont elle a bénéficié a très bien résisté au temps et la présentation de cette automobile est tout à fait correcte. Du point de vue carrosserie, elle présente quelques traces d'oxydation, avec une peinture noire bien conservée et des chromes corrects. Elle est équipée de deux phares longue-portée Bosch avec cerclage Hella sur le pare-chocs avant. L'intérieur est bien préservé lui aussi, avec un tableau de bord raffiné mêlant bois et cuir rouge, doté d'un autoradio Becker d'origine. Les sièges confortables présentent à l'avant une légère patine et les moquettes montrent des traces d'usure. La capote noire en Alpaga doublée beige est en bon état et la voiture est également équipée d'un couvre-capote et de son manuel d'utilisation. Il est possible de consulter son dossier d'entretien (depuis 1997) ainsi qu'une expertise réalisée en 2015. Le moteur est celui d'origine et la voiture a été révisée, en septembre 2017, par Mercedes-Benz.
Avec sa patine d'usage, ce cabriolet représente l'occasion d'acquérir un modèle rare, dont la production s'est limitée à 2 360 exemplaires. Faisant partie des premières Mercedes-Benz équipées après-guerre d'un moteur 6-cylindres, la 220 A était une voiture de luxe qui n'a aujourd'hui rien perdu de son standing ni de son agrément.

....Vendu 97 744 €



A l'issue de la Seconde Guerre mondiale, Mercedes étoffa sa production de deux nouveaux modèles munis de moteur six cylindres : la 220 et la 300. La Mercedes 220, dénommée W187 en interne, était équipée du nouveau moteur six cylindres 2.2L. Capable de produire 80ch, il permettait d'atteindre une vitesse de pointe de 140km/h, ce qui nécessitât l'installation de freins Duplex. Plusieurs carrosseries étaient disponibles : berline, coupé et cabriolet deux ou quatre places.
L'exemplaire que nous proposons est un cabriolet quatre places dit cabriolet B. Dans une jolie livrée crème avec l'intérieur bleu marine ce cabriolet B a bénéficié d'une restauration ancienne qui a bien résisté à l'épreuve du temps. Il a été visiblement bien entretenu, en effet seules quelques imperfections d'usage sont présentes. A l'intérieur, un superbe autoradio à cadran Becker a été installé. Les feux antibrouillard sont d'une élégante teinte ambre. Il est à noter qu'un échange standard ou une reconstruction du moteur a été réalisé par l'usine comme l'indique la plaque fixée au bloc moteur.
Ce cabriolet B, dans sa belle livrée crème, sera idéal pour participer à des rallyes ou des évènements de classe au volant d'une voiture fiable et élégante.




1953 Mercedes-Benz 220 Berline Export

Le modèle 220 succède à la 170 et sera présentée au public au Salon de Francfort en 1951. Avec la 300 Adenauer lancée la même année, elle sera le premier modèle après-guerre à recevoir de nouveau un 6 cylindres en ligne au contraire des modèles précédent et leur 4 cylindres. Sa ligne sera plus moderne que sa devancière puisque ses phares avant seront intégrés dans les ailes.
Le modèle que nous présentons a été livré neuf au Président du Vénézuela Marco Perez Gimenez pour son épouse. Cette 220 sera toujours conduite par le chauffeur, le Colonel Lindolfo Leon Rodriguez et sera ensuite cédée à son petit-fils, Richard Mesnik. Tous ces renseignements très précis sont présents dans l'acte vénézuélien réalisé lors de l'importation en France et dans les différents 'traspassos' entre les trois propriétaires.
Il s'agit d'un modèle Export, doté donc de garnitures de portes et de sièges en cuir, de sièges arrière plus hauts que les sièges avant, permettant aux passagers arrière de mieux voir la route, de rideaux de fenêtres et d'un poste de radio Becker, toujours fonctionnel. En 1978, le propriétaire actuel, directeur général de L'Oréal Vénézuela en fait l'acquisition auprès du petit-fils du Président vénézuélien directement et roulera de manière régulière avant de revenir en poste en France. Cette 220 est donc importée en 1981 et ne sera que peu utilisée. Entre 1995 et 1999, le propriétaire la fait restaurer. Le moteur, l'électricité, la peinture bicolore noir/gris souris, les sièges en cuir, les garnitures de portes sont refaits. En 2016, il engage de nouveaux frais pour celle qu'il aura gardé presque 40 ans. Les freins, les chromes, les optiques et de nombreux détails sont remis à neuf. Cette berline a donc un historique limpide, ayant une provenance exotique et historique, toujours entretenue avec attention. Son propriétaire nous indique que son kilométrage de 85 000 km est bien celui d'origine, ce qui n'est pas étonnant puisqu'il la possède depuis 1978 en l'utilisant pour quelques rallyes et manifestations.

A suivre ;)
bedpp Le lun 15 janv 2018 15h49
Lesbellesauto

:good: :good: :love: :love: tes photos
Lesbellesauto Le lun 15 janv 2018 17h12
Citation de Bedpp :

« Lesbellesauto

:good: :good: :love: :love: tes photos »


Ah ben puisque tu aimes Jean Renée je continue :) :)

....Vendu 369 520 €



Au lendemain du conflit mondial, lorsque Mercedes-Benz redémarre la production automobile, c'est d'abord avec des modèles relativement modestes. Avec ses moteurs quatre-cylindres essence ou Diesel, la gamme 170 est simple et fiable. Mais avec la 300, lancée en avril 1951, Mercedes-Benz est de retour au plus haut niveau international, face à Rolls-Royce et sa Silver Cloud. Le nouveau six-cylindres 3 litres à arbre à cames en tête, qui servira de base à la 300 SL, future légende automobile, est assez puissant pour emmener cette voiture à 160 km/h, et il a la réputation de pouvoir maintenir une vitesse élevé. Voiture d'apparat, la 300 sera surnommée "Adenauer" en hommage au chancelier allemand qui l'utilise régulièrement.
Disponible en plusieurs carrosseries, elle va évoluer jusqu'à 1962, mais la version la plus prestigieuse et la plus chère est alors la 300 S, disponible en coupé ou en cabriolet et proposée de 1952 à 1955. Elle coûte 34 500 DM (contre moins de 10 000 DM pour une berline 170) et son moteur développe 150 ch, ce qui permet à cette automobile de grand luxe d'atteindre 175 km/h. La production reste confidentielle et réservée à une élite, puisque le nombre d'exemplaires se limitera à 560 exemplaires, coupés et cabriolets confondus.

Livrée neuve à New York, la présente 300 S a été mise en circulation le 1er juillet 1955. Son passé est connu depuis 1989 où elle a gardé le même propriétaire jusqu'en 1995, puis un autre de 1995 à 2002, date à laquelle Mercedes-Benz France en a fait l'acquisition. Cette voiture a fait l'objet d'une restauration ancienne de grande qualité dans la teinte "Graphitgrau" (DB190) correspondant à sa couleur d'origine. Elle présente encore très bien avec quelques défauts de peinture, les chromes étant en bon état. La voiture est équipée à l'avant de ses projecteurs longue-portée Bosch d'origine, comme l'indique la fiche usine qui est incluse au dossier. A l'intérieur, la sellerie a été complètement refaite en cuir gris clair (la fiche usine indiquant un rouge d'origine) avec moquettes assorties, et se présente en bel état. Derrière le grand volant blanc impeccable, la planche de bord en bois vernis est équipée d'un autoradio Becker Brescia avec deux haut-parleurs, un poste moderne à cassettes Mercedes-Benz Classic étant dissimulé sous le tableau de bord. La capote en Alpaga noir, en bon état, est complétée d'un couvre-capote et l'on découvre dans le coffre des bagages d'époque dont les dimensions sont spécialement adaptées, et qui sont retenus par une courroie en cuir.
La voiture est accompagnée d'une expertise réalisée en 2015 et d'un manuel d'entretien en allemand pour le Type 300 S, édition B de 1971. Exclusive, rare et prestigieuse, cette 300 S cabriolet bénéficie en plus d'une belle provenance.

MERCI DE NOTER QUE CONTRAIREMENT A CE QUI EST INDIQUE AU CATALOGUE, LE NUMERO DE MOTEUR N'A PAS PU ETRE RELEVE.

....Vendu 65 560 €

....

Livré neuf au Portugal, ce coupé Mercedes-Benz 220 S est resté dans ce pays jusqu'en 2015, date à laquelle son actuel propriétaire, lui-même grand collectionneur de la marque, en a fait l'acquisition. Il se présente aujourd'hui comme une voiture ayant bénéficié d'une restauration dans les années 2000 et dont la préservation a été assurée correctement, si bien qu'elle arbore une patine d'usage homogène et agréable. La carrosserie est habillée d'un noir correspondant à sa teinte d'origine et, à l'intérieur, la sellerie a été refaite dans un beau cuir rouge. Il était à l'origine de couleur beige tel que l'on peut le constater sur la Datenkarte. Le tableau de bord arbore une superbe pièce de bois (en état moyen), et il est équipé d'un autoradio Becker Europa d'origine, sous lequel est intégré le haut-parleur. Sur le plan mécanique, une assistance de direction électrique a été installée, pour faciliter la conduite. Un petit dossier d'entretien, qui remonte aux années 1990, accompagne la voiture en plus des éléments de livraison d'époque lorsque son premier propriétaire en prend possession au Portugal.
Appartenant à la génération dite "ponton", ce coupé Mercedes-Benz faisait partie à l'époque des voitures de grand luxe. Son six-cylindres 2,2 litres lui assurait un fonctionnement onctueux et une vitesse de pointe de plus de 160 km/h, dans le confort d'un salon à la superbe finition.
En version coupé, ces voitures sont devenues rares, ce qui donne tout son intérêt à l'opportunité que ce coupé représente.

....Vendu 143 040 €

.... ....

Avec le type 220 de 1951, Mercedes-Benz amorçait la modernisation de ses grands modèles en proposant un beau moteur six cylindres à arbre à cames en tête. La 220 S de 1956 parachevait cette évolution en introduisant une caisse monocoque à la place du châssis tubulaire hérité de l'avant-guerre et une superbe carrosserie ponton sans marchepieds avec une ligne de capot à peine supérieure au sommet des ailes désormais intégrées. La 220 SE de 1958 reçut ensuite un système d'injection Bosch qui lui procura un appréciable gain de couple à un régime inférieur, au bénéfice de l'agrément de conduite. La 220 SE fut proposée en berline, coupé et cabriolet A (deux portes deux places), ce dernier style étant le plus recherché.
La 220 SE (W128) présentée ici, immatriculée pour la première fois en France le 17 mai 1960 est un des derniers exemplaires habillés de la première caisse ponton tout acier. Elle a été acquise le 1er mars 1980 par le précèdent propriétaire, M. Sprecher, un important collectionneur de la marque qui possédait entre autre une 300 SL Roadster et une 300 SL papillon. La voiture était dans un très bel état d'origine lorsqu'elle fut vendue en 2010 lors d'une vente Artcurial à son actuel propriétaire, un fin connaisseur de la marque. Ce dernier se lance alors dans une restauration de très haut niveau ayant pour but de pouvoir utiliser l'auto comme au premier jour tout en conservant son exceptionnel aspect d'origine.
La voiture est mise à nue pour être repeinte dans sa teinte d'origine (Mercedes G158), les joints et les baguettes sont remplacés les chromes sont repris. Du point de vue mécanique, le moteur est entièrement refait avec pistons et soupapes neufs, les trains avant et arrière sont refaits ainsi que la boite de vitesse. Rien n'est laissé au hasard dans cette méticuleuse restauration bien documentée qui totalise plus de 78 000 Euros de factures. La capote est remplacée mais les superbes cuirs des sièges d'origine sont eux soigneusement nettoyés avant d'être remontés donnant à la voiture un charme inimitable.

Il s'agit d'une voiture rare sur le marché, très représentative de la période classique moderne de Mercedes caractérisée par une qualité de fabrication et de finition sans égale à l'époque. Accompagnée d'un important dossier de factures revenant sur l'ensemble des travaux effectués, cette 220 SE se présente dans un état remarquable tout à l'honneur de son propriétaire passionné et connaisseur.

Déjà posté mais retour sur cette Mercedes-Benz 280 SE 3,5L cabriolet 1970 adjugée pour 238 400 € :oh: :oh:



La Mercedes 280 SE 3,5 litres fait aujourd'hui partie des Mercedes de tourisme les plus recherchées. Rien d'étonnant, car elle combine un rare ensemble de qualités. Sa ligne d'une sobre élégance, peaufinée par Bruno Sacco, directeur du style du constructeur de Stuttgart, se double d'un rare luxe d'équipement et de finition. A son époque, elle faisait partie des modèles les plus chers de la gamme Mercedes, seule la 600 la dépassant. Pour que ses performances soient à la hauteur de son allure et de sa clientèle exigeante, Mercedes avait mis au point un nouveau V8 de 3,5 litres tout alliage, plus léger et moins gourmand que le gros 6,3 litres de la 600. Ses 200 ch permettaient à cette belle machine de passer de 0 à 100 km/h en 10 s et d'atteindre 210 km/h en pointe. Avec 1 232 exemplaires produits, la version cabriolet est la plus rare.

Immatriculée pour la première fois le 4 novembre 1970, la voiture proposée est entrée dans le parc automobile de Mercedes-Benz France le 3 avril 1998. Trois ans plus tard, en 2001, elle faisait l'objet d'une remise en état et recevait une peinture gris métallisé, la teinte d'origine étant beige "Tunis". La présentation témoigne d'une assez bonne résistance au temps, mais l'on note la présence de mastic ou matière synthétique sur la carrosserie, ainsi qu'une corrosion importante en certains points de la caisse. Les alignements sont corrects et les chromes, remplacés ou repris, sont en état satisfaisant.
L'intérieur en cuir noir, qui correspond à la teinte d'origine, présente une agréable patine malgré quelques déchirures sur l'assise des sièges avant. Le tableau de bord de belle facture avec sa finition bois est équipé d'un autoradio Becker Europa TR relié à deux haut-parleurs, avec antenne sur l'aile avant droite. Refaite dans le passé, la capote en Alpaga noir est en état correct mais présente une légère déchirure.
Sur le plan mécanique, le haut moteur a été révisé en 2002 et la boîte de vitesses automatique a été remplacée en 2003. En 2017 la voiture a été révisée par le constructeur, les fluides et les pneumatiques remplacés. La voiture est accompagnée d'une expertise datant de 2015, d'un dossier d'entretien depuis 1998 et d'une notice d'entretien du modèle.

Modèle particulièrement rare et recherché, équipé de son moteur d'origine, ce cabriolet 280 SE 3,5 litres combine élégance, luxe et performances, en plus du plaisir de rouler dans un habitacle découvert.

Retour également sur ce coupé Mercedes-Benz 280 SE 3,5L 1970 adjugé 73 904 €



Immatriculée à Paris en 1978, cette voiture a changé de propriétaire (toujours à Paris) en 1982 et c'est en 2005 que l'actuel propriétaire en a fait l'acquisition. Avec son élégante combinaison de couleurs, carrosserie bronze métallisé et toit aubergine, elle est pourvue d'une boîte automatique, d'un toit ouvrant, de vitres électriques, d'un système de climatisation (débranché), d'un autoradio Blaupunkt et de jantes en alliage léger. Le compteur indique 52 450 km.
Cette voiture a été régulièrement entretenue par les ateliers Étoile-Collection et, en plus d'opérations d'entretien courant, l'on note les travaux suivants : remplacement en 2006 du maître-cylindre de freins, du radiateur et de la pompe à essence. La même année, le faisceau électrique a été remis en état et, en 2007 c'était au tour du train avant. Dix ans plus tard, en 2017, la boîte faisait l'objet d'une réfection, et la voiture recevait en septembre quatre pneus neufs. Au niveau carrosserie, elle a reçu en 2008 un traitement des soubassements et de corps creux au Dinitrol.
Aujourd'hui, elle offre une belle présentation et l'intérieur en cuir, d'origine, affiche une patine enviable. Elle fonctionne bien et nous n'avons noté qu'une légère fuite au niveau d'un des collecteurs d'échappement. Avec ses options désirables, son historique suivi, son entretien régulier et ses teintes élégantes, il s'agit d'un bel exemplaire, peu courant, de coupé Mercedes qui a marqué les esprits par sa puissance et ses performances. Ce modèle ouvre en effet la voie à toute une génération de modèles qui ont largement contribué à consolider la réputation de la marque, basés sur une subtile combinaison de sport, de confort et de luxe.

Et pour en finir avec cette vacation voici trois hors-sujets , mais tout de même forts sympathiques ;)

....Vendu 274 160 €

- 19 exemplaires seulement !
- Neuve, 31 km d'origine
- Modèle rarissime et emblématique




A la fin de la saison 2014, Mercedes avait toutes les raisons d'être un constructeur heureux, au moins sur le plan sportif. Il avait en effet dominé la saison de Formule 1 de la tête et les épaules, remportant en Formule 1 les deux titres mondiaux, constructeur et pilote. Sur les 19 Grand Prix, Mercedes avait en effet remporté 16 victoires grâce à ses deux pilotes Nico Rosberg et Lewis Hamilton, ce dernier se coiffant de la couronne mondiale. Un tel succès méritait un hommage et Mercedes choisissait de l'effectuer par le biais d'une série spéciale de son roadster SL 63 AMG, une des machines les plus puissantes de la gamme. Cette série de 38 voitures se répartissait en deux fois 19 exemplaires (un clin d'œil aux 19 Grand Prix) correspondant à une version " Rosberg " et une version " Hamilton " dont la finition, selon le constructeur, avaient été définie avec la collaboration des pilotes.

La première était de teinte blanc glacier avec des inserts argentés et une sellerie assortie, alors que la seconde prenait le parti inverse avec une couleur noire soulignée d'accessoires dorés. Parmi les détails les plus personnalisés de ces voitures se trouvaient les moquettes : sur la version Rosberg, elles affichaient le circuit d'Hockenheim, théâtre de la victoire du pilote allemand et, sur la version Hamilton, c'est le circuit de Silverstone qui apparaissait, rappelant la première place du pilote britannique. D'autres détails de finition donnaient à ces modèles un caractère très exclusif. Sous le capot, on retrouvait le V8 de 5,5 litres double turbo dont la puissance de 585 ch permettait à la voiture d'atteindre 300 km/h (grâce à la suppression de la limitation imposée à la version standard). Pour passer de 0 à 100 km/h, 4,2 secondes suffisaient à cette impressionnante machine. Comble de la coquetterie, Mercedes n'avait commercialisé ces voitures que par paire pour commencer, au prix de 749 000 €, avant de permettre dans un deuxième temps la vente d'exemplaires seuls, pour la somme de 380 000 €.

La voiture que nous proposons a été immatriculée pour la première fois en Autriche en juillet 2015 ; il s'agit de l'exemplaire n°8, sur le total de 19, et il est intéressant de noter, comme le rappelle une plaque dans l'habitacle, que le huitième Grand Prix de la saison 2014 était celui de Spielberg, remporté par l'écurie Mercedes. Aujourd'hui, cette voiture n'affiche que 31 km, ce qui correspondait déjà à son kilométrage lors de sa première vérification en juillet 2015 par Mercedes Salzburg. Elle se présente dans un état neuf et peut être considérée comme n'ayant jamais roulé, ce qui la rend d'autant plus exceptionnelle.

Mercedes-Benz SLR McLaren coupé 2005



Mercedes-Benz SLR McLaren coupé 2005
Titre de circulation monégasque
Châssis n° WDD1993761M000627
Moteur n° 15598060000658

- Performances extrêmement élevées
- Seulement 29 000 km d'origine
- Remarquable état de conservation

Ce modèle fait partie des plus prestigieux produits par Mercedes. Il a été conçu en association avec McLaren pour en faire une des supercars les plus brillantes de son époque. Elle était équipée d'une structure en carbone et l'aluminium était largement utilisé pour les composants de suspension. Sous le capot se dissimulait un redoutable V8 de 5,4 litres à compresseur, préparé par AMG et développant 626 ch. Relié à une boîte "AMG Speedshift" séquentielle, il propulsait ce coupé à 336 km/h tout en lui permettant d'accélérer de 0 à 100 km/h en 3,7 s. Pour l'habiller, le constructeur avait dessiné une carrosserie spectaculaire dont la forme mêlait agressivité et élégance, les ouïes d'ailes et les sorties d'échappements latérales trahissant l'influence de la compétition. Les portes s'ouvraient en élytres sur un habitacle dont l'atmosphère combinait sport et luxe, grâce à une esthétique sophistiquée et des matériaux nobles.
La voiture que nous présentons a été immatriculée pour la première fois le 16 juin 2005. Destinée au marché européen, elle fut livrée neuve en Grande-Bretagne. Son carnet d'entretien électronique permet de constater que la voiture a bénéficié de soins réguliers dans le réseau. Son actuel propriétaire, pilote automobile de talent basé à Monaco, en fit l'acquisition au début de l'année 2017. La voiture n'avait alors quasiment pas roulé depuis trois ans c'est pourquoi en mai 2017, elle a bénéficié d'une révision complète chez le concessionnaire Mercedes de Valenza, en Italie, pour une facture d'un montant dépassant les 10 000 euros et incluant notamment le remplacement des quatre pneus. Elle affiche aujourd'hui environ 29 000 km et se présente dans un état assez exceptionnel. A l'extérieur, la carrosserie d'un noir profond ne présente pas de défaut notable et, dans l'habitacle, la magnifique sellerie en cuir rouge a conservé sa magnifique apparence des premiers jours. Les garnitures alu du tableau de bord sont impeccables et l'état de conservation général de la voiture témoigne de l'attention des propriétaires précédents. Elle sera livrée avec ses deux clefs ainsi que ses livrets de bord. Le SLR, modèle déjà collector est une voiture qui compte dans l'histoire de Mercedes-Benz. L'exemplaire que nous présentons, récemment révisé et en excellent état ne manquera pas de séduire l'amateur de voitures à très hautes performances.

Mercedes-Benz Mc Laren SLR 722 S Roadster 2009

Vendu 822 480 €


- Série limitée à 150 exemplaires
- Etat proche du neuf (6800 km)
- Coque en fibre de carbone




La 722 S est une série limitée de la SLR roadster présentée au Mondial de l'auto à Paris en 2008, développée par Mercedes Benz et Mc Laren Automotive. 722 est le numéro de course de la Mercedes 300 SLR victorieuse des mille miles 1955 emmenée par Stirling Moss et Dennis Jenkinson, 722 pour 7h22 mn, heure de départ de leur voiture. Elle se différencie par des feux et des phares sensiblement différents, par l'adoption de gros freins en carbone céramique de 390 mm à l'avant, de suspensions plus fermes et plus basses et une entrée d'air moteur plus importante. Le moteur V8 à 90°, en position centrale avant de 5.5l de cylindrée à 3 soupapes par cylindre développe 650 ch grâce à un compresseur. Ce dernier propulse ce roadster à 337 km/h et le 0 à 100 km /h en 3,6'. La boîte de vitesses automatique à 5 rapports AMG Speedshift R à été retenue, le passage des vitesses s'effectuant au volant par des palettes. Le châssis est entièrement réalisé en fibre de carbone ainsi que la carrosserie qui arbore à l'arrière un aileron électrique qui assure plus d'appui sur le train arrière lors des freinages à haute vitesse.
La voiture de la vente est une seconde main et totalise 6800 km. Elle est entretenue par le réseau Mercedes France et est dans un état proche du neuf. Elle est peinte en " Crystal palladium grey " et l'intérieur est en cuir noir et Nubuk. La capote électrique est faite dans un très beau tissu chiné noir et rouge. Cet extraordinaire et surpuissant roadster à ouverture de portière en élytre ne manquera pas d'attirer l'attention et se doit de figurer au sein de toute collection de Mercedes Benz.

VOILA............C'EST FINI :( :D

https://www.youtube.com/watch?v=H22yv2c-gKY (Voilà c'est fini - Jean-Louis Aubert Paroles - YouTube)
Lesbellesauto Le lun 15 janv 2018 17h23
Voici des infos sur celle-ci postée page 567 ;)



Cette Mercedes 300 Adenauer Cabriolet a été immatriculée par son premier propriétaire sous le numéro BH55-3050 à Hambourg le 11 juillet 1952. Elle est ensuite revendue à Singen le 25 juillet 1954 et alors immatriculée BR21-3532. En septembre 1954, une société de meubles immatricule l'auto à son nom sous le numéro FR-D1. Un professionnel de l'automobile de Fürstenfeldbruck l'acquiert à son tour en 1959 pour la revendre ensuite le 8 juillet 1960 à un confère de Kaiserslauten. Elle quitte finalement l'Allemagne pour l'Autriche lors de sa revente par un certain M. Süssdorf de Ramstein. Elle est importée en Autriche le 22 septembre 1977, la valeur alors déclarée est de 10,000 schilling autrichiens (environ 750€). Quelques années plus tard la voiture est de retour en Allemagne, son pays d'origine où elle est acquise par son propriétaire actuel il y a environ deux ans. Elle avait été restaurée précédemment avec soin. Elle se présente aujourd'hui dans une livrée noire, intérieur en cuir beige avec une capote assortie. En 2016 un certain nombre de travaux ont été réalisés dont la réfection du couvre capote. Par ailleurs, une importante facture datée de janvier 2016 détaille les travaux effectués pour plus de 10 000€. Les travaux incluaient notamment la réfection des freins, le remplacement de la pompe à eau, l'étanchéité du pont arrière et de nouveaux pneus. Les factures documentant ces récents travaux seront livrées avec l'auto. Ce superbe cabriolet Mercedes est prêt à prendre la route pour participer à des rallyes ou juste pour profiter des beaux jours.

A+ ;)
Lesbellesauto Le lun 15 janv 2018 18h09
https://www.youtube.com/watch?v=Uwlo85b2NMs (Le garage inattendu... ou "la sortie de grange sexy" - YouTube)


Et voici le site de ce garage inattendu il est rempli de BELLES SURPRISES ou tous les chassis ne sont pas endormis n'y poussiéreux................. :love::oh::love::oh: :love::oh::love::oh: :love: :oh: :love:
http://www.goldies-boutique.eu/ (Goldies-Boutique.eu)

https://www.youtube.com/watch?v=m_DA7042pXY (URBEX #4 | Plein de voiture ! - YouTube)


https://www.youtube.com/watch?v=Xr8Nzys9OiU (MILLIONAIRES ABANDONED CAR COLLECTION - YouTube)
I'll-be-back Le lun 15 janv 2018 20h14
Toujours de bien beaux reportages !!...:love: :good: :good:
Ci-dessous, un petit coup double sur un couple de youngtimers populaires, au titre de the picts of the night by I'll be back...
L'AX est une GT conduite par une octogénaire... Autant dire que les capacités de reprises de cette petite bombe ne sont guère exploitées...:)
Et pour faire bonne mesure, une 2CV en 69 bien conservée, en dépit de la (quasi) impossibilité de mettre en pratique toute position revendiquée impliquant souplesse et....ergonomie adaptée...:)



Bonne nuit !...;)
Dernière édition le 15/01/2018 à 20:23 par I'll-be-back, édité 2 fois
Lesbellesauto Le lun 15 janv 2018 21h21
Citation de l'll-be-back :

« Toujours de bien beaux reportages !!...:love: :good: :good: »


Merci Pascal et je te conseille à toi comme aux autres de prendre le temps de trainer sur http://www.goldies-boutique.eu/ (Goldies-Boutique.eu)
Lesbellesauto Le mar 16 janv 2018 07h28
Bonjour à tous ;)

Après une série de superbes Teutonnes étincelantes à la vente "Artcurial" de Rueil-Malmaison en voici deux autres un peu moins pimpantes,voir fatiguées........ en vente le week-end prochain ;)



Photos et descriptifs du catalogue "Osenat"

MERCEDES BENZ 450 SEL 6,9L

estimation:6 500 - 7 000 €


Châssis n°12000225

Noire - Toit ouvrant

Sièges cuir - 93640 km compteur

A immatriculer en collection



Née ofciellement en mai 1975, la 450 SEL 6.9 reprenait le flambeau de la 300 SEL 6.3, avec le même moteur M100 redimensionné. Appelée régulièrement «SIX LITRES NEUF», c’est la plus grosse cylindrée chez Mercedes et en Europe de l’après-guerrejusqu’à aujourd’hui.Avec 350kg,c’est aussi sans doute le bloc automobile le plus lourd conçu après-guerre,y compris outre-Atlantique.La Mercedes 6.9 cumulait en mai 1975 de nombreuses nouveautés : moteurV8 M100.985 à carter sec, suspension hydropneumatique unique à ce modèle, système d’injection mécanique Bosch KA en continu, boîte automatique avec convertisseur de couple à 3 vitesses renforcée …. Elle représente
le condensé de ce qui se faisait de meilleur et fiable à l’époque.C’est un modèle relativement rare avec en tout et pourtout 7380 exemplaires produits. Notre exemplaire est de teinte noire avec un élégant intérieur en cuir beige. Le toit ouvrant fait partie des nombreuses options. Le compteur à 6 chiffres affiche 93 640 km. L’habitacle semble complet et comprend notamment un autoradio d’époque.

.................................................................................

MERCEDES BENZ 450 SEL 6,9L

estimation:5 000 - 8 000 €


Châssi n°11603612004278

Intérieur velour beige

190 500 km compteur

Manque dossier de banquette arrière

A immatriculer en collection



La Mercedes Benz 450 SEL 6.9L reprend le moteur de la mythique Mercedes 600 réalésé à près de 7 Litres. Il développe la puissance de286 km/h permettant à la lourde berline d’atteindre le 0/100km/h en moins de 8 secondes. L’ambition du constructeur allemand était claire : produire la berline la plus luxueuse de son époque. Outre son fabuleux moteur, la 450 SEL se distinguent par son système de suspension hydropneumatique qui permet d’obtenir un confort digne de ses concurrentes les plus prestigieuses.Ce système, couplé à un correcteur d’assiette qui empêche tout cabrage à l’accélération et au freinage permet un comportement routier de tout premier ordre. Notre modèle est de couleur bordeaux avec un intérieur en velours beige. Le compteur afche 190 500 km.A noter qu’il manque le dossier de banquette arrière.

Bonne journée à tous ;)
pompiers56 Le mar 16 janv 2018 16h08
Bonjour

:!: Nous recherchons deux anti-brouillards ronds jaune diamètre 100a 120mm de diamètre pour mettre sur notre J7 Peugeot ambulance
pour remplacé les carré vous pouvez me contacter en M.P merci d'avance

ceux a remplacés
*
nous recherchons les mêmes
I'll-be-back Le mar 16 janv 2018 19h13
J'adore cette Mercedes 450 SEL 6.9 !...:love: :good: :good:
Une véritable monument !...:good:
I'll-be-back Le mar 16 janv 2018 19h18
Par opposition (d'à peu près tout) et au titre des picts of the night by I'll be back ce soir, une petite voiture du peuple...;)
Bête à bon dieu devant la maison du bon dieu...



Bonne soirée !...;)
I'll-be-back Le mar 16 janv 2018 20h47
...Et si la bicyclette ne vous sied pas, vous avez toujours l'option "Canada Dry"...:)
Mais visiblement, ça conserve moins bien que le vélo...;)



Bonne nuit !...;)
RAY2285 Le mar 16 janv 2018 21h02
j'avais la version "bière"

Lesbellesauto Le mer 17 janv 2018 05h40
Y a plus d'ANGLAISES :?: :D



Bonne journée à tous ;)
bedpp Le mer 17 janv 2018 08h28
Salut à tous:

Petit HS pour la sortie ( aux US ) de la Ford Mustang ''Bullitt'' 2018:



https://youtu.be/AlckLJsTwEM ('68 Charger & '68 Mustang in Bullitt - YouTube)


Dernière édition le 17/01/2018 à 08:30 par bedpp, édité 1 fois
I'll-be-back Le mer 17 janv 2018 19h45
Une sacrée gueule !...:love: :good: :good:
I'll-be-back Le mer 17 janv 2018 19h54
Bonsoir à tous,
Moins de présence les prochains jours et, très certainement, les prochaines semaines sur le forum...
Je vais m'aérer un peu (je n'ai pas dit m'oxygéner pour autant) un peu plus à l'ouest avec une charrette assez lourde à tirer...;)
J'essaierai de passer quand même faire un tour virtuel le soir pour me détendre l'esprit... sans disposer de la ressource pour poster de belles anciennes au titre de "the picts of the night by I'll be back"... J'abonderai peut-être en revanche le topic "épaves" suivant les opportunités... A voir...:)
En attendant, voici une petite Mini Cooper... bien dans le thème.



A bientôt !
I'll be back.
I'll-be-back Le mer 17 janv 2018 21h31
Une question juste pour ma gouverne : c'est bien une 2CV transformée qui "saute" dans l'extrait mythique de ce film, non ?...:)

https://www.dailymotion.com/video/x80giv (APOCALYPSE NOW - Scène Mythique par Thierry Lefranc - Dailymotion)
bedpp Le mer 17 janv 2018 21h46
I'll be back

si tu ne connais plus tes classiques (censé pays ex présence Française )



a plus
Dernière édition le 17/01/2018 à 21:48 par bedpp, édité 1 fois
passion203 Le mer 17 janv 2018 21h48
Oui, affirmatif, c'est où plutôt c'était une deuch..... :D :D :D :D :D

C'est un de mes films cultes préféré ! Cette scène où, les hélicos attaquent le village tel un essaim d'abeilles que l'on a énervé....
I'll-be-back Le mer 17 janv 2018 21h49
Pour le présence française, JR, je la connais que trop bien et dans ce film, le passage du "planteur français" (coupé par la censure en France à l'époque) est un chef d'oeuvre du genre... L'Histoire est mon dada... mais c'est quand même dommage pour la deuche... Non ?...:)
bedpp Le mer 17 janv 2018 21h57
@I'll be back :good: :good: ;)

c'est pour cela que j'ai précisé : ''tu ne connais plus tes classiques''

salut @passion203 plus de nouvelle ? c'est :good:

bedpp
Lesbellesauto Le jeu 18 janv 2018 07h41
Bonjour à tous ;)

Il n'est pas beau ce "ROND-POINT" Hollandais :D :?:


(photo trouvé sur facebook)

bonne journée à tous ;)
Deville70 Le jeu 18 janv 2018 18h51
:oh: :D
bedpp Le jeu 18 janv 2018 18h52
@Lesbellesauto:;)

chez moi dans les ronds points c'est souvent comme cela le dimanche matin, nous ce n'est pas de l'art :D :D :D
passion203 Le jeu 18 janv 2018 19h08
Citation de bedpp :
« @Lesbellesauto:;)

chez moi dans les ronds points c'est souvent comme cela le dimanche matin, nous ce n'est pas de l'art :D :D :D »


Salut JR !

Pas besoin d'attendre le dimanche chez nous... En semaine on a les professionnels de la route qui le font....

Plougastel Daoulas :



Quimper:



:D :D :D :D :D :D
@bedpp
Dernière édition le 18/01/2018 à 19:09 par passion203, édité 1 fois
pat7672 Le jeu 18 janv 2018 19h20
normal : breton = chouchen et boire ou conduire il faut choisir :D :D :D

A priori les deux là ont choisi boire et conduire :D

@passion 203
I'll-be-back Le jeu 18 janv 2018 19h30
On se demande ce que fait la... maréchaussée locale !!...:) :D
Recherche de : Auteur : Avec :
 Page précédente    1    2      566    567    568    569    570    571    572      601    602   Page suivante 
AutotitreForum AutoAnciennesNos Belles Anciennes    «   569   »   »»            Répondre    
 

- Activer le suivi du sujet -

Rendez-vous en bas de la dernière page pour répondre à ce sujet.


Actualité autoMazda 6, pollution, Renault Clio, DS, prévision, Ford Mustang, Rezvani, Seat Tarraco, limitation, BMW X2, Renault Mégane, Hyundai i30, Renault
MarquesMazda, Renault, DS, Ford, Seat, BMW, Hyundai, Tesla, Suzuki, Audi, Lexus, Volkswagen, Nissan, Opel, Peugeot, Jeep, Polestar, Toyota
Actuellement, il y a 480 visiteurs en ligne dont 37 autotitreurs Statistiques
Copyright © 2001-2018 - Lionel Rétif - publicité - partenaire : Carte des membres - Mentions légales